Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poutine répond à Israël : la Russie fournira des S-300 à la Syrie

La fin de la domination aérienne israélienne sur le Moyen-Orient

Une semaine après qu’un avion russe a été abattu en Syrie – tragédie dont la Russie rend Israël responsable –, le ministère russe de la Défense a annoncé que Moscou livrerait à Damas des systèmes de défense anti-missiles S-300.

 

La Russie a annoncé ce 24 septembre son intention de livrer des systèmes de défense anti-aérienne S-300 à l’armée syrienne, une semaine après le crash d’un avion militaire russe Ilouchine-20 (Il-20) en Syrie, dont Moscou a attribué la responsabilité à Israël. Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a précisé : « Les forces armées syriennes seront fournies d’ici deux semaines en systèmes modernes S-300 ». Et le membre du gouvernement russe d’ajouter : « Ils sont capables d’intercepter des appareils sur une distance de plus de 250 kilomètres et peuvent frapper en même temps plusieurs cibles dans les airs ».

La livraison à Damas de ces systèmes modernes n’avait pas eu lieu jusque-là en raison de réserves israéliennes. « En 2013, à la demande d’Israël, nous avons suspendu la livraison des systèmes S-300 à la Syrie, qui étaient prêts à être utilisés », a ainsi rappelé, dans un communiqué, le ministère russe de la Défense. Or, « la situation a changé et cela n’est pas de notre fait », déclare le ministère, en référence à la récente tragédie de l’avion russe Il-20.

« Nous sommes convaincus que la réalisation de ces mesures va refroidir les têtes brûlées et empêchera les actes irréfléchis constituant une menace pour nos soldats », a encore déclaré le ministre, lors d’une déclaration diffusée à la télévision.

Pour autant, interrogé sur ses relations avec Israël, le Kremlin a assuré que cette décision concernant les S-300 n’était pas dirigée contre un État en particulier. Le Kremlin a précisé que ce choix visait à accroître la sécurité des forces militaires russes.

Autre annonce russe : les communications de tout avion voulant frapper la Syrie depuis la mer Méditerranée seraient dorénavant brouillées. « La navigation par satellite, les radars de bord et les systèmes de communication de l’aviation militaire attaquant des cibles sur le territoire syrien seront supprimées dans les zones adjacentes à la Syrie en mer Méditerranée », selon Sergueï Choïgou.

 

Une décision provoquée par le drame de l’Ilouchine-20

Selon Moscou, la disparition de l’avion russe Il-20 le 17 septembre au soir au-dessus de la Méditerranée, avec 15 membres d’équipage à son bord, résulte d’« une succession de circonstances tragiques » ayant abouti à un tir ami de la défense anti-aérienne syrienne. La Russie rend, néanmoins, Israël responsable de ce drame. Ce 24 septembre, encore, le Kremlin a expliqué la destruction de l’avion russe par les actions « préméditées » des pilotes israéliens.

« La responsabilité dans la tragédie [...] incombe entièrement à l’Armée de l’air israélienne », avait déjà conclu le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov, lors de son compte-rendu des événements le 24 septembre. D’après ce dernier, l’engin russe a en effet été abattu par le système de défense anti-aérienne syrien alors que des F-16 israéliens s’en servaient comme couverture, pour réaliser une attaque sur la province syrienne de Lattaquié.

Or, selon Igor Konachenkov, l’armée israélienne n’avait pas transmis à son homologue russe les informations exactes concernant la localisation de ses avions et la nature de ses cibles. Tsahal aurait ainsi déclaré s’apprêter à frapper des « sites industriels » dans le nord de la Syrie, avant de finalement réaliser des frappes dans la province de Lattaquié, à l’ouest du pays. « Les informations trompeuses fournies par [l’armée israélienne] à propos des frappes [israéliennes] n’ont pas permis à l’avion russe Il-20 de se déplacer à temps vers une zone sûre », a analysé Igor Konachenkov. Conclusion : « Les avions israéliens ont vu le Iliouchine 20 russe et s’en sont servi comme bouclier contre les missiles anti-aériens [syriens] », selon le porte-parole de la Défense russe.

En lien, sur E&R :

La vérité sur la Syrie chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants