Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Professeur Didier Raoult – Aucune perte d’espérance de vie pour la région Sud en 2020

Je suis content de voir l’évolution du pays en ce sens. On a commencé, il y a un an, en disant qu’il fallait pas soigner les malades, qu’il fallait qu’ils restent à la maison, qu’ils prennent du Doliprane en attendant de s’étouffer. Maintenant, je suis content d’entendre le ministre dire qu’il fallait que les malades voient les médecins, que les médecins aillent voir les malades, qu’éventuellement il fallait leur donner des antibiotiques, qu’il fallait les anticoaguler, qu’il fallait les oxygéner, qu’il fallait mesurer leur oxygène, ce qui est un retour à la médecine. J’en suis content, parce que la première fois que j’ai été convoqué au Conseil de l’Ordre, c’était pour me dire que le fait que je disais qu’il fallait soigner les malades mettait mal à l’aise un certain nombre de mes confrères, du fait qu’il y avait des consignes au niveau de la Direction générale de la santé qui disaient qu’au contraire il fallait pas les soigner et que eux avaient des problèmes avec les malades qui leur disaient qu’ils voulaient absolument voir leur médecin quand même. Vous voyez que, petit à petit, les choses ressemblent de plus en plus à ce qu’on dit, quand même. Il reste l’hydroxychloroquine, qui reste un pas à passer, qui se passera à un moment ou à un autre, sous la force des éléments, parce que, encore une fois, les alternatives thérapeutiques ont été des échecs singuliers et ont été réservées aux pays dans lesquels la mortalité a été la plus élevée. Donc je suis assez confiant sur l’évolution des choses.

Je le redis : nous avons des évidences aussi bien cliniques, médicales, collaboratoires (une équipe chinoise comme nous) que le remdesivir est un agent mutagène, qui entraîne des mutations extrêmement facilement chez ce virus et que donc, moi, je suggère, compte tenu de l’inefficacité de ce médicament, d’interdire son usage pour ne pas avoir des variants nouveaux qui apparaissent. Je sais que dire du mal de Gilead, c’est dangereux, parce que je suis harcelé par les journaux et par un certain nombre de chasseurs de prime dont je suspecte fortement qu’il y a un lien de cause à effet avec le fait que je considère que ce qui s’est passé avec cette industrie est tout à fait anormal, mais cela étant, encore une fois, il n’y a pas d’évidence d’efficacité de ce médicament, mais il y a une évidence que ce médicament entraîne des mutations chez ce virus et des variants chez ce virus, et c’est pas une opinion : c’est documenté, c’est publié et c’est reproductible en laboratoire.

 

Ne manquez pas les numéros de Faits & Documents
consacrés à la vraie histoire de la fausse pandémie de Covid-19
avec la biographie F&D de Didier Raoult !

 

Pour vous abonner à l’indispensable revue fondée par Emmanuel Ratier,
cliquez ici :

 

Le professeur Raoult, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Et les pertes d’emplois,
    d’investissements dans les restaurants
    coulés, ruinés,
    de l’arrêt de l’école qui va faire apparaitre
    une génération d’ignares.
    De cancers et autres maladies diagnostiqués tardivement du fait des confinements.
    Sans parler de la nouvelle norme de distanciation
    où les ados n’oseront mêmes plus s’entrelacer.
    Le pire est devant.
    Alors l’espérance d’une vie qui n’a pas bougée, soit,
    mais qu’elle avenir de merde.

     

    Répondre à ce message

  • On le sent remonté à la fin !

     

    Répondre à ce message

  • Covid 19 : Une forme de grippe non soignée.
    Restez chez vous et appelez le 15 ou votre médecin (en option), si vous vous sentez mal ou si vous avez du mal à respirer...trop tard.

    Combien de morts évités :

    Sans panique.
    Sans triche sur le comptage.
    Sans faire peur aux gens.
    Sans exagérer la dangerosité.
    Sans confinements contreproductifs. Dommages collatéraux (incalculables sur des années).
    Sans masque que l’on touche sans arrêt.
    Sans soignants corrompus.
    Sans politiques corrompus.
    Sans médias complices.
    Sans les recommandations contradictoires de l’OMS.

    Combien de morts évités :

    Avec une prise en charge rapide.
    Avec tests pour les personnes symptomatiques et fragiles.
    Avec soins (antibio, macrolides, antiviraux, placebo...)
    Avec confiance qui rassure.
    Avec un nombre de lits suffisants.
    Avec des traitements préventifs (Vitamine D, C, Zinc...)
    Avec des hôpitaux privés utilisés.
    Avec des isolements + tests appropriés pour personnes en EPHAD.

    Et j’entends encore des gens dire que c’est difficile de prendre des décisions. "Les pauvres ils font ce qu’ils peuvent". "J’aimerais pas être à leur place". Bla bla bla.

     

    Répondre à ce message

    • C’est exactement ça ! Et on pourrait résumer en : combien de morts évités.. si les gens étaient moins cons ! Et demandaient :
      le retour des soins
      la démission du gouvernement
      l’arrestation de tous les acteurs de cette plandémie
      Etc.

      Ce qui est gênant dans ce qu’il se passe, c’est cette tyrannie de la majorité, fière de réciter la leçon télévisée apprise la veille, et qui entraine le reste de la société dans une dystopie au nom d’une grippe !

       
    • Combien de morts évités avec des médecins français formés et fidèles au serment d’Hippocrate, des hôpitaux en nombres et équipés, un système de santé humaniste. Au lieu de médecins bourgeois et égoïstes, des "centres hospitaliers-usines" et un système de santé démantelé.
      Cette destruction a bénéficié à qui ?
      Qui supporte les conséquences ?

       
  • Tout çà ne me satisfait pas .
    Pas de surmortalité en 2020 ! Vous savez ce que va vous répondre Guignol ?
    Il va vous répondre : C’est la preuve que les mesures sanitaires que nous avons prises ont globalement été efficaces, sinon nous aurions pu avoir 500 000 morts en France, et ce n’est donc pas le moment de se relâcher .
    Et puis Guignol est aussi prestidigitateur, vous allez voir ce qu’il va nous sortir de son chapeau, pour entretenir et faire monter d’un cran la psychose .
    Raoult est médecin, c’est bien, c’est un bon médecin, c’est parfait, mais le problème, vous le savez bien, n’est pas médical .
    D’ailleurs sans toute cette technologie médical, rien de tout cela n’existerait, tout passerait inaperçu, il y aurait juste, comme tous les ans, quelques vieux qui meurrent de la grippe .

     

    Répondre à ce message

  • #2705677
    Le 13 avril à 21:48 par Les journalistes de milliardaires.
    Professeur Didier Raoult – Aucune perte d’espérance de vie pour la région Sud (...)

    Et en même temps (clin d’œil) Macron a fermé 8000 lits (de Mars 2020 a Mars 2021/Philippot).

    C’est bien dans un lit qu’on soigne les malades en insuffisance respiratoire ? Et un lit peut recevoir 10 malades par an ? Ça fait 80.000 malades sans soin ! Le gouvernement Macron veut sauver des vies, bien sûr.

     

    Répondre à ce message