Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Trump sur la fusillade au Texas : "La santé mentale est le problème, ce n’est pas une question liée aux armes"

La fusillade au Texas de dimanche va-t-elle relancer le débat sur la vente d’armes aux États-Unis ? Pas sûr. Car le président américain Donald Trump a estimé lundi que cette nouvelle fusillade, cinq semaines après celle de Las Vegas (58 morts), ne posait pas la question de l’encadrement des armes, mais celle de la santé mentale de son auteur.

 

« La santé mentale est le problème ici […]. Ce n’est pas une question liée aux armes », a-t-il déclaré à l’occasion d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo.

[...]

Un homme a tué 26 personnes dans une église du Texas en plein service religieux lors d’une des pires fusillades de l’histoire récente des États-Unis, qui a redonné de la voix aux partisans d’un plus strict contrôle des armes à feu. Une vingtaine de personnes ont été blessées. Les victimes sont âgées de cinq à 72 ans.

[...]

Comme lors de tant d’autres fusillades avant celle-ci, les démocrates ont profité de l’occasion pour renouveler les appels à un contrôle plus strict, une question brûlante dans un pays qui considère le droit de porter des armes comme presque sacré.

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

Voir aussi, sur E&R :

Comprendre les États-Unis avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Puisqu’on vous dit qu’il ne doit en rester qu’un...


  • À mon humble avis cela pose essentiellement la question de l’encadrement des armes qui intègre évidemment la question de la santé mentale des gens qui détiennent des armes !

    La quasi libre circulation des armes et sans contrôle des détenteurs est une aberration.

     

    • L’auteur présumé de la fusillade ayant déjà eu une condamnation n’était pas autorisé à porter une arme .
      Je suis pour la détention d’armes et pour la sanctuarisation du domaine privé . Le problème n’est pas l’arme, il est dans l’individu qui la porte . Exactement comme pour le GONCOURT 2017 , le problème n’est pas l’encre qui a écrit le bouquin .... .


    • Tandis que le contrôle très strict des honnêtes citoyens permet, comme en France, de ne jamais avoir de massacre à la Kalachnikov.


    • Jamais de massacre à la kalash peut etre pas non, mais deja ce sont des armes de guerre les kalash donc voir avec les militaires à qui elles ont échappé d’une part
      Ensuite, sauf attentat à forte odeur de false flags récents, non, des massacres de masse à la kalash c’est bien moins fréquent en europe qu’aux us
      D’accord perso avec le comm de base, sans encadrement strict le port d’arme c’est plus dangereux que salutaire.


    • En France il y a 1.224.000 millions fusils de chasse si on compte 1 seul fusil par chasseur. Il y a 201 450 tireurs sportifs qui possèdent souvent plusieurs armes. Dans les banlieues, il existe plusieurs millions d’armes de guerre dixit la police. Il existe aussi une quantité indéfinie d’armes de la 1ere et 2eme guerre mondiale planquées dans les greniers.

      La remise en cause de la possession des armes vient essentiellement d’une minorité qui veut imposer une dictature mondiale mais qui doit d’abord désarmer les populations et quoi de mieux que d’envoyer des paumés retournés par les méthodes du MI6 ou autre organisation paramilitaire pour flinguer des chrétiens en train de prier.

      Les méthodes des attentats fonctionnent très bien depuis longtemps pour faire avaler des couleuvres à la populace et spécialement les bonnes femmes avec leurs bougies, leurs roudoudous et leur coeurs dessinés sur les affichettes.


  • Et il a complètement raison ! Un flingue (ou une "arme" ) pour parler "correctement ! Ne fera jamais le moindre mal à personne rangée dans son présentoir et ce meme chargée !
    Ce qui fait qu’une "arme" (ou un flingue ! :D ) devienne à moment "T", dangereuse pour l’homme, ses propres enfants et ses voisins etc .... Bref pour autrui ! C’est à partir du moment où un gars qui n’a plus toute sa tete, ou un gars à qui certains services (secret, militaires et tout un tas de mecs dont le système "nerveux" a été saccagé, la personnalité a été complètement divisée, en autant d’entités, de personnalités nécessaires à la victime, pour supporter les traumatismes que ses programmeurs vont lui infliger, patiemment et leur faisant subir tout ce que le corp humain peut lui subir sans aucun souc, tandis que pour le cerveau le seul moyen d’y "survivre" est de lacher prise quand la douleur devient trop insoutenable, elle laisse la place à un "alter égo" qui souffrira à sa place etc etc tout ceci sans qu’aucune de ces personnalités "multiple" n’aient connaissance" chacune des autres !! Mais parfois le grain de sable vient gripper toute cette "belle" machine ! Ou bien une personne ...

     

    • " et ce meme chargée..."
      Heu... t’es sur... ? En général les armes se rangent dechargées. Il y a une raison a ça.
      J’espère que t’as pas d’gosses.


    • Oui mais enfin c’est la rencontre d’un fou et d’une arme. Tout le monde n’est pas sain d’esprit. Voilà. Alors que tout le monde ou presque peut acheter des armes ; D’où le problème dans l’ère du "progrès technique".

      C’est le même problème au fond que la bombe atomique. Quand on pourra acheter des bombes atomiques chez l’armurier du coin, les américains continuerons à défendre le quatrième amendement. Les fous, c’est eux.


  • Vaccination, Social Violence, and Criminality by Harris Coulter
    _ : The Medical Assault on the American Brain(1996)
    H.Coulter essaye de demontrer la relation entre vaccination lésant le cerveau et violence sociale

    Coulter étudie la relation entre vaccination, autisme, hyperactivité, allergies, maladies auto-immunes et difficultés d’apprentissage. Dans le domaine social, il suggère une relation entre les dommages neurologiques et le taux élevé de criminalité. » Dr Russel Jaffe, M.D., PhD

     

    • Fort intéressant, une thèse bien plus plausible que ce qu’on peut lire alentours à vrai dire.
      D’un point de vue plus "psy" dira-t-on, j’ai pu lire également que la société fabriquait des borderlines à tour de bras, par manque d’encadrement, manque de controle de soi et de ses émotions, ainsi que plusieurs autres facteurs.
      Cocktail explosif que tout ca, parce que des gens limites, je pense que ce n’est pas ce qui manque, sans vouloir porter de jugement trop hatif (et sans m’exonérer de ce même jugement aussi d’ailleurs)


    • Certains médicaments anti-acné sont accusés de provoquer dépressions, voire suicides. Exemple : le Roacutane.


  • Moins de nation égale un affaissement de la santé mentale et de la sécurité. Donc des réactions d’auto-défense. Suffit de regarder un vieux Charles Bronson des années 70.


  • Je n’irai pas jusqu’à dire que Trump soit un dissident ou à l’élever pour les USA à ce qu’est un Poutine pour la Russie ou un De Gaulle pour la France : mais il faut bien le dire, enfin en occident, un leader d’une grande nation a les pieds sur terre et n’est plus mené par le totalitarisme politiquement correct aliénant.


  • Cela dit , tous les attentats commis "sur des victimes innocentes" relèvent de la psychiatrie. Et dans ce cas on peut trouver des armes diverses (camion etc) un peu partout.

     

    • Exact mais pour les dirigeants hypocrites occidentaux, lorsque le débile mental a un nom moyen-orientale c’est un barbare et un terroriste, lorsque le tueur est blanc, c’est fusillade, un malade mental et de la violence contemporaine.
      De toute façon ces pauvres occidentaux zombifiés n’ont pas compris que leurs dirigeants n’ont pas finit de leurs en faire bouffer du ’’terrorisme islamiste’’ et de la ’’ violence contemporaine’’.


  • Analyse faite par Soral dans la vidéo du mois suite à la tuerie de Sandy Hook.
    En 2012 je crois


  • Hormis le fait que cela soit déclaré devant un représentant du pays qui a vécu les cataclysmes deux bombes atomiques et qui en dit long sur l’imbécile aveu. Le gros souci pour les USA dans les temps à venir, c’est à la fois : L’augmentation des troubles mentaux ajouté à l’augmentation de la présence des armes à feu sur leur territoire (lobbies). C’est plutôt l’addition des deux qui est explosive (deux fronts)...

     

  • Même une personne saine d’esprit peut tuer volontairement ou pas avec une arme.


  • Surtout que si on interdit les armes, va falloir interdire les camions....(entre autres)...


  • Les morts sont des inconnus, chrétiens en plus, donc tout le monde s’en fout complètement, c’est partout pareil.
    Dans un vaste territoire comme celui des E.U., avec des milliers de km de frontières, surveiller un trafic d’armes va coûter cher. Or depuis Ronald Reagan (1911-2004) et Margaret Thatcher (1925-2013), donc ça date, l’idée est d’appauvrir l’état par la subvention généralisée et l’exemption d’impôt de la classe dominante.
    D’où les dettes colossales qu’ont à peu près tous les pays.
    Et l’abandon de la mission de sécurité, sauf pour les puissants.


  • Oui, effectivement la santé mentale est le problème. La santé mentale de vos hommes et femmes politiques qui autorisent l’achat d’armes en boutique comme on achète un paquet de cigarettes et qui soutient coûte que coûte un petit état à 10 000 km de là, fauteur de troubles immenses dans le monde ; la santé mentale de votre armée, de vos soldats qui adorent massacrer les peuples pauvres et innocents, et exterminer des familles entières, détruire des pays ; la santé mentale de vos journalistes qui ont troqué la réalité contre l’imaginaire, le juste contre le faux ; la santé mentale de vos présidents croyant accomplir une mission divine alors qu’ils sont habités par le diable.
    Et je pourrais continuer encore et encore...M Trump, avant de montrer du doigt : l’autre, comme toujours, commencez par vous remettre en question vous-même, votre peuple, votre culture, vos élites, votre propagande. Votre poltique et vos stratégies. Ce n’est pas mal de corriger ses erreurs, ça permet d’avancer et d’être meilleur.
    Ce sera peut être un petit pas pour vous ; mais un pas énorme pour l’humanité.


  • Un bel exemple de véritable démocratie serait une autorisation de détention citoyenne d’armes, ainsi que des référendums ou votations...cela montrerait la confiance du pouvoir envers ses électeurs...


  • C’est effectivement une question de santé mentale. Mais quid de la santé mentale d’une nation dont sont issus 75% des tueurs en série de l’histoire ?


  • Il fait bien de parler de santé mentale en association au meurtre d’innocents, la nuance pourrait être dans le lien de causalité réciproque : la folie engendre le meurtre et le meurtre la folie. Qu’il aille dire ça aux vétérans du Vietnam et du golf. On ne peut en attendre plus d’un pays bâti sur quarante million de crânes d’innocents et dont la sève n’est autre que conflits et désolation.


Commentaires suivants