Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Près d’un agriculteur sur cinq n’a rien gagné ou a perdu de l’argent en 2017

Un rapport de l’Insee sur les revenus des non-salariés en 2017 révèle que près de 20 % des agriculteurs n’ont rien gagné en 2017. En moyenne, les exploitants agricoles ont enregistré un revenu net imposable mensuel de 1390 euros par mois.

 

Le secteur agricole est en crise. Pour illustrer ce constat, un chiffre : en 2017, près d’un agriculteur sur cinq n’a pas pu se verser de revenu. C’est ce que révèle un rapport de l’Insee sur l’emploi non-salarié en 2017, publié le 8 novembre.

Les exploitants agricoles ont en effet enregistré un revenu net imposable mensuel de 1390 euros par mois en 2017, soit 8,2 % de plus qu’en 2016. Mais dans le détail, il existe pourtant des écarts importants selon le type de production. Si les céréaliers ont gagné en moyenne 1000 euros par mois en 2017, le secteur viticole s’en sort beaucoup mieux avec un revenu moyen de 2790 euros par mois, en baisse de 3,9 % par rapport à 2016. Cela s’explique car 2017 était une « année de petite récolte après un excellent millésime 2016 ».

 

L’élevage le plus touché

L’élevage est la production la plus en crise. Le éleveurs d’ovins, caprins, équidés, ont enregistré un revenu moyen de 620 euros par mois. À titre de comparaison, c’est 60 euros de plus qu’une personne seule touchant le RSA (559 euros). Les éleveurs bovins, ce n’est pas beaucoup mieux avec 1100 euros net en 2017, soit un peu plus qu’en 2016 (+15,9 %). Cette hausse – guère florissante – s’explique par l’année 2015 catastrophique des éleveurs en 2015, qui ont subi de plein fouet l’effondrement des prix du lait en 2015, à cause de la fin des quotas laitiers.

 

 

Fin juillet 2019, des agriculteurs avaient revendiqué sur les réseaux sociaux des actes de vandalisme à l’encontre de permanences de députés LREM afin de protester contre la signature du CETA, le traité de libre échange entre l’Union européenne et le Canada.

En septembre, la FNSEA, le premier syndicat d’agriculteurs, avait appelé à déclencher des « feux de la colère » dans toute la France pour alerter le gouvernement sur le malaise du monde agricole.

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

90 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ceux qui nourrissent le pays n’ont plus de quoi manger.... la contradiction ultime du capitalisme en phase terminale !

     

    • Français de souche,blancs-blancs voire rougeauds,pauvres,pue-la-sueur,ploucs attachés à leur terroirs,gros beaufs chasseurs ou pêcheurs,empoisonneurs aux pesticides,crétins votant à droite mais souvent en plus pas la bonne,voilà comment vous voient la plupart des journalistes,l’écrasante majorité de nos politiciens et le pouvoir oligarchique !!!
      Vous avez été sacrifiés par l’élite affairiste,cosmopolite et décadente de ce pays,demain vous serez remplacés par des...robots !!!


    • vous inquiétez pas, ils paient quand même leurs charges et leurs taxes. c’est ça l’essentiel, ils ne coûtent rien, ils peuvent crever dans l’indifférence générale.


    • @ Snake Plissken



      Français de souche,blancs-blancs voire rougeauds,pauvres,pue-la-sueur,ploucs attachés à leur terroirs,gros beaufs chasseurs ou pêcheurs,empoisonneurs aux pesticides,crétins votant à droite mais souvent en plus pas la bonne,voilà comment vous voient la plupart des journalistes,l’écrasante majorité de nos politiciens et le pouvoir oligarchique !!!




      Bien résumé mais pas seulement lâché par le pouvoir oligarchique à mon avis. Le taux de suicide des agriculteurs est certainement lié au taux de célibat. Les jeunes femmes préférant les lumières de la ville et les métiers qui font stylé. Du coup à quoi bon travailler toute une vie comme un dingue pour 700 € par mois si en plus t’es condamné à la veuve poignée.


    • Arrêtez cinq minutes avec votre truc de « nourrir le pays »... nourrir c’est pas mettre 30 traitements phytosanitaires dans les végétaux !


    • @Yankee98
      Si on ne nourrit pas le pays ,le pays et il le fait déjà, se nourrit chez Carrefour Auchan Lidl Intermarché Super U
      Donc tu veux quoi au juste ?
      Qu’on se saigne pour faire des prix de chez Lidl ou Carrefour et qu’on crève la gueule ouverte
      C’est bien beau votre discours mais nous aussi on a des charges des crédits des cotisations
      Tu proposes quoi ?


  • Qui s’en étonne ?! La fin de l’exploitation agricole individuelle a été programmée par les mondialistes pour permettre aux multinationales comme BASF/Monsento une fois que la transmission de la connaissance du métier et des semis ne pourra plus se faire de vendre leurs semis transgéniques et leurs pesticides cancérigènes, le couple diabolique aux multinationales agricoles acquises a leur cause. De plus les mondialistes ont planifie d’interdire le peuplement des 2/3 des campagnes, d’où la politique centralisatrice sur les grandes agglomérations. Donc la mort de la paysannerie et leur expulsion des campagnes est voulue et non pas le seul fait du libéralisme économique et des circonstances économiques.


  • Tant mieux ! Il ne manquerait plus qu’ils gagnent du pognon en emprisonnant les gens..


  • C’est un savoir ancestral qui se perd
    J’ai repris une exploitation agricole depuis plusieurs années avec mon épouse et mes enfants
    J’y ai tout appris et j’en apprends encore et tous les jours je découvre et rencontre des anciens qui m’apprennent des savoirs des traditions des gestes merveilleux
    J’ai appris les semis, l’élevage, la traite du lait à la main, à tuer et transformer les cochons,les brebis, les volailles, le gavage, la cochonnaille, conduire des tracteurs, le bouclage, monter des serres, les ruches, tailler les arbres, faire des boutures, récupérer mes semences, faire des couverts végétaux, cultiver mes céréales, faire mes conserves, travailler la pierre ,le torchis, conduire des pelles mécaniques, le bûcheronnage.... Bref des tas de trucs que j’apprends à mes enfants, alors je suis loin d’être bon en tout, mais je me régale
    J’investi dès que je peux dans plus de terre (bois, prairies, champs, friches) même des parcelles insignifiantes, toute petite , même inondable ou sale, ruines (dès que j’ai de petits moyens hop je prends et je dépense très peu puisque je produis presque tout ce dont j’ai besoin et quand je produis pas j’echange ce que j’ai besoin) .
    Venez dans nos campagnes, c’est dur certes ,mais c’est énorme tout ce que l’on y apprend
    Je sais que beaucoup sont déçu du milieu rural et agricole, mais venez voir comme quand on cherche c’est merveilleux, dur mais merveilleux
    Et puis de toute manière, c’est pas pire qu’en ville
    Un lopin de terre et vite fait on s’éclate (en famille si possible et l’école à la maison ainsi vous protégez les vôtres)
    Force et Honneur camarade

     

    • #2317666
      le 09/11/2019 par Camarade décroissant anti-capitaliste
      Près d’un agriculteur sur cinq n’a rien gagné ou a perdu de l’argent en (...)

      Oui le bonheur est là où vous le plantez, le jardinez ,l’entretenez , nous sommes nos propres fabriquant de bonheur
      Comme on dirige sont malheur, cultivé sa peine , entretien sa misère, on est les architectes de notre destin
      Personne ne me dira ce que je dois penser, vivre, décider
      Même dans ce monde de merde ,on peut se créer un jardin Secret
      La famille, la maison, l’environnement en sont
      Disons merde à nos oppresseurs
      Force et Honneur


  • Bernard Arnault est le premier actionnaire de CARREFOUR : Macron, qui n’a rien à lui refuser, a fait voter la loi EGalim (octobre 2018) qui permet à la grande distribution d’augmenter ses prix de 6%... soi disant… "pour leur permettre de mieux rétribuer les agriculteurs" ! Les bouseux n’ont rien vu venir et Bernard Arnault s’est gavé grâce à la loi EGalim ! Cette grande crevure d’Arnault ne semble pas lâcher Macron d’une semelle, on comprend pourquoi...

     

    • Egalim devait mieux rétribuer les producteurs mais aussi restreindre l’utilisation des phytosanitaires, les restrictions sont bien arrivées, quant aux meilleures rétributions, dans une "réunion de filière" concernant les producteurs ovins, il leur a été répondu texto ; "C’est de l’enfumage."


  • Encore un autre assassinat lent et douloureux d’une force de travail utile au pays.

    On est vraiment en train de se faire massacrer.

     

  • - Que les agriculteurs arrêtent de se suicider : quitte à tutoyer la mort, autant agir efficacement sur des lieux de pouvoir.
    - Que les agriculteurs arrêtent avec les syndicats FNSEA et consorts : s’il est question de vie ou de mort, la lutte doit être radicale.
    - Que les agriculteurs arrêtent avec la monoculture : qu’ils se réapproprient la culture multiple de leurs aïeux paysans, qui ne cherchaient pas le profit, pas l’argent, mais l’indépendance dans la subsistance d’abord. C’est à dire la liberté dans les choses simples.

    Amis agriculteurs, faites-vous une culture pour vous, votre famille, puis vos amis, puis votre voisinage, puis votre ville ou village... d’abord. Une culture multiple, variée, sans chercher à nourrir le veau d’or. Le surplus vendez-le, tout ce qui n’en est pas, gardez-le pour vous. Alors vous ne manquerez de rien, ou du moins vous serez bien moins en manque qu’actuellement..

     

  • N’oublions pas le génocide criminel direct/indirect sur le terrain de technologie soit disant "progrès" : https://www.youtube.com/playlist?li...


  • Il va être difficile voire impossible de fédérer tous les mécontents, je n’en ai pas vu sur les ronds points hélas. Les autorités d’occupation ont décidé pour tous les domaines de privilégier les circuits longs et coûteux, notamment les produits de base. Ainsi à la moindre crise, le pays s’effondrera comme un château de cartes. Celles du capital.

     

  • Ouh là ! C’est pas le chemin que j’vais prendre moi !
    Le retour au rural c’est bien, dans les faits, t’en as jusqu’aux bottes !
    Bon courage à ceux qui sont d’dans !


  • Qu’ont-ils fait pour se retrouver là ? Ont-ils bien travaillés à l’école ou fait des études ?

     

    • Vous êtes vache, elle s’est excusée la p’tite... (ses excuses chez Morandini valent leur pesant de cacahuètes - on a trouvé notre nouvelle Nabilla !)


    • C’est exactement au sujet des agriculteurs que j’avais eu mal au coeur en entendant les propos de Julie.

      Je pense qu’elle n’a pas fini d’en entendre parler de ses quelques phrases assassines. Je ne comprends pas comment une personne comme ça peut se dire catholique. Où intervient dans son discours le fait d’aimer l’autre comme soi-même, d’avoir de la compassion...

      Actuellement, le système éducatif n’a l’air de sortir que des zombies qui sont les plus cons possible pour réaliser leurs tâches sans se poser de questions et qui regardent hanouna en fin de soirée. Parmi ceux qui surnagent, il y a les "cons" utiles, par exemple, les économistes, qui ont été lobotomisés et qui croient que leurs lois économiques sont sacrées et que le marché est auto-réglé. Et il y a surtout les politiques, qui sont recrutées parmi les plus roublards, les plus rusés et les moins scrupuleux.

      Pendant que tous ces parasites se goinfrent, les réels producteurs de richesses crèvent la dalle et s’entendent dire qu’ils auraient dû bosser plus à l’école pour faire partie des winners qui des salaires indécents sans rien faire.


  • Pourquoi pas leurs donner une allocation tous les mois, (un salaire minimum ).la France donne bien des allocations familiales à des familles qui fond rien pour elle.

     

    • Et pour quoi faire ? Ils iront direct chez New Holland s’acheter un tracteur à 100 000..


    • Pourquoi donne t’on des allocations familiales ?peu être que je me trompe mais avoir des enfants n’est pas une obligation ?

      aux moins les agriculteurs travaillent pour nous nourrir et entretiens les paysages de nos compagne


    • @ identité effacée
      C’est Julie-est-d’accord, qui répond.
      "Je vous souhaite un bon cancer à vous et à vos enfants."
      De moins en moins effacée, l’identité !
      Ce souhait de fin d’année pour oser défendre les agriculteurs ?!!!!
      Il y a de tout, chez les agriculteurs, et aussi chez les Français. Tant de colère, l’estomac plein. Et qu’est-ce qu’on va manger demain ? 75 millions de bouffeurs dans notre pays remplissent quotidiennement leurs assiettes, trois fois par jour. Soit, il y en a au moins 15 millions de trop.
      Soit, il y a beaucoup à redire sur le contenu de l’assiette.
      C’est quand même mieux que Leningrad en 1943.
      Grâce à qui ?
      Manger jadis, c’était une récompense, parfois un luxe. Le bon sucre de betterave, la bonne graisse du beurre, le bon pain chaud, les œufs mollets... Même bourrés de conservateurs et d’antibiotiques.
      Ah quand on a faim, le soir...


  • Ça fait de la peine de voir que des pans entiers de nos zones rurales se suicident de la sorte , mais les agriculteurs ne sont pas des saints. Pas plus tard que le mois dernier les agriculteurs ont manifesté pour demander l’autorisation de continuer à utiliser leurs pesticides massivement . En suivant la FNSEA, les agriculteurs se sont tirés une balle dans les deux pieds.Tout ce qu’ils font c’est obéir à un modèle productiviste à outrance, et rares sont les agriculteurs honnêtes qui ne participent pas à l’empoisonnement général de la population.

    Il suffit de se balader à vélo le long des champs pour voir des agriculteurs déguisés en astronaute en train d’asperger leurs légumes avec des tas de saloperies . Pourquoi nos agriculteurs sont devenus malhonnêtes ? Pourquoi vouloir suivre à tout prix le modèle productiviste, quitte à tuer des populations entières ? Les bébés sans bras sont nés dans la campagne du Morbihan, personne n’en parle mais il faut pas sortir de l’ENA pour comprendre d’où viennent ces malformations. Elles ne sont pas génétiques.

     

    • @Identité effacée



      Et les colorants, les clopes (agents toxiques du tabac), les détergeant, les bisphénol (présent dans les emballages alimentaires, dans le matériel Hi-Tech, Ordinateurs, CD, DVD, téléphones, housses de téléphones portables, dans les sèche-cheveux, lunettes, voitures, tétines, casques de sport et de sécurité, équipements électriques rallonges, prise, etc..., jouets en plastique, dans les tickets de caisse et reçus de carte bancaire, billets de banque, billets d’avion, dans les douilles à pâtisserie, bacs de réfrigérateur, mixeurs, micro-ondes, vaisselle et couverts en plastique réutilisables et dans les bouteilles et bonbonnes d’eau rechargeables, gobelets en plastique, récipients alimentaires en plastique pour micro-ondes, emballages alimentaires pour plats cuisiniers et surgelés, boîtes de conserve, canettes de soda) tous les perturbateurs endocriniens, les polychlorure de vinyle, les conservateurs, le Bisphénol S, le plomb, l’aluminium , les vaccins, le Coca-Cola, et tous les sodas, le sel nitrité (nitrite de sodium) ,le sucre raffiné, les antioxydants alimentaires chimiques, les cosmétiques, aérosols, les antibactériens, antiacariens ou désodorisants censés « purifier » les logements, les traitements textiles acaricides (linge de lit, matelas), la mal-bouffe, les particules de tes freins que tu inhale dans ta voiture, la pilule contraceptive féminine, le Linky, les antennes relais de téléphone, la wifi, les serviettes et tampons hygiéniques jetables, etc, etc... (liste non-exhaustive)





      - Et toi comme tout le monde, tu utilises un téléphone portable, un ordi et tu nous pollues aussi en nous bombardant d’ondes,ainsi qu’ avec ta voiture, ton frigo, etc, etc...

      - Chère @Identité effacée , notre monde est toxique, pas besoin de nous pointer du doigt , quand tout le monde pollue , en fait une étude dit le contraire (les agriculteurs ne sont pas la sources première des pollutions loin de là) les produits désherbant sont principalement utilisé par la SNCF pour l’entretien des voies et aux abords de ces voies, et par les communes, les villes pour la voirie, les trottoirs, les jardins public, et par les compagnies autoroutières ainsi que les aéroports, mais s’en prendre a un paysan dans son tracteur, c’est plus facile que de s’en prendre a l’Etat, Vinci, la SNCF, Autoroutes du Sud de la France (ASF), groupe Eiffage, Bouygues ou les aéroports
      Cordialement un exploitant agricole du Gers


    • Cher agriculteur du Gers,

      Nous sommes presque voisins ...seules 2 heures de route nous séparent . Dans cette époque toxique, nous demeurons tous dans l’antichambre de la mort, avec ou sans Prozac, avec ou sans corde autour du cou, on fait comme on peut, , et je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas mettre sur table le débat épineux du modèle productiviste dans lequel la majorité des agriculteurs se sont vautrés.... Détruisant par la même la santé d’une population entière, ainsi que la qualité de la nourriture qui faisait la grandeur de l’Ex-France

      Notre monde est toxique certes , voué à croupir dans une longue agonie , et les agriculteurs qui suivent le modèle productiviste participent pleinement à cette immense danse macabre. Je suis bien consciente que le système mène une guerre impitoyable contre vous, contre vos acquis , cest le cas pour le reste de la population, mais on a toujours le choix : la voie de la désobéissance est celle que vous avez refusé en bloc. J’ai souligné dans mon message que seuls quelques rares agriculteurs étaient honnêtes....Jai oublié de rajouter que les autres , tous les autres ! mériteraient un tribunal pour collaboration avec l’ennemi (le Capital) , et crime contre l’humanité.

      Notre mort programmée serait plus douce si nous pouvions manger sainement et bénéficier des vertus des aliments . Le coup des 5 fruits et légumes, ce sera sans moi ! Quel dommage que les agriculteurs n’aient pas montré la voie de la résistance. Ils se sont mis à plat ventre et je leur en veux car ils auraient du être une lueur d’espoir dans cette époque terrible et dévastée . Déverser des tas de poison sur notre bouffe pourquoi ? Pour obeir ! Pour la gamelles La gamelle.....cest toujours à ça que l’on revient. Maudite gamelle !

      Cest vrai, j’utilise un téléphone pour écrire, tout comme vous utilisez un PC. Ce petit clavier est mon fidele compagnon de route , ma plume pour écrire des textes où tout le monde en prend plein la gueule. Rassurez-vous, pas que les agriculteurs . Les français de souche zombifiés, les agriculteurs, les prolos, les immigrés, les homosexuels, les alcoolos les ennemis intérieurs, les ennemis extérieurs et les empoisonneurs ! Tout le monde....nous sommes tous coupables, certains plus que d’autres.


    • @Identité effacée
      J’entends votre colère mais elle est dirigée, manipulée, et vous ne le voyez pas
      Le problème c’est que quand on montre la lune l’Abruti regarde le doigt
      Les agriculteurs subissent depuis des décennies les assauts incessant du capital des gouvernements successifs que l’on a eu
      Beaucoup étaient solide et se sont adaptés puis les femmes et les enfants ont quitté les campagnes trop sale ,trop gueux pas assez glamour à la mode puis les écoles ont fermé, les commerces etc, etc.. la vie rurale c’est appauvri , on a pauperisé le milieux rural, ne sont resté que les acharné et quelques riche exploitant
      Je connais le milieu agricole ,il n’est pas du tout ce que tu racontes, les agriculteurs sont des hommes ils ont besoin de vie autour d’eux femmes enfants commerces comme tout le monde
      Viens vivre 24/24 dans ta ferme pour survivre à peine
      Viens subir les injures le dénigrement pendant des années
      Viens travailler pour une prime activité (RSA)
      Viens subir les contrôles les normes les charges les cotisations les huissiers la banque l’acribashing et on verra combien d’entre vous resteront debout comme des bonhommes et pas pendu ou sous Lexomil Valium
      Tu participes à ce que tu denonces la destruction du pays pour les tenants du manche
      J’imagine que tu penses pareil des cheminots, des taxis bref il n’y a que toi qui résiste
      Bravo p’tite dame je prie pour toi la convaincu la juste la guerrière la forte
      Amicalement avec tout mon respect
      Et j’espère que tu seras plus forte que nous et que tu nous libéreras
      D’un agriculteur papa de famille nombreuse et époux français et gersois


    • @ identité effacée.
      Quelle rage contre les agriculteurs.
      Ils sont le secteur PRIMAIRE. Ils alimentent les autres, les tertiaires, les secondaires qui eux fournissent l’ordinateur et la voiture.
      L’agriculteur a pour mission de nourrir une masse de millions de personnes. Du pain, du lait, de la viande et des légumes pour presque tout le monde, du moins en France.
      Il n’a ni les moyens ni l’opportunité de faire dans la subtilité, le bio à tout va, etc. Pourquoi lui en voulez-vous de ne pas se soulever ? Avec ses dettes, sa famille, son quotidien où pas une seule heure de travail ne peut être zappée ?
      Ravalez vos rages, parlez-leur en privé, à vous lire on croirait entendre Julie Graziani parfois. Un peu de solidarité, éventuellement par le silence, avec le secteur le plus opprimé, le plus attaqué, et le plus nécessaire du pays. Même si les revenus sont inégaux, les techniques chimiques, etc. Vous vous permettez même de décourager l’initiative privée en exagérant les bidouillages anecdotiques de quelques producteurs vendeurs qui doivent payer leurs dettes à la banque (merci quand même de nous en informer). Si les bobos des villes, même considérés comme des gogos, redistribuent leurs sous trop confortablement acquis chez les producteurs des champs qui triment dur, ce n’est que justice, après tout. Tant les bobos que les producteurs contribuent ainsi à une publicité, un encouragement de la culture bio et du fait-à-la-maison (même un peu tiré par les cheveux).


    • Cher agriculteur du Gers, époux et père,

      Je suis une mère aussi . Mariée officieusement, pas dans le rite chrétien car nous ne sommes pas chrétiens (notre religion n’est pas reconnue en France , mais dans le Nord de l’Europe boréale oui) , et je suis jeune grand-mère quadragénaire ! J’ai eu une petite-fille il y’a peu. A sa naissance, je lui ai offert de l’or et un Glock. Elle n’en profitera qu’à sa majorité, je précise ! Je sais déjà qu’elle mangera de la merde toute sa vie . Je ne vais pas faire mon Jean Pierre Coffe , mais oui, la bouffe française est devenue de la merde.

      A qui la faute ? Au citadin qui se ruine dans des produits bio qui ne le sont pas ? Non, c’est essentiellement la faute des agriculteurs, leur à plat-ventrisme devant le modèle productiviste. Vous savez bien que la majorité des agriculteurs appartiennent à la FNSEA et qu’ils réclament le droit d’étendre les zones d’épandage de pesticides . Ils empoisonnent sciemment la population et nous refilent des cancers à tours de bras. Oui...Quelque part c’est un crime contre l’humanité.

      Apres avoir été professeur de langue espagnole, j’ai bossé dans la restauration, je les connais les circuits de la bouffe et les agriculteurs. Je sais leurs traffics très peu honnêtes.

      Moi aussi je vis dans une petite ferme, la mienne ! Terrain (pas assez grand pour etre autonome), poules, verger , élevage canin. Et j’oubliais, adoption de chevaux maltraités qui ont été laissés sur le bord de la route (par des agriculteurs ! Pas par des Jockeys). Croyez moi, j’ai assez de boulot comme ça.

      Je ne vous cache pas que je suis morte d’inquiétude de laisser ma fille , ma petite fille , dans ce monde là. A ingurgiter de la merde et du poison tous les jours , sans parler du chaos social final et migratoire qui aggrave cette toxicité généralisée.

      De la part d’une mère qui va laisser sa fille, sa petite fille, dans....

      La nuit !


    • Julie, c’est bien joli tout ça mais jai l’impression que vous avez une méconnaissable totale de ce qu’est un agriculteur du 21 ème siècle. Le 8 octobre dernier les agriculteurs ont manifesté avec grand bruit pour réclamer le droit d’étendre les zones d’épandage de pesticides.

      Je vous souhaite un bon cancer à vous et à vos enfants.


    • @Identité effacée
      Tu me souhaites un cancer, a moi et mes enfants, wouawww quelle grâce, quelle bonté et charité
      Moi, me semble-t-il, je ne t’ai pas insulté ,ni espéré pour toi et tes enfants quelques malheurs que ce soit, tu m’a dit que ta religion n’est pas reconnu et que
      Je te cite
      « Mariée officieusement, pas dans le rite chrétien car nous ne sommes pas chrétiens (notre religion n’est pas reconnue en France »
      Si je regrette cette religion est même très présente au Sénat et a l’Élysée, Meyer Habib, en est un digne représentant et rien avoir avec des chrétiens
      Et
      « mériteraient un tribunal pour collaboration avec l’ennemi (le Capital) , et crime contre l’humanité »
      Ah ! et maintenant tu nous souhaites Nuremberg et puis quoi encore
      Dans 100 ans peut-être (ni oubli, ni pardon)
      Allons un peu de sérieux @Identité effacée
      Tu veux 5 fruits et légumes avec qualité bio, mais au prix du supermarché
      On voit madame, que vous êtes en plein délire
      Comment un éleveur, un paysan, un maraîcher, pourrait faire des prix de grandes surfaces avec son exploitation ?
      Les supermarchés achètent des fruits ,des légumes, de la viande et des volailles a la tonne, quand moi j’ai des cheptel ridicule comparé a des tonnes, une petite serre et quelques fruitiers, explique nous ça ?
      Je peux pas lutter contre les prix des supermarchés et aucun agriculteur ne le peut
      Si j’enlève la perte, les parcs, l’eau, le grain, les assurances, la TVA, les risques d’intempéries, l’électricité des clôtures, la mécanisation, la livraison, les salles d’abattage, la chaîne du froid a respecter et je m’arrête là, parce-qu’il me faudrait une page entière ,de norme, contrôle et charge, si on rajoute a ça MSA, Foncier, etc... mes produits, si je faisais les prix des supermarchés , je mettrais la clef sous la porte en 15 jours
      Et tu voudrais en plus, que je me rajoute la vente et tout le toutim, mes journées sont comme les tiennes, de 24 heures, désolé
      On peut pas parler avec toi, tu est une hystérique, je suis resté polis, donc je te laisse dans ton délire paranormal
      Faut redescendre les pieds sur terre ma p’tite dame
      Cordialement d’un agriculteur du Gers qui risque Nuremberg et des cancer sur 10 générations
      Force & Honneur
      Salutation a @Laurent71 camarade


    • Agriculteur du Gers ,

      puisque tu me tutoies soudainement je ne vais plus te vouvoyer. Je ne vois pas où je t’ai souhaité un cancer, ce message ne t’était pas adressé, à moins que tu t’appelles Julie , et c’était de l’ironie PURE. Ne me prête pas des propos que je n’ai pas tenu car c’est malhonnête de ta part. Ceci dit je n’en attendais pas moins.

      A court d’argument tu critiques ma religion, celle de Dominique Venner aussi par la même occasion. Je ne t’en donne pas le droit , Ce n’est pas toi , agriculteur chez Monsanto, qui va m’expliquer à quel Dieu je dois croire. S’en prendre à ma religion est tout aussi stupide que ces abrutis qui se vautrent dans un débat stérile et islamophobe sur le voile. Alors tes petits proverbes condescendants sur la lune et l’idiot qui regarde le doigt, tu peux te les garder.

      Puisque tu ne me réponds pas sur les pesticides, je te laisse à tes considérations sur ma religion,. Un de ces jours tu pourras lire Dominique Venner, il était païen et il parlait très bien de la religion des peuples européens Je ne savais pas que Dominique Venner était dans la franc-maçonnerie....c’est hallucinant de bêtise.

      De la part d’une mère. Contrairement à toi je n’en fais pas tout un foin d’être parent, et je n’en retire aucune fierté. Tout le monde copule et tout le monde pond. Comme n’importe quel animal. Comme n’importe quel insecte....C’est biologique et naturel . Rien de plus.


    • @Identité effacée
      C’est l’hôpital qui se moque de la charité, tu dénigres sans connaitre ma profession et moi je ne pourrais pas me moquer un peu de toi, tu dis je souhaite un cancer a toi et tes gosses (que ce soit pour moi ou Julie peu importe) et tu viens nous parler de respect, je crois rêver
      Non, ou tu es très malade ou tu n’es pas stable psychologiquement, d’ailleurs c’est pas Dominique Énervé qui c’est suicidé dans un lieu catholique ?
      (Il se suicide par arme à feu le 21 mai 2013 devant le maître-autel de la cathédrale Notre-Dame de Paris.)
      C’est du respect ça peut-être ?
      Bon ta colère t’emporte et tes mots (maux) dépassent ta pensée
      Je prie pour toi que tu m’apprécies ou pas
      Que Dieu te garde


    • @Identité effacée
      « De la part d’une mère. Contrairement à toi je n’en fais pas tout un foin d’être parent »
      Et je saisis pas tout dans tes com’ (ou ai-je fait un foin d’être parent ?)
      Tu es sure d’aller bien ?
      Mais en effet je suis fier de ma famille pas toi de la tienne ?
      Aaaaah et un dernier mot, mon épouse ne pond pas, c’est mes poules qui pondent , le mariage pour tous, n’est pas encore étendu aux poules, navré
      Bon je te laisse sur ces quelques mots, je vois que tu es très remonté contre les agriculteurs et surtout moi, pour un peu de moquerie
      Je m’en excuse fortement
      Bonne soirée


    • Agriculteur du Gers,

      Les livres de Dominique Venner sont en vente chez Kontre Kulture . Tu ferais bien de t’en procurer un et on en reparlera ensemble si tu veux. Evite de parler de ceux que tu ne connais pas, apprends d’abord à les connaitre .

      Comme il nous manque à tous...

      Dominique Venner est respecté dans les milieux dissidents , y compris par Soral. C’est ce qui ma attirée sur le site ER . Cest aussi ce qui fait que je vais faire un don au site car j’y vois un lien précieux.

      A bientôt l’ami ! Et garde tes insultes pour toi , je ne suis ni hystérique, ni malade, ni droguée, ni allumée .Je suis une personne normale qui s’inquiète de l’état de la France

      Oui, Dominique nous manque terriblement. Et crois moi on est nombreux.


    • @Yves sans logement, à plat ventre malheureux ! Comment oses-tu répondre à identité effacée Celle qui Sait Tout(C’est Thor et Odin qui lui ont dit pendant une transe suite à une cuite à l’hydromel et une heure à cogner sur un tambour chamanique en cuir de cerf directement avec le front.) !
      @identité effacée,
      La FNSEA a appelé à manifester contre les distorsions de concurrence et pour le retour des contrôles aux frontières et l’interdiction d’entrée des denrées agricoles ne respectant pas les normes françaises sur les produits phytosanitaires.
      Seul un tiers des exploitants sont syndiqués et ils ne sont pas tous à la fédé.
      Pour le modèle productiviste, il se peut qu’un jour ce soit l’UNICEF qui gère les exploitations agricoles, en attendant, c’est le capitalisme.
      Tu ne veux pas de migrants africains, mais tu vas, toute honte bue, acheter la production espagnole qui les emploi.
      La confiture artisanale locale c’est trop cher, en Belgique, une société agroalimentaire fournit la plupart des marques et des distributeurs en confitures et fourrages de biscuit, et ils arrivent à faire la confiture de ton choix avec du sucre, des arômes, des colorants et des trognons de pommes. La confiture de fraises, où la seule fraise est en photo sur le pot. Là on est dans la marge nette, c’est autre chose que de transformer sa petite production dans son labo à 1000 euros le mètre carré, là on est dans le compétitif quasi dans le miraculeux, puisque la poule pond des œufs d’or en mangeant de la merde...
      Quant au cancer...
      https://www.bvoltaire.fr/cancers-da...


    • Laurent qui vient au secours de son ami ,

      L’interdiction des pesticides dans certaines zones est bien à l’origine des feux de la colère de nos chers paysans. C’est pas beau de mentir :

      https://www.francebleu.fr/infos/agr...

      https://www.francetvinfo.fr/economi...

      https://www.lanouvellerepublique.fr...

      https://www.terre-net.fr/actualite-...

      Avant en France on mangeait toujours bien, les plus pauvres pouvaient s’acheter des bons ingrédients pour rien. C’était ça la France. Aujourd’hui il y a que les riches qui mangent bien ! C’est normal ? Non. Et tu nous dis sans honte : " Ma petite si tu veux pas dépenser toute ta fortune chez nous, c’est normal que tu manges de la merde ! "

      Honteux...

      Oui, quelle honte de dire ça aux gens. Tout le monde devrait bien manger en France. . Pas uniquement les castes riches


    • par Camarade de lutte

      @Identité effacée
      Tu es très menaçante, insultante, et auto-centrée , le monde ne tourne pas autour de toi, et tu n’es pas représentative des français
      Propriétaire qui a une seconde maison en Andalousie, qui se plaint de longue, tu es pessimiste, déprimante
      Tous tes commentaires sont désagréable 
      On aimerait te voir à la place des agriculteurs, à la place des gens qui ne sont pas propriétaires , c’est lassant de lire tes remontrances, toi, toi, toi ,tu n’es pas seule au monde, ici c’est E&R , faut arrêter avec tes identitaires ,ton Dominique Venner, tes rites païens, tu imposes ta colère et ton hypocondrie, tes craintes et ton catastrophisme sans cesse
      On vit tous en France, on a besoin d’espoir pas de ton défaitisme !
      E&R prône le militantisme, l’entraide, la formation, le retour à la terre, l’autonomie, des valeurs saines, pas de la neurasthénie ni de la dépression
      Haut les cœurs, force et honneur, espoir et entraide
      On dirait ces gauchistes qui voient le mal partout, le racisme partout, le fascisme partout, l’antisémitisme partout sois positive et tu reprendras le goût du combat ,de la lutte, et de la Vie
      Amicalement camarade d’E&R


    • @Identité effacée
      Wouaaaaa tes sources vraiment irréprochables France-bleue, France Info, La nouvelle république fr, ça c’est de la sources fiables
      La voix de tes maîtres
      Tu nous fais bien rire la guerrière identitaire a la religion boréale
      Tu as beaucoup d’humour et Laurent71 et Yves se font bien piéger, par tes calembours de comique viking
      Bravo @Identité effacée, bientôt au Jamel Comedy Club ou en première partie de Gad Elmaleh


    • #2320135
      le 12/11/2019 par 3éme ligne et conducteur de tracteur
      Près d’un agriculteur sur cinq n’a rien gagné ou a perdu de l’argent en (...)

      @identité effacée
      Tu as essayé le jus de carotte et de betterave ça rend aimable et joyeuse
      Tu devrais t’en faire un jus
      J’aimerais pas être voisin avec toi oulala la la !!!???? !!!!???


    • Non mais c’est vrai aussi, les pesticides largués a la tonne, c’est pas ce qu’il y a de mieux hein... les producteurs sont peut-être forcés d’agir ainsi mais bon, c’est malheureusement l’esclavage du capital qui veux ça.

      Dans un pays sain et non pourri jusqu’à la moelle et au dela, surement trouverait on des solutions pour pallier a ces pesticides et engrais qui détruisent les vies et la terre.


    • @Adeon
      Et pourquoi on ne dénonce jamais la responsabilité des femmes avec leur pilules contraceptives ,de la pollution de nos fleuves, rivières, ruisseaux, nappes phréatiques
      Pourquoi on fait juste chier les agriculteurs
      Faisons le décompte des pilules contraceptives et de femmes et d’exploitation agricole et pensons aussi à ne pas oublier les communes et la SNCF plus grand utilisateur d’herbicides


    • @Adeon, si tu prends production par production, et que tu compares avec les épandages qui sont faits dans le reste du monde, entre les restrictions, les interdictions et grâce à la technicité des agriculteurs français, la France est le pays où il y a le moins de phytosanitaires à l’hectare, en élevage, en 15 ans la consommation d’antibiotiques a baissée de 40% tout le monde à joué le jeu, les éleveurs et les vétérinaires, mais on le dit pas à la télé alors ça n’existe pas.
      Sans engrais ni traitements, on sait déjà ce que ça donne, une moyenne de 20 quintaux hectare pour le blé contre 75 quintaux hectare aujourd’hui avec une rentabilité, vu les cours, au delà de 60 quintaux hectare.
      Fin du 18ème siècle un marchand parisien de passage sur une foire de Lyon était stupéfait de voir des bœufs Charolais pesant jusqu’à 4 quintaux, aujourd’hui un éleveur qui maîtrise sa génétique et son alimentation arrive à sortir des bœufs de 16 quintaux, sans antibiotique ni hormone de synthèse.
      Nous vivons dans une période d’extrême abondance alimentaire en occident avec une population qui vit essentiellement du tertiaire déconnecté du réel, une bande d’enfant gâtés qui boudent devant l’assiette exigeant des produits de luxes au prix hard discount.
      Allez donc tous tâter de la production, on va se marrer dans les prochaines années, chez nous, le foncier agricole se libère et sur 5 candidats à l’installation 2 futurs permaculteurs, la gueule pleine de Claude Bourguignon, de Pierre Rabhi et de la ferme du bec helloin, plus personne n’en a rien à foutre, on les installe, tout le monde va prendre son billet au passage, l’ADASEA, la SAFER, le Crédit Agricole et tous les marchands, ça va pas durer aussi longtemps que le pont de Saint Laurent...
      Les derniers installés que j’ai rencontré, on repris 3 hectares de prairies, ils ont emprunté un tracteur avec un décompacteur, ont fait des saignées dans la prairie et y ont jeté leurs semences en mélange.
      Leur plus gros soucis, c’est qu’ils ont acheté la maison avec un crédit à la consommation que la banque ne veut pas changer en crédit immobilier qui leur permettrait de toucher les APL !
      Avec des agriculteurs de cette trempe, les Français peuvent dormir tranquille ils ne manqueront de rien...


    • @Identité effacée
      Pourquoi ton Dominique Venner au lieu de s’en mettre une dans la caboche ,il n’a pas proposé un plan ou le début d’un plan
      Comme E&R ou d’autres
      La lâcheté certainement


  • Un rapport de l’insee...
    Comme si l’insee était représentative de la vie des gens.
    Perso, je vis depuis 20 ans sous LEUR fameux seuil de pauvreté et je m’en porte que mieux. Et j’ai auto et tablette, relations sociales, je soigne mon entourage... Tant que nous continuons à courrir après le pognon, (le boulot, les subventions, la possession, les crédits...) nous jouons LEUR jeu.
    ...Commençons donc par arrêter de voir le monde à travers LEURS lunettes et de chiffrer la vie des gens. Comment (et pourquoi) chiffrer la contemplation/méditation/prière, le plaisir d’un fruit cueilli sur l’arbre, le sourire d’un nourrisson, les bienfaits d’un jeûne...
    40% des accident sont dûs à l’alcool... ça veux dire que les 60% restant n’ont pas bu. C’est donc plus dangereux !!!
    Au loto, 100% des perdants ont joué...quand même !
    Les chiffres n’ont aucun sens et nous sommes obnubilés par eux. Une autre forme de l’hypnose collective avec laquelle ils nous tiennent.
    Les chiffres, comme la sécu, le smic, la démocratie... sont devenus des dogmes intouchables.
    Les chiffres, c’est pour quantifiable. La qualité est ailleur.
    Si vous voulez rêver, réveillez vous !


  • Nous, consommateurs sommes tous responsable de ce fléau.
    Si nous consommions avec éthique et que l on court-circuite ainsi la marge des industriels et grandes surfaces, nous permettrions ainsi aux agriculteurs et leurs familles de vivre dignement de leur travail.

    Nous avons ce pouvoir en allant à la rencontre des producteurs.

     

    • Les producteurs à cote de chez moi ils vendent un pot de confiture au cerises à 4,50 euros. Au Carrefour une confiture aux cerises coute 1,70. Pour les tomates, c’est pareil ! 4,89 chez le producteur,elles sont belles certes, mais je fais comme le bon peuple , j’achète les tomates du Carrefour à 2,50 quand j’en ai pas assez dans mon terrain. Et je ne me sens pas coupable. Les producteurs n’ont qu’à améliorer le circuit, et pratiquer des prix moins chers qu’au supermarché. Et qu’il arrêtent de nous prendre pour la poule aux oeufs d’or !


    • @identité effacée

      Ce ne sont certainement pas les mêmes produits, qualitativement parlant, nutritivement parlant et gustativement parlant.


    • Voilà des paroles sages ! On ne peut pas changer le monde tout d’un coup. Il faut par contre, chaque fois que cela est possible, poser les petits gestes qui contribuent à l’améliorer dans le sens que l’ on souhaite. C’est une question de cohérence. En plus, c’est très gratifiant.


    • Titus, évidemment, mais comment voulez-vous que le pauvre Gilet Jaune dans le fin fond de sa campagne prolétaire puisse acheter un pot de confiture à 5 euros ?


    • Fabrication maison ? Vente directe ? Laissez-moi rire...Combien de fois je me suis avoir par les producteurs.. Fruits pourris au fond de la cagette, légumes achetés au supermarché du coin et mélangés à des légumes "maison’ pour compléter les lots..Je ne parlerai pas de l’huile d’olive : trafiquée à....95%. , Il "coupe" leur huile AOP avec de l’huile espagnole ou tunisienne qu’ils achètent au black.Ils ont tous une embouteilleuse et peuvent faire leur petit trafic sans problème. Quant au milieu viticole,que je connais parfaitement, les plus gros tricheurs sont les petits producteurs..


    • @identité effacée.

      Je suis bien d’accord avec vous pour dire que lorsqu’on n’en a pas les moyens, il n’est pas très cohérent de payer un pot de confiture deux fois plus cher. C’est d’ailleurs pourquoi je dis "chaque fois que c’est possible" dans mon premier message. Mais je persiste aussi à dire, à l’autre extrême, que celui qui en a les moyens et qui dit ne pas croire dans l’agriculture industrielle mondialiste, devrait accepter, s’il veut être cohérent avec lui-même, de payer un peu plus. Pour aller plus loin, je dirais même que le plus cohérent de tous, c’est celui qui renonce à d’autres plaisirs ou d’autres biens matériels superflus, en vue de pouvoir payer au producteur cinq euros son pot de confiture. C’est le renoncement au service de l’idéal. C’est plus rare !


    • André Bastin, nous sommes à un point où nous ne pouvons plus cacher ce qu’il se passe. Il y a énormément d’arnaques et les bobos se font largement avoir. En France le miel que vous payez 4 fois plus cher chez un producteur vient le plus souvent de Bulgarie. Les foies gras viennent de Hongrie et les cèpes de Roumanie. Ils trichent, et tout le monde le sait, mais personne ne dit rien. Et je ne vous parle pas dès canards gonflés à la pompe avant d’être exposés sur les étals, sans oublier quils les peignent très souvent avec un colorant jaune. Hé oui, ça c’est la vérité que les parigots ignorent.


    • @Identité effacée

      Mais le petit ou moyen producteur français, celui qui fait un bon produit à tout point de vue, qui traite bien l’environnement et les animaux, qui vend à un prix compétitif, qui fait travailler quelques personnes, qui est là depuis des générations, qui se fait rentrer dedans par la production étrangère ou par une multinationale qui pratique une agriculture industrielle sauvage,, est-ce qu’il ne devrait pas être soutenu de toutes les manières ? Si oui, alors nous sommes d’accord !


    • A @identité effacée.
      Je suis apiculteur. Pour ce qui est du miel qui vient de Bulgarie, c’est faux, les petits apiculteurs font dans l’authentique. Vous ne "goutez" pas la différence ? Alors, ok, achetez du Chino-bulgo-UE au supermarché. Vous y trouverez aussi des miels "equitables" qui viennent par exemple de la cordillière des Andes à un prix que je ne peux pas pratiquer sous peine de mettre la clef sous la porte. L’absence de protectionnisme va certes - à l’étal - bénéficier aux consommateurs mais cela est au détriment des producteurs locaux qui n’ont pas fait les emprunts nécessaires pour intensifier leur production... Producteurs, allez à la banque si vous ne voulez pas crever ou alors délocalisez. Ou encore embauchez au noir un migrant à 20€ la journée. On est sur E&R, merde ! Une société avec une classe de producteurs etune classe de de consommateurs, ça vous dit vraiment rien ? Même ici y en a qui choici le camp Consos.


    • Comme l’internaute le dit plus haut ,moi aussi je me suis largement faite avoir par vos produits très onéreux. La corruption et la malhonnêteté se sont généralisées en ce bas monde, et les agriculteurs ne sont pas en reste. Un pot de miel a 15 euros, une huile de noix trafiquée à 20 euros... vous allez perdre tous vos clients , et les touristes seront de moins en moins prompts à se faire avoir., parce que sur internet ils commencent à râler méchamment. Faut pas les prendre pour des cons les touristes ! Vous vous êtes tiré une balle dans les deux pieds, à en vouloir toujours plus, en vous foutant de la gueule du monde.

      Le 8 octobre dernier les agriculteurs de France ont manifesté bruyamment pour étendre les zones d’épandage de pesticides. Je ne me fais aucune illusion sur l’agriculteur di 21 ème siècle.

      Les produits du terroir ont été réifiės, ils ne s’adressent qu’à une certaine caste de la population mondiale . Le français moyen n’a plus les moyens avec les prix que vous pratiquez, alors faut pas pleurer quand il partiront tous au Lidl de Saintonge !


    • @Identité effacée
      « vous allez perdre tous vos clients , et les touristes seront de moins en moins prompts à se faire avoir. »
      Mes clients me connaissent, ils sont ma meilleure publicité (bouches a oreilles), si tu vis en campagne et que tu ne sais pas ou trouver de bons produits, c’est très grave et preuve d’une légèreté pour ne pas être vulgaire et rester correct
      Moi je fournis mes clients et certains sont même devenu des amis ,qui en parlent a leurs amis et chemin se fait tout seul
      Et c’est pas comme si j’étais seul, je travaille avec d’autres maraîchers, d’autres éleveurs, d’autres agriculteurs et les réseaux se font tout seul
      Si tu ne sais pas ça c’est tout de même très grave, c’est pareil que pour les travaux ou les mécaniciens ,le bouches a oreilles
      Je crois que tu es énervée et malheureuse, j’en suis triste et désolé pour toi, mais c’est pas la colère et la méchanceté ,ni la médisance, qui te rendra mieux
      Salutation @Identité effacée


    • Yves,

      Les produits en France ne sont plus bons. Le goût des choses à changé et il serait grand temps que la France se réveille et arrête de se reposer sur sa couronne de lauriers.. En a telle encore une couronne ? Mes grands parents étaient très pauvres, et on mangeait toujours bien à table chez eux. Il ne fallait pas beaucoup d’argent pour manger des bons fromages , du bon pain, du bon pot-au-feu

      Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Et le plus inquiétant c’est que les campagnes sont de plus en plus prolétaire, les gens ne travaillent plus la terre. Mon voisin est couvreur, l’autre est serveur, ouvrier, ou encore assistant dans un EPAHD...

      Le nombre d’agriculteurs s’est réduit comme une peau de chagrin. C’est ça qui est grave.


    • @Identité effacée



      Près d’un agriculteur sur cinq n’a rien gagné ou a perdu de l’argent en (...)
      Yves,
      Les produits en France ne sont plus bons. Le goût des choses à changé et il serait grand temps que la France se réveille et arrête de se reposer sur sa couronne de lauriers.. En a telle encore une couronne ? Mes grands parents étaient très pauvres, et on mangeait toujours bien à table chez eux. Il ne fallait pas beaucoup d’argent pour manger des bons fromages , du bon pain, du bon pot-au-feu
      Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Et le plus inquiétant c’est que les campagnes sont de plus en plus prolétaire, les gens ne travaillent plus la terre. Mon voisin est couvreur, l’autre est serveur, ouvrier, ou encore assistant dans un EPAHD...
      Le nombre d’agriculteurs s’est réduit comme une peau de chagrin. C’est ça qui est grave.




      Donc tes grand-parents étaient très pauvres , mais aujourd’hui les campagnes sont de plus en plus prolétaire (donc pauvre) c’est pas un pléonasme
      Le problème n’est pas les paysans mais le capitalisme
      Les campagnes se sont vidé par les étoiles et les lumières que les villes faisaient brillé dans les yeux des jeunes hommes et filles
      Parce-que la politique agricole commune (UE) s’est mêlée du coup, des rendements , des prix des cours ,de la production
      Les agriculteurs n’ont fait que s’adapter a un système agressif ,assassin, mais il se passe pareil avec Uber et les taxis, Veolia et les bus ou l’eau, les grandes surfaces et les petits commerces, avec les capitaux privés et la nation France, tout est comme ça, tu viens de le découvrir @Identité effacée
      Tu devrais plus écouter les thèses, les analyses et les penseurs marxistes, ou au moins mieux Soral et E&R
      Tu viens de naître ou quoi ?
      Tes dieux boréal, ne te l’ont pas dit ou te l’ont-ils caché, ou peut-être, est-ce un déni, pour cracher ton venin, sur d’honnêtes travailleurs, aujourd’hui les agriculteurs, demain les taxis, après-demain les infirmières libérales et les artisans et que sais-je encore les routiers, les commerçants, les ambulanciers etc....
      Serait-ce ton petit confort, qui te permet derrière ton clavier, d’asséner tes injonctions, tes fausses vérités , tes commentaires dénigrant et assassins
      Les gens survivent dans un système morbide et crade
      Et tu ne fais que valider le tous contre tous
      Regarde les camarades d’E&R, qui essayent avec le boss, tant bien que mal ,a nous redonner espoir et envie
      Souries, soit heureuse, lutte, combat , le système ne s’en réjouira pas


  • Les bienfaits de l’UE et de l’euro ! Quel miracle !


