Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Salve de missiles dans le ciel de Damas

C’est fait. Le gang Washington-Paris-Londres vient de bombarder la Syrie. Abdiquant toute pudeur, l’habituel trio expert en coups tordus a expédié ses engins de mort sur un État-membre des Nations Unies.

 

À grand renfort de missiles, un Occident déclinant a joué les durs à distance, se gardant bien d’affronter sur le terrain un adversaire qui lui mettrait une bonne fessée. En attaquant l’appareil militaire syrien, cette coalition étriquée conduite par des pantins vaniteux a cru que sa quincaillerie de luxe lui permettrait de s’imposer. Mais c’était oublier que la donne stratégique change à toute vitesse. En matière militaire, il y a loin de la coupe aux lèvres, surtout lorsque l’objectif à atteindre est fantasmatique. Expérimentée sous la présidence de Bill Clinton, la technique des frappes chirurgicales vient de connaître un nouvel avatar, dont il n’est pas sûr qu’il soit le plus réussi.

N’en déplaise à des dirigeants auto-satisfaits, cette opération-éclair a brillé par sa nullité, et sa fourberie politique n’a eu d’égale que son inanité militaire. En réalité, le bilan est proche de zéro. Aucun résultat opérationnel, aucun impact psychologique, aucun intérêt politique. Ce fut tout juste une pluie de pétards mouillés sur Damas, un exercice d’entraînement grandeur nature pour la défense anti-aérienne syrienne, un tir au pigeon où le missile occidental, ce joujou prétentieux, a fini par jouer le rôle du pigeon. Les « beaux missiles » de Trump ont fini en morceaux, pitoyables tas de ferraille destinés au futur musée de l’impérialisme à Damas. Ce résultat est d’autant plus significatif que la DCA syrienne a combattu seule l’agresseur étranger, sans l’aide de ses alliés, même si l’appui technique russe a sans doute joué un rôle décisif.

Même désastre sur le plan de la guerre psychologique. On ne s’imaginait quand même pas, à Washington, Londres et Paris, que le peuple syrien serait tétanisé par cette lâche agression. Elle a plutôt produit l’effet inverse, car la couardise de l’adversaire, en général, consolide le moral des troupes. Les premières images en provenance de Damas furent celles d’une population souriante, brandissant fièrement le drapeau national et le portrait du président Bachar el-Assad. Les trois pieds nickelés de la géopolitique n’impressionnent pas les Syriens. En détruisant les trois quarts des missiles ennemis, la défense anti-aérienne syrienne a résumé à sa façon la réponse de ce peuple courageux à l’agresseur néo-colonial. La DCA de l’armée arabe syrienne est comme la métaphore d’un peuple qui résiste victorieusement, depuis 2011, à une tentative de destruction multiforme.

Bien entendu, les fauteurs de guerre occidentaux ont fait tourner les rotatives d’une propagande mensongère pour tenter de justifier leur entreprise destructrice. Mais la supercherie a fait long feu. Il s’agissait, dit-on, de punir le régime syrien pour l’emploi de l’arme chimique contre les civils de la Ghouta. Mais où sont les preuves détenues par les trois agresseurs ? On nous répond qu’elles sont accablantes, mais qu’il est impossible de les communiquer, car elles sont « classifiées ». Un enfant de quatre ans comprendrait le stratagème. S’il y a des « preuves », au demeurant, on pourrait les trouver sur place, et c’est pourquoi l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques a accepté l’invitation du gouvernement syrien. Mais le jour même de l’arrivée de ces experts, le trio occidental a bombardé Damas. Inutile de faire un dessin : quand on accuse sans preuves un coupable désigné d’avance, on n’a pas besoin d’enquête.

En réalité, la politique belliciste d’un Occident en mal d’hégémonie pourrit tout ce qu’elle touche. Elle brandit les droits de l’homme, mais c’est pour soutenir les terroristes. Elle chante les louanges du droit international, mais c’est pour mieux l’anéantir. Elle parle de démocratie, mais elle la viole à domicile tout en déniant aux autres nations le droit à l’autodétermination. Quand Macron annonce qu’il va « punir » le président syrien lors d’une conférence conjointe avec le prince héritier d’Arabie saoudite, il se moque du peuple français. La triplette belliciste USA/France/Grande-Bretagne est comme la grenouille qui veut être plus grosse que le bœuf. Elle s’imagine qu’elle est le centre du monde alors qu’elle en est l’appendice. Elle est seulement le club de l’oligarchie occidentale, mais elle se prend pour la « communauté internationale ». Et lorsque le monde assiste médusé à une fanfaronnade où le criminel le dispute au grotesque, elle s’imagine qu’elle a remporté une victoire. Cette salve de missiles sur la Syrie ne changera rien au cours des événements. La Ghouta est libérée, et les autres provinces le seront bientôt. La guerre à distance menée par les ennemis de la Syrie est perdue d’avance.

Bruno Guigue

Bruno Guigue, sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 
 






Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1944275
    Le 15 avril à 18:52 par Rat Caille
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Ridicule la défense russe...

     

    Répondre à ce message

    • #1944318
      Le 15 avril à 19:42 par francky
      Salve de missiles dans le ciel de Damas

      C’est toi le ridicule...

      https://vimeo.com/264772611
      Le chef de la principale direction opérationnelle de l’état-major général russe, le général Sergei Rudskoy, a réalisé ce briefing le 14 avril pour les médias (VOSTFR / sous-titres français).

      Ecoute et surtout apprend à te taire....

       
    • #1944733
      Le 16 avril à 14:17 par spirit
      Salve de missiles dans le ciel de Damas

      C’est la propagande otanesque qui est ridicule....et surtout Macron et ses soi-disant 12 missiles tirés que personne n’a vu ni enregistré contrairement aux 103 missiles anglo-saxons qui n’ont,du reste,pour ceux qui n’ont pas été interceptés,fait que peu de dégâts !

      Ah,oui...Les syriens n’avaient que de plus moderne que les S200....et quels succès malgré tout !

       
  • #1944281
    Le 15 avril à 18:56 par NoHope
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    En 1993, Sarkozy s’était rendu dans une école pour aller discuter avec Human Bomb qui menaçait de tout faire sauter, rappelez-vous.

    25 ans plus tard, JPP fait de même en allant discuter dans une salle de classe avec notre jupitérienne Jeanne d’Arc.

    Sauf que là, non seulement le gars s’en tire, mais en plus il fait péter ses bombes peu de temps après.

    Moi je dis : il y a régression !

     

    Répondre à ce message

  • #1944323
    Le 15 avril à 19:46 par philippe
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Le Plan Yinon vient de connaître un coup d’arrêt en ce qui concerne son volet Syrien.
    Je crois qu’ils vont cesser ce volet-là pour passer à un autre (Jordanie, Iran... ?) et revenir ensuite.

     

    Répondre à ce message

    • #1946010
      Le 18 avril à 04:59 par Karim
      Salve de missiles dans le ciel de Damas

      S’ils n’ont pas pu être victorieux en Syrie, ce n’est surement pas en Iran qu’ils le seront.
      La Jordanie leur appartenant, elle ne craint rien surtout qu’elle peut-être balayée en 48 heures ou elle tombera d’elle même si la Syrie et l’Iran devaient tomber

       
  • #1944378
    Le 15 avril à 21:08 par jeandelalune
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    il s’agit d’un "sons et lumieres" dont le montant s’élève a 171 millions d’usd !

    nous avons la chance d’avoir en face des personnes qui possèdent encore un sens de la réflexion politique car nous aurions aussi avoir la suite, "chaleur et lumiere "

    qu’importe les précautions prises, la vérité s’infiltre toujours , et déjà elle suinte
    elle en dit long sur l’ensemble des motivations et des moyens utilisés par ceux qui ont organisés cette opération

    maintenant reste deux problèmes celui d’afrine, la turquie est toujours membre de l’otan, et l’iran dont la présence en syrie semble en inquiéter certains
    - militairement parlant c’est zero
    - politiquement parlant vu le nombre de soutiens apportés a la syrie on peut parler d’effet contre productif ( la visite de nombreux sites us et uk est édifiante en cela )

    171 millions de usd plus tard une position plutôt reculé face a une autre qui n’a pas bougée d’un pouce

    j oubliai, l’armée de kiev ,depuis la pâques orthodoxe, a violée xx fois le cessez le feu à l’encontre du dombas, et s’est crue autorisée a tirer sur un bus scolaire qui devait probablement présenter une menace manifeste

    je ne veux pas jouer les Cassandre mais ....

     

    Répondre à ce message

  • #1944447
    Le 15 avril à 23:13 par Moi
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Je veux savoir quels sont les actionnaires du journal Égalité et réconciliation.
    Il y a des milliardaires russes qui ont leur argent dans les paradis fiscaux.Tous les membres du gouvernement russe er en tête Poutine sont corrompus.
    Leurs fonds viennent d’être saisis pour malversations.
    Font-ils partie de votre journal ?
    Et est-ce que ces gens-là sont l’alternative à un Occident qui serait décadent..
    Est-ce que la Chine qui met en prison pour des opposants,qui torture et condamne à mort,où la corruption des provinces et des membres du Parti communiste est l’alternative à un Occident qui serait permanent.

     

    Répondre à ce message

    • #1944737
      Le 16 avril à 14:24 par chockjo
      Salve de missiles dans le ciel de Damas

      oui les russes utilise les même réseau mafieux que les occidentaux, mais il n’est pas question d’être pro-russe ou pro-chine, il question d’un équilibre de force pour évité une puissance faire se qu’elle veut.
      Il est question que l’élite libéraux les grands multi-actionnaires occidentaux sont l’ennemis du peuple français et de la France dans son intégralité.

      Nous sommes pro-France et pour le peuple, l’indépendance monétaire, militaire, économique ect...

       
    • #1945864
      Le 17 avril à 22:00 par Toi
      Salve de missiles dans le ciel de Damas

      1) Égalité et réconciliation n’est pas un "journal" mais une association.
      2) Elle n’a donc pas d’actionnaires, mais des adhérents dont tu peux faire partie.
      3) L’article ci-dessus n’est pas rédigé par E&R, ses propos de l’engagent pas.
      4) L’article ci-dessus provient de "agoravox", plateforme de journalisme indépendant. Agoravox a un status d’hébergeur, donc les propos de l’article ne l’engagent pas non plus.
      5) Si tu as des griefs à faire sur l’article, contacte sont seul responsable : l’auteur, Bruno Guigue. Wikipédia possède une page à son nom, si tu veux en savoir un peu plus sur lui.

      Comme disait Raymond Devos :
      Un homme qui vise une mouche peut rater sa cible.
      Une mouche qui vise un homme fait mouche à tout coup.

       
  • #1944463
    Le 15 avril à 23:38 par Luidgi
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Bonsoir,
    très bon article de Bruno GUIGUE, Merci pour votre travail... Tellement vrai cette épisode honteux pour la France...

    Pour concrétiser le Plan du Grand Israël... j’aurai tendance a penser que les choses ne vont pas s’arrêter la...qu’il s’agit pour nos 3 pantins d’un coup d’essai ... qu’une autre pseudo attaque chimique est en préparation ... et que les US, la France et l’Arabie Saoudite seront contraint d’intervenir (en dévastant la Syrie...) pour le compte des Sionistes.... non.. ?

     

    Répondre à ce message

  • #1944487
    Le 16 avril à 01:38 par boubou
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    La petite guerre des pieds nickelés USA et ses deux caniches France- Angleterre n’a fait que de les ridiculiser aux yeux du monde. Macron démission !

     

    Répondre à ce message

  • #1944538
    Le 16 avril à 08:09 par goyband
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Gesticulation Otanesque uniquement en direction de leur opinion publique, tous en difficulté sur le plan intérieur et pour des raisons différentes (Trump, Macron, May), c’est le seul point commun qui les rapproche en partant du principe qu’en temps de guerre ou à contexte de tensions, les vieux réflexes d’union sacrée effacent les clivages.

    Bien entendu, ces trois pantins ont écouté ceux qui murmurent à leurs oreilles et qui ont d’autres objectifs que de sauver leurs mandats, l’état dans l’état, celui qui, systématiquement, prend des décisions en matière géostratégique contraires aux intérêts politiques des occidentaux, Irak, Serbie, Lybie, Tunisie, Syrie.

    La liste ne cesse de croitre au fur et à mesure que les attentats islamistes augmentent, auto motivant les politiques occidentales quant à rester dans le jeu du MO dont certains et non des moindres, comme Trump, pensaient vouloir s’en désengager.

    C’est désormais de la science-fiction, l’Oncle Sam est de nouveau dans la bataille opposant Tel Aviv/Ryad à l’axe Russo-Iranien et la Syrie ne sert que d’ultime exutoire aux provocations d’avant combat frontal et autrement plus violent.

    Assad n’est donc qu’un prétexte.

     

    Répondre à ce message

  • #1944543
    Le 16 avril à 08:28 par Lhasa
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Excellent article comme toujours avec Bruno Guigue.
    Je rajoute la phrase de l’ambassadeur de Russie à l’ONU Vassilini Nebenzia à Washington Londres Paris " Vous n’êtes pas sortis de votre néo-colonialisme".

     

    Répondre à ce message

  • #1944580
    Le 16 avril à 10:32 par Domino
    Salve de missiles dans le ciel de Damas

    Une bataille est gagnée, c’est sûr, mais les fauteurs de guerre n’ont pas capitulé...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents