Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pour l’Union européenne le moment d’utiliser la force est venu

La nouvelle Commission européenne a clairement affiché son projet à l’ère du retrait américain : redonner à l’Europe occidentale la domination qu’elle exerçait sur le reste du monde du XVIe au XIXe siècle. Elle se dote pour cela d’une idéologie de pacotille utilisant à contre sens le vocabulaire de ses philosophes. Cette posture serait risible si elle ne pouvait pas conduire à la guerre.

 

L’Union européenne ambitionne de redonner à ses membres le statut qu’ils avaient acquis par la force dans leurs empires respectifs. Le monde ayant changé, il n’est plus possible de fonder la réalité coloniale sur le gouffre éducationnel qui séparait les Sauvages de la Civilisation. Il convient donc de formuler une nouvelle idéologie qui habille la domination européenne de nobles idéaux.

Celle-ci existe déjà de manière embryonnaire et était utilisée par les États-Unis pour justifier leur propre leadership. Il s’agit de la rendre plus cohérente et de la préciser.

Son slogan de base affirme que l’« universalisme » ne doit plus être compris comme l’égalité de tous devant la Loi, quelle que soit son origine, sa fortune et sa religion, mais l’égalité de traitement dont chacun peut jouir dans quelque pays où il voyage. De ce point de vue, le véritable ennemi ce n’est plus le désordre et l’insécurité qu’il engendre, mais les États qui sont censés nous protéger et créent abusivement des différences entre nous selon nos nationalités ; excellente doctrine pour un État supranational ! (l’État fédéral américain, puis l’État fédéral européen).

- Au plan sociologique, cette idéologie soutient indistinctement toute forme de migration (car permettant de faire disparaître les frontières entre les hommes) et toute confusion de genre (car permettant de faire disparaître les inégalités fondées sur des différences physiques).
- Au plan économique, elle milite pour la libre-circulation des capitaux (qui ne saurait être entravée par les États) et la globalisation des échanges (car ils lient les hommes par le commerce).
- Au plan militaire, elle soutient l’ingérence de la « communauté internationale » dans les « États non-globalisés » (car ils sont réfractaires au Nouvel Ordre) et le recours à des forces armées non-étatiques (puisque certains États doivent disparaître).
- Au plan politique, elle soutient toute cause globale comme la lutte contre la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique. En définitive, elle récuse le droit international (c’est-à-dire convenu entre les nations) pour lui substituer un droit global (c’est-à-dire qui s’impose à tous).

Si la question des migrations est devenue taboue pour les élites européennes après l’échec de la chancelière Merkel en 2015, tous les autres points sont communément admis.
- La confusion des genres, partie de la parité hommes-femmes et qui se poursuit aujourd’hui avec la mise en valeur d’un modèle transgenre. Plus personne n’ose observer que la parité dans les Assemblées parlementaires et des Conseils d’administration n’a aucunement profité aux classes populaires, mais uniquement aux élites.
On ne voit pas pourquoi le passage de l’intégration des transexuels à l’apologie de l’incertitude de genre fera avancer quoi que ce soit.
- La libre-circulation des capitaux est une des « quatre libertés » instituées depuis l’Acte unique européen (1986). Elle permet aux grandes sociétés d’échapper aux impôts nationaux ; raison pour laquelle tous la déplorent, mais nul ne souhaite l’abroger.
La globalisation des échanges a détruit des millions d’emplois en Europe et a commencé à éroder les classes moyennes.
- L’ingérence militaire dans les États non-globalisés est le cœur de la doctrine Rumsfeld/Cebrowski adoptée par les États-Unis en 2001. Il est stupéfiant de constater que les élites occidentales semblent encore l’ignorer. Ainsi, la diffusion d’une vaste enquête sur les 18 ans d’« échec » des États-Unis à pacifier l’Afghanistan a suscité de nombreux commentaires. Mais absolument personne n’a osé dire que loin d’être un échec, c’était la mission assignée en 2001 au Pentagone par le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld ; 18 ans que la « Guerre sans fin » se poursuit sur toujours plus de théâtres d’opération.
L’emploi de forces militaires non-étatiques a atteint un sommet avec les organisations djihadistes. L’une d’entre elles – Daech – allant même jusqu’à s’attribuer un État non reconnu. Elle se poursuit aujourd’hui avec le soutien officiel de l’Union européenne à une organisation terroriste, le PKK, pourvu qu’il œuvre en Syrie et pas en Turquie.
- La lutte contre la cause humaine du réchauffement climatique est avant tout une politique visant à régénérer l’industrie automobile en fin de cycle : passer des moteurs à essence à des moteurs électriques. Le fait que la théorie de Milutin Milanković (position de la Terre par rapport au Soleil) suffit à expliquer les changements actuels n’empêche pas de prétendre qu’il aurait été « scientifiquement démontré » qu’ils seraient dus à l’industrie humaine.

Le pire est à venir avec l’invention d’un droit global.

Ignorant les différentes traditions juridiques dans le monde, l’Union européenne subventionne la Cour pénale internationale. Après avoir longtemps été un outil du colonialisme européen en Afrique, celle-ci entend affirmer la supériorité des Européens sur tous les autres humains.

Après avoir vainement tenté de juger pour crime contre l’humanité le prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, la Cour espère juger le président syrien Bachar el-Assad pour avoir résisté à la Confrérie des Frères musulmans ainsi qu’Israël pour ses crimes dans les Territoires palestiniens. Les Européens n’ayant pas de sollicitude particulière ni pour les Rohingas, ni pour les Syriens, ni pour les Palestiniens, comment ne pas observer que l’Union prend ici le contre-pied des États-Unis et tente de s’affirmer comme défenseur des musulmans, quitte à brader sa tradition de sécularité ?

Le haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a annoncé la prochaine création d’un régime global de sanctions contre les atteintes aux droits de l’homme, tel que le Parlement européen l’avait souhaité en avril dernier (B8-0181/2019). S’inspirant du modèle américain du Global Magnitski Act, l’Union européenne va, comme un instituteur, enseigner le Bien et le Mal et décerner à chacun de bons et de mauvais points.

Le sens des mots change. Du XVIe au XVIIIe siècle, l’universalisme enjoignait de lutter contre le colonialisme. Au XIXe et XXe siècle, il dictait « le devoir de l’homme blanc » et autorisait les mandats des pays « développés » pour aider les « sous-développés ». Au XXIe siècle, il devient la justification du néo-colonialisme.

La présidente Ursula von der Leyen a résumé son programme de restauration de la domination européenne par ces mots : Le temps est venu, « Nous devons faire usage de la Force ».

Thierry Meyssan

 

L’ancienne ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a pris ses fonctions de présidente de la Commission européenne à la place réservée au Spitzenkandidat Manfred Weber. Ce rôle échoyait jusque-là à un représentant des intérêts atlantistes.

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Là où ce genre d’analyse devient complètement incohérente c’est que ces mêmes puissances européennes et occidentales(contrôlés par on sait qui) qui supposément sont toujours dans une optique de ”domination du tiers-monde”, sont littéralement et concrètement en train d’importer de façon massive le tier-monde chez eux et du coup de se suicider économiquement, socialement et là je vais le dire, racialement/”ethniquement” comme tout le prouve aujourd’hui !
    C’est incohérent, illogique voir douteux au final comme analyse !

     

    • Ce sont les élites europhiles/americanophiles/sionistes qui souhaitent dominer le tiers monde, (le monde entier d’ailleurs) pas toi et moi qu’importe notre rang ! Donc le fait d’importer massivement des Migrants inassimilables n’est qu’un moyen d’horizontaler les conflits pour un éclatement de la société et un contrôle plus évident en Europe.

      Quant aux pays d’origines des fameux migrants, ils sont
      en partie vidés de leur force vive, où bien cette dernière rejoint des groupes terroristes ne créant que davantage de déstabilisation, je pense qu’il est également plus facile de dominer un territoire avec femmes et vieux.

      Bonne journée


    • Qui a dit que l’UE était gérée de manière cohérente ?

      Les élites occidentales et notamment européennes veulent remplacer les USA Trumpiens dans la guerre sainte droit-de-l’hommiste contre les populistes du 1/3 monde... les véritables pouvoirs européens ont d’autres objectifs bien-sûr, la propagande écolo-féministo-LGBTQ-etc., c’est bon juste pour la populace.

      Pour les puissances d’argent, il s’agit de maintenir le chaos constructif dans le 1/3 monde tout en permettant à des entreprises européennes de reconstruire les pays détruits et d’exploiter leurs ressources ... chose vitale sachant que l’économie européenne s’enfonce chaque jour un peu plus.

      Se fâcher avec le 1/3 monde va faire augmenter l’immigration, si on détruit les pays d’origine, et les risques d’attentats ... donc renforcer le racisme : qui est un business vital pour les entreprises associatives de l’antiracisme.

      Enfin, pour l’Allemagne, il s’agit de poursuivre son rêve séculaire d’anéantir la France : l’armée Française, dernière armée correcte sur le continent européen (surtout maintenant que les Anglais partent) en plus d’être équipée par l’Allemagne, va passer sous commandement militaire et politique Allemand (en plus du fait que la France partage son siège à l’ONU et sa dissuasion nucléaire avec Berlin) : les autorités israélo-allemandes faire en sorte d’épuiser l’armée Française dans toute une série de théâtres d’opération impopulaire, ce qui va :

      1) écorner encore plus l’image de la France dans le monde.
      2) épuiser les capacités militaires françaises.

      L’objectif étant, je le répète, de se venger pour 1945 en anéantissant ce peuple d’huntermensch que sont les Français dont l’anéantissement (notamment par l’immigration de masse et les cures d’austérité) est un des objectifs comme énoncé par Hitler dans Mein Kampf qui était un manifeste du germanisme pur (je rappelle que 100% des allemands était derrière le Fürher lorsque celui-ci a vaincu la France en 1940 : leur pays a été construit dans un seul but, non pas apporter la lumière aux autres peuples, mais uniquement anéantir la France et conquérir un espace vital à l’est...)

      Meyssan a donc parfaitement raison dans son analyse sur l’UE.


    • @ bayinaung effectivement vous avez la meilleur analyse ! comme 9 fois sur 10 ! bravo ! l,allemagne depuis napoleon son principale objectif est de detruire complement la france !!


    • #2355530

      @Bayinnaung. A chaque fois que le petit coq gaulois teigneux a voulu attaquer l’Allemagne il s’est retrouvé le croupion à l’air ! Avec en prime la colonisation américaine ! En 1918 avec Wilson et sa SDN puis, en 1945 avec l’occupation US de l’Europe de l’Ouest, en offrant à Staline les pays de l’Est ! Voilà où nous a mené ton antigermanisme : à la destruction et la colonisation de l’Europe entière !


    • @Europa great again ! (sic)

      Sauf que c’est la Prusse qui est venu nous emmerdé ! Faudrait revoir son histoire.

      Et c’est normal de se défendre contre le pangermanisme, si dégradé soit-il. Ou alors vous n’êtes pas français....


    • @Paul82. C’est à toi de revoir ton histoire ! 1) Le 19 juillet 1870, l’Empire français déclarait la guerre au royaume de Prusse ... et on la perd ! alors, c’est les prussiens qui nous ont emmerdés ?
      2) ne parlons pas de 14-18 ou la déculottée était assurée sans l’arrivée providentielle des américains en 18 ! Et 3) ne parlons pas de 1939 où on redéclare la guerre à l’Allemagne et qu’on se prend une branlée magistrale en 1940 en un temps record et avec très peu de pertes ! Encore une fois les amerlocks nous ont fait "gagner" en 1945 en échange de la colonisation du continent Européen ! Alors, revois ton histoire et enlève tes lunettes déformantes des écoles de la Raie publique !


    • @ Paul82
      Un peu d’histoire ne vous ferait pas de mal
      L’antagonisme France-Allemagne est né à la fin du XVIIème siècle suite aux "Ravages" du Palatinat sur ordres de Turenne : des villages anéantis -puis des villes... et oui des soldats français parfaitement disciplinés ont commis les pires exactions pour terroriser la coalition des princes allemands, .. A côté Oradour sur Glane c’est peanuts...
      Bien cela aboutit à une colère et une indignation unanimes, prémices de l’unification allemande.


    • Hitler voulait avant tout revigorer les pays européens dans le respect de leurs cultures.
      il avait pour but de créer le socialisme nationale en Allemagne comme exemple pour les autres pays, pour ensuite créer un socialisme des nations.

      Des nations fières de leurs cultures , se respectant elles-mêmes, qui s’entre-aident au besoin.

      Le führer savait que les usa allaient imposer leur impérialisme dans des guerres de déstabilisation incessantes.

      source : mémoires d’un confident


  • Les multinationales françaises (LVMH, l’Oréal, Total et tant d’autres) ont remplacé avantageusement l’ancienne colonisation, par la France, de vastes territoires . LVMH et L’Oréal ont même "colonisé" - en partie - les USA ! Que demander de mieux ? Les imbéciles qui dénoncent "la mondialisation" ne comprennent pas que, réduits au marché français, LVMH et L’Oréal verraient leurs capitalisations boursières divisées par 10 . La France est une pieuvre qui jette ses tentacules - ses multinationales - sur la plupart des pays du monde et en rapporte des richesses, comme le navire du Portugais Magellan a rapporté des richesses de sa circumnavigation .

     

    • #2355231

      Ca c’est la mondialisation.
      Ce n’est ni la colonisation défunte.
      Ni le mondialisme conquérant (qui est un socialisme).


    • #2355245

      "La France est une pieuvre..." etc.
      Tant mieux si la France y gagne et nous permet ainsi du survivre encore. Mais hélas. Elle est plutôt devenue un grand corps malade que des sangsues ponctionnent, par l’ONU notamment.
      Cette analyse de Meyssan est d’un tiers-mondisme désolant. Le tiers-monde nous accable, et pas seulement économiquement.
      Quant à l’usage de la force de l’UE, merci on connaît : LBD etc. toujours contre les Européens historiques, l’UE ne fait qu’affirmer son envie soviétique de torturer, blesser davantage les Européens sous dictature. Si on les tuait maintenant ? se demande la thatcher EU. Tirer dans la foule ? Aaaaaaah.... C’est si bon.


    • @foulque

      Vous me semblez manquer terrblement de connaissances économiques. ExxonMobil, Procter&Gamble sont bien plus puissantes. Seul LVMH peut actuellement caracoler en tête du luxe mais il y a de nombreux challengers qui pourraient faire alliance, branche par branche, contre elle ...


    • Ah ! Vous les voyez vous les richesses du néo colonialisme ? Parce qu’en dehors de profiter à quelques multi nationales qui au passage ne se gènent pour piller nos états aussi et paupériser les peuples occidentaux de la mème manière qu’ils pillent les économies en développement pas grand monde ne semble profiter de cette manne et certainement pas la France ni son peuple comme vous l’affirmez.


  • #2355170

    Je ne sais pas d’où sortent ces infos. Ursula von der leyen n’a jamais utilisé ces termes, ni fait une telle déclaration ! Dans une interview aux Echos, elle dit seulement "l’Europe doit faire la course en tête ", ce qui est dans son rôle . Aucune source ne vient étayer cet article de meyssan !

     

    • #2355242

      C’est impossible qu’elle l’ait dit ou même pensé : elle n’a pas d’armée et ne veut pas payer les services de l’armée française et de l’US qui lui offrent gratos leur parapluie atomique.

      La vérité c’est que l’UE est une bureaucratie :

      - incompétente
      - impuissante
      - dispendieuse
      - dangereuse

      Surtout dangereuse : elle nous interdit de nous défendre tout en étant incapable de nous défendre.

      C’est une ogresse qui asphyxie ses gosses ;

      Quant à Von der leyen, Zemmour a raison : " Là où la femme gouverne, la gouvernance a perdu tout pouvoir"


    • @ Gross Europa !

      Es-tu journaliste ? Meyssan, lui, oui.
      Ursula Von der Leyen, comme tous les politiciens, dit bien plus de choses dans la presse locale et dans sa langue que dans la presse internationale.
      Ce discours d’impérialisme droit-de-l’hommiste est parfaitement cohérent avec les position de l’UE depuis des années.

      Quand le président des USA n’est pas un populiste comme Trump, l’UE marche comme un seul homme derrière tous les Jihad droit-de-l’hommiste déclarés par les USA contre le 1/3 monde :
      - libérons les femmes Afghanes
      - à bas le dictateur Saddam et rétablissons la démocratie en Irak
      - même chose pour Kadhafi
      - sauvons les minorités religieuses en Syrie...déclarons la guerre au gouvernement légitime de ce pays.
      - mort aux minorités Russophones présentes en Ukraine
      - sauvons les pauvres maliens des jihadistes que nous avons soutenus en Libye...et profitons au passage pour leur piquer leur uranium.
      - mort aux Chinois qui tyrannisent ces pauvres islamistes Ouïghours...en plus de polluer le monde et de risquer de l’anéantir là où nous, vertueux occidentaux, faisons baisser notre emprunte carbone.
      - mort aux Birmans qui tyrannisent leur islamistes Ouïghours.
      - mort aux populistes sud-américains (Chavez, Morales, Lula...) qui préfèrent aider leur peuple (la majorité) plutôt que leurs oligarques (les minorités) ... ce qui en fait donc des anti-minoritaires, donc des racistes/fascistes/etc. ...
      - mort à Poutine l’homophobe.

      L’occident (USA+UE) a fait marcher à fond la machine droit-de-l’hommiste pour recoloniser le tiers-monde et ça a marché pendant des années...comme Trump fait un peu moins marcher cette arme, les élites mondialistes/anti-populistes encore au pouvoir dans des pays tels que le Canada, l’Allemagne ou la France se doivent de ramasser cet étendard dégueulasse pour poursuivre à la fois l’idéologie occidentaliste (la tyrannie du bien) et ce mode de prédation toujours plus vital à l’heure de la crise économique globale.

      (A bas l’UE : vive les nations)


    • #2355311

      @Bayinnaung. Pas la peine de me demander si je suis journaliste ! Tu vas sur internet, tu cherches et tu ne trouveras aucune déclaration de ursula pour utiliser la force ! Sinon ça aurait été repris par d’autres, réfléchis ! A moins que meyssan ait des relations privées et privilégiées sur l’oreiller avec cette belle allemande....


    • @ Gross Europa

      Tous les bons journalistes ont des sources, des relations & des informateurs secrets.


    • @ Bayinnaung

      "L’occident (USA+UE) a fait marcher à fond la machine droit-de-l’hommiste [...] le Canada, l’Allemagne ou la France se doivent de ramasser cet étendard dégueulasse pour poursuivre à la fois l’idéologie occidentaliste (la tyrannie du bien)."

      Meyssan aussi est un droit-de-l’hommiste, il suffit de faire un tour sur l’onglet "à propos du Réseau Voltaire" pour le comprendre.


    • #2355597

      @Bayinnaung
      "Tous les bons journalistes ont des sources, des relations & des informateurs secrets."
      Donc, les "bons" journalistes n’ont pas besoin de donner leurs sources ! Et toi tu n’en as pas besoin ! Et tu parles d’une déclaration secrète et confidentielle de cette belle Ursula ! Y’a mieux comme scoop renversant donc seul meyssan aurait connaissance !


  • Quant à moi je préfère que l’UE s’occupe d’informer la population sur le vrai changement climatique....
    A voir sur YouTube : DERNIÈRE HEURE ; du jamais vu ; une énorme compression du champ magnétique terrestre .

     

  • "redonner à l’Europe occidentale la domination qu’elle exerçait sur le reste du monde du XVIe au XIXe siècle."

    Cela correspond à la période 1500-1900 ap. JC. C’est à dire à la naissance et la mise en place du régime républicain (judéo-maçonique) à travers le monde et à l’instauration de la religion universelle que sont "les droits de l’homme" (ONU). Ce n’est donc pas une Europe occidentale dominante qu’ils veulent retrouver, mais bien une domination judéo-maçonnique.


  • En fait, les USA en ont marre de payer pour l’OTAN et les Allemands reprennent le flambeau américain en commandant aux armées... françaises ! Les Français sont au Sahel sur instruction allemande...


  • Je suis d’accord avec la présentation de Thierry Meyssan qui donne un état des lieux pertinent de la situation actuelle. Le traité de Westphalie signé à la fin de la guerre de trente ans en 1648 laissait l’Allemagne actuelle complètement morcelée et impuissante. Louis XIV savait bien qu’une Germanie divisée laisserait ses voisins en paix. De la même manière, 250 ans plus tard Bismarck savait qu’une France républicaine ne constituerait plus un danger. Les allemands sont dangereux dans la mesure où ils sont pénétrés d’un messianisme militant. Ils veulent imposer à l’Europe entière leur modèle, et ne doivent leur richesse qu’à la mise en servitude de leurs voisins. Le dernier obstacle à faire tomber est l’état nation. Les US, l’OTAN, l’UE veulent voir disparaître l’Etat Européen, seule structure encore capable de s’opposer au mondialisme. Seule solution pour le recours à la force tout à fait envisageable : les mercenaires, auxquels font régulièrement appel les structures comme le gouvernement macron, le pentagone, les entreprises privées, l’OTAN. Le totalitarisme et la tyrannie s’affirmeront d’autant plus que les états perdront en influence. Il est à ce titre scandaleux de voir la France se rabaisser au profit de l’Allemagne, qui reste quoiqu’on en dise le pays qui a causé le plus de dégâts à la France ces 100 dernières années, juste avant l’Angleterre.


  • « Nous devons faire usage de la Force ».
    comprendre : la manipulation des élections, la mainmise totalitaire sur l’éducation et l’information, ainsi que le reniement des référendums, c’était l’usage de la douceur...

    Mais derrière l’unité européenne de façade défendue par E. Macron, il convient de voir l’hégémonie allemande (comme le montrent les nombreux postes détenus par un allemand - à commencer par la présidence de la Commission -, ou encore le traité déséquilibré d’Aix-la-Chapelle). Bien plus, cette hégémonie retrouvée ne sera que le nouveau bras armé des financiers de la City.


  • Bonjour

    Je ne partage pas du tout ce point de vu.
    Union européenne est une politique pour mettre au même niveau les pays du sud et du Nord, pour éviter un choc de civilisation.. faire croire qu’il y a un avenir pour mieux démanteler notre pays.

    Avec une captation des technologies par les Chinois et les Usa de nos entreprises.
    avec la planche à billet.
    Dans un avenir proche l’union européenne sera une zone presque du tiers monde, sauf pour faire du tourisme, je pense qu’il restera quelques gros entreprises, mais totalement hors sol
    .


  • Article à compléter avec les travaux de Valérie Bugault , notamment sur la domination du droit anglo saxon à l’international et la disparition du droit français ( qu’on peut aussi appelé romain ou continental ) .

     

    • Très exact. Le problème, c’est l’adoration béate des bourgeois français pour tout ce qui est américain, anglo-saxon comme disait De Gaulle. Or le droit anglo-saxon", c’est de la merde. C’est un droit qui nous a été imposé par des bombardements.


  • Si c’est pas de la suprématie que nous fait la commission européen peut-on m’expliqué de quoi s’agit-il vraiment ?
    Qu’es-que c’est l’universalisme ? Pour moi c’était un moyen de combattre idéologiquement le nationalisme(a ne pas confondre avec le patriotisme) et le communautarisme. L’universalisme est le respect de la nature, des êtres humains et de tous qui nous entoure selon des règles bien définie.

    La république nous a montré sa vision d’universalisme et cela depuis 1789. Bilan ont peu dire que l’universalisme de la république démocratique crée leur univers en ne respectant personnes sauf quelque communauté qui se proclame les élus ou les éclairés.
    Peut-on parlé d’universalité dans un monde pareil ?


  • L’UE n’est qu’une fausse couche du pentagone, ce qui reste de l’Allemagne n’a rien à dire.


  • Cela fait déjà un certain temps que l’Europe est complètement dépassée par le monstre interlope américain, ou plutôt yankee. Et en même temps pays ultra chauvin mais tellement con ! La France s’aligne , sans même qu’on lui demande, sur les politiques intérieure et extérieure de l’oncle Sam et les Grands Arrêts des neuf abrutis de la Cour Suprême composée en grande partie d’hébreux glapissant et intrigants, qui sont parvenus à eux seuls à pourrir le monde occidental.

    L’Europe, pompée par l’amérique, comme sorte de structure sui generis née des cogitations d’illuminées des atroces francs maçons de tous poils, n’est à tout prendre qu’une grande Belgique ! Pouah ! L’Europe n’est qu’un espèce d’empire belge ! Et la France a pris la place du congo belge, une fois. L’Europe est une histoire belge.


  • Ce titre est ridicule. L’Europe est faite pour être sans force. Tetostérone, connaît pas. Le jour où elle en aura, ce ne sera plus l’Europe car elle deviendra intéressante. Et elle est là pour faire chier, pas pour avoir du poil aux pattes et sonner le clairon.

    Si vous voulez de nouvelles et amusantes petites guerres en Europe, unifions les armées ! Vous voyez les soldats français et polonais obéir à des ordre gueulés en allemand ? Hin hin Et les anglais ricanant de l’autre côté de la manche !


  • Je n’arrive pas à croire que des gens adhèrent à cela et votent Macron, comme si ils se sentaient du bon côté à la fois du bâton et de la morale.


  • La présidente Ursula von der Leyen a résumé son programme de restauration de la domination européenne par ces mots : Le temps est venu, « Nous devons faire usage de la Force ».
    [ C’est une femme, c’est donc à méditer. Vous êtes prêt les gars pour restaurer notre domination ? ]


  • Excellent article !
    Milutin Milanovic mériterait un article entier sur ce site ! Le genre d’article qui mettrait à mal la déb*le Thunberg et les promoteurs du réchauffement antropique comme le GIEC, Fabius (-bon boulot, -bon sang), Royal (-au bar) et MissBank2017 !


Commentaires suivants