Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pays-Bas : une parodie de l’Eurovision qualifiée d’antisémite par l’ambassadeur israélien

L’ambassadeur israélien au Pays-Bas, Aviv Shir-On, a porté plainte contre la télévision publique néerlandaise après la diffusion d’une parodie controversée de la chanson israélienne à l’Eurovision « à consonances anti-israéliennes et antisémites », a rapporté mardi le journaliste israélien Simon Arann.

 

Une copie de la plainte a également été transmise au ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, a précisé la même source.

 

(version originale non sous-titrée)

 

Le titre « Toy », interprété par la grande gagnante du concours de l’Eurovision, Netta Barzilaï, a été parodié dans l’émission populaire The Sanne Wallis Show et diffusé sur la chaîne publique BNNVARA.

Les paroles de la chanson, à l’origine inspirées par le mouvement #MeToo, ont été remplacées par une diatribe anti-israélienne, et dont certains passages ont été dénoncés comme étant antisémites.

« Regardez-moi, je suis un pays tellement gentil, les dirigeants du monde entier me mangent dans la main. J’éteins tous les feux par un simple baiser », débute l’humoriste néerlandaise.

« Nous donnons une fête, vous voulez venir ? Bientôt à la mosquée al-Aqsa, qui sera bientôt vidée », enchaîne-t-elle, diffusant en fond des images de soldats israéliens blessant des Palestiniens.

Lire la suite de l’article sur i24news.tv

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

50 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants