Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

Le magazine des cultures populistes

Note de la rédaction

Émission initialement diffusée en exclusivité sur ERFM le 21 décembre 2018 à 19 h.

« Avec Pierre-Marie, on est dans du vrai ! » (Alain Soral).

« Pour les T-shirts, me contacter à mon adresse mail perso » (Stryges)

Après un trimestre consacré à l’auto-flagellation traditionnelle mais aussi au serial-killing d’animaux en voie de disparition, Pim est de retour. Le Pavillon de Chasse résonne à nouveau de rires et de chants allemands (dans l’île aux nazis c’est tous les jours le printemps).

 

Aux commandes, un tandem : Stryges, l’Illuminati possiblement juif (sur ce dernier point une enquête est en cours) ainsi que l’individu à propos duquel Alain Soral disait : « Avec Pierre-Marie, on est dans du vrai ». Stryges, sans réfléchir, tout naturellement, a lancé la production de T-shirts-à-une-manche frappés de cette punch-line historique.

Le ton est donné : bon goût et raffinement. L’épisode 1 de cette saison 2 est une reprise de contact : il y est question, en vrac, des Aventures de Z Craignos, une bande dessinée culte de Jean Rouzaud, de Gilets Jaunes mutilés, d’un festival de zombies-rockabilly campagnards, d’une rencontre avec Zemmour...

L’Histoire de France est au rendez-vous avec un coup de projecteur sur une heure sombre, « L’épuration ». Le mot évoque le traitement des eaux mais il faut plutôt penser à celui des os... à coups de marteaux et de mitraillettes Sten !

Plus loin, un conférencier d’extrême-droite analyse en profondeur les jouets vibratoires homosexuels. Enfin, on se quitte sur un hommage à l’amoureux déçu et immense poète, Pierre de Ronsard.

Côté musique : du rock de ploucs, du rap de rednecks, du rockabilly de série Z et un duo de Guadeloupéens authentiques. Toujours pas d’Eddy De Pretto, de Christine and the Queens ni d’Enrico Macias.

Pavillon de Chasse : salut les white-trash !

 

Pavillon de Chasse : appuyez sur la détente dissidente !

Pour écouter et télécharger l’émission en podcast,
rendez-vous sur le site d’ERFM !

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2108928
    le 25/12/2018 par Robespierre
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Ah ! Super cadeau au pied du sapin.


  • #2108940

    Ça c’est du cadeau du Noël ! Merci les gars !


  • #2108950
    le 25/12/2018 par Desmesnil
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Nous avons failli attendre.
    Je charge et hop en voiture plutôt que d’écouter propagande.fm .


  • #2108952

    Toujours au top les mecs !


  • #2108966
    le 25/12/2018 par Alexandre Nouh
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Ha ! Pierre Marie, enfin de retour !


  • #2108977
    le 25/12/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    À propos du problème de censure évoqué dans l’émission :
    sur YouTube, la barre du haut, les 3 points verticaux, clic, avant-dernière ligne "pays", clic, Azerbaïdjan, clic, et hop ! Bunker 84, "Un crane rasé est mort"

    Ensuite, les goûts et les couleurs...


  • #2109004
    le 25/12/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Qui est-ce, le "duo de Guadeloupéens authentiques" ?
    Merci.

     

    • #2109438
      le 26/12/2018 par Mojo Risin
      Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

      La chanson Amour d’un Nègre est des frères Liber et Andoche Gentile (à ma connaissance un seul vinyle de 4 titres).
      Quand je pense qu’on c’est tapé les fantaisies antillaises - l’Ami Cahuette - d’ un Gainsbourg et que cette perle passait à l’as.
      Un Gainsbourg plein de ressentiment envers la France et incarnant salement ce qu’il était... sachant très bien que les français ne pouvaient le choper sur ce terrain. Entre sa provocation ironique nazie (rock around.the bunker) et cette guignolade cacahuette... mais les Dom-Tom ça rapportait pas assez, il s’est donc rabattu rapidement sur le reggae avec sa marseillaise chiffon rouge pour paras-patriotes.
      Il y a plus de sincérité dans un couplet de cet Amour d’un Nègre que dans l’ensemble des poses de Ginsberg.


  • #2109055

    merci les gars, c’est Noel !


  • #2109129

    "Pierre-Marie ? Le meilleur d’entre nous !" (A.H.)


  • #2109270
    le 26/12/2018 par laurent71
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    C’est bon de rire gras !


  • #2109293

    C’est excellent, les musiques, les clins d’oeil, les références culturelles... Pierre-Marie et Strydges font un super boulot à chaque fois !


  • #2109796
    le 27/12/2018 par Olivia Banana
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    J’ai adoré votre émission, ça jacte vrai et en plus si vous nous mettait du" Crédence Eau Claire"... On est content.

    Aille Aille le fluide magique d’Iznogood... J’en ai pleuré de rire.

    Aaahhh ç a vieillit mal le rockab, n’est ce pas !?
    C’est un mouvement de teenagers à la base. En France (sauf Paris), j’ai remarqué qu’il y avait peu de nanas fans de cette musique contrairement à la Suède, l’Angleterre ou l’Espagne.
    Beaucoup d’hommes seuls avec leur collection de vinyles de dingue et pas de compagne... Alcoolisme, solitude etc. La nouvelle mode "pin up" et automobile rétro à bien amener un peu de sang jeune mais comme toutes les modes ça passe vite. Et une fois le festoche terminé, les pauvres bougres retournent à leur solitude.
    Vous êtes sûrement tombé sur un festival "teddy boys", gardiens du Temple des disques 50s durant les années 60 à 80, ce milieu à particulierement mal vieillit si les mecs ne se sont pas fondu dans le plus vaste milieu "rockab" (où il y a bien plus de petites nanas) en perdant leur banane avec la calvitie.

    Pour ce qui est de "Bunker", ça ne m’étonne pas du tout, dommage c’est un pan de l’histoire musicale française qui disparaît. Même si ce n’était pas très raffiné. "Evil" était plus rigolo et "l’Infanterie Sauvage" plus poétique.

    Merci.

     

    • #2110109
      le 27/12/2018 par Mojo Risin
      Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

      J’aime le rockabilly au sens large de Johnny Burnette à Santos. Il y a encore beaucoup de jeunes groupes à encourager. Et si on a les moyens des festivals comme le High Rockabilly Fest, en Espagne. Récemment j’ai vu des espagnols justement... Dead Broncos... Le nom est con comme la lune... mais le concert, dans un bar, fut atomique !
      Merci d’avoir mentionné l’Infanterie Sauvage. On en reparlera...


    • #2110321
      le 28/12/2018 par Olivia Banana
      Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

      @mojorisin

      La High est mon pèlerinage depuis 2002 mais de jeunesse il n’y vient que les chicanos de Los Angeles et les suédois. Si on observe les français présents (non représentatif de la scène française car il faut de la thune pour une semaine en Espagne) ... tous cinquantenaire... les parisiens se maintiennent socialement et financièrement mais si on discute un peu avec tout le monde venu de tout le pays, je remarque beaucoup d’hommes seuls. Ils sont peu visibles car ils ne dansent pas ou bourrés comme des queues de pelle au comptoir avec leurs vieux copains ... C’est symptomatique quand même 35 ans dans le milieu du rock n roll et ils ne le dansent pas ! Alors que la danse c’est le minimum syndical pour se serrer une gonzesse.
      Beaucoup de solitude, mais il y a les bordels avant la frontière pour les réconforter.


    • #2110415
      le 28/12/2018 par Mojo Risin
      Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

      Madame Banana, je vous dois un petit fou-rire solitaire. Ahaha, imaginer des meutes de vieux rockabs, défoncés et sortant essorés de boxons frontaliers... c’est trop bon. Merci pour le reportage sur ce festival. Etant financièrement Gilet Jaune, pour moi c’est le festival de Bourgneuf-en-Retz (où je vais me faire lyncher si je continue le mauvais esprit !). Encore merci...


  • #2109839

    Excellente émission, vraiment. À la fois drôle (et pas qu’un peu !), sincère et enrichissante. Excellente chanson de Creedence Clearwater Revival, et ça sonne en effet gilets jaunes au niveau des paroles. Bravo les gars.


  • #2110215

    J’adore votre émission et je l’attends toujours avec impatience ...votre humour me fait rire malgré moi , mais White Trash Beautiful c’est une drôle de White , celle de Lou Reed peut-être ?


  • #2110225

    Un régal les gars, j’avais peur de ne plus jamais entendre vos voix mélodieuses !

    Continuez !


  • #2113141
    le 01/01/2019 par Tocqueville
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Continuer les gars ! Votre travail est de salubrité publique.


  • #2122060
    le 12/01/2019 par FaridDominique
    Pavillon de Chasse : Saison 2 – Épisode 1

    Hé mais en fait le pavillon de chasse vous êtes l’avant-garde absolue !!
    Sur la photo-titre de l’émission, déjà le gilet jaune !
    Depuis octobre 2017...

    « Avec Pierre-Marie, on est dans du vrai ! »


  • #2123314

    Bravo pour cette émission que je viens de découvrir !
    je viens de me faire un marathon “ pavillon de chasse “ et vous vous bonifiez !
    merci pour toute cette sélection musicale !
    incroyable le David Allan coe ! Je vis aux États Unis et je peux vous dire à quel point le mec est aujourd’hui tricard..
    pourriez vous faire un spécial Hank Williams, le père fondateur de la country, la musique et surtout ses textes sont magnifiques et inattendus pour un mec aussi jeune !
    encore merci !


  • #2129532

    Bonjour

    Merci pour cette émission que j’écoute pour pour la première fois.

    Ce message juste pour préciser par pur chauvinisme, que pour les locaux Fouras se prononce avec un S muet.
    La prononciation Fouras(se) vient des baignassouts (touristes).
    Et à ma connaissance on n’a jamais porté de bonnet breton en charente maritime !
    C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi...

    Bonne continuation à vous.

    Cordialement,
    J.


Commentaires suivants