Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pourquoi est-il faux d’affirmer que le Covid a tué 60 000 Français en 2020 ?

La propagande macronienne a beau manipuler les chiffres, les chiffres, eux, ne mentent pas, si on ne les torture pas, évidemment. La prétendue surmortalité due au Covid ressemble étrangement à la surmortalité due à la disparition « naturelle » de la première classe d’âge des baby boomers, c’est-à-dire nés après 1945 (les plus de 75 ans). Une disparition qui connaît ses pics dans les périodes grippales...

 

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • on écrit "avant" 1945 pour les plus de 75 ans dans ce cas-ci.


  • Exactement, mais imaginez la tête stupéfaite des gens quand je tente de leur expliquer que le nombre réel de morts de covid serait dix fois moindre (tenant compte des 94% de comorbidité selon le CDC), comme celui des contaminations (tests PCR à 50 cycles) !

    Preuves que le Covid est finalement moins mortel que la grippe : « Grippe VS Covid, qui est vraiment le plus mortel ? » (Décoder l’info – covid-19 : l’heure du bilan) :
    https://www.youtube.com/watch?v=7Jt...
    https://www.youtube.com/watch?v=8pA...
    Requiem pour la surmortalité :
    http://www.profession-gendarme.com/...


  • Nous vivons depuis maintenant une année une psychose collective alimentée du matin au soir par nos médias et nos politiques.
    Pour la première fois dans l’histoire de notre pays un gouvernement a privé l’ensemble de la population de sa liberté la plus élémentaire, celle de se déplacer.
    L’individu (quelque soit son âge, sa santé ou son lieu de vie) n’est plus considéré que comme une seule chose : un risque potentiel de transmission d’un virus très faiblement mortel.
    Même les dystopies les plus sombres n’auraient pu prédirent un telle privation de liberté.


  • Le problème est la manière de dire les choses qui est malhonnête. In dit que les gens sont morts du Covid mais en fait les personnes sont mortes la plupart avec le Covid et non du Covid. Maintenant quand tu donnes des prismes aux médecins et aux hôpitaux pour cocher la case Covid, tu comprends la supercherie

     

  • Commandé par l’OMS...
    falsification est reine de vertu pour le capital


  • Merci pour cette musique, je me suis cru en train de jogger sur la Muraille de Chine, on voyage à travers l’Écran c’est dingue. Et pas besoin de test !


  • 25 752 morts...

    En écho, la phrase de Perronne : "25000 personnes auraient pu être sauvées avec le traitement à la chloroquine !"

    On retombe sur nos pattes...


  • Et puis y a les petites gâteries , comme cette famille qui c’est vu proposer le remboursement intégral des frais d’obsèques si ils étaient d’accord pour dire que leur grand-mère ... qui était malade depuis belle lurette ... et à l’article de la mort ... aurait décédé ... du Covid ...

    Juste un exemple ... parmi beaucoup d’autres ...


  • C’est écrit noir sur blanc sur le rapport de Santé Publique France (14/01/2021), page 40 :
    "Sur l’ensemble des décès certifiés électroniquement, 2% des personnes décédées ne présentaient pas de comorbidité (ou pas de comorbidité renseignée) et étaient âgées de moins de 65 ans"

    60000*0,02=1200.
    1200 décès à comparer aux 3500 décès (en moyenne) dus aux accidents de la route.
    Par ailleurs, selon les données de l’INSEE, le nombre de décès de personnes de moins de 65 ans en 2020 se situe autour de 90000 (je n’ai pas le chiffre exact je ne l’ai pas recalculé depuis octobre).
    (1200/90000)*100=1,33.
    Les décès co-vide représentent donc 1,33% des décès toutes causes confondues pour les moins de 65 ans. Dont 0 mort de moins de 20 ans.

    Toujours selon le rapport de Santé Publique France, concernant l’excès de mortalité, page 42 :
    "Ces excès concernent principalement les personnes de 65 ans ou plus".

    Il me semble difficile d’être plus clair, à 98% les personnes décédées sont soit déjà fragilisées, soit très vieilles, soit très vieilles et très fragiles. Comme pour la grippe chaque année.

    Il serait tellement simple de se dire qu’il suffirait de concentrer les efforts des services de santé sur les populations à risques clairement identifiées...

    J’ai du mal à expliquer ça à ceux qui sont terrorisés par la campagne de peur, même avec les chiffres sous les yeux et les rapports officiels. Peut-être parce que je ne passe pas sur BFM ???


  • Et encore, on a dit aux gens : "Restez chez vous et rappelez-nous quand vous aurez du mal à respirer, on vous prendra en charge si vous n’avez pas plus de 80 ans". Aucun soin.

    En sachant que parfois certaines personnes n’avaient pas de mal à respirer alors que leurs cas s’aggravaient (Hypoxie heureuse).

    Des fois je ne comprends pas que ça ne saute pas aux yeux des gens (j’en ai dans mon entourage, amis, famille...beaucoup trop)

     

    • C’est justement là qu’on voit l’intelligence de cette horrible manipulation. Ceux qui ont enclenché cette crise savent très bien ce qu’ils font. Le clivage gauche-droite ayant vécu, et ne remuant plus grand monde, il convenait de trouver un autre critère de division du peuple : la peur.
      L’oligarchie gagne sur les deux tableaux : la peur divise, et elle est un outil de pouvoir. Encore plus si on y associe la culpabilisation.
      On n’est plus dans le clivage idéologique gauche-droite, mais dans le clivage psychologique trouillard-lucide.
      J’ai quand même espoir que, avec les ratés de leur vaccin, une partie des moutons ouvre les yeux, qu’une autre change de peur (la peur du vaccin prendra le dessus sur la peur du virus). Quant aux autres qui n’ouvrent pas les yeux, et bien qu’ils se fassent vacciner et se démerdent avec les effets secondaires.


  • y a quant même un point faible dans l’analyse (très bien faite) : et si y avait pas eu de confinement, y aurait-il eu plus de morts ? La concordance avec les autres années est peut-être fortuite....

    en outre, il ne s’agit pas d’être intelligent mais libre, çàd de ne pas avoir les couilles dans l’engrenage du salariat.

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge


  • Quand je discute du covid je précise justement que 60k c’est le chiffre officiel, c’est pas le "complot".... Et 60k sur un pays de 65M d’habitants c’est 0,1% de la population.
    Ce chiffre "officiel" doit jouer dans notre argumentaire, le contester est contre productif.


  • Les cas confirmés le sont ils par des PCR à CT sup à 35 ,donnant 97 % de faux positifs

    Il resterait 25 000 x3 % =750 cas !!!


  • Le virus c’est l’argent et le pouvoir absolu, le reste, tous le monde est libre de penser ce qu’il veut.


  • Le lien qui redirige vers le communiqué du 20 avril de l’OMS cité dans la vidée (attribuer la cause principale du décès au Covid dans les stats) a été effacée ou est inaccessible.


Commentaires suivants