Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un site internet LGBT tente d’ériger le Prince George, 4 ans, en icône gay

Princesse Georgette ?

Un site internet LGBT britannique, Pink News, a publié un article qui met en avant le Prince George en affirmant dans le sous-titre qu’il était devenu une icône gay.

 

Il publie des photos du jeune garçon en train de s’émouvoir devant un hélicoptère comme le feraient tous les enfants de son âge. Pour appuyer sa thèse de l’icône gay, Pink News reproduit des tweets d’internautes qui disent notamment : « Pour moi, le Prince George est une plus grande icône gay que Boy George ».

D’autres tweets disent qu’il est l’icône gay de l’année ou bien espèrent ou prédisent qu’il va devenir gay.

Dans son article, Pink News ne voit rien de mal à ces commentaires. Il écrit même :

Les enfants sont nés avec une sexualité, et devraient être encouragés à la découvrir, sans qu’on suppose qu’ils soient hétérosexuels.

L’instrumentalisation et la sexualisation d’un enfant de quatre ans, par ce site LGBT, a déjà provoqué l’indignation de plusieurs sites internet tels que projectrepublictoday.com, ou bien dailymail.co.uk qui cite le politicien d’Irlande du Nord, Jim Allister :

« Sexualiser un jeune enfant de cette façon est totalement inapproprié. Prendre l’image d’un petit garçon et fantasmer sur lui comme étant une icône dont la vie est définie par le sexe est scandaleux et à vomir. »

Le Daily Mail précise que le PDG de Pink News, Benjamin Cohen, a dit qu’il n’avait pas l’intention de retirer l’article qui est, selon lui, une « taquinerie » et qui repose sur les commentaires de centaines d’utilisateurs des réseaux sociaux.

Retrouvez Alimuddin Usmani sur Kontre Kulture

Les vautours tournent autour de l’enfant,
lire sur Kontre Kulture

 

Le travail oligarchique d’hypersexualisation des enfants, sur E&R :

 
 






Alerter

41 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Les LGBT tentent d’ériger un gamin de 4 ans en sex-symbol ? (ce qui est le seul "symbol" possible à partir du moment où le critère déterminant est un mode de sexualité), ce qui fait explicitement d’eux une horde de pédophiles. C’est pas moi qui le dis c’est écrit dans mon livre de chevet le Petit Robert.
    Qu’on me foute tout ça en prison et que ça saute !
    (M’est avis qu’ils vont pas y faire beaucoup de café).

     

    Répondre à ce message

  • C’est quoi ce bordel ?
    Y a même pas moyen de laisser ce gamin tranquille ?
    Moi, je lui souhaite mon enfance à traîner avec mes copains quand on faisait des cabanes en coupant des branchages avec des Opinel qu’on avait volé chez "le Chinois ", qu’on faisait chier les voisins qui nous gueulaient dessus, on traînait dans les dunes, on allait pêcher, ou autre chose, mais dans tous les cas on rentrait tout sale et crasseux et on se faisait engueuler par nos parents pour nos conneries.
    Mais c’était quand même plus sain.
    Il y a sans doute toujours eu des pédophiles, mais à l’époque (vous pouvez me traiter de vieux con) quand ils se faisaient choper, y avait pléthore pour régler le compte, et ça finissait mal pour eux, ils ne revenaient plus jamais (j’ai personnellement assisté à des scènes violentes).
    Mais maintenant c’est cool, c’est fun, c’est la tolérance à la différence.
    Quelle bande de détraqués dangereux.

     

    Répondre à ce message

    • @Nono
      Je regrette un peu jadis, mais ça nous mène à rien. Et ce n’est pas la tolérance à la différence dont il s’agit, c’est pire. C’est simplement faire exploser le peu de lien qui nous reste avec la famille, la patrie, nos religions traditionnelles, rendre complètement esseulé un individu face à un système politique en le cloîtrant dans un genre ou faux genre d’une identité sexuelle librement choisie, comme si on pouvait décider de son sexe avant la naissance, pour peu qu’on laisse faire la nature. En fait, Il s’agit de ne plus s’adresser à nous en tant que citoyens avec une identité plus au moins partisane s’exprimant sur le bien fondé ou non de nos lois et des projets de sociétés, nous devrions plus nous identifier comme de nos jours à une nation, la finalité de ce merdier est de nous rendre sujet à une telle ou telle autre multinationale ou je ne sais quelle puissance financière industrielle. les patries devront laisser la place à la puissance de l’argent qui définiront notre appartenance à ces groupes indutrialo-finaciers comme notre future identité. On n’est très loin de la simple tolérance ou non.

       
  • Y’a des baffes qui se perdent

     

    Répondre à ce message

  • « Sexualiser un jeune enfant de cette façon est totalement inapproprié. Prendre l’image d’un petit garçon et fantasmer sur lui comme étant une icône dont la vie est définie par le sexe est scandaleux et à vomir. »
    Jim Allister.
    Rien à rajouter à cette phrase digne et néanmoins exprimée d’une façon diplomatique,sexualiser des gosses prépubères,qu’ils aient quatre ou douze ans est une abomination,que les archanges en personne nous viennent en aide car les temps à venir s’annoncent plus que troublés...

     

    Répondre à ce message

  • La légalisation de la LGBT(P) = (P)édophilie est en marche de normalisation.
    et avec la nouvelle Loi sur la discrimination à caractère Homophobe-sexualisme - il va devenir de plus en plus coûteux et interdit de les dénoncer - cette mise en scène annonce la mise en place dans les jardins d’enfants du futur : véritable pépinière pour pédophiles diplômés des Grandes écoles de la sodomie !

    si les parents(ultra-médiatisé) de cette enfant ne réagissent pas á l’utilisation propagandiste international de la photo de leur enfant pour mettre en avant un tel but : on peut se poser des question ?

    Ce sont les enfants en bas âges qui sont pris maintenant, comme figure de proue et symbole de la sexualité libre sans limite, sans valeur morale...

    La nouvelle valeur montante à normalisé étant du sexe à gogo dans tous les sens, à tous les âges - Sodom(i)e et Gomorrhe, protégé et légalisé par des Lois anti-discrimination des droits sexuels. pour cela rien de tel que des enfants innocents sans aucun recul face à la vie qu’on leurs prépare... (être de la viande fraîche et tendre à consommer dès le plus jeune âge)

     

    Répondre à ce message

  • A noter : https://www.theguardian.com/media/2...
    "Prince William has become the first member of the royal family to be photographed for the cover of a gay magazine" début 2017.
    Traduction : Le prince William a pour la première fois dans l’histoire de la famille royale, posé en couverture d’un magazine "gay".
    Ce lobby s’est cru propriétaire de la famille.
    William, par docilité ou chantage, a donc un peu embarqué son gamin dans l’affaire. Ne pas oublier que le lobby gay est particulièrement acharné dans l’exhibitionnisme et la prise de possession.
    Espérons que le petit ne soit pas circoncis. Il ne fut pas un bébé très souriant. Lady Di avait refusé que ses deux garçons le soient. Le furent-ils par la suite ? Kate n’a peut-être pas eu la même force ou capacité ou volonté de refus.

     

    Répondre à ce message

  • #1783799
    Le 13 août à 12:19 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un site internet LGBT tente d’ériger le Prince George, 4 ans, en icône (...)

    Observez les LGBTQ/etc... dans les quartiers "branchés" des grandes villes, qui ne sont que des lieux consuméristes de pacotilles, et non de Culture :
    ce sont des individu-e-s avec un comportement très infantile.

    Le coup du Prince George, je ne crois même pas que ce soit de la pédophilie, au sens où on l’entend ici.

    Et c’est peut-être encore pire, parce que plus diffus, plus "acceptable"... plus "fun".

     

    Répondre à ce message

  • #1783988

    Benjamin Cohen ? On comprend tout......

     

    Répondre à ce message

  • Sous prétexte de ne pas l’obliger à supposer qu’il soit ou deviendrait hétéro, il faut lui insuffler l’idée qu’il est probablement gay ? ou trans ? ou inter etc ?

    Pour battre un "arbitraire" de génétique naturel (le genre) il faut donc imposer la préexistence de l’autre et forcément dominante bien sûr, au nom de "la liberté de choix" ?

    totalement logique...Et tout ceux qui nous entourent disent, meuh non ce débat n’existe pas, c’est des sujets anecdotiques...ou bien "complotiste !"

     

    Répondre à ce message

  • Toujours les mêmes déviants. Plus besoin de regarder les noms de famille, on gagne à tous les coups les yeux fermés.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents