Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

La surpopulation des logements, un fléau galopant

Selon le rapport de la Fondation Abbé Pierre présenté ce mardi, plus de 2 millions de ménages vivent actuellement en situation de sur-occupation de leur logement…

 

Impossible de s’imaginer que cet immeuble bourgeois parisien, situé dans le 9e arrondissement, est le théâtre d’une telle précarité. Et pourtant, quand on grimpe jusqu’au 6e étage, la réalité nous rattrape. Farida ouvre la porte et laisse découvrir la petite pièce de 9 m², qui lui sert de logement. « Je vis ici avec mon mari Choukri et nos cinq enfants, âgés de deux mois à quinze ans. »

 

 

Une situation de surpeuplement des habitations dénoncée dans le rapport sur le mal logement de la Fondation Abbé Pierre, qui paraît ce mardi. Celui-ci souligne qu’entre 2006 et 2013, le nombre de ménages en surpeuplement accentué (c’est-à-dire habitant dans un appartement où il manque deux pièces ou plus) a crû de 17 %.

La famille vit depuis 2014 dans cette chambre de bonne et n’a pas les moyens de déménager dans le parc privé, car seul Choukri travaille, en tant que déménageur intérimaire. Le bail étant au nom du frère de Choukri, la famille a reçu un avis d’expulsion en 2016, mais qui n’a pas été suivi d’effet.

En juin 2016, la famille a été reconnue prioritaire Dalo (droit au logement opposable) grâce à l’aide de la Fondation Abbé Pierre, mais cela n’a pas changé la donne. « On a vu la maire du 9e qui a reconnu que notre situation était urgente, mais on ne nous a toujours pas proposé de logement social », déplore le couple.

 

 

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Sur la réalité sociale de la France, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1655199

    Il y a des travailleurs pauvres francais qui vivent dans la rue ou dans leur voiture. 5 enfants avec un salaire c’est irresponsable.

     

    • #1655253

      C’est pas si irresponsable puisque la politique actuelle fait que c’est la collectivité qui raque dans ce genre de cas.


    • #1655301
      le 31/01/2017 par Aymard de Chartres
      Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

      @ Eloise

      Et alors, puisque le revenu d’existence qui est, selon vous, une fausse bonne idée qui plait tant aux banquiers et à l’hyper classe financière, que ne voulez-vous changer les choses en les privant de la possibilité d’avoir un léger plus censé améliorer leur condition de vie et de pourvoir à la satisfaction des besoins cruciaux tout en leur ouvrant un espoir possible et un tant soit peu de dignité.


    • #1655345

      C’est plutôt irresponsable et indécent de reprocher à une famille d’avoir 5 ans et de tirer le diable par la queue.
      Réussir à élever 5 enfants dans un environnement malsain et hostile à la famille relève de l’exploit !
      Beaucoup de courage et chapeau bas à cette femme !


    • #1655388

      Oui, c’est irresponsable mais on ne connait pas toute l’histoire de cette famille. - irresponsable car même avec les aides financières, il est quasi impossible d’élever correctement les enfants. Il faut déjà bien gagner sa vie, très bien la gagner même.

      Nourriture saine et de qualité, école, activité sportives, vacances, vêtements, soins médicaux et dentaires, ordi et/ou tablette, téléphonie,... Un enfant coûte très cher aujourd’hui. Le prix à payer, sans garantie aucune, pour éviter bien des problèmes plus tard.


    • #1655664

      Que veux-tu seul ceux là arrivent à être irresponsable comme cela dans ce pays et une fois dans le bain ça se paye (avec ton aide indirecte)


    • #1655675

      Qu’est-ce que tu veux faire d’autre ? il faut bien quelqu’un s’occupe des 5 gosses, fasse le ménage, la cuisine, les courses, la lessive ? Sinon qu’est-ce que tu proposes ? L’emploi d’une bonniche ? Et il l’a paye comment la bonne ? En faisant caissière ou aide à domicile pour 1000 et quelques euros par mois ? Car je suppose que cette maman n’a pas la formation et les compétences professionnelles qui lui permettraient de trouver un boulot qui lui rapporterait plus que le smic. Ou peut être que tu préconises la méthode moderne consistant à ne faire qu’un enfant voire pas du tout ? Je suppose que pour un esprit moderne il est choquant qu’il existe encore des hommes et des femmes qui malgré l’adversité d’une époque qui s’y oppose souhaitent encore fonder un foyer avec plusieurs enfants. Cette volonté de construire quelque chose qui ira au-delà de sa propre vie, ce choix de vivre pour une descendance est difficile à comprendre pour un moderne dépressif suicidaire dont l’horizon de la vie s’arrête à la fin de sa propre existence. Vivre pour en dernière instance ne laisser rien d’autre que des cendres dans un crématorium...voilà l’ambition du moderne individualiste.
      Procréer, c’est à dire laisser une trace génétique de soi est l’essence même du vivant et est la raison pour laquelle les créatures abondent sur Terre.


    • #1655778

      Comme le dit Abdu, on ne connait pas toute l’histoire de cette famille, donc difficile de juger mais quand même : quel couple sain d’esprit, élevant déjà 4 enfants dans des conditions misérables, pourrait se dire "tient, ça a l’air d’être le bon moment pour en faire un cinquième". Désolé mais là c’est clairement irresponsable et vraiment très dangereux pour le bébé. J’y vois plus de la naïveté que du courage. Mais bon, encore une fois, on ne connait pas toute l’histoire donc ne jugeons pas.
      @goy pride : il y a une sacrée différence entre faire un enfant voire pas du tout, et faire 5 enfants dans des conditions aussi précaires.


  • #1655208

    Si il n’y avait pas d’allocation familiale, pas d’aide au logement, bref pas de prestations sociales, il est fort probable que ce couple n’aurait pas fait autant d’enfants car il est clair qu’ils ont fait des enfants pour toucher des prestations sociales.
    Le drame c’est que le système cré ce genre de situation. Il est à noter qu’il est rare de voir des français de souche dans cette situation.
    Il ne faut plus accepter d’étrangers qui n’ont pas les moyens de faire vivre dignement sa famille,
    Comme dans de très nombreux pays arabes, le regroupement ne familiale ne devrait être possible que si on a un emploi et qu’on gagne assez d’argent pour faire vivre sa famille

     

    • #1655260

      « Il est à noter qu’il est rare de voir des français de souche dans cette situation. ».
      C’est marrant, c’est exactement l’inverse que je constate. Sachant qu’en plus, les français de souche n’ont pas un pays pour pouvoir rentrer chez eux... Et je pourrais aussi être mauvaise langue et parler de la francité des propriétaires à la morale douteuse qui louent dans des conditions pareils, mais je vais la fermer car ça serait contraire à la loi.


    • #1655261
      le 31/01/2017 par jacquedechante
      Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

      Exactement ! Et Mahomet avait plusieurs femmes parce-qu’il en avait les moyens. La France avec ses aides sociales, fait mine d’être un el dorado...Il n’en est rien, simplement une tiers-mondisation tout juste acceptable : la preuve !


    • #1655280

      Dans beaucoup de pays du tiers-monde la situation de cette famille est fréquente, la promiscuité est la norme, le manque d’hygiène aussi.
      Ce qui est troublant est que cela se passe en France au moment où des familles de migrants sont logées plus décemment !
      Ce qui me trouble encore davantage est que dans plusieurs pays européens les services sociaux ôteraient les enfants à des parents irresponsables car le logement équivaut à la surface réglementaire d’une chambre à coucher pour une personne !!
      Il faut espérer que le père de famille trouve un emploi à la campagne pour garantir des conditions de vie meilleure à sa famille.


  • #1655237
    le 31/01/2017 par Aymard de Chartres
    Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

    Supprimons le RSA qui s’apparente, après tout, à un revenu d’existence d’extrême précarité négligeant la décence, la dignité et le pacte social représentant le socle fondateur de la société civile.

    Si ces personnes se trouvent ensemble dans cette situation insupportable, elles en emportent aussi la responsabilité entière, car un travailleur privé d’emploi est potentiellement un fainéant parasite en attente que la divine providence vienne à son secours pour le sortir de ce fléau qu’est la misère économique et sociale.

    Non, non et nom, le revenu d’existence est une arnaque sans nom. Il est préférable de laisser les choses en l’état et de se contenter d’en observer la dégradation lente et inexorable.

    Le revenu d’existence est contre-nature, favorise l’oisiveté et le vice et ne répond pas aux intérêts de la nation.

    Le revenu d’existence pour tous ceux qui ont en besoin est une idée de banquiers cupides et usuriers qui n’ont qu’une lubie : l’augmentation de la dette publique.

    L’argent doit rester à l’argent et la multitude de sans dents doit apprendre à s’en passer tout en obéissant à la loi qui frappe en premier lieu "les désirs des pauvres".

    Ironie quand tu nous tiens.

    J’adore lire les arguments impeccables des contempteurs du revenu universel qui répètent à l’envie des propos inconsistants repris par d’autres et ne reposant sur aucun fondement sérieux.


  • #1655249
    le 31/01/2017 par Espace V’
    Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

    Si l’on orientait Farida et Choukri vers des horizons plus propices, il y aurait déjà plus de de place...

     

    • #1655621

      Ils sont probablement nés en France et de nationalité française et de ce fait il n’y a guère d’horizons plus propices pour eux que de trouver un logement à l’extérieur de Paris intra muros voire de carrément emménager dans une autre ville de France où les loyers sont plus raisonnables. Le type est déménageur par interim, ce n’est pas comme si il avait une carrière nécessitant sa présence à proximité de Paris. Ce couple ne semble pas avoir compris que Paris n’est plus fait pour des gens comme eux ! Qu’on le veuille ou non le fait est que le sous-prolétariat légal n’a plus sa place à Paris à moins d’accepter de vivre dans les mêmes conditions que les clandos Chinois ou Pakistanais, ce qui est le cas de ce couple entassé à 7 dans 9 m² !


    • #1655624
      le 01/02/2017 par Bé Hache Elle
      Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

      Il faudrait déjà que l’Occident arrête de bombarder les horizons propices et d’y financer le terrorisme.


  • #1655251

    5 enfants, emploi précaire, ils vivent dans le 9ème et veulent nous faire pleurer. Lorsque je bossais à Paris, je n’avais pas assez de thune pour un logement dans le 9°, j’ai habité dans le Val de Marne (Vert de Maison).

     

    • #1655363

      Dans les années 90 un 20m2 me coutait 2300 FF. En banlieue clean (Rueil) ca me coutait autant mais j’avais un petit 3 pieces sous un toit et plus d’espace pour respirer, les weekends etaient tranquillos. Vivre a Paris, c’est suicidaire, sauf si on a hérité d’un logement familial bien placé. Pour le reste, c’est juste bon pour la frime ou bien si on est bobo sans enfants, ou bien pas plus de deux.


  • #1655262
    le 31/01/2017 par OnArrèteLesConneries
    Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

    A part ici, je ne vois pas où je pourrais dire ça ! Il faudra bien un jour ou l’autre regarder les choses en face. Cette pauvre famille qui y a cru est dans la panade. Nous ne pouvons plus "accueillir" dignement ces gens, alors pourquoi les accueillir ? Fermer les frontières, faire avec "ce qu’on a", en essayant de rebondir alors que l’apport extérieur a petit à petit anéanti la France. Bien sûr, tout "de branche" va bondir à mon propos, connement d’ailleurs. On a assez donné, assez nivelé par la base, on se ressaisit, on ne rejete pas on essaye. Pour retrouver le niveau, avec de gros efforts, c’est une demie génération qu’on le veuille ou non. Qu’il y ait un ingénieur ou un intellectuel de branche, honnête, qui me contredise m’amuserait.
    PS : Et la conneriemauté française lorsqu’on parle immigré pense "arabe" alors que l’apport sous-développant d’autres origines est bien plus néfaste (le bosniaque musulman, parce que la religion compte aussi quand il s’agit de nous emmerder, met à l’école des gosses qui ne parlent pas français). Un sénégalais (Senghor/Diouf), un Algérien (notre passé commun) n’est-il pas plus proche de nous ?
    Bref !

     

    • #1655320

      Je suis un "de branche" mais je pense qu’il faut fermer la France à l’immigration si on veut espérer pouvoir résoudre un peu les problèmes intra-communautaires dans le pays. C’est la première et nécessaire mesure à prendre, sinon c’est les tensions communautaires voire la guerre civile voire la remigration pour tous (je sais que certains rêvent de ça mais en tant que "de branche" c’est pas ma came).


    • #1655403

      @raskol

      C’est marrant de parler de stopper les entrées quand on est passé sois même, alors qu’il y a 20 ans ces mêmes étaient contre, le problème n’en n’est plus à ce niveau, si l’on veut sauver ce pays il faut penser urgemment à une remigration de masse des extra-européens sur des bases sereine.


    • #1656139

      Y’a 20 ans j’avais 8 ans, né en France de parents nés en France, la fameuse "3ème génération" (mais tous de branche ouais). Qu’est-ce que tu racontes ? Vous êtes des furieux les remigrationnistes, au lieu de chercher les bonnes volontés chez les allogènes vous vous êtes mis à la rémigration pour tous, avec vos petits bras tous secs... La France je l’aime, c’est mon pays, la marseillaise mon violon, je connais la racaille anti-France dégueulasse dont il faut s’occuper, mais essayez de me de me remigrer tiens... On verra le résultat.


  • #1655282

    C’est n’importe quoi, on leur a dit qu’ici ils auraient tout.
    Et voilà le résultat.
    Vive le capitalisme.
    Courage à cette famille.
    Quand même
    Merde.
    Et leur bled dont ils sont si fiers, pourquoi c’est pas vivable au point de se retrouver dans ce genre de situation ?
    C’est à cause de la colonisation, la déportation, les heures les plus sombres du passé inoubliable et c’est reparti pour un tour...
    C’est du Grand n’importe quoi.
    personnellement,
    On est 3 à aider un pote qui a tout perdu, mais on peut pas aider tout le monde.
    À bon entendeur...


  • #1655285

    Et les mondialistes veulent qu’on accueille encore plus de monde ?
    De qui se moque-t-on ?


  • #1655314

    Au dessus de chez moi, un beau studio est libre depuis juillet 2015.

    Je suppose que Paris Habitat le réserve à un copain d’Anne.

    Si ça n’est pas le cas, je suis persuadé qu’au titre de la "mixité sociale" on va nous trouver de bons voisins qui feront la "mixité ethnique" comme c’est systématiquement le cas depuis quelques années.


  • #1655319

    Encore une fois, on veut faire pleurer dans les chaumières

    9 m², c’est la surface d’une chambre traditionnelle, quand on a pas les moyens, pourquoi on fait encore des gosses de 2 mois à 15 ans quand on sait que l’on ne va pas pouvoir les loger correctement, cet article est une honte pour nous culpabiliser, nous simple français

    5 enfants, ça fait combien d’allocation familiale ?

    Pour des gens qui sont venus d’ailleurs, "Choukri", ce n’est pas un prénom creusois, il serait important qu’on lui offre, soit un billet retour avec toute sa famille, soit des capotes, cela coutera moins cher à notre pays

    Parce que se plaindre dans de telles conditions, ce n’est pas nous qui avons forniqué avec Farida

    Désolé, 20 minutes est à gerber

     

    • #1655570

      9m2 une chambre tradirionnelle ? A Fleury Merogis, peut être. Une fois que tu y mets un lit et un bureau, imaginant que tu utilises une buanderie murale, tu peux plus ajouter de table. Alors bon, ta famille, elle est serrée.


  • #1655389

    Article réchauffé par 20minutes qui date de 2014...

    Les Berbères vivaient à 5 voir plus dans des maisons de 9m², ils dormaient sur des soupentes au dessus de la chaleur de leurs animaux... un petit nid douillet... avec un foyer au bois pour la cuisine... tout le monde s’effaçaient et tout le monde était plus ou moins heureux. C’était le groupe qui comptait... aujourd’hui avec l’individualisme et les besoins d’intimité... ça ne marche plus, à moins d’avoir des enfants éduqués par autre chose que la tv...

    En tout cas Madame tient bien sa maison, ça se voit... Chapeau !


  • #1655398

    Si je peux me permettre une petite remarque par rapport a ce même sujet.
    Dans le journal TV ce soir ils ont interviewé un homme a priori d’origine magrébine qui expliquait que la cours de son immeuble, qui était auparavant "agréable" pour les enfants , était devenue un dépotoirs , avec plein d’ordures qui jonchent le sol, des rats ..etc ( il y avait effectivement un amoncellement d’ordures et de déchets impressionnant dans la cours )

    Ensuite , il nous explique avec un naturel impressionnant que ce sont les locataires eux mêmes qui jettent les ordures par la fenêtre ! Normal quoi .. Car l’ascenseur ne marche plus .. (c’était un immeuble ancien de 4 ou 5 étage tout au plus !)

    C’est quoi l’idée ?
    Je veux bien être ouvert et accueillant mais il y a vraiment des moments je capte plus vraiment ce que ces populations attendent de leurs " hôtes" .

     

    • #1655732

      Un ami travaille pour un bailleur social, il pourrait en effet confirmer votre commentaire. Il est très fréquent que les locataires des HLM balancent par les fenêtres vieil électroménager, couches pleines, litière pour chat et autres cochonneries. Par fainéantise, ni plus ni moins...
      on a aussi l’environnement que l’on mérite.


  • #1655449

    Fuyiez cette ville !

     

  • #1655486

    Les problèmes de logement sont directement liés à ceux de l’immigration.
    il est bien évident, qu’on ne pourra jamais loger 2 milliards d’êtres humains dans 3 arrondissements de Paris.
    Même un socialiste peut comprendre ça.


  • #1655568

    Je rajoute un truc.

    Vous voulez stopper net ce genre de choses ?

    C’est hyper simple.

    1- Toute personne en attente d’un titre de séjour français n’a droit qu’au minimum vital

    2- Interdiction totale de travailler sur le sol français sans carte d’identité ou titre de séjour longue durée sous peine d’amendes très fortes pour les entreprises et expulsion immédiate pour les clandestins ou requérant d’un titre de séjour longue durée

    3- Toute personne en attente d’un titre de séjour longue durée est orientée vers des zones urbaines non tendues , en province , à la campagne , en attente de traitement de son dossier sans possibilité de discuter cette décision , et avec contrôle régulier pour vérifier qu’il reste bien là ou on lui a dit d’aller.

    4- Toutes les aides publiques aux associations pseudo sociales qui font du militantisme politique doivent être supprimées sans délai.

    5- L’accès au même droits sociaux que les français pour les personnes immigrées doit être conditionné à une période de résidence sur le territoire national d’au moins 5 années pleines de travail effectif après avoir obtenu son titre de séjour longue durée.
    On a rien sans rien dans la vie et bénéficier des avantages d’un pays doit être conditionné : c’est du donnant / donnant car marre de payer pour la terre entière !

    Vous verrez rapidement qu’après avoir appliqué tout ceci , que l’immigration en France va se réduire d’elle même très rapidement ...


  • #1655591

    Ils veulent créer l’implosion ,on en est pas loin .Faire venir des gens pour les entasser dans des 9m carrés à 7 ,je vois pas le truc .Et en plus sans travail ,je le vois encore moins .Mais bon ne soyons pas populiste ,comme dirait l’autre .
    Heureusement il y a Macronus !,Macronus !


  • #1655653

    Cinq enfants âgés de 2 mois à 15 ans. Non mais sérieusement ! Que ceux qui veulent faire des mômes les font mais ne viennent pas pleurer ensuite qu’ils ont du mal à les loger !


  • #1655719
    le 01/02/2017 par Starkamanda
    Réalité sociale parisienne : à 7 dans un 9m²

    Vivre entassé ne peut que rendre un enfant malheureux. Au mieux il développera une faible estime de soi, au pire il finira délinquant ...

    Faire 5 enfants en vivant de façon précaire en France c’est prendre le risque d’avoir des enfants inadaptés ... Le confort restera garantie par les aides sociales, mais l’épanouissement d’un enfant ça l
    etat ne peut pas le garantir ...


  • #1655785

    Au lieu de commenter allez bosser, car il va bien falloir que nous Français leur payons le logement et autres allocations.


Commentaires suivants