Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tiphaine Auzière, belle-fille de Macron, demande aux Français de sacrifier leurs libertés

« Il faut savoir sacrifier une partie de ses libertés pour l’intérêt général »

C’est le résumé (par Europe 1) de l’intervention de la ministre de la Propagande familiale macronienne, diffusée sur la très complaisante Europe 1, la station bien-pensante en perte d’audience logique, le jeudi 15 octobre 2020. Elle s’appelle Tiphaine Auzière, elle est née en 1984, et elle est avocate de métier.

 

On ne commentera pas le dispositif élyséen à la manœuvre, qui est trop gros pour qu’on se rabaisse à le ramasser, d’autres l’ont fait très bien sur Twitter :

Tranquille, Europe1 donne une « carte blanche » d’« éditorialiste » à Tiphaine Auzière, favorable à la stratégie sanitaire de l’exécutif, alors qu’elle est la fille de Brigitte Macron et donc la belle-fille d’Emmanuel Macron (ce qui n’est précisé nulle part) (Étienne Baldit)

Couvre-feu : lors de son édito sur Europe 1, la belle-fille de #Macron défend une mesure controversée TAuziere
Merci de ne pas intervenir dans les affaires de l’état #France
Vous n’avez aucune légitimité POUR ÇA (Lisa HK)

Surréaliste. Tiphaine Auzière, belle-fille d’Emmanuel Macron, se pare du costume de l’éditorialiste pour défendre la politique de beau-papa. C’est quelle démocratie, ça, encore ? (Élisa)

Donc Tiphaine Auzière, avocate et fille de Brigitte Macron est donc "éditorialiste" sur Europe1. Mélange des genres entre une caste d’oligarques qui se partagent le gâteau. Et après on va nous parler de pluralité médiatique. Ce n’est plus Europe 1, c’est EuropMacron. (Thomas Portes)

Mais il n’y a pas que des réactions négatives, il y a aussi la presse dite de collaboration, comme Courrier international, qui appartient au groupe Le Monde.

Tiphaine Auzière, une des filles de Brigitte Macron, en couverture de Paris Match : il n’en fallait pas plus pour que la presse étrangère s’intéresse de plus près au personnage. Billet du Spectator.

Ou comment dévier un déni de démocratie en scoop people. Il fut un temps où Courrier international était plus sobre, plus intéressant, moins collaborateur. Mais écoutons la communication de Tiphaine, qui a quelque chose à nous dire :

« Et face à ce recul des libertés je comprends que des voix se fassent entendre et viennent dire spontanément moi je ne veux pas de ça, parce que finalement il faut désobéir de manière civique, parce que j’ai pas envie de porter un masque, pasque si je vais au restaurant et que ça me contamine, ça me regarde, et je suis maître de mes heures d’entrée et de sortie à mon domicile. »

Timidement, l’animateur d’Europe 1 tente d’invoquer le manque de démocratie dans la décision complètement barge de l’autocrate perdu de l’Élysée, un enfant aux commandes de la France...

 

« Et il y a aussi le fait que ces privations de liberté d’une certaine manière se font sans débat, c’est ce qui frappe aussi un certain nombre de Français, et y a pas de débat à l’Assemblée nationale... »

Cher animateur, l’Assemblée est une coquille démocratique vide, qui sert juste pour la galerie. Le pouvoir se joue ailleurs, dans ce qu’on appelle les réseaux du pouvoir profond, chez qui personne n’est élu, sauf peut-être dans les hauts degrés des loges maçonniques. Et encore...
Pour répondre à cette question cruciale, Tiphaine a tout prévu : elle lit son texte, dont on espère qu’il n’a pas été écrit par la cellule de gestion de crise de beau-papa...

« Alors c’est un sujet, et notamment des personnalités s’en sont emparé, je pense notamment à Nicolas Bedos qui a dit “on peut au moins s’exprimer sur le sujet et dire quelle est son opinion” et peut-être que l’opinion des uns ou des autres, en l’occurrence la sienne, était “je veux vivre, quitte à en mourir” ! »

Tiens tiens, l’enchaînement Julien-Tiphaine sent la préparation en coulisses, la réponse à la question ardue semble toute prête... Mais nous sommes probablement complotistes et paranoïaques, comme le souligne le grand chercheur Rudy Reichstadt, qui mérite de finir au Panthéon (à une jambe).

Pour ce qui est du dilemme mettre un masque ou mourir, obéir au couvre-feu ou mourir, voter Macron ou mourir, on apporte une petite touche de bon sens paysan à tous nos psychoseurs qui saturent l’espace médiatique depuis le mois de mars 2020 : on ne meurt plus ou plus beaucoup de cette grippe saisonnière 2019-2020, et d’ailleurs les organisateurs de la psychose tentent d’entretenir leur domination par le management de la peur en grossissant des chiffres qui sont ceux de la contagion, non de la létalité.
Bref, écoutons la suite de l’argumentation tiphainique.

« Est-ce que vivre pour soi ce n’est pas condamner l’autre ? »

Elle parle pour Macron qui vit pour lui-même et sa caste, au détriment de la France et des Français ?
Non, elle parle des Français irresponsables qui sont responsables de la mort de 31 000 ou 32 000 d’entre eux, tout ça parce qu’ils n’ont pas respecté les injonctions de la bande Lévy-Buzyn-Salomon-Hirsch-Véran-Delfraissy-Lacombe-Blachier, des injonctions qui se sont elles-mêmes contredites sans arrêt sur plus de huit mois...

Et là, Tiphy, du haut de l’autorité que lui confère sa robe panthère, nous assène la pointe de sa démonstration, une citation incassable du philosophe Thomas Hobbes :

« Et cela nous renvoie aussi à la théorie d’Hobbes, l’homme est un loup pour l’homme. »

 

Quelle culture !
On aurait plutôt dit le néolibéral aux commandes du pays est un loup pour tous les Français. Ensuite, on a lâché l’affaire puisque les questions de Julien semblaient s’encastrer à merveille dans le discours complètement farfelu de Tiphy, ce qui prouve une certaine collusion.
À partir de là, on a été faire autre chose. Et on vous demande instamment de rester polis dans vos commentaires, car on sent que ce coup élyséen minable – un pari d’alcoolique à 4 heures du matin – va encore faire monter la colère d’un cran. Pourvu que Tiphy ne serve pas de fusible à son beau-père, qui en use de plus en plus et de plus en plus vite ! Regardez dans quel état sont les Delfraissy, les Salomon (en fuite ?), les Blachier, les Lacombe (disparue elle aussi), et bientôt ce pauvre Castex, Bourvil de sous-préfecture...

Le macronisme, on peut le dire en conclusion, c’est un virus qui détruit tout autour de lui par cercles concentriques. Les Français, qui ont voté à 20,7 millions pour ce virus le 7 mai 2017, devraient ouvrir les yeux sur leur connerie originelle monumentale. Car non seulement ils ont foutu les 20 autres millions d’électeurs dans la merde, plus les 20 millions qui ne votaient pas, mais eux aussi vont passer à la moulinette macronienne, ce mélange d’improvisation foutraque, de grandiloquence foireuse et d’amateurisme infantile.

La crise de notre pays est une crise des élites inadaptées, corrompues et morbides. Plus poliment, on appelle ça une crise de la représentation.

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis d’accord pour sacrifier beaucoup de mes libertés mais dans une économie communiste. Pas pour le capital !

     

    • Ça n’existe pas une économie communiste, le communisme c’est le parasitisme.
      Le Capitalisme d’aujourd’hui c’est en réalité le vrai communisme, des parasites qui suce le sang des travailleurs.


    • Regardez comment ça a fini. Donc ni l’un ni l’autre et sachez quand même que le communisme est l’outil du capital !


    • Ah bon ? Vous êtes marrant vous, dans les deux cas vous vous sacrifiez pour votre gouvernement corrompu et incompétent qui vous la met bien profond.


    • Ne vous inquiétez pas, on y vient, vous serez servi !


    • Et que tout le monde le fasse aussi ... Pas de planqués.


    • On y est dans le communisteland, tu devrais être content ?


    • Communistes ou capitalistes derrière la dictature ce sont toujours les mêmes parasites, la forme change mais le fond est le même , l’exploitation de l’homme qui se laisse dupé par des bourgeois dégénérés serviteurs qui se prennent pour des seigneurs au services de la lie de l’humanité. Avocat est une personne qui se nourrit de la misère des pauvres .Mais la les injonctions "morales" semblent "gratuites". Quelle belle âme !


    • Il n’a jusqu’à aujourd’hui existé qu’une seule forme de communisme et celui-ci ne réside aujourd’hui que dans quelques rares tribus encore isolées du reste du monde.
      Un véritable communisme (certes en ces temps localisés) a bien existé de biens longs millénaires dans les communautés archaïques pré-revolution agraire (pas d’état, ni d’argent, pas de besoins "solvables" en ces temps là. Le développement de l’agriculture, l’apparition des stocks, la complexification des échanges ont peu à peu amorcé sur la planète la dialectique du capital. Depuis ce temps la marchandise, est le dénominateur de l’histoire et les hommes n’en sont que les porteurs de valises.. la situation d’aujourd’hui est consubstantielle à cette dialectique. "Tout était déjà contenu" lors des premiers trocs du néolithique. Oui lentement l’homme s’est vu dépossédé de son eros de son immanence par la marchandise.. Cette dialectique qui s’est répandue sur la planète très progressivement est le cœur de la compréhension radicale de l’histoire. Il n’y a pas d’histoire tant que cette dialectique n’aura pas épuisé l’entièreté de ses moyens de reproduction/revalorisation.
      Cependant cette dialectique a forcément une fin, le capital nest pas éternel. Cela peut prendre 20 ans comme 100 ou 300 mais l’issue est irrémédiable. La survie du capital depend de sa capacité à muter régulièrement en accédant à des stades de domination supérieurs (afin de nier ses contradictions). L’ampleur de la mythologie dans laquelle nous vivons démontre la difficulté croissante pour le capital à se revaloriser et occulter les seules questions radicales (argent, lutte de classe, être contre avoir, apparition du sacré en substitution au sacral immanent occulté par le fétichisme, le narcissisme. Mais alors, lorsque la marchandise et l’argent chuteront, car il n’y a qu’un seul chemin du renversé radical au fond de l’entonnoir. Les humains aboliront la marchandise et reprendront le contrôle de leur histoire tôt ou tard. A nouveau guidé par son eros, le retour de l’humain à une communauté authentiquement communiste est inévitable. Vous comprendrez peut-être pourquoi je suis absolument convaincu de ce que je viens d’écrire. La nouveauté et l’inconnue de notre futur résideront dans les capacités d’universaliser ce communisme primaire au sein d’un monde technologiquement avancé.
      Malheureusement le sujet de notre temporalité sera d’avantage celui de la fuite en avant du capital filant irrémédiablement vers son abolition.


  • Le court-yéé la dernière fois que je l’ai lu c’était au sujet d’un article sur un pays étranger que je connaissais bien. Mais pas parfaitement. Je comptais y apprendre quelque chose. Et ce fut le cas.
    Après l’avoir lu avec un étonnement grandissant au fil des lignes j’eus la certitude que le correspondant "local" n’y avait JAMAIS mis les pieds. Il y avait même des confusions sur certains lieux.
    Mon raisonnement fut donc le suivant : s’ils mentent dans du contenu sans intérêt pour personne, le reste doit aller plus loin encore dans le mensonge total. Un peu comme le "site" les "crises" *.
    Mais ça reste loin de l’(im)monde et de l’aberration où là, on frôle le sublime dans la folie meurtrière.

    * = Remarquez, celui-ci est si nul que ça en devient comique comme un film raté peut devenir rigolo alors que ce n’est pas son but


  • Arnaque au cri de je m’adresse « à la famille » car je suis de la famille. Y’a du Rodrigues là dedans. Elle devrait vendre des produits dérivés, dans la logique...
    _ « Ils » en sont là ? On dirait du Mike Rambo. Même le plus con des veaux...


  • Thiphaine Auzière,

    Commencez par donner l’exemple si vous voulez être crédible :

    Démissionnez pour prendre un emploi de caissière payé au smic où vous devrez porter le masque toute la journée sur le visage, et rendez vous à cet emploi en bus ou en métro, où vous devrez encore porter le masque, et baladez vous aussi toujours dans la rue avec un masque.

    Faites cela pendant quelques mois, et on reparlera ensuite de la possibilité de ne plus sortir de chez nous librement le soir pour s’aérer l’esprit.


  • Il ne s’agit pas ici d’intérêt général mais des intérêts avides et cupides d’une caste qui entend imposer aux français sa vision du monde. Rien de plus.


  • La folie du beau-père a déteint sur la belle fille ou cherche-t-elle à entrer en politique ?
    En tout cas comme l’arnaque contre les français se fait progressivement depuis des décennies jusqu’à l’esclavage national par la banque, hors de questions de commencer à lâcher quelques libertés maintenant sinon ça va finir par des chekpoints, des passeports sanitaires nationaux et des barbelés un peu partout au service du mondialisme.

     

  • La première des libertés,..c’est la liberté d’aller et venir, le reste n’est que fadaises !
    _


  • Née en 1984 et pas pour rien..adressons à cette digne ambassadrice de son beau père toutes les condoléances dues au décès de son vrai père André Louis Auzière, à l’age de 68 ans.. dans un silence médiatique quasi total , car selon le couple présidentiel il n’y aura "aucun commentaire sur ce sujet car il est de nature privée"... dès lors toutes les supputations sont permises.


  • Telle mère telle fille, dit l’adage.

    "La fille et la mère qui interdisent au père ( Mr Auzière), la décadence est en marche"


  • Tiphaine Auzière ? Ce régime a des moeurs de bas empire. Qui t-a faite penseuse politique ?

    C’est un objet sexuel non identifié que ce Macron. Hollande n’était pas marié et avait des enfants. Lui est marié mais n’a pas d’enfant. Bizarre. Il a une "belle fille". Marre.

     

  • Au fond, ce régime Louis Philippard se noie dans la philosophie morale. Normal. Ils tentent de rattraper les antiracistes qui ont annexé la morale, le bien, le beau, le vrai, le futur ;


  • Encore une avec une sacrée couche !


  • elle a juste oublié que Macron a fait interdire les masques et la chloro pour tuer les Français ! le reste est de la littérature...


  • Rien n’arrêtera donc l’audace de ces gens-là...


  • Chers rédacteurs de E&R,
    Article truculent et caustique à souhait, un vrai régal de vous lire !
    Merci pour votre travail et courage dans votre lutte.
    PS : Typ-Haine du peuple, un trait de famille ?


  • Macron en prison = liberté sacrifiée pour l’intérêt général


  • Moi aussi mes gosses ont des trucs à dire à la radio et à la télé,
    il reste un créneau horaire ?


  • Je n’ai qu’un mot à dire : JAMAIS


  • C’est donc la deuxième dame de France
    Y en a combien ?


  • Bonjour : moi ce n’est pas tant l’avis de cette donzelle-masquée qui me dérange...Je suis pour que la Libre-Parole s’exerce concrètement et bénéficie à tous. On peut donc donner la Parole à cette petite conformément à l’Esprit de la Libre-Parole.Ce qui me dérange et ce qui me démange c’est que cette petite a été invitée devant un micro pour lire un texte tout préparé placé sous ses yeux. Ça se voit ! Mais à quel titre ? Élue ? Ayant un talent particulier ? Fifille de la Pompadour en réalité ?...Alors que Alain Soral, ou Hervé Ryssen par exemple, gens cultivés et intéressants ne sont pas invités sur les chaines de télé ou de radio mainstream ? Décidément, le talent fait peur à tous ces guignols aux commandes !


  • #2569261

    Au moins Tony Montana à l’Elysée aurait remis un peu de burnes en politique et n’aurait pas cédé à la dégénérescence LGBTQIH+.


  • C’est pas plutôt "Tiphaine Auzière, sœur de Macron" ?


  • Elle est tellement naïve... Devra-t-elle, elle aussi, comparaître devant un tribunal ?
    Doit- on condamner les perroquets non sui juris ?
    Connait-elle seulement le prix de la vie ?


  • ben oui, il faut aussi savoir sacrifier des vies pour l’intérêt générale, sauf la mienne bien entendu

    incapable de donner le moindre argument crédible pour justifier ce qu’elle demande de d’accepter
    incapable de préciser, de quoi l’intérêt générale se compose, sachez que nous, nous parlons du bien commun

    le blabla d’une blonde, qui nous livre son 1/4 d’heure télévisé, dont le seul but est d’apporter un soutien masqué au pépé de ses gosses


  • J ai l impression de me trouver dans un asile à ciel ouvert.
    Ou est la France, ou sont les français ?

     

  • Macron découvre que les vieux meurent ... Il faut sauver maman Brigitte !


  • Quand certains emploient erronément la formule "bien commun" pour évoquer "l’intérêt général", elle, ne se trompe pas... Elle sait ce que représente "l’intérêt".
    Essayer d’aller faire comprendre au quidam lavé du cerveau ce qu’est en réalité le "bien commun" est devenu utopique...


  • Je suis tombée de ma chaise et sur cette « carte blanche » de Tiphaine Auzière hier par hasard.. sans qu’aucun journaliste de la station Europe 1 ne précise qu’elle est de la famille du président actuel. J’ai tendu l’oreille et je n’ai pas cru que c’était possible d’entendre ça ! C’est la belle-fille du Président de la France - fille de Brigitte Macron- qui vient à la radio pour dire à nous, Peuple de France, de suivre les injonctions de son Président de Beau-Papa ! C’est nouveau, la Radio Europe 1 inaugure officiellement une collaboration « Propagando-Politico-Népotico-Dingo-Dégoûtante »
    des plus surprenante...


  • Il n’y a même plus de mots pour qualifier cette bourgeoisie...

     

  • Quand on pense qu’il n’arrête pas de donner des leçons de Démocratie aux pays de l’Est. Ça fait un peu penser à la famille Ceaucescu.
    Elle demande à ce que les Français fasse primer l’Intérêt Général, alors que Micron n’a eu de cesse de vanter la Liberté Individuelle.


  • Aaaaaaaaarrrgh il ne manquait plus qu’elle en fait ! Un vendredi soir après le taf c’est l’pompon !


  • Avec son masque, on dirait une jument qui mange du foin dans sa mangeoire !


  • Si elle aime tant Macron, qu’elle l’épouse ; c’est de leur âge à tous les deux. Beau couple, bien assorti ! Brigitte deviendra belle-maman, ça lui ira mieux.
    On voit qu’elle était occupée avec les élèves, Brigitte. Elle n’a pas trop surveillé les devoirs de fifille, dont le niveau n’est pas digne d’une très bourgeoise famille de province. Titiphe, avec ton masque, tu as l’air de quoi ?!! D’un avocat en vinaigrette.
    L’homme est un loup pour l’homme. Et donc les petits renards qui renaudent sans masque menacent la vie de la pauvre Tiphaine, pendant que ses moutons se font doublement croquer. Elle s’en fout, elle n’est pas un homme, donc pas un loup.
    Et le couvre-feu à neuf heures ne dérange pas Tiphaine est ses amis : ils ont tous de vastes appartements et peuvent y héberger vingt copains la nuit durant, tous cokés. Toto Lepti-jeune dans son studio, en revanche... Il va falloir investir les pavillons des parents, s’ils ne sont pas déjà à la rue.
    Tout cela n’est pas terriblement démocratique.


  • Je n’ai jamais réellement compris cette citation de Benjamin Franklin.
    Car échanger un peu de liberté pour un peu de sécurité, c’est le principe de base de la vie en société...

     

    • Cela signifie que la sécurité se gagne par d’autres moyens qu’en sacrifiant sa propre liberté. La liberté c’est ce qui permet notamment de choisir les garants de la sécurité du pays et de ses citoyens , lesquels citoyens n’ont pas du tout misés les bons chevaux dans le Tiercé des trois derniers présidents. Donc ; les français n’ont que ce qu’ils méritent ni sécurité, ni liberté... CQFD


    • "Car échanger un peu de liberté pour un peu de sécurité, c’est le principe de base de la vie en société..."

      Ouais, c’est ça, et mon cul sur la commode !!!!!


    • @Vivachavez

      D’habitude vos interventions sont intéressantes, mais là il semble que vous ayez oublié de réfléchir.

      Vivre en société c’est par essence accepter un cadre, donc une limitation de ses libertés.

      Je renonce par exemple ma liberté de tuer mon voisin parce-que sa tête ne me revient pas, contre la sécurité qu’il en fera de même dans la même situation.

      L’échange liberté contre sécurité est le contrat de base de la vie en société.


    • Cette citation est malheureuse, car il faut savoir qu’il s’agit d’une inversion par le sataniste Benjamin Franklin ; je citerai ce commentaire de l’utilisateur François Miville (vu sur YouTube) :



      Cette citation est de Benjamin Franklin, immense sataniste devant l’éternel. Il parlait par inversion systématique des paroles de Jésus (surtout à la gloire de l’argent : time is money). En réalité Jésus disait celui qui est prêt à sacrifier sa sécurité contre l’illusion de liberté perdra les deux : il faut dire que Jésus parlait de la relation maître-disciple et de la sainte obéissance monastique et du malheur des moines gyrovagues qui à force de refuser toute discipline se retrouvent chez des gourous toujours plus dictatoriaux.



  • « Il faut savoir sacrifier une partie de ses libertés pour l’intérêt général »

    C’est amusant d’entendre/de lire ca. Le libéralisme nous a habitué à une autre chanson dans les décennies passées (en gros, c’était "tout pour ma gueule et RAF de l’intérêt général"). Et là il nous pond le contraire.... c’est pas extrême drouâte ca ? ^^ Bref....
    Et d’accord avec les intervenants : la belle-fille de Macron "envoyée" en mission, la ficelle est un peu grosse. En sont-ils seulement conscient à l’Elysée ?


  • La boutique macronienne rameute et fait maintenant du racolage en famille ...risible si ce n’était pas lamentable !


  • Toute cette comédie n’est qu’une diversion pour cacher une crise économique et énergétique sans précédent. Maintenant tous ces collabos de français décérébrés méritent de souffrir du sionisme.


  • Si on tombe réellement malade de quoi que ce soit, c’est pas votre "médecine" pourrie vendue aux lobbys qui nous soignera, alors lâchez nous les basques avec ça, on s’occupera de notre santé nous-mêmes, et en attendant : ON VEUT VIVRE LIBRE !

     

    • Bien résumé, merci pour votre lucidité !


    • Mais non, voyons ! (2e degré) regardez ci-dessous toutes les libertés qui nous attendent, si nous sommes bien sages :
      « Tout être humain deviendra une être sans père ni mère, sans antécédents, sans racines ni prospérité, nomade absolu. Chacun aura le droit de former simultanément plusieurs couples. Polygamie et polyandrie deviendront la règle. Il deviendra licite d’avoir, avec un « clonimage », toutes les relations sexuelles interdites à un être humain. On autorisera même aux amateurs des relations avec des clonimages de mineurs si l’on peut s’assurer qu’elles ne requièrent ni ne supposent la participation d’aucun enfant réel »
      Jacques ATTALI (Dictionnaire du XXIe siècle, page 118)
      Voilà un beau spécimen de ceux qui veulent faire main basse sur le monde entier !
      Est-ce cela que nous voulons pour nous, nos enfants, nos petits-enfants et toute notre descendance ? Qu’ils se trouvent une autre planète où ils pourront s’éclater à leur guise, mais qu’ils nous laissent notre Terre. Tout n’y est peut-être pas merveilleux, mais je ne saurais dire pourquoi, je suis persuadée qu’on s’en sortirait mieux sans eux !


    • Bon sang, le père Attali a le coeur sec comme un sachet de soupe déshydraté. A ce niveau là c’est pas permis, ça grille les neurones !


  • 20,7 millions purée 20,7 millions ! j’y crois pas j’espère que dans les 30 milles .... enfin bref !


  • Voilà la bourgeoise de service du Nord qui vient en service commandé sur les plateaux de télé parisiens administrer au bas peuple ses leçons de moral
    On connait la vieille antienne de ces milieux là << faites surtout ce que je dis mais pas ce que je fais >>
    Aucun membre du gouvernement ne porte le masque ( sauf devant les caméras ) et aucun membre du gouvernement n a téléchargé l application du COVID sur son portable ! on peut éspèrer qu ils se lavent les mains ...
    Allez aux chiottes !!!

     

    • Prenons l’éventualité d’une pandémie réelle et mortelle en soi. Appelons là, la pestovid19
      Les mesures sanitaires seraient drastiques :
      - Les clochards en première ligne seraient déjà tombés avant plusieurs mois.
      - Les SDF non clochardisés dormant dans leur voiture et se lavant au travail seraient parqués quelque part.
      - Des troupeaux abattus.
      - La chasse aux animaux sauvages et des mesures drastiques concernant les animaux de compagnies qui ont tendance à lécher tout ce qui traîne rendant le port du masque toute la journée et qu’on enlève à la maison, inefficace.
      - Les informations seraient en concordance avec le monde que l’on perçoit dehors.

      Là qu’est ce qu’on a ?
      - Des clochards et des animaux totalement absents des problèmes liés au covid.
      Personne dans les médias ne pose la question (ou personne ne se demande-tout-court) du pourquoi ?
      A moins que les animaux soient immunisés, mais là, raison de plus pour soulever la question.
      - Des morts équivalent d’une grippette dangereuse dans une moyenne d’âge avancée et associée avec d’autres pathologies. Personne ne demande pourquoi ils traumatisent les enfants et ils font chier les adultes pour rien, en plus de tuer l’économie.

      Rien que ces deux points démontrent que quelque chose ne tourne pas rond.
      Ils se plaignent des thèses (anti)complotistes mais au final y’a toujours des points qui ne collent pas. Et par contre qui collent parfaitement ailleurs.

      Quand on éteint sa télé on ne voit plus de covid. On ne voit qu’une société malade.


  • Que de rebondissement dans cette série. De "B" nous voila en "Z", il ne manque plus que Zorro, Bernardo et le sergent Garcia !


  • dés que je me risque à suivre des infos mainstream j’ai vraiment l’impression de regarder une mauvaise série dystopique ! ça fout les jetons ! la plupart de nos congénères n’étant pas trop rétifs à cela, ça ne risque guère de changer ! il ne reste donc plus qu’a prier et se préparer physiquement pour affronter notre destin....


  • "Pendant les guerres, les libertés ont souvent été restreintes". Une nostalgique du IIIème Reich ?


  • L’intervention de cette dame est d’une vacuité !!! Non mais sans blague, jusqu’à preuve du contraire on est assez grand pour penser nos comportements et nos responsabilités, de les teinter nous-mêmes de bon sens, pas besoin de tuteur, pas besoin de morale à deux balles, s’drive tout seul nous !!! Pénible ces chroniques ou ces éditos sur les ondes, véritable mode de l’intervenant aux textes consensuels, quand ce n’est pas de la chronique avec de la fausse subversion.

    Coquille Vide !!! : CoVid. ’Fin quasiment.


  • elle est limite 135 euros d’amende avec son masque à raz les narines. un bien mauvais exemple de civisme républicain mon cul sur la commode


  • Non mais,il va falloir se réveiller...c’est quoi cette dictature macronique !?!Beau-papa dictateur nous enjoint de ne pas inviter plus de 6 personnes a table,et masqués,dans notre maison,lieu privée...Depuis quand le president de la dictature décide combien de personnes peuvent venir manger chez moi !?!C’est quoi cette arnaque...et que l’on n’argumente pas cela avec le couillonavirus et le complotisme !!
    Et comme si cela ne suffisait pas,c’est au tour de la bru de venir nous expliquer comment vivre...elle ne représente personne,n’a aucun mandat ni autorité a... !?!C’est bien de la dictature !
    C’est aussi le moyen d’infantiliser le peuple pour mieux le manipuler et aussi de le culpabiliser pour qu’il endosse la responsabilité de la gestion calamiteuse et incompétente du début du couillonavirus et de ces morts !!Ce sont tous des menteurs,traitres et incapables,asservis au mondialisme pour servir leur propre intérêt... !!


  • Ca ne va pas redorer le blason des blondes mais ça montre bien le niveau satisfait de lui-même.:comme ça pétille dans ses yeux !.
    Et toujours rien sur l’état des banques.
    Comme ose -t-elle comparer l’incomparable:la guerre avec toutes ses horreurs et saloperies ,le sang,les viols,les larmes et cet "ennemi" de covid pour justifier la servilité comme acte de civisme,le pyroman comme pompier sauveur !


  • "Les Français, qui ont voté à 20,7 millions pour ce virus le 7 mai 2017, (...) ont foutu les 20 autres millions d’électeurs dans la merde, plus les 20 millions qui ne votaient pas, mais eux aussi vont passer à la moulinette macronienne, ce mélange d’improvisation foutraque, de grandiloquence foireuse et d’amateurisme infantile."

    Pas d’accord : ce ne sont pas les 20 millions à avoir voté macron qui nous ont foutu dans la merde mais au contraire les 20 millions d’abstentionnistes qui eux ont préféré aller à la pêche, se faire un barbecue, jouer aux boules....

    Il suffisait de voir youtube qui relayait des vidéos du candidat et avertissaient de son programme... le "pensez printemps" ou encore sont intervention sur l’écologie (dans l’eau il y a des poissons ,etc....) étaient des signes qu’il était sous coke

    Et pourtant, qui s’en est intéressé ? Combien m’ont dit, fiers "moi je vote plus c’est tous des pourris".... Et après quelques mois de macronie "les salops avec leur csg sur ma retraite", "moi c’est des apl qui sont sucrées", etc etc etc.....

    ceux là mêmes qui appellent à révolution ! donc 1/3 à avoir voté macron, 1/3 d’abstentionnistes et 1/3 à s’être déplacé et avoir voté en face

    je fais partie du dernier tiers et jamais je participerais à votre révolution, exterminez vous entre abrutis ça nous fera le plus grand bien merci parce que mine de rien ça fait 40 ans que ça dure vos conneries

     

  • En fait leur covid, c’est comme les gremlins, il choisit une heure bien précise pour sortir et attaquer tout le monde.
    Ce n’est pas 20h59min mais 21h00min jusqu’à 6h00min, après il retourne se coucher !!!

     

  • moi je lui conseille de porter ce masque toute sa vie


Commentaires suivants