Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rencontre Macron-Poutine : pourquoi la France entame un virage pro-russe

C’est dans cet état d’esprit, avec l’espoir de régler un des sujets qui fâchent — un conflit meurtrier entre Kiev et Moscou — que l’Élysée a accueilli ce lundi en fin de journée un sommet de haute volée. À l’affiche, le maître du Kremlin, son homologue ukrainien, l’ ancien acteur Volodymyr Zelensky et la Chancelière Angela Merkel sous la houlette d’Emmanuel Macron. Une réunion « format Normandie », comme jargonnent les diplomates, en référence à la région française où les dirigeants des quatre pays s’étaient retrouvés pour la première fois en 2014.

 

 

Un allié stratégique et plus fiable que Trump

Depuis, la guerre entre Kiev et les séparatistes pro-russes a fait 13 000 morts dans le Donbass, bastion industriel de l’Est ukrainien, et un million de déplacés. Surtout, les négociations semblaient enlisées, depuis 2016, date des dernières négociations entre les quatre. Cette fois, au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré, les échanges se sont prolongés longtemps, un dîner a même dû être improvisé, avant une conférence de presse qui a eu lieu peu avant minuit devant les 500 journalistes accrédités pour l’occasion.

Les tractations semblent avoir été fructueuses. « Notre rencontre permet de réaffirmer notre objectif d’atteindre une paix durable », a assuré Emmanuel Macron, aux côtés de ses homologues. Dans une déclaration commune, Moscou et Kiev se sont en effet engagés à « mettre en oeuvre totalement et intégralement le cessez-le-feu », dans l’est de l’Ukraine, avant la fin de l’année 2019. Un plan de déminage du territoire litigieux a également été arrêté, ainsi que la libération de tous les prisonniers identifiés de chaque camp. Dernier à prendre la parole, Vladimir Poutine a souligné l’importance de cet échange direct avec son homologue ukrainien. Sans minorer l’issue de ces pourparlers, Zelensky a tout de même rappelé que par le passé, des accords de cessez-le-feu avaient déjà été conclus à vingt reprises. Dans quatre mois, les dirigeants ont prévu de se retrouver pour faire le point sur ces avancées.

[...]

L’Élysée dit opérer ce mouvement sans naïveté

Oubliée l’annexion de la Crimée par la Russie que plus personne ne conteste. Paris plaide désormais pour une sortie du « gel actuel » avec Moscou, même si ce rapprochement n’est pas toujours bien perçu par l’ensemble de ses partenaires européens. Allié indéfectible du régime de Bachar al-Assad, Poutine est un interlocuteur incontournable sur le dossier syrien avec qui l’Élysée assume la « nécessité de se parler », notamment de terrorisme, des risques de résurgence du groupe État islamique… Un ambassadeur aguerri, Pierre Vimont, a même été nommé pour soigner les échanges entre Paris et Moscou.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

La nouvelle relation franco-russe, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron veut rattraper le train en marche et se retrouver dans le camp des gagnants.
    Mais attention à la punition à venir. Déjà, il y a eu Bennala puis les GJ (bien que largement spontané, les médias -donc le pouvoir profond- ont largement encouragé le mouvement au début).

     

    • Et maintenant les syndicats qu’il se prend dans la goule ! En effet le pouvoir profond tient absolument à isoler la Russie, des fois que son modèle de société donne des idées aux autres peuples.
      Macron est en train de jouer avec la "ligne rouge"..


  • Depuis le temps, que le courant anti-russe s’est naturellement inversé et même que c’était palpable dans l’air, il faut le degré de stupidité des dirigeants contemporains, tous états confondus, pour justifier le temps qu’ils ont mis à enfin l’admettre...


  • Vous êtes bien dans votre tour d’ivoire vous ne montrez pas ça.#GareduNord
    Ces scènes illustrent le vrai visage du pays actuellement.Individualisme forcené,aucune education,invasion migratoire,ils n’hésitent pas à écraser les femmes et les enfants.Les RER sont plein à craquer et ils continuent à pousser comme des anes pour pouvoir monter.Il y en a certains que cela amusent.C’est également une illustration du service publique actuellement en France.Les urgences ressemblent souvent à ça également.


  • la France devrait déjà entamer un virage pro Français

    macron n’est que la partie visible d’un iceberg qui n’aime flotter que dans les eaux euro- atlantistes

    populations abandonnées par oceania faites confiance a eurasia

    l’un souhaitait dominer le tout, l’autre ne souhaite en dominer qu’une partie, la belle histoire, c’est toujours d’assujettissement dont il est question, et pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit du notre


  • J’ai suivi la conférence de presse en direct. J’ai relevé plusieurs points...

    D’abord, la réunion des chefs d’État était une réunion pour la paix, alors que la guerre fait encore chaque jour des morts en Ukraine. Et il est apparu que les journalistes étaient plus bellicistes que les chefs d’État. Le pire étant le français Ulysse Gosset, vraiment immonde.

    Ensuite, Zlenski, le président ukrainien, s’est mal comporté, il n’a pas respecté les usages. Au point que Merkel et Macron on sursauté à plusieurs reprises et l’ont fusillé du regard. A un autre moment, Merkel et Macron se sont souris quand Zelensky a menti sur des choses qui s’étaient passées dans la journées. À la fin, Poutine, Merkel et Macron se sont retrouvés, ils étaient presque épaule contre épaule tous les trois en se souriant et Zelenski lui ne faisait pas partie du cercle... il n’appartenait pas au monde représenté par ce trio.

    Poutine, Macron et Merkel on subi la connerie de Zelenski, sa connerie d’ukrainien avec toutes ses qualités ukrainienne d’arriération, de ressentiment, de désorganisation, de haine, de sous-développement, etc. Ils ont subi ce poids d’inertie ukrainien alors qu’ils étaient, eux, les trois, à tirer pour faire avancer les choses et l’ukrainien à freiner pour que rien ne change. Et en fait, ils se sont unis sur le dos de l’ukrainien, ils ont fait ensemble l’expérience d’être différents de l’ukrainien et de se trouver des ressemblances entre eux (volonté de faire avancer, respect des usages, compréhension des problèmes).

    Poutine aurait pu parler des nazis, du massacre d’Odessa, parler du fait que la France et l’Allemagne étaient impliquées dans le déclenchement de la crise... mais il n’était pas là pour attiser le conflit. Il a passé sur toutes les attaques minables et s’est concentré sur la paix...

    Au passage on a appris que l’Allemagne hébergeait un terroriste tchétchène recherché par la police russe pour un attentat ayant fait cent morts (l’attentat du métro de Moscou) et que l’Allemagne refusait d’extrader.

     

  • Macron veut être numéro 1 en Europe, donc il soutient la Russie pour affaiblir l’Allemagne.
    Cela peut paraitre bizarre mais il y a une tension entre la France et l’Allemagne qui est entrain de monter dans tous les secteurs.

     

  • Je ne sais pas pourquoi, mais, Macron ne serait il pas admirateur des analyses de Mr Soral ???

     

  • Macron a pris des leçons de Sarkozy, l’ami de la Lybie et de Kadafi. On a vu comment cela s’est terminé.
    Il ne faut pas avoir confiance en cet individu (Macron).

     

  • La Russie n’a pas besoin de l Ukraine. ..la Russie est déjà le plus grand pays du monde qui s étend sur 12 fuseaux horaires. ..la Russie à un sol riche en pétrole gaz et minerai diamant et or et j en passe...tout ça garantie au peuple russe la richesse et l autonomie....l Ukraine n été qu un boulet aux pied de la russie...l Ukraine ne fesais que pomper le fric russe et l Ukraine n’a jamais payer ses facture ....elle n’a fait que voler le peuple russe....bravo à poutine d avoir refiler le boulet à la france et aux allemand. ..maintenant c est aux français de se balader avec ce boulet sur le dos....


  • Au mois de janvier je pars respirer un peu d’air pur à Moscou.
    Bravo l’embargo sur l’Aeroflot suis obligé de passer par Francfort.
    Pauvre France de macaron tu me fais pitié Gloire à La Sainte Russie.


  • En France tout le monde est au courant maintenant ,grâce a ER entre autres, de la mascarade anti terroriste et du soutien du djihadisme par gouvernement français (Fabius, Lafarge, Alnosra & co) . Au vu des dégâts du terrorisme ici la situation est intenable pour le pouvoir, il faut se faire pardonner et retourner sa veste.


  • Finalement, c’est le Boy de l’Elysée qui s’y colle. Normal, l’OTAN, l’Allemagne et la CIA sont archi-cramés. Il ne restait que le petit Macron pour jouer la maîtresse de maison. Avez-vous vu comment il a embrassé le Maître du Kremlin à son arrivée. Le regard interrogatif et en détresse de Poutine en disait long... du genre : " s’il vous plaît, ne filmez pas ça, les gars !"

    Les ploucs d’Ukraine n’ont toujours pas compris la doctrine du Containtment et celles pondues par les sionistes Kissinger & Wolfowitz concernant la Russie.

    En attendant, Poutine boit du petit-lait, Trump n’a pas encore totalement fini s’assècher le marais puant avec les Kagan, Nuland, Petraeus ...

    Le Benny Hill de président ukrainien, qui appartient lui aussi au même club que Merkel & Macron, est conforme à ce que nous attendions de lui !

    Cela apporte une réponse à sa victoire aux élections...


  • #2339948

    "virage pro-Russe" ?
    La bonne blague...
    Tout d’abord il faut comprendre la phrase de Macron sur "la mort cérébrale de l’Otan" qui revenait à peu près à dire "à quoi sert l’Otan si un de nos vassaux qui en est membre, la Turquie, nous empêche de détruire des nations pour en piller les richesses, Lafarge a tourné à plein régime pendant 8 ans et tout ce qu’on a eu le droit de faire c’est détruire la fabrique nous même, que du manque à gagner... "
    En gros, Macron, plus exactement ses maîtres, veulent leur part du gâteau au Proche Orient et les Américains n’en laissant que des miettes, ils tentent leur chance avec les Russes...
    Tapiner à une autre porte ce n’est pas un" virage"...

     

    • #2340667

      Le président toucan en mode brosse à reluire pour servir les intérêts de la confrérie, à un moment où tout semble leur échapper, et que les illusions de puissance qu’ils ont construit durant des années s’effritent comme les plâtres d’une vieille bicoque moisie.

      Monsieur Toucan, notre cher président, est bien en peine, il n’a rien à offrir, sinon des mots.

      Son pays est au bord de l’explosion sociale, l’Allemagne aussi, les USA aussi, bref, ils payent tous leur stratégie du diviser pour régner, mais ils veulent poursuivre sur la même voie en divisant l’Eurasie.

      Le but est bien évidemment de décrocher la Russie de la Chine, afin d’affaiblir ce pole de puissance incontestable qui représente l’avenir.

      C’est dit et redit ; ils veulent que la Russie lâche la Chine.

      https://www.youtube.com/watch?v=w2p...

      Je ne pense pas les Russes suffisamment stupides pour aller dans cette voie mortifère, car ceux qui sont les commanditaires de cette requête ont montré qu’ils était dignes de rien, et qu’ils étaient la source du mal sur cette planète.


  • En fait, ce n’est pas “un conflit meurtrier entre Kiev et Moscou”, mais entre Kiev et Donbass. C’est une guerre civile ! Et la Crimée n’est pas annexée, mais conquise par l’impératrice Catherine II de Russie pendant la guerre russo-turque, déclarée par les Ottomans à la Russie en 1787, c.-à-d., la Crimée est russe depuis le traité de Jassy, signé le 9 janvier 1792. Cette circonstance a été confirmée par le référendum du 20 janvier 1991 en Crimée (93% des votants) et le référendum du 16 mars 2014 en Crimée (97% des votants).

     

  • C’était bien la peine d’écouter un terroriste cocaïnoman en décolleté pour en arriver là , au prix de milliers de morts innocents !
    Les tueurs du mossad , planqués dans les hotels , assassinant les ukrainiens qu’ils soient civils ou militaires , et l’occident paralysé, les yeux fixés sur les flics passés au barbecue par les nazis à la solde des mondialistes représentés par le diabolique Soros ( toujours les mêmes ) !
    Encore une fois l’histoire donne raison à poutine , comme en Syrie, au Venezuela , en Crimée, en Géorgie, en Tchétchénie et bientôt dans d’autres pays où les imperialos-sionistes ont semés le chaos !
    Lorsque le sage dénommé ( Poutine) montre la lune , l’imbécile regarde le trou de balle appelé " Botul Herr Lévy " !!
    Au lieu de s’adonner à la pédophile dans son ryad marocain ce terroriste devrait allez voir les enfants du Dombass qui crèvent de cette guerre imperialos-sioniste , guerre des lâches , qui comme en irak en Afghanistan en Libye en Syrie se cachent derrière les droits de l’homme !


  • Bonjour, Il y a un coté opportuniste de la part du “système”, du journal “ le parisien”


  • Tournant intéressant.... voire très intéressant quand on sait à quel point le clan Attali a peur de la Russie. Il faut souligner que le Nord Stream 2 doit certainement beaucoup aider à la "diplomatie".
    Restons vigilants, nous ne sommes pas encore habitués aux bonnes nouvelles.

     

    • Bonsoir EZRA, il y a deux camps chez les sionistes le clan du grand israel (BHL, Finki, etc..) le clan Minc, Attali, Drahi les business man qui rêvent d’un gouvernement mondial, d’un peuple métissé et unifié et d’un modèle totalement libéral et que la politique d’israel fait totalement chier car gros frein au business mondial et a l’image(je rappel pour ceux qu’il ne le savent pas que Drahi est détesté en Israël même si on lui déroule le tapis rouge et qu’il a un appart tour Rothschild a tel aviv) , il a pris la nationalité israélienne uniquement pour pouvoir racheter l’opérateur télécom HOT et deux ou trois autres boites, (ce qui a généré les plus grands mouvements sociaux a ce jour) puis s’est barré en suisse (avec les bénéfs). Les israéliens lui reproche d’être l’un des rares juifs au monde (je cite) a n’avoir jamais prononcé une seule phrase de soutien a Israël, Drahi a tenté de calmer le jeu en faisant parler son entourage et en déclarant lancer la procédure pour abandonner la nationalité française, mais comme il n’a pas déposé les papiers a temps la procédure n’a pas abouti , cela n’a pas suffit et il s’est fait menacer par la commandentour, il a du créer I24 pour prouver sa bonne foi et investir dans des merdes comme l’art en Israël mais continue de refuser de prononcer en public de tel parole, Par contre ses propos sur l’obligation de faire la paix avec les arabes continu a faire vomir à la maison mère. (je rappel aussi que Drahi est marié a une syrienne Orthodoxe). Si quelqu’un rêves de la paix avec la Russie c’est bien lui, Attali et toute leurs cliques mondialiste (pour le business biensur) il ne fait pas rêver non plus


  • que penseriez vous de celui qui déclare :
    « J’ai pleinement rassuré Poutine en lui disant que les manifestations à Paris ne concerne pas la réforme des retraites en Russie »


  • Ca fait 10 ANS qu’Alain Soral dit qu’il ne faut pas snober la Russie de Poutin, qu’il faut rééquilibrer nos relations avec la Russie

    Content de voir que cela semble se produire mnt, décidément il en aura fallu du temps, que de temps perdu, ...


  • Merkel et Macron ont tout simplement besoin du gaz russe et d’un accès au marché russe. L’embargo décrété par Bruxelles sur ordre de Washington est une hérésie que la France et l’Allemagne ne peuvent plus assumer vis à vis d’un partenaire comme la Russie.

    Ils font marche arrière sur la fausse question du Donbass pour donner des gages au patron du Kremlin. Le vrai perdant de ces pseudos négociations est donc l’Ukrainien qui est venu prendre acte de leur décision.

    Poutine a laissé les européens hystériser le débat et l’opinion pour mieux masquer, comme à l’accoutumée, l’ineptie de leur décisions. Ils lui demandent maintenant de bien vouloir leur remettre le gaz à tous les étages.

    Sur cette question, comme sur tant d’autres, nous assistons donc à un éternel retour du concret car on ne peut pas indéfiniment tordre le réel. C’est sur cette évidence que sont construits tout les succès de la diplomatie russe.


  • Et si Trump était un genie, qui cache bien son jeu pour mieux avancer. ???

    Car depuis qu"il est au pouvoir , il fait tout pour creer les conditions d’un rapprochement entre UE et la Russie, il affaiblit politiquement l’OTAN , c’est plutot bon pour Poutine et l’émancipation de l’Europe.
    Il a refusé toute les guerre voulues par Israel. D’une certaine façon, il prône rafermissement de la Nation contre le mondialisme et le libre echangisme.

    Et si Trump était le meilleur anti sioniste de notre temps ???

     

  • Bravo au Président Poutine !
    Pendant ce temps en France, les journaleux et médias a la con
    Pondent des infos type Greta Thune-berg-rechauffiste...
    ...’’les Rennes en Laponie ne parviennent plus a se nourrir seuls’’ ...
    s’il y avait vraiment réchauffement ça devrait être l’inverse, non ?
    On nous prend pour des cons...Ah ! Ah ! Ah !
    Heureusement il y a un Poutine pour remettre les pendules a l’heure et pérenniser les minorités chrétiennes en Syrie, on est vraiment mal barrés en France et avec les médias internationaux, la fausse justice, politiques en TOC,...’’durables’’ et ’’illimités’’ ’’transhumanisme’’ et Tutti quanti...on hallucine !
    Dommage que la politique US et les actions (avec consequences néfastes pour nous) de nos amis américains en Orient ne ressemblent plus à rien, nous leur devions pourtant beaucoup et Trump est un bon Président pour le Peuple US et la politique intérieure.


  • l’Amérique ,c’est loin,elle se fiche des tensions entre européens et russes,au contraire,elle les attise.Elle est un allié pas toujours très fiable et qui veut imposer son impérialisme jusqu’ici.La Russie est proche,c’est encore l’Europe du Portugal à l’Oural.La France est à la croisée des chemins.Ne nous fâchons pas.La Voix de la France,et de l’Europe,est de s’imposer entre ces deux grands peuples pour le Bien commun.Notre politique est calquée sur notre géographie.C’est ainsi qu’elle se fera respecter.


  • Et que va concocter l’Etat profond américain pour saborder ce plan de paix ?


  • Je suis pour un mode multi polaire orchestré par le patron du Kremlin Vladimir Poutine. C’est curieux ce virage à 180° de Macron au sujet de la Russie. Ce type sent le vend tourner contre lui, alors il change ses alliances. Il n’a aucune conviction profonde, aucun sentiment. Les banquiers de Wall Street vont faire la gueule. Maintenant Macron, tu dois retirer tes troupes, de Syrie, d’Afghanistan, de Libye, d’Irak, et d’Iran, car in finné tu aurait souhaité un monde Unipolaire et cela t’emmerde profondément car maintenant notre monde est multipolaire.


Commentaires suivants