Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

Mercredi [3 décembre 2017], lors de ses vœux à la presse, Emmanuel Macron avait promis qu’il évoquerait avec Recep Tayyip Erdoğan « la situation des journalistes emprisonnés » en Turquie. Cela a bien été le cas, comme l’a fait savoir le président français vendredi après-midi au cours d’une conférence de presse commune avec son homologue turc.

 

 

Tout en ayant conscience des « déstabilisations auxquelles la Turquie a eu à faire face », principalement la tentative de putsch manquée du 15 juillet 2016, Emmanuel Macron a mis en avant des « désaccords sur la vision des libertés individuelles ». « Les démocraties doivent pleinement respecter l’État de droit », a-t-il encore affirmé.

[...]

Vif échange entre Erdoğan et un journaliste

[...]

Le président français a déclaré être persuadé que des « solutions concrètes » seront trouvées. Un peu moins prolixe sur le sujet, Recep Tayyip Erdoğan a une nouvelle fois dénoncé l’influence du FETO, le réseau du prédicateur Fethullah Gülen gülenistes, accusé d’être derrière la tentative de coup d’État il y a un an et demi. Le président turc s’est d’ailleurs emporté contre un journaliste d’Envoyé spécial, lui reprochant de reprendre les arguments du FETO lorsqu’il a été interrogé sur la supposée fourniture d’armes aux djihadistes de Daech en janvier 2014.

 

[...]

Vers la fin de l’arlésienne européenne ?

Conséquence des « évolutions récentes » et des « choix » opérés par la Turquie sur les libertés fondamentales, « aucune avancée » ne peut avoir lieu quant à une éventuelle entrée dans l’Union européenne, a estimé Emmanuel Macron. « Nous devons sortir d’une hypocrisie qui consiste à penser qu’une progression naturelle vers l’ouverture de nouveaux chapitres (de négociation) est possible », a-t-il ajouté.

Rappelant que son pays frappe en vain à la porte de l’Union européenne depuis 54 ans, Recep Tayyip Erdogan a expliqué que la Turquie était « fatiguée » d’attendre. « On ne peut pas en permanence implorer une entrée dans l’UE », a-t-il résumé. « L’Union européenne n’a pas toujours bien fait avec la Turquie parce qu’elle a laissé croire que des choses étaient possibles alors qu’elles ne l’étaient pas totalement », a reconnu Emmanuel Macron.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

 

La chaîne d’information continue RT de son côté a diffusé le point presse entier des deux présidents :

Analyses de la situation au Proche-Orient, sur Kontre Kulture :

Erdoğan ne joue plus le jeu atlanto-sioniste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1874645

    Un pays aussi mal placé que le sien au niveau de la liberté n’a aucune leçon à donner à quiconque, les cas de nombreux dissidents ou opposants emprisonnés, agressés ou frappés de lourdes amendes voire tués nous l’interdit au nom de la décence. La dictature a débuté en 1958.

     

    • #1874824

      ...quand les sionistes, dans l’ombre de de Gaulle, ont supprimé la proportionnelle pour empêcher que les patriotes français soient représentés à l’Assemblée Nationale .


  • #1874653
    le 06/01/2018 par Antonius
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    On le sait péteux, Erdogan. ^^ Pour n’avoir comme seule défense "deux faux font un vrai"...

     

    • #1874828

      Le pb de la Turquie c’est que c’est un Etat oppresseur des 15 millions de Kurdes du sud-est de l’Anatolie, excusez du peu . De plus leurs dirigeants sont des traîtres, car alliés militaires d’Israël depuis ... 1949 ! C’est toujours "l’homme malade" du Proche Orient, du fait du traité de Lausanne de 1923 et de sa connivence avec l’Etat raciste juif (pléonasme), même s’il a l’air de s’en sortir économiquement .


  • #1874669
    le 06/01/2018 par listener
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Le mot "partenariat" “est couramment” utilisé par les VRP escrocs et les placiers en contrats d’assurance-vie véreux.

    "Vous n’êtes pas un client, je vous aime tellement et vous êtes tellement fort que vous allez devenir un de nos "partenaires" à la Banque Rothschild".

    Très flatté, le type signe n’importe quoi.

    Classique.


  • #1874671
    le 06/01/2018 par Gloria Lasso
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Différence entre Erdogan et Macron (dans la continuité d’Hollande) :
    Erdogan envoie les journalistes dissidents en prison
    Macron envoie les journalistes dissidents à pôle emploi (pour l’instant, seuls les humoristes dissidents on droit à la prison).

     

    • #1874942
      le 07/01/2018 par cernnunos
      Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

      Vous avez tout à fait raison, bravo.


    • #1874996
      le 07/01/2018 par STEF de MARS
      Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

      Il n’y a pas que les humoristes dissidents qui ont droit à la prison, il y a aussi les écrivains, les historiens... simplement pour leurs idées !
      Les médias s’en offusquent-ils ? Non, c’est le grand silence radio.
      Macron est le président du pays des Droits de l’Omerta, il n’a aucune leçon à donner !


  • #1874673
    le 06/01/2018 par Le lobby juif et le lobby gay
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Erdogan a lancé une pique il y a pas trop longtemps sur Assad en le traitant de dictateur ou de je ne sais quoi encore.
    Donc une girouette pareille, faut s’en méfier.


  • #1874674
    le 06/01/2018 par GERARD R.
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    En Turquie, on prétexte un "putch" sans préciser, qui l’a vraiment organisé, afin de purger tout ce qui indispose le pouvoir en place.

    En France, on est infoutu de remettre un semblant d’ordre dans les banlieues et tout aussi incapable d’empêcher des attentats de masse.

    Mais c’est évidemment ce qui autorise l’efféminé président, à faire la leçon à son homologue à la tête (un peu) brûlée, sur les satanés drwadlom. L’aurait-il pris pour une... tête de Turc ?

     

    • #1874978
      le 07/01/2018 par reymans
      Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

      "En France, on est infoutu de remettre un semblant d’ordre dans les banlieues et tout aussi incapable d’empêcher des attentats de masse."
      Honnêtement je ne suis pas d’accords avec cette affirmation.
      On laisse faire, c’est bien pire, car c’est volontaire et sert un dessein bien précis, à n’en pas douter.
      Donc pas infoutu ni incapable, à ce niveau là ce n’est même pas envisageable de ne pas savoir ce que l’on fait ou ce que l’on doit faire.
      C’est volontaire, encouragé, soutenu voire provoqué, quand bien même on n’a pas de preuve très concrète (encore que...).
      Mieux vaut pour nous éviter la naïveté sans quoi ils auront notre peau, et c’est déjà bien avancé.
      On arrive pas à ces fonctions par hasard, j’en suis convaincu, tout cela sert un agenda.
      Quant à cet entrevue, micron est la voix de ses maitres, et pratique enfumage et diversion, comme souvent.


  • #1874676
    le 06/01/2018 par VIVACHAVEZ
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    En France aussi les journaleux sont emprisonnés..........par leur idéologie. La seule différence avec la Turquie, c’est qu’ils se baladent dans la nature avec un bracelet électronique et sont plus dangereux que les voleurs enfermés à Fleury-Mérogis..


  • #1874687

    Des infos capitales révélées par Erdogan, les occidentaux ont livré 4000 Camions d’armes aux "révolutionnaires" syriens (Macron qui baisse la tête à ce moment là) , ces armes se sont forcément retrouvées chez Daesh via l’intermédiaire Al Nosra qui selon Fafa faisait du bon boulot en Syrie. Il dit aussi que les "terroristes" kurdes sont armées par les occidentaux. Visiblement la Turquie ne maitrise pas tout ce que l’OTAN et les US livrent en Turquie.
    Si j’étais l’une des familles victimes des attentats de Daesh en France je n’hésiterais pas à attaquer l’état pour crimes terroriste en bande organisée.


  • #1874689

    « Les démocraties doivent pleinement respecter l’État de droit »
    La charité qui se f... de l’hôpital ?

     

  • #1874692
    le 06/01/2018 par Anonyme
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    La mésentente de deux leche-culs , deux traitres l’un à l’autre avec un point commun leur fidélité incommensurable à Israël . C’était une pièce de théâtre avec de minables comédiens pour leurrer les goyim qui subiront d’avantage d’immigration .

     

  • #1874700
    le 06/01/2018 par Le monde merveilleux de oui oui
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Erdogan est un dictateur mais il retient 2millions de migrants en otages faut pas l’énerver ..

     

  • #1874716

    Ce qui dérange la presse française sous ordre du pouvoir mondialiste c’est que Erdogan applique une politique nationaliste et sociale, ou nationale socialiste. Vous savez la politique tant apprécié par A.S. Pour ce qui n’ont pas la subtilité d’apprecier le travail du président Turc dans l’interet De son peuple, arrêtez de vous faire la courroie de transmission de la propagande mondialiste en réitérant systématiquement les noms d’oiseau que l’on profère au président Erdogan.

     

    • #1874832

      Erdogan n’a plus du tout confiance dans les pays de l’OTAN, il est en train de faire un renversement d’alliances avec la Russie, en attendant il vient acheter quelques armes sans intérêt.

      La Turqui a décidé de reprendre son indépendance diplomatique et militaire.


    • #1874925
      le 07/01/2018 par awrassi
      Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

      Le meilleur allié occidental de la Turquie est Merkel, et elle n’est ni socialiste ni nationaliste. Erdogan et la Turquie ne sont que les pions de l’Empire et d’Israel. L’Empire ottoman est mort et il ne revivra jamais.


  • #1874720
    le 06/01/2018 par Olivier_8
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    « Les démocraties doivent pleinement respecter l’État de droit »

    - Il n’y a plus de droit en France, alors qu’est-ce que vient nous embrouiller ce petit con avec ça ? ...

    En France aujourd’hui :
    - Il n’y a plus de droit, déjà parce que la constitution est bafouée depuis Maastricht, comme l’a expliqué Philippe Seguin, mais aussi parce que depuis Lisbonne nous sommes sous un régime qui s’affirme clairement comme non-démocratique, et encore parce que tous les principes qui font un droit structuré (cf le droit romain) ont été retirés de notre droit.
    - Il n’y a plus de justice, comme les divers procès contre Soral et Dieudonné l’ont montré, et comme la décision du Conseil d’État contre Dieudonné pour Le Mur l’a super-démontré ...

    Donc, s’il n’y a plus de droit :
    - Il n’y a plus non plus de police.

    Et enfin, il n’y a plus aucun scrupule à être dans l’illégalité, puisque, en l’absence de droit, ce mot n’a plus de sens.


  • #1874726
    le 06/01/2018 par Mélenchonnien de droite
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Quiconque fait fermer sa mouille au petit garçon aussi mal élevé que mal élu ne peut pas être complètement mauvais. Hé ! Oui, Manu ! Maintenant, tu ne peux plus te cacher derrière Hollande, tu es dans le monde des grands. 5 ans à se faire taper dessus, toi qui jouis encore, 6 mois après, de ton arna...de ta victoire, toi qui doit avoir un égo surdimensionné, tu vas devoir accepter ta place de petit collabo qui ne sera grand qu’auprès des gens de ton peuple que tu peux faire emprisonner. Auprès des autres, tu devras t’écraser comme tu l’as fait devant MBS, le nouveau chef de l’Arabie Saoudite. Tu n’aurais pas finis de t’aplatir, alors fais-nous plaisir : multiplie tes voyages à l’étranger, ô Jupiter !


  • #1874737
    le 06/01/2018 par Commandante
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Erdogan n’est pas parfait. Cependant, il est normal que celui-ci veuille renforcer son pouvoir.
    Les règles du jeu de l’oligarchie mondiale oblige les dirigeants a se doter d’un certain pouvoir, si ils veulent résister à la propagande médiatique. La démocratie d’opinion occidentale n’est avantageuse que pour la nouvelle trinité banque, médias et mutli-national.
    Si on ne fait pas preuve d’autorité et de virilité envers les "modérés", "réformistes", "séculaire" endoctriner par cette trinité, dans le but de provoquer des renversements de régime permettant un contrôle de cette oligarchie, alors on risque de se retrouver dans la même situation que les pays arabes(Egypte, Tunisie, Lybie, Syrie...).
    Même poutine doit asseoir sa domination pour éviter la pénétration de cette oligarchie et sa propagande en Russie(via l’interdiction de certaine ONG et un contrôle des médias).

    C’est ce qu’a compris aussi Kim Jong Un. On voit très bien aujourd’hui que la propagande faite sur l’Iran, en utilisant cette minorité "réformiste" est faite dans le but de justifier une possible intervention.

    On se souvient tous du Kadhafi massacre son peuple.
    A notre époque on ne peut se protéger de cette brutale propagande sans posséder une forte autorité.
    Le rapport de force est extrêmement déséquilibré.

     

    • #1874829

      Il est surtout en train de se libérer de l’étreinte des USA et de l’OTAN.

      Il s’est aperçu qu’ils étaient en train d’armer les Kurdes et de conspirer contre lui.

      Cet achat de quelques roquettes française est pour donner le change,
      après sa commande à la Russie de missiles anti-missiles pour protéger la Turquie de l’OTAN.


  • #1874743
    le 06/01/2018 par Tchao pantin
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    La République française donne des leçons de liberté d’expression à la Turquie !

    Elle ne défend pas la liberté d’expression mais des journalistes Turcs qui propagent l’idéologie de l’Empire en Turquie.


  • #1874760
    le 06/01/2018 par James Fortitude
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Au moins Macron ne prive pas ses homologues étrangers a la rencontre, au dialogue, contrairement a cette fiotte de Hollande qui obéissait sur tout ce que lui disait de dire et de faire, les commissaires politiques d’Israel en France (BHL, Attali, Meyer Habib, le Crif, la Licra...) et les journaleux (totalité de la presse mainstream). Macron prend un peu plus de distance et agis plus comme un Président doit le faire. Laissons le gamin faire les choses et observons ! De toute façon nous n’avons pas le choix !

     

  • #1874777
    le 06/01/2018 par Pitchou
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    La Turquie ne peut pas faire autrement, sa géographie l’ oblige à ce grand écart permanent entre les partenaire et les hostiles qui changent en fonction de l’intérêt du moment.


  • #1874813
    le 06/01/2018 par Géronte
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    En réponse au droit-de-l’hommiste Macron, Erdogan aurait dû évoquer les cas de Soral et de Dieudo devant le petit trou du cul élyséen .

     

    • #1874955

      Il aurait pu parler des historiens expatriés aussi. Mais je crois qu’il est venu pour avancer ses pions discrètement, pas pour faire de la com’ microniste...


  • #1874833

    Un discours franc, constructif et viril,

    au moins il n’y a pas 3 gonzesses pour venir mettre leur grain de sel

    Intéressant échange.


  • #1874834
    le 06/01/2018 par suce-pis-cieux
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Regardant une photo d’Erdogan n’importe quel chirurgien esthétique vous dira qu’Erdogan s’est fait raccourcir sa banane pourrie, et plutôt deux fois qu’une . "Parfois il faut faire une retouche" . Preuve : essayer de trouver une photo d’Erdogan jeune, quand il a encore son "toucan", impossible, ses services ont fait le ménage .


  • #1874848
    le 07/01/2018 par James Fortitude
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    N’oublions pas que historiquement et géographiquement, la Turquie fait partie des terres d’Europe, qui plus est Ankara (nom d’origine celtique) est une cité créée par les Techtosages (celtes de Toulouse) qui signifie "la grande cité"

     

    • #1874984
      le 07/01/2018 par reymans
      Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

      Où voulez vous en venir ? Au commencement il n’y avait que néendertal et australopitheque, l’un a disparu...
      Connaitre l’histoire c’est bien, ca permet de comprendre les évolutions, mais ca n’explique ni ne justifie pas tout non plus.
      Sans quoi la palestine serait colonisée par des juifs sionistes... Oups...


  • #1874870
    le 07/01/2018 par Bluetooth
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Macron est quand même gonflé quand il répond à la place d’Erdogan au sujet des armes que la Turquie aurait livré à daesh alors que ce dernier ne donne aucune réponse : "donc la réponse est non, il n’y en a pas eu". Macron venant à la rescousse d’Erdogan est stupéfiante, jusqu’où Macron est-il capable de se compromettre ?


  • #1874886
    le 07/01/2018 par Francois Desvignes
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Il y a une incohérence dans le discours français à parler, en politique étrangère, au nom de la France, derrière des drapeaux européens alors que l’Union n’a aucune compétence de tutelle ou d’accompagnement statutaire sur notre politique étrangère.

    La France ne peut pas dire à la Turquie et au monde qu’elle ne rend des comptes qu’à elle-même tout en affichant exactement le contraire au moment même où elle le prétend.

    La vérité est qu’ elle n’a plus de politique étrangère autre que celle de ses maitres, et qu’à moins d’être aveugles ou de mauvaise foi, le drapeau de l’U.E est l’étendart de ses geôliers qui, pour être ses geôliers, ne sont donc pas ses maitres.

    On ne posera pas la question de ses maitres pour ne pas alimenter la polémique mais au moins , rappelons cette grossière évidence :

    Nous venons d’assister à une représentation de guignol avec Macron dans le rôle afin de distraire les enfants que nous sommes devenus de la prison dans laquelle ils nous ont mis.


  • #1875126

    Il y a 6 drapeaux entre Macron et Erdogan, le message subliminal que veut faire passer Macron est sans appel : La Turquie n’est pas un ami proche de la France. Tout juste bon à jouer les chiens de garde anti-migrations contre quelques euros en échange.
    En revanche si vous vous souvenez des images de la conférence de presse Macron Netanyahou tant en juillet qu’en décembre 2017 ? il n’y avait guère plus de 3 drapeaux entre les deux hommes. Ils pouvaient même se toucher et se regarder les yeux dans les yeux quand ils parlaient.
    Tout un symbole !!!!!

    https://www.youtube.com/watch?v=QS8...


  • #1875862

    Macron a raison, il est bien plus efficace d’élaborer des lois interdisant les mediat pourvoyeurs de "fake news" que d’emprisonner des journalistes qui pourraient enquêter sur des sujets qui ne plaisent pas.

    http://democratisme.over-blog.com/2...


  • #1876079
    le 08/01/2018 par VORONINE
    Rencontre tendue entre Erdoğan et Macron

    Ce qui est frappant sur toutes les photos, que ce soit avec choupinet, ou au conseil du culte musulman , on a toujours l’impression que le patron c’est ERDOGAN .On sent le type dominateur et sur de lui, on pourrait croire que c’est lui qui invite ....Et ses déclarations confirment .Pourquoi se gènerait il avec des dirigeants comme en ont élu les français .C’est un caid d’istamboul, pas un énarque !


Commentaires suivants