Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poutine et Trump : "sexisme" ou amour pour les femmes bien comprises ?

Dans son documentaire sur Vladimir Poutine, Oliver Stone interroge le président russe sur d’éventuels accès de colère dont il serait victime. La réponse de Poutine, fondée sur une référence à la nature différente des hommes et des femmes, a quelque peu irrité le Média Unique bienpensant qu’est devenue la presse française.

 

 

Donald Trump, lui, a été accusé de sexisme pour avoir, lors d’un reportage dans son bureau à la Maison Blanche, complimenté une journaliste irlandaise pour son « joli sourire ».

 

Trois lectures pour approfondir un sujet essentiel,
chez Kontre Kulture :

Et un maillot pour promouvoir le machisme le plus sain :

 

Parce qu’on aime les femmes (et la vie), sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Attention si vous dites publiquement que "vous aimez les femmes" vous pouvez être poursuivi pour "incitation IMPLICITE à la haine des homosexuels", la correctionnelle n’est pas loin !


  • Si on veut critiquer on pourra toujours tout critiquer.
    C’est débile.


  • J’ai toujours proposé aux femmes de ma vie des rôles qui leurs convenaient : faire la vaisselle ou un gosse. Et elles ont toujours adoré quand je leur murmurais à l’oreille de grosses cochonneries, le tout accompagné d’une petite tape sur le cul (parfois accompagnée du conseil de perdre quelques kilos...). Et c’est encore mieux quand elles bossent et me reversent leur salaire.

    Je ne comprend pas ce qui choque chez Trump.

     

    • Vous aimez l’ironie vous...


    • T’as deux catégories de filles :

      - les filles simples à vivre au quotidien, qui font leurs vies calmement : les femmes.

      - les filles ingénues, qui jouent les sophistiquées, et font du scandale pour rien : les pimbêches.


    • tout à fait d’accord, sauf la fin (contradiction)
      et oui puisque le reste est parfaitement réversible :
      J’ai toujours proposé aux hommes de ma vie des rôles qui leurs convenaient : jouer au grand chef et bosser pour gagner notre crôute, et faire un gosse. Et ils ont toujours adoré quand je leur murmurais à l’oreille de grosses cochonneries, le tout accompagné d’une petite tape sur le bide (parfois accompagnée du conseil de freiner sur la bière s’ils voulaient continuer à voir leur bite.
      l’homme et la femme sont complémentaires, l’un l’est rien sans l’autre.


    • Put*** j’espère que personne va plus jamais vous adresser la parole à vous les femmes, comme ça vous serez contentes et nous ça nous fera des vacances... et je suis sûre qu’à ce moment là vous allez vous plaindre que personne vous calcule malgré vos régimes et cours de sport... Mais la réalité c’est que vous dites ça juste parce que c Trump ! Un gars qui réfléchit pas comme vous, un réflexe sectaire... si c’était un patron de chaîne, agence de pub ou mannequins, un fils de milliardaire ou une star bien-pensante, vous fermerai vos gueules... en plus c’est un petit compliment de rien dutt, de la politesse... et vous voulez que je vous dise le nombre de journalistes qui couchent avec les hommes politiques ??... arrêtons l’hypocrisie de gazelle... si une femme veut pas montrer ces seins ou ces cuisses, elle a qu’à s’habiller professionnellement en entreprise, les mecs viennent pas en moule b**e ou en short débardeur moulant...


  • Même si Trump ne dit rien de bien méchant, les nanas doivent en avoir ras le cul d’être toujours rappeler à leur physique. Surtout quand celles-ci sont au boulot et pas au bar ou dans la rue.
    Comme dirait Dieudo : "Rangez vos bites les gars !"

     

    • Si Trump lui avait dit : "Vous êtes très intelligente !", les féministes auraient eu la même réaction en expliquant que s’il dit ça, c’est en sous-entendant que les femmes ne le sont pas en général. Il devrait alors ne rien dire, mais là il lui sera reproché de carrément ignorer les femmes.


    • Oui, je suis moi aussi convaincu que cette femme, quand elle a enfilée sa robe rouge, qu’elle s’est fait une belle coifure et un bon maquillage, a fait tout celà au nom de la pudeur et de la discrétion.

      On s’en vraiment le coté foutez-moi la paix.


    • @Ray Donovan : lol mais quel monde hallucinant, c’est tout simplement de la galanterie... et puis bien sûre qu’il parle de leur physique... D’abord, c’est biologique. Une femme est un animal sexuel avant tout, et son physique est son atout le plus regardé (Dieu sait que j’en ai marre, et que j’essaye de développer d’autres qualités, mais c’est comme ça). T’as déjà vu les journalistes américaines ? C’est toujours des animatrices comme dirait AS. Elles sont toujours très jolies et bien apprêtées, mais idiotes sur le plan du contenu.Ce sont majoritairement des ultra-féministes et de grandes opportunistes avec zero culture politique ou économique. Tu veux qu’il dise quoi ?


    • Travaillant dans un milieu majoritairement féminin, il m’est déjà arrivé de « subir » (oulala quel traumatisme !) ce genre de compliment de collègues femme plus âgées et je ne m’en suis jamais offusqué.
      Je vois plus ça comme une manière de détendre une atmosphère de boulot parfois pesante tout en disant quelque chose de gentil à quelqu’un, et je constate d’ailleurs que les femmes se complimentent parfois aussi entre elles sur leurs beautés ou vêtements (donc sans arrière-pensées sexuelles).

      Et comme le dit Phalange, il y a une grande hypocrisie à ne pas vouloir être « ramené à son physique » quand on fait tout pour mettre celui-ci en avant, comme c’est le cas dans ces métiers dans lesquelles l’apparence est essentielle : journaliste télé, prostituée ou VRP (trois métiers finalement très proches en bien des points).
      Les femmes qui exercent des métiers non liés au physique se contentent généralement d’un minimum de maquillage et de simples chignons, à part bien sûr celles qui veulent appâter les mâles mais alors elles ne doivent pas s’étonner que cela puisse parfois fonctionner.
      Et tant mieux, car c’est pour le bien de l’humanité comme dirait Delavier.


    • @Elisa
      "D’abord, c’est biologique. Une femme est un animal sexuel avant tout, et son physique est son atout le plus regardé"
      L’homme évolué est doté de raison ce qui lui permet justement de ne pas sauté sur la 1ère femme venue tel un bonobo. Ensuite que l’on mette des cruches à forte poitrine au journal de 20h c’est un autre débat. Y’aura toujours des nanas pour faire le tapin.
      @Phalange
      T’as raison, elle aurait même mérité une p’tite main au cul cette s....
      @Fabio
      Je suis d’accord avec toi sur l’absurdité de certaines féministes.
      @Franck
      Hors sujet


    • "les nanas doivent en avoir ras le cul d’être toujours rappeler à leur physique"

      Arrêtez un peu, elles en jouent toutes c’est la nature. Une femme belle le sait et sait qu’elle plait et qu’elle attire le regard des hommes. Robe hyper moulante, formes sublimes, talons hauts, joli sourire. C’est normal.


    • mouais.
      même si ca doit être sourdingue, il faut aussi souligner que les femmes ayant un physique avantageux savent bien souvent l’utiliser pour progresser socialement ou professionnellement.

      bref, on ne peut pas avoir que les avantages

      et ayons aussi une pensée pour toutes les femmes moches qui, elles, ne peuvent pas user de leurs charmes pour ’avancer’ dans la vie.

      la vie est une injustice


    • @ Ray Je m’attendais à ce genre de réponse. Mais c’est l’époque, on ne peut même plus dire cette évidence sans se faire taxer d’aggresseur sexuel.


    • @Phalange
      Je connais tout simplement des nanas qui sont loin d’être des féministes, qui prennent juste soin d’elles physiquement et qu’on en marre de se faire relooker comme un morceau de bidoche.
      Car la plupart des mecs ne s’en rendent pas compte, mais ils sont souvent graveleux et pas très discret. Je ne parle pas de toi je ne te connais pas.

      P.S : Dans la vraie vie je tutoie aussi très facilement, ne voit pas cela comme du mépris mais plutôt comme de la camaraderie


  • Pas bien de dire à une femme qu’elle a un joli sourire mais super de pratiquer la sodo au vu et au su de tout le monde, de se "transgenrer" ou de bouffer des pédo-pizzas !!
    Ils sont pathétiques dans leur folie furieuse.


  • Vous devriez voir l’article gerbant du Huff sur cet épisode avec Trump. Et bien entendu, ils ne diront jamais un mot sur l’ex de leur partouzeuse de patronne, bien qu’un authentique dégueulasse celui-là...

    Le Huff c’est la lie de la presse tituée de caniveau, décidément...


  • Regardez le physique d’esclave du sous-être qui a pondu cette bouse du Huff :
    https://www.linkedin.com/in/paul-gu...

    Et made in Sciences Popo, comme il se doit...

     

  • J’adore les clowns féministes.....


  • Encore des neo feministes et leurs supporrs masculin feminises avec un agenda anti masculin. ces gens doivent etre combattu de la facon suivante : les confronter en les montrant sous leur veritable visage. la solution : MGTOW


  • Dire à une femme qu’elle est agréable à regarder (gentiment, sans vulgarité, sans insister) est accessible à n’importe qui, et fait toujours plaisir à l’intéressée. C’est l’Eternel Féminin. Les femmes le sachant se complimentent d’ailleurs outrageusement entre elles, beaucoup plus que ne le font leurs collègues masculins de nos jours, sur ceci, sur cela. Compensation à l’indifférence récente du mâle !
    Quant à l’Eternel Masculin, il reluque en toute discrétion, c’est comme ça. Parvenir à ce qu’il ne saute pas sur la proie qui passe fut une énorme avancée civilisationnelle.
    Les jeunes filles sur le ton moqueur complimentent aussi parfois sur leur physique les beaux jeunes types ! Qui s’en trouvent très satisfaits.
    Le mâle est un petit coq, au fond. Flattez-le, les filles. Dites-lui que vous l’aimez, que vous ne le lâcherez pas !
    https://www.youtube.com/watch?v=UOs...


  • #1756241

    Le mot couille est féminin.
    Et propagande aussi.

    Il suffit d’y croire, mais ça ne prouve rien.

    Poutine et Trump sont des incarnations agissantes.
    Les ragots essayent de suivre.


  • Voici ce que Trump a dit :
    "She has a nice smile on her face", soit littéralement : "Elle a un joli sourire sur son visage"

    Or les journalistes ont traduit par :
    "Elle a un joli sourire" autrement dit "elle possède un joli sourire".
    Trump aurait dit dans ce cas là : "She’s got a nice smile"

    Ce n’est pas du tout la même chose. Car en précisant "sur son visage" Trump décrit l’attitude de la journaliste à ce moment là. Il est en train de décrire par téléphone au ministre irlandais l’ambiance dans son bureau. Il veut signifier que l’ambiance est agréable. C’est au minimum un compliment fait avec élégance. Il ne s’agit en rien d’une remarque faite en tête à tête dans une situation équivoque.

    Ce qu’on remarque surtout, c’est que la presse française non plus n’a pas digéré la défaite d’Hilary Clinton et cette presse s’acharne à salir de façon ostentatoire la victoire de Trump depuis le début de son mandat.


  • C’est pourtant simple à comprendre :
    Dès qu’il n’y a pas soumission totale à la domination féminine, on crie au sexisme, machisme, à la misogynie ou autre.


  • Que les femmes observent leur propre comportement devant des beaux mecs et tentent, malgré une probabilité quasi nulle, de faire leur auto critique et d’enfin réaliser que jouer avec l’attraction sexuelle est une forme putanisation et de rabaissement du niveau des valeurs humaines, tant pour elles mêmes que pour leurs conjoints hommes. Qu’elle est immense la différence entre belle distinguée et poupée creuse hypersexualisée.
    Evident


  • Ce monde devient fou. Plus le droit de complimenter une femme ....


Commentaires suivants