Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour The Guardian, Paris est l’une des villes les plus sales d’Europe

 

Paris est-elle la capitale la plus sale d’Europe ? Le journal The Guardian (en anglais) semble le penser et consacre un article au manque de propreté dans les rues de la capitale française. Il affirme que les Parisiens ont surnommé leur ville "Paris poubelle", dans un article titré : « Paris, ville du romantisme, se lamente de sa nouvelle image d’homme sale de l’Europe ».

[...]

La journaliste évoque aussi les graffitis qui fleurissent le long du boulevard Saint-Martin, « les trottinettes électriques et les vélos en libre-service qui encombrent les trottoirs, sans parler des crottes de chien et des mégots de cigarette ».

 

« Chaos moral »

« Paris devient vraiment plus sale. C’est immonde partout. La ville a besoin d’une politique agressive pour rendre les rues plus propres et plus sûres », estime dans The Guardian Matthew Fraser, professeur à l’Université américaine de Paris, qui vit dans la capitale depuis près de trente ans. « Paris prospère sur son propre chaos moral. Rien n’est organisé, tout est anarchie urbaine. Je ne pense pas que les Parisiens l’aient remarqué, car c’est leur énergie chaotique. »

Lire l’article entier sur francetvinfo.com

 

Une ville écolo mais sale :

 


 

Voici un petit contrepoint à la situation parisienne, en partie due à la densité de population de la capitale, mais aussi à sa politique. Départ pour l’hémisphère nord au Japon...

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Voilà pourquoi le Japon est le pays le plus propre au monde…

Le Japon n’est probablement pas parfait, mais s’il y a bien un aspect qui marquera le touriste occidental durablement, c’est l’extrême propreté dont peut faire preuve ce peuple. Alors pourquoi l’archipel nippon est si ぴかぴか ? Éléments de réponses…

 

 

Pika Pika (ぴかぴか), ce n’est pas juste le bruit que fait le fameux pokemon quand il est content, c’est surtout l’onomatopée japonaise utilisée pour décrire une chose immaculée et clinquante. Si le Japon est tant Pika Pika à nos yeux, c’est principalement pour des raisons historiques désormais profondément ancrées dans la culture et qui font prévaloir l’idée que la propreté est une chose tout simplement « bien ».

Si cet hygiénisme rencontre ses limites, notamment en raison de problèmes environnementaux passés sous silence (nous y reviendrons), la population est globalement éduquée et consciente de la portée de ses actes. Voir quelqu’un jeter un détritus à terre est extrême rare et le gouvernement n’a pas besoin de mettre en place des campagnes de communication couteuses pour convaincre les japonais de trier leurs déchets. Par conséquent, villes, trains, services publics comme privés brillent généralement de mille éclats.

Comme le suggère rocketnews24, il existe de nombreuses raisons à la concrétisation de cette propreté visible. Outre la conscience individuelle, ce sont des individus, parfois invisibles, qui travaillent chaque jour à maintenir cette perfection qui participe grandement au sentiment qu’il fait si bon vivre au Japon. Voici quelques causes et exemples concrets rendant possible ce culte de la propreté.

 

La culture de la propreté du corps et de l’esprit

Un esprit saint dans un corps propre, c’est en résumé ce qui ressort de la culture nippone. Inévitablement influencés par le shintoïsme, plus proche de la philosophie de vie que de la religion, les japonais accordent une part toute particulière à la purification. Pour cause, depuis la constitution de 1868 sous l’ère Meiji, le shinto est resté la « religion » d’État de l’Empire du Japon. Si la religiosité des Japonais diminua fortement après la guerre, on estime que 107 millions de japonaise « pratiquent » toujours le shintoïsme (84 % de la population) tout en ayant une approche neutre vis à vis de la croyance.

Le fait est que le purification est centrale dans les rites shinto. Les choses du monde physique possédant une âme, dans cette croyance, il est par exemple de coutume de se purifier soi-même (清む, kiyomu) ainsi que notre entourage (祓う, harau). Un rite qui sert notamment à éviter d’être frappé d’un tatari, la vengeance de l’esprit d’un objet ou d’un être. Si le fait de nettoyer est symbolique (notamment à travers les ablutions à l’entrée de temples), les mêmes mots sont utilisés pour parler des activités quotidiennes (balayer, nettoyer,…). Le rituel de propreté est donc intimement ancré dans les habitus des japonais. L’omniprésence des onsen (温泉) et autres bains chauds, considérés depuis longtemps comme un moyen de purifier le corps et l’esprit, sont également les symboles forts d’un hygiénisme culturalisé.

 

Pas de poubelle ? Pas de problème !

Oubliez les poubelles tous les 50 mètres dans l’archipel. Elles sont relativement rares, ce qui a tendance à déstabiliser les touristes et à se questionner : comment ce pays peut-il être aussi propre sans ces poubelles ? Il existe plusieurs réponses. Tout d’abord, les japonais transportent généralement avec eux leurs déchets car ils considèrent qu’ils en sont responsables dés lors qu’ils consomment un produit. L’omniprésence des sacs plastique aident à cette tâche. Il sera donc courant de voir un groupe de vacanciers japonais amener leurs poubelles à la décharge après un barbecue bien arrosé, laissant le sol immaculé derrière eux.

[...]

Le cas du Shinkansen

On dit qu’il s’agit d’un miracle de 7 minutes. À chaque arrêt dans un terminal de gare, les trains japonais à grande vitesse sont intégralement nettoyés. Une équipe de fourmis nettoyeuses attendent leur arrivée et en interdisent l’entrée de pied ferme. Durant ces 7 minutes, chaque geste est mesuré, minuté et appliqué avec une rigueur à peine imaginable en occident. Résultat, les trains sont parfaitement propres.

 

Lire l’article entier sur japanization.org

Hidalgo City, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

129 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Exact : il y a deux jours un noir pissant dans le bas de la rue Custine, à côté de Château Rouge, une vieille dame lui en fait le reproche . En Belgique un homme ayant fait le même reproche à un black s’est fait poignarder ! Anvers et Bruxelles sont des villes encore bien plus sales que Paris . Quand on voit leurs éboueurs "travailler" on comprend pourquoi .

     

    • Paris est plutôt sale mais surtout on y croise de plus en plus de sales gueules .


    • #2283431

      Ce n’est pas la faute du Noir qui finalement, fait comme il avait l’habitude de faire quand il était au village, dans son bled... Il n’y a rien de mal à pisser contre un arbre quand t’es perdu au fin fond de la brousse ; le hic, c’est quand tu le fais au beau milieu d’une mégalopole.

      C’est plutôt la faute des pays accueillants, en première instance, car ils font de l’Immigration massive et dérégulée. Par conséquent, ils rendent eux-mêmes l’intégration (ou l’assimilation) de ces gens impossible, puisqu’il faudrait apprendre les bases élémentaires du Civisme (et même la Langue du pays en question) à des centaines de milliers de personnes chaque année. Leur nombre est beaucoup trop conséquent.

      Ce sont le plus souvent de jeunes bénévoles (bercés d’illusions) qui doivent faire ce travail à la place de l’État, dont c’est pourtant la charge ; et ils sont évidemment trop peu nombreux pour que cela est le moindre impact.


    • Je suis éboueur à Bruxelles et je t’emmerde !

      Tu ne connais rien à l’organisation de notre travail donc tu nous vois assis et pense qu’on a rien foutu mais c’est faux. En général on nous donne des zones qui se nettoient facilement en quelques heures et au bout de 2 heures c’est deja fini donc on a encore 5 heures à poireauter. Certains travailleurs demandent qu’on leur rajoute du travail pour ne pas s’ennuyer. Mais en générale la hiérarchie refuse.
      Quand au contraire on nous donne des zones "sinistre", c’est à dire les plus sales de la ville, à peine a-t-on fait quelques mètres que déjà les passants ont balancés des sacs, voir des meubles dans la rue, donnant l’illusion que l’on ne fout rien. Les politiques ne font rien contre cela, aucune amende n’est donnée dans ces zones, aucun contrôle n’aboutit jamais car la plupart des habitants sont insolvables... On arrête pas de s’en plaindre et de demander que des sanctions soient prisent mais rien n’est fait. J’habite moi-même Bruxelles et je déteste voir l’état de cette ville et nous autres éboueurs faisons de notre mieux et nous brisons littéralement le dos pour la propreté et pour nous faire finalement cracher à la gueule par des petits cons.


    • @ Èboueur

      Bravo et merci pour ta réponse.
      En effet, Bruxelles est très contrastée, comme Paris et Londres etc.
      Les beaux quartiers riches et prospèrent et propres sont bien tenus et bien protégés.
      Les abords de la Gare du Midi me rappellent ceux de la Gare du Nord à Paris.
      Il faudrait effectivement des opérations police & propreté régulièrement, mais les corps s’y refusent car ils ne vivent pas la saleté.
      Ceci dit, beaucoup d’éboueurs "parisiens" sont nonchalants, pour ne pas dire plus, et ce alors même que le travail n’est clairement pas fini.
      Ce problème de la saleté est éminemment politique et culturel, bien plus qu’économique.


    • à Eboueur : l’extrême grossièreté est peut-être un argument pour vous, Monsieur, pas pour moi . Vers 7h du matin à Anvers je vais chercher ma voiture, je l’avais garé pas loin d’un tas d’immondices - il y avait même des excréments… Arrive un éboueur africain et sa petite camionnette verte, à benne . Il ramassa la MOITIE seulement des immondices, peut-être ne voulait-il pas être accusé par ses copains de faire du zèle . Par contre à Château Rouge les éboueurs sont exemplaires, à 8h les rues y sont nickel, et dégueulasses trois heures plus tard, je le sais j’habite à côté .


    • Badaud,
      vous jugez l’éboueur "africain" mais encore une fois ne connaissez rien de son planning. Il arrive souvent que nous ramassions des saletés que nous ne sommes pas sensés ramasser, car faisant partie soit d’un autre service, soit d’un autre dépôt. Ma grossiereté je l’ai acquise après 13 ans de travail penible dans le froid et la pluie en me levant à 4h30 du matin et ramassant en moyenne 5 tonnes par jour d’ordures à moi seul (17 tonnes par camion en moyenne avec 3 chargeurs). Encore une fois, je vous emmerde vous et tous les petits juges dans votre genre.


    • Cycliste parisien je puis témoigner que les éboueurs de Paris font très bien leur boulot, avec beaucoup d’énergie et de rapidité, la plupart étant d’origine africaine . Il paraît que la Mairie de Paris va embaucher des éboueurs à tour de bras . Ils seraient payés autant que des profs débutants, un peu plus que le SMIC . Encourageant pour les futurs pédagogues .


    • #2283764

      @Éboueur
      Si la valeur d’un Homme se jugeait à son travail, je dirai sans hésiter que j’ai plus de respect pour vous, que pour toute la classe politico-médiatico-culturelle de ces quatre dernières décennies (à une ou deux exceptions près).
      Selon moi, dans une société fonctionnant correctement, les éboueurs devraient être considérés comme des héros. Je ne plaisante pas. Sans des gens comme @Éboueur, le monde s’écroulerait. Par contre, sans des Patrick Bruel par exemple, je ne vois pas trop ce qui changerait... à part peut-être, le prix des boules quies.


    • Pourquoi ne pas édifier une belle pissotière à l’angle de la rue Custine et du Boulevard Barbès ? Il semble que cet angle attire irrésistiblement ces messieurs pour uriner . Avant il y avait une colonne Morris qui servait de ralliement à de nombreux pisseurs de rue, il y avait de longs ruisselets de pisse qui gagnaient péniblement le caniveau… Au point que la municipalité dû faire enlever la colonne . Pétitionnons afin qu’une pissotière soit installée tous les 30m Boulevard Barbès, ça ne sera pas du luxe . Les édicules de Château Rouge et celui de Marcadet Poissonnier sont peu fréquentés, ces messieurs semblant préférer le grand air .


  • Il y a de moins en moins de crottes de chien, les "maîtres" ramassent… Je les plains et je les admire .

     

    • #2283226

      Y’a des crottes de chiens parce que tout un tas de connards et de connasses n’ont pas compris qu’un canidé n’a rien à faire dans un appart !
      Tu prends un animal ’de compagnie’ de ce calibre à condition d’avoir un jardin, sinon t’as plus qu’à croire en l’homme...
      Les maître.sses qui ramassent leurs déjections sont vraiment des déjections eux-mêmes... on leur imposerait légalement de bouffer cette crotte qu’ils seraient pas contre.


    • Salut Bébert, Et elles sont où les motocrottes de jadis ?
      Ça faisait pas assez « classe » de gauche...


    • "Y’a des crottes de chiens parce que tout un tas de connards et de connasses n’ont pas compris qu’un canidé n’a rien à faire dans un appart !".

      Ah enfin !!!! Quand je tiens ce genre de discours, on me regarde comme si j’étais un extrémiste. Je vois que je ne suis pas seul, ça rassure.


    • Les motocrottes chiraquiennes (1982-2004) ont été abandonnées par Delanoé : elles ne ramassaient que 20% des déjections et coûtaient chaque année 4,5 millions d’euros . Et puis c’était un boulot tout de même très humiliant pour les "motocrotteurs" . Quand le motodidacte Estrosi sera aux enfers il sera condamné à être motocrotteur pour l’éternité, c’est Pluton qui me l’a dit .


  • #2283204

    La ville furoncle, chancre physique et moral de la décharge publique qu’est devenue la France... J’évite désormais tout passage dans ce musée transformé en poubelle qui ose encore donner des leçons au monde !

     

  • C’est là où j’arrive pas à comprendre comment on peut dépenser 10 000e du mètre carré à l’achat d’un appartement dans cette ville crasseuse remplies de tarés en tous genre.

     

  • A Marseille c’est terrible , avec la politique du "fini , parti " et les incivilités . Et partout ailleurs , quand tu nettoies les grandes surfaces , tu es invisible pour les con-sommateurs , pourtant tu pousse un gros chariot , faut le vouloir pour pas le voir , ils jettent leurs papiers à tes pieds.


  • Chose vue, un jeune halogène avec sa mère pisse à l’arrêt du tramway et un migrant dans l’entrée de mon immeuble, devant tout le monde, alors les crottes de chiens c’était un gentil problème !!
    Venant du Guardian bien financé par l’open society , toujours dans la louange vis à vis de Soros c’est plutôt marrant.
    J’ai arrêté de lire ce torchon suite à sa campagne anti-brexit, avant je trouvais ce canard gauchiste amusant au mieux.

     

  • Apparemment les Parisiens doivent être satisfait, puisqu’ils revotent en permanence les mêmes maires faisandés jusqu’aux oreilles .La dernière en date et une synthèse, et dans quelques temps je pense qu’ils pourront faire encore mieux, ils en sont capables c’est l’odeur de la merde qui doit les attirer .
    Excusez-moi, mais je ne peux m’en empêcher

     

    • @dixi

      Vous avez raison. Je me suis toujours demandé qui pouvais voter pour une c*nne comme celle-là ? L’avez-vous seulement entendu quand elle ânonne lors d’une interview ?
      Elle est de Gauche ! Vous savez, c’est le paradigme des peintres qui ne savent pas peindre, des chanteurs qui ne savent pas chanter, des gouvernants qui... etc...
      Au surplus, il ne faut pas oublier qu’elle fût la maîtresse d’un autre âne qui logea à l’Elysée et dont le nom m’échappe... Ce qui pour moi, n’exclu pas la fraude électorale.
      Qui se ressemble s’assemble !


  • "Paris et sa nouvelle image d’homme sale de l’Europe"
    Allons bon...même Paris a changé de sexe maintenant.


  • Sur le plan civilisationnel on est des barbares, des sous-merdes par rapport au japonais mais on se sent métaphysiquement très supérieurs à eux parce qu’on est des judéo-chrétiens, des élus de la révélation, des révélés à la négativité christique (les derniers sont les premiers etc.) alors que les autres en sont "restés" à la positivité métaphysique. Ca nous donne tous les droits sur cette planète, surtout à ceux d’entre nous qui sont carrément retournés à l’élection et l’ultra-violence primitives de l’ancien testament à savoir la tribu perdue anglaise et la nation élue américaine.

     

    • Ouais... en même temps, notre civilisation n’est pas basée sur les hentai, le goûts des petites filles et la décadence otaku : le Japon est déjà mort, les gens ne s’en rendent pas compte. Pas étonnant que le shinto perdure, car oui, la purification est nécessaire...



    • le japon est déjà mort



      oui, bien d’accord. Le problème est plus profond que la malfaisance judéochristique : c’est l’incapacité crasse de l’humain à se penser lui-même. En fait en Occident on est même un peu moins impacté par ce néant justement parce qu’on est occupé mentalement par la manipulation christojudaïque.


  • le fameux cocktail : incapacité des pouvoirs publics à mettre leurs agents au travail + incivisme vengeur des africains = une situation dégueulasse au tarif maximum !

    à Marseille, ou la saleté rime avec humanisme, la situation est formidable : la moitié nord (plus le centre maintenant) est 10 fois plus dégueu que la moitié sud...grace aussi à la scrupuleuse malveillance du syndicat qui contrôle les agents.
    parait que la pire c’ est Naples


  • Bonjour, je reviens justement de Paris, d’un séjour à but professionnel.
    dans le 14e, quartier Montparnasse ou Plaisance, ça va encore...je trouve qu’il y a de moins en moins de déjections canines jonchées sur le bitume, mais bon cela ne dispense pas de rester vigilant pour éviter marcher dans une crotte ;). En revanche, le métro parisien reste d’une saleté... Je n’osais pas m’assoir sur les strapontins recouverts de je ne sais quoi... Déguelasse.

     

  • Il y a des gens qui préfèrent ne plus s’asseoir dans le métro, c’est d’ailleurs devenu très difficile de trouver une place. Il y a un risque d’attraper des bestioles de toute espèce, selon eux.
    En effet, nombre de SDF récents à l’hygiène forcément insuffisante, occupent ces sièges tôt le matin, tard le soir, parfois en pleine journée avec pieds sur le siège en face, pour y dormir.
    Hier deux petites jumelles rom de huit ans demandaient l’aumône en double (l’une après l’autre) dans le RER. Ce RER a pris vingt minutes de retard au départ parce que quelqu’un ou plusieurs personnes bloquaient les portes. Réaction du conducteur : SVP, cessez de bloquer les portes ! Le train ne peut pas partir... Rien d’autre, la répression est réservée aux braves gens.

     

    • Tu voulais qu’il fasse quoi ? Descendre ? Leurs péter la gueule... Vous savez très bien pourquoi tout se barre en couille, fustigez les responsables, pas un type qui crache au bassinet pour entretenir tout ces parasites d’en haut et métastases d’en bas.


  • Japon = État d’esprit (et « entre Japonais », si on veut) - Petit complément
    https://voyage.gentside.com/metro/a...


  • Come on mate ! Isn’t London a shit hole ?

    Voyons ce qu’en dit notre vieil ami Paul Joseph Watson :

    https://www.youtube.com/watch?v=gzV...

     

  • #2283266

    Le Japon est propre car le Japon n’a pas été colonisé par l’Afrique comme c’est le cas dans tous les pays dit "occidentaux ".

    On ne prend vraiment soin que de ce qui nous appartient. Puisque les arrivant ne sont pas chez eux, ils se comportent mal. Puis, voyant qu’ils ne sont plus chez eux, les natifs suivent, par dépit, et par mimétisme.

    Le tournant en France a eu lieu dans les années 70. C’est au milieu de cette décennie que les comportements ont changé du tout au tout en matière de civisme et de propreté.

    Vient ensuite la culture qui a tout fait pour empirer les choses. Le centre hégémonique s’est révélé féroce contre ses périphéries, afin de maintenir son statut d’Hégémon, et l’arme culturelle est utilisé comme les bombardements durant la seconde guerre mondiale ou contre le Vetnam.

    Les raison invoquées par cet article sont fallacieuses, très certainement à dessein.

    Ouane tou tri, viva la confrérie.

     

    • L’Afrique est une poubelle dans les grosses villes.
      Elle applique ses lois ou elle arrive.
      Mais qui a fait venir l’Afriquenfrance ?


    • #2283437

      @Gilles



      Mais qui a fait venir l’Afriquenfrance ?



      Très bonne question, je me permets de lui donner un indice :
      Les mêmes qui ont fait venir la Francenafrique un siècle plus tôt.

      Les mêmes qui leur ont imposé le capitalisme, la surconsommation avec tous les déchets et le gaspillage que cela implique... les mêmes qui voient en boîte de conserve remplie d’excréments, une œuvre d’art incroyable valant + de 30.000 €, etc...


    • @gilles
      Mais qui a fait venir l’Afriquenfrance ? La Françafrique pardi. l´une ne vas pas sans l´autre. C´est une relation de cause a effet.


    • L’immigration de masse africaine en Europe ça n’a rien à voir avec la France-Afrique. Déjà il aurait suffit de dire non et il serait très possible de déporter des masses de gens. Le Japon eux ils disent non justement. Ensuite sans la colonisation l’Afrique serait bien plus pauvre et l’Europe très très riche si ce n’est aussi riche. Pour éviter ça, autrement que simplement en disant non, il aurait fallu s’assurer que les Africains ne sachent jamais que pendant qu’eux vivent comme au temps des hommes des cavernes, d’autres ont des smartphones. L’immigration est du au fait que notre bonté est exploitée et au fait que les gens veulent toujours plus. Le mec veut être plus riche et vivre mieux, on ne le déportera pas si il vient, alors il vient, c’est tout. En France il y a des immigrants de partout, du Tibet, du Mexique, c’est quoi leur excuse à eux ? Ils ne parlaient même pas français, d’ailleurs les Africains ne parlent pas tous français eux non plus.

      Bref, colonisé ou pas, les gens des pays pauvres veulent vivre comme dans les pays riches. Faut pas chercher plus loins que ça. Il y a plus de 4 milliards d’humains qui ne mangent pas à leurs faim parc’qu’ils ne sont pas nées au bon endroit. Là on parle de gens vraiment pauvres mais il y en a pleins qui veulent juste être plus riche. Genre l’Algérien qui gagne de quoi bien vivre dans son pays mais il va en France parc’qu’il veut la maison, la voiture, la piscine, la grande télé, le dernier smartphone etc. Lui il n’est pas là parc’que la France a colonisé son pays, il veut juste plus de babioles qu’il peut s’en payer chez lui.


    • #2284140

      D’ailleurs, je n’ai pas fini, ton deuxième paragraphe est encore plus absurde. Mais je ne t’en tiens pas rigueur, tu parles simplement de choses que tu ne connais pas de l’intérieur.



      colonisé ou pas, les gens des pays pauvres veulent vivre comme dans les pays riches. Faut pas chercher plus loins que ça.



      Bien sûr qu’il faut chercher plus loin que ça... S’ils veulent vivre comme dans les pays Riches, c’est parce qu’ils ont été formaté pour ça. Imagine quelqu’un qui est né en prison, qui y a toujours vécu, qui n’a jamais vu le monde extérieur. Et dans sa petite prison, il regarde tous les jours une télévision qui ne retransmet que des films tournés dans une autre prison, un peu plus grande et belle (c’est une métaphore, la télévision à elle seule, n’est pas le problème). Crois-tu qu’il ne souhaiterait pas vivre dans l’autre prison ?



      Il y a plus de 4 milliards d’humains qui ne mangent pas à leurs faim parc’qu’ils ne sont pas nées au bon endroit.




      Surtout parce qu’il y a des Banksters qui s’en foutent plein les poches en faisant de la spéculation financière sur des produits alimentaires... et créent ainsi de la Famine là où elle n’aurait jamais du être. Surtout parce qu’ils sont coincés dans un système ultra-capitaliste qu’ils n’ont pas choisis, où l’argent est roi... etc...



      Là on parle de gens vraiment pauvres mais il y en a pleins qui veulent juste être plus riche.




      Oui mais on parle de l’immense majorité. Et la classe moyenne africaine en terme de quantité, est ridiculement petite. Rien à voir avec les pays occidentaux.



      Genre l’Algérien qui gagne de quoi bien vivre dans son pays mais il va en France parc’qu’il veut la maison, la voiture, la piscine, la grande télé, le dernier smartphone etc. Lui il n’est pas là parc’que la France a colonisé son pays, il veut juste plus de babioles qu’il peut s’en payer chez lui.



