Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Philippot : l’UE rend la France "hyper-faible par rapport au terrorisme et à l’immigration"

La décision martiale de Macron n’a pas de sens dans la mesure où la plupart des terroristes français qui officiaient sur les terrains irako-syriens sont déjà rentrés chez nous entre 2019 et 2020, les portes grandes ouvertes par le pouvoir exécutif, sous des prétextes humanitaires et juridiques.

 

Sans compter les loups solitaires manipulés de A à Z comme le tueur tunisien de Nice, qui passent les frontières les doigts dans le nez, au nez et à la barbe de nos gabelous qui ont été retirés par l’Union européenne. L’espace Schengen laisse passer les marchandises, certes, mais aussi les assassins. Visiblement, le néolibéralisme s’en contente.

 

 

En vérité, ce terrorisme très politique qui maintient les peuples dans une peur diffuse au moment où la contestation anti-élites est la plus forte, satisfait le pouvoir profond dans tous les pays européens concernés, sauf ceux qui tiennent encore au souverainisme et qui résistent au diktat bruxellois.

 

 

Florian Philippot, à l’honneur dans l’article de Sputnik qui suit, avait déjà mis sur la table le 24 septembre 2020 le fameux pacte pour la migration concocté par les élites bruxelloises et leur obligés nationaux :

 

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Christian Estrosi, maire de Nice, souhaite la suspension des accords Schengen après l’attentat qui a récemment fait trois morts dans sa ville. Pour Florian Philippot, président des Patriotes, c’est loin d’être suffisant. D’après lui, Christian Estrosi fait de « l’enfumage » et la seule solution est de sortir de l’Union européenne.

« Nice n’a pas été touchée parce que c’était Nice, mais à cause de sa proximité avec la frontière. »

Dans une interview donnée au quotidien Nice Matin, Christian Estrosi, maire de Nice, est longuement revenu sur l’attentat qui a endeuillé la plus grande ville des Alpes-Maritimes le 29 octobre dernier. D’après lui, il est nécessaire de suspendre les accords de Schengen qui permettent de voyager sans contrôle aux frontières de l’intégralité des 26 pays de l’Union européenne.

 

 

​La prise de position de Christian Estrosi est motivée par le parcours de l’auteur de l’attaque djihadiste, Brahim Aouissaoui, un ressortissant tunisien de 21 ans. Ce dernier est arrivé d’Italie à Nice deux jours avant son triple crime. Le terroriste avait notamment transité par l’île italienne de Lampedusa fin septembre.

 

Contrôle de l’immigration, « un serpent de mer »

Pour le président des Patriotes, Florian Philippot, les déclarations de Christian Estrosi relèvent de « l’enfumage » et du « slogan ».

« À chaque attentat, à chaque crise migratoire, vous avez des politiciens sans scrupules qui demandent la suspension des accords de Schengen ou un resserrage de la politique migratoire. C’est une démarche électoraliste qu’on nous ressort des cartons régulièrement depuis 15 ans », lance-t-il au micro de Sputnik.

L’ex-vice-président du Rassemblement national rappelle qu’en avril 2011, Nicolas Sarkozy, à l’époque président de la République, disait déjà vouloir revoir le traité de Schengen et le suspendre si nécessaire.

De fait, à plusieurs reprises ces dernières années, de nombreuses personnalités de la droite dite républicaine ont annoncé vouloir prendre des mesures plus restrictives en termes d’immigration. C’était déjà le cas en 2006 pour Nicolas Sarkozy, qui avait fait de la lutte contre l’immigration massive l’un de ses chevaux de bataille pour sa campagne. Il récidivait en 2012, expliquant que « l’afflux d’étrangers » menaçait le modèle social français. En 2013, c’est Jean-François Copé, à l’époque président de l’UMP, qui annonçait une proposition de loi pour réformer le droit du sol. Deux ans plus tard, c’est l’ancien ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, qui dénonçait l’« anarchie migratoire européenne ».

Plus récemment, après la décapitation de l’enseignant Samuel Paty le 16 octobre, Les Républicains ont demandé une réduction drastique du nombre d’immigrés accueillis chaque année.

« C’est un serpent de mer qui sert juste aux politiciens à se faire de la publicité. Ils n’ont rien d’autre à proposer », rétorque Florian Philippot.

