Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Premier bilan de l’opération russe en Syrie

Cherche "rebelles syriens modérés" désespérément...

Apres deux semaines d’engagement, il est possible de tirer un premier bilan de l’opération militaire russe en Syrie.

Il y a tout d’abord l’intensité croissante des frappes de l’aviation russe. Si lors des premiers jours le nombre de frappes russes était inferieur à une dizaine, l’armée russe a exécuté 64 sorties samedi 10 octobre et les estimations militaires sérieuses estiment que l’aviation russe devrait pouvoir augmenter la cadence pour atteindre des moyennes de 100 à 150 frappes par jour, avec des pointes à 200 ou 250 en cas d’extrême urgence. C’est autant, voire plus que le volume de sorties de l’armée syrienne, mais l’aviation russe est dotée d’équipements plus modernes favorisant largement un appui précis et efficace à l’infanterie, ce qui n’était pas ou peu le cas jusque-là.

La grande offensive au sol lancée par l’armée syrienne, appuyée par la chasse russe, semble se concentrer sur certains fronts bien précis.

Le nord de Homs tout d’abord, où une vaste poche territoriale est aux mains des rebelles (voir ici), poche traversée par l’autoroute allant de Damas à la cote et qui devrait faciliter le transfert d’équipements militaires lourds de la capitale vers le nord. Cela est d’autant plus crucial que l’État syrien fait à ce jour face à deux fronts particulièrement sensibles dans la région.

L’État islamique, comme on peut le voir sur cette carte, s’est considérablement rapproché de la bande côtière au cours des derniers mois, notamment après la conquête de Palmyre. Le nord d’Hama, qui débouche sur la province d’Idlib, a été perdu par l’armée au cours du printemps 2015 et a permis à la coalition Armée de la Conquête de se retrouver à quelques dizaines de kilomètres seulement de la côte syrienne. L’Armée de la Conquête est une coalition de groupes islamistes qui comprend notamment l’Armée du salut, Ahrar al-Sham ou le front Al-Nosra (filiale syrienne d’Al-Qaïda) auquel ont prêté allégeance des clans de guerre tel que Katibat Al Tawhid Wal Jihad, comprenant nombre de ressortissants centrasiatiques, ou encore Jaish Al Muhajireen Wal Ansar dont les rangs comptent de nombreux combattants tchétchènes.

Alors que l’armée syrienne vient d’entamer une offensive terrestre d’envergure dans cette zone, l’infanterie syrienne peut compter sur l’appui aérien des hélicoptères russes dont la maniabilité est bien évidemment adéquate pour aller frapper immédiatement des cibles isolées et notamment les petits groupes équipés de TOWs, qui avaient causé tant de dégâts aux tanks syriens lors de la chute du saillant d’Idlib. Les amateurs apprécieront sans doute ces spectaculaires vidéos d’hélicoptères en action à très basse altitude.

Il semble ainsi assez certain que l’offensive syrienne ait pour but à moyen terme le rétablissement de l’autorité de l’État sur l’axe reliant Damas à Alep, ce qui va à l’encontre des affirmations selon lesquelles le régime se serait résigné en quelque sorte a ne sécuriser que la bande côtière allant de Damas à Lattaquié. Sans aucun doute dans les prochaines semaines, l’Armée syrienne lancera une offensive sur la ville stratégique de Jisr-Al-Shughour.

Alors que l’aviation russe se prépare sans doute à une action militaire de longue durée, la désinformation médiatique a également pris ces derniers jours une intensité jusque-là inégalée. Alors que l’intervention russe a semble-t-il permis à l’armée syrienne de reprendre l’initiative sur les fronts qui sont pour elle les plus cruciaux, la presse française accuse la Russie d’être désormais responsable (voir ou ici) de la progression de Daech dans le nord du pays, et notamment au nord d’Alep ou les rebelles viennent de subir une cuisante défaite ces derniers jours. Un comble alors que la flotte russe frappe l’EI chaque jour : 27 frappes le 08 octobre, 55 frappes le 09 octobre, 63 frappes le 11 octobre, 86 frappes le 13 octobre et 41 frappes le 14 octobre.

À propos, Daech progresse bien depuis 13 mois et le début des frappes de la coalition internationale et ce malgré les quelques 25.000 frappes de la coalition internationale ? A-t-on entendu une seule fois un journaliste francais nous affirmer que : « Daesh progresse grâce à l’Amérique » ?

Trouver des « rebelles syriens modérés » capables de peser militairement semble toujours aussi difficile. Au sud du pays, le fameux « Front Sud » vient le week-end dernier de lancer une offensive autour de Quneitra en totale coordination avec le Front Al-Nosra, la filiale syrienne d’Al-Qaïda. Cette situation n’est pas nouvelle. Dès 2012, de nombreux rapports du département d’Etat, depuis déclassifiés, indiquent noir sur blanc bien que l’émergence de l’EI a été épargnée et que les forces en présence, celles qui comptent pour s’opposer à l’Etat syrien sont : « Les mouvances salafistes, les frères musulmans et Al-Qaïda ». Il n’y a visiblement que les journalistes francais qui n’en ont pas été informés.

Un seul danger pèse sans doute sur l’intervention militaire russe : la livraison de matériel anti-aérien, que ce soit par une puissance du golfe ou l’Amérique, comme vient par exemple tranquillement de le proposer l’inégalable McCain sur Fox News. La folie ne semble pas seulement toucher le camp républicain du reste puisque dans une récente interview le président Obama s’est félicité que Poutine soit acculé au point de devoir se défendre militairement en Ukraine ou en Syrie alors que ces pays étaient auparavant totalement (et pacifiquement) dans le giron russe.

Washington pourrait-il dans un avenir proche armer publiquement Al-Qaïda en Syrie, au motif que les forces russes auraient bombardé des groupes rebelles formés par Washington, dont la plupart se sont déjà rendus à al-Nosra ou Daech ?

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1292812

    Ne les cherchez plus, ils sont en sécurité dans le pays des Droits de l’ Homme...


  • #1292813

    Il est evident ? Pour faire du bon boulot ,il faut des armes ? La honte pour nous Français.


  • #1292814

    Pas étonnant que les Russes frappent surtout Al-Nostra et l’Armée syrienne libre, sur la carte ce sont ceux qui menacent le plus les positions de El-Assad ! Pourquoi certains sont choqués ? Le but affirmé est bien de rendre sa souveraineté à Bachar El Assad.


  • #1292818

    Les jours sont propices à des décès spontanés dans les hautes sphéres...

     

  • #1292847
    le 15/10/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Premier bilan de l’opération russe en Syrie

    La réalité est que la cohérence des moyens militaires russes (en particulier techniques, là, c’est pour ceux qui connaissent l’aéronautique) associée à une tactique parfaitement maîtrisée ne peuvent que venir à bout rapidement des terroristes/mercenaires de tous poils installés par l’Occident sur ce théâtre d’opérations.
    Après, il y a toujours l’option d’une implication massive de l’Oncle Sam et de ses sbires mais là...

     

    • #1292945

      Quand bien meme l’oncle sam s’impliquerait massivement,il serait naif de croire que Poutine a lancé tout ses atouts dans la bataille , pas lui il en a gardé largement sous le pied .Rappeles toi Meyssan a dit que l OTSC etait prete a intervenir au sol si besoin est ,la Chine aussi,et il y’a Khadirov qui a les fourmis tellement il veut aller en decoudre ,l’Iran est là officieusement et pas officiellement pose toi la question de comment ce sera lorsque ce sera officiel,les Iraniens sont entrain de paraffer leurs differents accords faut pas un grain de sable pour l’instant une fois fait et les S300 livrés ce qui est surement en cours .http://francophone.sahartv.ir/infos...),je doute qu’ils la jouent encore aussi finement. Et puis je serais pas etonné qu’une fois Assad revigoré qu’il declare personna non grata tous ces fouteurs de merde qui sont la depuis un an et decide de ne maintenir que ceux qu’il a lui meme appelé c’est encore son droit,a voir.


    • #1292966

      Les Américains fuient devant les Su 30 et ils ont raison.


    • #1292985

      @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Bonjour cher ami

      (en particulier techniques, là, c’est pour ceux qui connaissent l’aéronautique) associée à une tactique parfaitement maîtrisée

      En effet, tout est reglé comme une partition de musique :

      1- Les redoutables Mil 24 ( dont l’efficacité et la force de frappe n’est plus à démontrer ) sont la pour assurer la protection du personnel Russe présent sur la base aérienne, les vidéos de RT montrent que ces dernièrs volent très bas tout autour de l’aérodrome pour abattre la moindre poche de terroristes.
      La seule chose à craindre pour le Mil 24 reste son très célèbre défaut ayant été révélé en Afghanistan dans les années 80, sa tuyère de gaz d’échappement donnant immédiatement sur le rotor, augmente grandement ses chances de se faire abattre par un missile - en plus d’une faible maniabilité étant donné son poids important.

      2- Les SU-25 s’occupent comme leur modèle Américain équivalent ( le tout aussi redoutable et légendaire A-10 ), de l’attaque à basse altitude des cibles au sol.

      3- Les vénérables SU-24 s’assurent du bombardement à moyenne-haute altitude.

      4- Les SU-34 passent leur baptême du feu ( pour l’instant ils le réussissent haut la main ) et peuvent faire toutes - sauf la mission du Mil 24 évidemment - les missions cités plus haut, plus celle effectué par le SU-30.

      5- Les SU-30 sont la pour voler plus haut que les autres avions cités et les protéger d’une attaque par des avions de combat, équipés de missiles R27.
      Anecdote croustillante : il y a environ une semaine, 4 F-15 Israéliens armés ont tentés de pénétrer l’espace aérien Syrien ( plus particulièrement la zone ou se trouvent les forces Russes ) de nuit par la mer, ils ont croisés sur leur chemin 6 SU-30 Russes : demi-tour immédiat pour les F-15 en coupant par-dessus le Liban et interruption de la mission.


    • #1293413
      le 15/10/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Premier bilan de l’opération russe en Syrie

      @ 720-051B (encore un truc qui fumait, à l’ancienne quoi...)

      De retour parmi nous ? J’espère en tout cas que vous avez beaucoup volé.
      Pour le reste, la complémentarité des moyens aériens russes les rend effectivement redoutables, et ce, malgré leur âge parfois avancé... qui est aussi un gage de fiabilité.
      C’est ici que l’on comprend que Vladimir Poutine ne fait pas dans la figuration, les frappes sporadiques et non coordonnées de la "coalition" n’étant destinées qu’à donner du grain à moudre aux propagandistes occidentaux tout en affaiblissant le Président Assad.
      Personne ne peut connaître l’arrière-pensée de Vladimir Poutine, mais on peut en tout cas affirmer qu’il se donne les moyens de la mettre en œuvre.

      Amitiés.


  • #1292877
    le 15/10/2015 par karageorges
    Premier bilan de l’opération russe en Syrie

    La carte du conflit en syrie en dit long . " l armee syrienne libre " est concentrée a la frontiere Israelienne (et Jordanienne) , pas etonnant qu Israel leur apporte un soutient militaire , technique et sanitaire. Le Hezbollah avec la frontiere libanaise. Le Front Al Nustra avec la frontiere turque c est a dire l OTAN, d ou il recoit toutes les aides necessaires pour detruire l Etat Syrien et Assad. Les kurdes risquent une fois de plus d etre sacrifés par Washington-Bruxelles , ils ne parlent plus de leur courage et lutte comme il y a peu.


  • #1292937

    Poutine va réussir son affaire à une seule condition : que les US-sionistes ne dotent pas Al Nosra et l’ASL de missiles capables de détruire les bombardiers russes . En Afghanistan les Stingers US avaient fait merveille contre les hélicos russes...


  • #1292942

    Les deux alliés Turcs et Israéliens prennent en étau la Syrie utile : au nord Al Nosra adossé à la Turquie qui les ravitaille, au sud l’ASL adossée à Israël qui l’arme et la soigne .


  • #1295004

    Putain !!! Et je suis français !!! J’ai honte de mon president