Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trahison : les députés LReM votent la privatisation des Aéroports de Paris et de la Française des Jeux

Aéroports de Paris et Française des jeux tombent dans la poche du privé... Quelle différence entre les privatisations imposées sous Balladur il y a 25 ans et celles de la bande à Macron aujourd’hui ? Aucune.

 

Et tous les deux travaillent ou ont travaillé avec les grandes banques d’affaires, qui n’ont rien à voir avec les banques de dépôts. Il s’agit de Rothschild et Lazard, qui se sont taillé la part du lion dans les grandes fusions-acquisitions des trois dernières décennies.

Pour les uns – les partisans du libéralisme – il s’agit d’une modernisation de l’appareil économique français, pour les autres d’une découpe des meilleurs morceaux du pays qui partent dans le giron des gros capitalistes locaux qui sponsorisent ces mêmes hommes politiques « privatiseurs », de la Banque ou de la concurrence étrangère. Le politique faisant office de facilitateur, c’est-à-dire de traître à la nation et à ses intérêts. De la nation, pas du politique.

Il y a donc, comme toujours, deux façons de voir. Les grands groupes industriels français se sont en effet modernisés depuis deux décennies, virant du personnel et s’alignant sur les process américains. Le management à la dure en est la preuve, par exemple aux PTT, découpés en La Poste et en France Télécom, puis en La Poste et en Orange. Idem chez Thomson devenu Thalès, Elf devenu Total, etc. Et n’oublions pas l’immense arnaque des autoroutes, que les Français payent deux fois.

Ces groupes sont les fleurons « français » à l’international mais ils emploient maintenant plus de personnel à l’étranger qu’en France, qui est devenue leur base arrière mais qui les intéresse de moins en moins : trop de bordel, trop de lois (du travail), trop de contraintes, et des salaires trop hauts d’ouvriers et d’employés trop récalcitrants.

La mondialisation a permis à ces géants de gagner plus d’argent, sans en faire gagner vraiment plus à la nation : on sait que tous arrivent à protéger leurs bénéfices du vorace fisc tricolore. En face, un tissu de PME peu aidées, et des TPE largement abandonnées par la Banque et le politique. On dirait le même syndrome qui touche Paris : des classes moyennes qui souffrent et des classes inférieures qui disparaissent au profit d’une hyperclasse insupportable mais qui contribuent à plein au trésor national...

Les députés LReM, qui n’y comprennent goutte, ont donc voté dans le cadre de la loi PACTE jeudi 4 octobre pour la privatisation de ces deux joyaux que sont ou qu’ont été les Aéroports de Paris et la Française des jeux.

« En première lecture, les députés ont voté, par 48 voix contre 12, l’article du projet de loi qui permet le transfert au privé de la majorité du capital de la FDJ, actuellement détenu à 72 % par l’État. Ce dernier devra toutefois conserver "au minimum" 20 % des parts, selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. La privatisation n’est pas attendue avant 2019.

La FDJ détient en France le monopole des jeux de tirage et de grattage. Le texte maintient ce monopole mais pour une durée limitée à 25 ans. Il pose aussi le principe d’une refonte de la régulation des jeux d’argent et de hasard par ordonnances, celle-ci devant précéder la privatisation. Auparavant, dans la matinée, l’Assemblée avait déjà donné son feu vert à l’État (par 39 voix contre 7) pour procéder à la vente de tout ou partie des actifs qu’il détient dans Aéroports de Paris (ADP) soit 50,63 % (9,5 milliards d’euros). » (Source : La Tribune)

Bruno Le Maire est le ministre des Dérégulations et des privatisations, sûrement pas celui de l’Économie nationale, qui est mise à mal par les sponsors de Macron. Voici comment on tourne la démocratie dans notre pays. Mais les Français n’ont qu’à voter plus intelligemment : ils avaient en mai 2017 l’occasion de changer la donne, à l’américaine, ou plutôt à l’italienne, et ils n’ont pas osé. La peur, le confort, la soumission...

À quoi serviront ces privatisations, qui ont fait hurler la poignée de députés France insoumise ? « À alimenter un fonds de 10 milliards d’euros pour l’innovation de rupture », d’après le ministre de la Revente du pays à la découpe (voir photo de une). La « rupture », ça ne présage rien de bon, souvenons-nous de ce que Sarkozy en a fait...

Heureusement, La Tribune se veut rassurante :

« La FDJ a enregistré 15,1 milliards d’euros de mises en 2017. L’État empoche chaque année plus de trois milliards d’euros prélevés sur les mises des 26 millions de joueurs, une manne qui sera maintenue. »

Mais comment l’État, qui conservera 20% des parts dans La Française des gueux, pourra-t-il conserver la totalité du bénéfice ? Quel sera alors l’intérêt pour les racheteurs ? Réponse en 2019, lors de la privatisation effective.

Comprendre l’économie concrète avec Kontre Kulture

 

privatisations et FDJ, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Parfait timing ! Juste après la vente des tickets à gratter pour le patrimoine via Stéphane Bern !
    Merci LREM et FDJ !


  • Le fossoyeur, ça "l’émoustille" de privatiser. Faut croire que les prochains proprios de la FDJ et des ADP auront intérêt à se balader sans tee shirt en guise de remerciements....


  • Trahison et LREM, c’est pas la même chose ?


  • Il y a une manière toute simple de leur "baiser la gueule" et de rendre caduque la belle operation.
    - > Ne plus jouer et clôturer son compte FDJ.

    Vu que les profits n’iront plus à l’Etat. Pour moi, c’est tout vu.

     

  • 70% des aéroports du monde sont publics . Aux USA : 100% . Question de sécurité . La sécurité doit passer avant le profit .

     

    • Ayant travaillé dans un call-center, oui vous avez parfaitement raison, c’est une question de sécurité. Avec la privatisation même partielle, les Banksters sauront qui prend l’avion et pour où ! Magnifique, pour les attentats comme pour le MH 370, avec à bord des ingénieurs fortement gênants pour les technologies sous contrôle de la clique des oligarches transnationaux.


  • Macron n’a été propulsé à la présidence que pour enrichir Rothschild et Drahi, ses sponsors . Le bébé-Rothschild remplit, mois après mois, son contrat .


  • A la décharge de Le Maire il faut reconnaître qu’ils vont vendre ADP au plus haut : il y a 20 an l’action valait 35 euros, en 2017 : 120 euros, aujourd’hui 180 euros : l’acheteur va peut-être le surpayer .

     

  • Le gratton à 15 euros ("Mission patrimoine")... çà fait rêver, soit dans les 90 francs !
    Si c’est pas une enculade majestueuse.
    Tarif sans doute au prorata de l’inconscience des Français qui sentent que çà pue, mais continuent de collaborer.
    À quel moment le peuple se réveille ?


  • La FDJ n’étant pas cotée en Bourse son estimation va se faire au doigt mouillé - pour nous le foutre dans le cul .


  • L’avenir de ce pays est scellé : un parc touristique à ciel ouvert, quelques Start-up ici et là pour faire « in », le tout constellé de zones ethniques antagonistes les unes des autres...


  • Trahison trahison...Venant de LREM j’appelle ça une suite logique....


  • #2057827

    Faux ! Rien à voir avec une quelconque trahison. Au contraire, tout est parfaitement logique.


  • Autant la privatisation des aéroports est une aberration car ce sont des infrastructures publiques de transport, autant la privatisation de la loterie nationale ne me choque pas car ce n’est pas le rôle de l’État que d’encourager le vice du jeu d’argent.

     

    • Comme si l’enjeu était celui du vice ou de la vertu. C’est une manne d’argent démentielle, point barre. La seule chose qui puisse expliquer rationnellement une décision aussi absurde, c’est la corruption du politique par des intérêts privés. Bref, rien de neuf sous le soleil.


    • Vous rigolez ? L’Etat est le plus gros fumier « faux-cul » dans cette histoire. Tenez, allez dans un Casino et demandez quel est le prélèvement de l’Etat. Lequel État se drape de dignité en la jouant « Le jeu c’est dangereux ». Il y a un service de l’Intérieur qui supervise tout ça. Il s’appelle « Courses et Jeux ».
      Quand on touche, on est complice !
      Notons, à la décharge du gouvernement actuel (en « partie » dirais-je) que l’arnaque date depuis très longtemps.
      Cordialement,


    • Ça rapporte 3 millards/an tout de même. Où l’Etat va-t-il ponctionner ce manque à gagner désormais ?


    • La question du vice et de la vertu est pourtant centrale : quand l’état encourage son peuple à l’oisiveté, sur les mêmes bases que le concept du casino (quelques miettes pour quelques péquins chanceux et le pactole pour la maison), on ne peut qu’admettre son rôle d’encouragement du vice justement.
      L’hypocrisie relevée par @PokerManchot pourrait trouver son reflet dans la vente de cigarettes et les grosses vignettes "fumer tue", ou l’industrie alimentaire qui sucre tout et nous invite à "manger, bouger, et 5 fruits et légumes par jour s’il vous plaît".
      Comme pour beaucoup de thèmes, la solution est de cesser de chérir les causes dont on déplore les conséquences.


    • « La question du vice et de la vertu est pourtant centrale »
      Par rapport à la réalité dont il est question ici, non seulement elle n’est pas centrale, mais elle est même tout à fait secondaire. C’est ici une question économique et donc à traiter sous cet angle. Après, la question morale peut faire l’objet d’une discussion mais comme elle ne sera pas posée de sitôt d’un point de vue pratique, ça ne sert positivement à rien même si on peut toujours rêver. Dans ce cas au moins, et contrairement à l’exemple des autoroutes et de tant d’autres arnaques, la privatisation n’arrive pas après avoir fait les poches des contribuables. Ici, les gens sont libres de jouer ou de ne pas jouer, personne n’est contraint et l’argent récolté n’est pas pris aux gens contre leur gré.


  • ADP...encore plus de boutiques qui rapportent une fortune en loyer à ADP, encore plus d’escalators hs et SURTOUT explosion des taxes pour les passagers (regardez combien vous donnez déjà en prenant un billet d’avion)des prix des parkings etc...et surtout des taxes payées par les compagnies aériennes à ADP.
    Comme les autoroutes, nous payons et hop privatisation...A vomir...


  • C est quand qu ils privatisent france tv et la radio france france info .....
    Merde j oublie cela sert de propagande.

     

    • Ces privatisations seraient en effet utiles. Suppression de la redevance et ne paient que ceux que ça intéresse. Entre parenthèses, c’est le b-a ba du marché libéral : vendre quelque chose au bon prix à un client que ça intéresse. C’est étrange comme nos élites aiment la concurrence... sauf dans le domaine de l’information.
      Concernant les choix économiques, il est pertinent que le privé s’occupe d’un certain nombre de secteurs, il est utile, voire nécessaire que l’Etat prenne sa part quand il est le mieux placé, pour des raisons stratégiques par exemple. Il faudrait simplement que l’Etat apprenne à être un bon gestionnaire. Avec les énarques, ce n’est pas gagné !
      Il faut souligner que la mauvaise gestion étatique de certaines entreprises les a mises en difficulté, ce qui a permis à des groupes etrangers de les acquérir. Bref, le fond du problème, pour tout, c’est que nous sommes gouvernés par des incompétents qu, à l’occasion, peuvent aussi être des traîtres.


  • Il faudra alors rembourser les contribuables pour tout ce qui a été privatisé doublement : prix d’achat plus prix de vente reversé à chacun. Avec en ligne de mire l’égalité de patrimoine.


  • Privatisation de la fdj et subvention publique pour la ldj , Il doit bien y avoir quelquechose qui m’echappe ????

     

  • La Poule aux œufs d’or
    L’avarice perd tout en voulant tout gagner.
    Je ne veux, pour le témoigner,
    Que celui dont la poule, à ce que dit la fable, Pondait tous les jours un œuf d’or.
    Il crut que dans son corps elle avait un trésor :
    Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
    A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien, S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
    Belle leçon pour les gens chiches !
    Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus,
    Qui du soir au matin sont pauvres devenus,
    Pour vouloir trop tôt être riches !
    Jean de La Fontaine


  • Vivement la ré-instauration de la peine capitale pour trahison : nous nous retrouverons sans gouvernement ni Maires pou’ un bon bout de temps !


  • Comme par hasard, je réécoutais en voiture ce matin même l’heure la plus sombre n°82 avec Soral et Jovanović et c’est tout comme s’il parlaient de l’aéroport ici même, à ce détail près qu’avec la Grèce, ça a commencé avec le réseau ferroviaire et qu’il n’y a pas cinq ans d’écart.