      C’est là qu’on voit que tu n’as jamais mis les pieds en Afrique, ou simplement dans une capitale africaine. On y trouve absolument tout et parfois même plus qu’en France... Tous les africains ont un smartphone, ils paient même toutes leurs factures avec.

      Tu te contredis, car celui qui "gagne de quoi bien vivre dans son pays", détient déjà là-bas, une maison, une voiture, une piscine, un home cinéma, le dernier iPhone, etc... Il n’a donc aucune raison ni envie d’émigrer en France, sinon juste pour les vacances, pour faire du ski...


  • Et alors ?! C’est tendance ! Paris ville avant-gardiste ! La crasse c’est propre ! Le chaos c’est l’ordre ! Et 2+2=5 !


  • Y a t-il une corrélation avec l’immigration de masse venant d’Afrique ?
    Rappellons que Alger est une poubelle à ciel ouvert...

     

  • C’est tout simplement une question d’éducation personnelle et de respect...
    Paris, c’est l’anus de la France....je n’y mettrais plus les pieds....promis....
    je suis allé passer quelques jours en Autriche, c’est trop beau !!! les autrichiens sont moyennement sympas mais y a du respect, ça se sent...
    chez nous, c’est une déchetterie....mais avec les migrants tout va s’arranger, je suis du genre optimiste....(je déconne)....


  • Au Japon, ils respectent leur anthropologie, ils vont dans la même direction, ici on envoie des gens qui déjà ne savent pas ce que c’est que l’anthropologie mais en plus qui peuvent vivre leur anthropologie uniquement par le fait que la société industrielle leur permet, société schizophrène.


  • Plus il y a de poubelles, plus les rues sont sales ! Les villes les plus propres sont paradoxalement celles où on trouve le moins de poubelles...

     

    • Placez une poubelle tous les 20 m à Barbès le quartier restera un dépotoir . Question d’éducation et de savoir vivre .


    • @u roitelet

      A Dakar où j’ai vécu pendant les années 90 : il n’y avait quasiment pas de poubelles et ... les rues étaient sales !

      Je ne sais pas comment c’est maintenant, mais il faudrait arrêter de tout confondre.
      Ce n’est pas la poubelle qui crée la saleté, c’est le consommateur.
      Tu vas au fond d’un désert : il n’y a pas de poubelles...il n’y a en effet pas d’ordure, mais aussi peut-être parce qu’a pas de pollueur non-plus.


  • Le réel étant abandonné pour le virtuel, tant qu’il n’y a pas de déchet sur l’écran tactile, tout va bien. Le reste on s’en fou, il y a des sous fifres qui grattent, frottent et ramassent !

    Donnons l’exemple autour de nous et mettons des claques à ceux qui croient que les espaces collectifs ne les concernent pas ! La bonne gifle, l’éternel retour du concret. Je repasserais pour la pédagogie mais à ce stade...


  • Pas étonnant venant d’un torchon comme le guardian


  • La France sous le poids de ses contradictions ?

     

  • Bien sûr que c’est sale, il y a de la pisse partout, des excréments de chien tous les 10 mètres, des rats, des chaussées abîmées et de plus en plus laides, des jardins pas entretenus.
    Il y aurait tellement à faire à Paris, mais quand on voit qu’Hidalgo est en tête des sondages pour la prochaine municipale, on se dit qu’il n’y a rien à faire


  • Comme toujours, on nous rebat les oreilles avec les solutions, pas assez efficaces, matériel trop vieux, manque de personnel, etc. Tout cela est vrai, mais pourquoi ne pas insister plus souvent sur l’effondrement de l’éducation et des valeurs collectives ?

    Comment ne pas prendre en compte le flux incessant de populations totalement insensibles aux valeurs collectives, surtout quand on est pas dans son pays d’origine ? Comment ne pas pointer du doigt une jeunesse (ados, le plus souvent) qui ne mange pas mais bouffe avec ses doigts, laisse les emballages systématiquement là où ils ont bouffé lorsqu’elle est à l’extérieur (squares) ? Pourquoi ne pas suivre en caméra cachée des bandes d’ados issus de partout et qui jonchent leurs nombreuses allées et venues de mégots, de paquets et emballages vides ?

    Et combien d’individus de tout âge se déplaçant à pied en ville et ne faisant jamais 3 pas de plus pour jeter un détritus dans des poubelles qui sont à quelques mètres de soi ? Et si l’on remonte la filière de ces individus, on trouve de plus en plus souvent des familles éclatées où l’éducation se limite à des demandes sans autorité de la part de parents... et pour cause, le père n’est plus un Père, il est au mieux un ado qui imite ses mômes, au pire absent ou féminisé !


  • Oui c’est vrai, il n’y a qu’à voir les maires qui s’y sont succédé. On ne peut pas comparer avec le Japon qui est une dictature mais où l’immigration est nulle.

     

  • Je suis désolée de vous le dire mais à chaque fois qu’un individu jette quelque chose papier gras, sachet vide, épluchures, papiers bonbons.. au sol dans la rue, dans le métro, sur un trottoir.. dans un ascenseur.. près du local à poubelle.. avec la benne à ordures sous ses yeux !!!! C’est toujours, toujours les mêmes ! C’est dingue, c’est incroyable, c’est fou.. ils le font exprès c’est sûre et certain. Un billet d’avion pour Bamako, Abidjan ou Douala... C’est de la pure provocation.. Ils nous rendent fous, nous mettent la RAGE. De vrais handicapés de la Propreté ! Aucune conscience du bien Collectif ! Le vivre ensemble est IMPOSSIBLE avec ces Individus !!! Pauvre France !


  • La propreté est proche de la sainteté et leur lien c’est la pureté ... Il faut garder sa maison et son cœur sains et propres . L’intérieur d’une maison est a l’image de la conscience de celui qui l’habite .
    La seule chose avec laquelle on peut être fanatique c’est la propreté.


  • #2283448
    le 23/09/2019 par Le Veautant Jules Edouard Bourrin
    Pour The Guardian, Paris est l’une des villes les plus sales d’Europe

    Paris devient Marseille !
    en bien pire encore !
    à ce rythme là Paris
    sera placée au même titre que
    Marseille qui ne l’est déjà !
    une sous préfecture de Alger-Rabat-Tunis-Bamako-Dakar-Niamey-Tirana


  • Et encore, ils n’ont pas vu la porte de la chapelle....

     

    • il n’y a que les rats qui s’y sentent bien et vivent à l’aise à =>Paris dans cette capitale de merde !

      au point même que :
      les Parigots à têtes de veaux
      et les Parisiens à têtes de Chiens
      se sont tous barrer la queue entre les fesses
      de cette ville de merde qu’est devenue Paris !


  • Paris est essentiellement un égout à ciel ouvert envahi de rats, de gorets et de gueux.
    Si on coupe la ville en deux, on a l’est immonde et l’ouest correct avec le quart nord-est répugnant de saleté (Barbès, la Chapelle) et le quart nord-ouest le plus propres (XVIè, Neuilly)...
    Il suffit d’un peu de bonne volonté et de vision politique pour rendre à Paris un semblant d’hygiène. C’est tout à fait possible en quelques mois, seulement les habitants et leurs élus n’en ont ni l’envie, ni le courage.
    Ils trouvent que cela fait parti du charme de Paris. Après tout, il ne serait pas étonnant de leur découvrir des passions privées bien scatophiles.


  • C’est très gôche de jeter ses ordures par terre pour donner du boulot aux chômeurs ; je suis sûr que vous avez tous déjà entendu ce genre de déclaration.


  • Je pense aussi que chacun doit s’occuper de sa poubelle, par respect pour les gens, les éboueurs, par souci de ne laisser aucune trace derrière lui. J’admire grandement les personnes qui ont ce tact et cette éthique dans leur relation avec leur entourage, leur environnement. Il s’agit avant tout de se rééduquer soi-même, avant de jeter la responsabilité sur les éboueurs ou la ville qui ne fournit pas assez de poubelle.
    Déjà, il y a beaucoup à dire sur la quantité de déchets générée par individu, qu’il serait temps de réfléchir à contrôler. Mais d’ici là, chacun est responsable par principe, par respect.


  • #2283494
    le 23/09/2019 par PANAME PANAME chantait EDITH
    Pour The Guardian, Paris est l’une des villes les plus sales d’Europe

    Je n’habite plus paris depuis pres de quatre ans (pourtant parisien de naissance) nous avons prégéré une maison ne région parisienne plus au calme (nous pensions)
    Si paris ,est devenu une ville poubelle (sauf trois arrondissements) le 7 eme, 16 EME et un peu le 5 EME/ le reste c’est crading et compagnie : comme en banlieue, comme pres de chez moi : les gens sont dégueulasse, megots, boite de kebab,macdo, pizza, canettes de fanta,oasis :une vrai épicerie arabe sur les trottoirs etant donné que la majorité des gens qui y vivent (en banlieue) sont issu de l’immigration ou immigré pur et dur et n’en ont rien a taper de rendre une ville propre : oh !!la !!la !! je sais certains vont me tirer a vu, disant que je fais des racoucis : nada ! niet ! c’est la triste réalité : et nous Français et francaises de souche(comme ont dit connement) nous essayons de lutter, de préserver cette ville propre : avec la police municipale qui essayent de faire le maximum contrarement aux flics nationaux qui eux aiment en faire le moins possible si !!si !!
    Paris fut une belle ville, les gens l’ont flingué, comme ils flinguent tout ce qui est beau pour se noyer dans le moche, la crasse, la déchéance de la France me rend si nostalgique et quelques fois triste.

     

    • mais aussi et surtout ce sont ces islamo-gauchiasses de Socialos Francs-macs
      du type B. Delanoë et du genre A. Hidalgo, ces immigrationnistes xénophiles
      et gallophobes qui ont flingué à bout touchant cette capitale de Paris dite ville lumière
      mais qui en réalité est étouffée et éteinte par les ténèbres et les puissance du Mal
      invoquées par tous ces Maitres Francs-maçons qui occupent et noyautent l’hôtel de ville de Paris et ses mairies d’arrondissements et autres annexes de l’administration publique de la capitale !


  • Et alors ?
    On veut quoi ? Tout aseptiser , pas de mégots , pas de trucs qui trainent, des gens qui traversent aux clous , bien polis , bien soumis .
    Que le guardian aille garder ce qu’il a a garder , Je n’en veux pas de leur propreté anglo saxonne . D’ailleurs , ils sont propres , eux ?
    Les halles c’était propre ? Les puces , d’où vient le nom ?
    Je préfère ces époques , confondons pas les problèmes , ya du mal ètre , n’en rajoutez pas encore avec des interdictions , des obligations .
    C’est pas propre , on nettoie , c’est vite fait .
    Parlez du chomage , Guardian , y en a tant , y aurait bien quelques milliers de gars qui laverait vite la capitale , si on les embauche . Et la pauvreté et l’immigration , des fois , ça fait des taches aussi , tout ça .

     

    • #2283541

      tout à fait d’accord avec vous merci la france n’a pas à se conformer aux normes japonaises, blanches ou que sais-je nous sommes un pays latin ,plus qu’assez de recevoir des leçons de tout ses étrangers


    • Il faut vraiment être un bon gros beauf pour faire l’apologie de la saleté.


    • Tartarin : tout à fait d’accord avec vous, les beaufs ont de beaux jours devant eux.

      Savenarole : aseptisé ? Non, juste avoir de l’éducation, rien d’extraordinaire. C’est comment chez vous ? On peut jeter tout sur votre moquette ? Pas grave, on nettoie et hop !!! Quel raisonnement à la con. Allez en Suisse et vous verrez ce que veut dire propreté et un minimum de respect pour leurs pays. IL n’y a aucun rapport entre la pauvreté et la propreté . Si on est pauvre, c’est la propreté qui vous fera conserver le peu que vous avez dans un espace nettoyé. L’abruti, lui, il dit que ça donne des emplois aux éboueurs. J’espère que vous n’avez pas d’enfant, car votre pédagogie sur la propreté laisse à désirer.


  • Les villages aux alentours, où je réside sont magnifiques (à 80km de Paris).


  • #2283540

    nous les français ne somme pas blanc ,nous sommes latins ,nous n’avons pas le même rapport à l environnement que ces peuples puritains coincé japonais nordiques etc ,nous ne voulons pas de leurs leçons la FRANCE n’est pas un pays aseptiser ,ils ne sont pas contents très bien qu’ils partent !!! A bon entendeur...

     

    • #2283674

      Du calme mouloud, ne transpose pas ton complexe de ne pas être blanc sur les français sil te plait t es ridicule va te faire soigner ahah


    • Vous confondez puritanisme et coincement personnel avec respect du bien commun (qu’il convient d’inculquer) : parlons de ce qui vous est personnel, à tout le moins devrait le rester.
      J’ai adoré les 25 000 balles d’amende de l’époque pour un chewing-gum jeté au sol, à Hong Kong : c’est une plaie : sinon, collez-le vous dans le timbre.
      Je hais les propriétaires de chiens qui les laissent faire partout : je n’en ai rien a foutre de votre clébard, c’est le vôtre : assumez-le.
      Si cela ne tenait qu’à moi et non au tribunal correctionnel, je mettrais des tartes tous les jours aux bâtards qui laissent traîner leurs chaussures sur les sièges sur lesquels nous nous asseyons : faîtes cela chez vous, chez votre grand-mère, essuyez-vous les pieds sur votre lit, ce que vous voulez ; chez vous.
      PV aux bonnes femmes (voire aux couples) qui réservent les compartiments zen du train pour y faire chialer leur marmots qu’elles ne savent gérer, sur toute la durée du trajet : pour ma part, je ne l’ai pas entendu crier une seule fois au moment de la foutre enceinte, donc je n’ai rien à cirer de son choix de vie qu’elle m’impose de partager.
      Baffes encore à tous ces petites merdes qui crachent et se mouchent par terre : crache dans la tronche de ta mère.
      Baffes toujours à tous ces gus qui hurlent dans leurs téléphones dans les salles d’attentes chez le toubib, dans le train, dans tout endroit qui n’est pas une cabine téléphonique.

      Seulement les gauchistes et les fameux « interdit d’interdire » on pris l’ascendant et vous semblez leur donner raison.
      C’est bien dommage qu’ils l’aient : parce que comme vous, je suis en colère, au regard des digressions ci-dessus, en italique, avec quelques avantages sur l’immense majorité de ceux qui se comportent ainsi : de l’entraînement et du cardio qui planchent dans la catégorie lourd. De quoi rendre efficace tout manuel de savoir vivre en communauté : d’une baffe, si l’intellectualisation de la notion fait défaut ou si tant est que l’éducation de base ait été défaillante ; laquelle s’appelle respect.
      Concept étonnant, le voilà qui fait partie des neuf vertus du code du Bushido : ceci expliquant peut-être cela.

      *Au fait, les Francs étant l’axe fondateur des gentilés de France sont des germains : leur premier roi et proconsul des Gaules, Clovis, un salien. Quant aux incursions latines, elles ne sont pas le fait des Gaulois des origines. Donc je ne sais de quels Français vous pouvez vous revendiquer pour expurger quelques éléments de bienséance.


    • "nous les français ne somme pas blanc"

      Là déjà on a deviné qui commente.


  • La France est sale des diaspora qui y vivent et chient dedans.


  • Mais pourquoi ces japonnais qui font le ménage , baisse la tête à l’arrivé du train et lorsqu’il repart !!! J’espère qu’ils vont pas importer ça en France !


  • Fichtre ! Mais quel étonnement ! Paris et ses merveilleux immigrés super assimilés. Non, ce n’est pas vrai c’est un enrichissement, ville degueulasse ! Ah non ! Maintenant c’ est de l’art. Tous ces papiers, dépôts, détritus, pisse, vomi, caca de chiens forment un magnifique patchwork néo vivant trip hop hop.

    Ils y en a qui ont l’œil et d’autres pas !

     

    • Toujours la faute des autres... On jetais son caca par les fenêtres fut un temps, probablement la faute des envahisseurs. Les gars c’est sale eh bien une prune, au lieu d’allumer les automobilistes qui roule à 53 km/h au lieu de 50. Je transige pas avec la propreté, hidalgo moins on dirait, trop occupé par l’organisation de la gay pride ? Ou la création d’un village homo ?


  • #2283582

    Je vais tenter d’expliquer en quelques points pourquoi les "Africains" sont "sales"... histoire de relativiser un peu tous les commentaires que j’ai pu lire ici et là. ;)

    - Tout le monde semble oublier que la saleté est liée à la surconsommation, et au gaspillage qui en découle par définition (obsolescence programmée, etc...). L’accumulation de déchets dans des proportions gigantesques est intrinsèquement lié au Capitalisme (que les détritus soient éparpillés dans la ville / ou rassemblés dans une déchetterie, ils sont toujours là). Or ce système fut imposé par la force aux africains.

    - Imposé quand ? Il y a environ un siècle, et ils n’ont eut leurs indépendances que depuis moitié moins de temps... Avant ça, ils consommaient des produits 100% naturels et bio-dégradables. Tandis que les occidentaux eux, par la science, la chimie, la physique, la mécanique et j’en passe, sont habitués depuis bien plus longtemps, surtout depuis la Révolution Industrielle, à trier leurs ordures...

    Allez voir n’importe quelle tribu "primitive" qui vit encore proche de la nature, avec des traditions ancestrales, qui se nourrit de la chasse et de la cueillette, etc... Et dites-moi si elle est sale, si elle pollue ? Non... Ça n’existe pas, parce qu’ils ne consomment que du naturel, et les seuls déchets sont leurs besoins.

    - Faites un tour dans la plupart des grandes villes africaines (surtout francophones), et vous verrez... À Abidjan par exemple, une ville de + de 2000km², avec environ 4,3 M d’habitants : vous ne trouverez pas une seule poubelle, pas une seule... pourtant de l’argent, il y en a, mais il finit dans la poche de corrompus qui sont à la solde de qui ? Je vous laisse deviner... Et s’ils n’obéissent pas au doigt et à l’œil, ils se font poutchés dans l’heure qui suit...

    Tout est lié à la politique.
    Kigali, la capitale du Rwanda par exemple, est mille fois plus propre que Paris...

    - Il y a aussi, il est vrai, chez certains (une minorité), une petite volonté de revanche... et pourquoi cela ? Sans doute parce que l’Afrique est la Poubelle du monde entier. Des cargos entiers de multinationales étrangères (dont françaises) y déversent tous leurs déchets toxiques en toute impunité... ravage la nature pour construire des gazoducs, etc...

    Conclusion : On a forcé l’Africain à imiter le "Blanc"... et maintenant on se plaint qu’il y arrive mal. Alors qu’il a bénéficié de moins de temps, et qu’il le fait contre son gré (qu’il en soit conscient ou non).

     

    • Merci pour cet humour d’ultra gauche. T’as du talent, même si ce n’était pas du sarcasme ça reste très drôle. Faut être doué pour faire du bon humour même en étant serieux.

      On peut parodier encore plus ce « quoi que l’Africain fasse, c’est T-O-U-J-O-U-R-S la faute des blancs ». Quand un Africain jette un mégot par terre c’est évidemment la faute des blancs. Déjà le pauvre Africain ne fumerait pas si les blancs n’avaient pas colonisé les Amériques et exporté le tabac dans le monde entier. Ensuite, le pauvre Africain fume des cigarettes fabriquées par des méchants blancs, qui cherchent certainement à dépeupler l’Afrique à l’aide du cancer du poumon. Et puis le pauvre Africain voit des blancs jetter leurs cigarettes par terre alors il imite les blancs. Sans bien sur oublier le fait que son pays n’a pas les moyens de se payer des cendriers puisque chaque sous du pays est envoyé aux blancs pour payer LEURS cendriers. Finalement, si les blancs n’avaient pas foutu les pieds en Afrique, l’Africain viverait tout nu assis par terre et n’aurait jamais vu un détritus de sa vie.

      Sans blague, tu ne vois vraiment pas même un tout petit brin de ridicule dans tout ça ? En plus tu te contredis. Si c’est à cause des blancs que les villes d’Afrique sont sales, pourquoi c’est propre à Kigali ? Il est arrivé quoi là-bas ? Les blancs ne se sont pas rendu jusque là ? Les politiciens là-bas on une exemption de pillage par les blancs alors ils peuvent acheter des poubelles ? Contrairement à TOUS les autres Africains, là-bas ils ont su surmonter le fait que leurs grand-parents n’avaient pas d’emballages plastiques ?

      Et puis serieusement un jour va falloir arreter de nous reprocher d’avoir amener le monde moderne en Afrique. Déjà il aurait fini par y arriver d’une façon ou d’une autre. Ensuite, il aurait fallu faire quoi exactement ? L’Africain te dit "j’ai soif", faut répondre "il y aurait moyen mais ce serait en dehors de ton cadre de vie primitif, alors humainement et ethiquement je dois te regarder crever la gueule ouverte dans ton habitat préservé". Parc’que en dehors des ordures on a donné énormément à l’Afrique. Savoirs, technologies, médecine, vaccins, agriculture, droits etc etc. Quand on leur demande aux Africans ils n’ont aucune envie de vivre nue dans la foret avec leur c*c* comme seul déchet. Ce n’est pas notre faute si l’Africain aime le confort lui aussi.


    • #2283724

      J’ai l’impression que tu n’as même pas compris que mon commentaire répondais à la majorité des autres commentaires, qui précisément, se contentaient de dire : c’est toujours la faute des immigrés. Tout est toujours de la faute des noirs et des arabes qui sont dégueulasses, grosso-modo, c’est vrai que ça vole très haut…

      Ton commentaire n’est qu’un condensé de sophisme. Ton monologue sur la cigarette est simplement ridicule. J’ai expliqué que le civisme vient d’abord de décisions politiques (comme installer des poubelles, faire de la sensibilisation, etc...), que les autorités africaines sont les premières à ne pas mettre en place (ils bouffent l’argent). Je rappelle que les présidents africains sont Noirs eux-aussi... et tu prétends pourtant que j’ai dis que c’était toujours la faute des blancs. Relis mon commentaire à tête refroidie s.t.p.
      Tu me prends pour Dominique Soporifique on dirait... Je ne suis pas dans la victimisation, et je suis le premier à dire que c’est l’Élite (maçonnique) qui est fautive, et non le peuple français à qui on n’a jamais demandé son avis.

      Désolé mais les africains n’ont rien demandé, ni de votre eau, ni de votre savoir autodestructeur qui par ailleurs, vient aussi d’Égypte, ni de votre médecine empoisonnée, ni de votre agriculture Monsanto, ni de vos droits maçonniques totalement injustes et ne servant qu’à protéger les puissants. Ils n’ont rien demander de tout cela, et il est facile de prétendre qu’ils sont heureux de d’avoir tout ça, quand on y a jamais mis les pieds.

      Le Confort, la technologie, etc… tu parles comme un matérialiste convaincu. Comme s’il n’y avait rien de mieux que la civilisation occidentale… le Q posé devant la télé à s’imaginer être américain, wow, quel progrès. Des bébés qu’on achète par carte bleue sur internet, wow énorme progrès. Etc… etc… La Gay Pride ?

      Et quand deux Strasbourgeois s’enculent en pleine rue, c’est à cause des africains ça ? Non, c’est l’africain qui filme la scène, et qui est choqué… C’est probablement tout ce progrès qui nous rend champion de consommation d’anti-dépresseur, qui fait que Soral vient d’être condamné à de la zonzon ferme, et que de manière général, la France est en train de s’écrouler comme un château de cartes. C’est vrai que ça fait rêver… quel progrès.


    • #2283736

      En ce qui concerne Kigali, on voit bien que tu lis entre les lignes...



      Faites un tour dans la plupart des grandes villes africaines (surtout francophones)




      D’abord, le mot Plupart n’a jamais signifié la Totalité.

      Secundo, je parlais surtout des pays Francophones.

      À ne pas confondre avec les pays Anglophones, ça n’a rien à voir. Car les premiers ont encore moins de liberté que les seconds, étant donnés qu’ils sont reliés à la France qui est elle-même soumise aux Anglo-Saxons.... Tu comprends ?

      Le Rwanda est clairement anglophone aujourd’hui (grâce au Mossad, mais c’est un autre sujet...), ancienne colonie britannique, l’anglais y est la langue officielle depuis une décennie. Le français y a disparu.


    • #2283789

      Pour être plus précis et pour clore cette discussion, car elle part probablement d’un mal entendu. ;)

      Je dis simplement qu’il faut chercher les causes de ce problème de propreté en amont, et non se contenter de dénoncer les conséquences qui en découlent en aval. Sinon le problème ne sera jamais résolu.

      Ce n’est ni tout blanc, ni tout noir.
      - La première raison est Chronologique. Les occidentaux ont par leur histoire, des siècles d’avance en matière de salubrité publique... et je ne parle pas de technologie ici, de véhicules, de machines, etc... je parle de mentalité, de politesse, de savoir-vivre, de mœurs, etc. qui se forgent et se consolident sur des siècles....
      Ça fait seulement 60-70 ans que les colonies africaines ont pris leur indépendance, et que les africains se sentent un tant soit peu libres de leurs choix. Pour rappel, la France a plus de 1500 ans... et là, on parle de pays qui n’ont même pas 1 siècle. Et on s’attend à ce qu’ils se comportent comme s’ils avaient toujours connu ses choses, tandis qu’ils les découvrent à peine...

      - Puis vient les multinationales et la corruption généralisée, qui va du troufion de base jusqu’au Président maréchal. Une minorité d’individus, aussi blancs que noirs, surtout riches, dont l’intérêt est de maintenir la population dans un état de misère extrême, tandis qu’ils "volent" les ressources naturelles. La grande majorité des africains lutte chaque jour pour survivre, dans la misère, sans être sûr d’avoir de l’électricité ou de l’eau courante, un repas sur la table... Comment leur en vouloir de considérer la propreté comme le cadet de leurs soucis ?

      Il faut plutôt en vouloir aux dirigeants africains qui ont fabriqué cette mentalité, avec la complicité de la ploutocratie française, et occidental plus généralement (qui n’a rien à voir avec le peuple français). Il faut aussi accepter de se mirer un peu dans la glace, car les africains reproduisent les erreurs des occidentaux, puisque leurs systèmes sont des calques, à la virgule près (dès qu’une loi sort en France, son équivalent est aussitôt adoptée dans tous les pays francophones d’Afrique). Les Français n’ont pas toujours été aussi propres, je rappelle qu’à Versailles, on chiait dans des pots de fleurs derrière les rideaux... etc.


    • Des sophismes ? Venant de toi je vais prendre ça comme un compliment. Merci. Sinon sans toucher chaque malhonneteté dans ta réponse, tu dis « pourtant de l’argent, il y en a, mais il finit dans la poche de corrompus qui sont à la solde de qui ? Je vous laisse deviner »... Alors j’avais compris les blancs. Si tu relis, ça sonne drolement que les Africains ne peuvent pas se payer de poubelle à cause que les dirigeants prennent tous l’argent pour la donner aux blancs. Maintenant c’est les Anglais et les Français. Les Anglais eux permettent les poubelles, mais les Français, sous domination anglaise, interdisent les poubelles aux anciennes colonies françaises... Vraiment je ne sais même plus quoi dire.

      Sinon on ne force personne à rien du tout. Je ne sais pas qui est Dominique Soporifique mais tu sonnes drolement ultra gauche typique. Déjà tout ce que l’on a donné à l’Afrique serait du poison qu’on lui enfonce de force dans la gorge... C’est pas du délire ça peut-être ? L’Afrique ce n’est pas un zoo et les Africains ne sont pas des animaux protegés. Ils veulent la même chose que tous les humains. Bien vivre. D’ailleurs ils disent toujours qu’ils manquent de tout et ils risquent même leur vie pour venir vivre pauvrement dans nos pays. Ce n’est pas une question de consommation. Tout le monde aime le confort de la vie moderne. Les soins de santé, l’école, la nourriture, l’eau, l’électricité, les égouts, les routes, la sécurité etc etc. Si les Africains n’ont pas demandé tous les problèmes qui viennent avec le monde moderne et bien nous non plus, personne ne l’a demandé.

      Depuis le début du monde l’Humain progrèsse parc’qu’il échange avec d’autres humains. Les Africains sont simplement d’autres Humains à qui l’Humanité a transmis son savoir. Il n’y a aucune raison qu’un Africain soit incapable de ramasser des déchets. Je trouve ça assez insultant de prétendre le contraire d’ailleurs. Et puis à la base le sujet c’est Paris alors l’Afrique ça n’a rien a voir avec les poubelles à Paris.

      D’accord les gens qui disent que c’est seulement les Africains sont dans un extreme mais toi ce que tu dis c’est l’autre extreme. Ramasser ses poubelles c’est à la porté de n’importe quel crétin. Si certains pays n’ont pas les moyens, ce n’est pas le cas à Paris. En avoir rien à foutre ce n’est pas une culture, une couleur de peau ou un problème d’inégalité. C’est juste en avoir rien à foutre.


    • @julius cesarius



      Pour rappel, la France a plus de 1500 ans... et là, on parle de pays qui n’ont même pas 1 siècle.




      Excuse bidon, car tous les peuples ont eu exactement le même temps d’évolution !


    • #2284081

      Arrête de me parler d’ultra-gauche S.T.P, ça fait pitié de vouloir me mettre à tout prix une étiquette.

      Et c’est encore plus ridicule de ne pas avoir compris que la Gauche, la Droite, les Extrêmes et compagnie n’existent plus depuis longtemps... c’est du vent tout ça, et t’as un métro de retard d’y croire encore.

      Il ne reste plus aujourd’hui que deux camps bien précis, les Mondialistes contre les Nationalistes. Tu n’as pas lu (ou compris) Comprendre l’Empire, on dirait....


  • Toutes les mégapoles sont des cancers.
    Pour ceux qui y vivent autant que pour la nature.


  • la puante qui est sur son vélo avec ses larbins de bouffons et de tartufes
    qui l’accompagnent veulent faire croire que Paris c’est comme à Amsterdam !
    quelle bande de fumistes quand même et tout ça pour leurrer et duper les Parisiens tout en visant les prochaines élections municipales !


  • Les asiatiques ont toujours été réputés pour être propre. Il n y a qu’à voir la Corée du Nord. Le continent africain, lui, est tout l’inverse. Et comme malheureusement la moitié de l’Afrique est chez nous tout s’explique....


  • le pire ces gens la viennent a la campagne et nous faire la morale puis porte plainte contre le coq du lotissement( véridique) a cause du bruit,dans mon village certain on même porter plainte dans la mairie a cause de la cloche de l’église et nous les brisent sévère, vous comprenez pourquoi on en veut pas chez nous par peur qu’il ramènent leur idée nauséabonde dans nos village, pas pour rien qu’on les appelle les tête de co....


  • Trouvez toutes les explications que vous voulez, mais parlez à un japonais, il vous le dira plus simplement : "je n’aime pas me trouver devant des saletés, je ne vais donc pas imposer les miennes aux autres, çà serait honteux."
    Mais pour que çà marche, faut une société assez homogène qui incite, sinon oblige par conscience commune, à l’accepter. N’est-ce-pas.


  • Petite remarque. Arretez de dire que Paris est une ville poubelle. C’est vraiment une insulte pour ce bon vieux Eugène dont le seul crime fut de vouloir nettoyer Paris.

    Sinon les causes de tout ça sont évidentes. C’est l’hostilité et le chacun pour sa gueule poussé à l’extreme. Les immigrants certainement mais pas que. Déjà la plupart des gens à Paris ne sont pas de là, que ce soit des gens qui travaillent, des touristes, des Français qui ne font que passer par là, des gens qui font les boutiques, des riches qui claquent du fric, des fils de ou des immigrants riches pauvres légaux illégaux etc. Pas sur que c’est légal de le nommer mais comme disait l’autre, Paris est devenu un hotel. Dans un hotel le minimum c’est que l’administration nettoie les couloirs.

    Finalement la plupart des gens qui sont à Paris sont plus ou moins hostiles à la ville. Même ceux qui vivent vraiment là doivent tellement se faire plumer et racketter qu’ils doivent se dire qu’à ce prix là, la ville peut bien ramasser leur détritus.

    Vous remarquerez que ce n’est jamais dans les hotels que l’on voit les comportements les plus respectueux. Plus le prix des chambres est elevé, plus c’est terrible. A dix milles euros la nuit, on s’entend qu’on ne nettoie pas les toilettes avant de laisser la chambre.


  • C’est pour cette raison que les touristes japonais tombent en dépression après avoir visité Paris...


  • Comparée à Marseille (j’ai vécu dans les 2) Paris est un sanctuaire de propreté.

     

  • euh....hmmmm...ils ont pas vu berlin...

    ou pire bruxelles...

    athenes bien degueu aussi...

    meme budapest qui est magnifique ne l’est que dans les zones tourisiques sinon cest facade noircies par les gaz a volonte

    la plus propre c’est prague...apres peut etre oslo

    mais meme stockholm c’est crade...et nicosie n’en parlons pas si on compte le cote turc

    bref paris c’est au milieu on va dire...comme londres d’ailleurs...on est pas les pires loin de là !

    et dans le monde y a bien pire aussi

     

    • Berlin, à part le quartier XVIII qui remonte au grand Frederic : zéro . Comparer la porte de Brandebourg à l’Arc de Triomphe c’est démentiel, comme Unter der Linden aux Champs Elysées… Adolf a dû être éberlué quand il a visité Paris aux aurores… Quelle leçon d’architecture et d’urbanisme il a dû prendre dans la tronche, avec tout le respect que je dois à ce grand homme . Berlin, que les sionistes ont fait détruire, est sans doute la capitale d’Europe la plus moche . Et les Allemands n’ont même pas l’idée de faire ravaler leurs monuments ! Radinerie, absence de goût ? La cathédrale de Cologne est noirâtre, très sale et du reste elle n’est que "de style", elle a été construite au XIXème . Autre énorme faute de goût : à Berlin, on a reconstruit le château des Hohenzollern, d’après le modèle XVIIIème, sauf la façade Est donnant sur la Sprée qui est un mur de béton ! Incroyable mauvais goût boche . Même les pires cons en France n’auraient pas fait un truc pareil .


    • #2283825

      Bruxelles est dégueulasse, je confirme, aucun civisme, aucune éducation, et les jeunes n’en ont rien à foutre, ça jette par terre, et les poubelles peux nombreuses sont rarement vidées. C’est encore plus sale depuis que certaines communes sont aux mains des écolos, comme Ixelles ou Forest, aucun entretien des rues, des plantes, tout est laissé à l’abandon. Si Paris est sale, Bruxelles est immonde. Quand je suis à Paris je la trouve propre, c’est pour vous dire.


    • Il y a une ville propre en Belgique c’est Bruges . Superbe, mériterait d’être française . D’ailleurs le Maréchal de Saxe, après l’éclatante victoire de Fontenoy (1745) a conquis dans la foulée les Pays-Bas espagnols, i e la Belgique actuelle . Louis XV n’ a pas voulu l’annexer : " Je ne fais pas la guerre en marchand mais en roi "... Peut-être avait-il vu des éboueurs belges au travail ?


    • Oui, il y a Montréal, la ville qui pue.


  • Et bien Nice va rattraper bientôt Paris et Marseille je le crains. Et pourtant ce n’était pas comme ça il y a encore 10/15 ans. Mais l’afflux de migrants, le tourisme de masse qui apporte son lot de nuisance, la pauvreté qui s’est étendue dans certaines zones et évidemment le manque d’éducation et de respect chez la plupart des gens n’ont pas arrangé les choses.

    Il y a quelques années déjà dans un article de Nice matin des touristes et des locaux se plaignaient du manque de propreté de la ville l’été. Mais bientôt ça sera tout l’annee.


  • #2283770

    Le QI moyen des japonais est parmi (si ce n’est) le plus élevé au monde. Ceci expliquant cela. En revanche paris s’africanise à grande vitesse. Ceci expliquant aussi cela.

     

    • Commences déjà par brosser les toilettes après ton passage et de tirer la chasse d’eau ensuite. N’oublies pas également de te laver les mains.
      On a toujours eu cette réputation d’être des gens sales en France, cette immigration massive ne fait que aggraver la situation.
      Tout le monde se plaint de la saleté mais très peu de personnes sont irréprochables. Le monde du travail est le plus représentatif, derrières les apparences les gens sont immondes. Forte odeur de transpiration, WC laissés dans un état déplorable après chaque passage, mains trés rarement lavées, mauvaise haleine,...


    • Donc les africains serait sale.... Un cadeau de la colonisation ?


    • Toi peut etre mais dans ma.famille on a jamais ete sale...


    • Raza : parlez pour vous. La propreté ça s’apprend et ça n’a aucun rapport avec être pauvre ou riche, c’est juste de l’éducation. Et oui, tout ce qui n’est pas occidental, globalement est sale, voir les pays où ça n’est q’immondice, déjà de part les déchets qui sont jetés, et de part les infrastructures qu’ils n’ont pas dans leur pays. Certains ont la bombe et un arsenal militaire qui vaut des milliards mais pas foutus d’avoir des centre de tri, ou des toilettes, tout à l’égout, etc... donc tout va dehors. Il serait temps qu’ils s’y mettent, car les maladies se propagent avec.


    • "les maladies se propage" c’est pourtant en France qu’on bouffe le plus de médocs...


    • Yjack : médocs ou pas, les maladies qu’on avait éradiquées reviennent à cause du manque d’hygiène


  • Il y en a un qui voyait juste. Jacques Dutronc et sa fameuse chanson : merde In France, caca, boum !


  • Vivant dans l’une des provinces de France (et non pas "en province" comme disent les Parisiens), on adore railler Paris et les parisiens. N’empêche que c’est la capitale de notre pays, qui a été celle de la monarchie, et que le patrimoine y est exceptionnel. C’est aussi, qu’on aime ou non, une vitrine du pays tout entier pour les touristes.

    Je ne suis pas d’accord pour blâmer l’immigration pour la saleté. J’ai vécu à Paris dans les années 80, à l’époque des fameuses motocrottes, car effectivement, le problème de l’époque, c’était les déjections canines. C’était effectivement parfaitement répugnant et n’était pas le fait des Africains, alors assez rares dans la capitale.

    Quelque chose dont je me souviens aussi, c’est de me trouver régulièrement dans le métro, à côté de gens, surtout des hommes, dégageant une odeur pestilencielle et à vu d’oeil, ils ne s’appelaient pas Mouloud ou Mamadou....

    L’immigration sauvage est un fait inquiétant et qui aggrave les choses mais arrêtons de montrer la France comme un écrin virginal avant l’arrivée massive des immigrants. Le Français n’est généralement pas propre, c’est un fait.


  • beaucoup d’entre nous sentent le cul mal essuyé, en particulier lorsque l’on passe plusieurs jours entre potes, je n’ai jamais pu supporté cela : "vous pouvez aller prendre une douche si vous voulez" ..... " Ca va aller, c’est pas grave on se lavera au retour" !


  • Du fait de son insularité, le Japon n’a pas été tiers-mondisé... Les codes moraux et valeurs communes règnent dans une population homogène...


  • En Italie il y a des villes super propres. Il faut voit la constitution du conseil municipal avant de louer pour ses vacances. Ma station balnéaire adorée sur la côte adriatique : il y a 10 Salviniste, 4 néo-fascistes, 3 fratelli d’italia,, la gauche est représentée par 2 ex cocos toxicos..Pas unseul écolo ! Résultat : tri sélectif draconien : les sacs poubelles doivent être transparents, rues et plages propres (on n’est pas dans les pouilles..)

     

  • Pas étonnant, vu qu’il y a de plus de plus de non-français qui exportent leur façon de vivre, il suffit de regarder les pays d’où ils viennent pour comprendre ce qui attend les villes. La France avait des siècles pour devenir un beau pays, et entre les bidons villes qui repoussent et les mal-élevés qui débarquent, ça devient scandaleux, car on paye pour que notre pays soit propre. Il faut rééduquer tout le monde, ça urge. Et s’il faut ajouter les excréments, la pisse, les crachats, car certains chez eux c’est la coutume, c’est insupportable.


Commentaires suivants