Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Reportage d’Envoyé spécial sur Gaza : après les pressions, les menaces du lobby sioniste

 

 

C’est Charles Enderlin qui le dit, et qui le dit bien : le reportage diffusé par Envoyé spécial le 11 octobre 2018 sur la situation à Gaza est tout sauf partial. Mais ça ne suffit pas pour les représentants, officiels ou pas, de l’entité sioniste en France : il ne fallait pas montrer ces images.

 

 

Évidemment, elles sont à charge pour Israël, pas parce que le sujet en soi serait à charge, mais parce que ces images ne mentent pas. Les Israéliens ont beau envoyer des contre-feux sur leur humanisme, sur leurs hôpitaux qui accueillent des enfants palestiniens malades (à défaut de soigner les blessés de leurs tueries), plus personne ne croit ces salades venues du pire des plans de « com », ceux qui prennent le public mondial pour un enfant amnésique.

 

 

Chacun sait sur Terre, même les pays qui votent par calcul ou par crainte pour défendre Israël contre les résolutions de l’ONU censées faire respecter les lois internationales, que ce pays pratique la colonisation forcée, le massacre et le déplacement de civils. En plus, sans honte, Israël cherche l’absolution mondiale, que le gouvernement de Tel Aviv n’obtiendra jamais. Violer les lois selon une loi soi-disant divine produit un isolement diplomatique durable et dangereux.

 

 

Cela n’empêche pas les agents sionistes en France de mettre toute la pression dont ils sont capables pour effacer les images des crimes de leur État provisoire. Cela n’empêche pas les crimes, mais c’est déjà ça de non diffusé. Peine perdue, France 2 a résisté aux menaces des lobbyistes et a envoyé le reportage qui passe désormais pour « antisémite ». La grosse ficelle habituelle, qui ne fait même plus réagir et qui a fait fuir la plupart des juifs intelligents du camp sioniste. Un camp qui s’enfonce dans le mensonge et la paranoïa, signe d’une défaillance morale et d’une défaite qui aura un jour sa traduction sur le terrain.

 

 

Cliquez ici pour voir le reportage sur la jeunesse blessée d’Envoyé spécial. Il commence à 1’01’24.

Une situation critique qui dure, sur E&R :

 

La Palestine, chez Kontre Kulture et dans la boutique E&R :

 






Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Personne pour dénoter le fait que le service public, appareil d’Etat profond, diffuse ce reportage (aussi rempli de véracité et de justesse soit-il), au meme moment que Zemmour, escorté par la police, apareil d’Etat profond egalement, dedicace un livre qui explique plus ou moins que les arabes sont le danger Nr 1 en France ???
    Je dois reconnaitre que pour le coup, je suis d’accord avec le consistoire, mais pas pour les meme raisons qu’eux : Il est devenu dangereux de diffuser ce genre de reportage qui est destiné a attiser le feu entre francais pro et anti israel, pro et anti palestine, a embraser la population musulmane qui en se soulevant suite au visionnage de ces souffrances s’enfoncerait un peu plus dans le carcan dans lequel on cherche a lˋenfermer et a conforter les néo-nationalistes dans cette fausse escalade de haine contre une communauté qui dans sa grande majorité ne demande qu’a vivre librement et tranquillement parmi nous.
    Ma remarque n’est pas faite pour minimiser ni les atrocites commises par le regime israelien ou legitimer les demandes des assos sionistes, ni pour nier le fait qu’une inversion culturelle risque de se produire par l’afflut massif de populations etrangeres, mais si Zemmour et sa clique sont les sionnards de l’extreme droite décomplexée qui sont en train d’amorcer une bombe, ce reportage est le détonateur servi par les sionnards gauchistes pour declencher une guerre civile. Nous sommes pris au piege dans un étau puissant et vicieux duquel il faut absolument se liberer coute que coute !

     

    Répondre à ce message

    • J’abonde dans ton sens, même si je pressens que c’est un peu plus compliqué et que nous n’appartenons ni l’un ni l’autre au saint des saints.

      C’est sûr, il y a quelque chose de non innocent dans la diffusion délibérée en l’état de soumission actuelle de ce reportage, malgré les pressions arrogantes, parce que grossières et massives, des sionistes francophones de l’extrême droite (la vraie, la pure).

      Et nous avons d’évidence tous les deux lu Gilad Atzmon (ou c’est tout comme) et ses décryptages sur la manière qu’ont les sionistes de gauche pour occuper le terrain dès que ceux de droite deviennent impopulaires (et vice-versa).

      Ces diffusions spectaculaires plaisent au cerveau reptilien, le mien premier c’est sûr, mais le cortex, lui, attend de voir, et des choses un peu plus concrètes et un peu moins évanescentes. Bref, un reportage probablement rien moins que divertissant à destination des Français - pas des Palestiniens estropiés à vie, pour ne parler que d’eux.

       
  • Les fictions grossières sur la 2nd guerre mondiale qui ont contribués a la haine généralisée anti allemand les dérange beaucoup moins.

     

    Répondre à ce message

  • Sauf à vouloir se suicider, on ne peut expliquer la névrose criminelle de ces fous qui s’ imaginent dominer par la force de façon éternelle . Il est regrettable que la majorité des israëliens soutiennent cette politique imbécile qui les mènent à coup sûr à leur perte .France 2 ,une fois n’ est pas coutume , a fait le bon choix et Charles Enderlin ,toujours droit dans ses bottes fait honneur au métier d’ informer .

     

    Répondre à ce message

  • Malgré toutes ces atrocités la haine ne suinte pas à travers les discours des palestiniens. Chapeau bas ! Allez visionner "j’irai dormir chez vous" à Jérusalem et vous comprendrez de quel côté se trouve la haine de l’autre et pas seulement du palestinien. Tôt ou tard va falloir régler la note

     

    Répondre à ce message

  • Ils leur faut une deuxième couche ou quoi ? Ils n’en ont pas eu assez ?
    C’est là qu’on constate toute la supercherie de la Shoa : un drame hissé au plus haut degré de l’inhumanité de toute l’histoire et dont la mémoire est entretenue avec un acharnement et une détermination hors norme par un peuple, une entité qui en parallèle martyrise un autre peuple, lui spolie ses terres, le pousse à l’exil, emprisonne ses jeunes, rase ses maisons, l’embargote, le bombarde au phosphore... Le contraste est sidérant.
    Cette "chose", c’est la tumeur cancéreuse de la planète ; soutenue par rien de moins que la 1ère puissance mondiale. Je ne suis pas croyant mais je trouve ce putain de scénario foutrement énigmatique, irrationnel.
    Ce reportage est une mise en lumière de leurs actes lâches et abominables. D’habitude ils font ça en cachette (les caméras sont braqués ailleurs), ils n’ont aucun honneur, aucun respect, amnésique de leur récent passé (des cadavres squelettiques poussés par des bulldozers dans des fosses). Ils devraient être le peuple le plus humble de la Terre, le plus hospitalier, le plus pacifique...

     

    Répondre à ce message

  • C’est en visionnant ce reportage qu’on se dit que nos petites racailles des cités devraient partir en colonie de vacance à Gaza, histoire de relativiser un peu mais je doute qu’ils en soient capables.

     

    Répondre à ce message

  • Aliza Bin Noun, Kalifat et consors n’apprecient pas seulement qu’Ernotte : que E&R note, aussi. Voilà au moins une égalité homme-femme, devant la vindicte des mêmes, qui devrait plaire à une certaine secrétaire d’État, quant au sujet que l’on veut faire avaler au pékin lambda, d’habitude.



    « Le 11 octobre 1982 naissait Ilan Halimi en France ; assasine en France parceque juif. Pour son anniversaire France 2 diffuse un reportage sur Gaza. »




    Bien vu. S’il s’agit réellement d’un choix délibéré, sans être un hasard du calendrier, alors ceux qui le souhaitent sont effectivement en droit de demander à la rédaction s’il est fait pour interroger, inversement et comme un trait de lumière, dans le but que ceci puisse faire comprendre cela ?

     

    Répondre à ce message

  • Voila le type de job auquel devraient s’atteler tous les pays du monde : régler pacifiquement ce conflit qui remonte à la seconde guerre mondiale. Il est évident que les deux parties ne peuvent pas y parvenir seules.
    Mais avant cela, notre pays et d’autres devront retrouver souveraineté, courage et légitimité. Autant dire que les français ont encore du pain sur la planche.
    Certaines nations remplissent déjà ces conditions préalables (Russie, Chine, Iran, Turquie, Italie...) tandis que d’autres progressent dans cette voie (Usa, Allemagne, Syrie...).
    Quand on y pense, le problème n’est pas insurmontable et tous les peuples ont grand interet au règlement de ce conflit à travers une solution pacifique et durable.

     

    Répondre à ce message

    • Ca risque d’être vite réglé à ce compte là, à la base c’est un braquage "légalisé".
      Que croyez vous qu’on ferait de braqueurs, avec du sang sur les mains qui plus est, et pas qu’un peu ?

      Les sionistes le savent, c’est bien pour ca qu’ils sont en guerre permanente depuis des décennies, j’oserais meme 1 siècle sinon plus...
      La solution pacifique ne fait pas partie de leurs prérogatives, j’en suis convaincu

       
  • Pas les moyens de payer un traducteur/correcteur à l’ambassade ? Courrier truffé de fautes.
    Si j’ai bien compris, le msg est le suivant : si vous diffusez ce que nous infligeons aux Palestiniens, les français vont nous haïr. Donc, interdisons le reportage et laissez-nous les massacrer en silence.

    Bon, quelqu’un peut-il me rappeler pourquoi lors de la dernière guerre, les juifs étaient-ils honnis ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est bizarre, avant ils disaient "juifs de France".
    Là, MC khalifat dit : Francais juifs

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents