Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Une probable affaire de rituels pédocriminels en cours d’étouffement en Angleterre

Deux enfants de 8 et 9 ans ont expliqué à leur mère que leur père les avait violés et avait tué un bébé devant eux, avec d’autres adultes. Leur mère s’est rendue à la police munie de plusieurs certificats médicaux, mais étrangement les flics ont vite bouclé l’enquête, estimant qu’il n’y avait pas de preuve. Et comme dans l’affaire du Var, les enfants ont été placés, largement privés de leur mère, et ils ont fini par se rétracter.

D’après les récits des enfants, le père serait un des meneurs d’un groupe satanique actif au Nord de Londres, un quartier friqué à 5 km à peine de Westminster où opérait le réseau pédophile des politiciens. Ce que disent ces enfants peut sembler énorme, incroyable même, mais je commence à avoir trop entendu le même genre d’histoire, y compris en France, pour rejeter cette histoire.

En effet, le récit de ces deux enfants est très ressemblant à ce qu’on déclaré les trois enfants de l’affaire du Var, que certains appellent l’affaire Amidlisa. Dans l’affaire d’Hampstead, on n’en est pas, du moins pas encore, à parler d’actes de cannibalisme, ni de tortures d’enfants à répétition.

Comme dans l’affaire du var, c’est suite à des violences du "père" que la mère, de nationalité russe, s’en est séparée. Mais les perversités de ce dernier ont été crescendo jusqu’à des viols collectifs de type rituel, avec meurtres d’enfants.

Depuis longtemps, la mère avait aussi noté des signes de mal être, de grande tristesse, quand ses enfants revenaient de chez leur père. Mais c’est seulement en août dernier, au retour de vacances chez lui, qu’ils lui ont parlé de ce qu’il se passait.

Elle a été dénoncer les faits à la police début septembre, et six jours plus tard les enfants ont été placés en foyer. Dans l’affaire du Var, il n’a même pas fallu 24 heures.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • J’imagine que certains vont se scandaliser, mais j’ai une question a là maman :
    sur quels critères avez-vous choisi le père de vos enfants ?

     

  • Il n’y a rien de plus abominable que de s’attaquer à l’enfant et de briser sa vie. Il semblerait que le problème réside dans le silence obligé lié à la franc maçonnerie.
    Quand on sait que nombre de magistrats en font partie...il est évident qu’ils ne peuvent que se protéger mutuellement....les innocents et leur famille n’ont droit quant à eux à aucune protection, faisant partie d’aucun réseau puissant.
    Ce sont déjà les dérives et rituels de la FM qu’il faut attaquer pour détruire cette toile d’araignée qui fait tant de victimes innocentes. Plus élevé le degré de soumission dans la franc maçonnerie, plus grand le degré de violence et de bestialité pour soumettre le plus innocent entre les humains pour sa pureté.


  • Quelque chose m’a toujours intrigué dans les affaires de réseaux satanistes : comment les membres sont cooptés ? Ici, comment peut-on avoir un réseau pratiquant des rituels sacrificiels composé de parents d’élèves, de profs, d’un curé ? Si le père est le chef, comment il amène d’autres parents d’élève et tout le personnel à violer ses enfants ? Comment tu amènes un curé au satanisme ? Je trouve ça fou.

     

    • C’est vrais que demander ça de but en blanc, ça jette un leger froid dans les soirés...


    • Les rituels sacrificiels et toutes ces conneries c’est du folklore, tout ce qui intéresse ces déchets démoniaques est de massacrer des gosses, c’est la jubilation de la brute sadique contre le faible. Le noyau du réseau doit être une secte sataniste (des vieilles familles de dégénérés diaboliques) mais les sous-merdes autour ne sont que des détraqués et/ou des friqués.

      Un curé ne devient pas sataniste, c’est le sataniste qui se fait passer pour un curé.


    • C’est toujours par un glissement progressif que l’homme tombe dans les pires turpitudes.

      Dans ce genre de cas, ça commence probablement par des soirées arrosées où se glissent des prostituées plus ou moins entreprenantes, prostituées qui rajeuniront jusqu’à être mineures. L’alcool, la drogue et l’effet de groupe aidant, on assistera sans nécessairement le vouloir à des pratiques toujours plus brutales, avant d’être amené à y participer soi-même.
      Une fois ferré, il y a la garantie du scandale qui empêche de faire marche arrière, voire la menace de mort. Il ne reste plus alors le choix que d’être bourreau ou victime.



      Les rituels sacrificiels et toutes ces conneries c’est du folklore



      Ce qui m’a fait abandonner cette opinion, c’est qu’un rite qui perd son utilité finit par devenir une simple coutume, avant de disparaitre complètement une fois son sens oublié.

      Le paganisme a disparu en Occident, mais nos élites pratiquent encore ses rites les plus abjects. La seule façon d’expliquer la survivance des pratiques sacrificielles c’est de postuler que le rite a en lui-même une utilité, un effet, qui garantit sa pérennité.

      Ma conclusion fût toute simple même si difficile à admettre au départ :
      Ces rites sont encore pratiqués parce que les entités auxquelles ils s’adressent existent réellement et gratifient leurs adeptes d’avantages sensibles. Les personnes impliquées bénéficient de coïncidences et d’intuitions démoniaques leur amenant gloire, sexe ou fortune, comme il arrive aux anges d’inspirer les justes pour leur éviter quelque malheur et les faire progresser en vertu.


  • C’est insupportable ces "ordres" qui viennent toujours des mêmes et qui stoppent net les enquêtes.

    Ce sont tous des pourris ces auto-proclamés "élus".


  • Autant je ne suis pas un partisan de l’utilisation de la violence systématique, autant dans ce type d’affaires plus effroyables les unes que les autres, je ne souhaite qu’une seule chose : la mort, lente et douloureuse, de ces monstres qui osent s’en prendre à ce qu’il y a de plus sacré et de plus innocent sur Terre : l’enfant.
    Il apparaît évident que la justice est impliquée et donc ne fera rien pour arrêter ces réseaux satanistes, c’est donc au peuple de s’en charger. Aucune pitié pour ces personnages.
    Par ailleurs, bien que des affaires similaires aient malheureusement lieu partout, pourquoi y-a-t-il une telle concentration de tarés en Angleterre ?

     

  • 1.400 mineures blanches ont été abusés sexuellement pendant des années dans une ville de Grande-Bretagne par des hommes d’origine pakistanaise . . .
    pourquoi personne n’en parle ???

     

    • Réponse : parce que c’est pas "politically correct"....Ah ! Ah ! Ah !

      Je connais personnellement une japonaise, qui a failli se faire enlever par un gang de quatre de telles
      crapules, en pleine soirée, dans une rue de Londres, et n’a du son salut qu’à l’arrivée in extremis de la police.



    • pourquoi personne n’en parle ???



      On ne parle que de ça au contraire ! Et quelque temps seulement après (pur hasard là encore) le "nous sommes tous Charlie" et « l’occident est attaqué par des crapules du tiers-monde » ! Si on lit bien, officiellement et pour les mass-médias les réseaux pédocriminels sont uniquement organisés par des pakistanais, des immigrés, et/ou des prolo ... Les hautes sphères du pouvoir, elles, ne sont bien entendu jamais concernées, et toujours lavées le cas échéant (cas Dutroux, Baudis...etc). En Novlangue on appelle cela « Indépendance de la presse » et « démocratie » :)


    • @ Iskandaar

      Tu dois noter que Baudis a été intégralement blanchi, au terme d’une longue procédure. Quant à moi, j’estîme donc qu’il est très hasardeux de l’accuser ainsi. Il a été laminé par cette histoire, qui a sans doute raccourci sa vie. Une tragédie pour un innocent.

      P.S. sonnyboy13 a entièrement raison, on a à peîne parlé de cette monstrueuse affaîre d’oûtre-Manche. Je suis tombé dessus tout à fait par hasard. Ces ordures n’ont pas vu de problèmes "d’incompatibilité
      religieuse", pour violer des mineures chrétiennes.


    • « Tu dois noter que Baudis a été intégralement blanchi, au terme d’une longue procédure. Quant à moi, j’estîme donc qu’il est très hasardeux de l’accuser ainsi. Il a été laminé par cette histoire, qui a sans doute raccourci sa vie. Une tragédie pour un innocent. »

      « intégralement » ? Vraiment ? Mais que valent les procédures officielles… On sait bien que l’institution judiciaire n’est pas fiable (notamment car infiltrée).
      En ce qui concerne le cas Dominique Baudis, justement, son innocence n’est pas claire ; pour réfléchir à ce sujet, voir ce qui suit :
      1) http://www.egaliteetreconciliation....
      2) http://www.egaliteetreconciliation....


  • il serait temps que quelqu’un parmi nous (avec un look bien tordu) infiltre ces gens là, filme leurs saloperies et mette le résultat (visages des prédateurs non floutés) en ligne, distribution tous azimuts. Les Antigones ont bien infiltré les femen pour savoir ce qu’il s’y disait, ce qui s’y faisait. La parole de gamins ne sera jamais prise en compte. Ni celle d’un dissident for that matter. Pour les crétins il faut des images avec du son comme pour Con-Bandit chez Pivot : "il faut être honnête, lorsqu’une petite fille de cinq à six ans commence à vous déshabiller...". Même ça c’est pas gagné car les mêmes qui nous imposent le "Devoir de mémoire" pour leur mythologie s’autorisent le "Droit à l’oubli" pour leurs saloperies.


  • Je ne crois absolument pas les propos de cet homme. Il est d’ailleurs très intéressant de voir le langage corporel
    de celui ci. Je pense que nous avons dépasser
    les limites du respect de la vie de chaque personne sur cette terre et que ces propos me donnent envie de vomir. Je et nous sommes impuissants devant face a de tels propos irresponsables que la plupart des gens prennent pour la vérité. J’irai même plus loin il me fait pitié car un jour il devra rendre compte de ce qu’il a fait ou alors il est bourré de cachetons pour ne pas sentir ce a quoi il participe !!!


  • Aucune enquête n’a eu lieu pour le meurtre du bébé ?
    Les enfants violés ont-ils été examinés par des médecins ?
    Cela semble tellement invraisemblable.
    Que font les politiques ?

    Pourquoi les médias ne dénoncent-ils pas ?
    C’est quand même très grave.


  • Le fait qu’il n’y ait même pas eu un début d’enquête prouve que le réseau est très puissant. Comment ces flics là peuvent penser que les gosses de cet âge peuvent inventer une telle histoire ?


  • Il n’y a plus qu’à signaler ça aux associations. Le plus possible bien sûr. Ainsi qu’aux droits de l’homme.


Afficher les commentaires suivants