Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un membre de Facebook présente une facture de 350 000 $ à Zuckerberg

Olivier Auber, chercheur et artiste français, vient d’interpeller Mark Zuckerberg en expliquant au patron de Facebook les raisons pour lesquelles il compte supprimer son compte du réseau social.

 

Là où sa démarche est à la fois drôle et intéressante, c’est qu’il envoie à Mark Zuckerberg une facture censée représenter la valeur qu’il a permis à Facebook de générer — directement ou indirectement — sur son dos pendant les années où il a été membre du réseau. Une facture qui se monte tout de même à plus de 350 000 $.

[...]

Selon lui, chaque membre de Facebook réalise en permanence un travail invisible qui contribue à la valeur globale du premier réseau social mondial. Chaque mention, publication ou commentaire génère de la valeur et ne donne lieu à aucune compensation financière, au-delà même de ce que rapporte la monétisation des profils numériques des utilisateurs via la publicité et d’autres moyens.

[...]

Olivier Auber s’est amusé à calculer combien Facebook devrait verser à l’ensemble de ses utilisateurs s’il les rémunérait pour l’exploitation de leurs données personnelles et leur activité selon la méthode de calcul qu’il a mis au point. Montant de la facture globale : près de 350 000 milliards de dollars.

Lire l’article entier sur lesnumeriques.com

Facebook, pur organe oligarchique de surveillance et de contrôle,
lire sur Kontre Kulture :

 

Facebook ? Coups bas et surveillance, comme la CIA. Voir sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1891695

    avant qu’une personne ne demande des somme exorbitantes et utopiste à Facebook
    il serait qu’une association de consommateurs se réunisse et demande à ce que tout site ou chacun peut s’inscrire en deux clics puissent se désinscrire aussi facilement en deux clics également et la ce n’est pas utopiste car sur certain site c’est un parcours du combattant pour trouver la façon de quitter certaine applications dont Facebook je ne suis pas réseaux sociaux mais pour garder un lien avec une association d’ancien combattant j’avais ouvert un compte FB jusqu’au jour ou je me suis vu vanter l’achat de téléphone par une sorte de loterie et ce sans que j’en au courant car je n’ai aucun rapport avec cette chose ni de prés ni de loin( je n’ai même pas d portable )mais quand j’ai voulu quitter FC c’est quasiment impossible encore aujourd’hui je reçois des mail pour me demander comment cela se fait que je ne vais plus sur mon compte

     

    Répondre à ce message

  • #1891696
    Le 1er février à 11:04 par The Médiavengers
    Un membre de Facebook présente une facture de 350 000 $ à Zuckerberg

    Raisonnement débile. Les gens vont bientôt demander à se faire payer pour regarder la télé.

     

    Répondre à ce message

    • #1891732

      Ah ! Ah !
      Tu as raison. Facebook c’est un service "gratuit" dont nul n’est contraint par la force d’utiliser. Ce n’est pas non plus un secret que ces services "gratuit" utilisent nos informations pour faire du pognon...c’est en quelque sorte le prix à payer pour les utiliser.

       
    • #1891748

      Certes. Mais Facebook ce n’est pas la télé. La télé nous la subissons (et même, nous la finançons) tandis que Facebook est gratuit et INTERACTIF. C’est à dire que l’on peut - par ce réseau social - contribuer à retourner le système contre lui-même. A condition d’être un peu subtil.

       
    • #1891763

      C’est déjà le cas ! Des sociétés vous payent pour regarder de la publicité.
      La série Black Mirror (épisode 2, saison 1) donne un avant goût...

       
    • #1891764

      Vous êtes êtes bien en retard, les données sont le nouvel or noir comme on dit dans cette industrie. Ce sont les données des utilisateurs qui permettent de construire les algorythmes qui font leur fortune, le volume des données acquises pour se lancer dans d’autres industries en développant une intelligence artificielle dont la nourriture est justement ces données. Et en ayant ce volume immense de données en leur possession, les GAFA ont un avantage comparatif de folie face aux concurrents qui voudraient se lancer dans des secteurs où se développe l’intelligence artificielle.

      Chez les anglo-saxons, il se developpe de plus en plus l’idée que les données que l’on balance puissent être rémunérées ou alors que les réseaux sociaux soient considérés comme les services d’eau, et régulés dans le même sens. Ouvrez vous un peu...

       
    • #1892177

      Personne ne lit les CGU (conditions générales d’utilisations).... Quand on s’inscrit, on cèdes nos informations. C’est un contrat. Fin de l’histoire.

       
    • #1893945

      @emi erti
      Ce n’est pas un contrat, c’est une escroquerie ;)
      Et non ce n’est pas débile comme argumentation. A l’instar des vidéos (souvent débiles là je veux bien) postées sur Youtube et qui rapportent de l’argent, le contenu Facebook enrichi par les utilisateurs devrait rapporter également aux contributeurs (du moins les plus prolixes). Ou alors c’est tout le système de rémunération tiré d’Internet (et de la TV d’ailleurs) qu’il faut revoir... et là je suis d’accord, car être payé grâce à un système de complaisance entre publicitaires, annonceurs, et médias pour des publicités que personne ne regarde et qui ne génèrent au final que très peu de chiffre d’affaire à l’annonceur, là c’est scandaleux.

       
  • #1891712

    Quand c’est gratuit, c’est toi le produit !

     

    Répondre à ce message

  • #1891719

    Quand c’est gratuit le produit c’est l’utilisateur. Facebook pourrait lui répondre que leur réseau de milliers de serveurs, ainsi que touts les techniciens travaillant pour l’entreprise, sont mis á sa disposition gratuitement.

     

    Répondre à ce message

  • #1891731

    Facebook existe, parce que vous lui permettez d’exister .Si vous ne vous servez plus de ce moyen de communication , il n’existerait plus, voilà tout . Chacun est libre dans ce domaine, mais faut pas venir chouiner quand on vous entraine dans un terrain de jeu qui n’est pas le vôtre, mais le leur . Facebook est un piège à cons , bienvenu dans l’arène du voyeurisme , et du narcissisme .La discrétion est la meilleure des vertus..

     

    Répondre à ce message

    • #1891906
      Le 1er février à 15:19 par Je suis Alain
      Un membre de Facebook présente une facture de 350 000 $ à Zuckerberg

      Prenez un métro d’avance .... J’ai un compte facebook avec un pseudo pourri et une boite mail pourrie que je peux effacer en 2 mn et zéro ami(e). Ce compte ne me sert qu’à poster sur d’autres pages FB où des sites, des choses ou des commentaires intéressants, pas question de troller, mais tout est bidon, de l’adresse à la date de naissance.
      Mais même si je le supprime, Facebook garde toutes les infos et si je souhaite refaire mon compte, il me retrouve tout l’historique car RIEN n’est supprimé.
      Vous avez tout balancé une fois ? alors vous êtes dedans à vie.
      Par contre, maintenant que je suis sur VK, pas forcément mieux mais si ce sont de vrais russkoffs qui tiennent le réseau, ça me pose aucun problème de savoir que des russes détiennent des infos me concernant, même si elles sont bidons (évidemment) mais je m’y suis fait, enfin, des ami(e)s que je n’aurais jamais eu sur Facebook (Big Brother) comme, au hasard, Alain Soral, E&R, Dieudonné, Boris le Lay .... bref que des gens fréquentables, intelligents voir brillants pour certains et je ne crains aucunes formes de censures.
      Désolé mon petit Valérie Giscard-d’Estaing mais aujourd’hui penser moderne ne veut plus dire penser américain.
      Notre avenir est à l’est et nous devons nous tourner vers l’est pour sauver ce que l’on peut. Il suffit de sauter par dessus l’Allemagne (et par dessus Merkel si possible) puisque l’Allemagne est tout autant délétère pour nos intérêts que les Améwicains.
      Après chacun fait comme il veut. Mais si ça prend sur VK, je vire mon FB bidon et surtout, surtout, ne jamais laisser de trace ou réactiver son compte.
      Et ceux qui pensent qu’on peut être anonyme sur internet, humm humm, c’est beau de rêver mais c’est pas la réalité, et me parlez pas de VPN pour jouer au hacker, à moins d’être un expert des réseaux mais là c’est une autre histoire.

       
    • #1892008

      @ Je suis Alain,

      J’ai moi aussi un compte pipeau mais pourquoi, selon vous, le créer si c’est pour conclure que nul n’est incognito sur internet, ne serait-ce que grâce (ou à cause) de l’Internet Protocol que vous utilisez et qui, lui, est en lien avec votre matos/provider, lequel détient votre vrai blase : sauf si vous avez pris votre abonnement avec de faux documents. Et encore que : même l’un des anciens Présidents français ne s’est pas sorti de la traque des signaux électromagnétiques émis... Ça n’est pas faute d’être au courant lorsque l’on a été ministre de l’intérieur par deux fois, en préambule : et pourtant, la boulette...
      Pour ma part, le compte pipeau ne vaut que face au tout venant, face au troll à la petite semaine ; les NSA/CSS - CIA - DGSE/DGSI - Mossad - FSB - MI6/SIS pour ne parler que de ceux-là, sachant, elles, déjà ce que je vais faire après demain.
      Ainsi donc, tout dépend de « l’intérêt » que vous portez à la matrice et de quelle manière elle le considère. Mouton avec votre nom en propre, vous ne risquez rien, si ce n’est à acheter de l’obsolescence et à passer (perdre) votre temps. Dissident, vous avez deux choix : soit faire du bruit afin de communiquer avec vos congénères et vous connaîtrez les parfums de la 17ème (à minima), soit pratiquer l’entrisme.

       
    • #1892603

      @Sedeliam

      Bien sur, à part éviter de se faire stalker tout cela n’a pas grand intérêt. Il suffit d’un mail, d’un pseudo ou d’un commentaire et Big brother sait tout de suite qui est votre FAI et avec une commission rogatoire (si c’est encore nécessaire) la justice obtiendra tout ce qu’elle veut. Le VPN (prenez en au moins un qui ne garde pas de log) c’est bien gentil mais pour des choses mineurs, télécharger des "trucs" peu encore passer ou voir des vidéos youtube interdites depuis la France mais même avec un pseudo youtube on remonte à votre compte Gmail, google et chrome pour ceux qui sont toujours dessus, donc oui l’anonymat total et complet n’est qu’un fantasme. Déjà, tous les sites que vous visitez et qui disposent d’un bouton "j’aime" de Facebook permet de savoir que vous êtes venu sur ce site et ainsi tracer votre parcours vu qu’il y’en a de plus en plus et pas besoin de cliquer dessus. Le seul moyen d’avoir une machine ultra protégée contenant des données sensibles est une machine qui n’est pas connecté à internet, c’est con à dire mais c’est le seul moyen. Et même pas sur un réseau local avec un serveur/proxy/firewall, c’est tout autant illusoire. Et je passe sur Windows et compagnie qui installe des backdoors dès leur conception. Bref, on peut limiter quelques bricoles mais pas tout.

       
  • #1891775

    On savait que l’on bossait pour de moins en moins et même gratos. Mais FB rend tellement de service au gens désoeuvrés que ça les vaut bien..

     

    Répondre à ce message

  • #1891935

    Il est debile ce mec, à quand on demande à Soral de payer nos commentaires ?

     

    Répondre à ce message

  • #1891938
    Le 1er février à 16:02 par Pépé le Moko
    Un membre de Facebook présente une facture de 350 000 $ à Zuckerberg

    350 000 milliards de $ pour du commérage de pécore frustrée on-line ...

    Et des couches culottes pour les vaches ...

    Bienvenu dans le Kali-Yuga ( qui va encore durer 420 000 ans !!! )

     

    Répondre à ce message

  • #1891963

    C’est vrai que personne n’est contraint d’utiliser Facebook, c’est vrai que Facebook offre gratuitement ses services sans vous demander de payer cependant ce que nous montre cet homme qui a fait le calcul c’est que Facebook pratique une politique mensongère, cet entreprise vous dit seulement qu’elle vous offre un service gratuit mais ne vous dit pas que vous génerer pour elle une somme bien plus grande que celle necessitée pour payer ce service si Facebook n’était pas gratuit. Ce qui fait qu’ils doivent impérativement donner à chaque user disant 60% du bénifice brute qu’ils génère sinon c’est du vol.

     

    Répondre à ce message

    • A quel titre ? Pour avoir été assez con pour s"exposer dangereusement et raconter le vide abyssale de sa vie ? Jusqu’à preuve du contraire dans le système capitaliste il ya des comptes à rendre aux actionnaires, à ce titre la distribution des dividendes ce sera donc pour eux

       
    • #1893003

      @ia
      Ce qui est bizzare ici c’est que les clients sont aussi des actionnaires, ils contribuent par leur temps et leurs machines (c’est autant réel que de l’argent) et de ce fait ils attirent les entreprises de publicité à venir exposer leurs produits. Donc si on voit les choses comme ça oui les utilisateurs sont une sorte d’actionnaire ou peut-être des employés sans en rendre comptes.

      Mais si tout le monde sur Facebook demanderait à ce qu’il ait droit au bénifices Facebook ne serait plus le même et ça n’attirerait plus les publicitaires et commerçants, personne ne voudra afficher ses pub à des gens qui ne veulent utiliser Facebook que pour gagner de l’argent.

       
  • #1892292

    Encore un qui voulait vivre sans rien foutre comme Nabilla, juste en racontant des conneries sur fessebook et en achetant des bitcoins.

     

    Répondre à ce message