Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Procès Klarsfeld : la cour d’appel de Paris relaxe Alain Soral du délit d’apologie de crime de guerre

Jeudi 24 janvier 2019 la cour d’appel de Paris a relaxé Alain Soral du délit d’apologie de crime de guerre.

 

En 2016 la XVIIème chambre avait condamné l’écrivain à la fois pour apologie de crime de guerre et pour apologie de crime contre l’humanité pour ses propos au sujet de la décoration des époux Klarsfeld (« Voilà ce qui arrive quand on ne finit pas le boulot »).

La décision avait été confirmée une première fois en appel (2017), mais annulée par la cour de cassation en ce qui concernait l’apologie de crime de guerre (2018).

Les montants des réparations s’en trouvent diminués.

Nous ne disposons pas encore des motifs de la décision pour savoir ce qu’ont considéré les juges.

 

Face aux persécutions du Système, votre participation est essentielle !

L’affaire Klarsfeld, sur E&R :

À ne pas manquer, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants