Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Tensions à Idleb : la Syrie tue 4 soldats turcs, Erdogan riposte, la Russie appelle au calme

Des soldats turcs se seraient retrouvés sous le feu des forces syriennes, alors que Damas menait une opération contre des terroristes dans la région d’Idleb. Erdogan a assuré avoir riposté contre des cibles syriennes, ce qui n’a pas été confirmé.

 

Le ministère turc de la Défense a déclaré dans un communiqué publié ce 3 février que ses forces armées avaient subi des tirs d’artillerie nourris des forces du gouvernement syrien aux environs d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, faisant quatre morts et neuf blessés, dont un gravement, selon Ankara. Cité par l’agence de presse Tass, le ministère russe de la Défense a confirmé que des soldats turcs avaient été pris sous le feu des forces syriennes. Moscou précise en outre qu’Ankara n’avait pas prévenu la partie russe de ses opérations dans cette région de la Syrie.

Dans un communiqué de presse, le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie rapporte pour sa part :

« Des unités de troupes turques se déplaçaient à l’intérieur de la zone de désescalade d’Idleb sans avoir prévenu la partie russe. Elles se sont retrouvées sous le feu des forces gouvernementales syriennes visant des terroristes dans la zone à l’ouest du village Saraqeb [dans la province d’Idleb]. »

« Quatre de nos frères d’armes sont tombés en martyrs et neuf ont été blessés, dont un grièvement, par des tirs d’artillerie nourris des forces du régime », peut-on lire dans le communiqué turc cité par l’AFP.

Le même communiqué assure que l’armée turque aurait répliqué et « détruit plusieurs cibles » syriennes. Dans une déclaration rapportée par Reuters, Recep Tayyip Erdogan a ensuite assuré que « entre 30 et 35 » soldats syriens avaient été tués par cette riposte. L’information n’a pas été confirmée par Damas. De son côté, le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie affirme que « l’espace aérien de la zone de désescalade d’Idleb est constamment surveillé par les forces aérospatiales russes » et que « les forces armées aériennes turques n’ont pas violé la frontière nationale de la Syrie ». « Aucune attaque contre les positions des troupes syriennes n’a été recensée », rapporte encore Moscou.

 

Erdogan promet de continuer à riposter

Le dirigeant turc a encore demandé à la Russie de ne pas « entraver » la riposte turque. « Nos avions F-16 et nos pièces d’artillerie sont en ce moment en train de bombarder des cibles définies par nos services de renseignement [...] Je veux m’adresser en particulier aux autorités russes : notre interlocuteur, ce n’est pas vous, c’est le régime [syrien]. N’essayez pas de nous entraver », a en effet déclaré Recep Tayyip Erdogan cité par l’AFP.

« Nous avons riposté à ces attaques et nous continuerons à le faire, que ce soit avec notre artillerie ou nos mortiers », a encore lancé le chef de l’État turc devant des journalistes à Istanbul.

Des journalistes turcs ont rapidement diffusé des images montrant la riposte présumée mais leur authenticité n’a pu être vérifiée.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

À ne pas manquer, sur E&R :

Dernières nouvelles de Syrie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Erdgan veut sa guéguerre personnelle, il risque de trouver son Vietnam. Une fois encore Bachar montre la voie. Il faut stopper l’appétit de cet ottoman.

     

    • #2379477

      L’ottoman ne supporte pas d’avoir perdu son Empire en 1918, il peut même faire pression sur les européens avec les diasporas turques installées en Allemagne (4 millions) et en France.
      La Russie ne pourra pas éternellement joué les équilibristes entre le Sultan Erdogan et le Raïs glorieux Bachar al-Assad.


    • Mouais,la veille de la conférence sur la Lybie,il y envoyait ses troupes,connaissant déjà sans doute l’ordre du jour de cette réunion,à laquelle tous les participants s’engageaient à ne pas envenimer les tensions,et le surlendemain,rebelote,envoie de troupes:moralité:zéro de confiance.
      Il avait déjà fait le même coup tordu en s’engageant pourtant dans les accords d’Astana, et puis en niant vendre le pétrole syrien,puis en continuant d’envoyer des rebelles en Syrie,etc,etc.


    • Poutine devrait s’en charger... Erdogan est un peu à Poutine ce que Netanyahou est à Trump,non ?

      Quel jeu joue La Turquie ?


    • Espérons que Le glorieux Assyrien Assad mette une petite correction au hittite-mongole arrogant d’erdogan le type qui bouffe à tous les rateliers,le mec qui a laissé les amerloques décoller de son territoire pour détruire l’irak ;et après ça ose jouer l’ottoman fier, Fier avec les faibles, mais faibles avec les forts.


    • @ Anne

      - Les Assyriens étaient dans le nord de l’Irak (donc, ils furent plus ou moins les Kurdes actuels...grand adeptes de l’expansionnisme et de l’écorchage vif, on comprend ainsi pourquoi ils ont toujours été peu aimés de leurs voisins).
      - Les Syriens actuels descendent plutôt de la civilisation Palmyrénienne (héritiers des Nabatéens (Arabes)).
      - Quant aux Hittites : c’était un peuple de langue indo-européenne descendu en Anatolie après avoir été chassé de ses terres au nord de la mer noire par les nomades turco-mongols qui ont profité de la désertification due à l’avancée des steppes pour s’avancer sur des terres qui n’étaient pas les leurs à la base (comme quoi : les habitudes ne changent pas).
      Le traumatisme des indo-européens quant au "peuple des ténèbres" qui les a chassé de là d’où ils venaient (et que l’on retrouve avec le mythe des Fomoirés chez les Celtes) vient en fait du traumatisme d’avoir été chassé de sa terre natale (dans le sud de la Russie) par des peuples différents (d’un point de vue morphologique mais surtout au point de vue du mode de vie plus nomade que celui des indo-européens).
      Il est drôle de noter que le territoire conquis par ces peuples turco-nomades donnera la civilisation Khazar (on comprend mieux ainsi le comportement pleurnichard de certains).

      La volonté de s’étendre à l’est des Celtes, puis des Germains et des Nordiques (jusqu’au principe d’espace vital étendu à l’est prôné par Hitler) descend de cette volonté de reconquête (qui a été faite par les Suédois au X-XIème siècle lorsqu’ils fondirent la principauté de Kiev là où se trouvait l’ancien cœur de la civilisation indo-européenne...et mettant fin à l’empire Khazar au passage). La Russie actuelle est donc la descendante de cette civilisation indo-européenne première.


    • baynumung

      Les assyriens n’ont rien à voir avec les kurdes qui eux descendent des mèdes ( un peuple indo-aryen installé tardivement dans le nord de la mésopotamie.

      Les assyriens sont sémites et leurs descendants actuels sont les syriens chrétiens et musulmans ( arabisés ) ainsi que les araméens qui sont tous deux les ancêtres des actuels syriens

      D’ailleurs les chrétiens syriaques parlent encore le syriaque-araméen, langue que l’ont peut réecouter sur youtube.Et la communauté Assyrienne chrétienne éxiste toujours sous la même appellation.La différence entre les syriens islamisés c’est que eux ont gardé la langue de leur ancêtres. ( ce qui est une bonne chose au passage )


    • @ anne

      (c’est bayinnaung, mon pseudo)

      Désolé, mais géographiquement le cœur de l’empire Assyrien et le Kurdistan sont sur le même territoire.
      Il a pu y avoir des migrations qui ont fini par influencer le dialecte des Assyriens, mais rappelons que les migrations (sauf cas exceptionnel comme le gros mouvement de population de l’Europe vers l’Amérique au XIXème siècle) ne signifient pas forcément l’anéantissement des populations locales, comme ce que l’on connait aujourd’hui.
      Lorsque les Francs se sont établis en Gaule : ils ne représentaient pas plus de 15% de la population dite "Gallo-Romaine" ... donc, je maintiens que les descendants des Kurdes, quelle qu’ait pu être l’influence qu’ils aient subis, sont majoritairement descendants des Assyriens ; cela n’a pas empêché des Assyriens de se déplacer ailleurs au moyen-orient (les Assyro-Chaldéens dans le sud de la Turquie jusqu’en 1915 ou en Syrie) cela ne signifie pas forcément que Syrie et Assyrie soient la même chose, même si les 2 noms se ressemblent.


    • oui et moi je maintiens que les syriens actuels ne sont pas arabes, mais descendants des assyriens,et araméens l’empire assyrien s’étendait sur tout le nord mésopotamien, Et les kurdes furent certe mélangés aux locaux, mais quand je regarde les chrétiens syriaques , ils sont ethniquement et physiquement distincs des kurdes.


    • @Bayinnaung Beaucoup d’approximations pseudo-historiques dans votre commentaire.
      Pour la littérature de fantasy ça irait encore mais pour l’histoire sérieuse on repassera.
      Dire que les ancêtres des Hittites ont été chassé de leur berceau (hypothétique) de la steppe pontique du sud de la Russie est un anachronisme grossier.
      Il n’y avait pas que je sache encore de présence turco-mongole dans ces steppes à l’âge du Bronze ou avant, cet espace était (là encore si on se fie à l’hypothèse de la steppe pontique et caspienne comme berceau des Proto-Indo-Européens) occupé par les nomades pastoraux proto-indo-européens, initiateurs de la culture des kourganes.
      Les ancêtres des Turco-Mongols étaient eux encore confinés au nord de l’Altai et dans l’est de la Sibérie actuelle avait de migrer plus au sud des siècles plus tard


  • Les turcs sont comme les khazars.

     

  • Je ne savais pas qu’Idlib se trouvait en Turquie. J’ai de ces lacunes en géo !!!!

     

    • @ VIVACHAVEZ



      Je ne savais pas qu’Idlib se trouvait en Turquie.



      Pour les erdogano-ottomanistes : le monde entier, dans les limites de Vienne, de la Perse, du Sahel & de Gibraltar, est en Turquie.

      Je suis désolé, je veux bien que la Turquie ceci, la Turquie cela, François 1er ceci, y-a-rien-que-des-méchants-racistes-anti-turcs cela ... Mais on va arrêter 5 minutes le délire.

      Que doit-on répondre à un américain qui viendrait se plaindre qu’on ne critiquerai l’impérialisme US que parce que l’on serait de méchants racistes-anti-américains ? Ou à un partisan de l’opération Barkhane que toute opposition ne serait que pure haine anti-française ?

      Il y a une différence entre aller agresser une personne dans la rue parce qu’elle serait d’origine Turque ... et des échanges de tirs entre militaires dont certains ne sont pas derrière les frontières légales de leur pays.

      Et qu’on arrête avec le "on a pas le choix, sinon les kurdes, gna gna gna et gna gna gna" ... Désolé, mais ce qui tient avec la crainte de création d’un Kurdistan autonome n’est pas valable avec la Libye qui, à moins que je ne me trompe, n’a pas de frontière commune avec la Turquie et ne saurait donc menacer l’intégrité territoriale Turque.
      (et si l’on craint pour la vie de soit-disant ressortissants Turcs en Libye : le rapatriement, ça existe)

      Ce que je vois par contre, c’est que l’économie du pays boit le bouillon et que le gouvernement Erdogan ne serait pas le premier gouvernement à vouloir détourner l’attention de l’opinion publique en la focalisant sur une (ou plusieurs) guerres externes. Que les oligarques occidentaux soient derrière cette crise économique, je veux bien, mais ça n’est pas une raison pour aller tuer des Libyens ou des Syriens ... qui n’ont pas envahi la Turquie !

      Mais bon, comme tout argument non-Erdogano-compatible est forcément du racisme anti-Turc (très j**f comme comportement pleurnichard, ça), on sait très bien comment tout ça va se terminer. Guerre larvée entre Turcs et Syriens ... avec à la clef les mêmes oligarques qui vont se frotter les mains. Triste de voir ce néo "empire ottoman" n’être au final rien de plus qu’un autre jouet-esclave des grandes puissances, au même titre que la France, le Japon ou l’Italie.

      Vas-y, Yasin : on attend tes pavés de leçons de morales geignardes.


    • @ bayinnaung

      "l’économie du pays boit le bouillon et que le gouvernement Erdogan ne serait pas le premier gouvernement à vouloir détourner l’attention de l’opinion publique en la focalisant sur une (ou plusieurs) guerres externes"

      L’économie de la Turquie va mal ? Vous pourriez expliciter un peu svp parce que vu de d’içi, ce n’est pas flagrant : Il y a des centaines de milliers de colons Turcs en France et en Allemagne qui envoient du fric vers la Turquie et l’UE file aussi du fric pour soit-disant retenir les migrants sur zone. Avec toutes ces aides venues de l’extérieur plus le nouveau gazoduc qui donne à Erdogan un point de pression supplémentaire sur l’Europe, c’est difficile de croire que la Turquie est au plus mal.


    • @ bayinnaung

      Oui donnez nous des preuves que la Turquie va mal car j’ai l’impression de lire un commentaire du Figaro. Donc a jeter a la poubelle.


    • @ Royaliste et Roli

      Des preuves ? Ok !

      - Mauvais résultats de l’AKP à Istanbul auprès de la classe moyenne istanbouliote qui, comme toutes les classes bourgeoises, vote en fonction du portefeuille (ce qui est un indicateur que l’économie turque commence à s’affaisser (notez bien le "commence"))...idem à Ankara & Izmir.

      - Les attaques de la CIA contre les banques Turques ne sont pas une invention du Figaro (je vous conseille de visiter le site de Pierre Jovanovic concernant cela)...et il est tout à fait possible que cette "soi-disant" indépendance de Erdogan vis-à-vis des puissances extérieures, notamment de la Russie (à qui il doit sa survie, au passage), soit au contraire le témoin de son obligation à passer sous les fourches caudines des services secrets américains pour avoir la paix ("Montre que tu es anti-Russe ou on te fout dans la merde économiquement comme ce qu’on a fait pour les dernières municipales"). Et comme Poutine est plus sage que les oligarques US : il sait que ce que fait Erdogan tient plus du théâtre que d’autre chose et qu’il est vulnérable à l’occident (raison pour laquelle, vous noterez que les Russes ne sont jamais dans la surenchère et la menace, contrairement à d’autres...)

      - @ Royaliste : tu viens toi-même de donner d’excellents exemples qui montrent que l’économie turque n’est potentiellement pas si stable que ça : quand on en est à quémander l’argent des diasporas turques à l’étranger et autres marchands de Kébab de Berlin (comme le font la plupart des pays du tiers-monde qui envoient leur jeunesse travailler en occident) ainsi qu’à devoir faire chanter l’UE pour obtenir de l’argent ... c’est pas un signe de bonne santé économique (notamment dans le dernier exemple qui peut s’apparenter à : "sacrifier la diplomatie sur l’autel du gain d’argent à court terme"...parce que je suis désolé mais le chantage diplomatique entre pays : ça peut présenter des avantages ... tout comme ça peut souvent mal se terminer).

      Je pourrais en donner d’autres, des exemples (comme certains bruits disant que la lenteur d’Erdogan pour l’achat des S-400 serait autant dû à la pression US qu’à...des budgets de défense pas aussi élevés que ce que l’on en dit officiellement (Quoi ? Vous pensez qu’il n’y a que Macron qui trafique les chiffres du chômage pour se faire bien voir ?)) mais bon, je suis sûr que vous avez des sources plus fiables, bien-sûr. ^_^


    • Vous avez tout à fait le droit de ne pas aimer Erdogan mais les faits sont là...Erdogan depuis quelques temps gagne sur tous les tableaux (Syrie,Lybie,UE, Chine,Afrique) ca serait une bénédiction pour la France d avoir un dirigeant de sa tempe même si vous ne voulez pas vous l avouer. En Syrie il s est imposé et a fini par trouver un semblant d equilibre avec les russes, pareil en lybie. En lybie il y est sous demande du gouvernement et la Turquie n as pas participer directement aux guerres en Iraq,Afghanistan,Lybie(de Khadafi) en gros seulement condamnable en syrie et encore c est a ses frontières et Assad peres et fils ont longtemps protéger les kurdes ai lieu de chercher à s entendre avec la Turquie...pareil pour la Grece...si elle n aurait pas cherché à mettre la turquie hors jeu en Méditerranée en s alliant avec Israel /UE et qu elle aurait chercher la logique( travailler avec son voisin direct la Turquie) Erdogan n aurait pas eu besoin de s arranger avec la lybie et d envoyer ses troupes pour garantir cet accord.

      Son économie n est pas du tout en péril...c est juste la livre Turque qui est dévalué du fait d avoir envoyer balader les USA et dans l economie réelle de tous les jours. Le peuple serré la ceinture mais préfère cela plutôt que de plier devant l oncle sam et sinon il y .bcp d d’exportation (fruits-legumes, textile) qui se font en Euro ou en dollars donc pas impactés. Rajouter que le pouvoir d achat a été multiplié par 10 depuis l arrivve d Erdogan, que la Turquie ne doit plus aucun sous au fmi, que le pays a des vrais ressources et vrais industries contrairement aux pays arabes voir même la Russie qui ne seraient plus rien sans le GAZ-petrole...si on compte encore que la Turquie a réalisé plus de projets de grandes envergures(aéroports,tunnels,etc) que tous les autres pays du monde réunis ces 30 dernières années qu elle est dans tous les projets davenir(Gaz,route de la soie,etc..)que le pays a dépensé près de 40 milliards pour les migrants et continue à dépenser et que malgré encore le poids des attaques de wall street la Turquie et le pays qui dépense aujourd’hui le plus d argent en aide humanitaire (proportionnellement au revenu) alors qu avant Erdogan ils na arrivaient même pas à payer les fonctionnaires...et bah désolé mais économiquement ils ne sont pas a plaindre


    • « Et qu’on arrête avec le "on a pas le choix, sinon les kurdes, gna gna gna et gna gna gna" ... Désolé, mais ce qui tient avec la crainte de création d’un Kurdistan autonome n’est pas valable avec la Libye qui, à moins que je ne me trompe, n’a pas de frontière commune avec la Turquie et ne saurait donc menacer l’intégrité territoriale Turque.
      (et si l’on craint pour la vie de soit-disant ressortissants Turcs en Libye : le rapatriement, ça existe) »

      Au risque de me répéter, pour ceux qui donnent leurs avis sans se renseigner, la Turquie est en Lybie sur demande du gouvernement reconnu pour éviter qu’il soit renverser par la maréchal CIAiste traître de Khadafi, le dénommé Haftar.

      Pourquoi ? Car la Turquie a signé un accord concernant les délimitations maritimes avec ce même gouvernement donc évidemment que la France, les USA l UE et Israël pour casser cet accord aurait l’idée de renverser le gouvernement lybien.

      Et pourquoi cet accord et le risque qu il soit mis en péril ? Parce que Israel,Chypre,La Grèce et la France ont un projet d d’exploitation du gaz méditerranéen qui met hors jeu la Turquie et la Lybie également donc ces deux la ce sont mis d accord.

      Rien a voir avec la protection de ces concitoyens ou autre...
      Rapatriement ca existe ? Se renseigner avant de commenter également existe !

      Autant dire qu a ce rythme la les antierdogan, et c est leurs droit de l etre, risquent de devoir pleurnicher encore longtemps.


    • (suite)

      Pourquoi ? ... le gouvernement lybien.

      Sauf qu’en attaquant Haftar (et donc Saïf al-Islam), la Turquie agit au service d’israël.

      Et pourquoi cet accord ... ces deux la ce sont mis d accord.

      Ok, la France attaque le gouvernement qu’elle a mis au pouvoir en 2011 après avoir chassé Kadhafi ! Logique, logique !

      Rien a voir avec la protection de ces concitoyens ou autre...

      C’est pourtant le prétexte utilisé, hélas.

      Rapatriement ca existe ? Se renseigner avant de commenter également existe !

      Mais justement, renseigne-toi un peu sur 2011 et sur qui a chassé qui. C’est très commode de dire que Haftar travaille pour la CIA... alors que le "gouvernement" qu’il combat a été mis au pouvoir par cette dernière.

      Autant dire qu a ce rythme la les antierdogan

      Les anti-Erdogan ? Allez, c’est bon Yasin, remet ton pseudo.

      les antierdogan, et c est leurs droit de l etre, risquent de devoir pleurnicher encore longtemps.

      Oui, de rire ... enfin, vous ne direz pas après que l’on ne vous aura pas prévenu.

      C’est très commodes pour les américains, ça : en créant une zone de conflit Turque en Libye : cela affaiblira l’image de vainqueur éternel d’Erdogan telle qu’elle est racontée ici par ses partisans (et je peux comprendre en quoi ils se sentent fiers de lui, il sait parler aux foules, il sait traiter l’UE comme elle le mérite...en effet : Erdogan est aux Turcs ce que Poutine est aux Russes), cela fera entretuer ses adversaires ou alliés peu fiables les uns contre les autres. Erdogan, lui, peut y tirer son épingle du jeu en y faisant tuer les éléments de l’armée Turque qui n’ont pas encore été purgés alors que l’armée a été déjà considérablement expurgée de ses cadres.

      Or, c’est là où se trouve le danger : quand on a une armée peu sûre ou manquant de bons officiers : on évite les aventures à l’extérieure... ou alors on finit comme la Russie de Staline après les purges, avec une armée décapitée et sans chefs compétents car "en taule ou en exil", incapables de battre la petite Finlande. Se battre en Syrie par Turkmènes interposés en se contentant d’un peu d’artillerie au sol ou d’appui aérien, c’est une chose.

      Chose dramatiquement différente de la projection de forces dans un pays non-limitrophes où l’on aura forcément affaire à de la guérilla...et faire ainsi face à une guerre asymétrique assurée !


    • @bayinaung

      Je vais pas polémiquer des siècles car il y a trop de contradictions et une vision trop simpliste dans votre vision mais juste quelques points.

      Je ne suis pas Yasin ni même Charlie:D
      Il y des millions de francophones sur terre et parmi eux des milliers de francophones turques dont Yasin et moi...arrêtez la parano !

      La france n attaquerait pas le gouvernement qu elle a mis en place ? Mais elle l as mis en place quand ? Avant hier ? Les choses ont évolués entre temps...les cartes changes, même le Pantin de l elysee n est plus le même et si la lybie onusienne fait un mouvement avec la Turquie qui va à le encontre des intérêts Francais bien sur que la France attaquerait le gouvernement qu elle a soutenu...c est même plutôt une habitude de l elysee !

      Israel également risque de perdre de gros sous si l extraction du gaz lui échappe elle est donc plutôt pro haftar ! C est ça que vous ne saisissez pas...ce qui était valable hier ne l est pas forcément aujourd hui

      Pour le reste on comprend rien a ce que vous racontez vous dire des choses incohérents et incompréhensible donc pas de réponse...bref vous avez raison selon vous et moi selon moi...on ne s entendra pas...mais si vous ne voyez pas que les cartes sont redistribuées et que la Turquie est plutôt bien servie alors vous ne risquez pas de "rigoler"


    • @ Bayinnaung

      Des résultats électoraux ne sont pas des preuves, partout dans le monde les élections sont truquées et la CIA attaque TOUTES les banques du monde, pas seulement celles de la Turquie.
      Il y a, certe, des tensions Turco-Américaines visible en ce moment (F35-S400, Gulen, base Incirlik) mais c’est au niveau souterrain que les vrais décisions se prennent. Blet l’a dit dans sa vidéo l’autre jour, la franc-maçonnerie est très puissante en Turquie (il est fm Erdogan ?).
      Erdogan ne quémande rien à ses diasporas. Les Turcs ont juste l’esprit conquérant ("comme tout le monde"). Et ça marche plutôt bien pour eux en ce moment : France, Allemagne, Syrie, Libye. Après, ils ont peut-être les yeux plus gros que le ventre, ce qui pourrait leur être fatal et là, bonjour l’état kurde. Pour mémoire, 2020, centenaire du traité de Sèvres.


    • @ blablablablobloblo

      Je ne suis pas Yasin ni même Charlie:D
      Il y des millions de francophones sur terre et parmi eux des milliers de francophones turques dont Yasin et moi...arrêtez la parano !

      Je vous taquine. Le prenez pas mal !

      La france n attaquerait pas le gouvernement qu elle a mis en place ? Mais elle l as mis en place quand ? Avant hier ?

      Non, en 2011 après avoir chassé Kadhafi.

      Les choses ont évolués entre temps...les cartes changes, même le Pantin de l elysee n est plus le même

      Le pantin change, le marionnettiste, lui, non.

      et si la lybie onusienne fait un mouvement avec la Turquie qui va à le encontre des intérêts Francais bien sur que la France attaquerait le gouvernement qu elle a soutenu...c est même plutôt une habitude de l elysee !

      Dans ce cas pourquoi ne l’attaque-t-elle pas elle même ? Il y a beaucoup de contradiction dans votre propos.

      Israel également risque de perdre de gros sous si l extraction du gaz lui échappe elle est donc plutôt pro haftar !

      Il faut arrêter avec les pro-Haftar ou anti-Haftar : le vrai chef, ce n’est pas Haftar, mais Saïf-al-Islam Kadhafi : le seul leader légitime pour la Libye (1 : parce que son père a été assassiné par les ennemis externes de la Libye & 2 : parce qu’il est reconnu par la seule autorité libyenne valable : le conseil des tribus).

      C est ça que vous ne saisissez pas...ce qui était valable hier ne l est pas forcément aujourd hui

      On donc d’accord pour dire que c’est le chaos là-bas et qu’il serait mauvais qu’un nouveau belligérant en rajoute plus.

      Pour le reste on comprend rien a ce que vous racontez vous dire des choses incohérents et incompréhensible donc pas de réponse...

      Ou pas d’arguments.

      bref vous avez raison selon vous et moi selon moi...on ne s entendra pas...mais si vous ne voyez pas que les cartes sont redistribuées et que la Turquie est plutôt bien servie

      Alors que je vous ai démontré le contraire.

      alors vous ne risquez pas de "rigoler"

      Je parle de géopolitique ici, pas de comédie. Restons sérieux.


    • @ Royaliste

      Des résultats électoraux ne sont pas des preuve...Turquie.

      Ok, et des résultats économiques officiels n’en sont pas non-plus alors. Sinon, comme Macron truque les chiffres du chômage, on peut supposer que les chiffres de la Turquie...

      ... (il est fm Erdogan ?).

      Pas forcément, mais il peut être influencé. Tu sais je reconnais en Erdogan la qualité de ne pas être Macron et le fait qu’il ne niera jamais l’existence de la culture turque, ou qu’il ne traitera jamais son peuple d’un équivalent de "gaulois récalcitrant" ... mais qu’on ne s’y trompe pas : ce n’est pas par haine que je le critique mais bien parce que je souhaiterai, pour la paix du monde, que lui, comme d’autres, ne commette pas les erreurs qui pourraient aboutir à des drames aux proportions bibliques.
      Rappelons-nous qu’en Septembre 2013, on a frôlé de justesse la 3ème guerre mondiale : si Poutine n’avait pas tenu bon, la terre serait une boule desséchée aujourd’hui, avec des cadavres, ni turcs, ni non-turcs, mais appartenant tous à la nation des morts. Or, Erdogan a participé au drame Syrien, qu’elles qu’en soient les raisons...et c’est pour ça qu’il m’importe que ça se résolve enfin sans effusion de sang ... Or, maintenir des troupes en dehors de ses frontières, ça n’est pas participé à la résolution du problème.

      Erdogan ne quémande rien à ses diasporas.

      Si les diasporas envoient des milliards, c’est pourtant bien la preuve qu’elles sont nécessaires à l’économie Turque.

      Les Turcs ont juste l’esprit conquérant ("comme tout le monde").

      Non, va au Laos, tu verras un peuple qui n’est pas expansionniste. Ce n’est pas parce que l’on est martelé par l’influence américains qu’il faut croire qu’elle est une norme.

      Et ça marche plutôt bien pour eux en ce moment : France, Allemagne, Syrie, Libye.

      J’ai déjà démontré que non.

      Après, ils ont peut-être les yeux plus gros que le ventre, ce qui pourrait leur être fatal et là, bonjour l’état kurde.

      Voilà, on est d’accord. Je ne suis pas dans l’optique de la critique des turcs pour la seule joie de la critique : j’appelle juste à la retenue.

      Pour mémoire, 2020, centenaire du traité de Sèvres.

      En effet.


  • ils sont marrants ces turcs, ils ne respectent pas la nécessité d’informer les russes du mouvement de leurs troupes dans la zone de désescalade conformément à un accord signé, et viennent ensuite rejeter la faute sur l’armée syrienne, si l’affaire n’était pas si grave ce serait à se tordre de rire....


  • Il serait peut être temps qu’Erdogan se fasse à l’idée que l’empire Ottoman, c’est du passé.....


  • Je me suis toujours demandé si les Russes avaient eu une bonne idée en vendant des missiles S-400 à Erdogan...


  • L’an prochain à Constantinople

     

    • Faut pas exagérer.

      Disons que si, au moins, les turcs pouvaient être un peu moins arrogants et (surtout) plus prudents.


    • A nous l’Anatolie, à nu la confrérie.

      Ces Mongoles seraient plus heureux et épanouis en Mongolie, à gambader sur des dadas. On le voit à leurs yeux ternes ; ils sont tristes d’avoir quitté leur terre natale.

      Il faut amorcer la politique du retour dans les plaines d’Asie centrale. Qu’ils emportent Hollande et Le Drian avec eux, et en prime, on leur filera un président toucan qui sait faire des tableaux excel, et même des graphiques en camemberts. Le top !


  •  : " Méfie toi du sourire du turc , il est trompeur comme le soleil en hiver…"

    proverbe arménien.

     

  • Vive la république Arabe Syrienne !!!

     

  • Si des soldats turcs ont été tués en Syrie où ils n’avaient pas été invités, il me semble que la Turquie devrait se confondre en excuses. C’est moi qui raisonne mal ou on est dans un monde de fous qui bafouent toutes les règles qu’ils s’étaient édictés eux-mêmes ?

     

  • #2379837

    Les turcs commencent sérieusement à casser les c...lles, depuis 2011 et en injectant des takfiristes via la frontière turco-syrienne, Erdogan est responsable de plus de morts arabes que les israëliens depuis 1948.


  • erdogan est malaisant quand il s’exprime, il parle comme un gosse compléxé qui veut toujours prouvé qu’il est fort


  • Qu’est ce qu’il fout il defend les terroristes Erdocon ou quoi ?


  • Culottés ces Donmeh turcs !


  • « Le dirigeant turc a encore demandé à la Russie de ne pas « entraver » la riposte turque. « Nos avions F-16 et nos pièces d’artillerie sont en ce moment en train de bombarder des cibles définies par nos services de renseignement [...] Je veux m’adresser en particulier aux autorités russes : notre interlocuteur, ce n’est pas vous, c’est le régime [syrien]. N’essayez pas de nous entraver », a en effet déclaré Recep Tayyip Erdogan cité par l’AFP . »

    Que fait Erdogan en Syrie, dans la province d’Idleb ? Il répond ici. Aucun projet, à part la guerre.


Commentaires suivants