Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

« Nous sommes dans un monde de fous, nous sommes dans un monde de rats de laboratoire, c’est ce que nous sommes devenus et si on ne fait rien, ça va aller crescendo, de pire en pire, c’est vous qui voyez. »

 

Des tarés aux commandes de la France

 






Alerter

72 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2569375
    Le 16 octobre à 18:32 par Viktor von Berg
    Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

    France de bargeots ! Les autorités éducatives ne peuvent-elles pas alléger le poids des sacs en transférant tous les contenus des cahiers plus les livres électroniques sur une tablette ou un petit ordi portable que les enfants auraient tous ! Puisqu’il faut soi-disant se mettre aux nouvelles technologies. Et d’un...

    La majorité des parents sont des veaux, des abrutis, des pleutres pour accepter que leurs mômes en pleine croissance portent de telles charges. Mais c’est peut-être pour donner plus tard du travail aux kinés afin de traiter les cyphoses, scolioses et autres lordoses en masse. Et de deux...

    Le corps enseignant regarde certainement son petit confort et plutôt que de faire translater des centaines d’écoliers d’un point A à un point B, on pourrait "imaginer" que les élèves resteraient dans la même salle pour les matières ne nécessitant pas de matériel (comme SVT) et que ce serait les profs qui se déplaceraient ! Et de trois...

    Quant aux couverts s’ils sont passés au lave-vaisselle à 60°C et placés sous une hotte à U.V, virologiquement et bactériologiquement c’est net. Et de quatre...

    Au pays de Descartes, de Lavoisier, des frères Lumière, de Louis Renault, etc... c’est pas la raison qui est au pouvoir et encore moins l’imagination. Ils ont de la chance que je sois trop vieux pour avoir des enfants en âge de scolarisation car je vous garantis que ça valserait avec moi.

    Mon pays me dégoûte !...

    Viktor

     

    Répondre à ce message

  • #2569409

    Je suis scandalisé par le silence des enseignants ! Que font ils ? Ça ne les gêne pas de donner des cours à des enfants qui doivent porter le masque toute la journée ? Ils n’ont aucune réaction. Ils pourraient s’unir avec d’autre enseignants et parents d’élève pour porter plainte. Ils pourraient organiser des réunions avec les parents pour parler des problèmes liés au restrictions délirantes du gouvernement, et des problèmes de santé que leurs enfants auront par la suite.
    Les gens ont peur de quoi, de parler ?

     

    Répondre à ce message

    • #2569485

      A une réunion de parents d’élèves, au début de l’année, j’ai été la seule à interroger la principale du collège et à m’insurger contre ce port du masque imposé non seulement pendant les heures de cours, mais aussi pendant la récréation : sa réponse : "Madame, d’abord je vous demanderai de porter votre masque au dessus du nez ! " et le bla bla habituel "mesures sanitaires ..".etc.. ;
      Aucun parent n’a bronché pour me soutenir , même mollement !
      Pourtant ils ne risquaient ni 135 € d’amende, ni de priver leur enfant de quoi que ce soit : juste défendre leur liberté de respirer ! LAMENTABLE !

       
    • #2569520

      Arrêtez. Ils ne décident rien et doivent aussi porter ce putain de masque.

       
    • #2569578

      J’ai travaillé dans différents secteurs, et j’ai remarqué que oui les gens ont peur de parler, ils ont peur de faire remonter le moindre problème à leur hiérarchie, même lorsqu’ils ne risquent rien, ils ont aussi très peur de dire non à des abus. Donc forcément, ils se font bouffer.

      Le souci étant que là il s’agit d’enfants, et que ça, ça ne doit pas passer. C’est la limite à ne pas dépasser : en tant qu’adultes, nous sommes responsables des enfants, nous sommes responsables de leur santé, nous sommes responsables de leur bien être et nous sommes aussi responsables du monde que nous allons leur laisser : les enfants sont prioritaires. Un peuple qui sacrifie ses propres enfants n’a pas d’avenir.

       
    • #2569746
      Le 17 octobre à 05:46 par Les cons battants
      Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

      @sixties. Votre témoignage est exact ! Aucun parent ne vous soutient quand vous critiquez les aberrations scolaires ! Ayant été représentant de parents d’élèves j’étais seul et isolé ! Les pseudos réunions de parents d’élèves ne servaient qu’à entériner les décisions de la direction et leur cirer les pompes ! Idem, en tant que représentant d’un conseil syndical ! Dès que vous essayez de défendre les copropriétaires vous êtes regardé par les autres comme un emmerdeur, un râleur, un pestiféré ! Vous n’êtes ni suivi ni soutenu par ces troupeaux de moutons bêlant ! Vous êtes même attaqué par l’un d’eux en réunion alors que vous défendez leurs intérêts ! J’ai compris que dans ce pays il faut éviter de se battre pour les autres !

       
    • #2570114

      C’est pas le silence des enseignants qui est insupportable, c’est le silence de la hiérarchie. Ma compagne se ruine à inculquer des cours d’anglais à des élèves qui n’en n’ont rien à foutre et des parents d’élèves Biberonnés aux médias mainstream qui se liguent parce que trop sévère (et s’en prend plein les dents lors de réunion parents élèves et/ou convocation au bureau du directeur). Je précise qu’elle enseigne au lycée et qu’elle adapte ses cours au niveau, soit celui du collège. Il faut enfin comprendre que le corps enseignant est très loin d’un bloc monolithique, plutôt disparates et les syndiqués sur protégés. Les enseignants sont en première ligne des conneries édictées par leur ministre de tutelle alors de grâce, même si la salle des profs ressemble en miroir à une classe lambda car il y a des factions au sein même des enseignants, merci de ne pas tout mettre dans un sac, ce serait leurs faire une violente injustice.
      De la part d’un ancien cancre bientôt quinquagénaire.

       
  • #2569584
    Le 16 octobre à 22:59 par la main visible
    Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

    En plus d’une mauvaise instruction à l’école du diable devenue barge, d’un bourrage de crâne aushwitchéein, du vaccin, de la nano puce, du chômage, de la dette, des coups de matraque et de la prison s’ils contreviennent aux valeurs de la république satanique, les élèves auront une scoliose et une démence.

     

    Répondre à ce message

  • #2569630
    Le 17 octobre à 00:07 par Je suis lié éternellement par ma femme aux soldes
    Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

    Mais non monsieur, c’est pour notre sécurité
    Ils ne laissent pas de place dans le sac, pour que cette petite, n’emmene pas une machette dans son sac à dos, pour décapiter les profs
    Vous devriez dire merci à l’éducation nationale

     

    Répondre à ce message

  • #2569727

    Mais bien sûr qu’ils maltraitent les enfants.

    Nous avons des pédosexuels au gouvernement, n’est-pas, Madame Macron ? Ils jouissent de pouvoir étouffer nos enfants avec des masques. Cela leur procure une jouissance psychologique monstre.

    Quand ils ont cmmencé avec les masques obligatoires à l’école, j’ai tout de suite pensé que les gens qui pourraient feraient l’école à la maison...et que par conséquent, ces jouisseurs de mal, finiraient par interdire l’école à la maison pour les étouffer tous. Ils sont les agents du diable qui nous pousuit pour nous tuer tous, nous et nos enfants.

     

    Répondre à ce message

  • #2569846
    Le 17 octobre à 09:10 par Éduque à cons nationale
    Sous l’effet de l’arnaque au Covid, l’école est devenue barge

    En effet, on préfère déplacer 30 élèves d’une classe à l’autre avec tout leur barda plutôt que de demander à l’enseignant de venir et changer de salle de cours ! Un pays de cons et de crétins !

     

    Répondre à ce message

  • #2569922

    En France en 2020.

    Si t es refugié t as le droit de tuer les français.
    Si t es Français t as le droit de mourir

    Un pays qui ne protège plus ses enfants et un pays qui finira dans les les toilettes de l histoire.

    Je pense à ces héros de l Histoire de France.
    Comment est on arrivé là ?
    Petit à petit on descend une marche mais l escalier est encore long.

     

    Répondre à ce message

  • #2569965

    Les enseignants et les parents d’élèves se comportent comme des moutons !
    Continuer à vous comporter comme ça, à accepter d’être soumis à des fous mondialistes progressistes, mais vos enfants se souviendront de vous, de votre inaction totale, de votre participation à cette dictature, sans bouger un petit doigt. Accepter que votre enfant soit masqué toute la journée, sans se révolter me scandalise !

     

    Répondre à ce message

  • #2570090

    Les profs qui tolère ça sont des pauvres imbéciles
    arrêté de vous soumettre a votre hiérarchie battez vous pour votre liberté ce qui ce passe est honteux
    le port du masque a pour but de rendre les gens malade par le taux d’oxygène qui est diminué point final !

     

    Répondre à ce message

  • #2570549

    Engagez vous dans l’armée des artistes de rue. Ce sera plus efficace que les gilets jaunes stigmatisés fachos !
    Pas besoin de savoir faire grand chose. Quelques bulles de savon pour les gosses et savoir glisser quelques tracts aux parents. Les gamins suivrons d’eux même, qu’est ce qu’il disait le monsieur ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents