Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Jacques Attali ou la peur d’une vraie révolution française

Pourquoi se sent-il visé ?

Pour Jacques Attali, « les Anglais ont toujours gardé leurs distances, croyant plus ou moins à tort que la construction européenne était hostile ou contradictoire ou antagonique de l’identité nationale, ce qui n’est pas le cas ». Sauf que Jacques-a-dit se trompe : l’Union européenne, surtout depuis l’élargissement délirant et non préparé des années 2000, est devenue antinomique des nationalismes.

 

Que dit le mage Attali ? Que désormais, les Anglais ont un projet, national même, (incroyable dans sa bouche, n’est-ce pas ?), et que quand un pays a un projet, en général il le réussit (gros clin d’œil vers le projet eschatologique des juifs en terre palestinienne). En face de ça, l’Europe n’a pas de projet, sauf la « routine », ce qui explique la désaffection des peuples, leur désamour.

« La routine européenne nous empêche ou nous camoufle que nous n’avons pas de projet national »

Incroyable ! L’homme qui chantait il y a 23 ans les louanges d’une Europe qui allait sauver l’emploi et la croissance, maintenant nous vend un projet national ! C’est plus un mage, c’est une girouette magique ! Pour info, fin 2019, la croissance de la zone euro était de 1 % et le chômage à 7,6 %, ce qui représente 12 millions de personnes dans la zone euro et 15 millions dans l’Union européenne. Mais si le calcul se fait comme en France en oubliant les précaires et les temps partiels, alors on peut doubler ce chiffre.

 

 

Pour ceux qui n’ont pas vu ce débat historique, qui prouve le mensonge
des européistes (Attali et Veil) et la lucidité des nationalistes (Garaud et le Che)

 

Conscient de son oxymore, le mage se reprend :

« Il nous faudrait à la fois un projet national et un projet européen »

Ce qui est encore plus incompatible !

Pour comprendre la suite de l’interview, centrée sur la situation française, qu’il juge « inquiétante », nous publions un extrait de son blog (ne manquez pas son appel à la répression impitoyable contre les syndicalistes en lutte).

« Les réseaux sociaux ajoutent à cette libération de la parole. La haine y est partout. Les menaces de mort, en général anonymes, s’y multiplient. Comme si ces gens-là prenaient prétexte de ne pas être entendus, dans le cadre des institutions, pour crier de plus en plus fort. Cela ne s’arrêtera pas au champ de la politique. Ce langage deviendra celui de la conversation quotidienne, et la menace n’y sera plus, ne sera plus virtuelle. C’est là où “la banalité du mal”, concept philosophique imaginé en 1963 par Hannah Arendt à propos de Adolf Eichmann, prend un tout nouveau sens.

Ce retour de la violence verbale, prélude à celui de la violence physique, est particulièrement inquiétant en France, pays qui n’a jamais accepté l’idée de se réformer, et qui n’avance que par des révolutions. Au point que ce sont des révolutions, ou des coup d’État, qui ont enfanté, d’une façon ou d’une autre, nos cinq Républiques. »

Et un point Godwin, un. Petite mise au point pour vérifier, si besoin était, de quel côté se situe le conseiller des princes...

 

L’émission entière est ici

« Quand on voit défiler aux flambeaux avec la tête du président de la République au bout d’une pique, tout est dépassé, c’est pas possible. Finalement, on finit par faire ce qu’on dit et là il y a une annonce révolutionnaire... C’est-à-dire un fantasme de dégagisme hard. »

On sent que la peur s’insinue chez les élites, le message populaire est passé. Un an de contestation sociale et de violences oligarchiques contre les pauvres n’ont rien déclenché en termes de concessions, mais une petite manif avec des têtes en carton au bout de piques, et tout de suite, la Terreur est là.

Le mage, qui n’avait pas prévu l’insurrection en cours, poursuit :

« Vous savez, j’ai entendu plusieurs présidents de la République me dire “si je fais ce que tu me proposes, ils vont mettre ma tête au bout d’une pique.” Donc beaucoup de présidents de la République n’ont pas réformé le pays de peur de la tendance révolutionnaire. »

La France serait donc révolutionnaire dans l’âme et non réformiste, ce que notre Histoire montrerait. Pourtant, Jacques-a-dit devrait se réjouir de ce que la Révolution, celle de 1789, ait donné la liberté aux siens. Mais si la Révolution de 1789 a donné l’égalité civique aux juifs, le mage craint que la prochaine ne les vise comme nouvelle aristocratie, il ne le dit pas ainsi mais c’est notre traduction. Il pense comme Badinter que les manifestants ont été trop loin, qu’ils ont dévoilé leur désir révolutionnaire, et qu’après les mots, il y a les actes.

On sent une peur bleue chez les nouveaux sang bleu, mais ces derniers doivent comprendre, et Attali au premier chef puisqu’il est à l’origine de ces fameuses « réformes » qui foutent le feu au pays, que ce sont eux qui ont allumé la plupart des foyers qui brûlent la France de 2020 : immigration massive hors besoins économiques, destruction programmée du socle chrétien, abaissement du niveau scolaire pour raison fallacieuse d’égalité – ce concept franc-maçon –, régression sociale et chômage de masse pour augmenter le profit, disparition des services publics – le patrimoine de ceux qui n’en ont pas (on aime bien cette phrase, alors on la répète) – au bénéfice des appétits privés et puis, surtout, ce mépris de classe qui confine au racisme antifrançais et ce trustage éhonté de tous les postes médiatico-politiques.

Ça énerve, vois-tu, Jacques.

C’est le moment pour nous de placer la phrase favorite de Zemmour, son coreligionnaire :

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »

Une France chauffée à blanc, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

100 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2378289

    Le gouvernement mondial à la place ou après la guerre.....

     

    • Après, et si vous croyez qu’on va y couper ... les doigts dans le nez ... "tout le monde" parle comme si on avait le pouvoir ... mais les gens sont trop cons, on y est ... combien de personnes "(r)éveillés" à Paris... combien de fameux "Soralien" 1, 2, 3 millions sur toute la France ?
      ça sera la guerre de tous contre tous, mais Soral l’a transformé en France, de la guerre de tous contre les élites corrompues, et corruptrices,contre les voleurs et pour les travailleurs, contre les racailles avec les "bonnes gens"...
      Si on laisse à l’Etat le soin de changer les choses... la police doit mettre juges magistrats journalistes et politiques corrompus et véreux (donc souvent franc-maçon), hors d’état de nuire, en prison ou au bagne (voire la ferme célébrité, façon Orwell) MANU MILITARI !
      La France n’a pas d’autres alternatives, la république par contre elle, en a beaucoup !


    • @Track

      J’espère vraiment que ce sera la 2ème option, la guerre du peuple en colère contre les élites... Et ensuite la véritable Réconciliation Nationale.

      Seigneur, prions pour que ce ne soit pas la 2ème option, dans ce cas là, ils auront définitivement gagné.

      Nous devons tous priés le Seigneur, l’implorer de nous venir en aide, et revenir vers lui.

      Seigneur viens nous en aide.

      Amen.


  • Effectivement, on peut voir la classe supérieure commencer à "avoir les foins".
    Il y a aussi le phénomène des pays autres avec leur peuple qui se soulèvent aussi, donc où allez en cas d’effondrement ou de soulèvement mondiale ? Si en plus on prend en compte la pollution, la montée des eaux, etc, etc ?
    Toutes ces "petites élites" en France, genre ministres ou journalistes traîtres, ne sont pas à l’abri, en plus ils sont connus médiatiquement, pas comme les "petites élites de Bruxelles" !
    A leur place je réfléchirais à deux fois, car rien ne s’oublie..

     

    • @Arta

      J’ai endossé un Gj depuis le 17/11/2018 jusqu’aux européennes. Je me rends bien compte de l’effet du mouvement GJ sur les salopards du genre Attali et consorts, hélas notre soulèvement ne fait pas l’effet d’un tsunami, les causes sont multiples.... Au fil des semaines, j’ai constaté la puissance de leur propagande. J’en étais au courant mais jamais je n’aurai cru ces chacals aussi tenaces. J’ai aussi rencontré énormément de gens dans une camisole de confort mental et intellectuel.
      Je ne sais plus, j’avais espoir, j’ai de plus en plus de doutes, désolé.


    • @pitchou
      Les Gilets Jaunes ont gagné ce qui est le plus important : c’est que chacun n’est pas seul dans son coin. Quand tu vois ces défilés gigantesques de braves Français travailleurs ou chomeurs, avant recupération par les syndicalistes dont c’est le métier de défiler et de pourrir les mouvements sociaux, tu sais que la colère est là dans chaque foyer perclus de taxes et d’impôts. Ce mouvement, même si il est devenu souterrain, fout la trouille à cette bande de scélérats qui ont toutes les manettes du pouvoir en main.


  • Excellent article, et la conclusion fait office d’un verre de "goutte" dans le café. Merci à E&R.


  • C’est marrant la composition des "couples" d’intervenant...
    Euh, comment l’exprimer sans dire une connerie...


  • C’est évident qu’il va y avoir une contre-révolution... car les gens du Peuple commencent à se rendre compte que nous avons été bernés depuis 1789. Et que la révolution française n’a jamais été la révolution du Peuple. Ce sont les bourgeois matérialistes franc-maçons et mondialistes qui ont pris le pouvoir et maintenant finissent de nous achever ainsi que notre Pays.
    Pour confirmation : il suffit de rechercher sur le net pour constater ce qu’ils ont fait à nos Anciens, en Vendée à partir de 1793 ainsi qu’en Bretagne et dans d’autres Terroirs de France : ce fut une véritable boucherie suivi d’un "mémoricide."
    Il est interdit d’en parler : 200 000 morts, dans des conditions atroces (femmes, enfants, vieillards, prêtres...) Sans parler des massacres de Nantes et des 619 prêtes exterminés à petit feux sur le pont des bateaux en partance pour l’Amérique, etc. Oui, ce fut un génocide ! Et cela recommence à une autre échelle, celle du Pays entier. Vérifiez, il y a toutes les preuves et les archives pour confirmation. De plus Soljenitsyne est venu en Vendée pour inaugurer le Mémorial vendéen, lui qui est resté au goulag pendant des années, il ne serait pas déplacer pour flatter des égos, mais pour témoigner de la vérité cachée en France.
    https://www.youtube.com/watch?v=BYk...

     

    • @ Patricia

      Et quand les Républicains ont repris le pouvoir en 1945, il y a eu les mêmes atrocités, 150 000 morts victimes de l’épuration démocratique, exécutions sommaires, tortures, viols.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeann...


    • PL - Plus rien ne m’étonne venant de ce système intrinsèquement violent. Nous voyons bien qu’il flatte les aspects les plus noirs des instincts de l’être humain.


    • @Patricia

      La révolution nous a bernés, soit.
      Ses crimes sont innombrables, soit.
      La République n’est que tartuffe, soit.
      La démocratie telle quelle, est une arnaque, soit.

      En tout cas, je n’ai absolument pas envie de vivre sous un régime royaliste, car un roi n’est pas divin à mes yeux, point.
      On peut trouver une solution intégrant la tradition, religion, morale du bon sens populaire et surtout la Nation comme socle etc... et la représentativité bien plus soumise à la volonté des gens,


    • Hé bien moi j’en veux un des régimes royalistes !

      Je veux le retour du Christ-Roi, de la France que j’aime et des valeurs profondes qui ont irrigué ce pays pendant plus de mille ans, je veux un homme de pouvoir qui se soumette au Christ, et à qui Dieu confie sur terre le pouvoir de bien gouverner la France, de protéger le peuple de France et le Salut de nos âmes !

      Je n’ai que faire de ces hommes qui s’imaginent pouvoir s’en sortir sans Lui.
      Je suis las de leur théâtre, de leurs mascarades, de leurs mensonges, de leur programme de pacotille et de leurs idées à la con, je ne supporte plus leur masque de clown !

      Ils nous trompent comme ils se trompent eux-mêmes, se croyant surpuissants, omniscients, parfaits, jamais capable de commettre la moindre erreur et parfaitement capables de décider du sort de tous sans Dieu ! Si bons, si justes et si grands qu’ils peuvent se passer de Lui pour gouverner un pays... Mais bien sûr ! Et combien d’idéologies à la con ne nous inventent-ils pas pour justifier leur soif de pouvoir ? Ils sont aussi bêtes et dangereux qu’illégitimes !

      C’est mon voeu le plus cher, voir ce régime de crasse s’effondrait sous le poids énorme de son misérabilisme et de ses contradictions, pour laisser enfin la place au Renouveau, à la Vie, à la Vérité, à l’Intelligence et à la Force, la vraie, celle qui vient de Dieu et qui s’impose naturellement par son respect et la clairvoyance de l’homme qui s’y soumettra, pas celle de ces despotes en crise pérpetuelle d’hubris, qui ne repose que sur l’argent des banques, la propagande et la terreur.

      Aux chiottes toute cette merde !

      Vive la France éternelle, vive le Christ-Roi !

      Que mes enfants, que les vôtres, que tous les petits français à qui ont a volé leur terre, leur Histoire et leur avenir puissent connaître de nouveau la Vraie France !


    • @Pitchou

      Que vous ne croyiez pas au caractère divin de la Monarchie, soit ! Mais apprenez que la démocratie bien comprise était bien plus présente sous la Monarchie qu’en République ! J’en veux pour preuve les Parlements propres à chaque villes, les assemblées populaires, les guildes et les corporations, quoique ces dernières pratiquaient le compagnonnage et la cooptation, mais l’implication exigée était totale, les compétences garanties, ainsi que la sécurité sociale avant la lettre pour ces regroupements de métiers qui ont donné à la France son caractère unique.

      Apprenez enfin que "Monarchie absolue de Droit Divin" ne signifie pas "je suis le Roi envoyé par Dieu, donc je fais ce que je veux", ce genre d’ineptie, c’est bon pour ceux qui sont restés sur la chanson de Simba dans "le Roi Lion" de Disney ; cela signifie que le Roi est l’arbitre suprême en cas de conflits ! Qu’il soit reproché à Louis XVI d’avoir perdu son pouvoir, soit ! Mais parce qu’il REFUSAIT de faire tirer sur son Peuple ! Les Français étaient ses enfants, il ne POUVAIT PAS, ne VOULAIT PAS les tuer ! La République n’a pas eu ce genre de sentiment, comme l’a si bien dit @Patricia, les massacres perpétrés par la République AU NOM DU PEUPLE ET DE LA LIBERTÉ, n’ont été que des boucheries dévergondées par barbares sadiques, dont les dignes héritiers aujourd’hui s’appellent Macron, Philippe, Castaner, Griveaux, et toute cette clique immonde qui corrompt notre pays ! Alors oui, je prie pour le retour du Roi en France, pour le prompt retour de la Foi Chrétienne en France, et pour le rétablissement du Christ comme Valeur Centrale de la Nation ! Ce jour viendra !


    • Pitchou - Je peux comprendre votre rejet... Mais vous savez en définitif, ce n’est pas nous qui décidons : c’est Dieu. Dieu n’est pas une idole ni un concept... Dieu est Esprit et cela dépasse notre entendement "normal." La religion est devenue une caricature d’elle-même et rebute les esprits brillants ou arrogants... mais il y a aussi tous ces mensonges et ces campagnes de dénigrements orchestrées ; ne pas l’admettre, c’est vraiment être aveugle ou partial.
      Notre Pays, enfin ceux qui nous "gouvernent" en s’emparant du Pouvoir, ont mis Dieu au placard, et que vous l’acceptiez ou non, c’est çà qui importe vis-à-vis de La Loi Naturelle. Nous violons constamment La Loi Naturelle ; c’est un fait. Les preuves sont multiples et visibles. C’est pour çà que nous en sommes rendus là où nous en sommes : à l’agonie. Que voulez-vous, c’est ainsi : l’être humain pour vivre dignement et pleinement conscient à besoin du Bon Dieu comme la grenouille a un besoin vitale de l’eau pour vivre. Pour ma part, je préfère "la dépendance" à Dieu que l’esclavage des hommes pervers, méchants, stupides, avides, etc.
      Je suis monarchiste providentialiste : l’expérience de la vie et tous mes nombreux constats et recherches m’ont amené à confirmer mon intuition de jeunesse : La Monarchie de droit divin est le moins mauvais système de gouvernance sur cette Terre... Pourquoi je dis " le moins mauvais ?" Simplement parce que les autres systèmes sont très mauvais. Ils sont loin de la perfection. Nous le voyons bien tous les jours ! Certes, la perfection n’est pas de ce monde... nous y tendons. Il y a toujours un reste, une trace d’ignorance... car nous sommes orgueilleux, et bien ignorants sans Dieu.
      Je ne suis pas royaliste comme d’autres, simplement parce que mon chemin a été solitaire ; je ne connais pas les codes des groupes royalistes... Je n’en ai pas besoin : j’écoute mon coeur (centre) et ma conscience d’Etre... Là où souffle l’Esprit Saint de Dieu.
      De toutes façons, nécessité fera force de Loi ! Les Français vont comprendre qu’ils ont été trompés, bernés et notre Histoire manipulée. Nous nous souviendrons, au dernier moment, lorsque la face de notre Patrie ancestrale, La France, touchera la poussière et le sol, que nous avons reçu de Dieu, via nos Anciens et sur lequel nous sommes légitimes. Ils ont voulu nous voler tous nos Héritages légitimes : matériels, immatériels. Toutes nos racines temporelles et spirituelles. Maintenant : c’est vivre en Dieu ou mourir !


    • @ Pitchou : " je n’ai absolument pas envie de vivre sous un régime royaliste, car un roi n’est pas divin à mes yeux, point. "

      Il ne faut pas croire que les régimes athées n’ont pas un autre Dieu qui les gouverne,
      c’est-à-dire un principe supérieur reconnu comme dirigeant.

      Ça peut être l’Argent, le Veau d’Or,
      ou la Déesse Raison,
      ou le Socialisme Scientifique des Bolcheviks,
      ou le socialisme agraire du Kamputchéa Démocratique,
      ou le Marché libre et sa main invisible,
      ou la Démocratie lrquée par bombes et par missiles sur les villes du Monde.

      Les régimes athées ont été les plus meurtriers et les plus oppressifs : la Ière République avec sa guillotine et ses colonnes infenales en Vendée, la IIIe République qui envoit l’armée fusiller les viticulteurs du Midi, les mineurs du Nord, les manifestants de la Place de la Concorde, puis qui envoit 60 % des garçons de 18 à 28 ans se faire massacrer à la guerre.

      Dieu est au minimum un principe idéal de bonté, d’absolu, de Vérité, qui doit inspirer la conduite sage des hommes,
      Celui qui a été, qui est et qui fait devenir, le Logos, le principe de l’unité des lois de l’Univers, le principe de non contradiction,


    • @Patricia
      @Pierre

      Oui, comme je l’ai écris en haut la révolution a commis des crimes, elle a engendré un système embourgeoisé jusqu’à la moelle, aucune discussion la dessus.
      Par contre me présenter vos rois comme des vertus incarnés sur terre, ça me fait légèrement rigoler. Votre nostalgie confondue à votre croyance vous aveuglent sur la nature humaine, elle demeure malgré les époques ou les régimes.
      Je suis un fervent croyant pratiquant, mais jamais je ne croirai qu’une monarchie puisse se dire divine pour une raison très simple. Dieu a élu les prophètes, à part eux personne.
      Bine sur que cette république effaçant toute trace de Dieu dans nos vies est à changer, voire abolir, ceci ne signifie pas que seul le passé peut se présenter comme un avenir. Nous sommes assez de monde et assez intelligent pour nous créer une gouvernance à la convenance des besoins de notre nation et d’un chacun.
      PS : Pierre, ne pas être d’accord avec vous, ne signifie pas qu’on est abonné chez Disney.


    • Marie Lataste, au cours d’une de ses visions, reçu ces paroles de Notre Sauveur Jésus Christ en 1843 :

      « Le premier roi, le premier souverain de la France, c’est moi ! Je suis le
      maître de tous les peuples, de toutes les nations, de tous les empires, de
      toutes les dominations. Je suis particulièrement le maître de la France. Je
      lui donne prospérité, grandeur et puissance au-dessus de toutes les
      nations, quand elle est fidèle à écouter ma voix »

      Et aussi à la naissance de notre pays, ceci :

      « Apprenez, mon Fils, que le Royaume de France est prédestiné par
      Dieu à la défense de l’Église romaine qui est la seule véritable Église
      du Christ. Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes, il
      embrassera les limites de l’empire romain et il soumettra tous les peuples
      à son sceptre… Il durera jusqu’à la fin des temps ! Il sera victorieux et
      prospère tant qu’il sera fidèle à la foi romaine, mais il sera rudement
      châtié toutes les fois où il sera infidèle à sa vocation. »

      Ce que l’évêque de Reims, Saint-Remi, déclara à Clovis.

      Tout ce qui nous arrive n’est du qu’à notre éloignement de la foi.
      La solution coule de source...


    • Pitchou - D’abord, je suis Patricia, une Personne à part entière, et je parle en mon nom.
      Je vois que je perds mon temps et mon énergie vitale… La vie se chargera bien de vous enseigner. Je passe mon chemin.


    • A tous ceux qui crachent sur le Roy, lisez son testament et vous verrez qu’aucun président n’est capable d’écrire un tel acte d’amour envers son peuple et sa famille !
      Fière de mes aïeux vendéens qui ont donné leur vie pour le trône et l’autel. Ayons la foi et la bravoure de ce peuple de géants, grâce à eux nos églises ont été sauvées.


    • Odile - Oui, ce sont des brâves et des martyrs !
      En Bretagne aussi nous avons eu nos Résistants à la barbarie ; les chouans.
      Jamais la république et ses adhérents FM et autres, ne reconnaîtront le mal qu’ils ont fait à tous ces gens du Peuple, jamais ! Jamais ils ne reconnaîtront que ce fut un génocide doublé d’un mémoricide, jamais ! Et pourtant il y a toutes ces preuves et archives officiels… Non, ils préfèrent se parer de leur arrogance et s’enfoncer dans leur folie furieuse. Ils préfèrent malgré le Réel qui crie le droit à la vérité, continuer à vouloir répandre sur les autres Pays du monde entier leur ignominie sous couvert de "liberté, d’égalité" et de soit disant "fraternité" leur stupide idéologie contre-nature de république universelle. Les gens ont oublié que la suite est "... ou la mort." Et peu importe si le grand Soljenitsyne, lui qui a connu le goulag et la relégation, soit venu lui-même en Vendée pour dénoncer cette supercherie et témoigner de la tromperie de cette ignoble idéologie qui tue les êtres et les âmes des pauvres gens. Pourtant, ces gens du Peuple désiraient seulement et simplement vivre en paix, gentillement et en familles, dans leurs traditions ancestrales et leurs us et coutumes locales... Je suis allée en Vendée sur les lieux de ces massacres de femmes, enfants, vieillards, et prêtres. Il faut y aller pour y respirer dans ces lieux et communier avec l’âme de tous ces martyrs pour vraiment comprendre ce qu’il s’est réellement passé. Je sais maintenant, par expérience, que les fous furieux qui nous "gouvernent" sont les mêmes que ceux qui ont exterminé les Vendéens et les chouans de Bretagne et d’ailleurs… Ce sont leur continuateurs. Je sais qu’ils sont décidés à terminer leur entreprise de mort des âmes et des corps et qu’ils ont décidé d’anéantir tous les Peuples de France et la France elle-même. Loué soit Le Seigneur Jésus. Le Bon Dieu nous garde de ces fous furieux adeptes de satan.
      https://www.youtube.com/watch?v=UTv...


    • Merci Patricia, le film est très beau, j’ai le dvd et je connais aussi quelques uns des acteurs. Bénit-soit Daniel Rabourdin.
      Allez à "souvenir chouans de Bretagne" si vous êtes bretonne, il faut se battre et témoigner et témoigner encore et encore et toujours jusqu’à notre dernier souffle.
      Vive les chouans et les vendéens et vive le Roy.


    • Merci Odile, je connais ce site... "Vendéens et Chouans."
      Au point où j’en suis rendue personne au monde ne me fera taire... J’écoute mon coeur maintenant, à 69 ans... Notre Seigneur Jésus dit dans St-Jean : "Seule la vérité rend libre."
      Effectivement, je suis Bretonne par Papa et ma famille paternelle et j’ai pu mesurer, en conscience, leur souffrance d’être déracinés et humiliés par l’Etat jacobin français centralisateur... ce qui ne veut pas dire ne pas aimer La France. La France n’est pas la république des F.M. ; notre amour de la France est profond et charnel, comme disait Charles Péguy.
      Je me suis intéressée très tôt à l’Histoire de la Vendée, dès mon adolescence... j’ai compris que quelque chose n’allait pas du tout en France, et ce, depuis longtemps. J’ai vu le film de "La Rébellion cachée", dans une Halte Spirituelle et le réalisateur était présent... Son travail est remarquable sachant comment il l’a réalisé à partir de rien, simplement en demandant aux gens une participation et une aide, au fur et à mesure. Oui, c’est un travail d’Historien bien référencé remarquable !
      Je suis allée 2 fois au Musée de la Chouannerie : http://www.musee-vendee-chouannerie.com/
      Notre jour viendra à force de patience, de vérité et de foi en La vie divine... il ne faut JAMAIS en douter. Tout va être vu car les temps de l’Apocalypse sont là et les voiles du mensonge et du "par-être" vont se déchirer. Bonne continuation Odile. Notre Seigneur bien aimée vous accompagne... Vive La Vendée martyr et Vive Le Roy ! Nous vaincrons ce monde d’impostures, gouverné par des faussaires... il ne faut JAMAIS en douter car Le Bon Dieu nous donne Sa force et Sa Grâce par Jésus. https://www.youtube.com/watch?v=Rx-...
      Bonne soirée.


  • #2378332

    S’il y avait une bonne révolution,comme on les aime,comme on le souhaite,comme il le faudrait,comme on en rêve,il est sûr que certains Jacques,Bernard,et Alain,...auraient intérêt à décamper s’ils ne veulent pas se retrouver au bout d’une pique ou à la lanterne...En France,il en est ainsi depuis la nuit des temps,à un moment donné,"faut que celà saigne" !

     

    • @ bonnet phrygien

      Le propre d’une Révolution est de purger le mécontentement dans le sang ! Elle aura lieu, car le pouvoir ne se reprendra que par les armes !
      Ces Agents Provocateurs seront exécutés (ici ou ailleurs) après jugement, car il faut un Tribunal de type Nüremberg (transparent et juridiquement viable) pour condamner les promoteurs du sionisme (qui est du terrorisme). Tous les soirs, à la TV, les audiences seraient retransmises et suivies d’explications historiques pour ré-informer le peuple.


  • Le peuple Français est gentil, globalement, par contre, la population des banlieues qui trafique, qui font les cons, les racailles quoi, des adultes, des ados, parfois très jeunes, ceux qui écoutent le rap haineux, anti flics, anti France, ceux qui sont en taule, et ceux qui n’y sont pas et qui devraient y être, là il y du Danger, mais pas venant du peuple de France, moi c’est ce que je pense...

     

    • #2378394

      Lors la révolution nationale, les parasites du haut enverront au front les parasites du bas..... c’est pour cette raison qu’il y a des foyers parasitaires qui sont toléré, protégé et même financé par l’état par les impôts des honnêtes travailleurs.....
      c’est aussi pour cette raison qu’on leur enseigne le racisme anti-français


    • #2379278
      le 03/02/2020 par L’Homme lasser de vivre est libre de mourir
      Jacques Attali ou la peur d’une vraie révolution française

      Il n’y a pas que le peuple Français qui soit gentil. Énormément de Peuples sont gentils.
      Ce sont les gouvernements, suppléé de gendarmes, aux ordres de la grande banque, aux ordres des nantis égoïstes qui sèment la terreur et l’injustice.


    • L’homme lasser de vivre… - Oui, c’est vrai ! En général les Peuples sont bon-enfants et ne souhaitent qu’une chose, en définitif : vivre paisiblement, en famille, dans leurs us et coutumes ancestraux… Nous savons que "les puissants de ce monde" sont des pourris, pour faire court ; nous en avons la preuve actuellement chez nous, en France. C’est une guerre mondiale qui est faite contre les Peuples. Les "puissants" se prennent pour Dieu ; nous voyons bien qu’ils détruisent tout poussés par leur folie furieuse… et leur soif de puissance sans limite.
      L’aspect positif, si je puis dire sans cynisme, c’est que nous le voyons pour beaucoup d’entre-nous car les temps sont venus de l’Apocalypse : le voile se déchire et tout sera montré et révélé.
      Dans notre malheur, nous avons tout de même "la chance" de pouvoir échanger sur inter-net et pendant un temps sur les ronds points avec les G.J. Les gens s’éveillent peu à peu… il ne faut désespérer même si personnellement on trouve que c’est "un peu" long ! Bon courage, jour après jour… "Les petites choses n’ont l’air de rien mais elles donnent la Paix. Georges Bernanos."


  • Attali est un escroc car tout ce qu’il affirme est soi faux, soit lié directement à sa propre responsabilité.
    Tous les présidents ont été élus sur la base du réformisme et du changement. Attali fait croire depuis toujours qu’il est un libéral. Or il n’a jamais soutenu de candidats réellement libéraux.
    Les politiques appliquées, même en-dessous que ce qu’il prônait, ont mené là où nous en sommes aujourd’hui.
    Ce type est malin, mais pas intelligent.

     

    • Bonne remarque, tous les présidents après De Gaulle ont été élus pour continuer la Révolution qui est en marche depuis la Ière République, avec quelques parenthèses au XIXe et au XXe.

      Contrairement à ce qu’il dit, tous les présidents ont passé leurs septénat à mettre en places les réformes qui aboutissent à notre situation actuelle :
      - chômage monstrueux,
      - avortement massif,
      - divorces,
      - dépression démographique,
      - submersion migratoire,
      - déchristianisation,
      - désertification des campagnes,
      - ruine de l’agriculture,
      - ruine de l’enseignement,
      - ruine de l’assistance publique,
      - disparition de l’Industrie,
      - violence endémique,
      - corruption,
      - démoralisation,
      - drogues,
      - endettement gigantesque de l’État et des établissements publics,
      - perversions sexuelles, etc..


    • @ PL (suite sans fin )
      — violence sur la voie publique exponentielle
      — contrôles toujours en hausse
      — limitations des libertés
      — manipulation sans fin
      — crétinisation encouragée
      etc...


  • #2378349

    Les zattalis ne sont pas de nouveaux "sang bleu".
    Ceux de sang bleu avaient la peau si blanche et fine, qu’on distinguait un aperçu de leurs veines à travers.
    ils avaient aussi, pour certains, l’esprit tout aussi fin.
    Ils allaient à la guerre (physiquement) ou au travail. Ils craignaient Dieu avant tout et révéraient la Vierge Marie.
    Les zattalis ne correspondent pas à cette description.
    Les zattalis sont des sangs-mêlés, en France ce sont souvent des Maghrébins. Ils ont toujours fait commerce de tout. Ont-ils le sang vert ? On ne le voit pas souvent couler dans l’action guerrière, alors on n’en sait rien. Le sang des autres est bleu ou rouge, ça c’est certain.


  • C’est tout de même curieux qu’un garçon intelligent comme Tonton Jacquot, il est tout de même polytechnicien, (à relativiser, car Charles Gave le dit, Albert Lebrun président de la IIIeme république en 1939 aussi, major de sa promotion, et crétin), n’ait pas encore compris, ou fait semblant de ne pas comprendre, que son mondialisme destructeur, les français n’en veulent pas, et ils ne sont pas les seuls.

    En 2005, suite au vote contre le TCE, il a comme conseiller à vie, sommé Sakozy, de magouiller pour sauver l’attachement de la France à l’Union dite européenne, cheval de Troie du mondialisme.

    Et aujourd’hui, après tromperies sur tromperies, il découvre ou feint de découvrir, que les français sont las des magouilles de ses donneurs d’ordres et de ses amis, et ont l’esprit surchauffé et révolutionnaire.

    Un homme cultivé comme lui devrait pourtant savoir, que qui sème le vent, récolte la tempête, non ?

     

    • Je pense plutôt que ce vent de révolte intervient et persiste plus tôt que ce qu’il estimait....

      Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne le refus des français un tantinet lucide.... mais qu’en est-il des français de papier ou des immigrés clandestins ?

      Ne seraient -ce pas là une opposition stratégique utilisée par l’élite ?
      Diluer et Noyer la révolution nationale par des vagues massives de migrants ... pour qui, individuellement, la mondialisation a un réel intérêt.

      Tout comme les antifa sont la milice nationale du pouvoir, les migrations massives seraient les forces d’intervention internationales


    • " Albert Lebrun président de la IIIeme république en 1939 ... était un crétin "

      Pas forcément, c’est lui qui a rappelé Philippe Pétain d’Espagne et qui l’a nommé président du Conseil à la place de Paul Raynaud, c’est lui qui a convoqué le Congrès pour qu’il soit investi du pouvoir de signer un armistice avec l’Allemagne, c’est lui qui a trouvé la devise "Travail famille patrie".

      Réélu en 1939, il est resté président de la République, mais il a sû s’effacer sans jamais démissionner.

      C’est De Gaulle qui l’a destitué en octobre 1944.

      Il était fils d’agriculteurs modestes, sorti major de polytechnique, puis de l’école des Mines.


    • au fur et à mesure qu’un népotisme sournois et discret installe ses pions dans tous les rouages du système et y compris dans les écoles prestigieuses, un piston permanent est capable de fabriquer les élites du réseau d’ "amis" (y compris en médecine)


    • @PL
      Merci PL, pour ces précisions importantes et intéressantes que vous apportez. Je n’ai fait que citer Charles Gave, et n’avais hélas pas les mêmes connaissances que vous sur Albert Lebrun.
      Cordialement.


    • PL - Arrêtez cette haine irrationnelle contre le Général de Gaulle. Vous ne l’avez pas connu ni vécu ; moi si ! Et je peux, par expérience et observation des faits, faire la différence.
      Il y a des gens sur inter net qui n’arrêtent pas de le rendre responsable de toutes nos misères... c’est partial et stupide. Cet homme n’était pas parfait, certes... mais il a fait avec Le Réel, au mieux pour essayer de rassembler la France, c’est tout simple !
      Ce n’est pas lui qui a semé tout le basard ; c’est ceux qui étaient avant : les socialos, comme d’habitude.
      De toutes façons, je vais vous dire aussi une chose : Le Maréchal Pétain, je n’aime pas trop car il n’a pas fait que du bien, lui non plus... certes, il était vieux et aurait mieux fait de demeurer à la Retraite, bien méritée. Entre-autre, il a permis les Milices pendant la guerre et à capitulé devant l’occupant. De plus, il a permis que ma Bretagne ancestrale soit divisée en deux en 1941, par décret. Ainsi, notre capitale Nantes avec le château des Ducs s’est retrouvée jusqu’à nos jours hors de la Bretagne historique... Cherchez l’erreur ! Le Général de Gaulle voulait entre-autre, avec la vraie régionalisation, réparer cette profonde humiliation. Et c’est une certaine droite bornée qui a dit NON au référendum... cessez de pleurer vous êtes responsable en partie de la situation actuelle.
      Je ne suis pas comme certains de droite : je n’oppose pas Le Maréchal Pétain contre le Général de Gaulle... d’ailleurs tous les ans, il faisait déposer des fleurs sur sa tombe et il a aussi commué la peine de mort en peine à perpétuité ! Ne pas l’oublier. Bref, le temps m’est très précieux et je ne le gaspille pas en polémiques stériles ! Je suis à l’automne de ma vie et de même La France se meurt et surtout il convient de regarder du côté de l’Unité ; il faut arrêter ces joutes stupides et stériles. De plus, mon grand-père était Résistant et il s’est battu auprès du Général de Gaule, dans les FFI pour sauver notre Patrie, au risque de sa vie et de celle de sa famille, de ma Maman aussi ! Alors, STOP à cette haine ! Regardons plutôt chacun en nous-mêmes notre part de responsabilité dans ce qu’il nous arrive... et STOP au bouc émissaire ! C’est infantile et irresponsable... où alors si vous désirez continuer ainsi, et bien ce sera sans ma participation ; c’est tout ! Soit on devient adulte et responsable... soit on continue dans l’infantilisme et la stupidité. Le réel est le réel ; c’est tout. Et cela se passe ICI ET MAINTENANT.


  • #2378354
    le 01/02/2020 par Jean-Christian Kohaine
    Jacques Attali ou la peur d’une vraie révolution française

    Révolutionnaire dans l’âme la France ? Non, au départ elle était douce !

    C’est le nombre d’injustices dans la gueule, le nombre de crimes non jugés, et les trucs imposés contre le peuple, sans parler de l’histoire officielle à moitié racontée, qui au fil du temps, une fois le tout cumulé, nous rend un peu amères !!!

    À moins de ne rien connaître à l’histoire de ce pays, on a toutes les raisons de pas être d’accord avec ce régime qui a toujours été malhonnête et criminel.

    Donc non à la culpabilisation, oui à l’insoumission ! Français râleur, for ever !

     

    • Sauf si je me trompe, j’ai le sentiment que les révolutions ont généralement (toujours) été le fait de CERTAINS agents provocateurs en réseaux qui ont œuvre pour leurs intérêts communautaires au détriment du peuple authentique.
      Ce qui chagrine notre ami, c’est que maintenant il semblerait que le peuple authentique veuille reprendre les choses en mains contre ce réseau !
      Lors d’une révolution ce qui est en haut se retrouve en bas, et ce qui était en bas est alors au pouvoir !


  • #2378380

    Les révolutions qui réussissent ont toujours été orchestrées par les élites. Le Brexit marque une victoire de la part d’un pays qui est capable de financer sa dette tout seul grâce à sa monnaie qui est une monnaie de marché parmi les plus anciennes au monde. C’est à Londres que les options sur actions et les obligations ont été tradées à grande échelle en premier après Amsterdam, dès la fin du XVIIème siècle. Le volume de dettes ainsi que celui des produits dérivés tradés à la City permet au Royaume-Uni de gérer sa dette tout seul, ce qui n’est le cas d’aucun autre pays européen. C’était même une des raisons invoquées pour créer l’euro que de disposer de véhicules d’investissement qui permettent de gérer la dette dans des conditions voisines de celles du dollar et de la livre sterling. L’Angleterre est l’inventrice du mondialisme financier. C’est elle qui a créé les modèles économétriques sur l’efficience des marchés, de concert avec les universités américaines, qui ont servi de base théorique à la construction de l’Europe de Maastricht où la dette est reconnue comme un moyen privilégié pour faire avancer le changement dans le sens voulu par les directives européennes. Le financement des énergies intermittentes et du véhicule électrique est un exemple assez illustratif du pouvoir de l’argent dette pour forcer l’économie réel à avancer dans le sens voulu. L’Angleterre est donc largement l’inspiratrice théorique de l’Europe de Bruxelles. Si elle reprend ses billes, ce n’est pas pour faire plaisir aux souverainistes mais parce qu’elle prépare une nouvelle étape du mondialisme qui verra les alliances transformées en fonction des impératifs économiques et politiques. L’Allemagne est éclipsée par la Chine, alors que le continent européen est empêtré dans les querelles nées des flux migratoires et des enjeux énergétiques où les Etats-Unis et la Russie essaient de se partager le gâteau en Méditerranée, tandis que la Chine fait une percée remarquée dans l’Arctique.L’Angleterre a toujours misé sur les divisions entre ses voisins européens pour tirer son épingle du jeu. L’ère des marchés tirant à sa fin, elle prépare des plans fumeux qui présideront au Nouvel Ordre Mondial 2.0, à l’heure des énergies vertes et de l’Agenda 21. Mais l’Histoire va vite et pas toujours dans le sens prévu par les élites. De plus en plus de signes indiquent le déraillement du train de la mondialisation, au grand dam des politiques anglais qui restent tous des mondialistes dans l’âme.


  • L’article de l’immense BHL, sur son site "La règle du jeu", est à déguster. Il se caricature ...


  • C’est pas notre bon vieux jacko qui nous prévoyais, en grand sourire, une révolution en france avant 2022 ?

    Sinon dans les manifs d’aujourd’hui a Paris que j’ai suivi, on entendais les chants gj, destinés a macron et castaner... après plus d’un an, toujours rien pigé. Je doute qu’ils aient peur, les « zélites », sincèrement...


  • Attali , Fabius , Kouchner , Bhl …. on en a ras le bol , dehors maintenant

     

    • oh non pas dehors...
      Non... holà, au contraire ;
      restez-ici, messieurs, et faites comme chez vous.
      Vous reprendrez bien des entremets ?
      Un peu de magret de canard.
      Désirez-vous un peu de champagne ?
      Quel plaisir de vous avoir à notre table...


  • Attali garde une dent contre les Anglais pour s’être fait littéralement jeté de la banque BERD qu’il dirigeait en 1993, pour causes de dépenses somptuaires, du Carrare à tous les niveaux, et un train de vie exorbitant. Tout cela lui a valu de franchir la porte de sortie à grands coups de pompes dans le derche.
    Alors, évidemment, Monsieur Attali n’aime pas les rosbeefs.


  • « Quand on voit défiler aux flambeaux avec la tête du président de la République au bout d’une pique... »

    C’est les valeurs de la République, il devrait être content.


  • Impossible de regarder plus longtemps la video Attali/Veil ou les sionards à l’oeuvre dans la destruction de la France. Première chose à faire : la sortir du Panthéon à coups de pieds au cul.


  • D’abord arrêtons-nous un instant au mot"réforme". C’est un euphémisme que le peuple français ne connaît que trop bien ce qu’il dissimule,comme technique grossière de ruses,vecteur d’irréparables désastres. Dès que le peuple entend parler de"réforme",il sait mieux que quiconque qu’un désastre va s’abattre sur sa tête pour plusieurs décennies.
    Parlons très brièvement de l’UE,ses partisans savent en leur for intérieur qu’un pays avance,non pas lorsque ses oligarques signent des traités,mais lorsque le peuple est capable de discerner et choisir parmi ses meilleurs et fidèles enfants ceux qui lui montrent la bonne direction à suivre,et ensuite de travailler dur et sans relâche. Il serait trop beau,et trop facile de créer des millions d’emplois parce que d’obscurs politiques ont signé en bas d’un papier,dit traité.Lequel traité est entouré d’une aura artificielle pour donner et entretenir de faux espoirs. L’appel à la peur,et/ou à un vocabulaire ténébreux d’une problématique science économique ,sont mis souvent à contribution pour assurer la survie des traités.Mais le temps finit par tout mettre à nu...
    A-t-on besoin de rappeler qu’en remontant aussi loin dans l’Histoire,le bon peuple de France s’est assuré une vie digne en travaillant sa terre,en privilégiant la science et le savoir,en mesurant à sa juste la portée des valeurs morales,spirituelles et du rayonnement culturel dans la saine complémentarité civilisationnelle entre les nations.
    Oui,on peut définir un programme d’avancées et de progrès entre pays amis du continent,ou hors celui-ci,mais jamais au dépens de l’existence de la nation,jamais. Mahatma Ghandi l’a très bien dit :
    Je laisse ouvert ma fenêtre ouverte pour aérer ma maison,mais pas pour laisser s’engouffrer le cyclone qui mettrait mon domicile en lambeaux.
    Les anglais ont bien prouvé qu’ils l’ont compris,quoi qu’en disent les inconditionnels de l’UE.D’ailleurs la panique à peine dissimulée devant le courage du peuple anglais,et ses très vraisemblables imitations futures par les autres peuples, de ces inconditionnels de l’UE trahit leurs buts secrets...
    Un proverbe oriental dit : je préfère le goudron de mon pays,que le miel réel ou supposé de l’étranger.


  • Le problème chez Attali, c’est qu’il a toujours dit des choses qui ne pensaient pas, parce qu’il a toujours trompé son monde avec des idées autres derrière la tête .C’est un type qui s’est toujours planqué dans l’ombre des dirigeants socialistes comme Mitterrand, mais jamais pour la bonne cause .C’est un manipulateur fielleux avec des idées bien précises ,et travaille d’abord pour le bien de sa communauté .Un parasite .


  • La faiblesse de gens comme Attali c’est que bien qu’étant des génie de la domination il n’ont pas ces vertus permettant à la domination de durer dans le temps : la bienveillance et le sens de l’intérêt collectif. Autrement dit ils sont incapable de percevoir le corps social d’une nation comme une entité fonctionnant comme un organisme où la santé et le bon fonctionnement de chaque partie (cellules, organes...) dépendent des uns et des autres et de ce fait aucune partie ne doit être négligé au profit d’une autre.
    Ce qui fait qu’une nation fonctionne normalement c’est qu’en dépit de tout leur défaut (cupidité, amour du pouvoir...) les élites politiques et économiques ont malgré tout le souci de l’intérêt collectif, s’efforcent à gérer de manière organique la société. Que les Attali ont une vision purement ethno-centrés et parasitaire de la domination, or sans un minimum de bienveillance et de souci de l’intérêt collectif ce type de gestion est voué à l’échec car complètement dysfonctionnelle. Et petit Jacques ! Si on peut mépriser et ne pas aimé ses vilains gros pieds qui puent on est malgré tout contraint d’en prendre soin car on se repose sur eux pour marcher ! Et bien une société humaine c’est pareil ! Il faut prendre soins des gueux car malgré on a besoin d’eux ! Et on a beau se convaincre que l’on pourra les remplacer par des robots...le monde réel c’est un chouïa différents des fantasmes futuristes...

     

    • Excellent article ! Entièrement d’accord avec votre commentaire. La cécité émotionnelle créé la cécité intellectuelle et sociologique si je peux dire. Ces génies de la manipulation sont capables d’anticiper le virtuel qu’il créé mais incapables d’envisager le réel qu’ils nient. C’est toute leur faiblesse et c’est là, tel Icare, qu’ils tombent et chaque dictateur "durs" ou ici "doux", c’est à dire sournois, finit de cette manière. Et paradoxalement, tel Néron, ils n’ en deviennent que plus dangereux, ne voulant pas sombrer seuls. On sent le vent de l’Histoire arriver là, et E/R en aura été un acteur et pas des moindres.


  • Oui bien sûr l’Europe se fout des nations en apparence mais en fait ces nations lui sont indispensables pour fonctionner car elles ponctionnent d’impôts les populations d’Europe et elle a réussi à escamoter tout principe de responsabilité politique, ce qui est assez fort. Si l’on veut en finir avec l’Europe, il faut exiger justement une disparitions des nations qui la nourrissent. Que se passerait-il alors ?

    Les questions s’imbriquent mais on ne peut les résoudre pour une raison bien simple ; l’Europe n’est pas fondée sur la nature , comme les nations le sont mais sur la convention. L’Europe est en fait un système diplomatique qui singe les délibérations traditionnelles des états (démocratie). Toute démocratie a disparu en Europe s’en qu’on s’en plaigne vraiment. Même les anglais qui ne sont pas particulièrement démocrates (c’est une aristocratie royale), sont choqués.

    En fait, les choses deviennent de plus en plus claires. La diplomatie n’est pas et ne doit pas être le domaine des peuples. C’est absurde et malsain. les peuples ne doivent pas intervenir en matière de traités. Les traités sont aux princes et qu’ils s’en démerdent. Car négocier un traité international consiste à connaître les secrets de l’Etat sur le long terme. On ne peut mettre le peuple au courant de cela..

    L’Europe est en fait une mauvaise copie de la république fédérale américaine qui est un système de franc maçonnerie ouverte tombée dans le domaine public. En Amérique la franc-maçonnerie étant partout ne se cache même plus. En Europe la francs maçonnerie héritière de la puissance des anciens souverains, est obligée de se cacher. Ce système d’Etat conventionnel et secret ne se situe pas dans les traditions des peuples d’Europe qui veulent que le droit soit fondé sur la nature et non sur la pure convention.

    Donc l’Europe est ridicule puisque le grand programme de "réforme générale du monde" et de "transformation de l’Homme" est actuellement mis en oeuvre par l’Amérique laquelle se moque des petites agitations européennes. L’Europe est petite, dépassée et dérisoire.

     

    • C’est surtout absurde de comparer Europe et USA, parce que ce n’est pas comparable.
      Les USA est un pays jeune, avec une seule langue, c’est à dire l’exact opposé de l’europe.
      Le mensonge européen est de faire croire que l’on pourrait unir des peuples aussi différents dans leur géographie, langue, culture. La seule chose possible en europe est une conféderation de pays qui coopèrent.


    • Les USA sont un pays jeune ? C’est une illusion d’optique. C’est la plus vieille constitution du monde figée depuis le 18ème siècle et elle a été inspirée par certaines constitutions de la Grèce antique (lycien). Leur culture est biblique, c’est à dire du proto-historique n’importe quoi inspiré par "l’Eternel".. Dès sa naissance, l’Amérique (enfin, les USA) est vieille.

      Mais elle se veut "moderne" sans avoir conceptualisé elle même le modernisme. Elle n’en a pas les moyens intellectuels. "Les américains sont des grands cons" disait De Gaule. Mais "modernes"

      La Russie (république fédérative de Russie) et les anciens pays anciennement soviétiques sont des pays jeunes.

      Nous en France nous avons été une quinzaine de fois un pays "jeune" chaque fois que nous avons fait une révolution et changé de constitution. On en peut plus.


  • En 1942, Winston Churchill écrivait : "Aussi dur que cela puisse être à présent, J’attends avec impatience les États-Unis de L’Europe." Il a également déclaré dans un discours prononcé 1946 à Zurich : "Nous devons construire une sorte d’États-Unis d’Europe."Jean Monnet a déclaré : "L’Europe doit s’unir". Il a créé en 1955 appelé le Comité d’action pour les États-Unis d’Europe. Il a également déclaré : "Une fois qu’un intérêt pour le marché commun aura été créé, alors l’union politique viendra naturellement."

     

    • L’intérêt, ils l’avaient et ils l’ont toujours : « In Gold we trust ». Restait à définir le taux de rendement, à deux chiffres.
      Cependant, quelque chose a merdé puisque le taux est désormais négatif.


    • Oui mais justement. Depuis Charlemagne, on parle sans cesse d’unité européenne et de paix perpétuelle. Mais curieusement, cela ne marche pas. Cela tient peut-être au fait que les européens sont constitués de "gens" extrêmement virils et assez intéressants qui au fond aiment bien s’entretuer et se massacrer régulièrement et qui n’ont pas du tout envie de finir en eunuques de bains turcs.

      L’imbécilité, c’est de vouloir à tout prix faire la paix, comme des révérends protestant genre Woodrow Wilson parlant du nez, et suggérer une paix dont personne ne veut et de se retirer aussitôt. D’ailleurs, pour imposer la paix en Europe, il faut commencer par faire la guerre. Préchi-précher dans les ruines, cela s’appelle "faire la paix".

      La paix, ce n’est pas le plérôme des premiers chrétiens et des gnostiques. A remarquer que la période de paix romaine a été la moins intéressante et la plus stérile pour les créations artistiques. Un vide. Curieux, non ?
      .


    • Churchill financé par Sir Henry Strakosch, entre autres,banquier juif autrichien...


  • Les sionistes (Attali, Veil), même communauté défendent bec et ongle la construction de l’UE. Dans les protocoles de Sion, l’UE fait partie de leur projet principal, une priorité absolue et, ils nous disent : naaaan c’est un faut.


  • Le vieux hiboux Attali a toujours la langue de serpent bien pendue pour induire le citoyen Français en erreur totale au sujet de l Union Européenne
    Ce type est monté à l envers au plan intellectuel et fonctionne sur le mode sataniste
    Quant à Simone Veil complètement à coté de la plaque avec son mantra répété jusqu à satiété avec sa construcrtion Européenne qui serait l artisan de la paix à la sortie de la 2 ème guerre mondiale
    C est totalement mensonger et archi faux !!! la paix avait été négociée depuis des années quand le traité de Rome a été signé
    En revanche Grand respect pour Marie France Garaud ! dommage qu elle ait été neutralisé par toutes les raclures de la droite mondialiste , quand elle éduquait et formatait Chirac au plan politique

    Le titre de l article comporte une erreur ! Attali n a pas peur d une Révolution mais d une Contre Révolution réellement Française qui puise ses racines dans la vraie France des terroirs
    Le mouvement Historique des gillets jaunes est un mouvement réactionnaire conservateur ! et anti libéral ! ce sont les vendéens et les chouans du 21 ème siècles
    La confusion idéologique est entretenue par les gauchistes et les trotskystes qui ont complètement infiltré le mouvement populaire ! en effet MACRO n est pas le roi ms incarne un bourgeois corrompu comme Danton qui poursuit la logique ultra libérale économique si chère à beaucoup des leaders de la Révolution de 1789
    La tete de macron promenée au bout des pics et la marseillaise entonnée dans les défilés des gillets jaune tout ça est en contradiction avec la genèse du mouvement ( il s agit de manoeuvres des gauchistes afin de paralyser le mouvement )
    Ce chant révolutionnaire a couvert un populicide de 300 000 chouans et vendéens massacrés avec femmes , pour certaines enceintes et enfants dans des conditions sordides ( le programme nazi avant la lettre )

     

  • Veil : "on lutte contre le racisme, la xénophobie..."
    Réponse de Chevènement : "Vous feriez mieux de lutter contre le chomage !"
    Dans tes dents !


  • Excellent article, tout y est : la cause, les arguments et la conclusion. Contrairement à 1789, la nouvelle révolution, la vraie, sera populaire ! En 1789, le peuple n’en était que le bras armé ... Dans la prochaine, il sera beaucoup plus conscient de son acte.


  • Il faut dire au mage que dans le passé récent il y eut, en Europe, un projet national, socialiste même, tandis que la Bête Capital en décidait autrement : donc ça a foiré. Sa cousine communiste ne voyait pas cela d’un bon œil, non plus.


  • Quand on a lu cet article, il faut se detoxer le cerveau par des vidéos d’Alain Soral sur Les politiques et l’animation culturelle permanente.
    Plus je m’efforce à m’informer, plus Monsieur Soral apparaît comme un prophète. Et beaucoup avant de se lancer dans des diatribes frôlant l’exorcisme, devraient tenter de se familiariser avec le bon sens.
    Venir systématiquement, critiquer les Migrants, surtout que dans vos bouches, Migrants signifient Noirs, est un signe d’ignorance absolue.
    Sans paradis fiscaux, sans vos ventes d’armes, sans vos violeurs militarisés, sans vos maladies orphelines à usage africain, aucun noir qui se respecte, ne prendrait aujourd’hui le risque de s’approcher de la France. Vos états nous enlèvent nos forces vives et les transforment en mendiants. En plus, nous sommes contraints d’écouter vos délires. Vous avez échoué. Regardez le nombre de ville où le RN se présente aux municipales sous l’étiquette anti-système pour comprendre que vous êtes des aveugles amputés de la glande pinéale. Alors de grâce, arrêtez de taper sur les migrants. L’afrique n’a pas de solution, mais vous non plus la solution vous échappe.


  • Attali déstabilisé projette la schizophrénie...
    Aprés l’inversion des valeurs... murmurant à l’oreille des Présidents
    On est sauvé...
    sans ironie aucune...


  • J’ose imaginer ce que cet agent sioniste,traitre et communautariste a pu murmurer aux oreilles des présidents...Qui sème la zizanie récolte la rébellion... !!
    Et j’espère que lui et ses sbires en baveront autant sinon plus qu’ils en ont fait baver au peuple et a certaines personnes publiques... !!



  • Le mage, qui n’avait pas prévu l’insurrection en cours



    Dans Le nouveau Petit Robert, l’une des définitions du mage correspond aux mises en garde bibliques ci-dessous :

    Ne vous laissez pas tromper par vos prophètes qui sont au milieu de vous, et par vos devins, n’écoutez pas vos songeurs dont vous provoquez les songes !
    Jérémie 29.8b

    Tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses […] Ils t’ont donné des oracles mensongers et trompeurs.
    Lamentations 2.14a-d

    Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien,
    Deutéronome 18.10


  • Un peuple qui veut une retraite par répartition mais qui ne veut ni avoir une famille nombreuse, ni des millions de migrants, est un peuple qui souffre de déficit d’intelligence.

     

  • Il faut remarquer que les discours politiques d’aujourd’hui, dont ceux sortis éblouis comme des hiboux de leur initiation maçonnique genre Attali, sont dominés par un mot phonème angoissant (anxiogène) : "ON" . Mais c’est qui ça , "ON" ?

    les dictionnaires disent : "Il est toujours sujet",. Tiens. On ne peut pas dire : toi espèce de "on", je vais de casser la gueule". Il échappe ainsi, comme Dieu et le gouvernement Philippe, à tout danger de procès et de responsabilité.

    Il désigne : "Un être humain non précisé" ; quelqu’un : On a frappé à la porte.
    Des personnes dont l’identité n’est pas connue ou précisée : On vous demande au service du personnel. Des personnes éloignées dans le temps ou l’espace : On vivait mieux autrefois. Une personne indéterminée dans les phrases sentencieuses, les proverbes, les phrases d’ordre général : Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de rage. En langue familière, le locuteur et une ou plusieurs autres personnes : Nous, on n’y peut rien.Le locuteur et le groupe auquel il appartient : On est tous égaux devant la loi. En langue familière, le locuteur représentant un sujet masculin ou féminin : On fait ce qu’on peut. En langue familière, l’interlocuteur ou une 3e personne du singulier ou du pluriel avec une nuance affective de familiarité, d’enjouement, de mépris, etc., dans un discours où on s’adresse directement à quelqu’un : Alors, on se promène ?

    Au fond, l’Europe est un un gigantesque "ON" qui plaît aux paresseux intellectuels à la cervelle en mou de veau. Quand quelqu’un prononce ce pronom impersonnel exaspérant, se demander : mais là c’est qui, ON ? "ON est un con" en général.

    "On doit faire l’Europe" ? Mais c’est qui ! ON ?

    (Pour les spécialiste de l’étymologie, le pronom impersonnel "ON" a une racine indo-européenne qui renvoie à l’idée "homme", comme "humus" par exemple. Humilité, humiliation. Humus, légère mousse sur la surface du sol, a le même sens que "HOMME". Curieux (voire profond) ...

     

  • #2378690

    Evidemment il flippe le jacquo comme flippe le vieux bébért badinter (quoique, vu son age....................) come flippe tout ces menteurs, ces gens qui ont le pouvoir,ou qui ont eu le pouvoir idéologique depuis 1984 : date fatal, ou tout a commencé a se casser la geule sociétalement et politiquement.
    Basta, ces discours alarmiste avant de voir ou de constater ce qui va se passer a l’avenir......................................laissons les anglais a leurs décisions et nous réfléchissons ce qui pourrait etre bien pour notre pays :
    car effectivement et comme le rappelle si bien ER/ le problème c’est que l’élargissement de cette union qui est devenu avec le temp : une pute dans une partouze de pays et c’est tout le problème : l’union européenne est devenu un ennemi a la souveraineté ,a la nation d’un pays qui se veut protecteur de ses valeurs et de sa culture et qui ne veut point chuter dans un mondialisme outrancier et putassier.


  • Complètement d’accord avec M. attali, conseiller des princes et même au delà, le vrai problème se sont les gens , les personnes ...Qui voudraient vivre comme sa caste...rendez vous compte !...


  • La peur d’une vraie révolution ou bien la peur de la prise de conscience du peuple Français et des peuples Européens, devant leur extermination !
    Certaines personnes se sentent visés ? Je dirais même un tout petit peu plus, que çà !


  • Quand on arrache dieu du cœur des gens, ils sont facilement manipulables.


  • Etrange non ?, Attali ne se vente plus d’avoir " fait Macron " (sic) comme il le faisait au moment de son élection, il a peur de voir sa propre tête au bout des piques ?
    Il fera sans doute son alyah avant. Il peut aussi aller chez son ami le roi d’Arabie Saoudite dont il est conseiller : ils continueront à financer et armer Al Qaida , Etat Islamique, Al Nosra et les attentats partout ou ça sert leurs projets, par exemple...en France.


  • #2378735

    T’inquiètes pas Jacquot ! On ne t’oublie pas. Même avec "un pantalon à une jambe", on court bien plus vite que toi. Tu gardes donc une place de choix sur la liste des traîtres qui, bientôt, paieront !


  • qu’il définisse déjà pour commencer un Bon projet , parce que définr des projets quand on a la banque, les medias, l’armée et la police avec soi , n’importe qui peut en inventer des "projets".
    des projets moins égoistes que s’empiffrer comme des porcassses tout en abrutissant les peuples avec de la sous culture issue de l’entretien de pulsions .

    ces européistes bancaires sont hyppocrites jusqu’au bout , et aprés 40 ans de salopage , ils trouveront tjrs le moyen de rester à la téte de l’état .
    ils ne sont qu’assoiffés de pouvoir sous leurs airs de jérémiades ,et quand ça tourne mal ils continuent d’accuser les gens de "haine".

    les attaliens font mumuse avec la france dans leurs délires idéologiques déconnectés de la vie organique et sont incapable de dégager pour laisser la place à d’autres ...
    mais bien sur , c’est le peuple qui est béte et méchant.


  • #2378822

    Leur arrogance est leur pire ennemi .

     

    • ça c’est sûr !!! encore une preuve avec Marine le Pen invitée de BFM où l’on est obligé de constater l’ arrogance d’Apolline de M. qui traite de " brebis égaré " les politiques qui rejoignent le RN - les 2 connes et le 3è ( un peu plus respectueux ) se prennent une leçon de démocratie en direct et la raclée est tellement foudroyante que la vidéo est retirée et je ne peux plus la revoir


  • #2378828

    Le pire cauchemar d’attali c’est une France Blanche.... quelle horreur !


  • Le débat opposant Garaud, Chevènement et Attali et Veil, au delà des aspects techniques soulevés par les protagonistes, était déjà métapolitique à l’époque.
    L’emploi des termes "bouc émissaire" et "terre promise" en dit long sur l’opposition de deux formes d’esprits diamétralement opposés.
    Le clan Attali, Veil use tout au long du débat du mensonge conduisant à faire accepter leur vision de la construction européenne n’étant que l’étape à la construction d’un monde unifié (mondialisme) autour des principes hérités des marchands du temple.
    L’autre clan Garaud, Chevènement plus enclin à chercher l’équilibre des forces propices à fonder une Europe prenant en compte l’histoire des peuples et tourné vers le bien commun, cherchant une voie alternative, débarrassée des lois du marché si cher aux libéraux.
    Dans un monde libéral dans lequel le marché régit les rapports humains par contrat (Mammon) il ne peut y avoir fraternité en dehors des traités permettant de rendre licite ce qui devrait être de l’ordre de l’illicite.
    Pour cela il est impératif d’éliminer ce qui peu ou proue se rapproche d’un esprit alliant horizontalité et verticalité (la croix) ou en terme politique l’articulation "gauche du travail droite des valeurs".
    Quand Attali dit union monétaire comme fondement de l’Europe il faut entendre fusion-acquisition avec la mise en place d’institution supra-nationale pour y parvenir.
    Pour que nous consentions au projet il faut fabriquer des concepts flous et contradictoires par un discours s’adaptant à la situation tout en poursuivant un but métaphysique caché.
    Le dévoilement en ces temps d’Apocalypse (révélation) de ce but jouant le rôle d’initiation collective, faisant le tri au passage dans des guerres en pleine mutation (la première étant celle de l’esprit), réhabilitant ainsi la pratique de l’Holocauste purificateur, pour ne pas dire révolutionnaire.

     

    • c’est sûr que ça vient de loin - y a qu’à voir comment Cohn-Bendit , Goupil et toutes les merdes de mai 68 ont manipulé un certain nombre de jeunes , pour déstabiliser le Général qui avait des phrases qui ne leur plaisaient pas comme : « Un individu sûr de lui-même et dominateur ».


  • Simone Vieille était tout simplement immonde de malhonnêteté. Le mage est limite sympathique à côté.


  • Pour faire un lien avec un autre sujet d’E&R,je conseille à ceux qui ne l’ont pas vu la conférence "Du communautarisme à la réconciliation" par Roger Holeindre avec E&R Pyrénées-Atlantiques. Et voyez et écoutez ce qu’il dit d’Attali en plus d’autres choses incroyables qu’il évoque.
    Après le visionnage de cette conférence,je me sens abasourdie,je me sens vivre dans un mensonge dont je ne pourrai jamais sortir.

     

  • Si le Jacquot est impayable, la palme du routage de gueule dans ce débat est à mettre au crédit Simone Veil, avec son histoire d’Europe qui a connu la paix pendant 50 ans ce qui justifierait l’urgence de lancer le projet européen alors mis en place. Un argument qui, en plus d’être démagogique et faible sur le plan réthorique, est par-dessus le marché fondé sur une immense contre-vérité historique.

    Le continent européen a en effet été en conflit permanent entre 1945 et 1996, pour rester sur l’année pendant laquelle le débat a eu lieu et en rappelant que la période a été également marquée par un contexte de guerre froide.

    1944-1956 Guerre de guérilla dans les pays baltes
    1945-1949 Guerre civile grecque
    1953 Soulèvement populaire en Allemagne de l’Est
    1955-1959 Guerre d’indépendance de Chypre
    1956 Soulèvement de Poznań
    1956 Insurrection de Budapest
    1956-1962 Operation Harvest
    1959-2011 Conflit basque
    1960-1990 Années de plomb
    1963-1964 Guerre civile à Chypre
    1968 Invasion de la Tchécoslovaquie par le Pacte de Varsovie
    1968-1998 Conflit nord-irlandais
    1974 Invasion turque de Chypre
    1988-1994 Guerre du Haut-Karabagh
    1989 Révolution Roumaine
    1991-1993 Guerre civile géorgienne
    1991-1999 Guerres en ex-Yougoslavie
    1992 Guerre civile de Moldavie
    1992 Conflit en Ossétie du Nord
    1992-1993 Guerre d’Abkhazie
    1994-1996 Première guerre de Tchétchénie
    1998 Guerre des six jours
    1999 Invasion du Daguestan
    1999-2009 Deuxième guerre de Tchétchénie

    Alors oui : il n’y a quasiment pas eu de conflits entre les pays de l’ouest de l’Europe. Mais ce calme relatif a été imposé par plusieurs facteurs dont :

    Le fait que ces pays étaient quasiment tous en ruines fin 1945.
    Le fait qu’une partie des pays de cette zone ont été contraints dans ce contexte de rallier l’Organisation du traité de l’Atlantique-Nord (l’OTAN) géré par les Américains qui a exporté du conflit en dehors de l’Europe.
    Le fait que les frontières du principal ennemi du camp "atlantique", soit l’URSS, s’étendaient virtuellement jusqu’à Berlin, donc a moins de 1000 kilomètres de la frontière française

     

    • Pour la France et l’ouest en général, cette guerre s’appelle toxicomanie, mouvement hippie, inversion des valeurs patriarcales, de la famille, religion, du travail, avortement, regroupement familial, arrêt de l’assimilation comme principe, abrutissement généralisé par l’éducation nationale et ses programmes...etc...


  • #2378925

    De la part de ces gens là, et comme tout est inversé, il prétend avoir peur de ce qu’il veut, de ce que lui et les siens fomentent, poussent pour que cela arrive. Ils vont se servir du balai de Rav von chaya pour cela, et le petit coq dans son coin espère ne pas être puni pour pouvoir profiter d’encore plus.


  • Vidéo de Chevenement et M.F Garreau est un grand plaisir a ecouter !!
    la sagesse des gens qui aiment leur pays.


  • "le principe de la réalité"

    selon Jacques Attali.....
    — - ils sont passé du traité Maastricht au
    — - Traité Lisbonne signé par son copain Sarkosy


  • En clair les socialistes ont amené la France en faillite

    partenaire emmenotté de l Allemagne


  • D’après l’INSEE, le chômage augmente, démentant la propagande du régime Macron
    alors que 3 journalistes de BFM expliquait à Marine le Pen que tout allait bien en allant jusqu’à traiter de brebis égarée des gens qui rejoignaient le RN


  • #2379569
    le 03/02/2020 par Obsolescence de l’adolescence
    Jacques Attali ou la peur d’une vraie révolution française

    Les relations avec ma fille aînée ont été houleuses à l’adolescence et j’ai trouvé une issue (sans gagnant, ni perdant) quand j’ai compris que les troubles de l’adolescence sont le problème des parents et que je me suis remis en question sur le contrôle (volonté de se sentir puissant) que j’exerçai sur ma fille.
    Réfléchi Jacques, réfléchi Jacques !


  • Très parlant, en effet, quand Attali et Veil parle au nom du "on".
    - Qui est ce "on" ? CQFD


Commentaires suivants