Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Valéry Giscard d’Estaing regrette le regroupement familial !

Aujourd’hui, Valéry Giscard d’Estaing émet des regrets. C’est un peu tard !

 

En 1991, dans Le Figaro Magazine, il annonçait que « le problème actuel auquel nous aurons à faire face se déplace de l’immigration à l’invasion ». En 2018, dans la toute récente biographie écrite par Éric Roussel, il « regrette le regroupement familial » instauré sous son mandat en 1976.

Petits rappels. En tant que ministre de l’Économie et des Finances de Georges Pompidou, de 1969 à 1974, il participa à l’élaboration de la loi de 1973, dite loi Pompidou-Valéry Giscard d’Estaing-Rothschild, laquelle interdisait à la Banque de France de prêter de l’argent à l’État – qui, jusques alors, ne payait pas d’intérêts sur les premiers 10,5 milliards de francs empruntés et à un taux très faible sur les 10 autres milliards –, obligeant ledit État à se tourner vers le marché financier à des taux bien supérieurs. Ce qui, en 2014, a valu à la France une dette de plus de 2 000 milliards d’euros. Cette loi, qui sera définitivement entérinée sous Mitterrand (traité de Maastricht, 1993), Valéry Giscard d’Estaing ne la regrette pas ?

Un an avant, 1972 : première loi portant atteinte à la loi sur la liberté de la presse de 1881, la loi Pleven qui, dans son article 1, punit de prison et d’amende toute personne qui, publiquement, aurait « provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine, appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Pas de regret d’avoir – solidarité gouvernementale oblige – ainsi limité la liberté d’expression ?

Mais revenons à sa première déclaration : il faisait quoi, en 1991, alors qu’il aurait pu avertir, agir, organiser, bref, stopper cette immigration de masse, criante aujourd’hui ? Président du Mouvement européen, président de l’UDF, il est resté les bras ballants ! Et pourquoi, depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui, ce silence assourdissant ? Vingt-sept ans ! Un silence qu’il vient de rompre, tout ça pour dire qu’en permettant le regroupement familial, il visait « le noyau familial tel que nous le connaissons et nous avons vu arriver des noyaux familiaux totalement différents », ce qui revient à avouer l’islamisation de la France. C’est bien la peine d’être aussi intelligent !

Hollande révélant la quasi-prochaine « partition », Collomb annonçant un probable « face-à-face » (que l’on pourrait traduire ainsi : « guerre civile »), aujourd’hui Giscard qui en rajoute une couche : pourquoi ces constats dont tous ces personnages n’ont cessé de vanter les origines, et qu’eux-mêmes, avec la plupart des médias, se sont évertués à minimiser, cacher, nier durant tant d’années ? Est-ce parce qu’ils ressentent si fort le point de bascule arriver qu’ils préviennent ainsi les Français dans un sursaut ? Croient-ils se prémunir d’une accusation de haute trahison puisqu’ils ont prévenu de ce qui semble un futur de plus en plus sûr ?

Une chose est certaine : par intérêt, lâcheté, indifférence, absence de patriotisme, ils n’ont pas voulu pratiquer le « mieux vaut prévenir que guérir »…

Le nonagénaire (92 ans), donc, a des regrets. Nous aussi ! Et des remords, non ?

Voir aussi, sur E&R :

Prolonger l’article avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.


  • loi de 1973 et prise de pouvoir par la banque
    32 897 visionnements



    https://www.youtube.com/watch?v=FTU...


  • C’est toujours a la fin de leurs vies ces confidences, montrant que sans lâcheté, partout dans la vie, on n’accede pas a des postes de pouvoir.

     

    • C’est surtout qu’il s’en mord les doigts depuis que son fils Henri s’est fait dépouiller par des roms. Qu’il aille au diable cette vieille carne !!!


    • Le fait que son fils aîné a été agressé alors que cette élite était toujours épargnée agit certainement pour un autre regard sur la réalité que subissent les individus lambda...manipulés par la culpabilité et honte...par ceux qui se croyaient tellement supérieurs pour diriger la masse de moutons !! Le loup était dans la bergerie...


    • Ce vieux con coûte 2 500 000 euros par an à l’Etat, plus que le nabot (2,2) ou Chirac (1,5) car il faut une protection policière pour ses nombreuses propriétés !


    • bonjour je suis un algerien vivant en france , je suis venu en avion avec le regroupement familial , je me rappel tres bien pourquoi , car tous les salaires des "Chibanis (vieux)" partait au pays , c’est une loi des banques , lui l’ancien banquier de chez Rotschild , enfumeur de VGE. ca il ne dit pas dans son livre .


  • "Quand on a fait dans son pantalon, il est trop tard de serrer les fesses"
    JM Lepen


  • #2062158

    Ils ont tous des regrets quand la Faucheuse s’avance... ils savent que l’Enfer existe et que le Jugement dernier approche ! Quand on est jeune on est fou et on s’en fout, on signe n’importe quoi.

    Cela étant, s’il est encore au Conseil, il doit pouvoir encore influer sur le Pouvoir, non ? Ou au moins faire une sortie dans les médias ?!

     

  • Ce qu’il ne dit pas c’est que c’est Simone Veil qui l’a persuadé de prendre cette mesure en 1976, qui "complétait" la légalisation de l’avortement (de 1975), en vue du "grand remplacement" . Simone écrivit un jour qu’elle "éprouvait une étrange jubilation quand on lui communiquait le chiffre annuel des avortements ", elle dû éprouver la même jubilation quand on lui communiquait le chiffre annuel de l’immigration du fait du regroupement familial : c’était le même : 200 000 !

     

  • Qu’est ce qu’il a fait de bien Giscard ? Rien ! L’article le démontre . Récemment il s’est élevé contre l’escroquerie des éoliennes, mais on ne l’écoute plus, il est complètement discrédité . Pinay lui avait conseillé de se retirer de la vie politique en 1981, il n’en a rien fait, ce fat se croyant indispensable . Il fait encore un peu rigoler quand Gerra l’imite, c’est tout .


  • #2062181

    Il est toujours temps d’avoir des regrets surtout quand s’approche la fin inéluctable et ce qu’il y a derrière.
    Mais le vieil adage égoïste :"Après moi le déluge !" s’appliquera encore.
    Et le pauvre peuple français devra "faire" avec toutes ces décisions politiques prises dans l’euphorie du pouvoir et avec toutes leurs conséquences.
    Et après on voudra nous faire croire que c’est l’intelligence qui gouverne le monde. Si gouverner est l’art du possible c’est aussi l’art de prévoir les conséquences futures de ses décisions...

    Viktor Von Berg

     

  • Grace à lui on a quand même pu dresser un lien de causalité flagrant entre immigration massive africaine/maghrébine et décadence à tous les niveaux, la solution la plus adéquate reste la ré émigration car l’assimilation signifierait le métissage et les français de souches n’en ont pas envie.

     

    • "lien de causalité flagrant entre immigration massive africaine/maghrébine et décadence à tous les niveaux"
      Je gage que l’américanisation de la société francaise est bien plus impliquée dans cette décadence que toute l’immigration réunie me concernant.
      Beaucoup de ces immigrés ne se sentent pas francais, certes : ils sont américains dans les faits !
      Consuméristes, jouisseurs, sans scrupules quand il s’agit d’accumuler les richesses sur le dos des plus faibles, et j’en passe.
      Je me souviens des premières vagues d’immigration, maghrébines notamment : les parents bossaient, ne se plaignaient pas, avaient des principes quels qu’ils furent...
      C’est ensuite que les gosses leur ont échappé, drogué à la tv, à la vie et l’argent facile, au plaisir immédiat...


    • #2063467

      Tu vas me faire remigrer toi,je suis un métisse,alors que je ne parle pas la langue arabe et je n’ai pas envie de l’apprendre,ma défunte mère s’appelait Françoise et mes grands parents maternelles s’appelaient Gisèle et Charles,donc j’estime avoir un droit naturel et légitime à vivre à France,donc
      la remigration pas pour moi !Figure toi que j’aime la France,son histoire et sa culture,à bon entendeur salut !!!


  • Comme l’a dit le Pen à ce sujet, "ce n’est pas après qu’on ait chié dans son pantalon qu’il faut serrer les fesses" .

     

    • Il a dit "Ce n’est pas après qu’on ait fait dans son pantalon qu’il faut serrer les fesses."...
      C’est tout de même plus distingué !


    • Le Pen n’aurait jamais dit : "après qu’on ait..." car après "après que" on emploie l’indicatif et non le subjonctif. Or, "aprés qu’on ait" est un subjonctif. La bonne formulation serait "après qu’on a". Certes, cela sonne bizarre, on est tellement habitués à entendre un subjonctif après "après que"... Le Pen maîtrise PARFAITEMENT le français, jamais il n’aurait commis telle erreur.


  • ’’Valéry Giscard d’Estaing regrette le regroupement familial !’’...
    Le regret ne va pas être suffisant pour cette trahison du Peuple et de la Nation imposée dans l’hyperviolence. L’Histoire a déjà jugé cet imbécile qui a précédé un autre imbécile nommé chirac et leurs successeurs plus médiocres les uns que les autres, plus inconscients, méprisants, vindicatifs et on peut dire sur le fond, plus méchants les uns que les autres envers des compatriotes, pris en otages, insultés, menacés, phagocytés, colonisés avec leurs complicités actives. Non, les regrets ne vont pas être suffisants, lui et ces congénères seront jugés et punis de leur vivant ou à titre posthume et leur mémoire entachée de toute l’opprobre qu’elle mérite.


  • je trouve cela à la fois ironique, effrayant et amusant...
    L’arroseur arrosé en somme !

    Il faut savoir que VGE était pro algérie francais et s’opposait à de gaulle sur l’indépendance Algerienne. On dit meme qu’il avait des liens avec l’oas. Il a fallu toute la pédagogie et la patience du vieux Charlie pour explique à Giscard que si la France ne décolonisait pas, l’algérie s’étendrait un jour de tamanrasset jusqu’a Dunkerque à cause de la démographie et de l’invasion migratoire.
    Le problème de ce monsieur c’était son manque de vision sur le long terme. Son propre grand père était contre la colonisation de l’afrique, c’est dire... On fini toujours par payer les péchés de nos aïeux quoiqu’il arrive...

     

    • #2062483

      En décolonisant ce bon vieux Charlie n’a pas été lui-même très grand clerc non plus surtout en matière énergétique (gaz, pétrole, minerais). La démographie ça se maîtrise. L’immigration ça se contrôle et ça se limite. Il suffit d’en avoir la volonté politique. En attendant c’est la France qui s’étendait de Dunkerque à Tamanrasset et pas l’inverse ! Faudrait y retourner.



  • obligeant ledit État à se tourner vers le marché financier à des taux bien supérieurs.




    et pas que çà, cette loi interdit surtout à l’état de se financer lui même par l’emprunt public c-a-d par un emprunt à un taux fixe défini par lui même et ouvert à tout citoyen français : ce qui permettait à tout citoyen français de placer ses économies dans un placement sûr car à taux fixe et garanti par l’état et de participer à la construction du pays.
    cela aurait de plus permis à nos caisses de retraite de ne pas dilapider leurs avoirs (nos futures retraites) dans la spéculation sur les marchés boursiers ce qui se passe régulièrement depuis 1973, (idem pour les compagnies d’assurance, les collectivités locales etc))

     

  • Vilain récidiviste VG ( parce que il n’est pas plus "d’estaing" que bous, cet usurpateur a acheté sa particule !!!) !

    Loi de 1973
    Regroupement familial, et ...

    N’oublions pas sa saloperie de constitution européenne, que les peuples français et hollandais ont rejeté en 2005, et que le petit crapaud hongrois a fait passer par le congrès ( synonyme de réunions des traîtres de l’assemblée nationale et du sénat), en 2008 !

    Je pense que vous aller payer tout ça très cher Monsieur Giscard, et ces paiements ne seront pas infligés par de simples hommes, mais par la Providence.....

    A 92 ans, peut-être essayez-vous de vous repentir, en espérant éviter le pire.... ?

    J’ai bien peur qu’il soit trop tard !

    Vous verrez bien, l’heure approche, et ce n’’est pas une menace, ni même un souhait, juste une simple constatation d’une très forte probabilité biologique !

    Adishatz

    H/

     

  • Me souvient qu’avec le déferlement de roms des Balkans au début des années 90 on s’etait amusé avec un pote à écrire une lettre scandalisée d’une bourgeoise à Giscard via son groupe parlementaire. L’UDF de l’epoque nous avait répondu en nous promettant un grand changement grâce à... Schengen.


  • #2062218
    le 14/10/2018 par envolées-des-incultes
    Valéry Giscard d’Estaing regrette le regroupement familial !

    Ça n’empêchera pas les chiens d’aller pisser sur sa tombe. Enfin, je ne pense pas, vu la perte de civisme qui a résulté de sa décision . . .

    J’ai lu dans le canard régional que l’un des regroupés familialement avait poignardé à plusieurs reprises, après l’avoir séquestré, le nouveau petit ami de son ex, un de souche, et lui avait enfoncé un crayon dans le cul, obligeant à l’ablation d’une partie du colon, en plus des nombreuses opérations pour sauver ses poumons et ses vertèbres.

    Alors bon ... Les regrets ... Quand on a ouvert les portes à la barbarie, ça ne suffit pas. La nation ne connaît ni oublie, ni pardon quand elle est trahie.


  • Lui aussi , et déjà, était présenté comme le président le plus intelligent de son temps par les médias , tout celà parcequ’il était polytechnicien et énarque .Il fut je crois le président le plus nocif de la Vème. Clui qui a plombé durablement la FRANCE , tant sur le plan économique et financier ( loi de 1973 ) , sur le plan démographique et sociétal ( immigration et dépénalisation de l’avortement), moral( affaire Boulin ) etc.... curieusement, en voyant arriver choupinet, j’ai eu une impression de "déjà vu ", un remake, en pire, plus échevelé , de jeune président novateur , dont les conneries se font sentir durablement, et pires : ce sont les memes


  • #2062222

    il dit ça un peu avant de se barrer en s’étant bien gavé et nous laissant nous et les futurs generations dans la merde .

    si tu regrette balance du gros dossier et arréte de chialer, sert au moins à quelque chose .


  • Lui il aura vraiment fait mal à son pays ! Entre ses décisions en tant que ministre et président jusqu’à la retraite qu’on lui verse depuis 1981, c’est surement le politicien de la 5ème qui nous auras couté le plus cher. On a eu un paquet de traitre dans l’histoire de France mais lui doit être bien placé ! Espérons que de l’autre coté la facture qu’il aura a régler soit éternel.


  • Les Français ont voté...pour le regroupement familial et contre le seul politicien lucide des conséquences sur la société française.
    Ils n’ont donc pas à se plaindre de leur manque d’autonomie car dépendant de la culpabilité.
    Comme disait Bossuet : " Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. "

     

    • Vous voulez dire qu’il s’est fait élire sur base du regroupement famillial dans son programme, et que ce n’est pas venu après sans l’avis des francais ?
      Je ne connais pas sa campagne, j’étais trop jeune.. mais j’en doute
      A la base personne n’a élu sarko pour raser la lybie il me semble, c’est pourtant ce qu’il a fait.


  • Les faits gagneraient à être un peu détaillés : le regroupement familial est dû à Jacques Chirac et c’est Raymond Barre qui a tenté dès 1977 d’en suspendre l’application :

    http://www.conseil-etat.fr/Decision...

    Saisi par le Groupe d’Information et de Soutien aux Immigrés et les deux principales centrales syndicales de l’époque, le Conseil d’Etat a créé et érigé en principe général du droit le droit de mener une vie familiale normale.

    Tout part de cette décision datant de 1978 : VGE, bien que critiquable à maints égards, n’est pas seul en cause sur ce coup.


  • #2062256

    fidéle et silencieux avec sa bande d’escroc , mais "désolé" pour les bétises ..
    en gros avant de partir il légue la quintessence de son savoir et en trés court il confesse : "vous pouvez trahir des millions de gens , vous empiffrer , participer à toutes sortes de crapuleries et de crimes , l’essentiel et qu’a la fin vous "regrettez" ". vous dite dans un journal que vous "regrettez".

    il donne de l’espoir aux régiments d’enculés qui sévicent actuellement, et ça ,c’est classe de sa part .
    un jour eux aussi sentant le momment du grand saut approcher se souviendront du mot magique ..

    désolé mais là ça me saoule ces phrases de merdes .

    la loi de 73 tu es désolé aussi ?
    ouais , bon alors ça va ,c ’est cool , pffff


  • VGE sent-il son "dEstaing" final s’approcher à grands pas ?

    Il y a encore des curés en Auvergne pour les confessions et quelques actes de pénitence lui feront un grand bien au vu de toutes ses trahisons à la France.


  • #2062282

    Au moins avec Pompidou, tout était clair : les étrangers venaient en France travailler pendant un temps donné, puis repartaient dans leur pays dans leur famille avec le fric gagner à la sueur de leur front. Puis quand vint le règne de Valéry Giscard d’Estaing, le regroupement familial fut mis en place ! Aujourd’hui on en subit les conséquences, qui d’entre nous, chez les français de souche a des enfants, combien d’enfants ? Par contre les femmes voilées avec 7 gosses au marché au puces, bénéficiant du regroupement familiale et des aides pour chaque gosse mis aux monde, c’est l’arme absolue pour le grand remplacement !


  • Regretter de la part d’un ancien président ? Soit il perd la boule, soit il admet implicitement qu’il n’a pas décidé, soit il essaie de se repentir. Le mal est fait, pour des générations entières.


  • Deux heures moins le quart avant de voir Jésus le type a des regrets...

     

    • Comme c’est bien vu ! Il a peur d’aller en enfer pour nous avoir anéantis. Les pieds-noirs avaient cependant bien prévenu les Français de France.

      Tout repenti qu’est Giscard, il ne s’en tirera pas comme ça : on peut demander pardon mais aux yeux de Dieu on reste un hypocrite si l’on ne tente pas de réparer la faute.


    • Oui, cela devient récurrent. Chez VG-E tout sonne faux car il a cherché toute sa vie à collectionner les reconnaissances preuve de nombreuses carences. Donc, là, il prépare sa sortie pour tenter de laisser une image positive (mais frauduleuse) dans l’Histoire. Hommage aux Invalides et pourquoi pas une thanatopraxie et un mausolée place de la Concorde ?


  • Tous autant qu’ils sont , ils lèchent le cul du CRIF toute leur vie , et lorsque la mort frappe à leurs portes ils se mettent à battre leur coulpe ( "et dans cent ans aussi ? Et puis quoi encore ? " ) dixit Mitterrand , le sioniste repentit , quelques jours avant de rendre sa francisque au " grand maréchal " et voilà le descendant chuintant de Louis XVI (par l’escalier de service ) qui sort de son volcan pour dire " ch’ai fait une connerie " il pourrait même rajouter " et che vous emmerde " chachant qu’ il n’a plus rien à craindre ! Sans doute l’adage -" faute avouée est à moitié pardonnée " pousse-t-il tous ces esprits clairvoyants avant la confrontation finale à nettoyer quelques tâches d’infamie qui maculent leur beau CV !


  • Ils tapinent tous pour le système , mais sentant la fin proche , la dernière passe ils la reserve au grand architecte ! On ne sait jamais ? :"Ils croient se laver le coeur rien qu’en se lavant les mains "


  • Seul De Gaulle et Pompidou ont tenus bon contre cette communauté organisée. Ils ont bien travaillés dans leurs rôles de Président de la République !

    De 1969 à 2005, on peut distinguer trois périodes dans les relations franco-israéliennes : une permanence de mauvaises relations sous Pompidou et Giscard d’Estaing, puis une embellie sous Mitterrand et enfin des relations en dents de scie sous Chirac.

    Mitterand a détruit la France et a ramené Attali,Fabius,BHL,Kouchner tous ces monstres ! Aujourd’hui La France est devenue Israel puissance 10 ! Il faut une révolution sanglante pour détruire ce sionisme international et cette mondialisation ! Car même les institutions sont des collabos ! Je n’ai aucun respect pour ces institutions maconniques !

     

  • "Valéry Giscard d’Estaing regrette le regroupement familial !".

    Mais lui, personne ne le regrettera......


  • Il regrette le regroupement familial. Dans la foulée, l’académicien pourrait regretter aussi l’IVG ... ! Parce que c’est aussi sous son gouvernement l’IVG !

    L’addition de VGE et la facture de Simone vont être lourdes, très très lourdes et très longues à payer ...

    et là-haut, c’est pas avec l’argent de notre peuple qu’ils vont pouvoir les régler oh que non !


  • Le seconde stupidité de ce personnage prétentieux et finalement traître à la patrie et néfaste aux populations qu’il avait pour mission de protéger fût la loi fixant la majorité à 18 ans. Il se croyait "moderne"...Il a donc très logiquement été viré en 1981 par les jeunes électeurs "modernes" qui n’attendaient que cela. Il y a du Louis XVI ou plutôt du Louis Philippe dans ce faux noble. Jamais coup de pied au cul n’a été si bien administré.

    Mais le fameux "regroupement familial" était plein d’un arrière pensée. Il a été inspiré par des féministes francs maçonnes telles Simone Weil et Françoise Gaspard qui tenaient un raisonnement assez spécieux et qui prenaient les immigrés de travail à des orangs-outans. Le raisonnement était en fait le suivant.

    Le travailleurs temporaires en France ont nécessairement étant des mâles des besoins sexuels (ce qui était vrai) et n’avaient pas d’épouse comme sacs à foutre. Donc, de deux choses l’une : ou bien ils vont se ruer sur nos petits corps supposés charmants, ou bien ils vont obliger les autorités de la police des moeurs à "tolérer" des ... "maisons de tolérance". Horreur ! La loi dite "Marthe Richard était en péril.

    Et cette "loi" est une "pierre" sacrée dans le temple de la franc- maçonnerie française. Il fallait trouver un solution : ce fût de faire entrer les sacs à foutre en France en oubliant que ces sacs à foutre étaient des personnes et faisaient des mômes.

    Telle est la vérité jamais dite sur le "regroupement familial", qui en fait a détruit un système qui marchait très bien. L’industrie française avait besoin de main-d’oeuvre. Et alors ? Cela peut arriver. La France faisait venir des maghrébins pour un temps limité qui repartaient avec des sous dans leurs villages en faisant profiter l’économie locale. Tout le monde était content. Mais ... il fallait tolérer les maisons closes (et pas des "lounge" pour l’élite, c’est vrai) en France. Et la tolérance et la compréhension humaine, c’est pas le genre de la maison des Trois Points. Voilà l’origine de cette histoire. Giscard est un snob grotesque, certes, mais un snob admirateur de l’idéologie maçonnique et respectueux des interdits qu’elle pose. ...

     

    • #2062518

      Comme a dit un jour Roger Vadim :
      "Fermer les maisons closes, c’est plus qu’un pléonasme, c’est un crime !"


    • Pardons mais ici nous parlons de Simone Veil avec un V. Simone Weil avec un W c’est une autre Simone, pour qui je ne peux pas m’empêcher d’éprouver une certaine sympathie. J’ai survolé une biographie ("L’Expérience vécue de Simone Weil") et un jour je lirai peut-être directement ses écrits.

      Quant à Veil avec un V, au moment des manifs pour tous, en 2013, elle aussi avait exprimé des regrets sur sa loi sur l’IVG. Le parallélisme avec Giscard est frappant.

      En réalité, de mon point de vue, ces petites déclarations de repentance, aussi bien chez Veil que chez Giscard, ne valent rien. Ils n’y croient même pas eux-mêmes. Ce n’est que du petit rachat de conscience qui fait surface, la vérité étant qu’ils savent très bien que des instances qui leurs sont supérieures commandaient de faire voter telle ou telle loi à tel ou tel moment, et que si c’était pas eux qui s’en étaient occupé, ils auraient été vidés pour que d’autres le fassent à leur place. Cela dit, la différence de communauté d’origine qui sépare Veil de Giscard doit aussi être prise en compte. Veil, au moins, allait dans le sens apparent des intérêts de sa communauté alors que Giscard, lui, a vraiment été le larbin de service.


  • Loi de janvier 1973, je suis entièrement d’accord avec.....le fait que Pompidur est mort l’année suivante dans ce que j’espère avoir été d’atroces souffrances. Je n’aime pas les traîtres et ne me considère pas comme un ponte de la charité chrétienne.

     

    • @VIVACHAVEZ..........à te lire, qui pourrait penser le contraire ?!


    • On aurait pu prélever la totalité de l’impôt lors de la consommation finale, en pratique la vente au détail. Mais cette solution était dangereuse pour les finances publiques : la quasi-totalité de la collecte d’un impôt représentant une part considérable des finances publiques aurait été confiée à plusieurs millions de petits commerçants, d’artisans et d’agriculteurs, dont le contrôle par le fisc est souvent malaisé.

      Là se situe la plus belle invention de Maurice Lauré : au lieu de demander au dernier vendeur de verser à l’État la totalité de cet impôt de consommation, il a prévu que chaque entrepreneur intervenant dans le circuit de production puis de distribution (industriels, grossistes, détaillants, etc.) payerait l’impôt sur la valeur qu’il ajouterait au produit.

      La réforme de 1954 ne concernait que les grandes entreprises. Le plus difficile restait à faire : étendre la T.V.A. à des millions de commerçants, artisans, prestataires de service et agriculteurs. Cette généralisation de la T.V.A. fut réalisée, avec succès, par la loi du 6 janvier 1966, adoptée sur proposition de Valéry Giscard d’Estaing. Ce résultat, heureux, fut obtenu grâce à une concertation très poussée entre l’administration fiscale et les représentants professionnels puis à une dynamique campagne d’information auprès de tous les publics.

      Et la T.V.A. s’est aussitôt révélée être le meilleur impôt pour harmoniser les fiscalités indirectes dans la Communauté européenne qui venait de naître : en effet, sa neutralité empêche toute manœuvre destinée à fausser les relations commerciales à l’intérieur d’un marché commun. Elle a donc été adoptée par deux directives en février 1967. On peut soutenir que ce n’est pas l’Europe qui a fait la T.V.A., mais la T.V.A. qui a fait l’Europe.


  • Attention ! petit rappel, il y a une deuxième arnaque dans l’arnaque...

    il se trouve que l’on interdit aux français d’acheter la dette de leur propre état ! he oui, contrairement aux japonais par exemple la loi interdit aux nationaux d’acquérir (de financer) leur propre dette (leurs investissements) résultat : la dette de la France est détenue par des étranger... d’où l’asservissement encore plus grand.

     

    • #2062563
      le 15/10/2018 par Hi han fait la bourrique
      Valéry Giscard d’Estaing regrette le regroupement familial !

      Merci qui ? Merci l’europe, bien sur. Elle est la source de beaucoup de nos problèmes. Son ingérence devient insupportable. Présentée comme un garant de paix elle finira par nous entraîner dans une guerre civile ( ou non). Exigeons un référendum pour forcer la sortie de cette organisation douteuse .


  • Pourquoi blâmer VGE. Il a été mis là et a fait ce qu’on lui a dit de faire. SI c’était pas lui cela aurait été un autre banquier. Il a pris aucune iniative mais juste fait le job. Cmme ca il a pu ce taper des putes de luxes, des speakerines et autres ambitieuses. Même jeune il était pas très beau. Nous sommes des animaux ou évolué ou fous et nous voulons comme le lion se taper la meilleure lionne. Le faible lui il essaye de se taper ce qu’l peut. L’Ivg (Interrompre la vie des goys) c’est lui aussi alors. Non là c’est Simone Weil qu’a a été choisie pour qu’elle rentre dans l’histoire de la déshumanité. Enfin tant qu’on aura des élites on aura rien de bon. Rien de neuf sous le soleil pour les siècles et les siècles à venir. Amen


  • Giscard est un Bilderberg. Il a agit en connaissance de cause.
    Il a fait passer toutes leurs saloperies. Cette loi sur l’immigration, mais aussi la loi de 73 dite aussi "loi Pompidou, Giscard, Rotschild" donnant le pouvoir aux banques de nous endetter à mort. Son mandat a été marqué par de sales affaires : diamants de Bokassa, avions renifleurs.
    C’est pas avec quelques regrets qu’on va lui pardonner.


  • Encore un que la France aurait dû éviter, tant et si bien que les Français ont récidivé à tel point que maintenant nous avons le pompon , le Graal .
    Je veux bien que l’on puisse se tromper, mais aujourd’hui à ce point, c’est du masochisme, ou de l’inconscience .Ou les deux .


  • #2062712

    Bonne gueule à dénoncer les éoliennes, lui qui s’était payé les avions renifleurs.


  • Un de plus que l’histoire oubliera, des 4 anciens présidents c’est lui qui coûte le plus cher à entretenir à ne rien faire.Responsable aussi de la nucléarisation de le France,du remboursement par la collectivité de l’ivg par sa ministre Simone, etc...


  • #2062974

    "Le nonagénaire (92 ans), donc, a des regrets. Nous aussi ! Et des remords, non ?"

    Des remords ? Vous n’y pensez pas !

    N’avez-vous donc pas vu le blanc immaculé (ou virginal, comme vous préférez) de son nœud papillon d’Académicien ?

    Ces grands bourgeois ne sont bons qu’à collectionner les honneurs (fût-ce les plus frelatés, comme ceux de l’actuelle Académie ou de la Légion d’Honneur), à se marier à de riches héritières tout en prétendant, sur le tard, regretter l’amour qu’il n’ont pas connu avec une simple auto-stoppeuse (voir la romance écrite par Valéry sous le titre Le passage)...


  • La loi de 73,c’est lui....Pompidou savait depuis 72 qu’il allait mourir donc,le cadeau aux Rothschild,il pouvait s’asseoir dessus.. !!
    Il n’y a plus que Marie France Garaud pour savoir la vérité mais qui le lui demande ?
    Le regroupement familial,c’est Chirac...Et Giscard tenta en 77 d’y revenir avec la loi Stoleru puis abandonna sous la pression de la gauche et de groupes de pressions européistes !

    Le plus tragique,c’est que cette loi du regroupement familial fût faite en période de chômage aggravé..des coûts en plus qui ne dérangeaient pas cet ex ministre des finances.....Et puis rappelez vous qu’en 73,Boumedienne avait stoppé l’immigration algérienne à cause d’un fait-divers survenu à Marseille puis rétabli en 74 quand des garanties lui furent faite du dernier gouvernement Messmer....Le BTP avait grand besoin de main-d’œuvre....y’à qu’à consulter les annonces de France-soir de septembre 73...Que des offres jamais de demandes !!!


  • Ça montre bien une chose :
    - nos dirigeants et nos élites en général, sont des Imbéciles.

    Et à un degré d’analyse supérieur, ce sont des pantins, dans les mains de marionnettistes qui restent, eux, dans l’ombre et ont la véritable intelligence qui nous détruit et détruit la France.


  • Giscard co-auteur du traité de Lisbonne, qui étend la loi de 73 à toute l’Europe et trahit la volonté du peuple de France exprimée 2 ans plus tôt par référendum (suite auquel il déclara ne rien avoir contre les référendums à condition que le peuple vote comme on lui dit). Giscard créateur du programme Young Leaders en 1976. Giscard lauréat du prix Charlemagne en 2003.
    Il n’a aucun regret, tout se passe exactement comme prévu pour lui. Par contre, il ne veut pas que l’histoire le retienne comme un traître, donc il tente grossièrement de blanchir son image, c’est tout.


  • Une grande nation,comme celle de France,ne devrait pas attendre un
    invraisemblable mea-culpa des anciens responsables,en tête les présidents de la république,pour prendre connaissance des graves
    manquements de ces"responsables". Oui,on ne doit pas attendre ce problématique réveil de conscience de ceux que les braves citoyens ont choisi pour prendre soin de leur destin,et de celui de leurs descendants.
    Il est impératif d’inscrire dans le marbre de la constitution une disposition décrétant l’obligation d’organiser un référendum une année avant l’échéance présidentielle,dans le but de passer au peigne fin le bilan du président de la précédente présidence. Les lois votées,les prétendues"réformes",et toute initiative impactant en profondeur la vie des français sur le long terme,doivent constituer l’ossature d’un tel bilan. Un vote négatif aurait,pour conséquence l’annulation pure et simple de toutes
    les lois et les décisions irresponsables compromettant les intérêts supérieurs de la France ,mais aussi,l’interdiction absolue pour les futurs
    responsables de manœuvrer pour remettre ces errances dans les circuits. Bien évidemment,la réforme de l’audiovisuel et tout ce qui touche à la souveraineté nationale doit être soigneusement épuré des manigances
    des mafias qui abusent de la bonté et de la tolérance du peuple français...
    Au nom de quoi la nation française doit traîner éternellement le boulet des décisions qui entravent son élan vers un monde meilleur ?
    Imaginons les implications d’un tel verdict populaire depuis Pompidou à aujourd’hui :
    la loi pompidou-giscard,le regroupement familial,l’avortement,les privatisations,l’UE,OTAN,mariage pour tous,et j’en passe,tout cela sera soumis à la volonté populaire pour que le peuple ait le dernier mot,n’en déplaise à la mafia oligarchique.
    Boudha disait : Toi seul es ton propre maître. C’est de toi que l’effort doit venir.


Commentaires suivants