Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"On est tous cramés, vidés, essorés" : les ministres de Macron au bout du rouleau

Emmanuel Macron et ses ministres vont s’accorder quelques jours de repos pour les fêtes, mais la crise des Gilets jaunes, qui n’est pas terminée, les oblige à rester sur le qui-vive.

 

« Tout le monde a besoin de repos, coupez un peu. Mais ne partez pas trop loin quand même, au cas où… » prévient Édouard Philippe. Ce petit conseil, adressé jeudi dernier [20 décembre 2018] lors d’un petit-déjeuner organisé avec l’ensemble du gouvernement à Matignon, en dit long sur l’état d’esprit du moment : recharger les batteries entre Noël et le Nouvel An, certes, mais aussi rester sur le qui-vive, alors qu’une nouvelle journée de manifestation des Gilets jaunes s’est tenue samedi et que l’attaque de Strasbourg a ravivé les craintes d’attentats sur le territoire.

Du coup, certains ministres ont d’ores et déjà prévu de rester aux abords de la capitale pendant la trêve des confiseurs. C’est notamment le cas de François de Rugy (Écologie) et surtout de Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, et de son secrétaire d’État Laurent Nuñez, dont les équipes sont déjà à pied d’œuvre pour préparer le dispositif de sécurité de la nuit de la Saint-Sylvestre.

« Il y a les craintes de débordements traditionnels liés à cette veillée, mais surtout le contexte particulier des dernières semaines », reconnaît un conseiller. Et puis il y a les ronds-points toujours occupés par les Gilets jaunes que les deux premiers flics de France entendent bien faire évacuer dans la semaine.

 

« On est tous cramés, vidés, essorés »

Pourtant, d’autres au sein du gouvernement ne cachent pas l’envie de souffler :

« On est tous cramés, vidés, essorés. Entre la crise des Gilets jaunes et le projet de loi de Finance où il a fallu faire passer les mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat, l’équipe est sur les rotules », soupire un ministre de premier plan.

D’autant que le début d’année reprendra sur les chapeaux de roues : un Conseil des ministres programmé dès le vendredi 4 janvier, un séminaire de rentrée le 9, puis le lancement du grand débat national. Et surtout de nouveaux fronts potentiels de tension entre la mise en place du prélèvement à la source et les réformes attendues de l’assurance chômage et des retraites.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

C’est tout ce Système qui est une imposture,
lire sur Kontre Kulture

 

Un gouvernement complètement désavoué, sur E&R :

 






Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents