Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Qui est Sylvain Maillard, auteur de la proposition de résolution contre l’antisémitisme adoptée par l’Assemblée nationale ?

Le 16 février, en marge d’une manifestation des Gilets jaunes, le philosophe Alain Finkielkraut est interpellé dans la rue. « Sale sioniste de merde », lui lance un homme. Cette scène, filmée sur le vif, le député La République en marche (LREM) Sylvain Maillard ne cesse de la citer en exemple ces derniers jours. Il veut convaincre ses collègues parlementaires de voter, mardi 3 décembre, sa proposition de résolution sur l’antisémitisme.

« Président du groupe d’étude "Antisémitisme", je suis également vice-président des groupes d’amitié France-Allemagne et France-Israël et membre des groupes d’amitié France-Arabie saoudite et France-Arménie. »

Adoptée à l’Assemblée nationale par un très faible nombre de voix (154 votes pour, 72 votes contre, 351 abstentions), la proposition de résolution contre l’antisémitisme du 3 décembre 2019 correspond à une revendication de longue date du lobby sioniste. Porté par le député LREM Sylvain Maillard, ce texte « invite » le gouvernement à se référer à la définition opérationnelle de l’antisémitisme telle qu’établie en 2016 par l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), définition soutenue et validée par le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. Sans valeur juridique contraignante, cette résolution constitue néanmoins un nouvel outil moral, symbolique et politique, que ne manqueront pas d’utiliser les réseaux qui font pression sur la France dans le but de pénaliser l’antisionisme et sanctuariser leurs intérêts.

 

« J’attends que la France adopte la recommandation du Parlement européen qui a adopté la définition de l’IHRA, laquelle recense en onze points ce qu’est l’antisémitisme. Parmi eux figure la négation d’Israël. » (Francis Kalifat, président du CRIF)

« J’accuse le gouvernement d’une certaine complaisance à l’égard de l’antisionisme. » (Meyer Habib, député de la huitième circonscription des Français établis hors de France)

Si l’adoption de la résolution contre l’antisémitisme traduit la « promesse » faite par Emmanuel Macron lors du dernier dîner du CRIF de « mettre en œuvre » une définition de l’antisémitisme élargie (à l’antisionisme et aux « formes modernes de l’antisémitisme »), elle n’allait pourtant pas de soi pour le président de la République et son Premier ministre Édouard Philippe qui ont bien conscience du risque de céder trop de terrain au lobby sioniste. La démonétisation de l’ultra servile Manuel Valls leur ayant servi d’exemple à ne pas suivre, le « couple » gouvernemental a plusieurs fois repoussé l’échéance et résisté aux exigences délirantes.

« Je ne pense pas que pénaliser l’antisionisme soit une solution. (...) Lorsqu’on rentre dans le détail, la condamnation pénale de l’antisionisme pose d’autres problèmes. » (Emmanuel Macron lors du 34e gala annuel du CRIF, 20 février 2019)

Cette déclaration du chef de l’État venait alors éteindre les espoirs de certains, le groupe d’étude sur l’antisémitisme de l’Assemblée nationale évoquant à l’époque cette possibilité avec sérieux. Son président Sylvain Maillard s’était en effet jeté sur « l’affaire Finkielkraut » (l’académicien ayant été insulté de « sale sioniste » le 16 février 2019 lors de l’Acte XIV des Gilets jaunes) pour justifier la piste d’une proposition de loi de pénalisation de l’antisionisme.

« Je crois qu’il nous faut nous accorder au sein de l’Union européenne sur une même définition, afin que l’ensemble des États membres puissent lutter efficacement contre l’antisémitisme à l’échelle du Vieux Continent. Je réfléchis actuellement à la manière la plus efficace de faire reconnaitre la définition adoptée par le Parlement européen au sein de nos institutions françaises et de nos administrations (Police, Justice…). Avec notre groupe d’étude, nous proposerons dans les semaines qui viennent une réponse juridique et un modus operandi afin d’avancer sur la concrétisation d’une évolution de la définition de l’antisémitisme en France. » (Sylvain Maillard, entretien avec Marc Knobel, directeur des études au CRIF)

Finalement adoptée sans modification du Code pénal et par à peine 80 députés LREM, soit moins d’un tiers du groupe (en dépit du soutien apporté par le président du groupe, Gilles Le Gendre et le délégué général du mouvement, le strauss-kahnien Stanislas Guerini), la nouvelle définition de l’antisémitisme ne fait pas l’unanimité et aurait plutôt tendance à diviser...

 

Qui est Sylvain Maillard ?

 

Né en 1974 à Saint-Maur-des-Fossés, Sylvain Maillard grandit à Versailles (Lycée Notre-Dame du Grandchamp) et suit des études comptables et financières à ICS Bégué (école d’expertise comptable dirigée par Marc Sellam) avant d’obtenir un mastère HEC-Entrepreneurs à l’École supérieure de commerce de Grenoble.

Après avoir étudié les sciences politiques à l’université de Munich, il revient en France en 2001 et crée avec Florian Abraham Deloppinot Alantys Technology, une entreprise basée à Argenteuil et spécialisée dans l’import-export de composants électroniques. Toujours en activité, cette société de 70 salariés lui permettrait d’être aujourd’hui millionnaire. Alantys Technology dispose de bureaux en Chine, en Italie, en Allemagne, en Espagne et depuis 2012 en Israël (Tel-Aviv). En octobre 2019, Alantys Technology réorganise son capital avec l’entrée de LBO France (société de capital-investissement fondée en 1985 par Gilles Cahen-Salvador, fils du conseiller d’État Jean Cahen-Salvador) au travers du fonds FPCI LBO France Capdev FRR France.

 

 

« Centriste de cœur et militant dans l’âme », il s’engage très tôt en politique : il participe à la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995 puis rejoint l’UDF de François Bayrou à la fin des années 1990, le Nouveau Centre d’Hervé Morin en 2007 et enfin l’UDI, nid de franc-maçons, à sa création en 2012.

Élu sur la liste UMP-UDI-MoDem conduite par Delphine Bürkli (ancienne attachée parlementaire de Pierre Lellouche, proche de Nathalie Kosciusko-Morizet et de Christian Estrosi) et Alexis Govciyan, il devient en 2014 conseiller du maire du 9e arrondissement de Paris, délégué à « l’attractivité économique, à l’emploi, au tourisme, aux professions libérales, au commerce de proximité et à l’artisanat ».

Il rejoint En marche ! à sa création en 2016, via le franc-maçon venu du PS Richard Ferrand (actuel président de l’Assemblée nationale, mis en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne), et devient l’un des porte-parole d’Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle de 2017.

Le 11 juin 2017, il est élu député de la première circonscription de Paris dès le premier tour des élections législatives (avec 50,8 % des voix). Il succède ainsi pour quelques voix à Pierre Lellouche et devient le premier député LREM à l’Assemblée nationale. Sa suppléante lors de cette campagne est Clara Pisani-Ferry (fille du strauss-kahnien Jean Pisani-Ferry et arrière-arrière-petite-nièce du célèbre franc-maçon Jules Ferry).

 

 

En novembre 2017, Sylvain Maillard et Aurore Bergé (vice-présidente du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale, ancienne conseillère communication chez Microsoft et Huawei) sont invités en Israël par le cabinet de lobbying Elnet. Cet organisme du complexe militaro-industriel israélien est dirigé en France par Arié Bensemoun (ancien président de la communauté juive de Toulouse et soutien inconditionnel de la résolution contre l’antisémitisme). Son objectif est de promouvoir activement les sociétés israéliennes de cybersécurité.

Depuis les attentats de 2015 en France, de plus en plus d’élus ne jurent plus que par le modèle israélien de sécurité. (...) Selon nos informations, c’est le cabinet de lobbying Elnet qui pilote l’offensive de charme de Tel-Aviv à destination des politiques. (...) Depuis plusieurs mois, Elnet a réussi à se rapprocher du maire de Nice Christian Estrosi. Le cabinet a ainsi organisé conjointement avec l’édile, en mars dernier, la conférence dédiée à la cybersécurité Safe & Smart City 2017. Toujours à l’offensive, Estrosi était de nouveau en visite à Tel-Aviv fin octobre, où il a rencontré Yoram Cohen, l’ex-directeur du Shin Bet, ainsi que l’ancien directeur de l’Unité 8200 (la NSA israélienne), Pinchas Buchris. À la tête de son fonds State of Mind Ventures (SOMV), Buchris est aussi membre du conseil d’administration de la société de cybersécurité Reporty, présidée par l’ancien Premier ministre israélien, Ehud Barak.

En mai 2019, il participe à une conférence organisée par les députés Meyer Habib et Claude Goasguen dans un grand hôtel parisien avec Yossi Dagan, le président des colons de « Samarie » (nom donné en Israël au nord de la Cisjordanie). Le journaliste Dominique Vidal déclarera alors : « Ce faisant, ces députés ne bafouent pas seulement le droit international, mais aussi la position de la France dont tous les gouvernements depuis 1967 ont condamné la colonisation. La vidéo de cette rencontre illustre le cynisme du véritable chantage à l’antisémitisme pour contraindre la République à s’aligner sur la politique de Tel-Aviv. »

Le 23 juillet 2019, il vote en faveur de l’adoption du CETA, accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada.

En septembre 2019, il intègre l’équipe de campagne de Benjamin Griveaux (proche collaborateur de Dominique Strauss-Kahn et mari de Julia Minkowski) pour les élections municipales de 2020 à Paris. Il retrouve ainsi Delphine Bürkli, qui a elle aussi intégré l’équipe de campagne de l’ancien secrétaire d’État d’Emmanuel Macron. Sylvain Maillard y gère les finances de l’association Avec Benjamin Griveaux, en compagnie de la trésorière Axelle Evrard. La suppléante de Benjamin Griveaux pour cette élection est Élise Fajgeles, chargée de mission de la DILCRAH (le responsable de la DILCRAH Frédéric Potier, ancien collaborateur de Manuel Valls, est l’un des promoteurs actifs de la résolution contre l’antisémitisme), ancienne collaboratrice de Manuel Valls, présidente du groupe d’amitié France-Israël (Sylvain Maillard est vice-président), petite protégée du CRIF et du B’nai B’rith.

 

 

Visiblement pris en charge par le lobby sioniste pour faire passer ses revendications, le zèle de l’entrepreneur Sylvain Maillard ne fait l’unanimité ni au sein de la classe politique ni au sein de son groupe. La proposition de résolution n’a été signée que par un tiers du groupe de la majorité, ce qui est rarissime. Quatre parlementaires MoDem et LREM, et deux communistes, ont même demandé dans une tribune publiée sur le site internet du Monde son retrait de l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. Le même jour, 127 universitaires juifs (principalement anglo-saxons) appelaient à ne pas la soutenir. Sans compter le silence de mort d’Emmanuel Macron sur la question depuis son adoption... La pression israélienne sur les institutions françaises mènera-t-elle le pays jusqu’à son point de rupture ?

 


 

Vous aimez les articles d’E&R ?
Participez au combat journalier de la Rédaction
avec le financement participatif :

Ne manquez pas l’analyse de Me Viguier, sur E&R :

À relire, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

53 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le couple parfait,trop parfait....Ce type est un parvenu de naissance sachant se vendre aux plus puissants..
    Vendu par personne d’autre que lui-même..mieux que Valls qui avait ,quand même, son passé à faire oublier..
    Maillard est issu d’une PMA (projection mentale assistée) sociétale uniquement !
    Il est de France mais plus en France ...comme Finky,un pays qui ne mérite que la haine...la sienne également !


  • Pourquoi ne pas avoir inclus la Quenelle dans le texte de la résolution ?
    En espérant que Maillard décuple son CA avec Israël !

     

  • Gros mensonge d’Élise : « Arrivés de Pologne dans les années 20. Ils ont fui l’antisémitisme »... Dans les années 20, c’est une émigration due à la misère, ses grands-parents étaient tout simplement des prolos juifs d’Europe de l’Est... Cette tendance irrépressible à la pleurniche, c’est quand même phénoménal !

    Après, on peut noter le patronyme « Suissa », et cette autre tendance qu’ils ont de s’appeler entre eux par des noms de pays et de villes... Suissa, Russo, Berliner, Minsky, Warchavski, Wiener... un peu comme les terroristes islamistes se font appeler Al-Baghdadi, Al-Ameriki ou Al-Faransi...

    Sinon, Notre-Dame du Grandchamp, mastère HEC-Entrepreneurs à l’ESC de Grenoble, sciences politiques à l’université de Munich, un parcours de parfait bourgeois catholique, on ne peut pas faire plus BCBG, la trahison de la France est inscrite dans l’ADN des bourges...

     

    • "Après, on peut noter le patronyme « Suissa », et cette autre tendance qu’ils ont de s’appeler entre eux par des noms de pays et de villes... Suissa, Russo, Berliner, Minsky, Warchavski, Wiener..."
      C’est également fréquent chez les juifs qui portent des noms de villes comme : Toulouse, Carcassonne, Marseille, Lyon, Caen, Besançon, Narbonne, Paris, Metz, Reims, Cavaillon, Beaucaire, Normandie, Digne, Delpuget, Lunel, Millau, etc. Dont certains nous sont connus du monde politico-médiatique.


  • en fait pendant 45 ans ,les natios bas de plafond , et les droitards relous , se sont échinés a lutter contre la subversion communiste , en fait la France s’est fait subvertir par d’autres agents ,bien plus redoutables , que le mineur du pas de calais ,le docker marseillais ou le métallo de Billancourt….

     

  • Une "résolution" votée par 154 députés - alors que l’AS en compte 577 - ne peut avoir aucune valeur juridique .


  • Leur résolution on s’en torche, elle n’a été votée que par UN QUART des députés (154 sur 577), elle n’a aucune valeur juridique .

     

    • @Paul

      Aucune valeur juridique, certes ! Vous et moi, le savons. Mais que penser des millions de citoyens qui ne font pas la différence entre le parcours administratif d’un texte promulgué et cette résolution qui est purement & simplement une mystification ? La création d’un faux par abus et dans un but frauduleux !

      Les promoteurs de ce texte fallacieux rendu pseudo-légitime par duperie, dont Maillard qui n’est probablement qu’un "idiot-utile" dans le rouage, savent déjà très bien comment l’utiliser dans des développements ultérieurs sous l’oeil complice d’un autre "idiot-utile" qui est assis au perchoir.

      Faire passer des vessies pour des lanternes est la spécialité d’une caste dejà identifiée depuis longtemps.

      Tant que personne ne les neutralisera, ils continueront à nous prendre pour des c*ns ! A bon entendeur, ...


  • Quand on voit le CV de ces cafards, on a déjà le scénario de la vérité si je mens 4.....


  • "La pression israélienne sur les institutions françaises mènera-t-elle le pays jusqu’à son point de rupture ?"... non, jusqu’à son extinction, qu’à Dieu ne plaise !


  • Tout est flasque chez ce genre de sous-h*mmes, le fond comme la forme...


  • L’humanisme condamne le sionisme.
    Si critiquer le sionisme équivaut à être antisémite,c’est qu’on nous prend pour des c..
    Jusqu’où va-t-on descendre dans ce pays ?
    L’Assemblée Nationale française même pas fichue d’un " humanisme de combat"
    comme dit si bien Elise.


  • Maillard c’est l’archétype du "wineur" qui a identifié où se situait le pouvoir et qui ne trouve rien à redire contre celui-ci puisque il fait parti de ces happy few tirant leur épingle du jeu.


  • Une tête de con-heureux, qui a dû joué à colin-maillard avant d’entrer dans la Secte !


  • Sylvain Maillard,

    Tout petit bourgeois opportuniste "judéo-chrétien"
    comme aime à nous le rappeler bruyamment
    ces antis chrétiens hypocrites qui sont légion
    en France .Notons que la Droite Française Revendiquée
    en est toujours à ce stade de veulerie .
    La Gôche,La Droite,où deux siècles d’histoire
    d’une médiocrité invraisemblable qui se termine
    dans un cloaque post moderne digne de la religion
    dominante actuelle .


  • Voilà ce qu’est devenu la France. Une assemblée d’activistes pro Israël dans l’âme qui pondent des lois anti France et qui détruisent jour après jour la cohésion sociale. L’état actuel du pays nous laisse en déduire les conséquences de ces lois sur le terrain.
    Eux, continuent de se pavaner dans les salons dorés parisiens et à Tel-Aviv.


  • "Pour savoir qui dirige vraiment ,il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez critiquer"
    Voltaire


  • On peut se demander pourquoi ils sont à l’assemblée national.
    Les nouveaux politique de larem sont ne sont pas si nouveau que ça


  • Une tête de con heureux, un mollusque politique, un bourgeois versaillais bien catho bcbg qui pense qu’il a réussit dans la vie !


  • Ce genre de types seront les premiers à être sacrifiés quand la “maison mère” aura décidé de changer le visage politique dans sa belle province européenne... Ils tomberont, car pour leurs projet messianique, ils ont besoin d’une extrême droite populaire, pas de ses mollusques en tabliers...

    Ils font monter la Haine et prépare leurs pions du camps opposer pour continuer la grande supercherie démocratique...

    Si nous réfléchissons bien, ceux qu’ils veulent, c’est :

    - soit des consommateurs dégénérés sans couilles et complètement mous
    - sous des gens qui se révoltent violemment sous le choc de la réalité historique (et des méthodes de répression tout aussi traditionnelles)

    Par contre, ce qu’ils ne veulent pas ? La Troisième voie :

    - egaliteetreconciliation.fr Car c’est la méthode calme et précise, la ré-information subtile mais tranchante, l’unions des camps "en apparences" divisés... L’Éveil de la conscience Historique revisitée grâce à l’esprit d’exactitude... Au delà des croyances divers... Ils ne veulent pas de consommateurs (goys) intelligents, insensibles à leurs Mainstream de merde...

    E&R est la voie anti-système par excellence, ni communiste au sens populaire, ni aristocratique au sens classique... Vous devinez le parfum ;-)


  • C’est bien l’exemple de ce que je disais la semaine derriere : arrêter de nous pomper avec votre français d’origine et de souche !
    L’exemple est là, peut être sa souche ne l’est pas, mai lui c’est de la pourriture !


  • Dans cette description, il manque le contexte historique et des éléments de géographie : son entreprise Alantys Technology se situe dans une ZA très proche de la zone ghettoïsée du Val Nord d’Argenteuil. C’est sur cette dalle que Sarkozy avait annoncé l’utilisation d’un fameux karcher, il y a là-bas la “superbe” cité des Indes, un point extrêmement chaud depuis les années 70, qui n’est pas le résultat d’une politique de la ville laxiste et clientéliste des sionistes, mais celle du maire communiste : Robert Montdargent
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rober...
    « maire d’Argenteuil de 1977 à 1995… Robert Montdargent est responsable du « gouffre financier » dans lequel s’est trouvée la commune du fait de « projets pharaoniques » et de sa mise sous tutelle ultérieure »

    Ce Robert Montdargent se serait même barré avec la caisse en Argentine.

    En gros, la cité des Indes et du plateau cumule tous les dinguos du demi-siècle passé, qui ont forcément trouvé un nouveau mode d’investissement dans la violence en 2015, non loin vous trouvez la Grande Mosquée d’Argenteuil, une des plus grande d’Europe :
    Attentats de Paris : la radicalisation des jeunes inquiète les imams
    Les imams de la région parisienne ne cachent pas leur préoccupation. Ils se sont réunis cette semaine à Argenteuil. Au coeur de leurs échanges : la radicalisation des jeunes.
    https://www.francetvinfo.fr/faits-d...

    Dans les années 80, aux Indes, j’ai vu un gamin (sûrement l’un des premiers boloss) attaché en croix sur une planche de bois bricolée avec des roulettes de caddie du supermarché Carrefour situé juste à côté, sa tête servant de bélier, lancée à pleine vitesse dans les voitures…

    A l’hôpital d’Argenteuil, juste à côté, de nos jours dans le service psychiatrie, des gamines de 12 ans se prostituent pour posséder le dernier smartphone.

    Donc toutes les entreprises de cette ZA comme Alantys Technology se font régulièrement braquer : le problème n’est pas toujours le fait des sionistes.

     

    • Vous parlez des conséquences et non des causes.

      Dès 1958 la proportionnelle disparait.
      Des politicards soumis au patronnat ouvrent les Vannes de
      l’immigration massive pour créer du dumping social
      et affaiblir les syndicats.
      Fin des 30 Glorieuses, cad, fin du dollars étalonné sur l’or +
      pétrole payable uniquement en dollars.
      +obligation d’emprunter sur les marchés financiers = dettes.

      Récupération d’un pseudo racisme par des sos sionistes
      avec l’aide des cocos tel votre Maire.
      C’est peut-être pas Lisiounistes mais en tous les cas
      ils ont bien aidé à faire haïr la France et les Français.

      Maintenant ils retournent leur veste comme Finky
      en faisant du Lepen après l’heure.

      Quant à Maillard c’est l’Arriviste dans toute sa splendeur.
      Si vous lui serrez la main, vous avez intérêt à reconter
      vos doigts.


  • Quand est-ce que ces fanatiques revanchards intégrerons que le Régime de Vichy de l’occupation allemande, n’a jamais été La France !!!
    La France ne doit absolument RIEN aux persécutés sous l’occupation allemande

     

    • Dans l’un de mes cercles concentriques, se trouve deux gazelles aux mêmes parcours que l’Élise susmentionnée, au mot près et dans la tranche d’âge à peine inférieure : tenter de leur expliquer le bordel relève de la quasi impossibilité ; c’est pour certains, le même type de carburant qui vaut pour tous les nationalismes.
      Cela vaut pour l’Irlandais dont l’aïeul a été mis en esclavage ou empoisonné par les Anglais, pour le Français dont le Malgré-nous ou la Gueule cassée a été mise au piquet par les Boches, pour les Basques ou des Vendéens sous la Terreur, pour le Corse descendant des pendus du Niolu, surtout un 8 décembre, etc..
      Quant à l’autre « souteneur », ce ne peut être qu’un complice, un compromis ou un corrompu ; à tout le moins, intéressé : ainsi donc le parallèle avec Valls - éternellement le cul lié à la commode et ancien planteur d’arbres, opportuniste - n’est pas si tordu que cela.
      Pour ma part, j’emmerde les colons, où que ce soit : ils peuvent donc bien voter toutes les lois qu’ils veulent.


    • @james fortitude
      Et quand bien même Vichy aurait représenté la France à l’époque...
      Vous n’en avez pas marre qu’on vous fasse le coup des bons français et des mauvais français... Moi si !
      J’emmerde tous ceux et celles qui en veulent à mon pays, mon histoire, mes ancêtres...


  • Il a une tête de cannibale, non ?


  • Je suis d’origine ashkénaze .
    Mois je suis d’origine Française et content de l’être, mais à la grande différence de vous, c’est que je n’importe pas la haine et venant chouiner .Mes grands-parents ont souffert aussi et sont mort en se battant dès les trancher pour sauver leur pays à l’âge de 18 ans pour n’être jamais retrouvé .
    On sent dans vos paroles, de la revanche, un retour de bâton sur des gens qui n’ont plus rien à voir avec votre histoire et qui vos accueils .La souffrance a existé dans les deux camps et les Français se sont battu pour retrouver leur liberté, mais pas pour servir de bouc émissaire. Vous vous trompez d’ennemis .Le seul respect serait de laisser votre haine au vestiaire et essayer de nous foutre la paix .

     

    • Il n’y aucune honte, ni aucune tare à être français d’origine ashkénaze, comme d’autres sont français d’origine italienne, portugaise , polonaise.... , ou même algérienne
      La honte, c’est de privilègier les intérêts d’un pays étranger , par exemple Israel ou l’ Algerie, sur les intérêts de la France.
      En ce sens, un député comme Meyer Habib est vraiment la honte de l’ Assemblée Nationale et la honte de notre République


    • @dixi
      Impossible !
      Notre premier partenaire économique est l’Allemagne, c’est ce qu’on nous dit.
      Par contre notre premier partenaire en Rh c’est israel, on ne nous le dit jamais.


  • dans le sens inverse, lorsque le lobby qui n’existe pas désigne une proie ,il ne la lache plus jusqu’à ce qu’elle rende l’âme ..........Dieudonné en sait quelque chose .
    Comment faire pour que ce député de Paris, ne soit pas réélu en 2022 ?

     

    • Voila la bonne question, comment éradiquer cet être ambivalent du paysage politique français, le problème c’est que des êtres à double allégeance il y en a pléthore parmi les députés.
      On remarquera aussi que depuis quelques temps on voit cet individu de plus en plus souvent lors de débats politiques sur les plateaux, ce môsieur semble avoir le vent médiatique en poupe ce qui n’est pas bon signe.


  • Le CRIF fait voter l’assemblée nationale :
    https://www.huffingtonpost.fr/entry...


  • A contrario de Manuel Valls il aura pas besoin d’épouser une riche vieille pour avoir de la thune, par contre il manque cruellement de charisme. Ce n’est qu’un vulgaire commerçant, même avec de gros coup de mains dans le fion il va avoir du mal à se hisser au niveau de manu la tremblotte qui avait au moins la tchatche des apparatchik biberonnés à la FIDL. .


  • @Judas Nanas
    " Une tête de con heureux, un mollusque politique, un bourgeois versaillais bien catho bcbg qui pense qu’il a réussit dans la vie ! "
    Ah ! ah !, c’est la meilleur de l’année "un bourgeois versaillais bien catho", Bien catho, c’est bien la meilleure, n’avez-vous pas lu l’article et le nom de toutes ses accointances ?, c’est judéo à 90%, il serait bien le seul catho dans la bande, et croyez-vous qu’il ait pu faire autant "d’affaires" avec Israël si il était vraiment catho, catho de papier si vous voulez mais de papier seulement.


  • #2338546

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Il ne serait pas en train de caricaturer une émotion de souffrance sur-accentuée au violon ?

    - Ce genre de gesticulades a comme une petite odeur...

    Mais bon, si c’est pour l’entrepreneuriat Laïc...


  • Je suis d’origine Francaise catholique. 3 de mes grand-parents ont perdus leur pere en 14-18. "Ils se sont retrouves pupilles de la nation et leur tristesse d’enfance ne les ont jamais quittes"

    Qui a eu la plus grande tristesse, je me demande ?


  • En lisant l’article on s’apercevra que Sylvain Maillard ne compte pas beaucoup de goys parmi ses amis, s’en est même choquant , s’il ni a pas de...il y a trop de quoi ? pourrait-on dire. Et dire que ce député préside non seulement au destin de la France mais aussi à celui d’Israël !


  • j’attends avec délectation les premières condamnations surtout ceux des islamo-gauchistes de banlieue (comme on dit)...Cette loi va renforcer le sentiment du 2 poids 2 mesures, criminaliser des gens qui de bonne foi sont contre l’idéologie sioniste sans être antisémite, normalement cela va provoquer des émeutes dès les 1er condamnations ou arrestations de de militants pro palestiniens, des frères ou des sœurs (faut savoir que c’est surtout les plus éduqués qui sont pro palestiniens, c’est une volonté manifeste de criminaliser ceux qui arrivent à un peu s"élever par les études, c’est plutôt bien joué de la part des sionistes,...)
    Bref le lobby sioniste a décidé de jeter encore un peu plus d’huile sur le feu, de contrecarrer par la criminalisation de citoyens l’opinion anti idéologie sioniste...Je leur dit de faire attention car l’huile bouillante peu éclabousser....
    Voyons voir comment les juges vont appliquer cette nouvelle loi...J’en glousse d’avance...


  • La liste des parlementaires bi nationaux usa Israël est également impressionnante aux Usa. On peut se douter des allégeances. Est ce qu un bi national peut à voir des responsabilités politiques ?


  • Pourrait-on connaitre la parenté de Maillard, on ne l’a trouve nulle part ni sur Wikipédia ni d’en d’autres biographies...pas de papa et pas de maman, ce qui est de plus en plus fréquent pareil dans le Who’s Who, ce qui semblerait indiquer que de plus en plus de gens rechignent à dévoiler leurs origines. Mais dans le cas Maillard on peut avoir une petite idée avec F&D.


  • ce garçon est 1 anti-modèle social..
    à l’ image de ses convictions, sa France à un parfum d’ ailleurs, elle ne sent ni la charcuterie, ni la forêt...mais le déplacement de fonds par ordinateur !
    qu’il reste avec ses bons amis, tant qu’il leur sert de camouflage-goy ;
    ensuite, ils le laisseront retourner à son état naturel.... au fond du jardin.

     

  • #2339583

    "Adoptée à l’Assemblée nationale par un très faible nombre de voix (154 votes pour, 72 votes contre, 351 abstentions)..."

    72 avaient encore une paire de couilles mais viennent de comprendre quils ne se sont pas faits que des amis.

    Je vous laissent trouver les noms d’oiseaux adequate pour les autres dans les commentaires. Lachez vous


  • Maillard ? Maillard ?! avec ce que l’on sait sur le bonhomme ce ne peut-être qu’un nom d’emprunt, un pseudo, un alias.


  • Quand des centaines de milliers de juifs sont passionnément, et officiellement antisionistes, par quelle aberration peut-on demander (à l’assemblée nationale !), à faire de l’antisionisme, un anti sémitisme supplétif ou déguisé ?
    Il ne s’agit pas d’une exagération, c’est carrément faux et démontré.
    Et que dire des députés qui ont accepté ce texte ?


Commentaires suivants