Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

Erdogan accuse les pays arabes, Abbas rompt avec l’axe américano-israélien

Suite au plan de paix de Donald Trump pour le Proche-Orient, l’éditorialiste du Monde Alain Frachon s’est interrogé sur la vraie motivation du président américain, que Benyamin Netanyahou qualifie peut-être un peu vite d’« ami » d’Israël.

« C’est le plus beau présent. Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, Donald Trump a toujours conforté les thèses de la droite israélienne. Mais il vient là, à quelques semaines des élections du 2 mars en Israël, de donner au premier ministre Benyamin Netanyahou un cadeau gros comme Manhattan : le feu vert des États-Unis pour annexer une bonne partie du territoire palestinien de Cisjordanie.

La coalition de droite et d’ultradroite que mène “Bibi” ne demandait pas autre chose. Du “plan de paix”, présenté mardi 28 janvier à Washington, par Donald Trump, elle n’a d’ailleurs retenu que ce seul élément – qu’elle entend immédiatement mettre en œuvre. »

Netanyahou et sa coalition d’extrême droite, ou même fasciste, appelons un chat un chat, sont soutenus par Trump au moment où Netanyahou est accusé de corruption lourde. Le leader du Likoud ne voit dans le plan de paix que ce qui l’arrange, car il y a des cadeaux empoisonnés...

« Mais la vraie question que pose le plan est de savoir si pareil document fait de Donald Trump un “ami” d’Israël, comme le jure M. Netanyahou. La réponse est non. Parce qu’il y a des cadeaux empoisonnés. Il autorise l’État hébreu à placer sous sa souveraineté plus d’un tiers de la Cisjordanie : la vallée du Jourdain et toutes les colonies israéliennes de l’espace cisjordanien. Ce territoire palestinien a été conquis par Tsahal, l’armée israélienne, sur la Jordanie, lors de la guerre de juin 1967 : depuis, son statut de territoire disputé impose à l’occupant de n’en altérer en rien la physionomie. »

Pour les Palestiniens, ce plan est pourri : il n’y a plus de possibilité d’État, puisque le pays sera éclaté à cause des colonies israéliennes, qui ont été placées à dessein un peu partout, comme des clous dans le cercueil d’une Palestine future... On se permet d’ajouter un 4e paragraphe de Frachon parce qu’il résume tout, et que Le Monde, depuis longtemps, ne nous avait plus habitués à autant de sobriété, de justesse et de lucidité ! Même si le fond de l’article sourd (du verbe sourdre) d’un antitrumpisme de bon aloi...

« Mais, outre des paramètres limitant de façon draconienne l’exercice de sa souveraineté, ledit État sera cantonné à un territoire morcelé par les colonies, éclaté en mini-baronnies, sans continuité territoriale et perdant son accès direct à la Jordanie du fait de l’annexion de la vallée du Jourdain. Lâchés par les pays arabes, d’abord préoccupés par l’Iran, les Palestiniens sont perdants-perdants. Pour eux, la question est de savoir s’ils perdent plus en acceptant le plan ou en le rejetant. »

Frachon explique que Trump met un terme définitif à l’ordre international né après 1945. Et que si Israël accepte ce cadeau royal, qui va évidemment contre le droit (dont tout le monde se fout ou presque, en tous les cas qui pèse moins que la force), alors il entre dans une période de chaos imprévisible. Trump donne le Jourdain et une partie de la Cisjordanie à Israël, mais il n’en a pas le droit. Et s’il le fait, les conséquences peuvent être désastreuses pour Israël, qui se croit vainqueur pour l’éternité. Démonstration :

« L’ambition affichée est pour Israël d’annexer toute la Cisjordanie. C’est ce que souhaitent aussi ces 25 % d’électeurs républicains, clés pour la réélection de M. Trump en novembre : les protestants évangéliques – pour qui le Messie ne reviendra que le jour où les juifs auront reconquis le pays de leurs ancêtres.

Au bout de cette logique, il n’y a plus qu’un seul État entre la Méditerranée et le Jourdain, un État comptant autant d’Israéliens juifs que de Palestiniens. Israël a le choix : ne plus être un État démocratique en pratiquant une forme d’apartheid ; donner le droit de vote à tout le monde et former une entité étatique binationale où les juifs ne seront pas nécessairement majoritaires. Dans un cas comme dans l’autre, c’est la fin du rêve sioniste. “Les colonies sont un cancer”, disait l’ancien Premier ministre, Itzhak Rabin. »

Frachon finit son texte par le « couple Netanyahou-Trump, un duo toxique pour la région ». Sans supposer que Trump aurait pu piéger Netanyahou et ses faucons...

Justement, The Times of Israel met en garde ceux qui ont sauté de joie :

« De nombreux partisans du mouvement pro-implantations se sont empressés de saluer la publication, mardi, de “l’Accord su siècle” du président américain Donald Trump, disant que cette proposition de paix était la plus favorable à Israël jamais présentée dans l’Histoire.

Il y a eu certaines craintes liées à la vision d’un état palestinien telle que cette dernière est définie dans le plan – même si la fondation de cet État est soumise à une liste de réserves que les Palestiniens n’accepteraient jamais.

Mais les préoccupations face à l’adoption, par Trump, d’une “solution réaliste à deux États” ont été noyées par la jubilation entraînée par le feu vert donné à Israël, dans la proposition, d’annexer sans attendre la vallée du Jourdain et toutes les implantations de Cisjordanie. »

Les faucons israéliens qui vont se précipiter sur les territoires volés aux Palestiniens tomberont peut-être dans un piège. L’annexion de ces nouveaux territoires n’est pas à l’ordre du jour, l’administration américaine n’ayant pas encore travaillé précisément sur les cartes. Pourtant :

« Cela fait trois ans que la proposition est en préparation et les deux parties savaient bien que l’annexion en serait une partie majeure. Il est indubitable que Kushner et Friedman étaient conscients qu’un mois avant les élections, Netanyahou tenterait de rentabiliser le feu vert reçu pour l’annexion, une tentative de glaner davantage de soutiens. »

On le voit avec les articles suivants, si certains pays arabes ont été associés à la négociation, d’autres ne sont pas d’accord avec ce plan de « paix » qui annonce une redistribution des cartes et des confrontations futures.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé le 31 janvier certains pays arabes de trahir la cause palestinienne, quelques jours après l’annonce par Donald Trump du plan de paix américain controversé visant à mettre un terme au conflit israélo-palestinien.

 

« Les pays arabes qui soutiennent un tel plan commettent une trahison envers Jérusalem, ainsi que leur propre peuple et, plus important, toute l’humanité », a martelé le président turc devant des responsables de son parti, à Ankara. Avant de surenchérir : « L’Arabie saoudite est silencieuse. Quand vas-tu faire entendre ta voix ? Oman, Bahreïn, pareil. Le gouvernement d’Abou Dhabi applaudit. Honte à vous ! Honte à vous ! »

L’Arabie saoudite avait, le 29 janvier, salué cette initiative américaine rejetée avec force par les Palestiniens :

« Le royaume apprécie les efforts de l’administration du président Trump visant à œuvrer pour un plan de paix complet entre les parties palestinienne et israélienne », avait commenté le ministère saoudien des Affaires étrangères.

Dans un communiqué diffusé sur Twitter, l’ambassadeur des Émirats arabes unis à Washington, Youssef al-Otaïba, avait également commenté le plan de paix en des termes similaires. Le diplomate émirati était par ailleurs aux côtés de ses homologues d’Oman et de Bahreïn lorsque le président américain a dévoilé son plan à la Maison Blanche, en l’absence des Palestiniens.

En totale contradiction avec le droit international, le plan de paix proposé par le président américain prévoit, entre autres, une reconnaissance des colonies annexées par Israël en Cisjordanie, et la reconnaissance de la souveraineté de l’État hébreu sur la vallée du Jourdain. Sans surprise, l’État hébreu a exprimé son entière adhésion au projet.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

 


 

Parallèlement, le président palestinien a coupé tous les ponts avec Israël et les États-Unis. Sputnik France revient sur les conséquences de l’accord USA-Israël sans les Palestiniens.

 


 

S’exprimant lors d’une réunion de la Ligue arabe, le Président palestinien Mahmoud Abbas a dénoncé l’Accord du siècle proposé par Washington pour le règlement du conflit israélo-palestinien et a déclaré que la Palestine avait informé Tel Aviv et Washington qu’elle rompait tous ses liens avec eux.

[...]

« Nous avons envoyé deux lettres, la première au Premier ministre israélien par intérim Benyamin Netanyahou, la seconde aux États-Unis, qui annoncent que la Palestine n’aura aucune relation avec eux, y compris dans le domaine de la sécurité, en raison du fait qu’ils dénient des accords conclus précédemment et le droit international », a déclaré M.Abbas.

Dénonçant le plan de paix américain pour le Proche-Orient, le Président palestinien a indiqué qu’« il n’accepterait jamais cette solution » et qu’il ne voulait pas entrer dans l’Histoire comme le dirigeant qui a « vendu Jérusalem ».

Trump, l’homme biface, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "Donnez, donnez, donnez-moi, (bis), Dieu vous le rendra"

     

  • #2378078

    J’apprécie la photographie au début de l’article. Cela en dit long sur les échanges, la relation, entre les deux hommes.

    Pour un individu Lambda comme je le suis, il est facile d’avoir une opinion tranchée quant au calvaire des palestiniens.
    sans disposer des tenants et des aboutissants, il est ardu de cerner les intentions réelles du Président Trump.

     

    • @Melchissedech
      Vous êtes sérieux ou vous le faites exprès.
      Pour un lambda comme moi, il est facile de comprendre le geste de Trump, s’assurer sa réélection, point.
      Le reste n’a rien de visionnaire ou je ne sais quelle idée géniale pour apaiser les tensions dans cette région du monde, une espèce de mise à l’épreuve des israéliens, quedal, ils n’attendaient que l’appui diplomatique de l’oncle Sam tuteur par une mise sous la botte des arabes du coin.


  • Le Président Turc le seul Musulman avec une paire de "taşak".

     

    • #2378137

      Ben, peut-être, alors qu’il se les mette au cul ! L’histoire se fera sans ce guignol et sa clique (au sens large, y compris les Güleniste). Donald, au nom des USA (bien fait pour leur gueule, aussi) doit se bouffer les tastrucs (comme vous dites) que « ça » soit dans l’OTAN.
      Vous pardonnerez, Cher Karim, mon animosité, mais j’habite l’Alsace, enfin la Turquie locale... Mon (res)sentiment peut ne pas être compris en Bretagne, par exemple.


    • Ce sont les Turcs colonisateurs qui ont vendu la plupart des terres palestiniennes aux sionistes entre 1890 et 1948. Erdogan est membre de l’Otan, éterbel défenseur ... d’Israel. Je te conseille de lire de La question de Palestine (3 tomes) de Henry Laurens, pour en savoir davantage.


    • #2378169

      L’Algérie a toujours eu une politique constante vis à vis de la Palestine,non ?


    • STOP LES CONNERIES
      Les ottomans ont vendu la Palestine aaaaaaaaah mince, merde alors.
      Les français et les britanniques ne sont en rien coupable de la partition du Moyen Orient.
      Vous êtes vraiment des drôles de clones.
      Erdogan est l’un des seuls défendeurs de la Palestine contrairement aux pays arabes, à leurs dirigeants j’ai l’impression de voir les mêmes vendu 100 ans avant.
      Le monde islamique doit s’unifier.
      L’empire Ottoman n’a aucune raison de vendre des terres qui lui appartiennent c’est en loin la politique Ottomane, un peuple combattant et fier par contre votre connerie n’a pas de limite.
      Les pays arabes sont fait bernés par les occidentaux, la population arabe à vendu leurs terres aux européens sous leurs mandats (Pétrole, pétrole vous connaissez tous le sujet). Quand on regarde actuellement c’est toujours la même chose. Les ottomans ont apportés prospérité au moyen orient, ni guerre, ni attentas, il a rassemblé le monde islamique.
      Erdogan parle même du statu chrétien de Jérusalem pour faire bouger la communauté chrétienne qui na de cesse à rien dire sur le sujet.
      On peut pas dire que le peuple Turque est coupable, les ottomans ont payé un lourd tribu pour défendre la communauté islamique. Sachant qu’Israel est une création occidental.
      Les coupables sont siégé en europe.


    • #2378249

      A Yasin,
      Le monde islamique doit s’unifier ?
      Pas de souci, il fait ce qui lui semble bon, mais pas chez moi, sur la Terre de France Chrétienne et Catholique. C’est ce que je voulais indiquer. La vérole du prosélytisme commence à être perçue par le bon Peuple. Et ce n’est pas le « fayotage » de circonstance qui y changera quelque chose (sournoiserie appuyée par nos Élus de l’Est pour ce qui me concerne). J’en arrive à aimer, malgré contentieux, le Maghrébin (pas aimé par l’ottoman), pour ce qu’il nous reste de « commun », malgré tout. Après, pour l’aspect historique que vous développez, je ne sais, et... Je m’en tape. Réconciliation ? J’adhère. Quelle réconciliation avec les Turcs, Albanais, et le reste ?
      Chacun défend son pré carré. Votre pré carré n’est pas chez moi, c’est tout.


    • Le president turc les a peut-être par la parole pour ses rodomontades, les Iraniens eux les ont dans les actes.
      Après vous ne faisiez peut-être allusion qu’aux musulmans sunnites


  • C’est un accord dangereux car Trump n’a aucun pouvoir légal de « donner » quoi que ce soit la bas ; de même , sa « reconnaissance » n’en a guère plus et va même créer une situation de jurisprudence partout dans le monde ( les Chinois avec Taïwan, par exemple...). Et c’est là l’explication : les Ricains vont tenter le même coup avec le Vénézuéla ou l’Irak...

     

    • #2378261

      @u roitelet

      C’est un accord dangereux car Trump n’a aucun pouvoir légal de « donner » quoi que ce soit la bas

      Évidemment, dire du bien de Trump serait un péché au regard de la religion anti-trumpiste. Même si cet accord n’est pas appliqué, il peut tout à fait servir à montrer au monde entier et à l’opinion publique américaine que l’armée et les services secrets pro-clinton agissent hors de leurs prérogatives. Montrer que tout ce qui se dit Américain n’agit pas forcément légalement aux yeux de la loi U.S.
      Ça n’a pas l’air de grand chose : mais sur le moyen-long terme ; ça peut grandement aider à discréditer un peu plus l’action de l’hydre US.

      de même , sa « reconnaissance » n’en a guère plus et va même créer une situation de jurisprudence partout dans le monde ( les Chinois avec Taïwan, par exemple...)

      Comme si c’était nouveau ! Les USA ont cru agir comme bon leur semblait en annexant le Kosovo ... et les Russes les ont imité en Crimée et en Ossétie du sud.
      Cela prouve bien que le système américain n’est pas infaillible, qu’il commet des erreurs et qu’elles ne passent pas inaperçu pour qui sait les lire.

      Et c’est là l’explication : les Ricains vont tenter le même coup avec le Vénézuéla ou l’Irak...

      Oui-oui et Poutine travaille pour la CIA afin de contrer une UE...qui a permis aux USA de s’implanter en Europe de l’est ! Allez ! Encore cette éternelle absence de preuves et de crédibilité.


    • #2378364

      Baynounoug nous ressort encore ses convictions intimes contraires au bon sens !
      C’est évident que Trump commet encore un acte illégal ! Il se permet de légiférer sur les terres de Palestine ! Au nom de quoi ? Du droit du plus fort ?
      Non seulement c’est contraire au droit international mais comme le dit le King il n’a aucun pouvoir réel, ni la-bas, ni ailleurs, puisqu’on nous explique que c’est "l’état profond" qui décide ! Alors il roule pour qui réellement ?
      Il va en effet créer un précédent gravissime car tout pays pourra annexer une région qu’il revendique !
      Trump, comme Israël se torchent avec le Droit international !


    • @Bayinnaung

      Ce n’est pas son action envers le blanc moyen ricain avec laquelle vous nous en bassinez les esgourdes, dont je m’en tape, que forcément il nous soit obligé pour cause de sa blachitude de nous agenouiller devant Trump. il fait ce qu’il veut chez lui, pas chez les autres,
      Si les gouvernants visibles ou profonds ne respectent plus les frontières des peuples, c’est le coup d’envoi d’un nouvel ordre mondial se déroulant sous nos yeux.


    • #2379225
      le 02/02/2020 par ProtégeonslaPalestine
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      @King Kong : Je partage votre avis. L’absence de légitimité de Trump aux yeux des Palestiniens invalide par avance cet accord qui est donc mort-né. Trump agit au nom des intérêts américains et la communauté internationale ne lui a, semble t-il, délégué aucun pouvoir arbitral. Merci de nous rappeler à cette évidence.


  • Commentaire de Thierry Meyssan.

    On pourrait penser que Donald Trump accorde sur un plateau le grand Israel tant revé par les sionistes. Mais cette narration mainstream ne tient pas compte de plusieurs éléments :

    - Les territoires annexés sont en majorité habités par des poulations palestiniennes. Le statut de celles ci serait une veritable épine dans le pied des israeliens en cas d´annexion.

    - Le plan prévoit l´acces aux musulmans de l´esplanade des mosquées. Ainsi il empeche la contruction du troisieme temple, mettant ainsi un terme aux ambitions messianiques israeliennes.

    - Des terrains fertiles ont ete laisées dans le Sinais aux palestiniens ainsi que des zones de haute technologie, qui pourraient remettre en cause l´avantage en matiere d´armement des sionistes dans la region.

    Sous les apparences d´un cadeau fait à Tsahal, il s´agit d´un veritable piege que tend le president americain à l´oligarchie mondiale. Le futur donnera raison à ce personnage decrié mais grand stratege.

     

    • Daniel tu réves !


    • #2378155

      @ Daniel

      Thierry Meyssan oublie une chose, c’est que ce n’est pas Trump qui commande, il n’est qu’une marionnette comme beaucoup de présidents, d’un pouvoir qui ne dit pas son nom et qui a prédit 3 guerres mondiales il y a plus de 2 siècles pour établir le N.O.M. Ici il s’agit d’allumer le feu pour que cette 3ème guerre éclate, d’ailleurs elle couve depuis un certain temps.


    • Israel prend ce qu ’on lui donne et ensuite s ’arroge ce qu ’on lui refuse ; un accord signé n ’ a jamais gêné en quoi que ce soit les sionistes qui ne connaissent que la force sachant que quoiqu ’ils feront l ’Amérique sera toujours à leur botte . Aujourdhui Israel règne de facto déjà sur toute la Palestine ; la logique Israelienne est de parquer la population palestinienne dans des réserves toujours plus petites par un système d ’entonnoir ( c ’est le sens du plan Trump ) misant pour l ’ avenir sur des évènements qu ’ ils sauront faire advenir qui leur permettront de gré ou de force d ’expulser les non -juifs . C ’est la logique sioniste depuis la création d ’Israel : un état pour les seuls juifs ; ces gens donc se servent de Trump qui est loin de les manipuler .


  • Les jeux sont faits depuis le début pour israhell : les chiottes de l’histoire.


  • #2378114

    cet article me fait penser au mot d’Oscar Wilde (qui ne concernait pas Israël, of course) : "Quand les dieux veulent punir un mortel, ils lui donnent ce qu’il désire"


  • ...et après ça vient miauler dans tout les médias "ouiiin ! pourquoi on nous aime pas ? c’est pas nous qui provoquons l’ antisémitisme !"...bande de clowns sado-maso !

    depuis le début cette affaire est mal engagée, déjà les rosebeef ont donné une terre qui n’ était pas à eux, mais au delà du hold-up "légalisé" qu’ est la création de cet état colonial religieux ; la culture ultra-communautaire et exclusive des occupants désignés ne pouvait pas déboucher sur une coexistance paisible et raisonable....pour le dire autrement, viking-land ou gitan-land avaient, à budget égal, moins de chance d’ échec qu’ Israël !
    enfin, bons joueurs, nous les félicitons pour cette grande victoire...en leur rappelant quand même que les frisés viennent de commander 1 nouveau gazoduc.


  • #2378165
    le 01/02/2020 par toto la ciboulette
    Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

    "le Président palestinien Mahmoud Abbas", il ne l’est plus depuis 2006, ou je me trompe, comme les Palestiniens avaient mal votés, l’Europe leur a coupé les crédits à l’époque,quel crève coeur pour ce peuple.

    Nous sommes et seront tous des Palestiniens dans le système dégénéré occidental

     

    • #2378260

      Abbas ? Il a son Air Palestine One, il pète dans la soie, il est allègrement « payé » par nous, les ricains, et même par Israël... Bon, c’est juste l’avis d’un type qui a un peu de temps pour glaner sur Internet (en s’efforçant de faire la part des choses, mais quand même Merde)


    • #2378374

      @ tous les mêmes

      Le peuple manque de tout, la marionnette elle,plane au dessus... c’est beau, hein ?


  • #2378236

    Que les terres soient occupées par des palestiniens n’est pas un problème.
    On n’est plus à un nettoyage ethnique près !


  • #2378255

    L’unique et seule façon des palestiniens pour récupérer un pays reste la lutte armée...chose qu’il ont du mal à faire contrairement aux chiites libanais par exemple...

    le soucis des sunnites c’est leur aliénation et soumission maladive, ils ne se sentent fort que quand il s’agit de poignarder les chiites et les chrétiens d’orient dans le dos


  • Bonsoir à tous,
    Je viens timidement sur cette page afin de poser une question qui me vient à l’esprit.
    Depuis toutes ces années de souffrances et de privations du peuple palestinien de la bande de Gaza, pourquoi l’Égypte, nation voisine directe et musulmane, n’a t’elle pas envisager d’annexer la bande de Gaza ?
    En attendant, ou plutôt en espérant une future réunification du peuple palestinien, les palestiniens de Gaza auraient au moins pu vivre en pouvant circuler librement, en "profitant " notamment de l’étendue du Sinaï peu peuplé.
    Simple question, si quelques membres peuvent m’éclairer là dessus avec des rappels historique ou conseils de lecture.