    Au nom d’une dette bidon fabriquée à coup de racket on s’empare de biens bien réels et en un clin d’œil, le proprio change !
    Ce n’est que le début, si ça passe sans trop de grabuge (y a de fortes chances pour que ça le soit, l’exemple de la SNCF n’a été qu’un petit test, bien concluant au passage et contrairement aux Grecs, les français aiment les préliminaires, qu’on les surprenne), ça ouvrira la voie à d’autres privatisations et bientôt, tout ce que le contribuable a payé de son travail, on le lui prendra et il devra payer d’avantage pour s’en servir. La France deviendra la pute de quelques macs.

    Quand à ceux qui parlent de trahison, s’ils ont veauté macron ou LREM aux législatives (ils se sentent trahis alors...), ils n’ont que ce qu’ils méritent, il a clairement annoncé qu’il va la leur mettre bien profond et sans vaseloche.

    Il y a une génération qui est née avec une cuillère en argent socialiste dans le cul, qui ne réalise pas que son petit confort, elle le doit aux sacrifices de gens moins égoïstes qu’eux. Ils finiront (peut-être) par réaliser la valeur de ce qu’ils perdent, une fois qu’ils le perdront.


  • Quand je disais récemment à un ami que Macron avait été mis en place pour liquider les fleurons français afin de garantir à ses maîtres banksters le recouvrement de la dette sur le dos du peuple... et j’ajoutais qu’ Air France, ADP et FDJ seraient après Alstom (Alstom ayant été son ticket d’entrée pour bien se garantir de sa fidélité et de son niveau de corruption) les prochains fleurons liquidés, comme le furent par les traîtres précédents les autoroutes, cet ami ne me croyait pas et me taxait de complotiste !

     

    • Oui, vous avez raison. Toutefois, en cas de grand chambardement, la France pourra de manière régalienne décider de ré-accaparer ses biens (on peut rêver).
      En revanche ne seront jamais récupérables, par exemple et entre autres, la « science » Alstom que vous mentionnez justement.
      Et, si on savait tout... Nos institutions noyautées par les cosmopolites (L’Armée de Terre où il n’y a pas que des Chenouf, la police, l’ADP, la RATP, wesh !).
      On bave sur le scandale Benalla en oubliant les sous-scandales du même acabit.
      Dieu Merci, il y a les Patriotes d’ER, ceux mentionnés fut un temps récent (et courageusement de nos jours) par Gollnisch.


  • Je n’y vois pas une trahison personnellement. On peut parler de trahison dans le cas d’un retournement d’alliance or ici on a affaire à des petites larves biberonnés dans les diverses think tank américain et anti-France (pléonasme). Ils sont parfaitement dans leur rôle au final.


  • Nous le peuple, on est proprietaire de FDJj et de Adp.
    La moindre des choses, c’est de faire un referendum pour nous demander si nous sommes ok et ou ira cet argent. Sinon, pour moi, c’est du vol de mes impots, ou pire du vol en bande organisée

     

  • MACRON = MERKEL

    Profils similaires : ils viennent de nulle part, sortis de l’ombre, sans soutien politique de base. Leur seul soutien est l’état profond, dans sa branche haute finance : l’un est un produit Rothschild, l’autre de Goldman Sachs.

    Les 2 n’ont pas eus d’enfants, ne croient donc pas dans la vertu de la famille. En cela ils correspondent aux critères du Nouvel Ordre Mondial.

    Les 2 sont vendus à l’état profond américain, d’ailleurs la mère de Merkel est américaine, mais peut de gens le savent, et son époux fut conseillé au Pentagone.

    Les 2 ont été mis en place pour asservir leur peuple et vendre leur pays à la découpe : Merkel a privatisé l’eau, les transports publics et les autoroutes. Elle a offert 3 sous-marins nucléaires au pays quelle sert prioritairement (par les origines religieuses communautaires de sa mères) avec l’argent des contribuables allemands. En cela elle est fidèle aux intérêts néo conservateurs américains. Macron sert aussi les intérêts des neo conservateurs du NMO mais pas directement les mêmes que Merkel. C’est avant tout un atlantiste.

    Les 2 travaillent pour le NOM (NWO), la haute finance et veulent détruire leur nation.

    Merkel a ouvert l’europe aux migrants, Macron veut abolir les frontières, le résultat et les objectifs sont les mêmes.

    Les 2 sont des traîtres. Tous ceux qui suivent leur politique pour une place au soleil sont des idiots.


  • Et après on nous parlera de déficit public, on vend tout (à qui mdr ?) on dépouille ce pays de tout ce qui peut avoir une quelconque valeur...La prochaine étape c’est l’esclavage...


  • Qu’ils vendent la France, qu’ils en profitent ces pourritures, mais lorsque nous reprendrons le pays en main, que les tête tomberons, nous rebâtirons la France avec ses aéroports 100% public et français, son Chemin de Fer 100% public et français, la Poste 100% public et français (aujourd’hui Bruxelles décide des normes d’expéditions), les autoroutes 100% public et français, nos gouvernants 100% révocables selon obligations de résultat sur un temps prédéfini, les propriétés privées 0% de taxes, la justice 100% hermétique aux associations et communautés représentant toute autre particularité qu’un individu en tant que citoyen.

     

  • Vivement un gouvernement de salut public, avec la nationalisation de tous les biens qui ont été vendus indûment à des étrangers.

    Bien entendu les acheteurs ne recevront pas un Kopeck. Ceux qui auront procédé à la vente seront déchus de la nationalité française, et expulsés dans un pays de leur choix, sans espoir de retour. Ils s’en tireront bien !

     

    • Comme "pays de leur choix" je propose Cayenne (France), après rétablissement du bagne, et peu importe la nationalité revendiquée du traître.
      Les laisser fuir, c’est les laisser se réorganiser pour harceler de loin la gent productive, comme ils savent si bien le faire, en vue de re-parasitage.
      Voyez l’ex-URSS et ce qu’il en advint quand tous ces rigolos s’en furent éloignés pour mieux la torturer.


  • Allo, Allo les journaleux de tf1, fr2, fr3, canal, 5, 6, 7 ,8 ,9 ,etc etc, vous qui venez souvent ici : Mais quel silence assourdissant dans vos soi disant JT. Bande de collabos vous êtes. Ne venez pas chialer..


  • Ces députés sont soit très optimistes quant à l’avenir, soit sont des gogos qui ne savent absolument pas ce qu’ils font...parce si jamais les choses devaient s’inversées avec un changement de régime radical ils sont tout passibles de longues peines de prison voire de la peine capitale, si rétablissement de cette dernière, pour crime de haute trahison.

    On va encore nous dire que ces aéroports ne sont pas rentables comme tout le reste qui a été vendu à l’encan à des intérêts privés et étrangers...c’est quand même étrange de voir tout ces acteurs privés se précipiter pour acheter des entreprises publiques soi-disant pourries, non rentables... !


  • Les 3 milliards d’euros que touche l’état, c’est la taxe sur les mises (bon, moi j’appelle ça un impôt volontaire), ce qui n’a rien à voir avec les bénéfices (qui continueront à être taxés comme maintenant). La seule chose que l’état perdra est la part que représente 52% des dividendes. 52% de 160 millions d’euros, une paille par rapport aux 3 milliards que représentent la taxe sur les mises.


  • Et les Suisses font l’inverse !


  • Une petite partie de Monopoly ?


  • Mon Dieu , quel gâchis de voir ça, quelle tristesse aussi après avoir construit ce pays avec la sueur de nos ancêtres, et de voir qu’un jeune merdeux est en train de tour saccager , avec l’approbation de ceux qui ont voté pour lui .Il n’y a pas de quoi être fier, d’avoir apporté sa petite contribution dans les bureaux de vote .Lorsqu’’il aura cédé tout le service public et remplacé la population, il va rester quoi aux Français ? il s’en fout, il sait qu’il va se tirer avec la caisse et en plus une bonne petite retraite, pendant qu’on regardera le tableau tous à poil .À ce rythme, il est bien capable de nous filer un péage pour traverser la rue pour soit disant trouver du boulot .
    Dire que l’UE était faite pour la prospérité des Français, alors qu’au départ, c’était pour enrichir les banksters


  • Ils vendraient leurs mères,si cela leur faisait gagner encore plus de pognon...


Commentaires suivants