Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marlène Schiappa, l’égérie de la franc-maçonnerie qui met ses enfants dans une école catholique

Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’égalité « des femmes et des hommes » a reçu le 8 décembre dernier le prix spécial laïcité du Grand Orient de France.

 

 

Au magazine La Vie, elle avait déclaré « se faire sa propre religion ». En l’occurrence, ses références sont toujours maçonniques, comme le lui a inculqué son père, Jean-Marc Schiappa, président de l’Institut de recherches et d’études de la Libre Pensée.

 

 

En 2015, en tant qu’ajointe au maire socialiste du Mans, elle accueillait la Ligue des droits de l’homme en ces termes :

« Elles ne sont pas si nombreuses, par les temps qui courent, les organisations qui affirment leur combat contre le cléricalisme, les cléricalismes, la doctrine sociale de l’Église ! »

Elle terminait son discours par l’expression maçonnique « Salut et fraternité ! ».

Sa dernière initiative : subordonner les subventions associatives au respect d’une charte de la laïcité.

Mais une révélation a de quoi susciter l’étonnement.

Sylvie Tolmont, ancien député socialiste, a dévoilé sur Twitter que Mme Schiappa, chantre du laïcisme, de l’école laïque et républicaine ainsi que du libertinage sexuel, met ses enfants dans une école privée catholique du Mans !

Et de mettre en exergue « l’incohérence manifeste entre sa communication valorisant l’école publique laïque et son choix de scolariser ses enfants dans une école confessionnelle, tant il me semble qu’on puisse légitimement interroger cette contradiction majeure ».

Le moins que l’on puisse écrire, c’est que Marlène Schiappa n’a guère apprécié qu’on lève le voile sur son hypocrisie.

 

 

Bien sûr, elle ne dément pas, et pour cause, mais dénonce une atteinte à sa vie privée.

Précisons qu’elle est loin d’être la seule, au sein de la gauche laïcarde, à préférer l’école catholique pour ses enfants.

Ce que Marlène ne peut pas comprendre, chez Kontre Kulture :

Les obsessions de Marlène Schiappa, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

87 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je vois bien la couverture du livre de M Schiappa père : des peluches d’enfants crucifiés ! Qu’ont ces gens dans la tête ? De la pure folie satanique ...

     

  • Pourquoi ne quitte-t-elle pas le pays tant qu’elle y est, c’est d’elle la réponse, on dirait une menace d’un mafioso quelconque, donc pour elle le but de la femme c’est d’avoir des enfants, légère contradiction avec les franmacs...


  • Petit rappel pour toi Marlene :

    Les Français détestent les pleurnichards style "ouin ouin, ils sont tous méchant, Maman, Maman"

    Faut assumer à un moment


  • Comme d’habitude, faites ce que je dis mais pas ce que je fais ; un peu comme les dirigeants des gafa qui ne veulent pas voir leurs gosses sur des ordinateurs.
    Alors comme ça "on ne touche pas aux enfants des autres" !! Faudra se souvenir de celle-là à l’heure de la vaccination et de l’éducation à la sexualité.
    Marlène ne craint-elle pas que ses gosses passent à coté des valeurs essentielles de la république que sont la laicité (entendez anticléricalisme) et l’enculade pour tous ?


  • Marlène la nunuche est la spécialiste des causes d’arrière-garde (gender, étalement, écriture inclusive, bah oui, c’est important, ces trucs là....) ..... heureusement que Blanquer relève un peu le niveau.

     

    • Schiappa est dans ce gouvernement une des ministres que l’on entend le plus , tout en étant l’une des plus inutiles. Sa fonction principale est de battre l’estrade, détourner l’attention, balancer des trucs qui , avec la complaisance des médias vont faire le buzz.Pendant ce temps là on détourne l’attention des sujets qui fachent .


  • La réponse de l’intéressée est digne d’une gamine de quinze ans prise en flagrant délit de mensonge et d’hypocrisie crasse. Ici aggravée du ton de l’injure et de la menace. Cette pseudo gauche vomitive qui ne voue la délation aux gémonies que quand elle n’en est pas à l’initiative (dans ce cas c’est la lutte contre la haine et un acte de bravoure de la plus haute moralité). Ce qui est certes très rare, et qui doit expliquer pour une large part l’énervement de cette petite chose quand c’est elle qui est mise à poil comme il se doit. Quant à la couverture du « truc » de son père, là les bras m’en tombent.


  • Comment ? Cette nana a enfanté ? Mea culpa, donc ! J’étais prêt à parier qu’elle fut g***ne (écriture inclusive) LOL

    Mais dans ce cas, n’a-t-elle pas ressenti l’immonde et intime souillure de cet organe parfois visqueux (si, si !) qui pénétra ses entrailles ? Écœurante épreuve que ressentent toutes ces féministes misanthropes, bon teint ? Ou alors, s’est-elle livrée à Dieu sait quel autre procédé infâme de procréation, qui constitue une injure suprême à Dame Nature ?

    Si quelqu’un sait, cela m’intéresse. Moins par indiscrétion et voyeurisme que pour évaluer notre décadence sociétale...

    PS : j’espère que la bonne âme qui ensemença la péronnelle, n’a pas fini, honteux et déshonoré, au pilori... Twitter...


  • Typique du pharisaïsme bourgeois-bohème ! Mais étant donné l’état de décomposition des "curés", et petits abbés genre "taizé", (dont les prêches sont peut-être ce qu’on peut entendre de plus nul sur le plan intellectuel et qui "curius simulant et bacchanalia vivunt" - qui simulent les curius et vivent les bacchanales -), récupérés par les loges et même pires qu’elles sur le plan sexuel... Mettre ses enfants chez les "jèz" et assimilés, c’est distingués et politiquement correct.


  • On sent le tweet "oeil pour oeil, dent pour dent" :
    "Je savais que tu étais une personne inculte, méprisable, aigrie...".
    La fraternité à la sauce de nos élus donneurs de leçon ? Faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Prise en flagrant délit de ses contradictions. Mais dans ce milieu, ce n’est en rien rédhibitoire.


  • Ce qui confirme ce que l’on pressentait, que les politiciens n’ont AUCUNE conviction, ce ne sont que des acteurs qui jouent un rôle qu’ils n’ont pas écrit .


  • La Rochefoucauld : " L’hypocrisie est un hommage que le vice rend à la vertu " .


  • " Faites ce que je dis, pas ce que je fais " .


  • C’est comme si on apprenait qu’une grande défenseuse des femmes battues aimait prendre une raclée avant de baiser avec son homme !


  • Quelle bande faux jetons quand même !


  • « Je me fais ma religion » : c’est l’individualisme des Lumières, donc des francs-mac...


  • - "Je saurais m’en souvenir ...." Elle aurait meme du dire "je saurai" , utilisant le futur de l’indicatif , comme il se doit !
    On voit bien là les dérives de l’école sans Dieu , de la FM et de la libre pensée ... Une instruction baclée !


  • Pourtant je suis sûr qu’au Mans, il y a plein d’écoles qui sont des exemples de cette diversité qu’elle prône et qui "enrichit" tellement les enfants. Elle aura fait ça par mégarde. Ou peut-être que ses enfants sont déjà tellement "riches" que, par pure bonté, elle a décidé de les sacrifier en les mettant dans une école privée pour laisser leur place à d’autres qui pourront ainsi en profiter. Ouais, ça doit être ça. Pure générosité.

     

  • Je me doutais bien qu’on ne trouverait pas beaucoup d’enfants de nos élites dans les écoles du public, puisqu’ils détruisent le niveau depuis des décennies maintenant.
    Ce qui déjà tant bien à démontrer qu’ils savent parfaitement ce qu’ils font...

    Mais là question cynisme on bat des records, profiter des écoles catholiques qui doivent représenter "ce qui reste" à offrir un enseignement de qualité, tout en mettant tout en oeuvre pour détruire le catholicisme.
    C’est à vomir, mais tellement démonstratif de ce qu’ils sont...

    D’ailleurs ils comptent faire quoi en fait au bout de leur logique ?
    Les conserver juste pour eux ?
    Même pas capable de construire leurs propres écoles "maçonniques".... vous me direz "et pour cause" mais là on passe du "preuve qu’ils savent ce qu’ils font" à "mais c’est quoi qui tourne pas rond dans leur tête au juste ?..."


  • Amusant de voir ces deux poules se voler dans les plumes .


  • À saint-Mandé, les établissements catholiques accueillent principalement les élèves de confessions juives, car la population est en grande partie de cette confession, et que les parents savent que leur progéniture ne courent pas de risque.
    Les plus grandes gueules d’entre eux se font appelés les "chalala"...
    Enfin, tout le monde veut le meilleur pour leurs enfants, et les établissements catholiques offrent une qualité d’enseignement, une sécurité supérieures à école laïque.
    Les confessions religieuses ou les convictions politiques passent après le bien-être des gosses.
    Ceci dit, le monde des tartuffes n’est pas le seul apanage des politiques


  • C’est à des "détails" comme ceux-là qu’on voit la qualité de nos élites. Ah, les braves gens.


  • [mode cynique ON]

    Apparemment l’école de la Ripoublique ça n’est parfait que pour les enfants des prolos...

    Par contre pour les gosses de riches, on ne va quand même pas les mélanger avec les morveux de la plèbe... Eux, ils n’ont pas vocation à devenir des cons, illettrés, incultes et manipulables, comme ces sales pouilleux de gosses de pauvres !

    Non mais...

    [mode cynique OFF/]


  • "Tu n’as jamais été capable d’avoir des enfants"
    Je ne connais pas "reproche" plus bas, plus méprisable, plus ignoble. Décidément Schiappa est une ordure de la pire espèce. Et on nous dit que l’entrée des femmes en politiques amène vertu, compassion, etc.
    La preuve est faite que la dégueulasserie n’a pas de sexe !

     

  • Concernant la réponse virulente de Madame Schiappa adressée à Sylvie Tolmont :

    Sur la forme :

    toi-même
    peut-être
    Je saurai m’en souvenir (Futur simple et non pas conditionnel présent)
    Marlène Schiappa

    Sur le fond :

    Quand on n’est même pas foutu d’orthographier son prénom correctement on évite de qualifier autrui d’« inculte », ne serait-ce que par décence ou alors pour éviter que l’on vous fasse remarquer la poutre dans votre œil lorsque vous montrez du doigt la paille.

    De même, on ne qualifie pas quelqu’un d’« aigri » quand on enrobe le reste de son message d’une amertume aussi sinistre que palpable.

    Aussi, quand on se fait le parangon des « vertus » républicaines et considère l’avortement comme l’un des plus précieux acquis républicain on ne cherche pas à prendre de la hauteur sur un femme qui met en exergue votre tartuferie en l’accusant de ne pas avoir été capable de faire des enfants, comme si cela était en soi un tare chez une femme.

    Bel aveu de cette féministe forcenée qui visiblement se garde bien d’appliquer les principes qu’elle professe. L’avortement pour toutes serait paraît-il une libération mais visiblement les femmes incapables d’avoir des enfants devraient être méprisées à demi-mots. Comme quoi, elle n’est pas folle, simplement hypocrite et malhonnête. L’honneur (républicain) est sauf.

    Je ferai enfin remarquer à cette secrétaire d’État à... mon cul ou que sais-je encore, que si elle aime cracher dans la soupe catholique, visiblement, ça ne la gêne pas de s’en resservir une louche.
    Quand on se fait le chantre d’une idéologie, on pousse la logique jusqu’au bout comme un médecin testerait son remède expérimental sur lui en premier afin de prouver son efficacité.

