Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Toulouse : les antifas agressent Vincent Lapierre et un quenellier

La gauchisation du mouvement provoquera sa perte

Encore une preuve de la gauchisation du mouvement. Au moment où Jérôme Rodrigues se faisait chasser par des antifas à Paris lors des manifestations de l’Acte XII des Gilets jaunes, Vincent Lapierre et un quenellier anonyme se sont fait agresser par des Black blocs à Toulouse.

 

Ces miliciens d’extrême gauche antisociale prouvent une fois encore qu’ils sont des auxiliaires au service du pouvoir profond envoyés pour casser le mouvement. De l’union sacrée des travailleurs il ne doit rester que la désunion profane des branleurs et des casseurs.

Le pouvoir profond a tout intérêt à cette « chasse aux fachos » qui divise et à l’horizontalisation des luttes entre gauchistes et nationalistes. Avec comme toujours cette centralité de la question juive puisque Vincent Lapierre et le quenellier anonyme sont agressés en tant qu’« antisémites »...

 

 

Appel à témoins : contactez-nous si vous avez des informations sur les agresseurs de Vincent Lapierre et du quenellier anonyme

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

151 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2139207
    Le 5 février à 05:14 par abdellkader.]hotmail.fr
    Toulouse : les antifas agressent Vincent Lapierre et un quenellier

    Black block et anti fas = LDJ !
    demander vous pourquoi la police les protèges !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2139210

    avec des gilets jaunes comme ça, ça n’ira jamais loin... Si c’est seulement ce dont ils ont été capable de faire que de retenir les antifa pour empêcher que ça continue, ça craint. Avec de potes on leurs aurait déjà pêté la gueule sévère aux antifa. Direct par-terre.

     

    Répondre à ce message

  • #2139230

    On est payé combien pour être antifa ?

     

    Répondre à ce message

  • #2139303

    J’en ai choppé un à l’acte VIII à Toulouse. Ils étaient une vingtaine, ont infiltré le cortège après les premiers gazages qui ont coupé la foule en 2. Et l’un d’eux, assez grand,(on dirait celui qui porte un gilet jaune dans la vidéo) vêtu de noir, cagoulé, on ne voit que les yeux, marteau à la main s’est mis a péter une vitre d’abri bus juste devant ma gueule, les bris de verre me sont tombés sur les pieds. Je l’ai choppé par derrière l’épaule. Je lui ai dit qu’il faisait de la merde, qu’il ne faisait que le jeu du système en cassant des objets, qui permettrait ensuite au crs de riposter. Il m’a dit que je n’avais pas à lui parler, que si j’étais pas content j’avais qu’à aller plus loin, et que pour lui, c’était sa manière de manifester. Je lui ai répondu que c’était de la merde, et que si il voulait jouer les héros et extérioriser sa virilité et son courage masqués, qu’il aille combattre au front au lieu de s’en prendre à des objets ! Il s’est mis à hurler, ce qui a rameuté ses collègues, il passait son temps à me dire de la fermer, de pas lui parler, et il évoquait constamment l’Arabie Saoudite, qu’on leur vendait des armes, et qu’on favorisait les massacres à l’étranger. Je ne pouvais pas en placer une. Parce que là dans le fond, il a raison, mais c’est pas en défonçant deux vitres que ça va faire changer les choses... Et il passait son temps à me dire de pas lui parler, ce à quoi j’ai répondu que si on ne pouvait plus parler, alors il ne restait plus qu’à se mettre sur la gueule. Et là il a hurlé " quoi, tu veux me taper ?! T’es fou toi !! " Ses potes ont commencé à serrer les rangs autour, l’un d’eux était un magrében, gras,( celui en haut à gauche de la photo ) s’est même moqué de mes habits, là j’ai pas saisi ! Mais voyant que je ne me suis pas défilé, ils n’ont pas osé me frapper, puis un type m’a pris par le bras, et m’a traîné sur le côté pour temporiser.
    On dirait bien les mêmes qui ont lynchés Lapierre et le quenellier d’après la vidéo et photos. Je suis arrivé à la manif après 15h, je ne savais pas que Vincent était là, je n’ai pas vu le tabassage (ni celui place du Capitole) mais ça veut dire qu’ils ont fait ça assez tôt, en début de manif, histoire que Lapierre ne puisse pas faire son reportage et interroge le moins de gens possible. Je regrette d’être arrivé après, croyez moi bien que je serais entrer dans le tas pour les frapper dans la bouche avec mon poing américain.
    Si vous êtes du coin, il faudrait s’organiser pour se les faire.

     

    Répondre à ce message

  • #2139327
    Le 5 février à 13:07 par Un ploemeurois
    Toulouse : les antifas agressent Vincent Lapierre et un quenellier

    Hors de question de se faire intimider par des merdeux. Ces gamins de bourgeois ont encore des dents de lait !

     

    Répondre à ce message

  • #2139446
    Le 5 février à 16:08 par Louis Delga
    Toulouse : les antifas agressent Vincent Lapierre et un quenellier

    Finalement, qui sont ces groupes Black blocks et autres anti-fa ultra-gauche ?
    Des lâches qui tapinent pour le pouvoir en place, des petits collabos qui tapent à 10 contre 1 puis aussitôt se dispersent comme une volée de moineaux merdeux.
    Il va falloir faire quelque chose une bonne foi pour toute : riposter.

     

    Répondre à ce message

  • #2139568

    quelques é.....s dégagés . les gilets jaunes comprennent que ces carambars chouineurs sont les petites p...s du systéme.
    https://www.youtube.com/watch?v=fu9...

     

    Répondre à ce message

  • #2139642

    Il faut que la peur change de camp. Identifiez ces antifas en postant les photos sur le net et les retrouver. A chaque nouvelle manifestation, il faut les repérer et avertir de suite un maximum de manifestants et le cas échéant être prêt, à les neutraliser pacifiquement, en sachant que le mieux, c’est de les sortir de la manif.
    S’ils sentent qu’ils ont la possibilité de nuire, alors ils continueront. S’ils sentent que menace existe, ils s’en iront d’eux-mêmes.

     

    Répondre à ce message

  • #2139717

    Je ne comprends pas Vincent Lapierre.
    Se faire agresser en restant non violent.
    C’est la dissidence Ghandi.
    Il veut discuter avec les chiens enragés du système que sont les antifas.
    Dans le militantisme il faut faire le coup de poing parfois.

     

    Répondre à ce message

  • #2140007

    pour VL il lui faut 6 gardes du corps + 1 qui filme devant +1 qui filme derriere

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents