Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’arnaque de l’empreinte écologique

L’empreinte écologique est complètement bidon. Le jour du dépassement ne veut rien dire. Mais personne ne se demande plus comment est calculé cet indicateur. Il s’agit d’un système comptable postulant que la quantité de ressources biologiques utilisée pour assouvir les besoins de l’humanité est directement liée à la quantité de surfaces bioproductives nécessaires pour régénérer les ressources et assimiler les déchets. Chaque territoire est ainsi affecté d’un coefficient de « biocapacité », calculé en hectare global par hectare, qui consiste à multiplier les surfaces disponibles, mesurées en hectares, par un facteur d’équivalence évalué en hectare global par hectare.

 

Vous n’y comprenez rien ? C’est le principe même de l’empreinte écologique ! Traduisons le fumeux concept. La biosphère est vue comme une sorte de gâteau que les hommes doivent se partager. Dès que leur nombre augmente, que leur niveau de vie s’élève, donc qu’ils consomment plus, se déplacent plus, se chauffent ou – horreur – climatisent, le gâteau disponible se réduit mécaniquement : la demande de l’humanité ne peut que dépasser les capacités régénératives naturelles de la planète. Si on compte sur la capacité d’absorption de carbone d’une forêt pour compenser les émissions des automobiles, combien d’hectares de forêts faudra-t-il, à partir du moment où l’automobile n’est plus réservée qu’aux classes supérieures du monde ? C’est comme ça qu’on nous assène que si tout le monde vivait comme le Luxembourgeois, le Qatari ou l’Américain – ces salauds (le salaud étant, c’est bien connu, toujours l’autre, comme le surnuméraire) – plusieurs planètes n’y suffiraient pas.

[…]

Telle que l’empreinte écologique est calculée, seuls ceux qui vivent chichement à la campagne de ce que la terre veut bien leur donner, sans se déplacer, sans se chauffer, et bien sûr sans faire de gosses, peuvent entrer dans le moule : aucun pays ne satisfait aux critères de l’empreinte écologique, sauf les plus pauvres. Si vous habitez dans une masure en terre, sans électricité, que vous ne possédez pas de voiture et ne mangez jamais de viande, vous voilà un habitant respectueux de la terre. Sinon, amendez-vous. Ou bien faites un don au Global Footprint Network ou à son clone français, le WWF, qui accepteront peut-être de vous absoudre. Mais attention : le ticket d’entrée dans la pureté écologique est élevé.

[…]

L’empreinte écologique représente la « quantité de capacité régénérative de l’écosystème qui doit être mobilisée pour fournir à l’éconosphère les ressources dont elle a besoin et assimiler les déchets qu’elle produit ». Eh oui, c’est du jargon, mais c’est le principe des indicateurs, surtout les plus alarmistes. Ils sont conçus pour vous en mettre plein la vue, se donner une caution scientifique en assénant à peu près n’importe quoi.

Lire l’intégralité de l’article sur atlantico.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2248880
    le 29/07/2019 par anonyme
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    La peine de mort j’te dis !


  • #2248906
    le 29/07/2019 par culturovore
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Il est indéniable que l’homme abîme sa planète mère.

    Seule une révolution technologique peut inverser la donne. L’état profond américain détient le savoir-faire sur l’énergie du point zéro, la maîtrise de l’anti-matière, de la fusion à froid, la maîtrise de l’anti-gravité, l’utilisation de l’électromagnétisme. Ben Rich, ex PDG de Skunk Works de Lockheed ne l’a t’il pas reconnu à mots couverts ?

    Dépollution de la planète et énergie gratuite font mauvais ménage avec les intérêts et objectifs des financiers pétrôleurs et la mise en place d’un gouvernement mondial, dictatur d’une élite sur la masse des peuples asservie.

    Ils proposent donc la solution alternative : la dépopulation, par la promotion de l’avortement, des politiques dénatalistes, la fin des politiques familiales et la mise en avant d’une propagande à finalité eugéniste, avec ses clichés alarmistes : réchauffement climatique, empreinte écologique...

    Plutôt que de permettre à tous de vivre décement et proprement, car cela ne doit être réservé qu’à une élite au pouvoir, ils préfèrent réduire la population mondiale et prôner la décroissance. cf. : L’Agenda 21 coté à l’ONU.

     

    • #2248979
      le 29/07/2019 par LoveBeyondEverything
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      Il est indéniable que l’homme abîme sa planète mère.



      Je suis tellement sceptique et parano, ET on se fout tellement de notre gueule sur la réalité de ce monde... (pourtant écolo au quotidien)... que je me demande s’il y a réellement un vrai problème écolo. Aussi bien tout ça, c’est juste pour nous faire acheter/consommer des produits verts. Relancer la conso avec une nouvelle idéologie marchande.

      Après le manque de désir et l’épuisement de certains : "changez votre bagnole et vos isolations pour un avenir plus vert !" Et allez boom, on passe à la caisse...

      La vraie écologie n’existe pas selon moi. C’est un fantasme de croire en une parfaite harmonie stable de l’environnement.


    • #2249099

      @ LoveBeyondEverything

      Les pollutions aux plastiques, produits chimiques, métaux lourds, la déforestation et la disparition des espèces ce n’est pas du fantasme hein, à un moment il faut arrêter de délirer.


    • #2249111
      le 29/07/2019 par culturovore
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      @ LoveBeyondEverything

      L’environnement deviendra stable le jour ou l’énergie ne sera plus polluante.
      Avec "l’énergie libre" plus de CO2 plus de déforestation, ni de pollution des océans, fin de l’extraction et du massacre des sols et des nappes phréatiques, fin du nucléaire...


    • #2249172
      le 29/07/2019 par voxpop
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      « "Il est indéniable que l’homme abîme sa planète mère" »

      Je pense qu’il faudrait remettre cette phrase dans sa réalité. "L’homme abîme sa planète".
      Plus exactement, l’impacte non négligeable sur la planète n’est pas l’homme en lui même, mais les industrielles.
      Ceux qui pèsent avec leur argent et l’influence qui en découle.
      Nous sommes tous consommateur, donc pourquoi accabler l’homme en générale lorsque un simple consommateur (lorsqu’il ne jette pas de sachet mc do en pleine forêt) n’y est pas pour grand chose.
      Tant sur les déchets que sur le gâchis.
      On parle de consommation à la TV, mais ce terme est totalement faux.
      Quelle sommes d’individus consomme plus qu’il ne peut sincèrement ? Hormis les boulimiques et autres problèmes alimentaires.
      Combien d’aliments sont produits en rapport au taux de consommation réel ?
      Les rayons de viande ne se vide pas à grande rapidité (hormis les jours de fêtes).


    • #2249213

      @voxpop

      Commentaire absolument fondamental !
      Je vous en remercie..
      S’il y a bien un problème c’est celui de la production et non de la consommation.
      Combien de fois me suis-je senti mal à l’aise face aux rayons sur-remplis ("qui diable compte donc acheter tout ça ?") en plus d’être écoeuré par le volume de nourriture partant à la poubelle...
      Mais que voulez-vous, un rayon rempli c’est joli !


    • #2249360
      le 30/07/2019 par culturovore
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      @ voxpop

      Ma phrase est bien inscrite dans la réalité.
      Quand je dis "l’homme abîme sa planète" ce n’est évidemment pas le fait de marcher dessus ! Cela veut dire que c’est le fait de l’homme qui détruit son espace vital.
      Vous pensiez quoi ? Que les industries sont nées dans le choux ?!


    • #2249682
      le 30/07/2019 par Paul82
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      "Seule une révolution technologique peut inverser la donne. L’état profond américain détient le savoir-faire sur l’énergie du point zéro, la maîtrise de l’anti-matière, de la fusion à froid, la maîtrise de l’anti-gravité, l’utilisation de l’électromagnétisme. Ben Rich, ex PDG de Skunk Works de Lockheed ne l’a t’il pas reconnu à mots couverts ?"

      C’est quoi ce délire ?! D’où est-ce vous sortez ca ?


  • #2248920
    le 29/07/2019 par al carbone
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Les connauds sphère ! Voilà une belle appellation !


  • #2248971

    Hier, dans le machin dimanche ( feuille de propagande bolchévique vaudoise subventionnée mais à l’agonie) on m’expliquait, à moi, gros fumier de pollueur d’helvète, que si tout le monde vivait comme moi, il nous faudrait trois planètes entière pour subvenir à nos besoins. Seulement voilà, ça fait 30 ans que j’entends ce poème et il y a toujours plus d’humains qui bouffent toujours plus et on est encore la faute d’avoir mis la main sur les deux autres planètes et peut-être parce que tout ça c’est de la flute.
    Les trolls du mondial-socialismes vont pas tarder à manger le retour de manivelle, on va bien rigoler.


  • #2249046

    Quand on est déjà dans la décroissance en terme de consommation. Qu’on change de godasse quand elle sont usées, qu’on s’habille avec des vêtements de récupération, qu’on n’a pas de bagnole, qu’on ne voyage pas autour de la planète, qu’on n’achète juste que ce qui est nécessaire et qu’on se nourri plus d’amour et d’eau fraîche que de viande et de poisson, et qu’en plus on se fait traiter de sale blanc hétéro privilégié, comme ça se passe ?

    La seule empreinte qu’il va rester de moi sur cette planète, c’est celle de ma main dans la tronche de celui qui me casse encore les couilles avec tout ça.

     

  • #2249096
    le 29/07/2019 par Jacques
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Si le capital disparaissait, tout irait mieux.

     

  • #2249109
    le 29/07/2019 par The Médiavengers Zionist War
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Tout système d’évaluation et de mesure est contestable quand il concerne le vivant.
    L’écologisme est probalement une politique délibérée qui cache bien des intérêts. Le scepticisme et la prudence sont de mise, on est d’accord.
    Mais le glissement qui consiste à dire que tout va mieux qu’avant me dérange. Je retrouve ce genre de discours dans les sphères libérales, qui essaient de justifier ainsi leur anti-étatisme pour nous vendre (?) un avenir fait de liberté et d’auto-régulation "naturelle". On connait cette vieille rengaine. Je suis en partie avec le fait que l’Etatisme actuel est largement plus nuisible que bénéfique (c’est surtout qu’avec des incompétents et l’absence de contre-pouvoirs, ça n’aide pas), mais de là à nier qu’il existe des problèmes écologiques ou qu’ils n’ont aucune importance, même pour un climato-négationniste comme moi, c’est un peu trop.
    Ainsi donc, le saccage de la planète n’existe pas, la pollution, ba, elle va s’évaporer dans l’espace, le pétrole, il y en aura toujours, rendormez-vous braves gens.
    Je ne vais pas faire la liste des nuisances humaines, elles sont bien réelles. Elles ne nuisent pas uniquement et essentiellement à la planète, mais à l’espèce humaine !
    Que cette Sylvie Brunel vienne me dire en face que le monde de 2019 n’est pas plus nuisible que celui du XVème ou XVIIIème Siècle !
    Que les politiques se servent de l’écologie pour tenter de se donner une utilité qu’ils n’ont pas, d’accord, mais ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.
    Je rejette la culpabilisation et l’instrumentalisation (tiens ça me rappelle quelque chose), pas le phénomène (qui dépasse largement le seul cadre écolo-centré).

     

    • #2249204
      le 29/07/2019 par RKrishna
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      Votre problème (que vous partagez avec tout le monde) c’est que vous n’avez pas les chiffres réels et que vous ne connaissez pas les technologies existantes qui peuvent déjà le régler. Du coup, bien évidemment on vous montre une montagne d’ordures et vous angoissez. Le renseignement est le nerf de la guerre.


    • #2249259

      Multiplication des cancers et autres
      disparition des espèces
      déforestation massive
      population de poissons en déclin
      pollution massive sur terre comme en mer
      et pas uniquement de détritus mais également de toutes sorte de polluants chimiques
      consommation énergétique délirante en pétrole , gaz, charbon, nucléaire, et tous ses conséquences.
      Jean passe et donnez l’heure.

      C’est la petitesse de votre réflexion qui est angoissante.


    • #2249260

      Encore un fantasque qui va régler le problème à coup d’energie libre, de technologie secrète et de « fédération galactique »..,


    • #2252383
      le 04/08/2019 par RKrishna
      L’arnaque de l’empreinte écologique

      Informez-vous ! Je ne vais pas vous servir la soupe... surtout que c’est aujourd’hui visiblement sans aucun problème que ces technologies sont présentées sur YouTube comme « nouvelles » alors que la plupart date des différents expositions universelles de la fin du 19è siècle ! Bref !


  • #2249215
    le 29/07/2019 par Maxence
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Le pire c’est que toutes ces conneries sont prises au sérieux par les jeunes, sans doute pour "penser" comme la majorité . Ma fille de 23 ans, certifiée en musicologie, "marche pour la planète" !...


  • #2249217

    Si les US avaient des clients solvables ils pourraient mettre 4 fois plus de terres en culture .


  • #2249238
    le 30/07/2019 par goy pride
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Le principe de l’empreinte écologique n’est pas en soi complètement absurde, le problème c’est la manière dont sont déterminées les capacités productives et de régénération d’un environnement donné qui peut être complètement arbitraire et fixée en fonction d’objectifs politiques. De même que les nuisances des certaines technologies de production énergétique vont être complètement occultées (éolien, solaire...)


  • #2249319

    C’est simple, il suffit d’aller chez son boucher, son épicier, son fromager .Et regarder ensuite les emballages que vous avez .Pratiquement rien pour ainsi dire .
    Maintenant vous allez en grande surface et vous achetez des produits "équivalents physiquement" que vous paierez tout aussi chère , ensuite vous comparerez le nombre d’emballages .Et vous constaterez que les responsables ne sont pas ceux qu’on croit
    Les responsables de toute cette pollution, sont les distributeurs qui vendent ces marchandises infectes, et c’est le consommateur qui est responsable de la pollution .
    Les marchandises son emballées à la pièce, quelquefois deux ou trois fois , avec des plastiques, dont les emballages sont plus important que la marchandise .C’est une honte !
    Et après ,on vient nous emmerder avec l’écologie ,quelle rigolade .
    La mal bouffe et la pollution ,ne cherchez plus plus loin .
    C’est toujours la même chose, l’inversion accusatoire .


  • #2249680
    le 30/07/2019 par Paul82
    L’arnaque de l’empreinte écologique

    Un bon papier d’Atlantico ! Comme quoi tout arrive. Et pour ce qui est de l’"empreinte", oui ca véhicule un parfum de malthusianisme plus ou moins assumé. Et encore le révérend ne pensait certainement pas à ca en 1796.


Commentaires suivants