Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures citoyennes

Le 18 décembre (2018), Francis Cousin apporte son éclairage très personnel sur le mouvement des GJ et son évolution. Attention, hyper concept en vue sur 74 minutes !

« Qu’est-ce que la démocratie ? Contrairement à ce qu’on veut nous faire croire dans toutes les écoles de dressage citoyenniste du capital, la démocratie ce n’est pas un concept neutre qui se rattacherait à un autre concept neutre qui serait le peuple... Parce que l’histoire de la démocratie c’est l’histoire de l’oppression, de l’exploitation et de la valeur d’échange. »

Retrouvez Francis Cousin
sur Kontre Kulture :

 

Francis Cousin, sur E&R :

 






Alerter

213 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2106757

    Dans cette vidéo “RICdicule”, Cousin se dévoile : gourou marxo-monomaniaque faussement pragmatique, en fait utopiste éternellement frustré de son Grand Soir jouissif, il s’avère ici éperdument jaloux du petit prof qui, en toutes lucidité et humilité d’engagement, porte l’espérance constituante du peuple en colère légitime et séculaire.

    Le vrai critère révélateur : en ce moment, Chouard s’en prend prend plein la gueule - à la fois de Cousin, des oligarques et de leurs sbires -, alors que Cousin poursuit ses oxymores : son petit bizness anticapitaliste et son idéologie stérile de salut (le drame capitalistique ne s’origine pas du passage au néolithique pensé à la grille marxienne [non prise en compte du spirituel premier], mais du second principe de la thermodynamique semblant régir notre Univers)...
    Cousin, simple idiot utile de ceux qu’il passe son temps à, voire fait mine de conspuer...

    Pour se guérir de sa marxite aiguë, Cousin devrait lire, enfin, la critique de Marx par la philosophe Simone Weil...

     

    Répondre à ce message

    • #2106780

      Pour se guérir de son politisme aiguë, Globul devrait creuser davantage et enfin comprendre la critique du réformisme politique par la philosophe Simone Weil qui d’ailleurs en Catalogne, se retrouva aux côtés des barricadiers du "Grand Soir jouissif" assassinés par tous les pragmatiques du peuple constituant...Ensuite, Globul pour parfaire sa culture pourra lire Hommage à la Catalogne de Orwell, il y verra comment le constituant (comme mensonge politique ! ) est toujours oppression étatique et exploitation sociale...

       
    • #2106865

      Simone Weil en mai 37 dans les milices ouvrières communardes contre l’argent et l’État se battait contre les impasses politiques de l’espérance constituante du peuple

      car elle savait bien qu’on ne peut réformer le mensonge absolu du mythe politique.

       
    • #2106872

      Ainsi que le " Philosophe et ses pauvres " de Jacques Rancière.

       
    • #2106950

      Je parle évidemment de la “dernière Simone Weil”, revenue, très amèrement, et pas seulement à cause de sa blessure, de ses engagements politiques en Espagne - cf. sa lettre à Bernanos, que celui-ci, pourtant a priori “de l’autre bord”, porta sur lui, à vie, comme un soutien moral et spirituel.

      Oui, tâchons de comprendre l’ensemble de l’œuvre-vie de cette philosophe, son extraordinaire évolution de pensée, d’action, de méditation...

       
    • #2107039

      mensonge historique, ce que tu appelles des constituants étaient des internationalistes trokskistes sous faux drapeau soutenus par l’URSS stalinienne.des cocos bouffeurs de curés.
      les groupes radicaux et je n’y mets même pas le POUM se sont fait dézinguer par des bolchos pur jus (le parti c’est le peuple) pas par des constituants

       
  • #2106819
    Le 22 décembre 2018 à 10:50 par Bardamu C. L. N.
    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

    " Persister " sans argumenter n’est pas crédible Monsieur "anonyme" ... Bien à vous ! .

     

    Répondre à ce message

  • #2106829
    Le 22 décembre 2018 à 11:23 par Bardamu C. L. N.
    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

    C’est pas LA MARCHANDISE qui fait LE MARCHAND c’est LE MARCHAND qui fait LA MARCHANDISE ! :
    L’homo économicuss est l’effet de l’homo égoticuss car pour qu’il y est argent il faut qu’il y est marchandise, pour qu’il y est marchandise (effet) il faut qu’il y est calcul mental égotique (cause) qui remplace l’acte d’amour désintéressé par l’intention marchande calculatrice qui est l’effet de la pathologie d’abstraction égotique (1) dominant la conscience naturelle instinctive du bien et du mal inhérente au sixième sens spirituel l’intelligence du coeur (l’ ÊTRE) qui PARTAGE, DONNE, mais NE VEND PAS !

    " Le commerce c’est le cancer du monde ! " Céline.

     

    Répondre à ce message

    • #2107052

      si le commerce est le cancer du monde , l’échange et le partage sont le moteur de toute vie sociale. le commerce n’est qu’un échange quantitatif, le même échange peut se réaliser concrètement sur d’autres critères que la quantité (le prestige, la création de liens sociaux).
      Et croire qu’on puisse se passer d’économie (il y a une même une économie de la pierre taillée) est un doux leurre, par contre se passer d’argent on l’a fait de tous temps et souvent totalement (début du moyen âge par exemple)

       
  • #2106857

    Ce que font les GJ est conforme à ce qui plait à Cousin. Ils n’ont pas de chef, des revendications humaines (vivre tout simplement) et sont parvenus à bouleverser le train train quotidien. Tant qu’ils continuent ainsi, ils vivent bien. S’ils commencent à sortir de ça (par l’acceptation de débats, le RIC, une liste aux élections européennes), on retourne au train train quotidien. On ne peut pas comprendre Cousin car on n’a pas lu Marx. Mais on peut quand même le comprendre humainement. Il dit que nous sommes différents quand les choses bougent. C’est ce plaisir révolutionnaire qu’il faut vivre.

     

    Répondre à ce message

  • #2106885

    Mouais, peut-être... mais c’est la première fois de l’Histoire qu’il existe des gilets jaunes fluo en plastique, internet et des caméras à tous les coins de rues, et ça, même Marx n’aurait pas pu l’anticiper.

    Tous ce qui est écrit, et donc, tous ce qui est Histoire, est par définition aliénatoire.. ça non plus, son "grand barbu" ne semblait pas le savoir.

    A, ces anarchistes chrétiens, ils me feront toujours bien rigoler.

     

    Répondre à ce message

    • #2107010
      Le Décembre 2018 à 16:47 par Bardamu C. L. N.
      Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

      Un aliéné égotique "moderne" avec une camera et un gilet jaune ça reste un commerçant réclamant du pouvoir de consommation au système capitaliste, la forme change mais pas la cause !

      C’est pas l’histoire qui est aliénante mais l’ incompréhension de sa pathologie d’abstraction égotique qui asservit l’humain à l’abstraction argent en le faisant tapiner pour le capital !...

       
  • #2106901

    La "révolution néolithique", que Cousin évoque, ne peut être considérée comme historique pour la simple raison qu’elle n’est pas écrite.

    C’est drôle hein, de la même façon qu’il est incapable de comprendre que Marx ne pouvait pas envisager le traitement de données actuel, Cousin ne comprends pas que l’essence de l’aliénation n’est autre que l’externalisation de la mémoire, l’écriture, et par extension... l’Histoire !

     

    Répondre à ce message

    • #2107238
      Le Décembre 2018 à 21:51 par Plus loin...
      Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

      L’archéologue André Leroi-Gourhan a répondu depuis longtemps :

      La "révolution néolithique" est historique pour la simple raison qu’elle est écrite dans le sol de la terre...

      Marx a envisagé le traitement de données actuel, en long et en large, dans un ouvrage capital qui se nomme Le Capital, 4 livres de plusieurs tomes chacun...

       
    • #2107422

      @ plus loin,
      la révolution néolithique n’est pas historique mais métahistorique. penser l’histoire c’est déjà conceptualiser un temps linéaire ; le contraire d’une pensée primitive qui est fondée sur un temps cyclique. vous n’avez pas assimilé complètement les travaux de Leroy Gourhan.
      L’écriture externalise la mémoire humaine, tout comme la culture de la marchandise fige cette mémoire dans la marchandise, ce que vous appelez l’aliénation. la première révolution historique est l’invention de l’écriture qui "libère" la culture du temps cyclique de la transmission orale.
      je vous rappelle le titre du bouquin de LG : le geste et la parole.
      D’ailleurs, l’invention des modes de production précède et de loin la révolution néolithique, n’en déplaise à Marx il suffit de s’intéresser aux données récentes de l’archéologie de la préhistoire (tiens ? pré-histoire ?)

       
    • @plus loin

      Je n’ai pas besoin, et personne en fait, de lire Le Capital pour savoir que Marx ignorait TOUT des algorithmes, de la puissance de calcul, de la capacité de stockage d’information et de son traitement actuels.. et à venir.

      Comment le sais-je ? Eh bien parce que, Historiquement, les mots-mêmes d’ informatique,de cybernétique et de transhumanisme n’ont pas été écrit ni même conceptualisé au XIXe siècle... j’aime beaucoup la rétro-sf mais faut pas délirer ;-)

       
  • #2107143
    Le 22 décembre 2018 à 20:03 par Bardamu C. L. N.
    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

    "paramesh" vous mélangez commerce qui vient du calcul mental égotique et gratuité qui vient du sentiment d’amour du prochain produit par l’intelligence du coeur, votre économie de l’échange c’est du commerce égotique le partage et le dont c’est un acte d’amour qui vient du sixième sens spirituel l’intelligence du coeur !
    Malheureusement celui qui n’a pas diagnostiqué sa pathologie d’abstraction égotique reste dans SA vérité subjective égotique aveugle à LA vérité de l’intelligence du coeur Christique !

     

    Répondre à ce message

    • #2107413

      bardamu, c’est çà, l’amour et l’eau fraîche maintenant. vous nous aurez tout fait. si vraiment il y a quelque chose de culturel dans le comportement humain, c’est vraiment bien l’amour. or ton gourou Cousin crache sur la culture qu’il voit comme une aliénation. l’amour c’est transcender culturellement l’entraide naturelle fondée sur l’esprit de meute. c’est une construction sociale, comme l’amour parental qui dure chez l’homme bien au delà du sevrage physique pour justement transmettre la culture.
      non justement si tu me lisais mieux, je ne confonds pas commerce et échange bien au contraire (assimile déjà Mauss),
      A force de radicalité mal comprise, tu ne nous proposes qu’une conscience animale fantasmée. l’unique jouissance de l’instant présent. on se demande d’ailleurs quel intérêt il y aurait de vivre en société avec un tel cahier des charges., il y a une contradiction qui ne m’échappe pas.
      ta philosophie de la vie du renoncement à toute vie sociale pourquoi pas total, le shivaïsme ou le premier monachisme chrétien le prônaient, mais il y a aussi dans ces démarches une spiritualité qui te fait dépasser un niveau de conscience, ce qu’on ne retrouve nullement dans ta philosophie ultra matérialiste, il y a impossibilité de saut qualitatif dans le marxisme puisqu’il ignore la puissance de l’esprit. c’est un vélo à une roue.

       
  • #2107477
    Le 23 décembre 2018 à 08:37 par Bardamu C. L. N.
    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

    OUI Monsieur Cousin la " démocratie " partout et toujours n’est que le paravent de la dictature commerciale !...

    " Le commerce c’est le cancer du monde " Céline . Et quand Jésus nous dit " Rendez à César ce qui est à César " en parlant de l’argent (corollaire du commerce) il ne dit pas autre chose !...
    C’est pas du pouvoir d’achat que les gilets jaunes doivent demander aux maîtres argentiers mais proclamer la liberté de vivre libre, sans matrice état gardien et gérant du commerce afin d’ ÊTRE concrètement fraternel avec son prochain par l’acte de gratuité qui installe la fraternité authentique ! ...

     

    Répondre à ce message

    • "Le paravent de la dictature", point. Il s’agit d’avantage de contrôle que de commerce, c’est là l’incommensurable et proportionnelle erreur de Marx.

      Le dénominateur commun de l’économie, de la politique, de la science ET du dogme religieux, le SEUL qui les rendent seulement possible, c’est l’écriture, et plus particulièrement sa compilation, donc, l’académisme européen, il n’y a aucun précédent exactement historique à cela, aucun, c’est historiquement incontestable.

      Bref, toute civilisation est par essence verticale, fasciste, ce n’est pas une question de capital, de marchandise, d’agriculture ou de sédentarisation. c’est une question de concentration, de projection, de contrôle (hors sol/Eden) et surtout de peur de la Nature, de sa propre nature.(Genèse).

       
    • "La démocratie, partout et toujours, n’est que le paravent de la dictature.", plus simplement.

      C’est là l’incommensurable et proportionnelle erreur d’un Marx bien trop impressionné par le libéralisme, obsédé par l’argent et fasciné par le pouvoir... de son époque !

      La finance n’est qu"un outil, artificielle puisque écrite et donc jamais neutre, elle s’inscrit, à l’instar de tout ce qui est écrit, dans un processus de domination systémique hors-sol dont l’unique objectif n’est pas l’argent, la marchandise ou l’aliénation, mais juste le contrôle.

       
  • #2107838
    Le 23 décembre 2018 à 16:35 par FaridDominique
    Francis Cousin : Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures (...)

    La vision de Francis Cousin est un idéalisme, malgré ce qu’il semble en croire. (Alain Soral ouvre le vrai débat ici, avec une excellente remarque de Pierre de Brague.)
    Les Gilets jaunes se font en fait critiquer et mépriser par Francis Cousin (sans mauvaise intention, je n’en doute pas mais de fait, si). Francis Cousin est à deux doigts de rouler objectivement pour l’Empire en termes de discours, la dialectique est subtile et se renverse rapidement.
    Pourtant Francis Cousin est dans notre camp, il n’y a pas de doute, alors débat avec lui pour le plaisir intellectuel, mais moi je ne m’y retrouve pas, dans ce que je vois comme un idéalisme.
    Ça ne veut pas dire qu’il n’est pas pertinent dans sa critique d’Étienne Chouard et dans son idée que les révolutions vraies ne sortent pas de la tête des intellos.
    Tout est en effet dans le débat Marx / Proudhon.
    Et tout est dit dans l’énoncé du débat.

     

    Répondre à ce message

  • #2108156

    De Pierre Hillard. Essayiste, éditorialiste et docteur en sciences politiques. Spécialiste du mondialisme. Auteur d’un grand nombre d’essais dont « La marche irrésistible du Nouvel ordre mondial », « Chroniques du mondialisme » et « La décomposition des nations européennes ».

    « Concernant les GJ, il faut comprendre leur révolte. Les fins de mois sont difficiles ce qui légitimise leur réaction. Mais le reproche que je fais aux gens du peuple que sont les GJ, c’est que ces maux qui s’abattent sur nous étaient prévus depuis très longtemps.

    Maintenant que le frigo est vide, ils commencent à vitupérer contre le banquier au pouvoir et son équipe. C’est avant qu’il fallait réagir ! Les problèmes sont réels et prennent racine dans la loi de janvier 1973 (cf. Loi Pompidou-Giscard) qui fait que nous sommes obligés de payer des intérêts à une oligarchie, une sorte de tribut qui dépasse depuis 73 200 milliards d’euros. S’y ajoutent le facteur Union Européenne et monnaie unique qui nous tuent.

    Cependant, il faut bien se dire que tous ces fléaux peuvent être utilisés au service d’une cause. Prenez par exemple la revue « The Economist », un hebdomadaire mondialiste géré par les Rothschild qui sort traditionnellement un numéro spécial à la fin de l’année pour l’année suivante. Dans le numéro qui est sorti à la fin de l’année 2017 pour l’année 2018, vous avez sur la couverture des dessins représentant des manifestants vêtus de jaune, avec des pancartes « TTIP, NON, STOP  » etc.

    Cela signifie que c’était déjà prévu, cela selon le vieil adage « Agiter le peuple avant de s’en servir » ! Le mouvement s’appuie sur une révolte juste car centrée sur des problèmes réels, pour ensuite la faire dévier au service d’une cause qui échappe aux GJ et qui est d’essence mondialiste.

    Prudence pour ne pas se faire avoir ! »

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents