Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Thomas Sankara : 30 ans après

Une série de reportages et interviewes de la BBC Afrique

Une série de reportages et interviews de BBC Afrique ravive la mémoire de Thomas Sankara, l’ancien président burkinabè qui a été assassiné le 15 octobre 1987. 30 ans après sa mort, le culte se poursuit. L’homme fascine et ses discours résonnent plus que jamais auprès d’une jeunesse africaine qui en a fait un héros.

 

1ere partie

- Échec d’une coopération sud-sud : des étudiants burkinabè envoyés à Cuba jamais été recrutés
- Des victimes du régime : des fonctionnaires dégagés aux chefs traditionnels traités de « valets locaux »
- Les pionniers de la révolution : les petits chanteurs au poing levé et les colombes
- Chantiers de la révolution : Travaux d’intérêt commun sous la mobilisation des comité de défense
- Le consommer local : le succès du Faso Dan Fani
- La réduction du train de vie de l’État : des Mercedes aux R5
- Le putsch et la tentative de résistane du Lion

 

2è partie

- Souvenirs de la guerre Mali – Burkina sous Sankara
- Tunisie : une icone mal percue
- Les relations entre Houphouët et Sankara
- Sankara et Seyni Kountché du Niger
- Sankara, un modèle pour le Sud-Africain Malema
- De la Haute-Volta au Burkina Faso
- L’héritage politique de Sankara
- Mme Mariam Sankara réclame toujours justice

 

Pour écouter ces deux émissions, cliquer ici

La politique africaine par les Africains, chez Kontre Kulture

Sankara et le Burkina, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1819170
    le 14/10/2017 par Capitaine
    Thomas Sankara : 30 ans après

    RFI a t-elle réalisé et diffusé des reportages de même nature ?
    Merci.


  • #1819254
    le 14/10/2017 par Gilles
    Thomas Sankara : 30 ans après

    Excellente émission radio, à compléter avec le fameux documentaire Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin, 2015, qui dégage une force irréelle.
    Sankara ressemble a un GO du Club Med avec des idées politiques, mise en application, du plus haut niveau, une variante de la fameuse troisième voie, ni colonialisme économique brutal, ni néo-colonialisme par la dette, et l´impossiblité de l´auto-sufiisance, alimentaire entre autre.

    Une scène particulièrement marquante, Mitterrand mange avec Sankara a Ouagdougou, et le menace de mort, de manière à peine voilée, s´il ne cesse pas avec ses prises de position.
    Sankara qui savait que son ami et bras droit, Blaise Campaoré était à la solde de la CIA, et si un jour il y avait un coup d´état il n´y aurait rien à faire.


  • #1819266
    le 14/10/2017 par VIVACHAVEZ
    Thomas Sankara : 30 ans après

    Pour ceux qui auraient la mémoire courte, Kadhafi a, à l’époque, approuvé le sort fait à Thomas mais est mort également assassiné. Moralité, la traîtrise ne paie pas.....

     

    • #1819286
      le 14/10/2017 par VIVACHAVEZ
      Thomas Sankara : 30 ans après

      J’ajoute que Saddam qui s’en est pris à l’Iran pour le plus grand bonheur des occidentaux a été "lâché" dans les mêmes conditions...


  • #1819279
    le 14/10/2017 par James Dewey Watson n"a pas tort
    Thomas Sankara : 30 ans après

    Thomas Sankara l’exception qui confirme la règle


  • #1819536
    le 15/10/2017 par Atos, Portos, et Aramis
    Thomas Sankara : 30 ans après

    Merci à la rédaction d’E&R pour cette émission au combien importante et plus que jamais d’actualité.


  • #1820234
    le 16/10/2017 par coyoterevolte
    Thomas Sankara : 30 ans après

    Auto-promotion : le livre de KK sur Thomas Sankara est excellent car les discours qui y sont relayés sont ceux d’un nationaliste africain qui aimait son peuple et qui avait bien identifié les critères majeurs du bonheur : auto suffisance pour la liberté et la survie d’où nécessité de savoir pour organiser l’auto-suffisance. Les idées ne se répètent pas, ce sont toujours les mêmes mais la façon de les mettre en place et d’esquiver les coups est propre à chaque époque et chaque lieu. Les gens s’opposant au bonheur sont aussi toujours les mêmes, quelquefois, ils changent de déguisement pour tromper les fétichistes les francs poissons cachés derrière la France.
    Tous les cons de toutes les races sont réunis dans untited colors of band de cons.
    De même, tous les fiers et gentils anciens sont réunis dans le cercle des vertueux.