  • les députés qui les prennent pour des moins que rien , eux se sont augmentés de 30 % pour fouetter les travailleurs.

    mais le travailleur croit que discuter avec de tels goinfres est la bonne attitude .
    à l’année prochaine pour encore plus de morts par suicides , de personnes à la rue , de trahisons . et surtout n’oubliez pas de discuter avec ceux qui vous prennent pour des abrutis , c’est gagnant pour vous , vous en avez la preuve tout les jours.


  • Les agriculteurs sont des gens travailleurs et utiles mais malheureusement trop fragile psychologiquement le taux de suicide chez eux est énorme

    ils devrait s’endurcir et formé un mouvement solidaire pour contré la mafia mondialiste qui leur chie dessus depuis bien trop longtemps

    Il ne faut pas discuté avec le diable n’oublié pas que c’est le "Malin"
    il faut lui foutre une raclé et le dégager à coup de pied dans le cul !


  • l’organisation bancaire bruxelloise à due bien se remplir les coffres elle. continuez puisqu’il n’y a pas d’autres solutions ,directions, horizons comme ils vous le disent.
    continuez à marner pour eux et votez pour leurs promesses .
    soyez les citoyens de la transition avec vos remplaçants au tiers de prix venants en bateaux et charters .

    continuez à "croire" comme des croyants aux promesses du temple bruxellois .

    changez rien faites vous enfler la tronche par leur propagande et culpabilsez vous , c’est la solution que vous choisissez depuis des années et vous continuez .
    comme on dit , le libre arbitre on en fait ce que l’on veut .


  • Encore des hommes blancs privilégiés...

     

  • Ils devraient écouter Attali dire à Marie France Garaud dans leurs débats sur l’euro en 1996 pourquoi ils se suicident et surtout qui en est la cause, ou le responsable
    et pourquoi nous en sommes rendus là ?.


  • Au-delà des agriculteurs, c’est notre agriculture et notre auto-suffisance alimentaire que les mondialistes veulent tuer.
    Il faut être conscients du but recherché par certaines officines écolo liées au mondialisme et qui accablent les agriculteurs.
    Bien sûr, l’idéal serait de n’utiliser aucun produit chimique. Mais quand il s’agit de prduire un minimum, c’est difficile. D’autre part, tout produit artificiel n’est pas nocif et tout ce qui est naturel n’est pas inoffensif. Il y avait autrefois beaucoup de morts par intoxication alimentaire et les gens âgés d’aujourd’hui sont une génération de l’agriculture intensive, en plus d’une époque ù l’on faisait moins attention qu’aujourd’hui.
    Il faut savoir rauson garder, regarder ce qui est essentiel et peut-être militer pour une recherche scientifique indépendante...

     

    • #2320800

      Ceux qui détruisent l’agriculture ,sont les mêmes qui font disqualifier et traiter les gilets jaunes de factieux dans les médias, les mêmes qui traitent Soral de salop dans les médias, les mêmes qui fustigent la manif pour tous, les mêmes ,les mêmes qui essayent d’interdire Dieudo, les mêmes qui veulent faire enlever les Croix catholique, les calvaires et autres noms de villages et de villes qui portent des noms de Saint , les mêmes qui veulent interdire les crèches de Noël, bref... Comme dit plus bas dans un commentaire
      A qui profite le crime ?


  • Venez voir en Beauce et en Brie. C’est pas loin de Paris, ce sont les plus vastes terres agricoles de France en céréales notamment, il n’y a plus de suicide depuis bien longtemps, et tous ces cultivateurs portent très bien leur cancer, et leurs millions.


  • Les paysans ont deux problèmes majeurs. La FNSEA et les chambres d’agriculture pour commencer. Ensuite les fausses coopératives , telles que yoplait qui sont des multinationales et les exploitent à fond . L’agriculture traditionnelle n’a plus d’avenir, l’utilisation massive de pesticides et d’engrais n’a pas la côte et de plus en plus de consommateurs se tournent vers le bio. Ils préfèrent moins manger, mais mieux manger. Je ne jette pas la pierre aux paysans, ils sont les premières victimes d’un système qui marche sur la tête. Quant aux chambres d’agricultures, leurs effectifs qui coûtent bien trop cher, sont plus nombreux que les agriculteurs, et il faut croire que leurs "conseils" ne sont pas très judicieux... La preuve !


  • Ah, Merde ! Mon commentaire assassin n’est pas passé. Je vais me réfréner.
    Quelle chance on a d’avoir ici l’avis d’agriculteurs, tous bienveillants, soucieux de notre bien-manger. C’est rassurant.
    Les mêmes devraient nous dire si sur leurs terres il n’y a pas un coin de verger « écologique » pour de vrai au bénéfice de leur famille (Le reste, bourré de pesticides « bio éventuellement » à l’attention du citadin). Alors, on tue son cochon ou son veau en loucedé, de la bonne viande familiale ? Le lait envoyé à la mélangeuse européenne, on n’en boit pas, on a son bon lait à soi ?
    Je le dis, - très doucement pour ne pas choquer -, qu’ils se démerdent ! J’ai basculé.
    ER en a fait un thème de solidarité, chapeau ! Puissent ces gens là lui en être reconnaissant.
    Monsanto et sa pourriture, est-ce pire que ce que font nos paysans ?

     

    • @EnMarche !
      Personne ne t’empêche de faire pareil, moi citadin, je suis parti vivre a la campagne il y a une quinzaine d’années, j’y ai fait ma place ,j’ai vivoté , cherché, travailler, puis du woofing, puis des formations , puis j’ai cherché une ferme et de la terre dans mon budget avec ma femme et mes enfants et avec un gros crédit sur une grosse durée (d’ailleurs toujours pas fini de payer), puis j’ai fait une reconversion, aujourd’hui après 15 ans je suis exploitant agricole (je dis merci d’ailleurs un peu a E&R pour le franchissement de cap il y a quelques années)
      J’avais une autre vision du monde agricole, il y a de ça, moins de 10 ans encore et fréquentant que des paysans dans la grande majorité de mes connaissance , aujourd’hui, j’ai bien changé d’avis sur les agriculteurs (mes collègues)
      Mais si tu n’as qu’insultes et mépris , que fais-tu sur E&R ?
      Donc puisqu’on est tous des enculés tu bouffes quoi ?
      Aldi, MacDo, Carrefour, Auchan, quoi ?
      Tu devrais un peu t’apaiser ,parce-que c’est pas notre bouffe pourri qui va te tuer ,mais la rage, le stress et un ulcère, a force de ronger ton frein et de vomir ta bile camarade
      Bon je te laisse te défouler
      Salut


    • A Yves,
      Le but ici étant l’échange de points de vue, j’ai lu avec attention votre réponse. Hormis les cas particuliers des rares types bien (Laurent qui a reconnu des failles, etc), et malgré votre intervention, je reste sur ma position « globalement ». La solidarité que vous affichez envers le Monde Paysan est discutable (au-delà du corporatisme). J’ai à portée un Paysan « en direct », un petit jardin, et quelques garanties « bouffe ». Le citadin Parisien, sauf nanti, ne l’a pas. Encore une fois, « en général », le Monde Paysan, je tourne le dos.
      Bon courage et persévérance dans votre démarche.


    • @EnMarche !
      Autour de moi j’ai des minotiers , des maraîchers, des petits exploitants pondeuses, volailles, vaches, brebis, cochons, fruitiers ,petites vignes ,fromages, etc...
      Et je vois énormément et de plus en plus de paysans respectueux des sols, en bio ou en conversion bio, l’agriculture des années 70/80 très productiviste disparaît peu a peu ,et même certains conventionnel sont de mieux en mieux
      Les agriculteurs reprennent souvent les exploitations de leurs parents et la nouvelle génération des trentenaires et des quadras sont pas des idiots ,ni des tabanards ou des bourrins
      Ils connaissent leur métier et les failles d’antan , ils s’adaptent pour survivre
      Aies espoir l’ami ,ne dénigre pas de vrais résistants, même si au milieu il y’a de mauvais gars, c’est l’industrie-agricole qu’il faut combattre pas le paysan
      Force et honneur


    • Yves avec logement à credit,

      Le paradis quoi ! Tu nous décris le monde paysan comme un Eden, où les gens sont gentils, où tout le monde cultive des aliments sains. Et tout le monde il est beau. Pourquoi cette vague de suicide chez nos agriculteurs ?

      Ah oui, n’oublie pas ta prière Chrétienne ce soir : " Dieu, bénissez ce repas plein d’antibiotiques et de pesticides et bénissez les touristes qui viennent acheter nos fromages à prix d’or. Que Monsanto et Round Up soient bénis"


    • @Identité effacée
      Pourquoi je le vois comme ça ?
      Et bien parce-que je le vis ainsi, moi c’est mon environnement, mon travail, ça nourrit ma famille
      Mes voisins, mes collègues, mes amis sont agriculteurs, certains sympathisants E&R ou militants que je côtoie, des gars de la FSSPX ou des décroissants, des gars de gauche ou de droite, des productivistes de la FNSEA ou des gars de la CIVAM ou de l’ADEAR ou de la Confédération Paysanne ,des gars en bio ou pas et les plus casse-couilles sont pas ce que tu crois , les donneurs de leçons non plus
      Un jour un agriculteurs d’une soixantaine d’années, m’a donné mon premier tracteur, ce type était un paysan d’extrême gauche, tendance anar et pas qu’un peu , qui embauchait des migrants ,était pour le vivre ensemble et c’est mon ami, je suis d’accord sur rien avec lui politiquement, mais ce gars vie dans sa ferme depuis qu’il est tout jeune, ça ferme, il y est né ,elle était a son père, il n’a pas conscience d’un truc comme Aulnay-sous-bois, le Mirail ou les quartiers Nord de Marseille, il ne sait rien, il n’a pas la télé et est entouré de bobos, qui ne lui disent rien de ce qu’il se passe , il vont chez lui pour manger sainement et lui acheter des produits
      Je suis navré , mais qu’en je discute avec mes amis ou avec Laurent 71 , je n’entends rien de ce que tu racontes, oui, il y a des excès, oui il y a des travers, mais désolé vraiment ,je vie à la campagne et travaille sur deux ou trois départements, je ne vois pas, mais pas du tout, les choses que tu racontes , en tout cas, pas dans les proportions catastrophique, dont tu les racontes
      C’est vraiment du catastrophisme puissance mille au carré ton discours
      Il y’a plein de truc qui tue et c’est pas les paysans, si ?
      « les colorants, les clopes (agents toxiques du tabac), les détergeant, les bisphénol (présent dans les emballages alimentaires,le matériel Hi-Tech, Ordinateurs, CD, DVD, téléphones, housses de téléphones portables, dans les sèche-cheveux, lunettes, voitures, tétines, casques de sport ,de sécurité, équipements électriques, prise, etc... jouets en plastique, tickets de caisse et reçus de carte bancaire, billets de banque, billets d’avion,les douilles à pâtisserie, bacs de réfrigérateur, mixeurs, micro-ondes, vaisselle et couverts en plastique réutilisables et dans les bouteilles et bonbonnes d’eau rechargeables, gobelets en plastique, récipients alimentaires en plastique pour micro-ondes, emballages alimentaires boîtes de conserve,canettes de soda)...... »


    • @Identité effacée
      Moi aussi je vis entre le Gers et Saint-Gaudens en frontalier entre les deux départements et la vie y est très agréable , certes peu de travail ,peu ou pas de commerce , désert médical , mais la vie est bien ,on trouve de tout pas cher , poulet, légumes & fruits, canards, charcuterie, même du veau , alors on se débrouille avec les paysans du coin , mais les gens sont sympas, il manque les écoles , mais il y a des solutions
      C’est inquiétant tu vis où ?
      À te lire on te croirait en banlieue parisienne
      Ton coin doit être flippant
      Salut.


    • @Identité au faciès
      Tu parais très en colère , mais que penses-tu des pesticides balancés en quantité énorme en Espagne et des travailleurs immigrés qu’ils emploient pour être si compétitif ,toi qui adore l’Espagne


    • @Identité effacée
      (Yves avec logement à credit)
      Oui tout le monde n’a pas la chance d’être propriétaire en France et en Andalousie comme toi
      Oui il y a des gens qui ont des difficultés
      Tu le découvres donc et d’ailleurs ça n’a pas l’air de t’émouvoir


  • Ni sociologue, ni psychologue, encore moins d’un haut niveau intellectuel, comme un journaliste style Praud ou Apathie, je m’interroge.
    Avez vous remarqué que les taux de suicides sont plus importants dans les populations qui nuisent à la France et aux citoyens ? Flics (à la solde du pouvoir oligarchique), Profs (gauchos enseignants destructeurs de jeunesse), Paysans (Pesticideurs bien-pensants)...
    Ses voies sont impénétrables.

     

    • Tres bonne réflexion. Je me suis beaucoup penchée sur la question du suicide . Déjà la géographie du suicide en France est très nette, ce sont les campagnes qui se suicident le plus. Dans ces zones rurales , quasi 100% des suicides sont dus à des difficultés financières. Je ne sais pas quel est l’idiot qui a dit que "plaie d’argent n’est pas mortelle" , car c’est faux. En tout cas à la campagne !

      Les suicides citadins sont dus à différentes causes.

      Dans les villes on trouve plus de 45 % de suicides qui sont provoqués par un mal-être existentiel . C’est le cas des suicides dans la Police , on peut parler ici de question existentielle. Ces mecs doivent se sentir drôlement mal de pourrir la vie du bon peuple en le racketant et le harcelant. Puis faut pas oublier que les flics voient des trucs bien glauques toute la journée, des accidents de la route, des mecs qui se jettent sous des trains, des femmes battues , des overdoses et j’en passe...en plus ils ont accès aux armes, ça aide.

      Enfin il reste quelque 2% de suicides dans les villes qui sont dus à des chagrins d’amour. Une autre forme de malaise existentiel que celle de la peine d’amour dont on parle peu..il y a encore des gens qui s’aiment jusqu’à se suicider, cest surprenant dans une telle société dévorée par le matérialisme. Et la façon la plus répandue de se suicident reste la corde.

      On est loin du suicide romain qui était une question d’honneur. Comme au Japon, facon Mishima. Plus personne ne comprend ce concept du suicide d’honneur aujourd’hui.


    • Merci pour votre complément, synthétique et « parlant ».


  • @ Julie - Bénédicite ,

    Lorsque je parle de pesticides et que je vous souhaite un "joyeux cancer" , un enfant de dix ans aurait décelé l’humour. N’importe quel abruti aurait compris l’ironie de cette sentence. Et vous, vous y voyez une menace sérieuse ? Vous vous foutez de moi j’espère !

    Soit ! Faut pas manger trois fois par jour, c’est pas bien. Gourmande ! Vos ancêtres ne mangeaient que deux fois par jour, parfois un seul repas par jour, et ils se portaient mieux que nous. Ben oui, surtout qu’aujourd’hui on mange une bouffe pleine d’antibiotiques et de pesticides ...en fait il faut manger le moins possible, c’est plus "safe", et vous vivrez plus longtemps !


  • #2320650
    le 12/11/2019 par D’un agriculteur un peu con qui pige que dalle
    Près d’un agriculteur sur cinq n’a rien gagné ou a perdu de l’argent en (...)

    C’est étrange cette haine des agriculteurs français 
    Pourtant souvent je vois plein de gars qui sont outrés que l’on assassine les fermiers sud-africains blancs ,mais là, ils détestent les agriculteurs blancs (à 99,9% doit bien y’en avoir un de noir) français
    Va comprendre Ginette


  • @Identité effacée et tous les anti-paysans
    Je suis agriculteurs et je vous pose la question
    Avez vous les chiffres quantitatif de l’utilisation de pesticides par agriculteurs et par hectares ?
    Non évidemment, parce-que si on questionnait les achats et les compte de chaque paysan (ce qui serait tout à fait possible ) on s’appercevrait ,que tout ça n’est qu’une kabale dirigées sur les agriculteurs
    Connaissez-vous le salaire d’un agriculteur en moyenne, connaissez-vous les finances d’un agriculteur en moyenne, connaissez-vous l’état financier d’une exploitation agricole en moyenne ??
    Regardez le prix des intrants en agricole et regardez l’état financier de la moyenne des agriculteurs et la cartes géographiques des exploitations ??
    Cet Agri-bashing est dirigé manipulé et propagé par les mêmes que vous fustigé ici même sur E&R
    Soral dit toujours à qui profite le crime
    Réfléchissez bien à quoi sert cet Agri-bashing et à quoi sert la destruction de notre autonomie alimentaire, agricole, etc.. ???
    Bonne journée


  • Ouai ben si les agriculteurs disparaissent , c’est les vendeurs de tracteurs qui devraient être inquiét, parce-que les noirs et les arabes ils en achètent pas beaucoup des tracteurs, à par des tracteurs custom ,du coup MTV pourra faire Pimp my Tracteur


Commentaires suivants