Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump : "La guerre commerciale a été perdue il y a plusieurs années"

Rencontre avec Poutine, relation avec les médias, santé économique des États-Unis : quelques extraits du meeting de Donald Trump le 5 juillet 2018 en Virginie.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 






Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2000892

    Le niveau de langage et de syntaxe est terriblement bas ! On dirait un instituteur qui s’adresse à une classe de CE2...

     

    Répondre à ce message

    • #2000931

      La langue de bois vous manque ? Écoutez les politicards français. Pourquoi faire compliqué, quand on on peut faire simple ?

       
    • #2000947
      Le 7 juillet à 22:20 par The Médiavengers Zionist War
      Trump : "La guerre commerciale a été perdue il y a plusieurs années"

      Il était animateur télé avant d’être président... Macron a côté, c’est le Roi-Soleil.....

       
    • Il parle simplement, directement, familièrement, pour être compris par tout le monde . Très supérieur à un petit maître sorti de l’ENA.

       
    • Trump est avant tout un chef d’entreprise qui a réussi dans le domaine de l’immobilier. Un peu comme Berlusconi et Tapie, c’est à dire assez doué en affaires mais aussi près à tout pour réussir, y compris monter un culte de la personnalité avec la complicité des médias.

      Ces derniers lui tournent le dos parce que, malgré son côté très à gauche sur certains dossiers (il a par exemple toujours soutenu le mariage gay, contrairement à Hillary Clinton), son opposition à l’ouverture des frontières et son nationalisme économique les enquiquine. Enfin surtout ceux qui tiennent les manettes.

      Trump est l’inverse d’un raciste, mais va le dire à la masse désinformée.

       
    • Vous devriez avoir honte de dénigrer ainsi les instituteurs. Allez enseigner à des CE2 et revenez ensuite faire la leçon à des adultes... petit nain.

       
    • #2001208
      Le 8 juillet à 13:54 par Francois Desvignes
      Trump : "La guerre commerciale a été perdue il y a plusieurs années"

      Vous devez aux instituteurs de savoir vous exprimer ici.

      Et les américains doivent à Trump de comprendre enfin le sens de la politique américaine.

      Enfin, seule la viande avariée a besoin d’être couverte par des épices, et donc seule le mensonge a besoin des artifices du langage.

      Vous voulez que je vous dise le fond de ma pensée ?

      Trump est français.

      A.France ne s’exprimait pas autrement : zero adverbe, zero emphase.

      La simplicité dans l’expression demande une très grande culture et une excellente maitrise du langage.

      La preuve :

      - Chez Macron ce que je viens de vous écrire donne ceci :

      " les éléments de langage à l’inverse de ce que votre cerveau baignant dans le Ricard peut imaginer, exigent pour leur plein développement syntaxique de pouvoir puiser dans un champ lexical sans cesse élargi, c’est brizitte qui me l’a dit"

      - Mais chez A France, Trump, et toute la grande tradition française, cela donne ceci :

      "La liberté c’est la liberté de dire que deux plus deux font quatre. Lorsque cela est accordé, tout le reste suit" (Orwell. 1984)

      Oui : Orwell est "Français". Trump aussi.

      Macron beaucoup moins.

      Et vous ?

       
    • #2001276

      À François des vignes et les autres....

      Peut- on douter du patriotisme de de Gaulle ? Non, bien sûr ; il s’exprimait pourtant dans
      un français parfait, qu’il fut assis en conseil des ministres, chez lui avec femme, enfants
      et petits-enfants ou bien encore à la télé devant des millions de ses concitoyens...

      si Trump s’exprime de la sorte, c’est évidemment parce qu’il a une basse opinion de ses concitoyens sinon il ferait l’effort de soigner ses discours. Le politiquement incorrect ne signifie pas forcément la baisse du niveau. Là, à l’entendre, il force le trait, limite son discours à 200 mots de vocabulaire ( ce que comprend un berger allemand bien dressé). N’importe quel observateur un peu honnête peut voir le ridicule et le grotesque de cette situation. N’importe qui, sauf les thuriféraires Français zélés de Trump !!!

       
    • #2001528

      Trump parle au peuple. Le niveau de compréhension de l’Étasunien moyen est celui de la 4ième. Comme tout ce qui est public aux USA, le système scolaire est pourri et le seul échappatoire est l’école privée, inaccessible pour la grande majorité. Notez que 20% des Étasuniens sont analphabètes. Si on ajoute les analphabètes "fonctionnels" le taux monte à 33% et il faut garder à l’esprit que ceux qui savent lire ne lisent pas nécessairement autre chose que le guide télé ou les catalogues d’automobiles.

      On me dira que le taux de littératie n’est pas tout mais c’est néanmoins un marqueur important de l’état d’une collectivité. À cela s’ajoute les carences en géographie et histoire (les cours d’histoire traitent presque exclusivement de LEUR histoire).

      Je ne dis pas que tous les Étasuniens sont des ignares finis pas plus qu’il faille avoir un diplôme pour être une bonne personne. Certains iront à l’université et s’ouvriront aux autres peuples non anglo-saxons, mais cela n’est pas la norme et les jeunes de milieux modestes qui fréquenteront l’université en sortiront couvert de dettes avoisinant parfois les six chiffres.

      Il n’est donc pas étonnant que les USA pillent allègrement les talents dans les autres pays en faisant miroiter aux futurs candidats une vie "à l’américaine".

       
    • #2003276

      @Le King De Gaulle parlait exactement comme Trump et il avait une très mauvaise opinion de l’etablishment et de la Racaillepublique.

       
  • Et si Donald Trump, au final nous délivrait du mondialisme, de l’UE, ? S’il avait vraiment mis un coup de pied dans la fourmilière ? Trump outre Atlantique, Poutine à l’Est, et la fin de la dictature européenne ?

     

    Répondre à ce message

    • #2000948

      Si l’UE venait à imploser, il est probable que nos dirigeants nous feraient entrer dans une vaste zone de libre échange totale, peut-être pire que l’actuelle UE...

       
    • #2001050
      Le 8 juillet à 03:10 par Ça devient Chaud
      Trump : "La guerre commerciale a été perdue il y a plusieurs années"

      @Le king

      Exact, d’ailleurs ne jamais oublier que le ***vraie*** projet consiste à avoir une monnaie mondiale unique et ce uniquement électronique, finit le liquide, du coup l’euro et le dollars devront mourir d’une façon ou d’une autre pour être remplacés par une merde mondiale encore bien pire !

       
    • Le King

      De toute façon, l’UE implosera, le problème n’est pas de savoir si elle implosera mais quand ! Aucun État supra national ne perdure en réalité, l’UE n’aura été qu’une illusion pour les peuples et un enrichissement pour les oligarques mondialistes et la haute finance et spéculateurs de tous bords qui, une fois le pillage terminé s’en iront vers d’autres cieux financiers plus clairs, ce serait surtout l’occasion pour chaque Nation de reprendre les rennes de son destin si ce n’est pas trop tard mais il n’y aura pas le choix, n’oublions pas , la Chine, les USA, et tous les autres, sont des États souverains, contrairement à l’UE, ou plutôt la Désunion européenne, qui ne représente en rien un contrepoids mais est surtout l’objet de toutes les spéculations.
      ,

       
    • #2001179

      La fin de l’UE ne signifierait pas forcément la fin du mondialisme ! On a suffisamment bassiné les Européens avec la forte natalité africaine et le fameux « grand remplacement « pour qu’ils reviennent spontanément aux frontières nationales. Le monde a changé et nous ne reviendrons plus au monde d’avant...une autre UE signifiera une zone de libre échange cette fois véritablement planétaire ( le G7, en gros ) et une autre monnaie, planétaire celle là aussi. Les antiques souverainetés nationales appartiennent aux livres d’histoire, pour ceux que ça intéressé encore...

       
    • #2001876

      La fin de l’UE selon moi fera suite à une crise majeur du capitalisme planétaire due à la raréfaction des ressources planétaires.
      Des monnaies écrasées sous le poids sans cesse grandissant d’une dette cosmique.
      Et l’impossibilité de se cacher derrière une planche à billets trop productive.
      Ce sera alors l’implosion des valeurs acquises provoquant un tsunami sociétal qui balaiera le monde tel qu’on le connait.
      Il est urgent que cela se passe car notre sécurité ne sera plus assurée/défendue ce jour là par les bonimentaires en place.

       
  • #2000976

    Avec toutes les oppositions que Mr Trump a subi, depuis sa candidature, il a démontré que c’est un fin stratège. Il semble aussi avoir évolué - sans doute qu’étant Président des USA, il a eu la chance d’être "formé" aux informations dont le petit peuple est totalement ignorant.
    Bonne chose pour les Américains, qu’il veuille que les Américains soient tous plus riches : qui peut lui en vouloir ? Sans doute un 2eme terme pour Mr Trump.

     

    Répondre à ce message

  • Trump est populaire, sa politique fonctionne. De quoi faire enrager les nouveaux fascistes déguisés en arbres que l’on nomme "bobos"

     

    Répondre à ce message

  • #2001032

    Les chiffres qu’il avance sont aussi fiable que ceux de Francois Hollande. Par ailleurs les yankees nous volent nos secteurs clés de notre économie ET SURTOUT NOS CEVRAUX. Nos meilleurs ingénieurs...

    Rappelez vous la phrase de Mitterand avant de mourrir...

     

    Répondre à ce message

    • 100% d’augmentation d’activité en dollars avec des entreprises US dans mon entreprise depuis l’élection de Trump... Entreprise que j’ai délocalisée tellement la politique flamby / micron est avantageuse. Belle tentative de trollage de votre part...

       
  • Il est bien ce Trump, c’est demain que la France aura un PDT pareil.

     

    Répondre à ce message

  • Quand Trump réussira à vendre en Europe ses bouses General Motors qui consomment 15 litres aux cent km, merci de me le faire savoir.
    Le grave problème en Europe est que nos politicards carriéristes sont conditionnés depuis leurs scolarité en pro USA ou terrorisés par des pro atlantistes genre BHL.
    Notre place naturelle, géographique et économique est du coté de la Russie, du moyen orient ( hors Israël ), sans compter tout le potentiel dont on peut tirer partie du coté Amérique du Sud. Tous ces pays rêvent de se débarrasser du torche cul Dollar, et de ses lois cyniques d’extra territorialité.
    Il faut s’en débarrasser et c’est maintenant.

     

    Répondre à ce message

  • #2001227
    Le 8 juillet à 14:39 par Francois Desvignes
    Trump : "La guerre commerciale a été perdue il y a plusieurs années"

    Ça va précipiter la chute des marchés émergents.

    ça a d’ailleurs commencé en Asie

    K.L. a fait - 15% en un mois !

    Les Chinois rapatrient leurs capitaux

    La chute des pays émergents annonce toujours le krach des pays développés :le petit meurt avant le gros, mais le gros plus lourdement que le petit.

    Concernant le redéploiement de la politique américaine il faut se rappeler :

    - que les US ont besoin de matières premières qui se trouvent en Russie et non en Europe.
    - que la Chine reste leur partenaire "subsidiaire" et qu’ainsi tout ce que l’US pourra produire, la Chine n’aura plus vocation à le fournir.
    - l’UE ne produit rien que les US ne peuvent et sachent produire, et viole les accords de l’O.M.C en taxant les produits US

    Donc,

    L’ennemi n°1 c’est l’UE (elle est déloyale)
    Le faux ennemi (commercial) c’est la Chine
    Et le nouvel ami la Russie

    Il ne faut pas regarder Pekin.
    Ou Moscou.
    Il faut regarder Bruxelles

    L’intérêt objectif de Trump c’est de démolir Bruxelles.
    Dès qu’il aura trouvé un accord avec Moscou, Bruxelles, Macron Merkel seront morts.

    L’accord avec la Chine, il existe déjà et se résume en une phrase : qui est prêt à payer combien pour le contrôle ou le partage du Pacifique ?

    S’il y a un partage, ce sera la paix.
    Sinon, à terme, ce sera la guerre pour le contrôle.

    la Chine et les US souhaitent le partage : personne n’exige l’exclusivité sur le Pacifique.
    C’est comme cela qu’il faut interpréter la réconciliation de Ping Pong avec le diable américain lors de sa visite à Singapore : coucouche panier dixit Beijing.

    Non, le maillon faible, la victime expiatoire, ça pourrait bien être l’UE.

    Qui aime l’UE ? Fût-ce de manière intéressée ?

    Absolument personne.

    La Russie a intérêt à l’explosion de l’UE : elle pourra recommencer à commercer avec un ou plusieurs pays et ainsi rompre encore davantage son isolement.

    La Chine a intérêt à l’explosion de l’UE : il vaut mieux négocier 27 fois avec 27 petits qu’une fois avec un gros et tout ce que la Chine pouvait espérer de l’UE , elle l’a déja obtenu.

    L’US a intérêt à l’explosion de l’UE : il pourra ainsi se fermer à son concurrent allemand et s’ouvrir à ses autres clients dont son client français.

    Celui qui a un gros gros problème : c’est l’UE.
    C’est le maillon faible

     

    Répondre à ce message

  • Trump dit : "Nous avons perdu la guerre commerciale,il y’a plusieurs de
    ça plusieurs années". Jetons un bref coup d’œil sur l’histoire récente.
    Depuis la fin de la dernière guerre,l’oligarchie de l’empire états-unien a jeté toutes ses forces dans la guerre contre l’URSS et la Chine maoïste,dans le but de les faire basculer,eux et leurs alliés, dans le"libéralisme". Toutes les grossières manœuvres,toutes les supercheries,toutes les variantes de corruption des concepts les plus nobles,tels la LIBERTÉ,les DROITS de L’HOMME ont été
    lancés ,honteusement,contre le bloc socialiste.
    Le loup oligarchique,se croyant être plus malin que les ex puissances
    socialistes,a comptabilisé la population du système communiste comme de simples consommateurs,chiffrés à plus d’un milliard d’individus. Ce
    loup oligarchique,dis-je,a découvert qu’il se débat dans le cauchemar,non d’un univers de consommateurs,mais de fins et brillants producteurs. Maintenant que les calculs du pitoyable loup qui,au lieu de se trouver devant un troupeau de brebis,se trouve menacé par une immense meute de prédateurs au moins aussi dangereux que lui,s’emploie à changer les"règles du jeu".
    L’Histoire n’amorce jamais de mouvement de recul. Elle donne l’illusion,de temps à autres,de reculer,mais juste pour mieux sauter...Quant à l’oligarchie,elle est frappée par une maladie incurable : l’amnésie. Au lieu de retenir des leçons que l’Histoire lui inflige régulièrement,il continue toujours ,après chaque échec cuisant,sa fuite en avant.
    Au final,si l’humanité ne balaye pas ce virus mortel,c’est elle - l’humanité - qui joue son existence même à cause de la folie du diable...

     

    Répondre à ce message

  • #2001246

    Ca fait presque du bien de l’écouter, à coté de nos traitres à la nation qui pratiquent la novlangue en permanence, l’inversion, le mensonge. Ceci étant, affirmer que les US sont la tirelire du monde dans laquelle tout le monde se sert il ne faut pas manquer de toupet, c’est plutôt le coffre fort de toutes les ressources volées à travers les conflits de l’armée us organisés par la cia ... pardon, la "protection" des usa offerte aux peuples opprimés.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents