Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pologne : décès de l’ancien dirigeant communiste Wojciech Jaruzelski

Le général Wojciech Jaruzelski, ancien dirigeant de la Pologne communiste, est décédé dimanche à l’âge de 90 ans.

Originaire de l’est de la Pologne d’une famille de la petite noblesse, il est déporté avec sa famille en Sibérie en 1939, après l’annexion du pays par le IIIeme Reich et l’Union soviétique.

Bien que son père soit mort au Goulag, il s’enrôle dans l’armée rouge polonaise, mise en place par l’URSS sur son territoire, et en gravit peu à peu tous les échelons, en parallèle avec son ascension au sein du Parti communiste polonais.

L’après-guerre le verra responsable du département politique des forces armées puis ministre de la Défense pendant 15 ans. Il devient chef du parti communiste et du gouvernement en 1980.

Il instaure la loi martiale le 13 décembre 1981 afin de rétablir l’ordre face à la menace du syndicat Solidarnosc (Solidarité), dirigé par Lech Walesa, en affirmant vouloir éviter l’intervention des troupes de Moscou. De nombreux militants syndicaux sont envoyés en prison et leur mouvement déclaré illégal.

En 1983, la loi martiale est levée et à Moscou, Mikhaïl Gorbatchev prend la tête de l’URSS, annonçant la fin de la sphère communiste quelques années plus tard. En 1989, le général Jaruzelski décide de négocier avec Lech Walesa et d’assurer au pays une transition pacifique vers un régime plus démocratique en organisant des élections législatives, qui marquent la fin du pouvoir communiste en Pologne.

Le Parti ouvrier unifié polonais, qui dirigeait le pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, est dissout en 1990. Jaruzelski quitte la vie politique, son adversaire Lech Walesa est élu président.

Il déclarera en 2005 :

« C’est peut-être paradoxal dans ma bouche, mais je suis très content de voir la Pologne dans l’OTAN, qui est le garant de notre sécurité, et dans l’Union européenne qui est une énorme chance de développement. »

Voir aussi, sur E&R :

Autour du sujet, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On peut dire qu’il a quitté le pouvoir dans de bonnes conditions. Certains de ses camarades à l’est ont été pour la plupart fusillé quand l’URSS a explosé (Ceaucescu par exemple).

     

    • Seul Ceaucescu a été fusillé, en Roumanie, au cours d’un coup d’Etat qui a permis à de nombreux aparatchiks de se faire passer pour des révolutionnaires, et de garder le pouvoir en changeant d’étiquette.
      Les gouvernants des autres pays communistes européens ont été renversés de manière pacifique.


  • Cet homme est la preuve vivante que le Front National a eu raison de s’opposer au communisme.


  • jaruzelski il enlevera ses lunettes noires quand il aura fini de souder l’urss avec la pologne

    coluche


  • "l’OTAN, qui est le garant de notre sécurité, et dans l’Union européenne qui est une énorme chance de développement." On peut le pardonner. Cette phrase est dû à sa sénilité.

     

    • Votre phrase est stupide, vous observez la situation avec des oeillères Françaises : la Pologne est un des rares états a vraiment profiter de la situation actuelle. L’OTAN les protège vraiment moyennant leur soumission au point qu’ils envisagent de s’agrandir en Ukraine de l’Ouest et leur appartenance à l’UE sert leur économie, d’autant qu’ils touchent 9 milliards de "mise à niveau" par an et qu’on peut faire beaucoup avec cette somme dans un pays comme la Pologne, mais en entrant c’était un pays du tiers-monde.


  • Il a fait emprisonner Walesa pendant un an , mais il faut lui savoir gré de ne pas l’avoir fait assassiner . C’est peu . Il est donc mort à 90 ans, au meme age qu’une des plus grandes ordures du siècle : Kaganovitch, beau père et alter ego de Staline...


  • Les Russes le refusent ou bien est-ce de nos jours techniquement impossible de lui offrir une nouvelle identité afin qu’il puisse s’installer incognito dans un patelin quelconque et vivre tranquillement le restant de ses jours ? Il est vrai que de nos jours le fichage électronique, la traçabilité...a rendu ce genre de truc beaucoup plus difficile !


  • En 2008 il mettait en garde l’Occident contre l’intégration trop rapide des ex-membres du Pacte de Varsovie à l’Otan.


  • Il sera bien au chaud, en mode grillade avec ses salauds de potes communistes en enfer.

     

    • Pas très réconciliationniste ce que vous dites là...pensez quand même que soral à l’époque était communiste lui aussi, je suis moi-même nationaliste et pourtant je sais que beaucoup de français étaient sincèrement communistes et croyaient en l’idéologie sans pour autant être des gens violents ou irresponsables comme on peut en voir aujourd’hui avec les antifa qui se disent communistes eux-mêmes, alors qu’ils n’ont jamais travaillé à l’usine. Et pourtant, je sais qu’encore aujourd’hui, il y a des gens d’extrême-gauche valables.


    • Commentaire inutile.


    • Il me suffit de penser aux 100 000 000 de morts du à cette idéologie par ailleurs juive pour confirmer mon commentaire.

      Lire le livre noir du communisme à ce sujet.


    • En attendant vous gueulez contre la perte de vos acquis sociaux de 1945 qui avait été négocié par les communistes Français : la sécu, la retraite par répartition et la taille des services publique. Enfin pas tous, certains ont le cerveau tellement lessivé par la propagande euro-atlantiste et le MEDEF qu’ils pensent que ça va être bon pour eux !
      Si De Gaule a gouverné comme il a gouverné c’est aussi parce qu’il s’appuyait sur les communistes Français (et derrière eux les Russes), dans le tas il y en avait qui étaient politiquement brillant et honnête, surtout en France où il n’y avait PAS d’assassin. Toutefois le PC a suivit soit l’URSS soit les autres partis politique français dans la décadence.


  • Rendra quand même hommage à Jean Paul II en 2005.