     

    • De mémoire parce que ça ne date pas d’hier, on avançait à l’époque deux explications :

      - l’Égypte ne voulait pas hériter de cette patate chaude et se faire accuser d’héberger des terroristes,
      - cela aurait nui à l’image des palestiniens martyrs et mis un frein à leurs revendications.

      Ce sont deux pistes à creuser, entre autres, pour effectuer des recherches.


    • #2378376

      "cela aurait nui à l’image des palestiniens martyrs et mis un frein à leurs revendications"

      Une blague


    • #2378640

      si j’ai bonne mémoire, depuis les accords de camp David l’Egypte touche quelques milliards par an (3 ?) de la part des USA...cela explique peut-être que la frontière Gaza-Egypte soit contrôlée.
      Une des meilleures façons de soumettre qqu’un n’est-il pas de le rendre dépendant ?
      ...c’est ma réponse à abcd


    • Oui donc du coup j’ai fait quelques recherches (Wikipedia ) et donc apparemment ça remonte à la guerre des 6 jours où l’Égypte se retira de Gaza, qu’elle occupait militairement depuis 1948 lors de la première guerre israélo-arabes, sans octroyé la nationalité égyptienne aux gazaouis. Il s’agissait uniquement d’une occupation militaire.
      Aujourd’hui l’Égypte participe au blocus de Gaza avec Israël depuis la prise du pouvoir par le Hamas de la bande de Gaza en 2007...
      On est bien loin de l’Égypte de Nasser, fer de lance du monde arabe. Comme partout, ce sont bien les gouvernements corrompu qui sont responsables de la souffrance des peuples...


    • tout simplement parce que l’ Egypte qui a déjà 80 millions de bouches à nourrir, n’a pas envie de s’emmerder à en rajouter 2 millions de plus, en réannexant la bande de Gaza .
      Bien qu’il y ait un autre plan ultra sioniste de déporter les 2 millions de gazaouis dans le sinaî, plan qui serait financé par les saoud et les américains


  • Borges : " un gentleman ne peut s intéresser qu’ à des causes perdues " et quelle cause est plus perdue que la palestinienne ?

     

  • Ravi de voir un article d’E&R qui montre que Trump n’est pas le sioniste que certains s’efforcent à croire.
    M. Trump n’est pas devenus riche et aussi puissants si il était aussi débile qui le laisse penser....c’est du cinéma américain pour les médias, il est bien plus calculateur et possède des liens avec l’armée US qui dépassent imaginaire des anti-Trump...
    Lors son actuelle présidence, il a ridiculiser plusieurs fois les démocrates, il à mis des bâtons dans les roues des pédo-satanistes et du Mossad avec l’arrestation d’Epstein, il a couler le clan Clinton avec cette affaire, il rapatrie les soldats US du Moyen Orient, il rencontre historiquement un dirigent de la Corée du Nord, etc, etc
    Que faut t’il de plus pour convaincre les gens ???

    Après c’est sûr, c’est un américain, pas un européen ou asiatique ou africain, il se bat pour sa nation, chose que nous avons oublié...

     

    • #2378424

      Tu sais, à force de suivre l’actualité du monde depuis plus de 40 ans, on (c’est un con, n’oublions pas..) est devenu, con.

      Ben oui ! ton Donald, grand guerrier et génie, on a pas vu que le 8 janvier tous les protocoles de la Maison Blanche ont été bafoués pour annoncer au monde, avec tout l’État Major autours de lui... une fake news... :

      l’Iran n’a fait que des dégats mineurs...

      Alors qu’on sait maintenant qu’il y a eu des morts, blessés et une destruction conséquente de l’objectif... dont, tu n’as jamais vu la moindre image après frappes, pour t’autoriser à croire que, tu vis... dans le camp des forts.

      Tu, sais, quand Obama a annoncé au monde, l’élimination de Ben Laden, il était seul devant son pupitre alors que tous ses services auraient dû être associés à la victoire... il était seul !

      Là, Trump, pour une fake news... avait l’ensemble de son état-major autours de lui... plus de 20 minutes de retard sur l’horraire prévu pour le direct mondial... qu’est-ce qui a été négocié durant ce laps de temps... qui fait que l’Ayatollah en place en Iran, les traite de clowns ?
      Lors d’une prise de parole exceptionnelle, être convaincu et croire comme tu crois... respect, tu dois être très bon pour être si facilement... convainquable.

      Et, si l’État-Major avait pris le contrôle, obligeant Trump et les autres à dire et faire comme il le veut... une prise de contrôle FEMA, en douceur ?
      Pas envisageable tu crois ?
      T’as pas l’impression qu’il manque une séquence depuis le 8 janvier ?


    • "Alors qu’on sait maintenant qu’il y a eu des morts, blessés et une destruction conséquente de l’objectif... dont, tu n’as jamais vu la moindre image après frappes"...
      Mais alors tu n’a aucunes preuves de se que tu annonces également.....logique

      "Et, si l’État-Major avait pris le contrôle, obligeant Trump et les autres à dire et faire comme il le veut... une prise de contrôle FEMA, en douceur ?"
      Je ne crois pas à cette version car elle ne correspond pas à l’imaginaire d’un militaire, quel que soit le pays, c’est avant tout un nationaliste !
      Car si pas de nations, les armées en elles même n’ont plus de raison d’exister, donc les militaires aussi....
      Après je pense plutôt que les forces militaires US sont derrière Trump et l’aident contre l’état profond, sinon il serait déjà tombé depuis longtemps, sans oublier Epstein et ses secrets...


  • J’ai vu Rioufol ce soir faire une démonstration d’humanisme à Julien Dray sur la question palestinienne actuelle. En effet l’ancien patron de l’antiracisme (qui n’est pas catholique) a apparemment perdu sa fibre tiers-mondiste et était sans pitié avec l’autorité palestinienne fautive selon lui de la situation. Rioufol avait l’air d’un gauchiste à côté.
    Décidément, ce qui détermine les gens comme Dray, ce n’est donc pas la justice et la compassion... Mais qu’est-ce donc alors ?


  • #2378362

    Oui, le raisonnement tient. Cela étant dit, cette manie de vouloir attribuer des vertus insoupçonnées à TRUMP, juste parce qu’à un moment il a pu paraître anti-establishment, est un peu agaçante même quelque peu pitoyable. Pour justifier le postulat principal qui consiste à voir en la personne de TRUMP la victoire de l’axe de résistance, l’auteur reconnaît chez TRUMP une intelligence extraordinaire lui permettant de calmer l’entité sioniste et de la brider sans provoquer la foudre des évangélistes et de l’AIPAC. Autrement dit l’auteur estime que TRUMP a fait ce soi-disant "plan de paix", non pas pour rendre service à ISRAEL mais au contraire pour l’affaiblir. Il en est donc déduit que TRUMP est un génie extraordinaire, envoyé par le Seigneur pour faire triompher le bien.
    Mais il y a aussi une autre hypothèse plus plausible à mon sens. L’élection de TRUMP nous a rendu heureux, parce que nous étions (et continuons à être) désespérés et que nous avions besoin de quelqu’un pour nous donner de l’espoir. TRUMP avait tout pour incarner cet espoir : il était apte à ridiculiser des journalaux ; il avait une vision positive du patriotisme et la préférence nationale ... bref, TRUMP avait tout pour paraître aux yeux des résistants français, un acteur politique proche de notre "front national" à nous. Sauf que, il s’est avéré que TRUMP n’était pas ou n’incarnait pas le symbole que nous cherchions. Du coup pour ne pas retomber dans le désespoir, on s’est mis à justifier toutes les insanités qu’il sort. Non, je suis désolé, je pense que TRUMP est un con, sans loi ni foi. Arrêtez de le voir comme un parangon de vertu. ça devient ridicule.

     

    • #2378565
      le 02/02/2020 par Bertrand Dudéclin
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      Vous avez parfaitement compris et résumé la situation ! Merci !


    • Lisez Trump et cela vous fera peut-être changer d’avis sur personnage. L’auteur de l’article est peut-être simplement mieux renseigné que vous ...


    • #2378916
      le 02/02/2020 par ProtégeonslaPalestine
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      @Edouard : Il me semble que céder à tous les caprices de l’entité sioniste, avec cette ostentation indécente et cette prodigalité obscène, est formidablement productif pour la cause de la Palestine et pour le reste du monde :
      1- Cette générosité à sens unique déchaîne mécaniquement un rejet indigné chez les Palestiniens, ce qui donne davantage de munitions à leur ferveur nationaliste.
      2- Cette maldonne diplomatique couvre de ridicule ses auteurs (Trump et Netanyahou) en faisant apparaître au grand jour leur inépuisable potentiel clownesque, ce qui réhabilite le Hamas et le Fatah comme interlocuteurs rationnels.
      3- En formalisant par écrit une iniquité de fait, Trump ne produit pas un Traité de Paix pour israël, mais bien une Déclaration de Guerre dont la Palestine ne manquera pas de se saisir.
      4- Leur voracité satisfaite, les israélites auront de plus en plus de mal à justifier leurs attaques militaires.

      Moralité : Ce n’est pas en gavant un sale gosse de sa friandise préférée que son papa l’aidera à grandir. Le grand perdant sur le long terme est donc israël. Que Trump soit "un con", comme vu le dites justement, n’est pas problématique en soi. C’est même un prérequis exigé par la fonction.


  • #2378371

    Cette partition de territoires , faite dans les conditions que l’on devine, et par dessus l’une des partie, quoi qu’ils en disent... impossible de cautionner cela... a titre personnel.

    Ici, la raison d’etat/ la géopolitique, joue à fond. Le parcours de Trump prouve qu’il n’est pas idiot, or, tout donner à Israël serait idiot...


  • Erdogan c’est bien le turc laze marié a une turque arabe dont le pays a toujours reconnu Israël ? C’est bien lui le président sois disant frère musulman dont le pays entretien des relation diplomatique, commercial et économique avec Israël ? Erdogan c’est bien le président qui a autorisé son armée de l’air a faire des exercices conjoints avec tsahal ? Faut lui rappeler que les avions israéliens tuent des palestiniens depuis des décennies ?

    Franchement erdogan qui se fait passer pour le défenseur de l’islam n’a aucune crédibilité. Qu’il prennent exemple sur Mohammed mahatir ou l’ayatollah khamenei qui sont d’authentique opposants au nouvel ordre mondial ...
    Les turcs sont absolument insupportable dans leur hypocrisie ...

     

    • Arrête cet aboiement stp !


    • Poutine coopère également avec Israel
      La France catholique entretien des amitiés avec Israel et coopère avec elle sur un bon nombre de dossier. Plusieurs pays, états, gouvernement coopère avec Israel c’est pas pour ça qu’ils sont des défenseurs des massacres palestiniens.
      Concernant les frères musulman vous parles de



      l’ayatollah khamenei




      Qui sont les alliés de la perse dans la région ?
      La Turquie, le Hamas, le Qatar tous des frères musulmans, ils soutiennent des ennemies direct d’Israël.
      Un moment soit l’Iran coopère avec les frères musulmans sachant qu’à la base les frères musulmans sont une création des britanniques soit il est très bien conscient que les frères musulmans sont contre Israel et l’Arabie Saoudite dans les deux cas ses pays sont liés par des intérêts communs.


    • #2378588

      @El Didou
      100% d’accord et rajouter le fait que ce sale type à été un élément centrale de l’invasion de la Syrie par des dizaines de milliers de déchets égorgeurs salafistes et dont l’aboutissement à été des massacres de masse envers les civils syriens !
      Thierry Meyssan est l’un des seuls avec Bachar El Assad à avoir toujours dénoncé publiquement ce sale criminel de guerre et comme vous l’avez très bien démontré, un sale hypocrite !


    • Je n’ai pas une grande sympathie pour Erdogan, mais si on joue à ce jeu, l’Ayataollah Khamenei aussi a sa part d’ambigüité, par exemple il a quand même largement laissé faire l’agression de l’Irak par les USA (pour des raisons historiques qui, certes, peuvent se comprendre...)


    • #2378726
      le 02/02/2020 par blablablablobloblo
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      Arrêtes de pleurer doudou !
      Quant à ton ayatollah qui défend avant tout un projet de grande perse englobant l Iraq..il ne pourra jamais être le grand défenseur du monde musulman car représentant des chiites qui sont minoritaires...une résistance musulmane ne peut que s organiser derrière un sunnite, mathématique oblige et à part Erdogan pas grand monde ne peut prétendre à cela.


  • #2378436

    Ce que je remarque dans cet article, c’est avant tout le lien entre juifs américains et juifs israéliens..... comme liés par un cordon ombilical (cf expression du grand rabbin de France), comme si avant d’etre Américain ou israélien, certains seraient exclusivement juifs....

    Ce serait-il possible que ce soutien à Israël se fasse par certains juifs ayant du pouvoir en France, en Allemagne, en Angleterre, etc ?

    Est-ce que cela ne représente pas une influence étrangère qui pourrait déstabiliser les pays et les peuples en question ?

     

    • #2378464

      On le sait tous que c’est ca : les sayanim ne sont pas mis en place, entretenus pour jouer au bridge.

      Ils espionnent, collectent fonds, renseignements, influent, noyautent et corrompent, tout cela, de toutes les façons possibles.

      A ce sujet, il faut noter la concordance entre la chute du réseau Epstein et l’augmentation significative de ahem, la "diplomatie americaine",notamment, dans la région du golfe. Certainement pas un hasard...


    • petit prince, tu confonds juifs et sionistes : il y a surtout un lien entre sionistes américains et ultra sionistes israéliens, c’est à dire entre les évangélistes américains et l’ultra-droite israélienne .
      Les grands admirateurs et soutiens de Netanyahu aux USA, se sont surtout l’ AIPAC et les protestants fondamentalistes américains . Et au contraire beaucoup de juifs américains sont des libéraux démocrates, qui n’en n’ont rien à foutre de la reconstruction du 3ème temple, contrairement aux évangélistes .


  • #2378480

    Et bien notre théorie se confirme ! Comme quoi Trump instrumentalise l’hubris israélienne afin de briser le statut quo et faire bouger les choses, en d’autres termes faire crever l’abcès. C’est de la stratégie de haut niveau consistant à instrumentaliser les mécanismes psychiques de l’adversaire.
    En allant dans le sens de la folie sioniste on fait tomber les masques. Il n’y a plus rien qui puisse venir cacher leur cruauté, cynisme et soif inextinguible de domination au point que cela en devient grotesque et impossible à nier. La stratégie de Trump ne fait qu’attiser le ressentiment international contre Israël jusqu’à un point où cela deviendra intenable pour ce sous-pays.

     

    • je crois que tu comprends tout à l’envers . L’idée c’est de ne pas tout prendre aux palestiniens, mais de leur laisser des miettes, pour faire croire à une solution équitable . Or tout le monde sait que compte tenu de l’orgueil nationaliste palestinien, savamment créé puis entretenu depuis 50, voir 70 ans par les leaders palestiniens, ce plan sera rejeté par ceux qui gardent l’honneur de ne pas s’abaisser pour lécher les miettes .
      Ce plan est plus construit pour qu’il soit refusé, qu’accepté par les arabes de Palestine
      Après les sionistes auront beau jeu de dire que ce sont toujours les arabes qui refusent la paix .

      Toute la subtilité des palestiniens seraient de prendre les sionistes dans leurs propres contradictions et de leur proposer la solution à un seul état, un état laic et non ethnique.


    • #2379083
      le 02/02/2020 par ProtégeonslaPalestine
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      @Meyer H : Vos deux analyses se complètent l’une l’autre : la solution à un État, non théocratique sera l’aboutissement des paradoxes énoncés par @goyband


    • #2379087
      le 02/02/2020 par ProtégeonslaPalestine
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      PS : Je voulais dire goy pride, Bien sûr.


  • Je ne sais pas ce qu’il faut à certains.
    Trump a lui même dit qu’il était le Président le plus sioniste de l’histoire des Etats Unis, que les juifs démocrates qui ne le soutiennent pas sont déloyaux à Israël, qu’il est « the king of the jews ». En son honneur, les israéliens vont ériger une nouvelle colonie sur le Golan syrien occupé qu’ils ont déjà nommé « Trump Heights », le clown ayant annoncé son intention d’y reconnaître la souveraineté israélienne.

     


  • Pas de souci, il fait ce qui lui semble bon, mais pas chez moi, sur la Terre de France Chrétienne et Catholique.



    Vous savez Chrétienne ou pas Chrétienne n’est pas le problème dans un sens la Palestine est plus chrétienne que la France si vous voulez approfondir le sujet.
    Pour commencer les turques sont venu en France sous l’ère chrétienne à l’époque de François Ier pour défendre les français. Cette alliance stratégique parfois tactique est alors l’une des plus importantes alliances de la France, et dure plus de deux siècles et demi mine de rien.
    Chez moi, chez vous le plus important maintenant est juste de combattre l’entité terroriste qui siège en Israel et pas à commencer à accuser Erdogan ou la Turquie dans le démantèlement de la Palestine. Car la France à jouer un rôle très important vis à vis d’Israel et continu d’une certaine façon. Maintenant je sais juste que le président de la république Turque n’approche pas les idées d’Israel, ne coopère en rien avec lui dans ses missions et son influence sur la scène international.
    Le monde catholique aussi puissant soit il reste silencieux sur le sort des palestiniens, rien qu’à regarder comment le président français c’est fait embêter par des militaires israéliens. Jérusalem est une ville sainte qui concerne les trois religions monothéiste on a l’impression qu’il y’a l’islam et le judaïsme seulement.

     

    • #2378698

      On tire encore la couverture ?

      Non, le plus important, c’est de libérer la France.
      La Palestine, je veux bien, mais faudrait que les principales nations arabes/musulmanes ,se bouge un peu, non ?


    • #2379091
      le 02/02/2020 par ProtégeonslaPalestine
      Plan de paix : Trump éclate le Grand jeu au Proche-Orient

      @mal y sied : Les nations arabes du Golf dont sionistes en diable. La solidarité arabe est un mythe-épouvantail entretenu par israël pour faire croire qu’il est menacé, chaque jour que Dieu fait, par un bloc militaire unifié.


  • #2378581

    Ce qui est surtout marrant c’est que c’est sous les Obama, Bush, Clinton et compagnie que les palestiniens se sont le plus fait baiser en vérité ! Alors qu’on nous à vendus Obama le mulâtre comme le salut du tiers-monde et des palestiniens alors qu’au final si on fais le bilan, non seulement les USA ont été complètement ruinés à l’intérieur sous ce Obama, il à plus endetté les US que les 20 présidents précédents, c’est sous lui que les épidémies de drogues et er de SDF ont explosés, les quartiers afro-américains pourris ont empirés, les classes moyennes américaines blanches ont été ruinés etc.. etc.. mais qu’en plus c’est sous Obama que Kadhafi à été assassiné et que la Libye à été détruite, que cette déferlante migratoire hallucinante sur l’Europe à eu lieu, que la Tunisie à été déstabilisé et mise dans un processus de pourrissement, que la Syrie à été détruire et ravagé avec des massacres de masse, que Daesh est ”apparu” comme par miracle, que l’Ukraine à subit un coup d’état anti-russe avec plus de 10 000 morts... etc... etc... etc... Voilà le bilan du Obama et vous remarquerez que les palestiniens et les iraniens en viennent à ouvertement regretter ce sale fumier mondialiste et à considérer Trump comme le grand méchant LOL ! Mais c’est d’un grotesque !


  • ce que je comprend, c’est que l’embargo américain contre l’ Iran, puis l’assassinat de Soleimani étaient le préalable indispensable à l’annonce de ce plan de domination israélienne ( abusivement appelé plan de paix israélo-palestinien ).
    C’est assez simple à comprendre , il a été demandé aux monarchies du golfe en échange d’une guerre américaine contre l’Iran (une guerre froide accompagnée de quelques bouffées de chaleur), d’accepter le plan d’annexion israélien, en particulier l’ annexion de Jérusalem.
    Erdogan a tout à fait raison, quand il accuse les monarchies arabes de traitrise de la cause arabe ou musulmane .


  • #2378729

    Honte aux bédouins, trump leurs chie sur la gueule, tout en le remerciant sans broncher lui hurlant, encore ! encore ! nous sommes tes putes ! "Super-trump" ! Pitié, ne nous abandonne pas !
    Contrairement aux turcs et aux iraniens qui ne sont même pas arabes, mais plus dignes car ils affirment haut et fort leurs oppositions, à l’inverse des pseudos gouvernants des pays arabo-berberes qui eux de peur de tout perdre obéissent en murmurant à peine, en secret leurs désaccords....


  • Syrie, Yemen, Iran, ambassade américaine à Jérusalem est, assassinat du général soulaymani, refus de quitter l’Irak et la Syrie, coup d’état au vénézuela et en Bolivie, deal du siècle ect ect.... On en est encore à se demander qui est vraiment Trump ?


  • Trump empêche la France de faire des affaires avec l’Iran, il agit contre les intérêts français.
    L’un des plus fins dans le nationalisme français, Bruno Gollnisch avait dit de lui, qu’il défendra les intérêts américains et Israéliens, mais pas ceux de la France.


Commentaires suivants