Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pour votre santé et celle de la planète, mangez vos excréments !

[…]

La fondation Gates s’intéresse de près à la production de diverses ressources à partir des excréments humains – dans le domaine alimentaire, notamment. Siège de la Toilet Board Coalition, la Suisse semble être particulièrement impliquée dans le projet peu ragoûtant de la « toilet economy »…

 

[…]

De fait, il semblerait bien qu’aujourd’hui, l’emploi d’insectes ait vocation à se généraliser dans nos productions agroalimentaires. C’est ce que la prestigieuse École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) appelle, dans un jargon d’affaires un peu comique, les « insect value chains ».

[…]

Le Prof. Mathys a ainsi été récompensé cette année par la société d’agroalimentaire Kellogg pour ses travaux sur « l’utilisation efficiente de larves dans la production d’aliments pour animaux sûrs et plus durables ». Une offre destinée à l’élevage de poules, par exemple…

Le site de l’EPFZ précisant que les chenilles en question (larves de mouches soldats noires) peuvent en réalité aussi bien être utilisées comme nourriture pour animaux (feed) que pour servir de base à l’alimentation humaine (food).

[…]

Dès 2010, un étudiant de l’EPFZ expliquait dans sa thèse de doctorat :

« La technologie de traitement des déchets organiques utilisant les larves de mouches soldats noires (hermetia illucens) ouvrent la voie à une option économiquement viable […] L’alimentation [des larves] réduit jusqu’à 80 % de la biomasse des déchets organiques tels que les restes de marché/cuisine, le fumier animal ou même les excréments humains. »

Le doctorant en question, un certain Stefan Diener, n’allait pas tarder à rejoindre l’Institut fédéral des sciences et technologies de l’eau (EAWAG), où il allait notamment travailler sur des questions liées aux « boues fécales »… et au « compostage à l’aide de mouches soldats noires » ! Car il est de fait que pour l’EAWAG les mouches soldats noires peuvent être nourries « de manière appropriée » avec des « excréments humains » et autres détritus provenant de « fosses septiques »…

En juillet 2018, Stefan Diener allait ainsi cosigner un article scientifique avec le Prof. Mathys portant précisément sur cette thématique du « traitement des déchets à l’aide de mouches soldats noires »… Le texte précisant que les « excréments humains » faisaient partie de « l’alimentation naturelle » des mouches soldats noires – et qu’ils permettaient de maximiser la production de protéines des larves en question.

Et voilà que dès le mois suivant, le Prof. Mathys faisait breveter ses méthodes innovantes pour tuer les insectes « de manière éthique » avant des les transformer en aliments. (« Anesthésier les insectes par refroidissement, puis les couper, ce qui détruit leur système nerveux »)

Étant donné l’intérêt persistant de l’EPFZ pour ces nouvelles techniques « alimentaires », on devine que l’élevage de poules n’est pas la seule activité qui pourrait bénéficier (financièrement) de la culture de larves coprophages… Ce type de protéines n’aurait-il pas, en effet, vocation à être employé dans la fabrication de viande synthétique ? Il se trouve en effet que Micarna, la filiale du groupe Migros chargée de développer des produits à base de viande synthétique, est membre du réseau Swiss Food Research, qui s’intéresse tout particulièrement à l’emploi d’insectes « comme source de protéines ». Or, pour développer son offre de « protéines saines », le Swiss Food Research fait bel et bien appel aux compétences scientifiques… du Prof. Mathys de l’EPFZ !

[…]

Il nous faut encore souligner ici le fait qu’Alexander Mathys travaille avec Nestlé depuis une bonne dizaine d’années déjà – et qu’ils ont développé ensemble la quasi-totalité des brevets de son institut « d’agroalimentaire durable ».

Il n’est donc guère étonnant que Nestlé cherche à développer des « cultures d’insectes et d’algues » comme source de protéines – puisqu’il s’agit-là, précisément, des deux sujets de prédilection du Prof. Mathys.

Mais au fait, que viennent faire les algues dans tout cela ?

Avant tout, précisons que l’EAWAG – qui propose de cultiver des larves de mouches soldats noires en les nourrissant d’excréments – est l’un des « partenaires clés » de la Swiss Food & Nutrition Valley, lancée par Nestlé en janvier dernier.

Précisons encore que l’EAWAG travaille activement à l’idée de « collecter séparément l’urine [humaine] », si riche en « précieux nutriments », en l’isolant des excréments.

Précisons enfin que la chlorella, la « micro-algue » dont le Prof. Mathys (EPFZ) souhaite développer l’exploitation à des fins alimentaires, peut être cultivée en utilisant exclusivement de l’urine humaine. De fait, diverses études ont été conduites à ce propos au cours des dernières années, avec des résultats visiblement très probants.

Il est ainsi passablement troublant de constater qu’Alver, une start-up issue de Nestlé et qui collabore justement avec l’EPFZ, commercialise déjà divers produits « véganes » et « détox » à base de chlorella. N’y a-t-il pas quelque raison de supposer que les protéines de synthèse avec lesquelles cette société fabrique ses « pâtes véganes » et autres « barres de protéines » (en attendant les « steaks » et autres « muesli »), ont été cultivées avec l’eau des égouts ?

Une chose est certaine. C’est que le Prof. Mathys a participé à une récente étude vantant les qualités nutritives de la poudre de chlorella commercialisée par Alver – celle-ci pouvant servir à créer des « analogues de viande »…

On notera d’ailleurs que la « Golden Chlorella » produite par Alver se présente sous la forme « d’une poudre jaunâtre et sans goût ». Or, il se trouve justement qu’un autre membre de la Swiss Food & Nutrition Valley, le parfumeur Firmenich, propose précisément de rendre les protéines végétales « délicieuses » – en y ajoutant des arômes « naturels »… avec la possibilité, par exemple, de donner un goût de « bœuf légèrement grillé » à des « analogues de viandes » créés à base de « protéines végétales » !

Se pourrait-il alors que Firmenich ambitionne de donner bon goût à des algues insipides cultivées à l’urine humaine ?

Une hypothèse d’autant plus envisageable que Firmenich a noué, au cours des dernières années, un partenariat de « développement durable » avec l’EAWAG – qui propose, comme on l’a vu, d’utiliser l’eau des égouts à des fins alimentaires. Mieux encore : Firmenich fait partie de la « Toilet Board Coalition ». Un groupement mené par la Bill & Melinda Gates Foundation – et dont la raison d’être est de produire des « marchandises de valeur » à partir de « déchets biologiques » !

Or, là encore, il se trouve que l’EAWAG collabore avec la Toilet Board Coalition en tant que « partenaire académique » ! On sera donc peu surpris d’apprendre que la Toilet Board Coalition s’intéresse énormément à la production de mouches soldats noires à partir de matières fécales…

[…]

Dans « l’économie circulaire », l’eau issue de la cuvette de vos toilettes (« poop water ») vous sera donc à nouveau servie à boire. Quant à votre mixtion et vos selles, quelques transformations biochimiques plus ou moins présentables permettront de vous les resservir à manger. Pour le plus grand bonheur des leaders mondiaux de l’agroalimentaire, qui pourront puiser dans des ressources « nutritionnelles » abondantes et bon marché, tout en accroissant considérablement leurs exportations d’eau minérale – vers l’Asie, par exemple.

Bienvenue dans « l’économie consciente et durable » du XXIe siècle, où la coprophagie devient « saine » et « l’écologie »… extrêmement rentable.

Lire l’intégralité de l’article sur nicolasbonnal.wordpress.com

 

Les pieds sur terre, avec E&R :

Encourager une agriculture saine et enracinée
avec notre partenaire Aubonsens.fr :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Soleil vert on n’en parle beaucoup, on tourne autour, on le perçoit de loin avec un vague sentiment de dégoût et bien non nous y sommes bel et bien, après la bouffe industrielle de merde, le stade ultime du mépris, la merde elle même dans toute sa splendeur.


  • Merde alors !!!
    on pourrait croire que c’est l’étape qui est juste avant le "soleil vert".
    Lorsque j’ai vu ce film de science fiction quand j’étais enfant, je n’aurais jamais pensé voir cette infamie. La réalité rejoint une fois de plus la réalité.

    Synopsis : En 2022, les hommes ont epuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments (avec Charlton Heston).


  • Décidément, ils n’ont pas une haute opinion de l’espèce humaine. C’est bien la peine d’avoir démoli la religion catholique....si c’est pour arriver à ce résultat de considérer l’Homme comme l’égal des ses excréments !


  • L’affaire de la vache folle ne leur suffit pas ?


  • D’abord les insectes et la merde, ensuite la chaire humaine. Soleil Vert nous voilà.


  • C’est marrant de voir que toute une industrie croit découvrir l’eau chaude alors qu’un savoir aussi simple qu’ancestrale que "le compost", bien utilisé peu permettre de nourrir du monde... Mais là ou ça devient stupide c’est de vouloir rendre ça stérile en pensant qu’on va pouvoir monter, littéralement ! Des usines de merdes et de pisse pour en tiré un produit "propre a la consommation".


  • Les excréments humains :

    Il faut bien en faire quelque chose.

    Sauf qu’en agriculture les résultats pourraient être décevants et désagréables.

    Au dix-neuvième siècle, à Paris, les excréments humains permettaient de fabriquer un engrais appelé "poudrette". Les agriculteurs étaient réticents à l’employer car il donnait un goût infect aux productions maraîchères.

    Cf wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Poudrette

    J’ai entendu, il y a longtemps le témoignage de vétérans français de la guerre de Corée. Dans ce pays, les excréments humains étaient employés depuis des siècles comme fumure ; le problème c’est que tout le pays sentait mauvais parait-il.

    Bref, utiliser l’engrais humain oui mais dans des cultures industrielles, le bois d’oeuvre par exemple.

    Les insectes :

    Nous ne sommes sans doute pas faits pour les digérer. Ce n’est donc pas dans ce cas une vraie solution. Ils pourraient sans doute être employés en pisciculture ou en aviculture. Poissons et oiseaux mangent naturellement des insectes. Leur métabolisme y est adapté.

    Les délires cité dans l’article relèvent sans doute de l’utopie sans intérêts. Je l’espère en tout cas.


  • Ravi de voir un relais de poids pour le blog de Nicolas Bonnal, auteur et ami proche du regretter S. de Beketch qui depuis une trentaine d’années démasque nos élites et leur symbolique sataniste. Comme Soral, ses analyses sont rarement réfutées tant elles se vérifient au fur et à mesure de notre non-histoire.

     

  • Un monde de fous furieux.

    Il serait peut etre temps que les peuples disent stop à toutes les initiatives des malades mentaux qui nous dirigent...

     

    • #2593873
      le 12/11/2020 par L’inspecteur qui enquête à vol de mongolfière.
      Pour votre santé et celle de la planète, mangez vos excréments (...)

      @lucho Ok pour leur dire STOP.
      Mais la surpopulation elle ... Faudrait quand même pas oublier
      que si nous entrevoyons un tas de solutions c’est pour répondre
      à la demande de cette surpopulation humaine qui n’a fait qu’augmenter
      au fur à mesure de l’affinement des méthode industrielles.
      Donc, à priori, solutionner les besoin alimentaires, juste car on est
      trop barge pour solutionner la surpopulation, ça revient à devoir
      radicaliser les solutions au fur et à mesure que les idiots se reproduisent.
      J’assume ce terme car il faut bien le dire, y a que les nations idiotes
      qui sont prises avec la surpopulation. J’assume aussi que ces nations
      je ne voudrai jamais aller y vivre à cause de cela. Malgré tout nous
      devons cesser de jouer l’autruche et comprendre que notre modèle
      Occidental, avec le néolibéralisme dévoyé ne fait que nous faire
      immiter ces nations idotes dans lesquelles personnes de nous autres
      voudrions y vivre. Vous allez devoir veiller à vous faire pousser
      des couilles niveau courage de vue et pragmatisme.


    • Un jour ils se débarasseront des derniers dissidents en les balançant vivants dans de gigantesques cuves de "pâte d’étrons" organiques à tartiner et la matière fécale s’en nourrira.
      La boucle sera bouclée...


    • #2594406

      Le Japon... nation idiote ???


  • #2593780

    le progrés à son apogée, tout droit sorti d’un cerveau sain.

    l’intelligence artificielle fait des découvertes éclaboussantes !


  • ce genre de salopard vous produisent et vendent de la merde et avec votre fric ils iront manger dans les bons restaurants gourmets de leurs villes.

     

    • Comme dans le film soleil Vert, où les "élites", ont des fermes clandestines avec de vraies vaches, de vrais poulets, de vrais légumes !
      Le soleil vert (il y a aussi le jaune d’ailleurs, voir la scène du "marché"), c’est pour la populace en surnombre qu’on évacue au camion-bulldozer, quand elle gueule à cause des prix des biscuits ou en cas de pénurie !


  • En même temps, que ce soit Gates ou Freluquet et autres Castex et Véran etc, vu leurs gueules de Mange-merde, on n’a pas fini d’en chier.


  • Déjà avec le masque, nous réabsorbons ce que nous évacuons.Si vous toussez ou éternuez dans votre masque, changez le immédiatement. Encore mieux : ne portez pas de masque.


  • En campagne quand on va à la pêche, pour avoir de gros vers il suffit de soulever de belles bouses désséchées sur le dessus : en dessous on trouve des lombrics magnifiques, plus longs que l’empan d’une main . Frits c’est peut-être bon ?


  • A quoi cette histoire d’insectes me fait penser ?

    Ah oui : Snowpiercer. Des insectes pour la populace et la nourriture saine devenue hors de prix pour les quelques privilégiés. D’ailleurs, ça existe déjà plus ou moins...

    PS : Je n’ai pas compris comment Octavia Spencer pouvait être obèse dans ce film. Si quelqu’un a la réponse...

     

  • Revoir cet excellent film "The human centipede", ode au romantisme mais qui trahit quelque peu les fantasmes d’une certaine élite, cachée, mais grillée en fait.


  • #2593806

    Soleil marron

     

  • #2593809

    La fondation bill gates... ^^
    Encore lui. Putain, mais il taré ce mec. Un vrai pervers. Il a trop regardé la section scato sur youporn ou quoi.. ??
    Faut faire quelque chose. Ou est ce qu’on peut le trouver pour lui expliquer 2-3 trucs entre quatres yeux ???

     

  • #2593829
    le 12/11/2020 par Pour bien rire dans les tranchées
    Pour votre santé et celle de la planète, mangez vos excréments (...)

    Après Soleil vert, Soleil marron avec Charlton Hetron

     

  • En 1594, lorsque Henri IV marche sur Paris après avoir vaincu le duc de Mayenne, il en empêche le ravitaillement en faisant brûler tous les moulins des environs. S’en suivra une disette sans précédent obligeant les Parisiens à fabriquer de la farine à partir d’os de cadavres, le fameux "pain de Montpensier" qui pour le coup envoya ad patres ceux qui en consommaient.
    Pendant le siège de Paris en 1870, certains restaurants proposaient sur leur carte le ragoût de rat comme une denrée de haute gastronomie.Dans "la Débâcle" de Zola, la faim pousse l’individu jusqu’à des situations extrêmes, voire le meurtre pour un simple pain.


  • Claire Séverac nous en avait déjà parlé il y a qqs années.


  • On broye des poussins vivants mais on se tracasse du tuer des larves de mouches de façon "éthique",
    Je ne sais pas moi mais faudrait peut être pas mettre la charrue avant les bœufs...

    Sinon, caca > larves > poules > miam, OK. C’est pas franchement loin de ce qui se passe dans la nature.
    Mais caca > larves > "miam". Euh, non, pas miam du tout là.

    Aussi ce genre d’alimentation était à priori prévu pour les voyages interstellaires mais bon...

    Et pourquoi est ce qu’on avance dans cette direction alors que la spéculation sur les produits alimentaires, et la spéculation d’une façon generale existe toujours en mode "festival" ?

    Est-il possible svp de remettre un peu de bon sens dans ce joyeux bordel ?

     

    • Vous avez du bon sens ?

      Le contrôle total des esclaves passe par le contrôle de ce qu’ils mangent. On ne vous demandera pas votre avis.

      L’explication de la société si on a du bon sens est la suivante :

      En haut les élites qui n’ont qu’une peur c’est de descendre en bas.
      En bas les esclaves (les gens qui tous les matins n’ont pas le choix de rester au lit).

      La grande peur des élites les poussent à contrôler tout ce qui ce passe sur terre. Pour ce faire ils ont besoin de la puissance, ils utilisent la ruse, l’intelligence et la force.

      Grâce aux banques centrales qui fabriquent l’argent, ils contrôlent l’argent (la monnaie)
      Grâce à l’argent ils contrôlent les couches supérieures corrompues et donc les états.
      Grâce à la télé ils contrôlent ce que pensent les esclaves (Trump pas bon, Macron joli ...)
      Grâce aux téléphones mobiles ils contrôle ce que disent les esclaves.
      Grâce aux médecins et à big pharma ils contrôlent la santé des esclaves.
      Grâce aux l’industrie agroa-ailmentaire ils contrôlent ce que mangent les esclaves.
      Grâce aux militaires et aux polices ils contrôlent les esclaves récalcitrants (cela même ceux qui n’ont pas de bon sens le savent, c’est la compréhension par la matraque, très efficace et peu couteux).

      Les élites espèrent bientôt ne plus avoir peur !

      Les esclaves devraient se demander pourquoi ?

      C’est pas beau la vie quand on a du bon sens ?


  • C’est bien le projet de l’oligarchie. Cela a commencé avec la première étape du véganisme, idéologie cherchant à diaboliser les produits d’origine animale et à convaincre les gens que manger de la viande c’est mal, c’est mauvais pour la santé et la planète...ensuite il y a eu la deuxième étape consistant à dire que les insectes sont une source de protéines tout à fait acceptable, écologique...et désormais nous approchons de la troisième étape consistant à faire manger aux gens leur propre merde. Et tout ceci bien entendu enrober des mêmes arguments sanitaires, catastrophistes, humanitaires, écologiques... !
    Le monde de demain sera génial ! Nous serons tous des Ilotes vivant dans des cages à lapin en milieu urbain (abolition de la propriété privée et des maisons à la campagne), vaccinés et pucés, sans activité économique vivotant avec un revenu universel et bouffant notre merde ! Et tout ceci bien entendu pour notre bien !

     

    • Tout à fait, je suis assez surprise que le volet alimentaire ne soit pas plus traité car il fait bel et bien partie du projet. Il suffit de constater combien les gens sont malades par rapport à nos aieux (montée des cancers exponentielle dont le pancréas (hormone insuline), diabète, AVC etc).

      Le premier scandale remonte aux années 50 avec l’escroc Ancel Keys pseudo chercheur financé par Big Agro, et cela a marché car 99% de la planète est persuadée que le cholestérol tue (alors qu’il est nécessaire à la vie) et se vautre dans l’huile dite "végétale" (colza, mais, soja, tournesol) alors que ce sont des huiles industrielles qui nécessitent des douzaines d’étapes de transformation, hautement inflammatoires pour le corps et donc concéreuses.

      Le second est la création de la pyramide alimentaire (tiens une pyramide) dans les années 70, 70% hydrate de carbone (donc sucre) recommandé dans l’alimentation.

      Le troisième est le véganisme ou mieux encore ce fameux "flexitarisme" qui tend à pousser les gens à manger moins de viande, on vante les sucres lents et les protéines végétales.

      Maintenant on passe à Soleil Vert....
      L’alimentation est la source de notre santé tant physique que mentale...c’est un sujet sérieux, on ne parle pas de régime, mais bien d’alimentation laquelle impacte aussi nécessairement nos habitudes (99% n’achètent plus qu’en hyper ??!). De ce point de vue, nous sommes déjà esclaves.

      Les travaux de Weston Price (1920/1930) doivent être lus impérativement.


  • Sodexo nous sert déjà de la merde en barquette, ici, à la cantoche militaire !


  • Coluche disait pas que quand la merde vaudra de l’or les pauvres naîtront sans trou du cul ?... Putain les gars on est mal barré...


  • Rependre de la merde sur les légumes c’est pas nouveau. Ça s’appelle du fumier. Et cvest vrai que ça produits des légumes magnifiques et délicieux. Donc ils n"inventent rien, ils recyclent en y ajoutant de la science, de la technologie et de la complexite, ce sont ces derniers qui sont la vraie merde !

    Certains producteurs de légumes aux Japo recoltent l’urine des garçons dans les écoles. L’urine est un engrais extraordinaire.

     

  • je ne comprends pas que cela vous choque,
    pour les ultra riches on est trop nombreux et surtout inutiles. Donc pour nous neutraliser ils nous ont concocté un revenu universel qui englobera nos soins de santé et notre bouffe, et cela pour le moins cher possible, utiliser nos propres déchets pour nous nourrir est l’idéal, pas cher et écolo, bouffer sa merde est donc la prochaine étape, le temps que la stérilisation /vaccination/euthanasie soit au point et rentrée dans les moeurs. Ils n’ont plus besoin de nous, normal qu’ils finissent par nous éliminer. mais pour l’instant on commence par réduire les coûts et mater la population des inutiles pour lui ôter toute velléité de révolte.


  • Et en déchet ultime , on pourrai sculpter des pièces pour jeux d’echec.


  • Pourquoi pas ? Tant qu’on est pas obligé de manger du Christophe Barbier, parce que là vraiment ce serait excessif.


  • On pourra choisir d’être des mange merde bio écoresponsables ou des bobos bouffeurs de viande de synthèse israélienne (ils ont plusieurs start up dans le domaine).
    Il y aura des disputes entre les pro nature qui puent et les high-tech qui déshumanisent tout.
    Snowpiercer, Soleil vert, the island, y a pas à dire Bill Gates, c’est une "synthèse" !
    Et on vous mitonne tout ça en Suisse, à deux pas du World Economic Forum.
    Pays de merde.

     

    • "Pays de merde" vous dites ? Un peu de nuance serait la bienvenue ! C’est sur que tout n’y est pas parfait, mais j’y vis et franchement j’y vis assez bien. La democratie directe, la qualité de vie, l’écologie, le respect animal, le civisme de sa population, etc... en font un pays très agréable à vivre.
      Après c’est vrai que le WEF, les banques et les multinationales ne sont pas ce que je préfère dans mon pays, mais comme vous en France (guerre au Mali, ingérence dans les gouvernements africains,etc...) rien n’est tout blanc ou noir.
      Mais je ne laisserai jamais dire que la Suisse est un pays de merde, c’est mon pays et j’en suis fière !
      ABE


  • Bonjour à tous, quelqu’un peut m’expliquer pourquoi je ne peux plus partager des articles ..en l’occurrence celui-ci , sur FB ?? d’avance merci.


  • Que dieu nous protège !

     

  • Alors c’est ça l’avenir qu’ils nous vendent ?
    Manger notre merde, pourquoi pas nos morts tant qu’on y est ! Soleil vert n’est pas loin.


  • On arrive peu à peu au monde de Soleil Vert....


  • Ça me fait penser au film " le transperce neige" ou les mecs de troisième classe sont exploités à mort et nourris avec des barres marrons.

    Quand ils arrivent au milieu, dans la pertie cuisine ils sont ravis de pouvoir bouffer cette merde à volonté, qu’ils adorent.
    Y en à qu’un qui va voir dans la grosse machine et qui capte que c’est du cafard broyé.

    Quand son pote lui demande ce qu’il a trouvé il dit " non non rien"...

    Arrêtez de chialer et regarder la bouffe industrielle !

    Cest déjà comme ça.. Sauf que c’est pas dit aussi crûment et que c’est emballer de marketing et de colorant..

    Sinon pourquoi foutre des arômes quand c’est déjà bon ?

    Y a que sur la merde que tu mets des arômes..


  • On a bien compris qu ils voulaient nous faire bouffer notre merde...


  • Avec de telles perspectives on comprend mieux que le sort de nos restos importe peu à « nos élites »


  • Bon appétit !


  • Les Allemands , pendant la première guerre mondiale , avait essayé de faire du beurre avec des excréments humains ...

    Ils ont finalement laissé tomber cette idée monstrueuse de connerie humaine ...


  • Mange ta merde le pauvre !!!!


  • #2594413

    Contradictions quand meme chez Billy...
    D’un côté il veut sauver l’humanité du paludisme avec un vaccin, nous faire bouffer notre merde... de l’autre il veut réduire la population mondiale émettrice du supposé poison qu’est le CO2


  • Ah ah ah, voilà où mène la pensée merdique et satanique de nos élites totalement zombifiées ! Cependant comme l"enseigne la sagesse traditionnelle, la vérité triomphera de toute éternité sur l’obscurité et le mensonge et il ne fait aucun doute que le plan de ces immondes étrons terminera dans la fosse septique des égouts de l’enfer et que la providence immanente nous concocte en coulisse une renaissance pour l’esprit humain !


  • l’homme augmenté avec un repas augmenté. quel estime de soi !


  • #2595224
    le 14/11/2020 par Les z’heures mal éclairées de l’histoire
    Pour votre santé et celle de la planète, mangez vos excréments (...)

    Et en plus ils vont nous faire payer... bouffe et paye ta propre merde
    Le summum de la saloperie

     

    • Y’en à même qui vont dire merci, laisser un pourboire, et y reviendront
      On est devenu tellement débile, que certains ouvriront des enseignes 3 étoiles 
      Ici merde côtée au guide Michelin
      Et ils te feront payer le triple, avec un grand cru millésimé de pisse de diabétiques
      Quelle guignolerie


  • Des élevages de viande de très haute qualité se créent en Afrique dans des conditions et environnement préservés. Viande destinée à l’export. Nos élites et dirigeants ont pas prévu de se mettre au régime qui va bientôt être imposé, par la contrainte de la grosse caisse médiatique, de la contrainte économique et puis de la contrainte tout court.


Commentaires suivants