Le président des Patriotes rappelle que la France a déjà, à plusieurs reprises, suspendu temporairement les accords de Schengen. Cela a notamment été le cas en 2015 après l’attentat du 13 Novembre et en pleine crise des migrants. Paris avait alors rétabli des contrôles aux frontières.

 

Lutte contre le terrorisme, la solution Frexit ?

Ils ont toujours lieu dans certaines zones, notamment à Menton, dernière ville française avant l’Italie. Les trains sont systématiquement contrôlés et la police aux frontières est en permanence sur l’autoroute A8.

Ce 5 novembre, Emmanuel Macron a annoncé doubler les effectifs affectés au contrôle des frontières face à « l’intensification de la menace » terroriste. Le locataire de l’Élysée s’est dit « favorable » à une refonte « en profondeur [de] Schengen pour en repenser l’organisation, pour intensifier notre protection commune avec une véritable police aux frontières extérieures. » Emmanuel Macron souhaite faire des propositions en ce sens lors du Conseil européen de décembre. Pour Florian Philippot, « une suspension des accords de Schengen serait très insuffisante par rapport aux mesures que l’on devrait prendre » :

« Le problème est plus profond. Schengen ou pas, l’Union européenne demande la libre circulation des personnes. »

Pour l’ancien député européen, il faut quitter l’Union européenne et la Convention européenne des Droits de l’Homme (CEDH). « Ce sont les deux instances supranationales qui rendent la France hyper-faible par rapport au terrorisme et à l’immigration », assure-t-il.

« Elles sont ultra-favorables aux migrants, aux terroristes que l’on ne peut pas expulser dans certaines conditions. C’est très protecteur de tout, au niveau du droit d’asile, du regroupement familial, etc. Tout le reste, c’est du cinéma pour enfumer les gogos », affirme-t-il.

Pour le président des Patriotes, « les traités européens, son droit et ses juges ainsi que la CEDH nous paralysent totalement face au terrorisme et à l’immigration massive. »

 

 

De son côté, Christian Estrosi affirme que « toutes les démarches de droit d’asile doivent être effectuées dans les consulats généraux mutualisés sur le territoire des ressortissants demandeurs d’asile. » Le maire de Nice assure vouloir proposer une « démarche » commune avec l’ex-commissaire pour l’Union européenne de la sécurité, chargé de la lutte contre le terrorisme et le crime, le Britannique Julian King.

Pour Florian Philippot, rien ne changera tant que la France restera au sein de l’Union européenne :

« Il faut savoir qu’aujourd’hui, c’est très compliqué d’expulser quelqu’un, même dangereux. Les juges européens vont regarder si ce dernier ne risque pas d’être maltraité dans son pays d’origine. On ne peut pas modérer le regroupement familial ou le droit d’asile, ni même reconduire dans son pays d’origine une embarcation que l’on pourrait intercepter en Méditerranée. »

Le retour de Fifi, sur E&R :

 






Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2587288

    Beaucoup de sympathie pour Florian Philippot dont l’évidente sincérité tranche avec l’hypocrisie généralisée du pouvoir macronien et de l’opposition fantoche.

     

    Répondre à ce message

    • lorsque que l’on dénonce une dictature le soir du couvre feux, et que dans le même temps on demande aux personnes de se réunir en bas de chez elles , pour dialoguer .... je crois qu’on loupe le coche
      loupé aussi celui des gj en novembre et décembre 2018

      seule une grève générale pouvait avoir un impact, mais cela est resté lettre morte

      dans la main de Philippot, beaucoup de cartes sauf celle du valet de grève
      chacun sa cour, et seule la cgt ( la goche en générale ) à ce monopôle, car elle seule peut faire aussi mal dès lors qu’elle décrète une grève et la gère
      9 de grève, valet de gréve, belote et rebelote de grève, dix de der, et elle perd
      si la distribution des cartes n’est pas de son fait, rester vouloir jouer a cette table l’est

      je n’ai rien contre lui, mais bon, c’est alain delon et dalida
      https://www.youtube.com/watch?v=LYA...

      j’ai envie de lui dire, sort de ce corps Philippot, ou sinon tu vas tout droit ,via une ligne asselinienne, de twitter en youtube, de youtube en facebook et de facebook en twitter, le mur !

       
    • Je suis d’accord. Le souci est que lui, comme Asselineau, font ou feront des tout petits scores aux Présidentielles et de toutes façons aux législatives. Le problème de Le Pen père, outre son côté épidermiquement raciste, était qu’il ne voulait pas arriver au pouvoir. Donc juste des mots sans l’action véritable. Donc effectivement un bouffon. Sa fille semble mieux à cet égard. De toutes façons, tous les autres ne font que du cinéma : ils font semblant de lutter contre le terrorisme, l’immigration sauvage, le chômage alors qu’ils laissent en fait filer les choses volontairement en suivant strictement l’agenda de l’Elite mondialiste. En faisant leur cinéma, ils gagnent juste du temps face au mécontentement et à l’incompréhension du peuple. Ils s’efforcent juste d’éviter un soulèvement populaire qui est la seule chose qui leur fasse peur. Ces gens veulent faire avec nous ce que Dieu Lui-même ne fait pas : nous priver à terme de notre libre-arbitre. On y arrive et ça s’accélère sacrément en ce moment sous le prétexte sanitaire et tout ce qui va en découler ( bien programmé)..

       
    • Philippot n’a qu’une envie, s’accaparer les voix des électeurs comme Sarkozy, Estrozy, Ciozy, ....
      Si ces gens avaient du courage, ils s’appeleraient Soral, Ryssen, ...
      Si Philippot avait du courage, il irait demander à Fabius, si le boulot est toujours aussi bon.
      Je suis désolé pour vous si vous venez de vous apercevoir que vous n’êtes qu’une statistique suceptible de subir des "dégats collatéraux".
      Le problème est moins au niveau européen qu’au niveau interne...
      Je vous invite à lire Jean-Loup Izambert pour la France...
      Si on veut être efficace, il faut arrêter la main qui utilise l’arme...

       
  • J’ai troqué ma carte au FN pour une carte aux patriotes. Je crois que Philippot est le seul qui soit en adéquation parfaite avec mes idées. Mis à part son soutien au mariage gay. Peut être serait il temps de le relayer sans participer à sa mise à l’index. Entreprise délicate.

     

    Répondre à ce message

    • @Jean Marie

      L’original, c’est François Asselineau... !
      Ensuite, il faut du charisme et ça chez l’un comme l’autre, c’est dur à trouver !

       
    • en effet , l’original, c’est asselineau... !

       
    • Svp , arrêtez avec F.Asselineau , c’est fini il n’a jamais été et ne sera jamais .
      Les membres de l’UPR font figure d’uluberlu même au sein de la dissidence , ça commence à bien faire de devoir subir les commentaires racoleurs de partisans sectaires STOP !
      Et puis bordel on est en 2020 et avec le monde actuel vous croyez encore que la politique politicienne française importe pour notre pays , réveillez vous les gros on est dans un wagon du train NOM ou l’humain et ses idée n’ont plus leur place , maintenant c’est au jour le jour que ça se joue jusqu’au moment où par une énième provocation ou un malheur de trop envers nos concitoyens on se retrouvera tous dans la rue .
      Maintenant c’est marche ou crève , Asselineau c’est l’ancien temps .

       
    • il se refuse après plusieurs interpellations en commentaires de ces vidéos a prendre partis sur l incarcération de HR alors qu il crie a la fausse liberté d expression quand il s’agit d islam ce gars la nous vendra aux mêmes pouvoirs actuels ne soyez pas dupes allez l’interpeller vous verrez il n’attaquera jamais les causes et ne fait que dénoncer une partie des conséquences

       
    • #2588498

      on peut être anti mariage gay mais on ne ne pourra jamais empêcher deux personnes du même sexe qui s’aiment de vouloir vivre une vie ensemble , le mariage gay à la mairie n’est qu’une faveur républicaine ajoutée au pacs...on pourra véritablement se révolter quand le Vatican l’approuvera et le pratiquera dans ses églises car ce sera le début de la fin pour la famille et le cauchemar pour les généalogistes...qu’en est-il aujourd’hui dans les autres religions, du livre ou autre ?

       
  • Concernant ce sujet, je fais uniquement confiance à Dame Nature avec ses loups des Cévennes, peut-être quelques ours affamés du Béarn, les gouffres profonds qui longent le Boulou et la précision dans le tir des villageois frontaliers car Macron ne fera rien "en même temps" comme d’hab.
    C’est du spectacle pour éviter que les profs de l’EN ne pètent pas une grève qui conduirait le virage numérique dans le ravin de l’oubli.

     

    Répondre à ce message

  • Estrosi, Môssieur 25% des électeurs inscrits peut rouler les mécaniques avec sa ville qui bat les records de caméra de surveillance dites de "protection" ! avis aux imbéciles qui n’ont pas cru bon de voter autrement. Ce suceur de roue d’En-Marche a la figure du traître des films de série B, et c’en est un. Flanqué de son ex-concurrent Ciotti, roquet belles oreilles, Nice est devenu boboland. On y reverdi, rétrécie les voies de circulation, le stationnement, gaypridise friendly, bref c’est Gréta sur Mer. J’ai peine pour les victimes mais ce n’est que le résultat d’une politique anti-nationale...

     

    Répondre à ce message

  • C’est dingue tous ces spécialistes de l’immigration (libérale), ces polémistes et autres idéologues droitistes, qui ignorent que les migrations de masses offrent toujours un droit de veto (ONU) aux pays d’accueil (+- l’OTAN) sur la politique des pays d’origine (+- tous les autres pays agressés militairement et commercialement par l’OTAN) MDR

    Bref, c’est ce qu’on appelle de la mauvaise foi, si j’ose dire ;)

     

    Répondre à ce message

  • Je note quand même que l’UE n’a quasiment aucune influence sur la politique migratoire de certains pays membres comme la Hongrie ou la Pologne. Elle a bon dos l’UE, il faut avant tout changer les choses de manière endogène, se débarrasser de l’idéologie droit-de-hommiste, de l’influence des menteurs et des manipulateurs...

     

    Répondre à ce message

  • " L’Union européenne demande la libre circulation des personnes " - ..... Mais avec une auto-attestation, s’il vous plaît !
    Bienvenue en Union Soviétique Européenne - Merci à son Grand kommitchariat Européen ! Et à ses Kommiztars politiques !

     

    Répondre à ce message

  • Ludo 777..vous avez absolument raison sur Asselineau !
    Savez vous comment dans les entreprises publiques on se débarrasse de cadres qui ne sont pas dans ’’la pensée unique’’ ?
    Réponse : comme dans les cellules de prison, on envoie un delateur, un faux-jeton, un leurre ! Un Asselineau.

     

    Répondre à ce message

    • Personne n’écrit qu’Asselineau est présidentiable ! En attendant il informe rudement bien les tanches qui ne voient rien venir et se contentent de commenter au lieu d’agir à leur niveau.
      La République à du plomb dans l’aile et Philippot n’a pas le charisme du leader qu’il faut pour redresser la France en passant par le ménage nécessaire et radical des collabos. Cela, dans n’importe quel nouveau système.

       
  • " La radicalisation islamiste s’insinue partout ! "

    En d’autres mots , le plan Coudenhove-Kalergi s’insinue partout !!!

    Et Nice et sa région semble être un terreau très fertile pour ça ...

     

    Répondre à ce message

  • L’immigration n’est elle pas l’effet du rapport Nord-Sud ?
    Rapport déséquilibré qui veut que les puissances tutélaires dont la France fait partie avec son pré carré, imposent leur desiderata à des pays supposés être indépendants. Sauf que, ces derniers se voient imposer une monnaie, des dirigeants, des conseillers plus ou moins occultes une présence armée avec bases et soldats. La mise en place de dirigeants locaux, vassaux de la "mère patrie", plus prompt à satisfaire leur maître que leur peuple génère une paupérisation du fait d’une corruption endémique ( qui dit corruption dit, corrupteur et corrompu), de plans d’ajustements structurels qui privatisent et dépouillent les états de leur pouvoir régalien, de prévarications en tout genre via des multinationales qui sont des états dans l’état. Comment, dès lors, s’étonner que certains s’arrachent aux leurs pour survivre ? Car s’arracher à sa terre, sa famille, ses attaches n’est pas une partie de plaisir, ne l’oublions pas.
    Pourquoi ne jamais évoquer les causes et se polariser sur les effets ? Par confort psychologique ? Flemme intellectuelle ? Manque de discernement ? Un mélange du tout ?
    La complexité de cette thématique requiert de prendre du recul pour ne pas se laisser aller à des commentaires façon café du commerce, prélude au rabaissement réflexif que chacun déplore à juste titre

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents