Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Lutte contre les délocalisations : Trump veut taxer les produits étrangers de 20 %

Extrait du 20h de France 2 du 6 novembre 2017.

 

 

Trump contre le capitalisme transnational ? Lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Bravo , voila un patriote pour son pays.....la France devrait en faire
    autant et pour ce faire sortir de cette Europe destructrice des nations .

     

    Répondre à ce message

  • Heureusement que le journal TV est là pour tout nous expliquer, avec ces speakrines, ces incrustes écrans et ces argumentaires de CM2.

     

    Répondre à ce message

  • Eh oui, les Américains protègent leurs industries et les Français à la ramasse , ça sert à ça les frontières et pour les Chinois c’est pareil, mais on ne le dit pas, les produits de luxe Français, comme le parfum est taxé de 30% en Chine .Pendant ce temps les Chinois nous envahissent de leurs produits et les Américains de même , et nous on délocalise à tout rompre pensant qu’en délocalisant on va augmenter les marges, et pour vendre à qui ? aux Américains ? mais non bande de nases, ils vont vous taxer de 20% et chez nous il n’y aura plus que des chômeurs, et bientôt on va se retrouver tous à poil. Pour AIRBUS va y avoir des baisé dans l’histoire, tous les montages des avions aux USA pour gagner en main d’œuvres vont être perdus en pièces à fournir venant d’Europe, elles seront taxées à 20% . Ce qui va augmenter le prix des avions .C’est beau le monde globalisé et les frontières ouvertes, il y en a qui vont vite déchanter.

     

    Répondre à ce message

    • #1835256

      "en pensant qu’on va augmenter nos marges"

      Qui ça "on" ? L’actionnaire ou le salarié ?
      Est-ce que ton plan d’épargne en action t’a rapporté plus que ton salaire ?

       
    • eh oui bien sûr les délocalisations c’est de la lutte de classes , c’est basique, et la "mondialisation" est le stade ultime du capitalisme.

       
    • Votre commentaire explique en fait très bien pourquoi on nous taxe de populistes. Le populisme serait d’apporter des réponses simples à des problèmes complexes (le peuple étant incapable de penser). Or, tous les politicards qui se cachent derrière ce slogan sont en fait ceux qui sont incapables de résoudre les problèmes, quels qu’ils soient. Ils nous en apportent la preuve tous les jours et depuis des lustres. Or, le populisme, c’est la logique à l’état pur. Un dirigeant qui ne fait pas de populisme ne peut être qu’un mauvais dirigeant, un incapable. Vous avez vu ce que le populisme de Trump fait aux USA ? Baisse du chômage, relance de l’économie.... alors, en bonne populiste, j’en redemande, mais en France, cette fois-ci.

       
  • J’ai vu la séquence au 20 heures de FR2. Et j’ai été étonné par l’attitude de François Lenglet, que je connaissais (d’après ses interventions) comme un adversaire acharné du protectionnisme. Je me suis souvenu des leçons qu’il dispensait régulièrement, non sans condescendance, quand on le confrontait à Marine Le Pen, qui réclamait en vain, un protectionnisme intelligent.

    Or, après l’annonce du projet de loi américain, sur l’instauration d’une taxe, le même Lenglet, dans un flegme que ne renierait pas un vieux british, rebondit fort opportunément, en se la jouant blasé. Il affirme que l’ Europe, pénalisée par sa politique de ne pas "discriminer l’étranger" est plutôt défavorable à ce genre de rétorsions. Mais il ajoute aussitôt, que le monde a changé

    et il admet enfin, sans la moindre gêne, que nous serions plutôt des naïfs, de ce côté de l’Atlantique.

    Il n’a cependant pas précisé, s’il comptait présenter des excuses à Marine Le Pen, ce grand... "spécialiste" de l’ Économie...

     

    Répondre à ce message

  • Bonne nouvelle pour son pays, moins bonne pour le nôtre. En espérant que cela nous oblige à appliquer le patriotisme économique chez nous....

     

    Répondre à ce message

  • #1835242

    Face à Philippot, l’actuel "président" avait soutenu, "qu’avec ses petits bras musclés" [sic], son adversaire ne pourrait pas taxer les produits chinois car sinon "nous n’aurions plus de portables". Alors là au niveau argumentaire, on en est aux malades mentaux !
    Et encore on peut encore vendre aux E.U., essayez en Chine, Corée du sud, Taîwan, Japon ! Avec ces pays, impossible d’avoir une balance commerciale autre que déficitaire. Chaque pays devrait faire de même, tiens.

     

    Répondre à ce message

  • Dans l’article :
    Le produit européen sera surtaxé, tandis que le produit américain ne sera pas “taxé”.

    Logiquement, il aurait dû dire "le produit américain ne sera pas surtaxé".

    Mais il fallait faire passer discrètement le parti-pris.

     

    Répondre à ce message

  • Je ne suis pas un spécialiste, si cette taxe rentre dans les faits, nous faisons quoi ?
    Il s’agit d’une déclaration ouverte à la guerre.

     

    Répondre à ce message