Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Budget de la Schiappa : 420 millions pour émasculer l’homme blanc hétéro

Quand on lit l’interview de Marlène dans Madame Figaro (la meuf à Monsieur Figaro), on se dit que le gros Harvey a bien foutu le souk avec ses turpitudes sexuelles sur les actrices qui ne sont pas des putes mais des femmes honnêtes qui cherchent à travailler pour que leurs enfants aient du pain. On n’est pas en 42 quand les Parisiennes se laissaient peloter par le boucher pour une bouchée de bœuf.

 

Aujourd’hui, la division entre les hommes et les femmes, pardon, la lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes a pris une dimension supplémentaire. On n’est plus à l’ère Belkacem, avec son petit budget, ses petits objectifs et ses petits résultats. On est à l’ère du progressisme intégral qui refuse la différenciation sexuelle et qui veut masculiniser la femme, féminiser l’homme et homosexualiser tout le monde.
Au moins les choses sont claires : l’hétérosexualité est un délit – d’opinion bien entendu – et la France va être rebaptisée Gomorrheland, un peu comme le Neverland de Michael Jackson, cet ogre mi-homme mi-femme, mi-noir mi-blanc, qui attirait ses victimes dans un parc à jeux idéal pour finir par les rôtir dans son lit.

Macron et ses sbires nous promettent plus d’égalité, comprendre moins de pouvoir à l’homme blanc hétérosexuel donc misogyne, raciste et homophobe, et ils y mettent le prix. La secrétaire d’État, responsable de la division Division des hommes et des femmes dans le grand et unique ministère de la Vérité, dont les autres divisions sont par exemple Paupérisation et Antiantisémitismisation, cette dernière touchant 100 millions pour faire reculer la Bête immonde (qui n’a pas bougé d’un poil), dispose d’un budget en propre de 30 millions, mais d’un trésor interministériel de 420 bâtons.

Ça veut dire quoi un budget intermachin ? Eh bien que d’autres ministères sont associés à l’opération de castration masculine nationale et que des budgets vont être non pas ajoutés, mais décrochés de ces budgets voisins pour arriver au grand résultat qu’on a dit, Gomorrheland. Un pays rien qu’avec des homos et des Amazones. Et des migrants, bien entendu, qui vont tirer dans le tas sans la moindre résistance des cibles molles, selon l’expression consacrée des militaires.

Ce qui veut dire que, entre autres, le budget de l’Éducation nationale va être amputé de quelques bâtons, juste pour faire la promo que l’on sait et qu’on a déjà vue partout : des vilains hétéros, de préférence blancs, qui agressent sexuellement des femmes, de préférence gentilles et avec un peu de couleur. On sait pas qui a écrit ces scénarios, mais ils correspondent tout à fait à notre petite analyse. La preuve en images, avec une série de trois clips comiques.

Le premier évoque le courage du jeune métis qui sauve une beurette des griffes de tripoteurs blancs (on aurait pu mettre Haziza dans le rôle, ça aurait été plus crédible) :

 

Le second montre un vilain Blanc qui se tripote devant une beurette apeurée :

 

Le troisième racotre l’histoire hélas courante du méchant patron blanc qui veut violer la jolie blanche mais un homme d’origine étrangère intervient :

 

Dans la même veine surréaliste on a « Catherine qui fraude la CAF et Gérard qui ne paye pas son pass Navigo »... Le site contre-info.com a même relevé que les 3 clips qui dénonçaient les agressions de pompiers ne montraient que des racailles blanches ! C’est vraiment du délire, on est chez Ubu, et Macron est notre roi.

Ceci étant dit, tous ces millions finiront à la poubelle puisqu’ils ne changeront pas le réel : ce sont les racailles de cités qui caillassent les pompiers, ce sont les hommes d’origine immigrée sexuellement frustrés et psychologiquement déracinés qui agressent les jeunes Françaises (de toutes les couleurs pour le coup), ce sont les lobbies parasites de la République qui obligent ce gouvernement de traîtres à produire ce genre d’inepties, uniquement pour fracturer la nation française.

Car une France unie, c’est la fin de ces puissances occultes. On va quand même passer un peu de l’interview de la coupeuse de couilles nationale, des couilles qui manqueront le jour où il faudra affronter les petits soldats du mondialisme qui sont importés en masse et disséminés dans tous les coins de France. Parce qu’on ne voit pas à quoi ils peuvent servir d’autre. À part faire chier nos femmes et nos filles, évidemment, et les homos (qui devraient réfléchir au progressisme). C’est peut-être ça qui va réveiller le pays, sait-on jamais : un vieux réflexe gaulois, une remontée de l’esprit de Valmy...

Donc un gros merci au gros Weinstein pour avoir harcelé ses actrices, une explosion atomique qui a déclenché le mouvement MeToo, qui a lui-même déclenché la grande campagne mondiale contre les hommes, ceux qui résistent justement à l’offensive libérale libertaire qui veut tuer les nations et foutre tout ce petit monde au garde-à-vous devant un nouveau gouvernement mondial situé à Jérusalem, une fois qu’elle sera débarrassée de ses vilains Arabes terroristes, évidemment. Tu veux garder ta maison, ta ville, ton pays ? Tu es un terroriste antimondialiste, anti-humaniste !

Voici le portrait en images du défenseur d’Harvey, Benjamin Brafman, qui a déjà sauvé les fesses de DSK après ses frasques au Sofitel en 2011. Ne ratez pour rien au monde la prononciation du nom Weinstein par la voix off : elle dit vinestine au lieu de vahinechtaillne à la manière de cette grosse faux-cul de Meryl Streep pendant la remise des Golden Globes 2017 !

 

 

Et maintenant, après cette longue introduction, place à l’interview de l’émasculatrice en chef dans Madame Figaro.

« Depuis quelques jours, Marlène Schiappa multiplie les prises de parole. Une année s’est écoulée depuis le séisme mondial provoqué par l’affaire Weinstein. Au lendemain de l’annonce sur RTL du premier plan de lutte contre les violences conjugales, elle nous reçoit dans son bureau du VIIe arrondissement à Paris afin de faire le « bilan » du mouvement Me Too et d’envisager le futur d’une société dans laquelle la parole des femmes doit être toujours plus libre et respectée. »

Oui, c’est important une parole libre et respectée. Tiens, en passant : Weinstein est-il le Einstein du cul ? Bon allez, un peu de sérieux :

Madame Figaro : « Un an après l’affaire Weinstein, la société a-t-elle changé ? »
Marlène Schiappa  : « Il y a une amorce de changement. On ne peut pas changer des pratiques ancestrales, ancrées depuis des générations, en un an. Ce serait naïf de le penser. Mais maintenant on les voit, alors qu’avant, elles étaient tues. »

La journaliste du Figaro évoque ensuite le problème du harcèlement dans le monde politique, et Marlène dit que c’est un problème car c’est un monde d’hommes avec peu de femmes, du coup grosse pression sexuelle. Nous on a une solution : interdire la politique aux femmes comme ça plouf, plus de harcèlement. Même si on sait que la disparition des femmes fait exploser l’homosexualité, comme en prison. On n’en sort pas, bordel. Vous imaginez les hommes politiques coucher entre eux ? Castaner peloter Philippe, Manu-la-pelote (après Manu-la-tremblote) pourchasser un député d’Outre-mer ?

Sur le dossier des violences conjugales, Marlène rappelle sa grande avancée, qui va sauver des milliers de femmes battues :

« Nous sommes le seul pays où le président a rendu hommage aux victimes, en demandant une minute de silence à l’Assemblée nationale, et où la lutte contre les violences faites aux femmes est la grande cause du quinquennat. En Italie et aux États-Unis, le gouvernement est hostile au mouvement #MeToo. »

Les ritals et les amerloques sont vraiment des pourris. Maintenant, à chaque fois que vous verrez une femme battue, vous ferez une minute de silence et l’agresseur sera paralysé. On en arrive à la question du pognon.

Madame Figaro  : « C’est la grande cause du quinquennat mais une incompréhension demeure : pourquoi ne disposez-vous pas d’un ministère comme cela avait été annoncé durant la campagne présidentielle ? »
Marlène Schiappa : « J’aimerais d’abord dire un mot des budgets, car il y a beaucoup de mauvaises informations qui circulent dans ce domaine. Le nôtre est à son plus haut historique. Il est de 30 millions d’euros là où il était de 23 millions d’euros sous Najat Vallaud-Belkacem (ministre des Droits des femmes de mai 2012 à août 2014, NDLR). Le budget interministériel s’élève, lui, à 420 millions d’euros et les subventions des associations sont en hausse. Nous bénéficions des moyens du Premier ministre (le secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes est sous tutelle de Matignon, NDLR), qui est très engagé pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Et à quoi va servir tout cet argent qui va manquer ailleurs ? À la répression des machos et à l’éducation des enfants, cette dernière étant une répression camouflée : on va réprimer les tendances naturelles des mômes à la différenciation sexuelle. Les clips que vous avez vus sont la matérialisation de ce rêve désastreux.

Madame Figaro : « Outre le durcissement des sanctions, la lutte contre les violences faites aux femmes doit-elle passer aussi par l’éducation ? »
Marlène Schiappa : « Oui, absolument. C’est le sens des séances d’éducation à la vie affective et sexuelle, qui ont été tant décriées. Il y en a trois par an et l’on y apprend le respect de l’autre, le consentement, l’égalité entre les filles et les garçons… C’est également le cas du service national universel, où l’on transmettra également ces notions d’égalité entre les femmes et les hommes. C’est quelque chose qui se fait à tous les âges de la vie. C’est pour cela que l’on a mis en place une campagne adressée aux témoins (« Réagir peut tout changer », 4 spots diffusés à la télévision du 30 septembre au 14 octobre, NDLR). Souvent, les adultes savent mais ne font rien. »

Sur le modèle de la DILCRAH qui nous pique 100 millions pour nous faire la leçon sur un antisémitisme qui n’existe que dans leur esprit tordu, on va donc se fader de l’éducation au féminisme et à l’homosexualisme pour 420 barres.
Ces 420 millions sont un impôt sur les couilles. Au sens propre comme au sens figuré.

Le Système remplace les révolutionnaires par les libertaires,
lire sur Kontre Kulture

 

Marlène coupe-couilles Schiappa, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

73 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout cela est bel et bon, mais qu’en est-il de cette diarrhée hystérique une fois le périphérique passé ? Que deviennent les belles paroles et les budget ronflants une fois franchie les frontières de bobolande ?

    Quid de la prostitution ultra périphérique ? Quid de la pornocratie qui étale ses juteux profits de xhamster à kink en passant par manyvids ?

    Rien ! Tout cela sonne creux Marlène. Arrête toi avant de confondre ton inanité avec la vacuité de ton discours. Tais-toi, et il te sera (peut être) beaucoup pardonné.


  • Les clips sont d’un grotesque sans nom. Le rapport "réel/fiction" est complètement hypothétique d’une part, et tronqué d’autre part. L’aspect propagandiste de toutes ces mascarades étant de plus en plus visible, on peut se demander s’il s’agit de grossières maladresses tel l’éléphant dans un magasin de porcelaine, ou si la volonté d’effet inverse est avérée et sciemment envisagée...
    Et le pire, c’est que pendant ce temps, la perversion de l’enfance gagne du terrain : j’en parlais avec un jeune papa, en lançant le sujet sur les graphismes "animonstres", dont les expressions font froid dans le dos, et ne sont pas sans rappeler les "petits animaux de la forêt" dans South Park (pour info, d’apparents animaux très gentils et innocents s’avérant être des serviteurs démoniaques...), il me rétorquait le type de réplique qu’il avait pu entendre sur la chaîne pour enfant "gulli", à glacer le sang et faire frémir les poils...
    Merci Marlène pour ta prévenance, mais entre nous, rase les murs et baisse la tête...


  • Outre le fait, que bizaremment, ces fictions ne représentent que des blancs agresseurs, ce qui est le plus flagrante dans cette propagande, c’est que çà véhicule l’image de la femme faible, peureuse, sans défense, et fragile psychologiquement.
    Bref, quelque chose qu’on ne rencontre quasiment jamais dans la vie quotidienne.
    Au contraire..
    En gros, cette propagande va encore servir à travestir la réalité, et aux manipulatrices pouvoir sortir la carte victimaire à tout bout de champ, dès qu’elles n’obtiennent pas TOUT ce qu’elles veulent.
    Dans la pratique, les nanas qui prenaient des mains au cul dans la cour de récréation par les copains, n’étaient pas traumatisées, et collaient une baffe au mec, ou appréciaient.
    La nana qui se prend des compliments au boulot, ben soit elle apprécie, soit elle trouve çà lourdingue, mais elle n’est pas traumatisée et ne fait pas de dépression.
    Et la nana du métro, face à un pervers, soit elle gueule, se barre, lui colle une baffe, alerte tout le wagon, bref, elle réagit et continue sa vie, remplie de choses bcp plus importantes, que ces manipulations médiatiques permettent justement de camoufler.
    Bref, ces fictions représentant des pauvres femmes victimes incapables de se défendre, est, comme tout ce qui touche au féminazisme, une manipulation des masses et une escroquerie.

     

  • Un autre petit clip de "consentement.info" (oui ça existe !) qui a du couter bonbon aux contribuables.

    Quand c’est oui c’est oui, quand c’est non c’est non ...

    https://www.youtube.com/watch?time_...


  • RIDICULE, a mourir de rire


  • Version 2 du clip de la fille au décolleté discret :
    Le dénonciateur vigilant a pris le poste et le salaire de Patrick le blagueur, qui désormais pointe à Pôle Emploi et auquel Vanessa plaisait bien, malgré son absence de répondant et ses dents serrées en permanence. Plus personne ne fait de compliments, grossiers ou subtils, à Vanessa, et surtout plus personne ne rigole. Dans les réunions de travail, on ne regarde que les dossiers, et on s’adresse à la femme de ménage les yeux baissés, si bien que personne ne s’aperçoit qu’en fait c’est un migrant.
    Vanessa s’ennuie fort et comprend alors qu’il faut faire comme Schiappa : se décolleter, animer le désert affectif de son milieu de travail, introduire un nouvel humour décomplexé. C’est sa responsabilité en tant que femme qui se doit d’éduquer l’Homme, ce machin dangereux et bien trop prévisible. Elle se lance dans la littérature, et distribue un roman spécial à ses collègues, où elle parle d’elle en termes coquins, à longueur de page. Elle ne leur épargne aucun détail de sa vie la plus intime. Comme ils ne bronchent pas, terrorisés, elle déprime, se laisse aller, engraisse, ne se coiffe plus. Osez les rondes ! crie-t-elle à tous les passants, dans les squares.


  • Suite de la version 2 du clip Vanessa-Patrick :
    Mais un jour elle trouve la solution : Elle se pointe alors en micro-jupe , croise haut les genoux sur ses guibolles, perce au passage les pieds mâles de ses talons aiguilles, arpente les couloirs très maquillée. Elle vise le boss cependant. Dans les réunions, elle lui décoche d’aguicheurs rictus, d’assassins regards, et minaude : osez-moi !
    Le patron doit déjà se taper le remplaçant incompétent du blagueur, de plus en plus insolent, qui voudrait bien prendre la place du boss maintenant. Patrick était un excellent informaticien. Depuis que Vanessa a été promue DRH, la boîte coule, les programmes s’embrouillent, elle n’embauche que des bras cassés et des laiderons inefficaces, par crainte de la concurrence.
    Un jour, dégoûté par les grimaces de Vanessa, le patron explose : sortez ! Mais les prud’hommes l’obligent à la réembaucher. Du coup, il fait faillite. Le repreneur (celui qui a dénoncé/remplacé Patrick) alloue à Vanessa une enveloppe de 400 millions pour achever de couler la boîte et toucher les assurances. Il songe même à faire une démolition contrôlée pour que l’argent tombe plus vite.
    Mais Vanessa suffit amplement. Bientôt tout s’écroule et Vanessa périt sous les décombres.

     

    • Excellent, et contrairement à ces clips de propagande, très proche de la réalité. Le féminazisme a en effet des multiples conséquences néfastes, c’est un cancer accompagné d’innombrables métastases dangereuses et d’action rapide.
      L’outil sans doute le plus rapide et le plus efficace pour amener l’aopcalypse.


  • Si la priorité, ce sont les 420 millions dépensés pour les lois de Mme Schiappa, la France n’a pas le cul sorti du roncier .Encore des sommes astronomiques jeter à la poubelle pour faire plaisir aux féministes, et un manque considérable d’argent pour la formation .Et après on se demande pourquoi l’économie en France va mal .Eh bien elle ira mieux , quand nos élites seront comptées et répartir les budgets à bon escient en arrêtant la gabegie tout en se regardant le bas-ventre.
    L’urgence, par le travail, la nécessité des EPAD, des hôpitaux, des formations, des entreprises, et puis bien d’autres secteurs, n’intéresse plus nos élites puisque le cul et la décadence, c’est leur priorité .
    Jamais ce pays ne pourra tenir encore 4 ans à ce rythme ,et vivre dans la sérénité .

     

    • En effet, il s’agit encore de l’un de ces conflits horizontaux totalement infondés, contre-nature et improductifs. Nous savons que c’est l’un des 7 outils du sionisme qui prétend à changer 350.000 ans d’évolution humaine. 420 millions pour rien ! On nous syphone les poches en permanence au lieu de s’attaquer au vrais problèmes, c’est donc qu’il y a un plan n’en déplaisent à ceux qui dénoncent les "complotistes".


    • #2059923

      Puisqu’on parle des femmes, parlons de ce qui se passe aujourd’hui pour celles qui donnent la vie :
      - fermeture de plus en plus d’hôpitaux et de maternité, que faire pour elles ? accoucher à la maison ? Mais l’Etat traque les sages femme libérales et les pousse à renoncer à exercer leur profession en les obligeant à contracter des polices d’assurance ultra onéreuses, il y en a donc de moins en moins
      - très mauvaise formation du personnel hospitalier, plutôt mercantiliste et productiviste que scientifique, qui donne un harcèlement médical des femmes tout au long de leur grossesse, des peurs, de l’inquiétude et de l’angoisse, qui peuvent provoquer des complications, et des accouchements réalisés dans des conditions désastreuses, avec des pratiques lourdes parfois inutiles et des traumatismes, quel beau cadeau fait par le gouvernement aux femmes et aux enfants qui viennent au monde ! on voit là à quel point notre état "respecte" les femmes... Au fait, où sont les féministes pour défendre les femmes sur ce sujet ??

      Et puis on peut enchainer ensuite sur la politique de vaccination aux adjuvants toxiques totalement délirante, encore là une preuve que le gouvernement respecte les femmes, leur choix et leur désir de prendre soin de leurs enfants et de ne pas mettre leur santé en danger.

      Et pour la question des viols et du harcèlement : sécurité dans le pays, application des peines ou expulsion, fermeture des frontières, pas besoin de clips vidéos ! les clips, c’est bon pour la propagande, pas pour le réel.


  • Vous auriez pu mentionner que cette même ministre qui entend sans états d’âme châtrer le mâle français de souche, est aussi l’allumeuse plumitive auteur d’un livre érotique, dont les "meilleurs" morceaux, ou les pires comme vous voudrez, ont été lus par Stéphane Édouard sur sa chaîne Youtube. C’est la même MS qui nous a expliqué que les grosses sucent bien (à l’époque elle l’était).

    Dans le langage de la rue, comment appelle-t-on ce genre de femmes ?

     

    • Une folle dingue. Dans une société saine, c’est la camisole. Telle une sorcière du Moyen-Âge : une sorte de "sorcière new age".
      J’aimerais bien qu’on lui dise ses quatre vérités à cette tordue.
      400 millions... dont combien sont alloués aux fausses agressions montées par le Ministère Schiappa pour prétexter sa politique anti-civilisationnelle ?!
      Belkacem à côté, est une modérée.


    • "C’est la même MS qui nous a expliqué que les grosses sucent bien".

      C’est vrai ça ? Nom d’une pipe !!!!!!!


  • La grosse Schiappa et consorts arrivent au résultat contraire : les hétéros, comme votre serviteur, ont déjà répliqué en baisant de plus en plus, ç’est devenu un DEVOIR civique !

     

  • 90% des SDF sont des hommes,
    97% des humains morts à la guerre sont des hommes,
    80% des suicides sont des hommes,
    94% des accidents / morts au travail sont des hommes.
    52.5 % des chômeurs sont des hommes
    85 % des additions sont réglé par les hommes lors du premier rdv
    80.3 % des alcooliques sont des hommes
    95.4 % des éboueurs sont des hommes
    96.4% des détenus sont des hommes
    8% des hommes obtiennent la garde des enfants après un divorce
    65.5% des tribunaux sont présidé par des femmes
    62 % des victimes d’homicide sont des hommes
    92.1 % du chiffre d’affaire des sites de rencontre est généré par les hommes

    Piqure de rappel pour Marlène

     

    • A quoi on peut ajouter : Tous les 14,5 jours, un homme décède sous les coups de sa conjointe


    • Arrêtez avec ces fables de morts conjugales. Un homme ne meurt pas tous les Quinze jours à cause de sa conjointe, mais plusieurs dizaines par jour facilement.
      Toutes ces tarées font tuer leurs mecs, ne le font pas elle même, poussent aux suicides, à la drogue, l’alcool, aux violences même entre hommes, règlement de comptes, etc.
      Rentrer dans le décompte des morts par rapport aux tous les 3 jours des femmes, très peu d’ailleurs ce qui montre un grand controle de la plupart des hommes, c’est rentrer dans le jeu des perverses, telles que SOS Hommes Battus, dont je vous laisse enquêter sur le pedigree de la présidence.
      Le but étant de masquer ce que subissent réellement les hommes en France. Les vrais.
      Et pour laisser les racailles gouverner.


    • La majorité des cas de violence conjuguales, c’est la femme qui en est à l’initiative, faut le savoir hein !


  • Il y a quelques mois une série de clips "antiracistes" montraient des blancs racistes agresser des maghrébins, des noirs, des asiatiques… Enorme .

     

  • Un peu comme le coût supposé de la recherche pour le F 35, l’ensemble de ces sommes va servir de trésor de guerre au pouvoir profond, et ce n’est que le sommet de l’iceberg. Chaque année, ce sont des centaines de milliards qui disparaissent ainsi, en fin pas pour tout le monde.

     

  • J’ai presque honte de l’avouer, pourtant je vous assure que c’est vrai. Rien ne me fait plus plaisir, que de voir toutes ces mères divorcées, à la garde desquelles on a laissé les lardons et qui viennent chialer sur leurs conditions pénibles, de vie... "monoparentale" qui rime souvent avec : "On crève la dalle". Ça les apprendra à écouter les faux-prophètes et autres gourous, qui ont désorienté leur vie d’avant ; celle où elle subissaient le joug infâme de leur conjoint égocentrique. Mais qui au moins les nourrissait. À toutes celles-là, je conseille de se tourner vers Marlène Skiappa (prononciation italienne) des fois qu’elle pourrait leur venir en aide... Par solidarité féminissssss !

     

  • Encore de chouettes vidéos à parodier. Une petite incrustation d’Haziza dans la salle de réunion fera l’affaire.


  • Rappelons par ailleurs que la Schiappa scolarise ses mômes dans une école privée catholique, où toutes ses lubies ne sont pas enseignées.


  • Voici ce que dit le bimensuel "Réfléchir & Agir" sur le féminisme contemporain : "Apparu au sein du gauchisme idéologique d’après mai 1968, le féminisme contemporain n’est plus une idéologie de la défense et de la promotion des femmes dans la société, mais constitue une arme idéologique de destruction massive des valeurs traditionnelles de la société européenne, qui exerce son pouvoir de nuisance au travers d’un véritable terrorisme intellectuel et judiciaire".

    Au terrorisme intellectuel et judiciaire s’ajoutent la haine de l’homme blanc hétérosexuel, l’immigrationnisme, la théorie du genre..

     

    • #2058054
      le 08/10/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
      Budget de la Schiappa : 420 millions pour émasculer l’homme blanc (...)

      Tout cette soupe nous vient des USA. Et, croyez-moi, ce n’est qu’un début. Bientôt vous entendrez parler des sexfriends. Une manière de détruire la famille particulièrement sournoise.
      Je connais tout cela par coeur pour avoir vécu aux USA il y a... 20 ans !
      La France n’est jamais que le perroquet tardif des USA.
      La théorie du genre c’est Judith Butler qui avec son physique de boucher des Carpates a extrapolé son désordre hormonal à la terre entière (à l instar de Freud)
      Bref ce que l on peut dire c est qu’avec 20 ans d avance sur nous, le féminisme aux USA n’a fait qu’empirer la situation jusqu’à faire de la relation homme femme un véritable enfer.


  • Cette femme est une criminelle, qui va s’opposer aux agressions des immigrés/migrants contre les femmes ? Contre les homos ? Les transgenres ? Les Bisounours de l’égalitarisme sexuel ?
    J’espère que tous se souviendront du nom de cette kapo.


  • #2057811
    le 08/10/2018 par Que Toute Chair Fasse Silence
    Budget de la Schiappa : 420 millions pour émasculer l’homme blanc (...)

    Ça me rappelle ce tweet inouï d’une féministe blanche qui disait à ses followers (une bande de féministes hystériques) que quand elles relataient une agression, elles ne devaient jamais dire que l agresseur était un "racisé" ! Que c’était le stigmatiser !
    Le féminisme n’est rien d’autre qu’un racisme anti-blanc, de plus.
    Le niveau phénoménal d’endoctrinement qu’il faut à une fille qui s est fait emmerder toute la journée par de la racaille "racisée" pour une fois rentrée chez elle se précipiter sur twitter pour nous dire "les blancs nous oppressent !"


  • 420 000 000 € soit l’équivalent de 353 536 smics mensuels (base 1188 €/mois) !

    Soit le versement de 756 621 bourses d’étude du 7e échelon (maxi 551,20 € en 2018-2019) à des étudiants pour un mois ou une bourse annuelle de 6661,20 € versée à 63052 étudiants durant une année ou le versement de 19984 € à 21018 étudiants pendant 3 années d’études !

    Et tout ça pour faire quoi ?

    De la com’ des clips, des articles de propagande, des affiches, des tee-shirt, des campagnes promotionnelle à la TV, la radio dont il ne restera rien ! Absolument rien !

    Dingue, l’pognon que tu m’coûtes Marlène !

    Les femmes sont leurs pires ennemis.

    Le bon vieux patriarcat, hélas tant diabolisé, était là justement pour les protéger d’elles-mêmes ...

    Les féministes sont arrivées ! Satan s’est travesti en femme pour faire empire et emprise via son féminisme sur toutes les femmes en particulier celles qui vont au turbin !

    Les vraies femmes sont en voie de disparition ! En faire des « créatures femenistisées » au point que les hommes vrais en veulent de moins en moins, ne les supportant plus.

    Elles ne voient rien, n’entendent rien, font les autruches : Oh « que je t’aime » car je suis « La plus belle pour aller danser » « Comme un garçon » je suis encore jolie et belle pour être une Femme libérée, une « Femme des années 80 » quoi !

    Elles n’entendent pas leurs Hommes (pères, maris, concubins, frères, oncles, grand-pères, amants, collègues, cousins : ils crient leur désespoir de les voir ainsi ! Leurs âmes dépourvues pleurent : ni l’affection, ni la tendresse, ni vos charmes ne pourront combler l’Eros qui leur est volé afin de les conduire avec votre progéniture vers l’antre du Thanatos incarné par les proprios de l’Empire de la Banque.

    Beaucoup dans l’alcool, le suicide, les médocs, les accidents de la route, la fuite éperdue dans le boulot, les loisirs à gogo, l’adultère, les clubs échangistes, la pornographie, recours à des prostituées, d’autres changements de bords vers les garçons, ou le célibat.

    « Il n’y a rien de plus facile que de les rendre stupides et idiotes. Je suis parvenu à en faire des bourgeoises de kapos. Et ces Christian de blancs goyim de gauche à droite, croient avoir épousés des femmes alors qu’ils se sont accointés à des adjudants-chef, devenues perversement narcissiques se la jouant sur le mode de la femme éternelle victime » Signé Satan :)


  • Et l’autre enc.. de premier ministre qui qui pique dans le porte-monnaie de nos grands parents et leur demande un effort !!!

     

    • #2057884

      Et surtout, à la façon gaullienne, « sans se plaindre » a dit Jupitre à Colombey.
      En tant que « vieux » n’ayant pas voté Macron (y’en a), j’avais trouvé la formule plutôt juste (la gueule de l’interlocutrice désemparée, comme une journaliste à l’élection de Trump, un plaisir).


  • Je me demande ce que les Corses peuvent penser de leur grosse Chiapute .


  • Schiappa est un sujet diaphane et inconsistant , qui ne laissera aucune trace dans l’histoire ....Mais je me demande QUI l’a faite entrer au gouvernement , et qu’a t elle fait pour mériter cette place , en dehors devrelater ses coucheries plus ou moins fantasmées ? QUI ?

     

  • ces bouffons seront crédibles quand : un noir se masturbera devant une blanche, une femme en chaleur agressera un homme qui n’a rien demandé, un asiatique s’en prendra à une suédoise. Là c’est de la merde propagandiste antiFrançais blanc et helléno chrétien en barre et ça part direct à la poubelle


  • Bien vu pour la prononciation du nom Weinstein (En français, Pierre Pinard, si je traduis bien).


  • https://youtu.be/90BT5Tv-ipM Toute ressemblance avec une ministre en activité serait fortuite.


  • Quand on est incapable de résoudre les grands et véritables problèmes de notre société, on détourne l’attention de l’opinion apathique vers des sujets insignifiants, que nos zélés chien de garde merdiatiques travestissent en cause nationale.
    Pour le budget aucun problème on augmentera les carburants de quelques centimes supplémentaires.(gas oil1,20€ le litre en octobre 2017, 1,50 en octobre 2018, 1€ à Andorre)


  • Il ne faut pas s’inquiéter...les viet’ ont niqué les ricains, le fermiers et ouvriers du Donbass savent porter les armes...quand on défend sa terre, son mode de vie, rien n’est impossible. De plus dans le viseur ils n’ont que des ennemis qui leur ressemblent. Gros handicaps pour eux !


  • Mouais, le cas Michael Jackson ramené comme ça.. A côté de la plaque.
    Surtout que l’interessé, diffamé ici, traitait de ce sujet dans quelques une de ses chansons qui avaient un certain genre de femme pour cible..


  • 1. Le’s femmes sont bientôt majoritaire dans le salariat donc elles vont casquer pour ces conneries
    2. Elles restent des femmes donc toujours des cibles mouvantes pour la racaille donc double peine.
    3. Elles ne peuvent plus compter sur l’aide de blancs soient émasculés par leurs soins soient conscient de la peine ferme qu’ils risquent face à UNE juge.
    420 m... avec ça je montais un moteur de recherche 100% français ou le concurrent de facebook...


  • Quel est l’intérêt de la prononciation du nom Weinstein ?
    Pourquoi nos medias dominants s’efforcent à le pronconcer differemment ?
    vraie question

     

    • Je pense que c’est parce que "chtaïne" ça sonne juif. Du coup ils prononcent einstein "chtaïne" car dans son cas on peut souligner qu’il était juif, mais weinstein "stinne" car lui est mauvais et il ne faut pas faire d’amalgame...

      J’imagine que prononcer weinstein "chtaïne" est antisémite dans l’esprit des journaleux.


  • La deuxième fiction semble avoir été écrite par Philip K. Dick.


  • Comment passer de la libération sexuelle des années 70 à la répression tous azimuts du mâle à qui on assène sans relâche qu’il est un gros porc libidineux qui n’a plus qu’à se masturber par procuration sur internet.
    Ah quelle triste époque de misères affectives, nous ont concocté notre chère élite dépravée, qui s’octroie même le privilège de décider comment l’homme hétéro blanc doit se passer d’activité sexuelle, sous couvert d’une pseudo lutte anti sexisme.
    Cette lutte est menée par une ministre qui écrit des livres érotiques pour ménagère frustrée, le paradoxe ultime.
    Loin de moi l’idée de promouvoir le sexe sans entrave mais bien de soulever l’absurdité d’une époque dans laquelle on glorifie les sites de rencontres qui sont plus de véritables plateformes à plans culs pour adulescents attardés, la pornographie omniprésente qui fausse et virtualise les rapports hommes femmes, les scandales peoples comme catalyseur d’une imaginaire guerre des sexes sur fond d’utopie égalitariste.
    Et les enfants dans tout çà me direz vous, et bien ils doivent recevoir une éducation sexuelle précoce pardi. Histoire de leur implanter le plus tôt possible les idées qui stériliseront leur imaginaire afin d’en faire les prototypes déshumanisés de demain.

     

    • La Schiappa, en voilà une qui n’aura pas besoin de traverser la rue pour trouver un job vu qu’elle fait avec force rémunérations le trottoir (médiatique). Octave Mirbeau les appelait "les pierreuses", encore que celles-ci rendait un inestimable service au mâle blanc...


  • Mais l’Etat n’a rien à faire là dedans..cessez de déresponsabiliser les gens .

    On va avoir un Etat qui est encore pire dans l’inquisition de l’intime que ne le furent les diverses églises.
    A quand le manuel d’instruction "civique" ?
    "Où ? Quand ? Comment ?" doit s’établir un rapport amoureux "normal" ?


  • 420 millions, c’est ce qui s’appelle jeter l’argent par les fenêtres, en période de crise, nous dit-on, où on nous demande de faire ceinture, c’est parfaitement scandaleux ; ce ministère n’a aucune légitimité en France et devrait être supprimé. Mais quand les Français vont-ils se décider à réagir ? Ils n’en ont donc pas assez d’être pris pour des abrutis et des vaches à lait ?

     

  • Ce que veulent les féministes, c’est la fin de l’impartialité des juges, et la fin de la neutralité de l’administration. Au fond, le fin du Droit. A partir de là, pour elles, tout est évidement très simple.

    Les femmes seront donc instituées en un ordre privilégié pire que ceux d’ancien régime. Elles seront le clergé et la noblesse cumulées. Les tiers états des hommes n’aura qu’à se rouler par terre et même plus bas que terre.

    Elles auront des juges pour elles, un code civil pour elles, un code pénal pour elles, des fonctionnaires pour elles, des règles de la preuve pour elles, des lois d’amnistie qui ne s’appliquent pas pour elles, des heures d’écoutes de leurs discours assommants jusqu’à plus soif pour elles, pour elles, toujours pour elles,, des psychologues à vomir, des psychanalystes nymphomanes sur France Culture, des instituts payés par l’Etat pour elles, et de l’argent, de l’argent, de l’argent pour réparer, puisqu’elles sont des victimes institutionnelles des millénaires passés ignorants.

    "Une femme est tuée tous les trois jours par son conjoint". Au dix-neuvième siècle, la "Grande Peur" était celles de empoisonneuses. Ce sont les hommes qui avaient peur. Pas con, le "Stupide Dix-Neuvième Siècle" de Léon Daudet.

    Mais les sphinges américaines se sont abattues comme des sauterelles sur la vieille civilisation européenne. La matriarcalisme est synonyme de bordel généralisé. Il le prouve.

     

    • Trés bon commentaire, sauf que ceci a déjà commencé, et que nous y sommes déjà, notamment avec la loi de 2010 qui permet d’expulser l’homme du domicile sans jugement, et en attente de celui-ci.
      Cette loi scélérate est passée relativement sous silence, elle fait pourtant partie du droit positif.


  • J’adore, sur la photo d’illustration, sa panoplie de zèbre, costume qui permet d’égarer un instant le prédateur afin d’éviter de se prendre un coup de griffes sur la croupe.
    Pour ma part, cet investissement en euros me semble un gaspillage car, plus vous m’offrez à voir la donzelle, plus j’ai envie de lui parler d’Histoire d’O, afin de la forger à d’autres rafraichissements. Où cette O (signé - en l’occurence - par une femme) se voudrait ici l’homonyme de l’élément purificateur dans certains rituels lorsqu’il ne se veut pas rite de passage quand il se meut en rivière dont les méandres et autres sinuosités invitent à la contemplation. Jusqu’à ce qu’il se déchaîne, fontaine...

    Passés les rapports hommes-femmes, combien de millions d’investis pour que les tenants du Capital cessent de harceler leurs esclaves ?


  • 420 millions, la vache ! Qu’est-ce qu’il peuvent bien faire avec tout ça ? Ils vont quand même pas réussir à tout claquer en clips racistes anti-blanc ? Tout cela devient burlesque...

    Quand je pense qu’on va vendre ADP pour financer ce gag...


  • J’aimerais devenir l’amant de Schiappa et de Belkacem.Afin de les faire revenir dans le droit chemin.Je les entends déjà dire : "non arrête,stop aux violences sexistes faites aux femmes,tu arrêtes,tu arrêtes cette main au cul je vais contacter la police !!! oh oui non continue encore oui continue merci merci"

    Evidemment pour cela il faudrait que j’intégre au préalable l’oligarchie ou que je prenne le pouvoir.Elles sélectionnent probablement leurs amants parmis ceux qui sont au dessus d’elles socialement dans un soucis d’égalité entre les sexes.


  • #2058293
    le 08/10/2018 par Proctologues des Sages de Fion
    Budget de la Schiappa : 420 millions pour émasculer l’homme blanc (...)

    Chaque fois le sauveur est un extra-européen et l’agresseur un blanc, étrange, je voyais pas ça comme ça , mais je suis un blanc, alors je vois des complots partout, certainement, mon coté obscur


  • Dans le monde du travail les remarques vraiment assassines ne viennent pas des hommes mais des femmes entre elles

    Cette campagne qui visant à dompter les hommes c’est pour encourager les femmes à se débrider et aller de l’avant dans la décadence sans en subir immédiatement les conséquences


  • Les élites comme pour une certaine presse féminine nous prennent pour des cons et ce pour deux raisons et qui ont volontairement omis :
    les lois naturels universels sont différentes des lois humaines , la raison principale est que ces derniers sont vivants , alors que les lois naturels universels s’applique au non vivant .
    le terme sexe opposé a été fabriqué de toute pièce pour faire croire aux différents peuples qu’un homme et une femme ne pas fait pour vivre ensemble , si un homme et une femme n’ont pas le même sexe c’est normal , il faut bien comprendre que cette dite opposition a une utilité : élever au sens propre comme au figuré des enfants aussi bien physiquement qu’intellectuellement . Petit rappel a quelques personnes les médiats tel la télé radios ne sont pas des autorités parentales .


  • j’ai mal à mes impôts.

    On pompe du fric à des retraités qui ont déjà un pouvoir d’achat faible pour le donner à cette demi-écervelée pour qu’elle joue à barbie et Ken sauce "attention t’as pas le droit de faire ca !" dans son salon avec deux trois hystériques qui lui ressemblent..

    A qui s’adressent ces vidéos exactement ? ca fera rigoler la racaille qui sévit dans la rue et ca refroidira l’homme bien intentionné qui cherche à établir un contact avec une inconnue.. le renvoyant vers une vie encore plus esseulée.

    est ce que cette "ministre" sait ce que cela demande pour un homme l’action d’aller vers une femme ? le courage d’enfreindre les codes sociaux ? c’est justement ce qui permet de se démarquer et de séduire.. et pas que dans les lieux publiques. une conversation en soirée dans laquelle il n’y a aucune allusion sexuelle ou regard équivoque est simplement une n-ième conversation chiante avec un mec lambda.. il aura beau se démener il n’aura jamais le numéro de la fille à la fin (sauf bien-sur le passe droit du physique d’Appolon ou la voiture de sport)

    puis les hommes blancs hétéros ne sont pas vraiment ceux qui harcèlent de façon lourde et menaçante. c’est plutôt une minorité de maghrébins et d’Africains (je suis maghrébin et je le déplore), c’est lié à des fondements anthropologiques (cf. Delavier, la calorie..etc).

    420 millions d’euros.. presque une demi-milliard ! combien de SDF on aurait pu sauver du froid avec cet argent cet hiver. combien de petites exploitations agricoles on aurait pu aider ?

    Triste.


  • excellent article comme à chaque fois, cette propagande est révoltante, heureusement les gens commençe petit à petit à ouvrir les yeux


  • Dernièrement dans la rue par un gars m’ a fait des avances d’une manière très sans-gêne et assez violente. Il a fallu que je me débarasse du gars avec une clé de bras. Avec toutes ces lois à la con, ils ne se retiennent plus et c’est presque à la limite de l’agression. J’ai eula présence d’esprit de faire cette clé de bras plutôt que de lui envoyer mon poing. Comme la loi est pour eux, il faut faire attention. Une clé de bras ne laisse pas de trace et il conserve son intégrité physique. Mais tout de même, on vit de plus en plus dangereusement.

     

    • Ah ah
      N’importe quoi.J’aurais bien aimé voir ça.C’est marrant quand on lit les gens ils se battent quasiment tous les jours dans la rue et ce sont tous des experts en Jujistu.Et même les femmes maintenant.Pourtant quand je suis dehors et je sors de chez moi tous les jours j’ai déjà vu des gens s’insulter,je n’ai jamais vu une seule bagarre ni même une clé de bras ou une bombe sexuelle de 50 kg met hors de combat avec une clé de bras un caid de 80 kg.


    • De jollyroger à Calx
      Dommage que vous n’ayez pas vu. Pour documentation, j’ai 3 ans d’armée (infanterie de marine) entrainement au CAC (corps à corps). travail comme agent de sécurité avec différents stages de combat + "révision" avec d’anciens légionnaires et d’anciens copains (tir, CAC, etc...). Le gars qui m’a abordé est un voisin qui a déjà fait parlé de lui au niveau de la jaquette. L’incident : je rentre chez moi, je monte le petit escalier qui mène à l’entrée de l’immeuble. Il sort et me barre le chemin. J’essaye del’éviter et il me rebarre la route. Je lui demande de s’écarter et là il m’attrape le bras en me disant ;"Allons mon ami !" La suite ce fut de laroutine, enfin, pour moi. Mais j’étais assez énervé.


  • l’affaire DSK est un fake organisé par les services secrets américains , DSK était directeur du FMI il allait passer président de la France ce qui correspond à ce que la France gouverne le fond monétaire international , évidement grace à ce montage ou on nous a fait croire qu’un vieux quinca avait violé une noire , il sera évincé de la course à la présientielle française et il sera dans la foulée éjecté du controle du FMI , il sera remplacé par l’américaine Lagarde , que tout le monde pense à tord qu’elle (toujours) est française...


  • Et les violences faites aux hommes, pas de budjet !
    Pour punir le manspreading dans le métro, une russe leur jette de l’eau de Javel entre les cuisses. Voir vidéo virale sur BFMWC.
    Bon je sais c’est une fake new mais ça va donner des idées à ces furies.


  • Retirez tout de suite les mensonges sur Michael Jackson. Il a été prouvé qu’il était innocent.


Commentaires suivants