Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

RMC-BFM TV vire un tiers de ses effectifs et Le Parisien 130 localiers

Le salaire de la propagande

BFM TV a beau avoir un système fondé sur des images plus que sur des analyses, ce qui en a fait très vite la première télé d’information en continu, le modèle économique est lui fondé sur une propagande socialo-sioniste qui ne se cache pas, un socialo-sionisme mâtiné d’un peu de national-sionisme, histoire de ne pas se couper de la nouvelle tendance.

 

Cependant, la proximité idéologique du pouvoir a un prix : le grand public associe BFM TV au pouvoir, et la période est à l’insurrection, à la remise en cause des élites, qu’elles soient politiques ou médiatiques. La fusion, en France, du politique et du médiatique, qui n’existe pas ou moins dans les pays anglo-saxons, a scellé le sort de ces deux piliers du pouvoir visible. Le soutien de la répression lors du soulèvement des Gilets jaunes, les mensonges énormes pendant la crise sanitaire qui n’était qu’un leurre pour cacher une destruction de valeur, tout ça a alourdi le dossier des télés et de la presse mainstream.

 

 

La preuve : en presse écrite, Le Parisien, toujours proche du ministère de l’Intérieur et donc de la répression sioniste des Français, abandonne ses neuf éditions départementales (celles d’Île-de-France). Ces pages seront remplacées par un cahier unique. Le même destin attend la chaîne France 3, qui ne pourra pas longtemps plomber le groupe public, cette armée mexicaine de 17 000 CDI. Tout ça pour produire globalement une information et des programmes soumis à tous les pouvoirs, et biaisée par tous les lobbies (sioniste, LGBT, antiraciste).

Et surtout, une information non pluraliste, qui ne représente plus qu’une minorité de Français. Une faillite morale et une faillite économique qui en est la résultante. Pour info, il est presque impossible de connaître le budget exact de la chaîne (France 3) ainsi que ses effectifs, estimés à 3400 ETP (équivalents temps plein). Le service public, arc-bouté en défense, refuse de communiquer sur le coût exorbitant de son audience. Les Français payent la redevance, mais perdent toute trace de l’argent, qui part dans des coûts de fonctionnement faramineux (50 % du total environ).

 

 

Le projet de loi sur l’audiovisuel public a été discuté en commission des affaires culturelles en octobre 2019, et la réforme reportée à cause de la crise (ou de l’ingénierie) sanitaire. Mais des coupes franches et sombres sont attendues. La France Insoumise, qui a critiqué durement ces économies, n’a pas évoqué le problème des contenus et de la propagande.

« Ces économies drastiques interviennent en amont du futur projet de loi sur l’audiovisuel public annoncé pour la rentrée 2020. Il est prévu d’acter définitivement la suppression de France O, de France 4 et de regrouper Radio France, France Télévisions et l’Institut National de l’Audiovisuel par une « holding » qui s’appellerait France Médias.

Cette machine à supprimer des emplois et faire des économies fonctionnera comme une entreprise privée classique. Elle sera dotée d’un conseil d’administration composé de douze membres nommés pour cinq ans. Même si ces derniers seront choisis par l’État, le Parlement et les représentants du personnel, c’est ensuite le conseil, lui-même, qui désignera son PDG. La décision sera ensuite actée par décret présidentiel. La création de France Médias va considérablement aggraver le manque de pluralisme des idées politiques exprimées sur le service public de l’audiovisuel.. »

Comme si ce n’était déjà pas le cas, et c’est même l’idéologie gauchiste qui règne sur cette entité, au détriment de l’idéologie nationale, ou tout simplement impartiale. LFI ne devrait pas se plaindre, sauf si la réforme est destinée à pousser télés et radios publiques (ou leurs meilleurs morceaux) dans les bras du privé avec sa gestion 100 % néolibérale... Un temps, France 2 a intéressé le groupe Lagardère, par exemple.

 

Public ou privé, tout le secteur mainstream souffre !

Mais nous parlions de BFM TV, la bête noire des internautes en colère (ou lucides), pour son traitement ou son mal-traitement de l’information. C’est pourquoi le sigle « BFM WC » est devenu l’étendard des réinformateurs, pour qui la chaîne de Patrick Drahi représente le cœur de la propagande et de la désinformation de masse.

 

 

Outre les CDI visés, le groupe NextRadioTV va dégraisser à mort chez les collaborateurs indépendants ou satellites : intermittents, pigistes et consultants. On n’applaudit pas ce plan social – ou asocial selon le côté de la barrière où l’on se trouve –, mais on constate que le néolibéralisme n’épargne même pas ceux qui le symbolisent ou le défendent idéologiquement !

La raison invoquée par le tandem Drahi-Dreyfuss, ce dernier (un Arthur, ce coup-ci) étant le nouveau manager du groupe depuis janvier 2020, c’est la chute des recettes publicitaires. Mais cette tendance était déjà forte avant la légende du corona, un virus qui a le dos large et qui permet tous les dégraissages ni vu ni connu... en plein océan social.

Naturellement, l’intersyndicale CFDT-CFTC-CGT-SNJ-UNSA, à l’origine du communiqué en tweet, a réagi, mais dans le monde néolibéral avancé, les pleurnicheries des syndicats n’ont aucun poids dans la balance. C’est comme dans notre démocratie : quand le Président décide de faire la guerre, ni les Chambres ni l’opinion ne peuvent s’y opposer. Même et encore plus dans le cas d’une guerre contre son peuple (répression des Gilets jaunes)...

 

 

Nous terminerons ce petit tour de la propagandasphère sur la cure d’amaigrissement éditorial du Parisien. France Info nous apprend que le quotidien a perdu 100 000 lecteurs en 5 ans. Pour tenir encore en l’air, la montgolfière se déleste de son personnel. À ce rythme, le journal sera sauvé dans 10 ans mais avec une seule page et un seul lecteur : son PDG multimilliardaire.

Cependant, du côté de la direction du groupe Les Échos-Le Parisien (propriété de Bernard Arnault), on n’invoque pas le méchant virus et ses conséquences : le projet éditorial, comme l’écrit France Info, était en gestation bien avant le Covid, ce qui nous fait dire, par extension, que les 800 000 emplois que la France devrait perdre en 2020 ne sont pas perdus pour tout le monde...
Le capitalisme financier s’enrichit sur les licenciements massifs, qui font monter les dividendes des actionnaires.

Simple, et cruel comme bonjour.

 

Les effets de la disparition des correcteurs sur RMC Sport

BFM TV et RMC en souffrance, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qu’on ne nous dise pas que ces licenciement sont le résultat du Covid. Les taux d’écoutes étaient plus élevés que d’habitude. Les annonceurs n’ont pas fait défaut. Il s’agit bien de licenciement qui étaient dans les cartons et dont un des buts de l’exagération de la crise, relayée à extrême par BFM et RTL, étaient de chercher un prétexte pour ces licenciements. Drahi garde les aides de l’état et licencie. Comme Renault et consorts. Le peuple lui n’a rien à perdre que de tout envoyer péter. La révolution. Pour les petites classes moyennes c’est plus compliqué. Un retraite faible mais existante. Une protection sociale qui part en couille mais encore existante. Des enfants et petits enfants à aider avec une petite épargne. Une santé qui se fragilise. Une inquiétude provoquée par l’Etat Profond qui pompe l’énergie. C’est cette portion importante de français moyens qui manquent à chaque fois. Qui n’ose pas basculer par peur de perdre le peu qu’elle a. Macron et sa bande compte la-dessus. Il faut prolonger ER dans tous les débats, dans toutes les transmissions d’info, dans ses actes au quotidien. En avant les nouveaux gilets jaunes authentiques. Pour les jeunes continuer à frapper les sacs de boxe, à lire, à boire moins, à courir et à s’inscrire à un club de tir. Pas pour la violence, pour la discipline

     

    • Ça c’est vrai et faux a la fois.
      Si les téléspectateurs étaient bien devant leur poste, ils ont pu constater qu’il n’y avait plus aucune publicité !!!

      Ça en était même étonnant, et les rares spots étaient suivis des remerciements de la chaîne vis a vis des annonceurs "solidaires"....

      Les gens ont déjà oublié comment c’était..


  • Ils ont tiré la chasse, mais les plus grosses merdes surnagent.


  • “programmée” ée à la fin en accord avec le feminin qui est le sujet de la phrase.

     

  • L’inquisition des temps modernes est entrain de tomber, ne soyons pas crédules, elle sera vitre remplacée. Aucun pouvoir profond, élu ou pas, démocratique ou pas, ne pourrait se passer de cette courroie de transmission pour assoir sa domination, ça ne peut pas exister. Ce n"est pas un hasard, en ce moment la toile est dans le collimateur, soumettre internet à des lois prétextant la protection de l’individu pour émettre au final un régime liberticide.
    Camardes GJ, nous n’en avons pas fini avec les spoliateurs de nos libertés et de notre labeur.


  • Ca va en faire des putes au chômage, on ne dira plus « journapute ou chômeur », mais « journapute et chômeur ».


  • ca doit être mon cadeau d’anniversaire !



  • La fusion, en France, du politique et du médiatique, qui n’existe pas ou moins dans les pays anglo-saxons



    Je pense qu’elle existe tout autant dans les pays anglo-saxons mais la différence se situe au niveau de la conception de l’éthique professionnelle et de l’attitude des journalistes par rapport au monde politique et des hommes politiques par rapport aux journalistes. En France la notion d’éthique a disparu et les journalistes n’ont pas cette attitude de défiance qu’ont leurs homologues anglo-saxons par rapport aux politiques. En France les journalistes veulent être copains avec les gens de pouvoir, s’enorgueillissent à être invité à des dîners mondains avec des élus et ces derniers les considèrent comme des putes à leur service. Dans le monde anglo-saxons le journaliste reste encore considéré comme un quelqu’un dont la vocation est de te casser les couilles, chercher la merde pour te mettre dans l’embarras et non pas pour te cirer les pompes. Le respect de l’éthique professionnelle dans les pays anglo-saxons contribue aussi à cette relative indépendance du journalisme aux USA et en GB.
    On pourrait aussi ajouter le légalisme des anglo-saxons, l’exemple le plus frappant étant le respect de la constitution aux USA. Aux USA un citoyen connaissant ses droits peut souvent obtenir une libération immédiate lors d’une arrestation abusive, arrêter un harcèlement policier... juste en citant précisément les articles de lois et les amendements de la constitution. En France ? Les flics rigolent, te disent des trucs du genre "Ouais, ouais...c’est ça", "On verra ça en garde à vue...au tribunal..."


  • De putes à chômeurs, voilà le tarif et la récompense de la soumission.


  • Le couillonavirus aura peut être servi à éveiller un certain nombre d’esprits sur le rôle manipulatoire des médias de propagande.. d’où ce désamour pour le papier journal qui ne franchit même plus la porte de WC..


  • les médias sont en voie de putréfaction avancée.


  • Merde ce coup ci c’est putes ET chômeurs !!!!


  • Pas besoin de personnel dans les réactions de TV, ils répètent tous en cœurs le même baratin à longueur de journée .
    Tu programmes siri , c’est pareil et c’est gratos ( En plus Siri joue pas la lèche cul soumise) ce qui est souvent le cas des "journalistes" et qui doit probablement être assez désagréable pour ceux qui les gèrent.

     

  • C’est " Bain & Company " qui a choisi les virés ?


  • S’il n’y a plus de presse papier, avec quoi on va se torcher ?
    Ceci dit, le numérique sera techniquement viable tant que nos satellites continueront à émettre. Mais l’espace étant devenu une gigantesque poubelle, une collision qui viendrait dérégler ce prodige technologique est une catastrophe qui arrivera un jour ou l’autre ... sans compter les météorites ...
    Je ne serais donc pas étonné si avant 50 ans on retourne au papier ... si l’humanité n’a pas disparue !


  • Le "journalisme" aux ordres est à la l’image d’un paquet de mouchoirs jetables.

    Ce n’est pas nous qui allons chouiner parce que leurs proxénètes sionistes ont décidé de limiter ses prostiputes propagandistes qui nous vomissent dessus du matin au soir, et manipulent la masse à coup de novlangue et de poncifs épidémiques.

    La pressetituée propage un virus appelé "fake news" dont l’origine officielle provient de la maison-mère... La manipulation grotesque de l’opinion se voit à présent comme le nez au milieu du visage de leurs maîtres, sans oublier cette connivence et synchronisation de l’information à 5, 4, 3, 2, 1... nous sommes tous Charlie accompagné du marketing préparé en amont.

    Pour ne citer qu’un exemple récent de manipulation médiatique, nous sommes passés de la supercherie « ensemble à la maison » au second plan tout aussi rocambolesque « l’antiracisme systémique » en seulement quelques jours, plus c’est gros, moins ça passe. L’état profond est aux abois, entre le scénario de la peur et celui de la division, rien ne va plus, faites vos jeux.

    Aux futures putes au chômage, profitez-en pour vous racheter une bonne conscience au vu des innombrables saloperies transmises à la populace vulnérable, mais qui tend à la défense naturelle face aux éléments perturbateurs, puis à la révolte, question de survie.

    « La première des conditions de l’hygiène, c’est une bonne conscience. »
    Charles Nodier ; Lidivine (1835)

    La partialité des médias, le mensonge et la désinformation, sont plus qu’une simple nuisance. Ils brouillent notre vision du bien et mal.

    Fertig l’imposture, la vérité est ailleurs, ici-même.


  • Les charrette de journaleux qui quittent le navire ont la double étique :
    "Pute et Chomeur" et non pas "pute ou Chômeur"
    Pourquoi ?
    Parce qu’ils ont fabriqué une information sans aucune valeur morale pour être en conformité avec leur donneur d’ordre, c’est à dire le gouvernement de socialo sionniste, LGBT, pro immigrationiste (qui se protègent de l’immigration en habitant des quartiers "sans aucun négros" à l’horizon), etc... Tout cela sous la houlette de "la tarlouse". Ils ont fait le sale boulot sans rechigner, et maintenant ils sont récompensé parce que plus personne ne regarde et n’écoute "leur télé de merde"
    le problème c’est que "ces putes du système" vont partir avec des indemnités conséquentes, bien plus que les sidérurgistes des années 80, parce qu’en France on ne respecte pas le travail manuel et le travailleur, mais on respecte davantage le travail "d’enculé" au sens figuré bien entendu. Malheureusement, ils continueront (certes en moins grand nombre) à couvrir l’information et à inséminer leur venin avec la même putrefaction, même si leur venin est de moins en moins efficace. Qu’on se le dise !

     

    • l@sonny

      Le problème c’est que "ces putes du système" vont partir avec des indemnités conséquentes, bien plus que les sidérurgistes des années 80, parce qu’en France on ne respecte pas le travail manuel et le travailleur, mais on respecte davantage le travail "d’enculé" au sens figuré bien entendu

      Eh bien oui, c’est exactement ce que l’on vie depuis des décennies.Les travailleurs manuels ,ils en ont rien à foutre et ils sont même allé jusqu’à prendre des travailleurs immigrés et sans papiers pour les payer encore moins chère .Et ce sont ces "putes du système" qui ont encouragé cela à coup de trompettes et tambours
      Et maintenant ils vont se trouver dans la case "chômeur" .
      Ils n’ont toujours pas compris que la direction de ces médiats en a rien à foutre de leur gueule .Maintenant qu’ils ont servi servilement leurs maitres "circuler, il n’y a rien à voir " !


  • #2487312

    on remarquera qu’Arte est la mieux lotie et touche plus d’un million d’euros par salarié (ceci sans savoir combien donne l’Allemagne ce qui assure déjà la paie sans problème) pour journellement baver sur Trump, Poutine, l’Iran tout en germanisant son public.et soutenant l’immigration et le mouvement LGBT .

     

  • À mon avis mettre absolument tout le monde à pied pour les remplacer par des programmes d’intelligence artificielle serait encore beaucoup plus judicieux. Une fois qu’on a le contenu des dépêches et la teneur du message émotif à passer, un ensemble d’algorithmes fait un travail supérieur et surtout mesurable, objectif, au point que le client serait en droit de se plaindre si certaines normes quantifiables ne sont pas remplies.

    Pour la télé le client pourrait choisir son type de speaker ou de speakerine pour l’annonce de ses nouvelles, et son type de voix, comme déjà on a de plus en plus l’option de choisir sa langue de doublage. Le client pourrait choisir son type de parti pris politique de la part de la speakerine imaginaire avec concentration sur tel ou tel ensemble de dépêches plutôt qu’un autre : entre le mondial-sionisme et le national-sionisme il y a de la place pour toute une gamme, tout comme entre la gauche Pol Pot et la droite Pinochet ou moitié-moitié.


  • Putes ou chômeurs ? Il semblerait que désormais pour les "petits employés" se sera putes et chômeurs ! La roue tourne, avec son retour de bâton.


  • Je me demande si les frères, soeurs ainsi que les cousins,cousines de Drahi seront eux aussi dans la charrette.Hélas,les sommes hallucinantes versées par les Francais,leurs font tourner la tete a defaut de la faire tomber.


  • C’est aussi le destin, à plus ou moins long terme, d’une grande majorité des employés de tous les secteurs d’activité dans le programme mondialiste (robotisation à outrance couplée avec l’intelligence artificielle...).
    Les deux extrémités de la ficelle du "grand projet" (capitalisme/marxisme) se rejoignent... La boucle va-t-elle être bouclée ?
    - revenu universel et fermage de gueule définitif,
    - Internationale des robots "Robots de tous les coins du monde (ouais, au fait, il n’y a plus de pays, plus d’Etat, plus de frontières) unissez-vous !"...
    Sont trop forts car, contrairement aux autres, leurs projets se construisent sur les dizaines voire des centaires d’années (c’est leur seul et unique avantage) !


  • Il y a quand même des infos qui passent dans la presse papier US, et même allemande. Par exemple die Welle, le Washington Times et Breitbart, qui tous trois relatent une info importante, reprise et résumée sur RT : le socialisme allié aux Verts à Berlin dans les années 70 (c’était Willy Brandt le chef) plaçait des orphelins et autres enfants abandonnés avec des pédophiles vivant seuls, en connaissance de cause, avec l’idée que, dans pédophile il y a phile, et que ces hommes aimeraient les enfants qui leur seraient confiés. C’était idéologique et grossièrement naïf ou savamment calculé à haut niveau, au choix.
    Ainsi tout un réseau profitait de ces idées larges. Sven et Marco, deux victimes d’un pédo condamné, font campagne en Allemagne pour que ces choses-là se sachent.
    Les Verts, toujours dans les bons scoops !

     

  • Bonne nouvelle et tant pis pour ces collabos qui travaillent dans ces camps de la mort de la vérité !!


  • On comprend ils s’accrochent comm des morpion et à vie à leur poste !
    Pour ma part, ils ne voient plus la couleur de mon argent depuis 10 ans
    Avis aux amateurs qui veulent nettoyer leur cerveaux de cette m... adiovisuel


  • #2487413
    le 20/06/2020 par liquidation avant travaux !
    RMC-BFM TV vire un tiers de ses effectifs et Le Parisien 130 (...)

    BFM et RMC virent 1/3 des effectifs ! Ah bon ?, La propagande mensongère ne fait -elle plus recette ? !!! Si, dans ce tiers viré, il y a une majorité de journalistes paillassons propagandistes menteurs et chers payés , et non pas du petit personnel salarié, ç’est une bonne nouvelle !, Mais çà ,c’est une autre histoire.... !


  • Personnellement je ne depense RIEN avec la presse. Malgre des revenus considerables.
    Acheter sa propre propagande resterait un comble.
    Malheureusement l’argent de mes enormes impots se detourne dans les poches de ces faux journalistes, agents du systeme.
    Mais chaque fois que je vois une charrette de ces gens, mon coeur se rejouit.


  • Vont-ils virer Route El Grief ou Apolline de mauvaise herbe ? Ce serait top ! Rien à cirer de ces chaînes merdiques la seule que je matais de temps en temps c’était la chaîne de cuisine et ils l’ont supprimée !


  • #2487553

    Franchement qui regarde la télé ?
    moi ca fait 25 ans que je n ’ai plus de télé et apprend plein de chose utile avec internet.


  • Le vieux crabe blanc hétérosexuel de plus de 50 ans Bourdin dégage.
    Bon débarras.


  • #2487881

    Mais TOUT media d’Etat ou à participation publique est un média de propagande.

    La participation même minoritaire de l’etat dans un média même local est une atteinte à nos libertés fondamentales, en soi radicalement anticonstitutionnelle

    Donc la participation même indirecte, via des passe droits ou des subventions, est également anticonstitutionnelle.

    Si nous n’avons que des médias publics ou subventionnés, nous avons bien une propagande mais plus de média.

    Avec ou sans Covid ou Drahi.

    Est-ce que l’Attelage Français ou E&R recoivent une subvention ?
    Est-ce qu’ils sont libres ?
    CQFD


  • Ça fait beaucoup de putes au chômage ! Je leur conseille de publier leur CV sur Vivastreet.

    Bon courage !


  • Pute ou chômeur ? les deux !


  • "La raison invoquée par le tandem Drahi-Dreyfuss (...) c’est la chute des recettes publicitaires."
    C’est évident, et même étonnant de voir la diminution des flashs publicitaires chez BFM WC. Ils utilisent des sortes de bouche-trous sans intérêt pour y palier. Certaines pubs sont diffusées en boucle jusqu’à trois fois, par exemple celle de Citroën qui vente l’hybride en ce moment.


  • Un journaliste pourra donc être une pute et un chômeur.


  • 671 Euros de tax audiovisuel avec mon RSA. MDR
    Majoré je précise,alors qui s’arcqueboute dans l’usure ce gouvernement pas de doute.
    J’arrête de perdre mon temps et mon argent avec des comme eux de toute façon ils sont nuls et non avenus à réclamer la thune par leur violence systémique caractéristique d’arrogants skyzophrènes démentiels. Leur opacité et leur rapacité étant total sur la finalité de cette merde monétaire qu’ils chérissent plus que leur propre mère ou leur enfants. Elle est pas belle la France guider par des veaux en or massif mur pour l’abattoir


Commentaires suivants