Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Télé irakienne : confessions intimes de djihadistes avant exécution

Dans les griffes de la justice (« In the Grip of Justice »), l’une des émissions les plus populaires de la télévision irakienne, commence par des images atroces. La chaîne France 24 a pu suivre le tournage d’un des numéros de ce show, où l’on montre des restes humains sur la banquette arrière d’une voiture après l’explosion d’une bombe dans une rue de Bagdad. À côté du véhicule, un homme mort est allongé sur le sol et un autre penché sur lui, anéanti par le chagrin.

 

(Vidéo en arabe sous-titrée en anglais)

 

[...]

Ce programme est réalisé avec l’accord du gouvernement. D’ailleurs, les responsables d’In the Grip of Justice demandent au préalable l’autorisation des ministères de l’Intérieur, de la Justice et de la Sécurité nationale avant d’interviewer un djihadiste et de le conduire en combinaison jaune de prisonnier, menotté et sous très bonne escorte militaire et policière, sur les lieux de son crime.

 

À deux doigts du lynchage

Sur place, entouré de très nombreux policiers et militaires, le djihadiste explique sur un ton neutre et d’une voix atone les détails de l’attentat. Peu à peu, une foule se masse – des témoins, des riverains, des victimes parfois de l’attentat en question… – et, rapidement, la tension monte. On est à deux doigts du lynchage.

 

Après la confession, l’exécution

[...]

Ahmad Hassan précise également que les hommes qui participent à son émission sont libres de le faire, et que ses interviews sont « conformes aux droits de l’homme ». Il estime de toute façon, face aux critiques des associations de défense des droits de l’homme, « qu’il vaut mieux s’intéresser aux droits des victimes qu’à ceux des terroristes ».

Lire l’article entier sur franceinter.fr

 


 

 

« Dans les griffes de la loi » l’émission
pour les jihadistes condamnés à mort

« Salam Aleikoum, chers auditeurs, où que vous soyez » : chaque vendredi le présentateur introduit ainsi les confessions de jihadistes condamnés à mort en Irak avant de les conduire sous bonne escorte sur les lieux de leur crime.

 

 

Dans un pays qui a été terrorisé par le groupe État islamique (EI), chaque émission diffuse, à une heure de grande écoute, des images, parfois insoutenables, des crimes attribués à celui qui va être interrogé, menotté et vêtu d’une tunique orange ou jaune.

« Je reçois l’information du ministère de l’Intérieur, de la Défense ou de la sécurité nationale, qui les ont capturés. Eux choisissent le dossier à traiter, moi, je demande au ministère de la Justice l’autorisation d’interviewer le condamné », explique Ahmad Hassan, 36 ans, qui présente depuis fin 2013 Dans les griffes de la loi sur la chaîne officielle Iraqiya.

Son émission fête son 150e numéro et elle n’est pas près de s’arrêter car, selon lui, même si l’EI « a peut-être perdu militairement, son idéologie existe toujours ». « Ses partisans considèrent les autres comme des incroyants et continueront à assassiner tant que son idéologie perdurera », dit-il.

 

 

Images choc, reconstitution

Cela commence toujours pas des images choc, comme la photo d’une cinquantaine de membres de la tribu d’Abou Nimr gisant dans une mare de sang. Ils ont été exécutés par l’EI à Hit (ouest). Puis apparaît l’un des meurtriers condamnés, Mithaq Hamid Hekmet, 41 ans, qui raconte le massacre en détail et donne les noms de ceux qui y ont participé.

[...]

 

[...]

Le présentateur assure qu’il n’interroge que des personnes déjà « condamnées ». Pour la majorité, le verdict est la peine de mort, mais certains écopent de la réclusion à perpétuité ou des peines allant jusqu’à 20 ans de prison. Dans son émission, la plupart sont des Irakiens, mais il y a aussi des ressortissants d’autres pays arabes.

Lire l’article entier sur ffnews.infos

 

La liste des djihadistes français à exécuter :

Daech ou les mercenaires de l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

 

Justice irakienne, sur E&R :

 






Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Évidemment que c’est malsain, poser la question c’est y répondre.

     

    Répondre à ce message

    • #1896565

      Qu’est-ce qui est malsain ? De confronter les tueurs avec les famille des victimes ? De montrer au public toute l’abjection et la médiocrité morale de ces sous-hommes ?
      C’est ce qui se passe dans un tribunal. Sauf que là, c’est moins long, et plus direct. Manque juste l’exécution.

       
    • Lorsqu’on regarde au fond l’abime c’est l’abime qui vous regarde.

       
    • Je ne sais pas bien dire ce qui est le plus malsain dans tout ça...

      France 24 ? et le manque de distanciation (qui parle anglais à présent ? no shit !)
      L’émission irakienne en elle même qui permet peut être de faire réfléchir des personnes sur le point de se radicaliser la bas ? Comprendre les conséquences... Si le gouvernemet irakien fait cela c’est peut être pour autre chose que de la télé réalité... montrer que ce sont des hommes qui sont derrière ça. Permettre (peut être) de s’élever un peu dans cette horreur en apprenant quelque chose (même si cela parait difficile). Cela nous choque de voir des morceaux humains, mais c’est ce qui se passe la bas... Et les cris des familles face aux tueurs peut être une façon aussi de créer une prise de conscience pour les paumés capables de se faire enrôler... Je n’en sais rien, je ne suis pas irakien.

       
    • #1897070

      je vous conseille de lire "la violence et le sacre" de rene girard, pour comprendre la nature et le role de la justice, ainsi bien sur que la nature humaine dans ce domaine.

       
    • #1897839

      @jeff
      Ces assassins nommés à tord djihadistes, le djihad c’est autre chose pour peu qu’on se donne la peine de chercher. Vous dites ne pas être Irakien, les malades de dahech se foutent de votre nationalité, vous êtes impur donc potentiellement tuable, sans pour autant être Irakien. Nous devons tous être solidaire de cette justice irakienne, elle a le mérite d ’être rendue à temps.

       
  • #1896553

    Pour une fois que Flamby prend de bonnes décisions . De toutes façons ils veulent mourir en martyr , aidons les .

     

    Répondre à ce message

  • #1896554

    Téléréalité djihadiste , on touche le fond et on creuse... Quelle honte cette émission !
    Les coupables sont à Washington , ( neo conservateurs talmudo-sionistes) ! Ces hommes ne sont que des exécutants.. Pas de 11 septembre pas de chaos au Moyen-Orient !

     

    Répondre à ce message

    • #1896559

      Les exécutants, c’est le mot pour qualifier ces sous-hommes qui ont massacré des civils, femmes et enfants compris. Ce sont eux les responsables des massacres, bien plus que les donneurs d’ordre qui n’ont pas de sang d’innocents sur les mains, eux !

       
    • #1896588

      Les donneurs d’ordre n’ont pas de sang sur les mains ? vous en êtes vraiment certain ?

       
    • #1896589

      @Titus
      pas de donneurs d’ordres = pas d’exécutants. Au risque de vous paraître pédant : cela ne vous semble-t-il pas évident ?
      Donc les Rockfeller, les Soros et aux autre Kissinger : qu’en faites-vous ? Ce sont eux les 1ers responsables ! Si nous devions faire une télé-réalité sur l’exécution de quelqu’un (ce que je ne cautionne personnellement pas), ne devrait-on pas la faire contre ces ordures ?

      Tiens d’ailleurs bonne question : pourquoi pas ?

       
    • Ne serait-il pas tout simplement possible de raisonner autrement qu’en termes de ou exclusifs ?! C’est ce que je fais personnellement et ça sans la moindre difficulté. Les uns comme les autres sont des ordures.

       
    • #1896701

      @Titus
      Je ne déresponsabilise pas ces barbares ,mais il faut remonter à la racine du mal ,ceux qui sont à l’origine de ce chaos dans cette région ! Dénoncer ,inculper et pendre les décisionnaires ! Un TPI pour les vrais criminels de guerre pas le TPI des élites mondialistes qui inculpent des gouvernants qui ne leur plaisent pas type Gbagbo ,Milosevic etc..
      Tout ce cirque "audimatique " ne sert à rien ,le mal est fait ..L’Irak comme la Syrie ne connaitront plus la paix ! tout comme dans le reste du Moyen-Orient !
      Bush père et fils et leur administration vendu au sionisme ,Hollande ,Blair,Sarkophage une belle brochette de criminels !

       
    • #1896830

      @vapincum
      Les "dirigeants" n’ont pas de sang sur les mains, mais ils en ont beaucoup sur leurs âmes...

       
    • #1897618

      @wallace



      pas de donneurs d’ordres = pas d’exécutants.




      Pas d’exécutants = pas de massacres.

       
  • Quel beau monde que le nôtre !
    Là bas ou ici, la meute est toujours autant assoiffée de sang et d’horreur. On songe au dernier délire de ce même "beau monde" qui rêve à présent d’immortalité et d’intelligence artificielle via des supposés robots "intelligents". Quand on ne sait plus à quel saint se vouer on s’en construit...

    Quid des exécutions publiques sanglantes et malsaines si demain on envoie des robots faite sauter des gens ? Zut alors... faudra qu’ils songent à introduire des poches de raisiné et des morceaux organiques dans les robots pour que la meute puissent se repaître avec le même délice malsain des tueries médiatiques !

    Je finis par me demander sérieusement si s’informer - même via des sites de résistance sérieuse - est tellement utile (? ?). Car, non seulement on continue à n’y lire que des horreurs (oui, je sais on ne vit pas chez Disney Land ! mais "quand même, merde !") mais la marche vers le grand délire sanguinaire semble irréversible et vraisemblablement rien ne l’arrête.

    Les guerriers authentiques, valeureux, courageux, nobles, dignes et animés par l’honneur, ont-ils vraiment besoin de se mettre sous les yeux la pathologie sanguinaire et mortifère de ceux-là mêmes qu’ils entend combattre noblement ??

    Je pose juste la question....

     

    Répondre à ce message

    • Je ne comprends pas votre message. Chacun pourra lire le contenu ou non, cliquer sur les images ou non et observer ou non ce qui se passe dans les médias avec sa sensibilité. Pourquoi mettre ainsi tout le monde dans le meme panier. Vous savez ce que chacun a dans la tête, ses émotions, sentiments ?
      Moi, cela m’informe juste de l’horreur que continuent à traverser cette population irakienne qui n’a rien demandé à personne quand la guerre a éclaté chez eux... Peut être que ces émissions leur permet de ne pas devenir fous... de les aider à passer le cap. Vous n’en savez rien.

       
    • #1896700

      "Les guerriers authentiques, valeureux, courageux, nobles, dignes et animés par l’honneur, ont-ils vraiment besoin de se mettre sous les yeux la pathologie sanguinaire et mortifère de ceux-là mêmes qu’ils entend combattre noblement ?"

      C’est sur que la rediffusion des "images chocs" des attentats et surtout de ses victimes dans l’émission notamment est de mauvais gout et pas forcement nécessaire, les irakiens ayant déjà été vraisemblablement informés des attentats concernés. Cela peut même peut-être inciter les terroristes en herbe à produire de l’attentat de plus grande ampleur, le plus choquant possible. L’absence de retenue et de pudeur dans la mise en scène peut conduire à nuire à l’accomplissement de la justice, qu’une telle émission peut néanmoins participer à rendre.

       
  • #1896573

    Les vrais coupables sont les sionistes qui les ont manipulé . La chaîne télé fait de l’audience, c’est à dire du FRIC en exhibant ces pauvres types .

     

    Répondre à ce message

    • #1896966

      Arretez de tout coller sur le dos des sionistes , des talmudo sionistes , et des americano sionistes ... Il faut regarder la vérité en face .La vengeance des peuples qui depuis des années subissent les attentats , la guerre , l’oppression est suffisante pour expliquer ces images .
      Si vous n’avez pas connu l’époque de la "libération" , penchez vous sur la question , renseignez vous, regardez les photos et films ...C’était il y a à peine 70 ans, les femmes violées, torturées , tondues, les fusillés sans aucun jugement sur simple soupàon ou dénonciation etc....Ce n’est pas loin , ces tueurs , , ces héros , étaient peut etre vos grands parents ...Il n’y a pas de guerre propre , de guerre sans morts,

       
  • #1896575

    Romain Goupil doit ètre très fier de son engagement en faveur de la guerre, dans les émissions d’Ardisson. Vingt ans après, on compte les morts par millions. Et la grande culture médiatico-occidentale leur apprend à gérer des terroristes sucités par des puissances étrangères.

     

    Répondre à ce message

  • #1896598

    Pratique de tuer celui qu’on a formé...
    Pratique de mafieux, on exécute son complice pour qu’il ne parle plus.
    Pour lever le doute il faudrait qu’ils soient jugés, donc en vie et ramenés en France.

     

    Répondre à ce message

  • #1896732

    Personnellement j’avoue que ça ne m’émeut pas ,que tous ces gens se demmerdent ,avec leur conscience .Si c’est pas bien d’exécuter des humains pour des fantasmes et des illusions , et que c’est pas bien d’exécuter les exécuteurs ,fallait y penser avant d’exécuter des innocents qui ne pensent pas comme vous.
    Utiliser 200 enfants comme esclaves sexuels ,pour moi ,rien que ça, ça mérite le couloir de la mort pendant des décennies .
    ça ne me fera pas pleurer dans ma chaumière . Quand à Soros and co ,ils semblent bien pratiques pour s’exonérer de meurtres et ne pas faire soigner la maladie mentale que sont les religions Méditerranéennes .

     

    Répondre à ce message

  • #1896905

    Dans les griffes de la justice (« In the Grip of Justice »), l’une des émissions les plus populaires de la télévision irakienne, commence par des images atroces.



    On est passer à l’étape supérieure dans le processus de déshumanisation : « peopolisation du djihadisme ». Ce type d’émission et sa popularité questionne en fait sur l’état psychologique catastrophique des populations en cette époque. Les plus perspicaces auront compris que ceux qui se cachent derrière ces émissions sont les mêmes qui sont responsables du chaos. « Faire d’une pierre deux coups » et « ordo ab chaos » fonctionnant toujours ensemble...

     

    Répondre à ce message

  • Immondes les commentaires de certains relativistes, y a pas d’excuses possible pour de pareils actes.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents