Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Polémique sur Pétain : face à la pression, l’Élysée fait volte-face

Macron a-t-il signé son arrêt de mort ?

En fin de journée, l’Élysée a cependant fait volte-face en indiquant, sur le réseau social Twitter, que seuls les maréchaux présents aux Invalides – Foch, Lyautey, Franchet d’Esperey, Maunoury et Fayolle – seront honorés samedi. Exit, donc, l’hommage à Philippe Pétain, que le chef de l’État avait pourtant défendu précédemment.

 

 

Plus tard dans la soirée, Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes et à la lutte contre les discriminations a également appelé, sur Twitter, à mettre fin « aux contresens ». « Le Maréchal Pétain, traître à la patrie, a été condamné à l’indignité nationale. Le Président de la République ne va PAS le célébrer » a-t-elle martelé, confirmant que « seuls les Maréchaux aux Invalides » recevront un hommage.

 

 

Une nouvelle position confirmée par un texte publié dans la soirée par Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, sur Facebook. « Aucun hommage ne sera rendu à Pétain samedi. Il n’en a jamais été question » affirme-t-il. « Les maréchaux dont l’honneur n’a pas été entaché, ceux-là, et ceux-là seuls, recevront l’hommage de la République : Foch, Joffre, Lyautey, Franchet d’Esperey, Fayolle, Maunoury. Pas Pétain, qui a été frappé d’indignité nationale pour avoir collaboré avec la barbarie nazie de façon odieuse et criminelle. » Selon Benjamin Griveaux, « dans les propos » d’Emmanuel Macron concernant le maréchal, « il n’était nullement question d’hommage républicain, mais de vérité historique ».

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Bonus

 

Jacques Attali fidèle à sa rhétorique bienveillante/menaçante :

 

*

Qui tire les marrons du feu ? Le national-sioniste Éric Zemmour prend la défense de Vichy face au vice-président du CRIF Yonathan Arfi (voir l’aveu du journaliste de droite à 45’40) :

 

*

Macron encore menacé d’assassinat...

Il n’est pas passé à l’acte et se retrouve aujourd’hui interné. Un jeune de 18 ans prévoyait d’attaquer le Président de la République à la machette, révèlent Ouest France et France Bleu . Arrêté samedi, il a été placé depuis dans un établissement psychiatrique.

Habitant Châteaulin au nord de Quimper, le jeune homme a fui vendredi dernier le domicile familial sans donner de nouvelles, quelques jours avant le pont de la Toussaint. Étant parti avec le véhicule de ses parents, qui ont tout de suite signalé sa disparition, il s’est rendu dans la journée à Honfleur, où le couple présidentiel avait décidé de passer un temps de vacance pour se reposer avant « l’itinérance mémorielle » de cette semaine. Le jeune homme s’est rendu à proximité de l’hôtel quatre étoiles où se trouvaient le chef de l’État et son épouse. Alors qu’il se faisait passer pour le neveu d’Emmanuel Macron pour tenter de s’approcher du président, il a été repéré par les forces de l’ordre qui l’ont invité à quitter les lieux, sans qu’un contrôle d’identité ait été réalisé formellement.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

 

En lien, sur E&R :

Si la légende noire de Vichy s’écroule,
que reste-t-il aux associations communautaires ?
Lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron menacé d’assassinat !

    maintenant c’est cohérent après ses positions sur Pétain.

    C’était un avertissement du pouvoir profond...


  • Schiappa et Attali, je me retiens de ne pas être grossier envers eux.

     

  • Encore une opération chuzpah de la part du Crif

     

    • #2077894

      C’est ce que je m’étais dit dans les 10 premières secondes de l’"affaire" : grosse opération Chutzpah !

      "Les Français son choqués" : les Français ne sont pas choqués, les Français ont bien d’autres problèmes (prix des carburants que ce n’est pas Bibi etc.), ceux qui sont choqués ce sont les barons du Crif (cette aristocratie sans noblesse) qui, ivres de leur pouvoir, sortent leurs carnets d’adresses (de la taille des annuaires) et ameutent les rédactions dans le quart d’heure.

      Du coup, toute la vie de Pétain est réduite à l’annotation manuscrite qu’il a fait sur le statut (Grande Guerre, Verdun ? Mais quésa ko ?) tout comme la 2e Guerre mondiale toute entière est réduite à cette seule et unique question, LA question (telle la carrière de Jean-Ma réduite à un calembour et une phrase).


  • #2077820
    le 08/11/2018 par Adalbert - Prince Electeur de Saxe
    Polémique sur Pétain : face à la pression, l’Élysée fait volte-face

    " Le Maréchal Pétain, traître à la patrie, a été condamné à l’indignité nationale."
    Condamné oui, mais par qui ?
    il faut savoir que les magistrats, qui jugeaient les collabos après la guerre, étaient les mêmes, qui jugeaient les résistants pendant la guerre.
    En 1940, un seul magistrat en France (Paul Didier) a démissionné, il a été réintégré dans le corps de la magistrature en 1945, car on ne pouvait pas faire autrement.
    Mais rassurez vous, il n’a jamais eu de promotion, on estimait sans doute, qu’il n’était pas assez fiable.

     

    • D’ailleurs le procureur général Mornet a annoncé dès le 28 avril 1945 qu’il demanderait la peine de mort à l’encontre du Maréchal (procès tenu du 21 juillet au 15 août).
      Ce procureur oubliant de préciser son passage à la commission de révision des naturalisations de Vichy, qui a fait près de 7000 Juifs des apatrides promis à la déportation ... Ah la mémoire !


  • Je ne me sens pas concerné par cette "polémique".


  • Il devrait suffir de casser l’indignité nationale pour faire taire les chacals !


  • Pascal Praud monte dans les tours pour défendre la liberté d’expression ô combien menacée d’Eric Zemmour. On touche là au sommet extatique du courage et de l’héroïsme. Au-dessus, c’est le soleil !

     

    • Zemmour devrait demander à un de ses nègres, celui qui connait le mieux ses textes, de collationner les Maximes, Anecdotes, Aphorismes qu’il a dispersé dans ses écrits : on aurait là un "Zemmouriana" réinformateur qui pourrait rivaliser avec La Bruyère, La Rochefoucault et Chamfort . On trouve chez Zemmour une lucidité comparable à celle des grands moralistes du XVIIIème siècle .


  • Et bien !

    Pas plus tard qu’hier, je disais bien que les tarlouzes se soumettent toujours.

     

  • Ah, il y tient à sa place le Praud. C’est qu’il était carrément en mode panique à certains moments.
    Quand à Zemmour, sans perdre de vue ses objectifs ni nier son imposture, je dois bien reconnaitre que le voir faire transpirer les bien pensants m’est particulièrement agréable.

     

  • #2077869

    Je n’aime pas Macron mais rendre hommage au général Pétain de 14-18 serait légitime et j’ai été stupéfait (agréablement) par les premières déclarations du président sur lesquelles il est malheureusement revenu, sous la pression.
    Les réactions de la communauté et de ses affidés étaient hautement prévisibles. Celle de Mélenchon est à la hauteur du personnage. Ce sombre crétin fait l’éloge de Joffre, le qualifie de vainqueur de la guerre. Quand on sait le rôle de Joffre dans la stratégie de l’offensive à outrance, les échecs de 1915 et sa "promotion" à la dignité de maréchal, en fait pour se débarrasser de lui. Et que dire de son chouchou Nivelle, le magnifique stratège de l’offensive du Chemin des Dames (à l’origine des mutineries de 1917), qui coûta la vie à 200 000 hommes en 2 mois.
    Mon grand-père était caporal au 49ème RI et n’est sans doute pas mort au Chemin des Dames grâce à l’arrêt de l’offensive Nivelle et grâce à Pétain auquel il vouait une grande admiration, comme tous les anciens combattants de 14-18. Pétain qui a toujours voulu épargner le sang de ses soldats et qui a su améliorer leur sort au front.
    Ce pauvre Mélenchon est un vrai imbécile et il ne faut vraiment pas bien connaître l’Histoire de 14-18 pour louer Joffre et dénigrer Pétain. Un Monsieur qui se dit si proche du peuple et qui crache sur celui qui, parmi tous les galonnés incompétents et méprisants de son époque, avait de la considération et de la compassion pour les poilus.
    Mélenchon feint de ne pas savoir (ou ne sait pas) que Pétain a été un grand chef et qu’on ne peut pas le réduire à la période 1940-1944. Ce même Mélenchon qui admirait tant Mitterrand, la francisque ne semblait pas le gêner, et qui nous aurait expliqué sans sourciller qu’il ne fallait pas réduire un homme (son Mitterrand), à cet épisode fâcheux. Mais pour Pétain pas de merci.
    Nous vivons une époque détestable et j’espère que ceux qui en sont les responsables le paieront très cher un jour.
    Moi, je pense à mon très cher grand-père qui est sorti vivant de quatre années d’enfer, et sûrement pas grâce à Joffre.

     

    • Merluche,comme d’autres politiciens girouette,cherche le vent du moment pour exister jusqu’aux prochaines élections...Il n’est fiable en rien,brasse de l’air et occupe le terrain comme un romano-bolchevique de comptoir... !!

      Tiens le Joffre à qui on demandait si c’était vraiment lui le vainqueur de la Marne répondait simplement :"Je ne sais pas qui a gagné la bataille de la Marne mais je sais qui l’aurait perdu... !!"

      Cette victoire doit plus à Maunoury,Gallieni et...Moltke qui dégarnit le front en pleine bataille,paniqué par l’offensive russe en Prusse orientale... !!



    • Les réactions de la communauté et de ses affidés étaient hautement prévisibles. Celle de Mélenchon est à la hauteur du personnage. Ce sombre crétin fait l’éloge de Joffre, le qualifie de vainqueur de la guerre.



      C’est une erreur de qualifier Mélenchon de crétin, il remplit tout simplement son rôle dont les objectifs sont généralement l’inversion des valeurs et remplir les cerveaux des nouvelles générations de cours de mémoire qui collent avec le sens voulu par ses hiérarchies. Tu le soulignes toi-même, il ne faut pas oublier la spécialité de la communauté qui délègue à leurs affidés francs-maçons (La Conjuration antichrétienne de Mgr Henri Delassus) ces tâches qui doivent être accomplies au quotidien.


  • Le 11 novembre 1918 Pétain était le chef de l’armée française, si Foch était le chef des armées alliées . Il est singulier de commémorer cette victoire sans nommer celui qui en fut le principal artisan . Mais il était prévisible que le petit clebs se coucherait .

     

  • Tant d’hystérie pour si peu de choses

     

  • Zemmour c’est notre Emmanuel Berl, juif avant tout évidemment mais pas "pousse au crime", comme Berl qui était munichois et qui critiquait vertement ses coreligionnaires pour leur bellicisme . Berl a même rédigé les premiers discours de Pétain . Comme on lui demandait bien plus tard pourquoi, lui, juif, avait rédigé ces discours, il eut ce mot proprement admirable : " Ils étaient si faibles, il fallait bien les aider " .

     


    • Zemmour c’est notre Emmanuel Berl, juif avant tout évidemment mais pas "pousse au crime"



      pas "pousse au crime" ?

      Il est facile pour ce "censuré" invité sur tous les plateaux télé de venir faire l’éloge de Pétain (certes il est le seul autorisé à le faire mais c’est bien uniquement parce qu’il est membre de la communauté au dessus de tout, il prend malgré tout la place de ceux qui pourraient soulever les vraies questions stratégiques).
      Pour cette période du passé il n’y a plus de grands enjeux de planification, ça ne mange pas de pain.
      En revanche pour les enjeux actuels et futurs comme les guerres civiles dont il est un fervent promoteur...

      L’astuce pourtant classique étant de sortir des vérités sur des sujets qui n’ont plus vraiment d’impacts (comme par exemple d’autres peuvent le faire maintenant sur la Libye puisque le mal est fait), ce qui garantit pour pas cher un vernis d’opposant afin de mieux faire passer la pilule pour anéantir les cibles futures.


  • Ahhh ce cher Jacquo la fripouille Attali, la vieille chouette bienveillante envers les siens ! PETAIN responsable de la rafle mais bien-sûr et l’UGIF qui a été le principal collaborateur dans cette déportation des juifs ressortissant d’Allemagne et de l’est car ce sont bien eux dont ils s’agissaient et non des juifs français....
    Qd on veut parler collaboration on inclut tout le monde y compris sa communauté de lumière....


  • Que cela plaise ou non aux esprits chagrins, Philippe Pétain fut et reste le plus grand maréchal ayant commandé durant la première guerre mondiale !!!

     

  • Le 11 novembre 2018 est en passe d’être le
    plus inquiétant de toute l’histoire française !

     

  • Zemmour : " Le procès Papon fut un procès politique ". C’est évident, et d’ailleurs au delà de Papon c’était Pétain qui était visé, il s’agissait, en condamnant Papon, de déshonorer une fois de plus Pétain . Israël fut satisfait .

     

  • De tous les politiciens actuels JM le Pen est le seul qui aie affirmé que Pétain ne fut pas un traître . Heureusement que Marine vient de se réconcilier avec lui sinon elle aurait été capable de dire le contraire .


  • Je ne sais pas si les "contradicteurs" de Zemmour sont choisis spécifiquement pour le faire briller, mais ils sont tellement nuls et inexistants face à lui que ça en devient gênant..


  • A travers cette polémique les gens se souviennent du rôle primordial de Pétain en 14/18. "Hommage" ou pas, on a une photo des forces morales en présence et il est inutile de rager si face à un petit groupe il n’y a pas l’engagement d’une trentaine d’intellectuels/historiens signant une tribune pour défendre un autre point de vue.
    Pétain aurait pu être absent des débats, c’eut été glaçant mais il est au premier plan.

     


  • « l’Élysée fait volte-face »



    Quand on voit les deux types de pression : celle du Lobby, et celle du peuple... vous avouerez quand même, c’est pas celui-ci qui fait plier l’Élysée, alors qu’on est un peu plus nombreux il me semble !!!

    Vous me faites bien rire avec votre "17 novembre", alors qu’il suffit d’un coup de fil de Jérusalem pour que l’autre se mettre à quatre pattes en moins de deux !!!

     

  • C’est le moment pour le CRIF de ressortir L’affaire benallah ! Ou bien une autre , les commanditaires de Macron en ont certainement un stock prêt à être publié par le " canard " devenu canal officiel du système !!!

     

  • Mais qu’est-ce qu’il lui a encore pris à cet hurluberlu de vouloir réhabiliter Pétain ? Il voulait nous montrer qu’il pouvait prendre des décisions contre les lobbies ? C’est raté on dirait... Ou alors c’est parce que le Maréchal voulait, comme Macron, construire l’Europe avec l’Allemagne mais un peu trop en avance sur son temps ? Ça doit plutôt être ça à mon avis !


  • Schiappa osant parler de traîtrise à la Patrie...c’est vraiment délicieux...


  • Pas très galant, le Praud. Madame Ménard n’a pas pu aligner deux phrases, du reste bien consensuelles, sans se faire interrompre. S’affirmant "de droite", elle n’avait le droit que de faire la potiche, puisqu’elle n’allait pas faire la claque.
    Le féminisme et ses deux vitesses de croisière.


  • Macron s’est couché : Netanyahou étant annoncé pour le 11 novembre il fallait aplanir le terrain pour Sa Majesté .


  • Il ratisse large Macron ! Faire l’éloge de Pétain pour obtenir combien de vote ? Celui de Vincent Reynouard, le dernier national socialiste vivant sur terre ? Ses conseillers ont du se gourer en calculant le rapport bénéfice/risque !


  • Et pour faire bonne mesure, E. Philippe annonce une augmentation des actes antisémites. La République couchée...


  • @cat #2077984

    Né à La Châtre en 1870, André Mornet a traversé deux guerres et mis ses talents d’orateur au service de l’Accusation publique et d’une justice souvent expéditive.

    Entre 1914 et 1918, il a envoyé devant le peloton d’exécution nombre de rebelles, de déserteurs, de soldats fusillés pour l’exemple.

    En 1917, il est le substitut du procureur qui expédiera en trois jours l’espionne Mata-Hari vers le peloton d’exécution, après un procès expéditif et à des semblants de preuve.

    Ce magistrat déjà controversé fut le procureur des procès du maréchal Pétain et de Laval, qu’il fit tous deux condamner à mort.

    Des images du procès de Pétain sur

    http://www.casepasseanohantvic.net/...

    Voici aussi L’impitoyable procureur Mornet :

    https://www.lanouvellerepublique.fr...

    Merci pour l’info. Les mêmes profils de psychopathes hantent l’Histoire comme aujourd’hui avec ces hommes et femmes au pouvoir. À penser que leur formation initiale chez les jésuites pour la plupart crée de telles blessures en leur âme qu’ils sont devenus « dissociés » autant dire des antisociaux parasitaires se camouflant derrière des fonctions honorables, tels que nous avons encore aujourd’hui au sommet de l’État pilotés par les circoncis du 8e jour ...

    Proverbes 29.1.

    « Un homme qui mérite d’être repris, et qui raidit le cou, sera brisé subitement et sans remède. »

    « L’homme dont il est question ici a été réprimandé à plusieurs reprises, mais comme le peuple de Juda, il n’a pas voulu écouter. Il a refusé obstinément de tenir compte des reproches. On peut dire qu’il avait un cou raide, un cœur endurci, ou encore une conscience cautérisée. Tous ces termes décrivent la même attitude. Cet homme finira par être brisé de manière irrémédiable. Le mot hébreu pour ‘brisé’ est employé dans d’autres passages en rapport avec un vase qui se casse ou qui se brise en de nombreux morceaux*. Le dommage est tel que toute tentative de réparation s’avère futile. Il n’y a aucun espoir de remettre les morceaux ensemble. Les « péchés ou erreurs irrémédiables » de cet homme ne peuvent plus lui être pardonnés.
    _ »

    Oui, nous avons affaire à du personnel politique dont l’âme est en mille morceaux !

    Nous comprenons dès lors pourquoi l’âme de notre pays, celle du peuple est meurtrie, jonchée des crimes de la bien-pensance bourgeoise camouflée derrière la loi.

    * symbole et diabole.


  • Le président est une rétropédale... Ah bon ?


  • #2078076
    le 09/11/2018 par Diseur de vérité dure à entendre et avaler
    Polémique sur Pétain : face à la pression, l’Élysée fait volte-face

    Le maréchal Pétain n’était pas un traître. Les traîtres étaient les résistants qui luttaient contre Hitler et qui fomentaient des attentats contre le gouvernement Vichy car les traitres de résistants étaient à la solde du système, le même qu’aujourd’hui qui perdure mais qui avait perdu en 1940


  • Je me souviens de quelque chose comme "40 millions de pétainistes"...
    Alors, en s’en prenant à Pétain, à qui s’en prend-t-on en réalité ?
    Après la purge des éléments catholiques dans les états majors de l’armée suite à l’affaire Dreyfuss, je vois tout cela comme un continuum historique... et tout le reste, en particulier la culpabilisation éternelle envers les juifs, aurait tendance à accréditer mes impressions.


  • Le vrai traître, à supposer qu’il y en ait un, ce serait plutôt Maurice Gamelin qui laissa les choses pourrir pour que l’Allemagne sorte victorieuse du conflit avec la France. L’armée Française était une des plus puissantes du monde en 39. Comment l’armée Allemande a-t-elle pu se développer au nez et à la barbe des vainqueurs de 14 ? Fondre des chars ultra puissants, des bateaux de guerre, des millions de mauser, ça ne passe pas inaperçu tout de même.

    Un ancien prisonnier de guerre qui a fait ses cinq ans en Allemagne me disait que les cartouches ne rentraient pas dans le fusil ! Si ça c’est pas du sabotage de l’armée Française.

    Non, 40 a été une mascarade militaire Française parce que la bourgeoisie n’a pas pris le risque de se retrouver avec un parti ouvrier à la tête du pays. Et cette même bourgeoisie a trouvé dans Pétain, issu d’une famille de cultivateurs, le parfait bouc émissaire pour détourner toute tentative d’accusation envers l’UGIF et la maçonnerie.

    Tout comme aujourd’hui, la bourgeoisie préfère fournir à la dictature de Bruxelles toutes ses cartes plutôt que de voir l’ascenseur social mettre en péril les places en or réservées à leur progéniture. Les enfants de prolos sont faits pour se faire bousiller sur le champ de bataille et n’ont rien à foutre sous les ors de la république.

    Et Mélanchon qui est né à Tanger n’a qu’a réviser un peu son histoire pour comprendre au minimum que le France n’aurait pas dû se relever de ce conflit et refaire de l’ombre à la maçonnerie britannique. Le traître dans l’histoire, c’est lui et la bourgeoisie de la City.

     

    • #2078626

      L’opposition bourgeois/prolos n’est pas tout-à-fait pertinente pour la guerre de 14. Toute la la fine fleur de France, toute sa jeunesse, le sang, l’espoir et la vigueur du pays fut envoyée au front, y compris les fils de famille objets de tant de soins et si bien instruits, y compris, en première ligne les Bretons de tout milieu, particulièrement massacrés.
      On peut opposer la rente, le commerce, les vieillards sanguinaires, la maladie aux forces vives et productives, comme aujourd’hui. Les "bourgeois" d’aujourd’hui ont souvent un fils ou une fille au chômage, quand ils n’y sont pas eux-mêmes. Disparus les grands appartements, les belles maisons, les jardins, la douceur de vivre, le beau langage, la politesse. Tout a été raflé ou détruit.
      Ceux qui placent leurs enfants dans des jobs en or (inexistants pour les autres) ce sont des gens qui ne sont ni bourgeois ni prolos. Ils ne sont même pas frappables d’indignité nationale, puisqu’ils ne sont nationaux que pour les avantages administratifs. Des gens frappés d’indignité tout court, d’indignations factices, du ciboulot mais pas du calcul de leurs intérêts (nos intérêts sur dette). Des usurpateurs, des voleurs, des parasites qui deviennent insupportables.
      Les jeunes Allemands, la fine fleur de l’Allemagne, furent aussi massacrés par la rente et le commerce.
      14-18 : une tragédie franco-allemande, le début du vil remplacement.


  • Quelqu’un pourrait-il mettre ici le lien des dernières réactions publiques de Macron, relatives à cette polémique, notamment celles du 7 ou du 8/11, quand il parle des contextes récurrents de "fous" ou de "folie" ?
    Merci beaucoup.


  • Pétain le seul Français ayant fait une politique française depuis 1789, normal que les républicains anti-France et anti-Christ le haïssent.


  • #2078386

    Ce gouvernement, c’est l’indignité nationale et la haute trahison, sans condamnation.
    C’est vrai qu’on a du mal à trouver des personnes dont l’honneur n’est pas entaché dans la république. Et dire qu’on cherche encore !


  • On devrait aussi parler du général de Castelnau qui était trop catholique pour devenir maréchal.


  • #2079405

    Le Maréchal Pétain n’a jamais été un traître. Il a été injustement exilé et il est mort dans un environnement qu’il n’aurait jamais dû connaître.
    Le Grand Maréchal Pétain aurait dû être réhabilité depuis longtemps et salué au même titre que les autres Maréchaux.


Commentaires suivants