Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Poutine : "La partie perdante a inventé toutes sortes de fictions afin de remettre en doute la légitimité de Trump"

Le président russe a estimé que les manifestations de ces dernières semaines aux États-Unis contre le racisme et les violences policières étaient l’expression « de profondes crises internes » dans le pays, tout en espérant que celui-ci s’en sorte en se basant sur ses principes démocratiques fondamentaux.

 

Vladimir Poutine a réagi aux manifestations de masse aux États-Unis qui se poursuivent après la mort de l’Afro-Américain George Floyd durant son interpellation à Minneapolis.

« J’essaie de commenter assez prudemment, voire de ne pas commenter du tout, ce qu’il se passe aux États-Unis ou dans d’autres pays. Ce qu’il s’est passé est la manifestation de crises internes profondes. »

« En fait, nous l’observons depuis longtemps. Depuis l’arrivée au pouvoir du président actuel, quand il a gagné, et ce de manière tout à fait démocratique. Et la partie perdante a inventé toutes sortes de fictions afin de remettre en doute sa légitimité. »

Le président russe s’est dit également surpris par la réaction des gouverneurs de certains États qui suivent Donald Trump.

« Qu’est-ce que la démocratie ? C’est le pouvoir du peuple, c’est vrai. Mais si le peuple choisit les organes du pouvoir, alors les autorités, dotées de la confiance du peuple, ont le droit d’organiser le fonctionnement des organes exécutifs de manière à garantir les intérêts de la grande majorité de la population du pays. Et qu’est-ce qu’il se passe là ? Le Président dit : "Nous devons faire ceci et cela", et les gouverneurs locaux lui répondent : "Allez voir ailleurs si j’y suis". »

Quoi qu’il en soit, le chef du Kremlin a estimé que les « principes fondamentaux de la démocratie américaine permettront aux États-Unis de sortir de la crise dans laquelle le pays se trouve actuellement ».

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Lucide et Clairvoyant, Herr Poutine.


  • La fédération de Russie a établi une verticalité du pouvoir.


  • Du grand Poutine ! comme souvent, nous sommes très très loin de notre "chatoune" !


  • L’on dira ce que l’on voudra, mais pour l’affaire du confinement, Poutine, aussi, s’est fait tordre le bras par certains « détracteurs » qui ont voulu faire leur propre gouvernance à la petite semaine...


  • Il veut dire par là qu’il ne souhaite pas que l’élection soit renversée au profit du Lobby au détriment de Trump qui est "démocrate" dans le sens fidèle au peuple américain, aussi conséquent soit-il - le mot "démocratie" vendu par les différentes révolutions est toujours ambigu, mais généralement bien accueilli...

    Quand on s’appelle Trump ou Poutine, régner est un sacerdoce, c’est autre chose que de commenter... Ces hommes sont des exemples et des héros. En leur souhaitant une fin digne.


  • Ce sont les paroles sensées d’un Président de la République qui respecte les institutions et son peuple .Ça change de ce que l’on voit à l’heure actuelle, des personnages se proclamant président parce qu’ils ont été élu avec une majorité de pacotille qui ne représente rien et qu’ on a simplement assis sur un trône .C’est là une grande différence et même incomparable entre un homme de pouvoir élu par un peuple et un pantin orgueilleux incapable prenant le pouvoir comme un vulgaire voleur de bagnole, sans même savoir tenir un volant et enclencher la première vitesse ..


  • Je relève cette phrase du Président Poutine parlant de Trump et qui m’interpelle :
    "Et la partie perdante a inventé toutes sortes de fictions afin de remettre en doute sa légitimité."
    Il semble mettre en doute l’événement de l’arrestation mortelle de Floyd...
    Personnellement, j’ai l’impression qu’il s’agit d’une mise en scène ayant mal tournée "ou pas" pour déclencher des émeutes raciales et faire sortir Michelle OBAMA en lieu et place de BIDEN qui pourrait tomber malade vu son âge ou pire faire une crise cardiaque...
    Je sais, je sais, je suis hyper complotiste mais j’assume...

     

  • Pourvu que Poutine ait raison !
    Les gouverneurs démocrates n’en font qu’à leur tête.
    Mais en Russie, il semble que ce soit un peu le cas aussi. Moscou a décidé un confinement sévère : on ne sort qu’avec un code barre quand on a été testé contagieux (mais les tests, ce n’est pas vraiment fiable) surveillé nuit et jour !
    Vladimir pourtant s’est gaussé du confinement, à ses débuts. Il ne doit pas pouvoir faire ce qu’il veut lui non plus. En tout cas, l’armée lui obéit.
    Mercredi en France le Philippe s’est fait accorder tous les pouvoirs sous couvert des conseils du Conseil Chiantiféerique, pour éventuellement, et quand ça lui chante, activer/désactiver les libertés des Français, y compris celle de porter ou non un vêtement couvrant (masque idiot qui donne l’air idiot) dans les lieux publics.
    Les chefs apparemment ne gouvernent pas.
    Imposons nos chefs. Prison pour les violeurs de constitutions.


  • Poutine indique que l ’élection présidentielle américaine devrait en bonne logique permettre d ’en finir avec la chienlit installée par l ’état profond par l ’expression de la voix populaire ; il reste que les "révolutionnaires par le chaos " ne sont en rien démocrates comme Poutine le dit clairement et font leurs efforts pour abattre la démocratie quand le peuple ne se soumet pas aux choix que lui dicte le cartel bancaire et ses puissants réseaux . Le peuple aura t il la parole et sera t -il devant un choix serein ?


  • En tous cas, il n’y a pas de rébellion en Russie contrairement aux démocraties occidentales. Mais les complotistes de l’autre camp vont nous expliquer que la Russie musèle les opposants ...


  • Une autre raison que Poutine ne détaille pas entièrement sur la politique actuelle sur les tenants et les aboutissants de la gouvernance réelle aux usa, c’est qu’il se méfie aussi de trump et surtout de son équipe...
    Aujourd’hui, qui mieux que Poutine sur terre est véritablement informé avec exactitude de l’état réel à la maison blanche...


  • Les Démocrats vont élargir la "contestation" BLM à toutes les communautés/minorités (comme on observe déjà BlackTransLivesMatter) pour au final englober les jeunes et les familles à la manière d’un SummerOfLove neoHippie (cf 1967), prônant la "désobéissance civile pour refonder une nouvelle Amérique". Il y aura un grand événement/rassemblement. A ce moment émergera une nouvelle icône. Et Biden se mettra de côté pour laisser la place à Michelle Obama. A ce moment-là, Trump sera probablement perdant.
    => Quel pourrait être la stratégie pour Trump d’empêcher / de devancer ce mouvement ?

     

    • Sortir les dossiers qu’il détient ?

      - Ingérence de Biden en Ukraine
      - Obamagate (et le Spygate qui va avec)
      - réactiver l’affaire des mails d’Hillary

      Je pense que le dossier Epstein et pizzagate sont un sauf-conduit lui permettant de ne pas finir comme un autre à Dallas... C’est insortable en l’État car ce serait insupportable à admettre pour le lambda (trop ignoble et immoral)...
      Mais en cas de "régicide", la sidéation populaire le permettrait sûrement...


  • Je ne suis pas trop branché sur la politique américaine (et US Go Home et Fuck), je ne suis pas non plus devin. Mais, si Trump repassait, j’aurais tellement de joie à regarder les débats et analyses de nos journalopes gauchiasses. Son élection, je me rappelle, un régal ! Les connes qui chialaient, la mine décomposée des intervenants, et pour parfaire le tout les « bavures ». Il a pas encore gagné tel état... Ah, merde, en fait si il l’a gagné... Putain la consternation ! Les gueules ! (Un moment inoubliable).
    Mon Dieu, même dans le merdier actuel, je ne demande pas grand chose, mais si vous pouviez me redonner ce moment de plaisir. Amen

     

  • Poutine pense comme Alexis Cossette !


  • Il sait très bien que la démocratie même bourgeoise n’a jamais existé nulle part et que certaines dictatures comme la sienne sont même préférables. Sauf niveau partage des richesses. & encore.


  • Si Michelle OBAMA remplace à la convention démocrate du 17 août à Milwaukee dans le Wisconsin le candidat Joe BIDEN, dès le lendemain de son investiture son Barack, de mari, prend le chemin de la taule....


Commentaires suivants