Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paris : "contre les violences policières", les antifas cassent les vitrines de commerçants

La manifestation contre les violences policières mercredi soir dans le quartier parisien de Barbès a été suivie de déprédations dans les environs de la place de la République. Elles seraient le fait de militants anarchistes.

L’heure était aux réparations ce jeudi dans plusieurs rues commerçantes des environs de la place de la République. Au programme : remplacement de vitrines et nettoyage de graffitis militants. La manifestation « non autorisée » organisée mercredi soir à Barbès (XVIIIe) en soutien à Théo, le jeune homme victime d’une interpellation brutale à Aulnay-sous-Bois, s’est en effet poursuivie par des raids de casseurs dans les XIe et IIIe arrondissements.

Le rassemblement de Barbès, encadré par de très imposantes forces de l’ordre qui ont maintenu les 400 à 500 manifestants sur le carrefour du métro aérien, s’était déroulé dans un climat d’extrême tension. Mais il ne s’est soldé que par des dégradations mineures et quelques poubelles incendiées. Des rassemblements spontanés, intervenus une heure après la dislocation de la manifestation de Barbès, se sont eux traduits par davantage de casse.

Lire la suite de l’article sur leparisien.fr

 

Des images du rassemblement de Barbès :

Antifas et racailles, même combat :

 

Un chaos encouragé par le pouvoir, à lire chez Kontre Kulture :

 

À quand la mise hors d’état de nuire des antifas ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants