Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre Jovanovic – La mort de l’assurance-vie et du modèle bancaire

Au sommaire de cette revue de presse :

1) La mort de l’assurance vie

- Quand quatre banques sont contraintes de recapitaliser leur filiales assurance-vie
- Toujours la folie des taux négatifs
- Madame Lagarde : contentez-vous de votre salaire, quant à votre épargne, n’y comptez pas !
- Ambrose Evans-Pritchard (Telegraph) sur le rôle criminel des banquiers centraux
- Le FMI découvre les effets désastreux des taux d’intérêts négatifs

2) La fin du modèle bancaire

- Quand les banquiers mettent en cause... le climat !
- La banque centrale hollandaise parle d’or à tous les sens du terme
- Une crise totalement inédite
- Deutsche Bank, socialisation des pertes ou solidarité européenne ?
- Les fonds de garantie en cas de faillite des banques : c’est peanuts
- Détérioration des services bancaires, rubrique in vivo, vos rapports avec les banquiers
- Les analyses pertinentes de Jean-Pierre Chevalier, Torquemada des bilans bancaires
- Les effets de levier dangereux
- BNP, SG, Natixis... aperçu des soucis bancaires
- L’information selon BFM

 

 






Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2324411

    C’est mieux, c’est plus court déjà.
    Mais si le capital s’effondre, il ne faut pas le reconstruire.

     

    Répondre à ce message

    • #2324776
      Le 19 novembre à 01:11 par François Desvignes
      Pierre Jovanovic – La mort de l’assurance-vie et du modèle bancaire

      Si vous pensez que le travail peut tout sans le capital vous avez raison car le travail peut à lui seul créer le capital alors que le capital ne peut rien sans le travail.

      Mais si vous pensez que le travail n’a pas besoin du capital vous avez tort car c’est la terre et le capital qui permettent le travail.

       
  • #2324446

    La collecte de l’assurance vie continue pourtant, comme si de rien n’était . L’intérêt servi compense tout juste le taux d’inflation (plus élevé que les statistiques officielles) . C’est que les gens ont peur de la Bourse, même si une dizaine de valeurs du CAC 40 offrent des rendements de plus de 5% . Et puis acheter aujourd’hui quand la Bourse est au plus haut c’est risqué . Elle va forcément redescendre de son petit nuage un jour ou l’autre .

     

    Répondre à ce message

    • #2324602

      @ pépé

      La bourse, c’est tout truqué.
      "50%" des traders sont des machines dernière génération câblées en fibre optique à 500 m du bâtiment. Vous avez l’air malin, vous petit humain, avec votre PC windows câblé en cuivre à 500 km du bâtiment. Par contre acheter de l’or, ça, ça vaut toujours le coup (or physique, pas or-papier)

       
  • #2324466

    Faudrait qu’on m’explique ce que sont les taux négatifs quand même.
    On emprunte 10 et on rembourse 9 ?
    Ça se passe où ça ?

     

    Répondre à ce message

    • #2324563
      Le 18 novembre à 20:15 par Le Carthaginois
      Pierre Jovanovic – La mort de l’assurance-vie et du modèle bancaire

      Bonsoir Christian c’est en effet ca mais pour les états effectivement vous emprunter sur les marchés 10 et vous remboursez 9,98. le pb est ou ? dans les obligations pour les grandes opérations de commerce internationale par exemple vous payez en obligation d’état. Exemple les états unis achètent à la chine via des bons du trésors. donc tous les bons du trésors chinois perdent magiquement une valeur énorme et vous n’avez pas le droit de vendre ces bons du trésors. elles peuvent servir de garantie, ou de bon d’échange
      Les chinois qui ne sont pas nés de la dernière pluie ont mis en place avec l’Afrique un système ingénieux. ils montent des Marchés de coopération SinoAfricain et mettent en garantie du marché des obligations américaines (les chinois garantissent que l’état en question va payer sa part pour monter le projet de coopération). L’état Africain ne paye pas la société coopération qui se retourne contre l’état chinois pour actionner la garantie qui peux ainsi être vendu et l’argent va a la société de coopération.

       
    • #2324668

      @ Christian

      - Les banques centrales créées de la monnaie à partir de rien.

      - Ces banques centrales refourguent cette "monnaie-néant" aux banques dites "nationales" .

      - Ces banques dites "nationales" refourguent cette "monnaie-néant" aux banques de détails (Crédit Agricole, Crédit Mutuel ...)

      - Les banques de détails refourguent cette "monnaie-néant" aux particuliers (et aux entreprises) sous forme de crédits (crédit maison, crédit voiture ...).

      Là où ça coince, c’est que les gens n’ont plus les moyens de s’endetter (salaires trop bas et précarité de l’emploi ne font pas de bons dossiers auprès du banquier) donc il y a de moins en moins de crédit de contractés.
      Les banques centrales sont donc coincées. Si elles arrêtent de créer de "l’argent-néant", leur système saute. Si vous n’empruntez pas, leur système saute. Le seul moyen qu’elles ont trouvé, c’est les "taux négatifs", c’est à dire de forcer la consommation de crédits : Elles préfèrent que vous empruntiez -10 000 € et que vous n’en remboursiez "que" +9 900 € plutôt que vous n’en n’empruntiez 0 €. Le système bancaire actuel joue sa survie. "L’argent-néant" est actuellement bloqué à hauteur des banques dites "nationales" (les "taux négatifs" n’ont pas encore atteint les banques de détails). Et c’est à ce moment là qu’il faut bien suivre le lapin blanc : Qui dirige/possède les banques centrales et les banques dites "nationales" ? Qui ?

       
  • #2324499
    Le 18 novembre à 18:49 par FRANCE LIBERTE
    Pierre Jovanovic – La mort de l’assurance-vie et du modèle bancaire

    J’ai fermé un vieux compte que j’avais à la poste !
    C’était le parcourt du combattant et des menaces pour qu’enfin ils le fassent !
    Maintenant ça fait des mois que je leur cours après pour me rendre le solde : personne ne répond chez ces enfoirés !

     

    Répondre à ce message

  • L’assurance-vie, ou comment mettre une valeur fiduciaire sur la vie des gens.

     

    Répondre à ce message

  • #2324562

    Le jour ou ça va faire ’patatras’.. ce sera la mise en esclavage ou la mort, il vaudra sans doute mieux mourir debout que vivre en rampant, c’est affaire de choix et de dignité.

     

    Répondre à ce message

  • #2324849

    hs Delamarche et un professeur du CNAM très bon sur la logique de la dette.
    https://francais.rt.com/magazines/c...

     

    Répondre à ce message

  • #2325543

    Je n’ai jamais trop compris pourquoi les gens, et surtout les petites gens, mettaient tout leur argent de côté dans les banques. Qu’on y mette un petit matelas d’oseille en cas de pépin, OK. mais le reste ? C’est quoi ces rendements de merde sur les comptes épargnes et les assurances-vie ? Les rendements sont tellement minus que je suis sûr que les gens y perdent avec le coût de la vie qui flambe...
    Quant à la bourse si tu n’es pas "initié" ou bien si tu n’es pas gavé de pognon à ne savoir qu’en faire, laisse tomber. Ce système fonctionne justement parce que les petits boursicoteurs sont trop ignares pour comprendre...
    Non, il y a quantité de façons de "placer" et/ou faire fructifier ton pognon. Et certaines sont quasi sans risque, et au nez et à la barbe des finances publiques (enfin pour le moment)... Il suffit de se creuser un peu la cervelle !

     

    Répondre à ce message