    Si la cautèle était une discipline olympique nous serions assurés d’avoir une médaillée d’or. À défaut de ça, on a semble-t-il préféré lui remettre un prix de laïcité en guise de substitut.


  • Qu’en pense le grand-père ?


  • J’aurais bien un qualificatif pour cette personne, mais il est insultant.


  • Je m’interroge : peut-être est-ce à cause de ces laïcards (qui scolarisent leurs enfants dans le privé catho) que les écoles cathos enseignent de moins en moins les Evangiles et retirent de +en+ leurs signes religieux (statue de Ste Marie dans une cour, etc).

    Et j’espère : peut-être que les petites filles Schiappa (au Mans il y a une école de Jésuites très renommée....) deviendront-elles de ferventes protectrices du Catholicisme ! au grand dam de leur grand père et mère laïcards....


  • A Paris, la clique met ses rejetons à l’école Alsacienne, aux méthodes très traditionnelles et très éprouvées. Macron sort des discours sur la bienfaisance de la royauté, non pas pour abonder dans le sens des vrais royalistes, mais parce qu’il se prend pour le roi adoubé par Attali-Rothschild, en fait un calife de la colonie France, qui se pare des plumes du paon.
    Et la Schiappa ne connaît pas la différence entre le conditionnel et le futur.
    Elle devrait démissionner et se consacrer à l’écriture de livres de gare, vraiment.
    Elle a raison sur le plan personnel : l’école républicaine est devenue une telle cata que les écoles privées font le plein et refusent du monde.
    Et elles ne sont même pas catholiques, ces écoles, comme naguère. On n’y fait plus d’instruction religieuse ni de prière. La Schiappa ne va quand même pas se gêner. Sabotons, ingérons-nous, puis profitons.


  • En tout cas, elle n’a pas fait sienne la consigne chrétienne du pardon, c’est le moins qu’on puisse dire !


  • La coquine, elle n’a pas écrit sa "réponse" menaçante en écriture inclusive non plus !


  • Merci à Sylvie Tolmont du PS d’avoir balancée l’info. C’est du lourd. Une franc mac acharnee qui met ses enfants dans une école catholique !
    Qu’elle grosse hypocrite celle la ! Je l’imagine avant l’inscription toute flippee ! :" oh lala, j’espere qu’il reste de la place et que l’on accepte le dossier des gamins, je veux le meilleur pour mes petits choux, le meilleur ".
    Oui grosse co... Le meilleur tu sais où ça se trouve. Et c’est pas dans le public. Hypocrite, menteuse.


  • Le comble de l’hypocrisie de vouloir détruire ce qu’on a choisi pour ses propres enfants


  • Lol ! Vous ne l’avez pas loupé la Marlène ! Je comprends maintenant pourquoi je ne peux pas la piffer cette pouf hypocrite.

    C’est un peu comme Bill Gates qui préfère scolariser ses enfants dans les meilleures écoles qui n’appliquent pas son "common core" ou les dirigeants d’Apple qui interdisent à leur enfants tablettes et smartphones, ou encore les cadres de Monsanto ou Bayer qui ne mangent que du bio, etc.

    Les masques tombent.


  • J’espère que ses enfants seront transgenres ou se marieront avec un robot !


  • Avec un père né à Rabat et ami de Daniel Gluckstein , je pense que la dame aurait mieux fait de mettre ses enfants en école rabbinik !!!!

     

  • Tiens, on pourrait peut-être donner le nom de l’école...comme ça, pour rigoler.
    Faut rigoler, hein Marlène !?


  • Comme PËILLON dont les fils faisaient leur scolarité à la ROCHEFOUCAULT paris 7 chez les frères des écoles chrétiennes.


  • Le fait de les démasquer au grand jour, ça les énerve. Un ministre écologiste qui possède aujourd’hui plus de véhicules à moteur que je n’en posséderai jamais durant toute ma vie, est une autre de leurs supercheries. Bien-sûr tout de suite : atteinte à la vie privée, eux qui nous déshabillent un peu plus chaque jour, qui rentrent dans nos foyers, dans nos cerveaux, dans l’éducation de nos enfants et j’en passe.
    A nos ministres multimillionnaire, ayez la décence d’admettre que ce que vous nous voulez à nous et à nos enfants, vous ne le voulez pas à vous et aux vôtres.


  • Et voila en quelque mots la Schiappa passe de vie à trépas (papa)...

    J attend avec impatience les prochain s dessins de la semaine....

    A bientot.


  • Pour que les riches gardent le gros morceau et que le peuple reçoit les miettes ,il faut le consentement des ce dernier.
    Pour ce faire il faut le maintenir dans l’ignorance,la stupidité et dans l’émotionnel.
    L’école laïque participe à cela.


  • Cela montre la très grande médiocrité de ces personnes...par la distance qu’il y a entre leur discours et leurs actes...


  • Doit’on encore le rappeler ? Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais, et tu crois que quelqu’un va le lui faire remarquer sur un plateau télé ou au parlement...


  • J’avais depuis un moment déjà épinglé le "père" Schiappa. Lisez donc ça, sur le génocide vendéen :



    Jean-Marc Schiappa critique également la thèse du génocide présentée par Reynald Secher lors de la réédition du livre de Babeuf Du système de dépopulation ou La vie et les crimes de Carrier : « Cette brochure a été récemment rééditée sous le titre La guerre de la Vendée et le système de dépopulation, Paris, 1987 ; si le texte de Babeuf est correctement reproduit, on ne peut que s’indigner de la présentation et des notes de R. Sécher et J.J. Brégeon ; sans parler des présupposés politiques sur le "génocide" de la Vendée, on est stupéfait par les erreurs, les contre-vérités, les à-peu-près et les contresens innombrables qui jalonnent ces pages »




    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerr...


  • Que d’hypocrisie...


  • C’est typique et cela n’a pas changé depuis les années 70. C’est la même chose avec les vaccins obligatoires et Adjani a été une des rares à parler de l’arnaque, pareil avec la fraude fiscale etc...
    Il faut toujours se méfier des donneurs de leçons !


  • Si c’est une école privée catholique sous contrat, il n’y a aucune différence avec une école laïque républicaine. Il se peut même que se soit pire en termes d’enseignement et d’idéologie, expérience personnelle à l’appui.Les diocèses sont vérolés, pris par la chasse aux subventions.
    Après, je n’ai pas vérifié l’adresse de la-dite école, je m’en tamponne à vrai dire mais j’aurais tendance à dire que la Schiappa, en bonne franc-mac, énonce ce "principe de vie" comme une menace pour sa détractrice : tu ne fais pas partie de la caste, tu ne touches surtout pas à NOS gosses. Un peu comme les droits de l’homme : des droits pour certains hommes...

     

    • T’es naïf à ce point ?
      Elle ne paye pas pour la culture inculquée mais pour éviter les chances de la France.


    • @Starkamanda :
      Je pense que c’est vous qui êtes bien naïf de croire que ce sont les écoles privées cathos qui tiendront vos enfants éloignés des chances pour la France, chances qui d’ailleurs ne sont plus en age d’aller à l’école, vous vouliez sans doute parler des enfants issus de l’immigration hein ?
      Si c’est cela votre but, retournez en campagne et inscrivez vos enfants dans une petite école publique, pour ce qui est du "métissage", vous y serez tranquille. Les "chances pour la France" fuient la campagne, vous savez cet endroit ou il s’ennuient ferme ?
      Les écoles privées cathos sous contrat, je le répète, sont pires que les écoles publiques en ce qui concerne l’idéologie droitdel’hommiste des Lumières inculquée. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un piège à cons.
      Après, les écoles privées cathos qui ne sont pas sous contrat, payantes donc, ne vous leurrez pas, vous y trouverez certes une qualité d’enseignement légèrement supérieure mais ce ne sont pas des FSPX non plus quant à l’idéologie hein ?
      Si vous ne voulez pas que vos enfants appartiennent à la République, gardez les chez vous.


  • la Franc maconnerie est une religion luciferienne. Ils mentent comme ils respirent. Tous les coups sont permis avec les freres et soeurs de la truelle


  • Comme dirait un certain blond, la corse nous envoie pas les meilleurs éléments.


  • On a meme des musulmans qui scolarisent dans nos ecoles. Nous sommes assieges de partout, plus aucune foi privee. C’est indecent !.

     

  • La gonzesse reçoit le prix de la soumission, elle est toute contente de son susucre et elle oses venir pérorer sur la liberté. Combattante de mes deux.


  • A chaque fois que je finis de lire un article sur E.R, j’ai envie de vomir.
    C’est normal docteur Buzyn ? Y’a pas un vaccin contre ça ?


  • Si même eux n’y croient plus. On est comme dans la dernière phase de la période soviétique dans les années 80. Une phase où l’Histoire va s’accélérer, mais on ne sait pas quand : dans un mois, dans un an....


  • Marlène Schiappa : "Les yeux dans les yeux, je peux vous dire que mes enfants vont dans une école publique et laïque !"

    Le syndrome Cahuzac....


  • Mouais, elle est aussi franc maçonne que le pape est croyant quoi. Comme quoi toutes ces histoires, c’est du vent pour enfumer et dominer les faibles et ceux à la recherche de sens.


  • Je suis pour la suppression du financement des écoles privées sous contrat ( sont concernées presque leur totalité ! ) par nos impôts (loi Debré). Qui revient presque à 8 milliards par an (avec toujours plus de postes, de moyens etc) . Carrément. Ce qui fait que ça ne coûte presque rien aux parents d’élèves en général très aisés.

     

    • Si vous croyez que ce sont les riches qui vont dans le privé catho, vous vous trompez grossièrement...
      J’y étais, et près de la moitié de la classe avait des aides sociales et des difficultés à joindre les deux bouts...

      Ah, et Louis Le Grand, ce n’est pas du privé. Pourtant...


    • Beaucoup de ces boites privées sous contrat sont en fait des pensionnats insalubres ou on envoie ceux dont l’école publique ne veut plus, souvent des bagarreurs, des chamailleurs, des petits repris de justice. Ces boites avec un taux de réussite au bac de moins de 20% sont en fait de véritables maisons de correction. Si tu as une solution pour ces élèves, je t’écoute.


    • Salut Albert,

      Intéressant votre logique mais c’est faux.

      Le "privé" représente 40% des élèves.

      Si vous supprimez les 8 milliards d’aide, faudra les payer ailleurs pour recaser tous les élèves.

      De plus, ce que beaucoup de gens fuient dans le public, c’est une sorte d’anonymat, d’absence d’intérêt pour les élèves.

      Une fois Capital sur M6 a fait un comparatif entre deux lycées ... dans le lycée public, lors du reportage, des profs ont fait sauter une heure de cours pour faire une réunion pour réfléchir sur la pédagogie (ils ont "droit" à ça une heure par mois).

      Comme une prof était absente sans avoir prévenu à l’avance, il y a une classe qui est restée deux heures debout dans la cours à attendre, sous la caméra de M6 ...

      Voilà, c’est cette absente d’intérêt pour les élèves, ce manque de dignité des professeurs, ça et la taille inhumainement grande de certains établissements, qui fait que beaucoup de parents fuient certains lycées publics.

      Ce n’est pas une question de moyens


    • Ce qui est financé, c’est la part qui l’est dans toutes les autres écoles dites de la République : à savoir le cursus et sa mise en oeuvre.
      Pour le reste, c’est à la charge des parents : +-1500 euros par ici et par an pour l’accès au 55ème lycée de France, 2ème au niveau départemental et 100% de réussite au BAC.
      Si tant est que vous soyez admis et que vous ne soyez pas boursier (de 432€ à 918€), c’est le prix de six mois de clopes pour les fils de toussoteuses du bistrot du coin ou une centaine de cubis pour les filles de pochetrons maison, soit deux mois et demi à trois mois de consommation.
      Une fois le bagage acquis, à vous de savoir où le poser.


    • Salut Remi Pierre,

      Interressant votre éclairage ; mais totalement à côté de la plaque.

      Le problème est que ce sont ceux "responsable" du bien publique qui ce sont acharné à détruire la qualité de l’enseignement (pour rappel, la France a su apprendre à lire écrire et compter à ses enfants du temps ou le certificat d’études était un vrai diplôme) qui persistent dans leur oeuvre de destruction et qui signe leur parfaite connaissance de leur toxicité en se tenant à l’écart de ce qu’ils mettent en place.


  • Seigneur !Quelles têtes ils ont ces francs-maçons et leurs sbires. Toutes plus effrayantes les unes que les autres.la nature tient à les distinguer des autres humains. Il suffit de scruter,même sommairement,ces têtes sorties des entrailles du diable. C’est drôle,il n’y a cécité et ténèbres que lorsque nous détournons notre regard de la lumière et fermons nos cœurs aux voix de la Sagesse.


  • Cette femme n’est même pas capable d’écrire correctement le français (à moins que la rage ne lui fasse perdre ses moyens).
    Elle écrit en effet, menaçante "Je saurais m’en souvenir" (conditionnel présent), alors qu’elle veut parler du futur : "je saurai m’en souvenir"

     

    • Oui, et comme elle dit "Je saurai m’en souvenir en tous temps",
      ça veut dire qu’en plus, elle avoue qu’elle croit à la vie éternelle !?

      Quelle hypocrisie !

      Enfin, elle attaque une croyance majoritaire de gens qui ne lui ont rien fait et de façon intolérante, mais elle voudrait qu’on respecte la sienne sur "pas touche mes enfants" !

      Elle débecte tout le monde.
      Elle le sait, et elle en est même fière.

      Thémistoclès


  • Le ridicule ne tuant pas, elle sera centenaire cette pitoyable personne, symbole de la médiocrité et de l’hypocrisie de ce gouvernement et de la classe politique en général : "faites comme je dis, pas comme je fais...".


  • La vieille maxime "faites ce que je dis pas ce que je fais" a encore de beaux jours devant elle. Aaaaaahhhhhh le fameux "vivre ensemble" !!!!!! Vivre ensemble qui n’est valable que pour les gueux comme nous car les donneurs de leçons préfèrent vivre loin des banlieues à problèmes, c’est plus sûr........


  • Elle illustre la parfaite hypocrisie générale concernant l’enseignement public : tous ceux qui ont les moyens de le faire scolarise leur progéniture dans le privé car c’est là bas qu’il y a le moins de cas sociaux qui nivelle vers le bas.


  • Une école catholique privée ? C’est Saint Julien ou sainte Croix ?

    Quant à la réponse de Schiappa, ca ne manque pas de sel !


  • Ben oui ça étonnera qui ? Vu l’état de délabrement des établissements publics, du moins primaires et collèges, même en centre ville, il est bien évident que la mixité sociale, c’est bien pour les autres, mais pas pour les responsables bobos de ce délabrement qui en conséquence logique préfèrent faire cause commune pour leurs propres bambins avec les de moins en moins "culs bénis" de la bourgeoisie de moins en moins "droitarde" ou ce qu’il en reste en tant que classe !
    La proximité sociale est quand même plus évidente qu’avec la diversité, quand à l’idéologie, elle converge de plus en plus autour des valeurs maçonniques et mamoniques comme on a pu le constater aux dernières élections... Ce n’est qu’une conséquence visible de la fusion du bloc bourgeois, qui rallié intégralement à Macron et au progressisme sociétal et mercantile, va se refermer sur lui même comme l’a bien fait remarquer Michel Drac.
    Quant à l’enseignement "catholique", il n’appartient plus aux évêques depuis longtemps, la maçonnerie a, au moins depuis les années post-concile, totalement mis la main dessus... Contrairement aux apparences, il n’y a donc aucune distorsion idéologique avec les convictions affichées de la ministre...


  • Classique ! Tout ces saloperies c’est pour les autres ! Mais pour ses gosses on choisit ce qu’il reste de mieux en terme d’instruction ! Mais pour les gosses de sans-dents c’est méthode globale qui forme des demi-illettrés et cours d’initiation à la masturbation et à la sodomie dès la primaire...
    Il serait aussi intéressant de voir s’il feront vacciner leurs gosses avec la nouvelle mixture de 11 vaccins en 1 qui sera obligatoire en 2018 ! Toutefois je les vois bien concocter une mise en scène médiatisée où ils prétendront se faire vacciner alors qu’ils se feront injecter du sérum physiologique ou des vitamines...


  • Je tire mon chapeau a la rédaction d’E&R.

    Cette article la fait très mal.

    ça a du filer la nausée a beaucoup de laïcards, qui sont manipulés de bout en bout depuis 300 ans. Plus vous ferez ce genre d’article, plus vous coulerez leurs bateaux.

    Continuez sur cette voie. Il faut toujours taper dans le mille, de façon a ce que l’adversaire ne puisse ni se relever ni riposter. A la guerre comme a la guerre.

     

    • Oui Uncle Scrooge,
      toutes ces classes moyennes plutôt "très riches" sont en train de comprendre qu’elles non plus ne subsisteront sans doute pas.
      Il faut donc continuer à enfoncer le clou.

      Dans un monde qui a adopté la RAISON il est IMPOSSIBLE de cacher aux "élites" ce que pensent les vrais intelligences de notre temps, car si la "piétaille" ne veut décidément rien voir, les profiteurs -eux- sont toujours aux aguets, toujours craignant le pire.

      Thémistoclès


  • Un peu d’empathie et de charité, merde, quand même !
    Je dis que lorsqu’on est aussi moche, peu outillé intellectuellement, et culturellement si démuni, on a de bonnes raisons d’être frustré... Et d’en vouloir à son Créateur !


  • Elle a raison quand même : on ne touche pas aux enfants ! Mais il faudrait qu’elle le mette aussi en pratique ; touche pas aux enfants des autres, avec le libertinage sexuel et la féminisation des mâles que tu essaies de promouvoir auprès des plus jeunes sous prétexte de combat pour l’égalité homme/femme !


  • "c’est un principe de vie : on ne touche pas aux enfants et on ne s’en sert pas politiquement."

    Mais, mais, mais ... Marlène !!!
    Comment ils vont faire maintenant tes petits collègues politico-maçonnico-pédophiles ? Tu as pensé à eux Marlène ?


  • La vraie question concernant schiappa , c’est :comment est elle arrvivée au gouvernement , qui l’a choisie et sur quels critères ?...A priori, le fait d’avoir commis quelques bouquins "érotiques" ne prédispose pas à l’obtention d’un maroquin.En revanche, le fait d’avoir un papa FM , et maladivement antichrétien doit pas mal arranger les choses dans le gouvernement d’un président intronisé selon un rituel FM, pour ne pas dire sataniste .


  • Elle a des principes pour les enfants des autres. En revanche, pour les siens, elle préfère se fonder sur la réalité.
    Conclusion : pas d’honneur, mais maline...

     

  • Punaise, je ne la pensais pas si mauvaise ! Dire à une femme "tu n’as jamais été capable d’en avoir toi-même" (des enfants)... Dire qu’elle mange avec l’argent de mes impôts, ça me fait vraiment mal... Après, pour l’histoire de l’école catho, est-ce que ça en étonne vraiment beaucoup ici ?


Commentaires suivants