Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

Nous sommes en octobre 1981. La chaîne TF1, pas encore privatisée, mais déjà plutôt de droite, fait un petit effort pour se couler dans le moule social qui a changé la France suite à la victoire socialiste à la présidentielle en mai et aux législatives en juin, un véritable raz-de-marée.

 

Dans Les mercredis de l’information, le jeune Jean-Marie Cavada présente un documentaire sur l’état social du pays vu à travers une cité, celle des Canibouts à Nanterre (92). Oui, Canibouts, ça ne s’invente pas, quelque part entre caniveau et Canigou... Pour info, cette barre de 150 logements a été détruite en... 2016. Plus de 50 ans après son érection.

« Quand on est arrivé, parmi les premiers, en mars 1963, c’était encore en chantier autour, on avait les pieds dans la gadoue, raconte Fatima Taraï, 58 ans, entourée de ses filles. Des familles venaient des bidonvilles, nous, on venait de préfabriqués. Pour ma mère, c’était immense. » (Le Parisien)

Deux mois plus tôt, à l’été 1981, la jeunesse des banlieues lyonnaises avait inauguré les premières émeutes. C’étaient les prémices d’une catastrophe, que Jean-Pierre About, le grand reporter que l’on voit dans le reportage, sent monter et n’élude pas. Toutes les parties sont entendues, sur toute la longueur de l’échelle sociale, du Français de souche qui veut tirer dans le tas au jeune voleur qui se confesse en passant par les jeunes et les vieux qui ne se parlent plus. La fracture générationnelle, culturelle, ethnique, la totale.

Au-dessus de ce bordel plane le spectre du chômage industriel de masse qui touche en priorité les parents immigrés puis leurs enfants dits de deuxième génération. Les premiers n’ont pas été plus loin qu’ouvriers spécialisés dans la hiérarchie sociale, les seconds montrent un retard culturel trop grand par rapport aux petits Français blancs. Il est étonnant d’entendre ces paroles cash sur le retard scolaire des enfants d’immigrés : le politiquement correct (ou le mensonge) socialiste n’avait pas encore frappé.

Ensuite, dans l’analyse, tout est question de culture : certains diront que la maman arabe qui a deux fils en taule n’a pas le droit d’invoquer le « y a pas de boulot », en se fondant sur les familles françaises pauvres et nombreuses qui ne cumulaient pas tous ces problèmes sociaux. Mais il est clair que des centaines de milliers d’immigrés et leurs familles n’ont pas été arrachés de leur sol et de leur culture sans conséquences, et pour eux, et pour ceux qui les ont accueillis, de gré ou de force.
Les familles françaises qui le pourront quitteront à la première occasion ces cités qui deviendront de véritables centres d’accueil pour immigrés, abandonnant la fameuse mixité sociale pour sauver leur tranquillité, ou leur culture. Les autres resteront, ce sont ces vieux Français qui ne supportent plus les enfants d’immigrés. Et qui voteront FN en masse.

Quatre décennies plus tard, le problème des banlieues n’a pas été résolu : la greffe des « troisième génération » sur le corps social français n’est pas encore réalisée, il y a encore du rejet, de part et d’autre, et de nouveaux facteurs sont venus interférer dans l’assimilation que propose la France. Notamment la religion rigoriste, sans oublier la nouvelle immigration subsaharienne, plus difficilement assimilable encore que la précédente. Car avec le Maghreb, la France avait et a toujours des liens, malgré la guerre d’Algérie et les indépendances (Maroc, Tunisie).

Le problème des banlieues est donc loin d’être réglé. Comme toujours chez nous, on ajoute une nouvelle couche au mille-feuilles déjà compliqué. Si la France a eu besoin d’ouvriers dans les années 60 et 70, aujourd’hui elle n’en a plus besoin. Le secteur des services embauche encore, mais à des tarifs de plus en plus bas, et de manière de plus en plus dérégulée. Il est stupéfiant de voir des membres du gouvernement (actuel) prôner la nationalisation de clandestins qui vont clairement casser en deux ou trois les salaires de base de plusieurs secteurs : hôtellerie, restauration, bâtiment, aide à la personne.

Le modèle social français est à l’agonie, mais pas de lui-même : il a bien été saboté. Bonne lecture.

 

À problème politico-social, réponse politico-sociale,
lire sur Kontre Kulture

 

Les banlieues, qui focalisent toute l’attention, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

86 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est hélas la vérité


  • Très édifiant de voir ce documentaire, on comprend bien comment les graines ont été semées pour produire la situation d’aujourd’hui. De braves gens travailleurs dont les enfants, oisifs malgré eux, allaient ensuite étre poussés à la délinquance par le mitterrandisme. Rien n’est dû au hasard, qui sème le vent récolte la tempête.

     

    • Franchement même à l’époque la situation n’était pas différente que celle d’aujourd’hui... Peut-être que le problème était moins massif qu’à l’heure actuelle mais les phénomènes de délinquance, de séparatisme ethniques, ou de tensions intercommunautaires étaient déjà là.

      Il faut arrêter de dire que dans les années 80 les allogènes étaient mieux accepté des français parce que c’est objectivement faux, là où ils étaient présents il y avait des problèmes, depuis les choses se sont propagées à l’ensemble du territoire.

      Honnêtement si la situation est bien pire aujourd’hui c’est uniquement du fait que la population autochtone a été muselé judiciairement et subit la terreur politique par l’intermédiaire d’une sidération médiatique et intellectuelle, par le passé il était fréquent pour les français de faire comme les corses ou les allemands de l’Est, la moindre encartade avait pour effet de voir se produire des émeutes anti migrants ou des expéditions punitives, il est évident que dans la France soviétisé actuelle les allogènes se croient tout permis car ils ont tout les droits alors que les français se font réprimer au moindre mouvement.


    • @Mort de rire
      Ce que je dénonce dans mon message c’est le mitterandisme (SOS Racisme, éducateurs trotskistes enseignant la haine de la France dans les banlieues, radios subventionnées comme Skyrock propageant le modèle de la racaille etc.), qui a transformé une situation déjà problématique en catastrophe.


    • @Mort_de_rire
      Bien sûr que la situation était différente à l’époque. J’ai souvenir de mon père qui me disait qu’on pouvait facilement quitter un emploi pour en trouver un autre. Ces pignoufs avaient encore moins d’excuses qu’aujourd’hui pour casser les bonbons aux gens


    • More de rire

      Tout à fait, et cela ne me fait pas rire.
      Je peux témoigner que même dans les années 70 il y avait déjà de gros problèmes entre enfants immigrés et autochtones ( Marseille ).
      Les problèmes ont augmentés car le nombre d’immigrés à augmenté, c’est aussi simple que cela.


    • @Mort de rire
      Oui, avant l’arrivée des arabes et des noirs, en France il n’ y avait que des saints. Rien n’a jamais été volé, tout le monde avait la courtoisie comme mode de comportement etc..Même les prisons étaient vides, dis donc !


    • #2034802

      Pitchou,

      Preuve que nous avions assez de problèmes et de délinquants chez nous ! C’etait pas la peine de faire venir des millions d’immigrés en plus ! Tout le déclin que nous constatons depuis plusieurs décennies, qu’il soit intellectuel ou économique vient de ce mélange indigeste de peuples et de mœurs trop éloignées de ce que nous sommes. Non, l’immigration n’est pas une chance ! Et encore moins une richesse ou une plus-value. Elle nous tue à petit feu et empoisonne notre vie.


    • @Pitchou

      Il est vrai qu’avant l’arrivée des noirs et des arabes la France n’était pas encore devenue le paradis terrestre, il y avait il est vrai nombre de problèmes liés à la criminalité ou à la pauvreté, mais ce qui est certain c’est que dans eux elle aurait pû le devenir à terme.... Maintenant cela ne sera plus chose possible, il suffit de voir comment les conditions de vie se sont dégradés en Scandinavie avec l’arrivée des allogènes pour s’en convaincre définitivement, Tage Erlander doit vraiment maudire ses successeurs d’avoir détruit son Eden nordique pour en faire un cloaque interracial où vient se donner rendez-vous toute la pouillerie parasitaire du tiers-monde pour profiter du système social et tenter d’inseminer principalement par le moyen du viol le plus de femmes blondes possible.


    • @pitchou
      Et avant la guerre et la « libération », c’était encore plus vrai.


  • #2034382

    Pour moi, y a pas à dire, ce sont tous et sans exception,les gueux d’antan, des sans dents, les bas fonds de la société : sinon on ne les aurait pas mis ensemble dans des cages à poules et loin du regard pour les éviter et ne pas sen sentir mal à l’aise de leur existence !!!!

     

    • @FRANCE LIBERTE..........pas faux, par contre qu’est-ce qu’il est plaisant malgré tout de voir tous ces gens, les jeunes et les moins jeunes s’exprimer avec ce Français encore " qualiteux " et aussi avec cette pondération qui a malheureusement déserté notre pays ( c’était avant que Al Nosra fasse du bon boulot ), à commencer par ces élites mondialistes putrides...on voit des gens qui sont très loin de la méchanceté qu’on a vu apparaitre plus tard, pas encore de " tournantes " ni de salafistes pour emboucaner ces jeunes dont certains comme Saïd et ces copains ( le verbe en question et pas de gestes brusques de psychotiques tellement à la mode aujourd’hui ), et même le petit jeune de 14 piges, montrent une valeur humaine évidente, voire une certaine classe...quand je vois le comportement général qui s’étale de nos jours dans les médias, l’autre pouffiasse qui montre ses nichons, mon choix d’époque est vite fait, d’autant qu’en 81 j’avais 15 ans et que j’en ai gardé une douce nostalgie, tant au niveau général d’une France qui se tenait encore un peu que sur bien d’autres domaines, la musique, le charme des filles, la camaraderie et la simplicité qui prévalait dans les rapports humains et sociaux en général ( nonobstant les problèmes réels déjà existants ou en germe )...une mention à de vrais journalistes qui ne jouaient pas aux prescripteurs d’opinion mais qui relayaient honnêtement le quotidien et la parole des intéressés, dont les excellents Jean-Pierre About et Erik Gilbert (
      Gilbert avec Burgat et Boulay allaient être les premiers présentateurs du magazine 7/7 fondé la même années par eux)...depuis TF1 a opéré une mue, je préférais son ancienne peau !...une sociologie très intéressante d’autant plus qu’elle est pratiquée de façon dépassionnée .


    • Il est évident que la grande majorité de l’immigration qui c’est produit lors du rassemblement familial,n’a pas ramené les élites intellectuelles des pays du Maghreb.
      il faut encore s’attendre à un nouveau regroupement de ce genre avec les subsahariens.


  • Je pense que cette jeunesse n’a pas été aidé et certainement pas par les gauchistes et le gouvernement socialiste , voir ce reportage permet de comprendre aujourd’hui . Cela confirme les analyses d’Alain Soral sur le sujet . Ces jeunes ne me semblent pas des mauvais gars et quand on voit aujourd’hui la racaille , il est clair que rien n’a été fait et que l’état a été défaillant . Personne n’a rien fait pour régler les problèmes , tout ce qui a été accompli n’a fait que pousser vers le pire .

     

    • #2034529

      Rien a été fait ? Rien ? Faut arrêter ! Ici dans notre pays ils apprennent à lire, à compter, ils ont des aides sociales et médicales à n’en plus finir ! Et toujours ce gauchisme mental qui consiste à dire « Oh les pauvres petits , on les a pas aidé, on a rien fait pour eux ». Et eux ils ont fait quoi pour nous ? Moi non plus on m’a pas aidée quand j’étais jeune et je ne suis pas devenu délinquante ou criminelle pour autant. Ils feraient mieux de se remettre au travail dans leurs pays sous-développés qui ne pensent qu’à soutirer de l’argent à la France ! Leurs pays avaient des atouts mis en valeur par les européens, mais ils nous en ont chassês sans sommation.


    • @Identité effacée
      Coluche disait : Autour de la France, il n’ y a que des étrangers .
      Vous feriez bien de vous en inspirer, car votre pré carré ne permettra à personne de n’importe quelle race en France de nous en sortir. Vos incantations et autres culpabilisation des des gens ordinaires arrangent ceux là même qui nous l’ont bien mis profond à tous.


  • #2034398

    Çà fait bizarre de voir des blancs dans une cité (des "boulistes" !) !

    Alors que dire... Sans doute que le pouvoir a laissé pourrir la situation, n’a voulu entendre les souhaits ni des uns ni des autres, pour deux raisons :

    - 1) installer le communautarisme en France, pour éviter l’union populaire, donc affaiblir la lutte des travaillleurs, face à la rigueur libérale qui montait depuis quelques années ;

    - 2) laisser s’installer le marché noir des drogues, qui est une économie parallèle - et non marginale - du capital.

    Sur le plan social, on remarque déjà à l’époque, que les deux communautés s’opposent en se posant chacune en victime, soit vis-à-vis de l’autre, ou du système.

    Toujours plus facile de taper sur son proche voisin, que sur un pouvoir abstrait, lointain, républico-maçonnique, dont la seule mission est d’entretenir la médiocrité, jamais d’en sortir !

    Que sont devenus ces jeunes ?

     

    • L’Union populaire entre travailleurs blancs et travailleurs venus d’Afrique est une véritable fiction, déjà qu’à Marseille les accrochages entre dockers cégétistes et migrants algériens proche du PCF étaient chose commune... Alors comment prétendre que cette convergence a été empêché quand les premiers intéressés n’en voulaient pas à la base et n’en veulent pas aujourd’hui ?

      Qui plus est je ne comprendrai jamais l’intérêt de ce concept de lutte de classe... Que voulez-vous atteindre comme objectif en incitant les classes défavorisées à entrer en confrontation avec les classes supérieures ? Ne savez vous pas que l’on n’a jamais fondé de société pérenne en la fragmentation de tout côté ? Le seul moyen d’unir un peuple c’est de mettre en avant ce qu’il a en commun avec le reste de ses compatriotes et non pas de promouvoir la lutte classe contre classe, tout ce qui va se produire en suivant ce raisonnement c’est la chute de l’ordre social et l’anarchie.

      L’histoire romaine devrait d’ailleurs renseigner nos apprentis guérilleros et les faire réfléchir un peu, après des décennies de luttes fratricide entre les guerres sociales italiennes, les luttes de pouvoir entre Marius et Sylla, entre les triumvirs et leurs opposants républicains du Sénat, puis en Octave et Marc Antoine, la première chose que l’empereur Auguste a fait pour assoir son pouvoir et permettre à la société de se réunir ce n’a pas été d’encourager la plèbe à lutter contre les patriciens mais au contraire d’instaurer un retour à la tradition en renforçant la religion et en remettant les anciens usages du Mos Majorum en avant et en promouvant l’identité romaine.

      On pourrait en dire autant au sujet de Napoléon à la suite de la révolution de 1789 ou de la manière de gouverner des régimes fascistes, quoiqu’il en soit les conflits de classes n’ont jamais mené à rien et ont toujours été encouragé par des manipulateurs opportunistes qui ont usé de démagogie pour utiliser le mécontentement du peuple à leurs profits.


  • Déjà à cette époque , l’immigration aurait dû cesser, puisque nous étions déjà au deuxième choc pétrolier, car si nous avions eu des gouvernements responsables nous en serions pas rendu là. Mais ils continuent inexorablement cette immigration qui ne mènera qu’à la destruction de ce pays et en sont les responsables .Quoi que l’on dise, quoi que nous fassions, nos gouvernants et ceux qui les ont aidés son responsable .Maintenant place au résultat final, ce n’est pas la peine de serrer les fesses , c’est déjà trop tard .
    PS : C’est vrai , à l’époque on traitait JMLP de raciste, et ils sont tellement cons qu’ils continuent à le penser et à le dire..


  • #2034411

    Toujours intéressant de revoir des archives.
    Ce que nous pouvons assez facilement déduire c’est en premier lieu l’échec de la politique d’urbanisme et d’intégration de l’époque. Le film est tourné et 81 et met aux prises des "vieux" qui ont vécu ailleurs avant de s’installer dans les grands ensembles et des jeunes issus de l’immigration qui ont grandis dans ces blocs de bétons.
    Quand est ce qu’on été construits ces grands ensembles ? Quand est-ce que l’immigration s’est intensifiée ? Dans les années 50-60. Et qui était au pouvoir ? De Gaulle...

    En voyant le documentaire, je ne dis pas qu’on peut comprendre les incivilités mais au moins on peut se rendre compte que grandir dans de tels endroits provoque de sérieux problèmes... Il ne s’agit pas de déculpabiliser mais de se dire que les actes ont des conséquences. Et qu’une grande partie des problèmes voient leurs sources dans la prise de mauvaises décisions politiques de ces années là.

    Alors à tout ceux qui voient dans le général un grand homme, il serait temps aujourd’hui d’étudier un peu mieux son héritage...

     

    • À l’origine les grands ensembles étaient des immeubles modernes pour l’époque doté de tout le confort possible et inimaginable, au départ ils avaient été construit pour accueillir la classe moyenne française....

      C’est dans ce genre de milieu que les mairies communistes ont fait s’installer les migrants arabo-africains, si aujourd’hui la classe moyenne a fui ces zones et que les bâtiments sont délabrés c’est peut-être parce que les nouveaux arrivants en sont responsables...quand on sait les milliards que l’on dépense en rénovation pour ces quartiers et que l’on voit dans quel état ils se trouvent il est impossible de dire qu’ils ont été cloîtré dans des ghettos et abandonnés.


    • Celui qui a peuplé massivement les banlieues d’immigrés n’est pas De Gaulle mais Giscard à partir du milieu des années 70 avec le regroupement familial.


    • @bétonnage des esprits
      Cités ouvrières des années 50-60, tu sais le cliché des briquettes rouges (mes soeurs ont habité dans ce genre d’immeubles)... une grande majorité de français de souche ou d’origine européenne : des parents qui veillent à ce que leurs rejetons se conduisent bien, des gosses bien habillés (comme des mômes d’ouvrier quoi) et aucun problème.
      Mis à part la différence culturelle, un sentiment de non-appartenance à la communauté nationale, je ne vois pas. Et ne me fais pas le coup du misérabilisme, ces gens étaient de condition très modeste. Alors, tu peux m’expliquer ?


    • J’ai moi-même habité ces HLM car, après guerre, il manquait cruellement de logements pour des familles nombreuses suivant la politique démographique nationale à l’époque !
      Je me souviens que les parents étaient responsables de leurs enfants et que, par bâtiment, 2 adultes étaient charger de veiller à la discipline et régler les incivilités.
      Avec les différences culturelles la zizanie a commencé, aggravée par le fait que les parents n’éduquent plus leurs enfants dans le respect mutuel.
      On peut toujours sortir de sa condition sociale en s’instruisant et créant des conditions favorables pour sortir des grands ensembles. J’ai vu des enfants s’organiser pour faire des grands tours de vélo avec partie de pêche, promenades en forêt etc...ce qui manquent sont les idées pour se prendre en charge et pas attendre tout des autres. Vivre en éternelle victime, c’est une parfaite irresponsabilité ! Les ressources sont à l’intérieur de chaque individu...


    • @Mortderire,




      À l’origine les grands ensembles étaient des immeubles modernes pour l’époque doté de tout le confort possible et inimaginable, au départ ils avaient été construit pour accueillir la classe moyenne française....




      Je l’ai toujours dit, le drame en France c’est le manque de culture.

      Par exemple nous possédons un patrimoine cinématographique exceptionnel et le simple fait qu’il n’est pas diffusé sur la television d’état est une preuve de sabotage... car si la culture dépérit ce qui vient d’hier est toujours mieux que ce qui vient d’aujourd’hui...

      Lorsque vous faites référence au passé pourquoi ne pas utiliser par exemple vos connaissances culturelles t’elle que la littérature ou notre cinéma nationale pour illustrer votre propos puisqu’il s’agit d’une référence commune ?!

      Je ne sais pas lorsque vous parlez des grand ensemble et du bien vivre vous pourriez commencer par la critique faites par Jacques Tati par exemple, puisque c’est le début des grands ensemble et qu’il a adressé la mutation de notre cadre vie et ses dysfonctionnements, l’utopie moderniste ? "Mon Oncle" est sorti en 1958...

      Ce qu’il y a de superbe, c’est qu’on peut voire années après années ce qu’en disent les cinéastes et croyez moi sur le terrain comme en dehors l’ambiance n’y était pas au beau fixe... Et ça n’est pas les vagues d’immigrés qui suivirent qui ont introduit les difficultés structurelles. Les français se sont aperçus rapidement du mal-être inhérent à l’environnement et se sont sauvez ; c’est ce que notre culture a transmis... mais entre les ignorants, les incultes et ceux qui ont la mémoire sélective...

      L’immigration elle-même a apporté son lot de difficultés, mais comme d’habitude faire un mauvais procès ça n’a jamais arrangé les choses... Mais puisque cela arrange certaines personnes...

      Identitaires ? Moi, le nouveau vocabulaire je veux bien, mais comment sait on qui l’on est si l’on n’a pas saisis, ce que l’ont fait ?

      Ps : illustrez moi svp... instruisez moi...


    • Je vois que Peter fait toujours l’âne aussi bien !


    • @Peter

      Visiblement vous ne connaissez pas le projet de Le Corbusier...
      https://cremaschiblog.wordpress.com...

      Au départ ces grands ensembles n’avaient strictement rien de social et étaient destinés à y loger la classe moyenne et les jeunes ménages pour éviter que ne s’étandent des zones pavillonnaires à perte de vue.


    • @Mortderire,
      je n’ai pas dit le contraire concernant l’ambition d’en faire la maison idéal (voir Jacques Tati : "Mon Oncle")..

      Et justement Le Corbusier, le voila le coupable....

      Je vous conseil la ville de Birmigham qui est une horreur absolu... son centre ville circulaire bétonné donne envie de se pendre (surtout si il y a du black sabbath en fond sonore, rappelant les usines locales et ses grincements métalliques)... Et bien figurez vous qu’avant son centre avait des magnifiques très hautes maisons victoriennes... tous détruites au bulldozer.. Les modernistes contre la Taradition... une vraie bande de salopards ces architectes... Vous avez oubliez René Guénon contre la modernité, etc. ?

      Dés le début, les français n’étant pas des ânes, ont sentis que ça n’était pas des endroits pour s’épanouir... Ils sont partis justement les premiers vos classes moyennes... et il ne restera plus que les prolétaires et les dernières vagues d’immigrés qui rentraient simultanément dans le pays...

      Donc la banlieue c’était avant tout un problème structurel... D’ailleurs même aujourd’hui dans le logement collectif on essaye de se rapprocher bien plus du modèle du village qu’autre chose...

      Mon conseil est de regarder la représentation de la banlieue dans le cinéma français pour voir qu’elle est toujours présenté comme un problème... et un mal de vivre existentiel !... Pourquoi à votre avis ? Et dans ces premiers films, il n’y a même pas d’arabes et encrore moins de noirs...

      Les critiques de l’architecture moderniste dans l’urbain, ça n’est pas ce qui manque... tout a été expliqué par rapport aux risques d’explosions sociales...


  • #2034416

    Comment des adultes sensés ont pu se faire des illusions sur ces jeunes de banlieues ? Ils ont fait l’autruche et aujourd’hui on paye les pots cassés. Regardez donc comment ces jeunes ont été élevés ! Dans la haine de la France, avec des parents irresponsables qui pondent plus que de raison, qui n’ont pas le temps de s’occuper de leur progéniture et les laissent devenir voyous dans les rues , parents qui n’ont d’ailleurs aucune volonté de FAIRE MIEUX , ni de sortir de l’ "ignorance" qui est la cause de tous les maux a notre époque. Nous sommes au 3e millénaire et aujourd’hui il n’est plus possible de se cacher la face. Seule politique de remigration de masse nous sauvera tous.

     

    • #2034474
      le 01/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

      "Seule politique de remigration de masse nous sauvera tous."

      Réémigration de masse de personnes nées en France ?
      Aucun sens...
      Aussi bien théoriquement que pratiquement.
      C’est de la branlette derrière un clavier, les fantasmes ne sont pas la réalité.


    • Ton message prouve que tu n’as rien compris et que ton analyse est plus que limitee. Déjà on peut constater qu a cette époque le language des jeunes de ces cités était plus châtié et beaucoup moins vulgaire .Les problèmes posés à l’époque auraient pu être résolus avec une vraie volonté, mais malheureusement on se rend compte maintenant que ce n’était pas dans l’agenda de l’oligarchie. . Deuxio faut bien comprendre que l’immigration à cette époque concernait des traveilleurs et ou étudiants pour ce qui concerne le maghreb. .c’est le regroupement familial ainsi que l’immigration de masse qui a fini d achever la France à petit feu ... les petits cons d’aujourd’hui qui soient blancs dans leurs analysent bidon qui parlent de renvoyer ces français de troisième et quatrième générations êtes aussi cons et ignards que nos jeunes wesh wesh de cité complètement paumés et ignards. . C’est sur qu’avec un tel jugement de par et d’autres l’oligarchie peut se frotter les mains .. plus cons que le français de souche et le Français importé tu meurs ..
      Désolé pour les fautes d’orthographe mais je me suis fait tout seul et ct pas évident .. je suis AS depuis une émission sur le rôle de la femme ds l’émission d’evelyn Thomas de 2002 il me semble et je suis d’accord pour une grande partie de son analyse .. j’ai du mal à le faire entendre autour de moi mais je m’y tiens quoiqu’il m’en coute. Mais lire des natiosionistes (je vous nome de la sorte histoire de faire le tri entre le bon grain et le grain pourri par nos rats ) ça fait mal et j’espère que AS a l’avenir sera leur faire entendre qu’ils n’ont pas le même combat que nous tous chez ER .. il serait aussi de bon ton de valoriser ceux ds l’immigration qui réussissent et respectent la France (bien sûr j’en attends autant de la France et ça passe par respecter nos us et coutumes pour certains c’est à dire la religion pour certains si on veut toucher un max de personnes)et pas attendre de nous de courber l’échine ou de s’assimiler comme certains abrutis peuvent le penser ici ... il me semble que Hassan Nasrallah et Le Hezbollah sont respectés ici .. moi Musulman sunite je le respecte au plus profond de mon âme car c’est un grand Homme ,mais essayer de lui ôter ce qui fait de lui un homme c’est à dire sa dignité et vous verrez des Lions se dresser face à vous .
      Force à vous l’équipe de ER ...enfin j’aimerai faire partager un grand homme du même acabit que Nasrallah ou cheikh Imran Hussein. .
      Bassam Jarrar.


    • ? ?????????...où voyez-vous, entendez vous, sentez vous aussi peut-être qui sait, une haine de la France chez les jeunes de ce reportage...avez vous écouté, sincèrement, c’est à dire débarrassée de vos à priori, ce qu’ils avaient à dire ?...c’est vrai que l’ignorance est la cause de beaucoup de maux, c’est même devenu un fléau !...mais c’est loin d’être le seul : l’orgueil, et tous les vices qui en découlent : l’injustice, l’étroitesse de vue...quant au Salut, c’est la remigration vers le Père, en nos coeurs, qui nous ouvrira ses portes ( avec intercession par la prière pour ceux qui auront pris d’autres chemins ), car sa Miséricorde n’a pas de bornes .


    • #2034683

      Palm Beach Cult,

      Rien n’est inéluctable. Bien sûr qu’une politique de remigration massive peut être mise en place mais pour ça ; il va falloir inverser les règles du système. Tiens, au dernier Conseil européen des ministres de l’Intérieur, ce 12 juillet, le ministre de l’Intérieur autrichien – membre du parti dit d’extrême droite FPÖ – a proposé de mettre en place des « plates-formes de retour » .

      Je ne te dis pas les cris d’indignation , alors qu’il se contente simplement de vouloir faire appliquer le droit.

      Je vais te parler d’un truc que je connais , les mesures concrètes de cette politique ont déjà été définies par les Identitaires ( t’inquiète pas, on mord pas et on est pas sioniste, par contre va falloir faire avec nous puisque nos rangs grossissent chaque jour) . Voici les principales mesures :

      – expulsion systématique et interdiction de territoire pour tout étranger commettant un délit ou un crime.
      – déchéance rétroactive de la nationalité pour tout étranger naturalisé ayant commis un crime ou un délit ces deux dernières années ;
      – suppression de l’AME (aide médicale d’État) ;
      – mise en place d’acccords avec les pays de la rive sud de la Méditerranée soumettant les aides économiques à un contrôle de leur zone d’émigration ;
      – création d’un Haut-Commissariat européen à la remigration ;
      – faire entrer le principe de préférence nationale dans nos lois ;

      Voilà, si déjà on faisait ça, ce serait pas mal. N’oubliez pas des voter aux européennes, ces élections sont plus importantes qu’on ne le croie, et il s’agit d’inverser le rapport de force au parlement européen. C’est des mecs comme Orbán et Salvini qu’il nous faut. Tu sais, un jour il nous faudra choisir entre la remigration ou là guerre, je préfère la première solution.


    • #2034690

      Anonyme,

      Parce ce que vouloir foutre cette racaille dehors c’est être sioniste ? En Chine ou au Japon ils l’auraient fait depuis longtemps, ça ne fait pas d’eux des sionistes, mais des gens sensés, tout simplement. Laisser ces gens sur notre territoire conduit inexorablement notre pays vers la guerre civile.


    • #2034725
      le 01/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

      Rien n’est inéluctable, je le conçois.

      Mais c’est l’Europe à la Cohn-Bendit & Cie.
      Moi aussi, je peux me mettre à imaginer des tas de lois...
      Mais ce sont les pires criminels qui imposent les leurs, au-dessus des nations.

      Les "identitaires" sont du bétail comme le reste, des pions.


    • À identité effacée...

      1) il n’y aura pas de remigration ! Le système est trop heureux de compter sur cette réserve d’immigrés corvéable à merci et dont les bambins terrifient les classes laborieuses, les maintenant ainsi en respect .

      2) Ne pas oublier que le retrait de la nationalité française est un piège de l’oligarchie pour détruire la nation ! Si Hollande et Valls ont voulu la mettre en place, ce n’est sûrement pas pour l’amour du drapeau...


    • @ Palm Beach Post : "Cult !"

      Née en France ne signifie pas appartient au peuple français, en cela cette proposition comporte beaucoup de sens d’autant plus que ce que vous proposez comme alternative c’est l’extinction de la race blanche sur le sol de France par natalité allogène galopante et métissage généralisé, excusez nous mais je doute que les gens sains d’esprit vont goutter à un suicide ethnique tout simplement parce que vous ne voulez pas remettre en cause votre vision du monde coupée des réalités concrètes.

      Le fantasme ici c’est de penser que les européens vont accepter une pareille situation encore longtemps et qu’ils vont se laisser mourir à petit feu pour vous faire plaisir à vous et à vos amis de banlieue. Je sais que vous avez du mal à comprendre mais je crois qu’il vous faudra vous rendre à l’évidence que cela ne marchera pas pour la simple et bonne raison que personne de mentalement équilibré et avec les yeux bien ouvert ne voudra s’accommoder du fait que des peuplades étrangères prennent une position de plus en plus importante dans le pays de nos ancêtres.

      Vous devriez saisir les choses plus aisément maintenant que l’on vous les a expliqués à moins que vous n’ayez déjà choisi votre camp et qu’il ne s’agisse pas du nôtre auquel cas vous seriez grès de nous l’indiquez pour que nous soyons parfaitement informé et que l’on ne perde pas plus de temps avec vous, pour les gens de cet acabit il existe d’autres moyens de leurs faire concevoir qu’ils ont fait fausse route.


    • #2034787

      Palm Beach Cult,



      Rien n’est inéluctable, je le conçois.

      Mais c’est l’Europe à la Cohn-Bendit & Cie.



      Mais non ! Si on inverse le rapport de force au Parlement ce ne sera plus l’Europe à la Cohn Bendit comme tu dis , ce sera l’Europe à la Salvini ! Le grand retour à l’état de droit et à l’etat nation. Crois moi, ça change tout. Aujourd’hui le pouvoir est centralisé là , à Bruxelles, je le déplore mais c’est un fait, et ces élections sont certainement plus importantes que les présidentielles. Mais t’inquiète pas, ils feront tout pour que tu t’en désintéresses et que tu n’ailles pas voter . Le pire c’est qu’en allant pas voter tu te croiras malin.



      Les "identitaires" sont du bétail comme le reste, des pions.



      Oui, je sais , on est les idiots utiles, on est du bétail, des pions... c’est effectivement ce qu’on dit aux identitaires et à tous ceux qui ne se laisseront pas faire. Ne pas se défendre cela n’est pas du courage. Et toi, tu proposes quoi ? Tu proposes que l’on continue comme ça sans rien faire ? Tu veux que l’on perpétue le « vivrensemblisme » et le métissage ? Alors tu fais aussi partie du bétail, mais de la bande à Soros !

      Tu sais, on est en train de gagner partout en Europe. Le prochain pays c’est la Suède. La liste s’allonge, Italie, Tchéquie, Suede, Autriche, Pologne... Il n’y a qu’en France, pays dévasté par le marxisme culturel, que ça ne bouge pas, mais pas pour longtemps. Marine aurait du partir dignement, elle s’accroche ,grand bien lui fasse ! Mais nous on est là, et si elle ne durcit pas sa ligne, tout son électorat partira vers le combat identitaire.


    • #2034789

      Le King,

      En quoi la déchéance de nationalité est piége de l’oligarchie financière ? Tu proposes que l’on continue à distribuer la nationalité à tours de bras, à tous les criminels et les clandos illégaux sur notre territoire ?


    • Même né en France, n’exclut pas d’être renvoyé dans son pays d’origine. C’est une volonté politique. Plus de 1000 personnes toutes arabo africaines ont été naturalisées officiellement en juillet dernier. Allez vérifier au journal officiel. Ce qui veut dire que c’est bien une volonté politique de nous éliminer.


    • #2034882
      le 02/09/2018 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

      @ Identité effacée

      lol, tu es très enthousiaste, mais très naïf aussi.
      C’est de l’énergie gaspillée.
      Aller voter, c’est perpétuer le Système.

      BHL a soutenu les néo-nazis en Ukraine.

      Le changement, c’est dans les mentalités qu’il doit se faire, dans la compréhension du monde.
      Alors, les "identitaires"...
      Comme l’autre con raciste qui ne sait même pas écrire français correctement, et qui me menace physiquement : pauvres clowns.




    • – suppression de l’AME (aide médicale d’État)




      Sérieusement ? Et pourquoi puisqu’elle est soumis aux conditions de ressources ? Que ce soit la CMU ou l’AME, l’intérêt c’est aussi que les plus précaires se soignent afin qu’ils ne propagent pas des maladies par manques de soins...

      Non merci, je ne souhaite pas prendre le métro avec des tuberculeux processionnaires me refourgant par voies respiratoires -pour me faire ma fête- la bande à bacilles de je ne sais pas quoi.. On connaît la music politicienne, il faudrait être un peu plus ancré dans le réel et au lieu de parler à tort et à travers, réfléchir aux possibilités et aux impossibilités.

      Mais pourquoi tu tousses ? Laisse tomber Tonton Fernand, j’appelle les douaniers y’a des clandos avec des cargaisons microbiennnes impunément suspectes...

      La France à trop de clandos et trop d’humoristes populistes !

      ps : identité : pourquoi se renier en « bafouillant » les principes qui nous fondent ?


    • A identité effacée ...

      en quoi la la déchéance de nationalité menace-t-elle la nation ? En ce que vous risquez un jour d’expulser plus que de simples Maghrébins, mais aussi ceux nés de mère FRANÇAISE !

      En effet, de par la loi, est marocain toute personne née d’un père MAROCAIN ; et cette transmission est dite automatique. Ainsi si Jamel Debbouze est bi national, ses enfants le sont aussi. Quand bien même leur mère ( Melissa THEURIAU) est française...et cela vaut aussi pour ceux nés de père tunisien... vous saisissez maintenant ?


    • #2034958

      Palm Beach Cult,

      Je ne suis pas naïVE. J’y crois, c’est tout, et c’est vrai qu’á notre époque les gens se sont résignés, ils ne croient plus en rien, comme toi d’ailleurs. Personne ne te menace ici et le fait que tu nous traites de « pauvres clowns » prouve à quel point ça t’embete que les identitaires fassent leur nid peu à peu. Et on gagnera, le peuple européen ne va pas rester les bras croisés, c’est mal nous connaître.

      Un travail sur les mentalités ? Pour le coup c’est moi qui te trouve naïf (ou naïve, j’en sais rien) , on peut attendre beaucoup d’un individu, mais il ne faut rien attendre de la masse


    • #2034965

      Peter,

      Bien sûr qu’il faut supprimer ce dispositif mis en plac par lés socialistes. L’aide médicale d’État (AME) a été créée en 1999 par Lionel Jospin, et elle a vu son budget augmenter de 108 millions en 2018, pour atteindre une somme voisine du milliard.Ça ne te choque pas ?

      Ce dispositif permet aux étrangers non européens en situation irrégulière d’être soignés gratuitement (sous réserve de remplir certaines conditions : trois mois de résidence en France et revenu inférieur à 700 euros par mois environ). La mesure vise un objectif non seulement humanitaire, mais aussi de santé publique, puisque notre politique migratoire (ou son absence) entraîne la recrudescence de maladies contagieuses qu’on pouvait croire en voie de quasi-disparition. Comme le choléra ou la tuberculose.


    • #2034975

      King,

      Heu...

      en attendant Hollande et Valls ont fait marche arrière sur la déchéance de nationalité. Redouane Lakdim, l’auteur d’attaques terroristes en 2015, né au Maroc en 1992, a été naturalisé en 2004 car son père était devenu français. L’application de l’art 25-1 du Code civil aurait pu permettre de le déchoir de cette nationalité. Celui-ci prévoit le cas de l’individu qui « s’est livré au profit d’un État étranger à des actes incompatibles avec la qualité de Français et préjudiciables aux intérêts de la France ». Cette qualification aurait déjà dû être élargie à la radicalisation islamiste en relation avec un groupe terroriste ou encore au rejet de la laïcité et de nos valeurs républicaines. Si monsieur Hollande avait fait voter une loi sur la déchéance de nationalité, comme ils s’y était engagé devant le Parlement réuni à Versailles, Redouane Lakdim aurait pu faire l’objet de cette déchéance et être expulsé vers le Maroc. Avant, en droit commun il existait une notion de « traîtrise à l’état » , toute personne résidant en France qui avait collaboré avec l’ennemi était condamnée à mort . Qu’elle soit française ou pas.


    • Pour l’AME
      Je suis dans le médical, et j’en vois de plus en plus.
      J’ai même vu une gamine scolarisée sans papier avec une AME.
      Pour beaucoup, l’AME est leur seul papier officiel.
      Ils ne payent rien, c’est du 100%.
      Alors qu’il y a des Français qui n’ont pas les moyens d’avoir une mutuelle ou qui la payent cher par leur dur labeur.
      Je connais aussi pas mal d’AME qui bosse au black, sont en attente d’une régularisation et qui ont l’AME.

      Pour la déchéance de nationalité, je pense que le mieux serait de supprimer la double nationalité et ainsi la déchéance ne se posera plus. On ne peut pas avoir deux mères.

      Mon point de vue sur l’arrivée d’étranger de culture différente.
      C’est comme le sel et l’eau, à partir d’une certaine quantité, le sel ne se dissout plus.
      Donc il y a dans une société donné un seuil qu’il ne faut pas dépasser.
      Il faut donc trouver ce seuil qui est largement dépassé aujourd’hui.
      Ce seuil dépendra de la nature de la culture d’accueil et de la nature de la culture accueillie.


    • @identiteecachee,
      puisque tu arrive à faire la différence entre ce que ce dispositif permet et ce qu’il était censé permettre pourquoi ne pas parler de sa réforme ? En le supprimant totalement on revient à l’incohérence que je dénonce... prendre soin des plus précaires c’est prendre soin de nous en rapport avec les maladies transmissibles.


    • @jay,
      l’AME n’a pas été mise en place pour les fraudeurs.. on ne paie pas des impôts par rapport aux gens qui fraudent le fisc..

      Le dispositif a son utilité et sa justification. Que les enquêteurs enquêtent... On peut aussi faire des lois du genre : fraude au système de solidarité santé des français empêche à vie l’obtention de la nationalité française. Pourquoi supprimer des droits lorsqu’il suffit d’imposer des devoirs ? Devoir d’être honnête ?


    • @ Palm Beach Post : "Cult !"

      Il faut croire que "l’autre con raciste" comme vous a bien mouché et a bien touché une corde sensible... étonnement vous faites moins le malin qu’à votre habitude on peut donc supposer que mon post vous a donné à réfléchir.

      En tout cas on sent bien par votre comportement passif-agressif que l’on n’a pas affaire à un grand modèle de virilité comme vous avez l’air de vous nous en convaincre, pour aller jusqu’à donner des leçons de courage aux français depuis un écran interposé il faut non seulement n’avoir honte de rien mais aussi ne rien connaître à ce qui constitue la masculinité...tout ceci est donc cohérent.

      La première chose que l’on remarque c’est que le traître est terrorisé à l’idée que l’on puisse le qualifier de la manière la plus appropriée par rapport à ses actes et que l’on mette en évidence sa trahison, en effet en agissant contre les siens le traître devient donc leurs ennemis et devra donc s’attendre à être traité de la même façon voir même de manière plus drastique encore, c’est donc pour cela que le traître craint plus que tout le fait d’être considéré comme tel et mettra tout en œuvre pour rationaliser sa trahison et la faire passer pour une chose acceptable voir tout à fait justifiable et juste.

      Une chose est sûre pourtant dans d’autres pays avec ce genre d’attitude vous n’auriez pas tenu très longtemps sans que des hommes du coin ne soient venus vous convaincre de votre erreur.

      Pour le reste on observe qu’à aucun moment vous n’êtes capable de développer votre point de vue et de nous démontrer en quoi vous auriez raison, ni même d’illustrer pourquoi votre analyse de la situation serait exacte... Peut-être qu’inconsciemment vous savez que factuellement parlant vous avez tord mais vous refusez simplement d’admettre cette possibilité...

      En fait comment vont vos amis racailles """qui s’agitent""" et devant lesquels le français serait sensé baisser les yeux ? Cela longtemps que l’on n’a pas eu de leurs nouvelles alors on commence à s’inquiéter... La disparition de ses éléments fondamentaux de notre société serait une grande perte pour tout le monde.

      Étant donné que vous avez d’air d’apprécier donner des leçons d’orthographe à tout le monde vous devriez songer à commencer à prodiguer des cours de français à votre entourage, parce que visiblement ce n’est pas fameux au niveau de la diction, de la syntaxe voir même de la grammaire.


    • À identité effacée....

      Et si la mère de Redouane Lakdim n’etait pas née, le problème ne se serait pas posé, n’est ce pas ? Cette manière de penser la politique est puérile ! On ne légifère pas sous le coup de l’émotion et en faisant de la politique fiction !

      Si ce Lakdim a fauté, ce n’est en rien la faute de sa famille( sinon pourquoi ne pas rétablir le délit de crime collectif ? ), c’est une question de responsabilité individuelle ! Qu’il eut été Français ou non au moment de son passage à l’acte, rien n’aurait empêché son passage à l’acte, comprenez-vous ?

      Si si vous voulez fermer les frontières, faites-le au nom de motifs plus sérieux et plus terre à terre ; et non en divaguant sur ce qui serait arrivé ou non si Lakdim n’avait pas été naturalisé etc...


    • Peter
      Tout les cas que je site son parfaitement légaux, il n’y a aucune fraude.
      En ce qui concerne l’AME.


  • Très instructif... et édifiant ! Reportage tourné en 1981 ou en 2018 ?

     

    • C’est bien ça le pire... presque 40 ans et rien n’a été fait.

      Alors que déjà à l’epoque le diagnostic etait posé, il ne sort rien de bon de ce genre d’urbanisme et à part tout raser il y a pas grand chose à faire


  • #2034431

    Effarant ! Ces petits cons de l’époque sont-ils devenus des « du quotidien » ? Ils se sont fait baiser et nous avec. Éternel recommencement, en plus merdique aujourd’hui. Notamment avec l’apport de la néo-immigration africaine du sud qui va nettoyer les Maghrébins (Déja leurs gonzesses sont pro-Noirs, lesquels sont devenus de bons musulmans pour la baise, etc.). Vive le Capital !
    J’ai une pensée pour Abdel (ouvrier) et. Moussa (Cadre supérieur et intellectuel) que j’ai de temps en temps en contact, qui habitent « Au bled » et qui envers et contre tout œuvrent pour leur Patrie, chez eux, difficilement certes, mais tellement « au dessus du lot » de ces apatrides dont seuls s’en sortent les voyous et autres dealers.
    Triste !



  • Quatre décennies plus tard, le problème des banlieues n’a pas été résolu : la greffe des « troisième génération » sur le corps social français n’est pas encore réalisée, il y a encore du rejet, de part et d’autre, et de nouveaux facteurs sont venus interférer dans l’assimilation que propose la France. Notamment la religion rigoriste, sans oublier la nouvelle immigration subsaharienne, plus difficilement assimilable encore que la précédente. Car avec le Maghreb, la France avait et a toujours des liens, malgré la guerre d’Algérie et les indépendances (Maroc, Tunisie).




    Ce ne serait pas plutôt dû au fait que ces populations sont trop différentes de nous racialement et culturellement parlant ?

    On nous dit ici que la France possède de nombreux liens avec les pays du Maghreb pourtant il en est de même avec les pays d’Afrique subsaharienne...qui plus est la langue officielle de nombres de ces pays est le français alors qu’au Maghreb ce serait plutôt l’arabe...alors ne serait ce pas plutôt l’inverse en fait ?

    En parallèle on remarquera que les italiens ou les allemands ont été rapidement acceptés et se sont fondus dans la société française combien même ils avaient été rejetés au départ et que la France avait été en guerre contre eux il n’y a pas si longtemps encore.

    En fin de compte si la même chose ne s’est pas produit avec eux c’est uniquement du fait qu’ils n’ont pour ainsi dire rien en commun avec nous, et que dans le cas des subsahariens c’est encore plus flagrant... Parce que là où les arabes peuvent encore être considéré comme étant des caucasiens et que des échanges avec eux se produisent depuis des millénaires il n’y a absolument rien de tel avec les noirs.

    En même les conclusions de la sociobiologie vont dans ce sens, un groupe humain ne peut fonctionner uniquement parce qu’il s’agit d’une communauté organique homogène aussi bien culturellement et surtout génétiquement, moins les gens ont en commun des liens de sang et moins ils seront enclins à coopérer et plus à s’affronter pour le contrôle de territoire et de ressources, il suffit d’ailleurs de comparer le Japon et le Danemark avec le Brésil ou l’Afrique du Sud pour s’en convaincre, l’exemple des USA est tout aussi parlant notamment lorsque l’on compare la situation d’avant les années 70 avec celle actuelle.


  • On voit bien comment l’antiracisme a pu s’implanter en France : plutôt que d’encourager des immigrés à s’assimiler ou à remigrer, ils les ont encourager à arabiser la France, à agresser les français, à voler leur logement et leur travail.


  • #2034553

    Il est stupéfiant de voir des membres du gouvernement (actuel) prôner la nationalisation de clandestins qui vont clairement casser en deux ou trois les salaires de base de plusieurs secteurs : hôtellerie, restauration, bâtiment, aide à la personne.



    D’autant plus stupéfiant que ces futurs ex-clandestins vont venir concurrencer non pas des bretons ou des alsaciens mais des ex-clandestins de la fournée précédente...

     

    • #2034738

      Eh bien voyez-vous, votre commentaire pourrait passer comme inaperçu et ce serait bien dommage. Vous avez tout dit et l’avenir le confirmera. Le « combat » sera « entre-eux », entre néo-immigrants et primo-immigrants. Notamment lorsque la déferlante algérienne va se préciser (avec un gouvernement qui incitera les frères à accueillir et aider leurs frères). Comme pour une autre communauté (Bref) je ne me sens pas concerné. Qu’ils se démerdent. Nous vivons dans notre communauté, ils vivent dans leur communauté. Ce qui n’empêche pas une cohabitation de tous les jours, il est vrai.


    • Faux nul Zero, nos parents ont ete importes de force par le patronat et les politicards de gauche comme de droite au nom du grand capital.
      Aucunement pour moi une raison pour aller vivre dans le pays de mes parents dont je ne parle la langue.
      Aucunement pour moi une raison qui me donnerai l autorisation de cracher sur mon magnifique pays, la France.


    • il y en a certains qui crachent dans la soupe et d’autres sur la France ! les immigrés d’hier et les migrants d’aujourd’hui . tous Français bien entendu et meme Gaulois pour la plupart .


  • Est-il abusif de considérer que cela fait 37 ans que nous constatons que certains peuples NE PEUVENT PAS vivre ensemble ? Pourquoi la situation a t-elle perduré ? 1) départ progressif et irréversible des boulistes (déjà pris de haut par les journalistes pourtant de droite). 2) avancée permanente du politiquement correct (plus belle la vie) si bien que les commentaires de la population de l’époque ne pourraient plus être réitérés aujourd’hui. QUE FAIRE ?


  • Le brave maire et le barbu à tignasse maoïste se félicitent que les Français ne se défendent pas des agressions, et que l’invasion continue tant bien que mal, montrant leur grand intérêt pour le peuple français. Mais JMLP, moins con ou tout simplement soucieux du bien et de l’intérêt général, avait annoncé la catastrophe qu’on préparait, et que le défi ethno-culturel était insurmontable, le tout sous la bronca médiatique des "tolérants" qui soutiennent jusqu’aujourd’hui le pire. Les salauds se font encore passer pour les bons, et ça marche toujours... misère...


  • Beaucoup de commentaires parlent de "choses qui n’ont pas été faites" ou encore "voilà ou on en est à cause de l’incompétence" etc mais non, c’est une réussite. Le plan se déroule parfaitement comme prévu. C’est le sens de l’histoire. J’aimerais savoir ce qu’on en dira de notre époque dans cent ans si on en dit quelque chose.

     

    • Ça dépendra de la solution qui sera apportée au délabrement de ces ensembles.
      La durée de vie de genre de bazars ne doit pas dépasser quelques décennies.

      Si ils construisent d’autres aberrations de ce genre ou pas.


  • C’est à peine croyable ce documentaire ! J’en suis ulcérée (en ai presque vomi même) de constater qu’à ma naissance, cet "état des lieux" existait. J’en suis dégoutée de par ce que j’ai vu ! Pourquoi ? Toujours la fatalité, mères n’ayant pas le droit de dire leur mot sur l’éducation et le comportement déviant de leurs fils, pères défendant certainement leurs fils "voyous". Qu’on joue, qu’on déconne jusqu’à 16/17 ans d’accord mais une formation qualifiante à côté, pourquoi l’avoir négligée ? Pour ceux qui se sentaient plus "motivés" ou "aptes", pourquoi ne pas avoir fait des études supérieurs pour devenir ingénieur, professeur, infirmier, cadre ?

    Ayant connu et vécu plus d’un quart de siècle dans ces quartiers, la mère soumise n’avait pas le droit de broncher. Celles qui travaillaient à l’extérieur, avaient encore du travail après le boulot. Les pères, soit ils bossaient, soit c’était le chômage (faillite des usines, presque plus de travail en construction), alors c’était le café toute la journée, soirée ou matinée. Les gosses, après l’école, c’était TOUS dehors jusqu’à 23h.

    40 ans après, je vois que ce mode de vie s’est transmis de décennie en décennie ? Moi, j’en suis malade de cet échec ! Je ne suis pas mieux qu’eux mais merde quoi, je n’ai pas envie d’avoir trop d’empathie car celle-ci a ses limites !!!

    Concernant la nationalité française rejetée par ces jeunes durant les années 80, même rejet de la part de la communauté maghrébine en Belgique durant ces années car selon eux, c’était renier son arabité et son islam. Certains disaient que c’était "haram" de devenir belge ou français, c’est dire...Curieux car les aides sociales ne sont bizarrement pas "haram".

    Dernière remarque : tabac, drogue, vol étaient légion. Tiens, c’est pas "haram" tout ça... Pourtant le livre saint défend les comportements déviants et substances nuisibles pour la santé, le corps !

    Une question me taraude : le gardien d’un immeuble ressemble fortement à un élu français, un certain B. Menard. Est-ce lui ou un sosie ? Pour info, je suis belge mais comme je suis assidument votre politique, je l’ai reconnu ou confondu !

     

    • Salut Leïla,

      C’est intéressant ce que tu dis sur l’éducation "maghrébine" qu’on constate souvent dans ces quartiers : le père tyrannique mais absent au jour le jour, la mère soumise qui n’a tout simplement pas le temps de s’occuper de ses gosses... Je l’ai vu moi aussi et je pense que c’est un des principaux problèmes, si ce n’est le majeur.

      La "racaille", c’est principalement une faillite des parents et du père en particulier.



    • Concernant la nationalité française rejetée par ces jeunes durant les années 80, même rejet de la part de la communauté maghrébine en Belgique durant ces années car selon eux, c’était renier son arabité et son islam. Certains disaient que c’était "haram" de devenir belge ou français, c’est dire...Curieux car les aides sociales ne sont bizarrement pas "haram".




      Le message religieux n’est pas flagrant dans ce documentaire, comme j’ai dit plus bas ce n’est pas tant de devenir Français qui les gêne que de couper le lien avec le pays d’origine, de perdre la nationalité algérienne, bref c’est une décision sans retour qui, étant donné ce qu’ils connaissent du pays du fait de leur vie peu enviable, n’est pas très enthousiasmante.

      Je ne vois pas de question religieuse par contre je vois une jeunesse bombardée d’injonctions à consommer, jouir, profiter, et qui n’a aucun revenu pour ce faire et se retrouve très frustrée par rapport à ça. Faire du shopping, sortir en boite, rouler vite en voiture, moi ça ne m’a jamais attiré mais eux apparemment si, à croire qu’ils ont été éduqué par la télé et le cinéma américain, ça alors quelle surprise. Bizarrement ils ne volent pas pour s’abonner à la bibliothèque du coin ou s’acheter des pots de nature/culture pour leur balcon. Vous comprenez ? Ça ne s’invente pas, les envies et les idées viennent des inspirations extérieures, on ne les génère pas spontanément (à moins d’avoir l’idée de se mettre à penser, pareil ça ne s’invente pas).


    • @JC,

      Rassurez-vous, mon cerveau féminin et maghrébin a bien cerné le problème depuis l âge de mes 13 ans :

      Passion première des jeunes en général : loisirs et consommer des loisirs.

      Le hic chez les familles maghrébines : à la dar (maison), papa et maman te disent : " tous les plaisirs de cette vie terrestre sont des vices réprouvées par l Islam". Résultat ? Schizophrénie chez le jeune, parfois même chez le père. Disons-le, honnêtement le jeune (et moins jeune) maghrébin (certainement pas TOUS mais une bonne majorité) veut quoi ? niquer un max de meufs, fumer, boire, rencontrer, profiter, en d autres mots, la jouissance des 5 sens (cf. interview de M. Alain Soral chez Ardicon)

      Au risque de vous paraître insolente, je parle en toute connaissance de cause !

      Euh, rassurez-vous aussi, je n occulte pas pas nos élus politiques socialistes. Ça, c’est une seconde conséquence du bordel socio économique qui a démarré il y a plus de 40 ans et qui a engendré ces produits-sujets : purs sociopathes qui ont décimé des Français et/ou Belges durant ces 6 dernières années au nom de l Islam alors qu ils n étaient pas du tout pieux, enfin pour la faire courte : ils étaient sans foi, ni loi.


    • @Leila,

      il y a paraît-il un important pourcentage des personnes de votre communauté qui jeûnent lors du Ramadan malgré que cela soit contraignant. Le chiffre de 80% est parfois avancé.

      J’ai aussi cru comprendre d’après les études sociologiques que l’interdiction des relations hors mariages est tout de même énormément respecté, chez les garçons comme chez les filles. Pas forcément jusqu’à attendre le mariage d’ailleurs... mais des couples qui se forment avec l’intention de durer et non pas acquérir une expérience sexuelle et relationnelle en attendant le bon ou la bonne candidate comme c’est la partique dans le reste de la société. Une perspective sur la vie sexuelle un peu similaire chez les catholiques.

      Voyez vous une différence avec la population générale ou des évolutions ?


    • Vous êtes de nationalité belge.


    • @JL, merci de me le rappeler, j avais oublié que j étais de sang marocain et belge de papier. Heureusement qu il y a des personnes comme vous pour me le rappeler. Ne vous en déplaise, je suis pur sang marocain (matière premières) conçu (fabriqué) en Belgique et aime sans bornes ma mère patrie natale, celle qui m a nourrie, élevée, éduquée, soignée et consolée. Oui, je suis non pur souche pour la Belgique mais je m en cogne car ce pays m a "chérie," alors c est le plus important (comme une mère adoptive avec son enfant non biologique). Alors, oui, je dois tout à cette mère qui est ma Belgique !

      Quant à Peter, je répondrai à ta question juste après ma sortie avec toutou


    • Correction à apporter à mon précédent commentaire : matières premières, fabriquée, conçue, pure sang.

      @ Peter, mon cher Pêtre, mon avis n engage que moi : au sujet des relations charnelles, beaucoup d hypocrisie et sujet ultra tabou au sein de la communauté musulmane (comme chez les Catholiques d’avant la fin des années 60).

      Certes, il y a toujours et encore des personnes qui se préservent pour le mariage ( comme dans les autres religions) mais nous ils vous restons humains...En d autres termes, si ce n’est pas la voie classique (sans jeu de mot), ils appliqueront assurément une autre méthode..., Trêve de plaisanterie, un autre exemple ultra simpliste, il suffit juste de voir les faits divers de certains pays : viols collectifs, adultères, incestes, homosexualité, prostitution, pédophilie et j en passe.

      Moi, je dis toujours : ça touche tout le monde même chez les Mus ! Enfin, voyons, un humain reste un humain si vous voyez ce que je veux dire au risque d outrer quelques uns du site.


    • @Leila,
      je ne sais pas ce,qu’est un pêtre ? Ma question n’est pas de savoir si il y a des asiles psychiatriques partout sur la planète... Ni, le fait qu’un enfant ne recevant pas suffisement d’affection finira par se faire une carrapace qui le protégera d’un environnement insensible ce qui bien souvent fera de lui à l’âge adulte un insensible, à moins qu’il ne décide de mettre un terme (chose assez simple) au cercle vicieux : ça s’est vu les personnes insensibles simulant... Un déficit émotif peut être compensé par un bonne intelligence, une éducation et des bonnes mœurs.

      Ça n’est pas une explication du monde que je vous demandais Leila chacun s’est fait son idée et la vérité peut être multiple. Je souhaitais juste que vous précisiez vos impressions concernant les mœurs de personnes élevés dans un milieu traditionnel.

      Voila les informations : plus de 80% respectent le ramadan... même en déplacement professionnel donc il me semble que ça dépasse le fait de se conformer aux souhaits de la famille.

      Je parle sans connaissances profonde du sujet mais il me semble par exemple que les sénégalais ne sont pas des musulmans Méditerranéens et qu’en matière de relations sexuelles çà serait moins tabou chez eux.

      Un exemple qui peut être très parlant... est ce qu’il y a de nombreuses filles maghrébines qui n’ont pas de partenaires sexuels et restent vielles filles (parfois vierges). Chez mes amis maghrébins mêmes ceux qui ont déjà eu des petites amies non maghrébines, j’en vois beaucoup ne pas être en couple, ne pas vouloir de relations sans lendemains... Nous sommes la génération meetic alors j’ai mes constatations ; mais j’aurais aimé avoir votre avis sur la question.

      ps : des homos il y en a partout, je ne parle pas des exceptions mais de la réalité de l’impact des valeurs traditionnelles.... comme constaté dans la pratique du ramadan.


    • @ Peter,

      Je vous prie de m’excuser pour ce "Pêtre". Il se trouve que je vous ai écrit à partir d’un smartphone. Conséquence, les touches tactiles du clavier ainsi le dictionnaire du portable ont transformé Peter en "Pêtre".

      Concernant vos interrogations, j’y reviendrai plus tard.

      A bientôt


  • Jeunes ou vieux, y en a pas un pour relever le niveau dans ces cités... Les jeunes qu’on voit dans ce docu sont les vieux d’aujourd’hui... Qu’est ce qui a changé, rien. La politique d’immigration reste la même, les problèmes avec...
    Ah si ! Ce qui a changé à force de se plaindre de cette situation dont personne ne se sent responsable, c’est un droit à plus de répression (karcher) ou plus de libertarisme selon chacun (antiracisme, regroupement familial...)
    Pendant ce temps, le système qui n’a pas changé de recette depuis des milliers d’années, alterne sans jamais aucune inquiétude pour façonner ce monde perdu entre soumission abusive et consommation décomplexée mais qui nous concerne tous individuellement... A noter le rôle de l’alcool pour enfermer les individus dans une vision bornée et égocentrique des problèmes. (le problème c’est pas nous c’est les vieux VS le problème c’est pas nous c’est les jeunes...)


  • #2035206

    Quelques remarques, pas très à l’unissons avec la plupart des commentaires précédents qui semblent un peu trop près du bonnet...
    - Le gamin à 25:04, malgré toutes les conneries qu’il peut faire, voit juste sur un point : le juge des mineurs ne comprend rien. Le barbu du reportage, dès la 2ème minute, je le trouve insupportable.
    - Le "grand-frère" Saïd coupe bien l’herbe sous le pied du journaleux qui lui tend la perche à 41:25 pour lui faire dire que la prison ne sert à rien.
    On peut considérer que tout était déjà là, mais je trouve que les gamins interrogés s’expriment plutôt bien et qu’il y a vraiment un décalage avec aujourd’hui. Et puis, sauf erreur, j’ai l’impression qu’ils se considèrent tous français, et ne revendiquent aucun attachement à un bled fantasmé pour rejeter la France et les vilains français. Il faut dire qu’on est avant SOS Racisme. A part le barbu, ce qui m’a peut-être le plus agacé c’est le discours de la mère de Saïd à 43:30 : " c’est normal que les jeunes fassent des conneries parce-qu’il n’y a pas de boulot." Ca, c’est la même culture de l’excuse que celle qui nous est encore vendue sur Canal plus et cie.

     

    • Vous avez zappé le passage où ils expliquent qu’ils ne sont pas français !!


    • #2035280

      @ JL

      c’est possible. Vous pouvez m’indiquer à quel moment ?


    • @JL : Non, c’est surtout qu’ils estiment trop dur (et pas forcément bénéfique) de renoncer définitivement à la nationalité de leurs ancêtres. Y’a une nuance tout de même. A leur place je pense que j’aurais fait pareil, si j’étais Français expatrié et qu’on me disait de renoncer à ma nationalité d’origine pour pouvoir travailler (à noter que ce n’est pas ce que la France dit, c’est à cause de l’Algérie qui ne reconnait pas les doubles nationalités - à raison certainement si on fait de sa nation une sorte de religion exclusive), sinon "crève", je refuserais tant qu’on ne me donne pas des perspectives encore meilleures, au cas où...


    • Le gars explique que son prénom n’est pas un prénom de français.… !


  • Les politiques successives depuis 40 ans , de droite ou de gauche , n’ont su régler le problème !
    Et ce qu’il en ressort , c’est " pas de travail "
    Vu la gueule des salaires proposés , les gens préfèrent être assistés
    Vu ce qu’on laisse rentrer , quand les assistés vont changer d’avis , le travail sera pris par d’autres et payé encore moins , et faudra faire survivre tout ce petit monde a grands coups d’aides sociales , ce qui pèsera encore plus sur l’économie.
    Le seul qui en sort gagnant depuis 40 ans , c’est le grand patronat ( je parle pas de petits patrons ou des artisans ) et les banques ( t’as pas une tune mais faut acheter , tu veux grossir faut emprunter , t’as pas de sous pour rembourser tu paieras des pénalités )


  • #2035551

    Remigration :

    De tout ceux qui ne sont pas français ou bi-nationaux et qui posent problème.

    De tout ceux qui sont français depuis 1960 et qui posent problème. Soit les racailles et les musulmans prosélytes.
    Retour vers les pays d’origines des parents après accord avec les pays concernés ou passeport avec la mention apatride comme cela c’est fait par le passé. À eux de se trouver un pays qui les acceuille.

    Fin des aides sociales aux étrangers.
    Politique nataliste pour les familles française de souche, pas d’aide sociale pour les autres, sauf ceux qui ont un père qui a combattu pour la France.

    Destitution de nationalité pour BHL, ATTALi et toute cette intelligentsia française qui a promu l’immigration et le métissage depuis les années 1981.
    Taxe auprès des entreprises françaises qui en ont bénéficié, Bouygues en tête.

    En politique il n’y a pas de fatalité, seulement des rapports de force et des volontés.


  • #2036064
    le 04/09/2018 par Jeune con devenu vieux
    Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

    Dire que c’est mon époque, que je fus un paumé comme lui, traînant dans la rue comme lui , faisant les mêmes conneries, désœuvré comme lui , famille dysfonctionnelle, éduc spé, juge pour enfants comme lui, bref un p’tit con comme lui ....
    Français de souche , ça me fait drole de voir ces images



    Le journaliste :
    Il y a des moments ou tu te sens bien ??
    Le jeune con :
    Ouai quand je fume du shit et que je suis défoncé avec des femmes et mes potes
    On pique des voitures, c’est cool




    On est quarante ans plus tard
    Marié, 5 enfants, à mon compte, propriétaire, bossant comme un dingue
    Passé par le communisme extrême et...........................................................
    Là, échangeant avec vous
    Aujourd’hui je le regarde , et je me dis , qu’est-ce qu’on est con quand on est jeune
    J’écoutais ça comme ce couillon que j’étais ( Les Jeunes Cons )
    Ne perdez pas votre temps les jeunes , rien n’est impossible, croyez moi
    Bonne chance à vous tous , vous êtes l’avenir de notre pays
    Tout est possible les gars !!!!!!!

     

    • La vie est une épreuve... Sarkozy était certainement moins con ? J’étais moi même très sage... mais pas tous mes potes... mais Sarkozy lui quand même... c’était un phénomène niveau maturité ?

      Qu’est ce qu’ils ont fait de leur bons départs dans la vie nos parvenus avant l’heure ? Aujourdhui l’autre a mis un pays a sang... ouvert grand les vannes de l’immigration clandestine aux dépends de toutes les règles (ce qu’on paiera cher) ?

      Dieu lorsqu’Il aime une personne, Il lui mets des épreuves... c’est pas les faux départs l’important c’est la capacité de se repentir...


    • #2036512
      le 05/09/2018 par Jeune con devenu vieux
      Banlieues, immigration, réaction : le documentaire choc de 1981

      @Peter
      Il n’y a pas de faux départs, ni de mauvais de parts, c’est l’entièreté du trajet et l’arrivé l’important , on sait pourquoi la note coûte un tel prix le jour dernier de notre vie
      J’ai certainement vécu plus de la moitié de ma vie, mais quand je regarde derrière, aucun regret
      Plutôt content aujourd’hui
      J’ai pas eu un début facile, mais j’ai lutter pour en arriver là ou j’en suis
      Et mon chemin n’est pas fini
      Faut s’élever dans la vie, et les épreuves sont là pour nous rendre plus fort
      J’ai encore beaucoup à faire et à apprendre , on apprend de ses erreurs
      Je vais regarder un peu ce que j’ai fait en presque un demi siècle, faire un bilan
      Et j’y méditerais avec ma femme
      Mais nous sommes assez content aujourd’hui pourvu que ça dure
      La vie a bien changé depuis ces années là
      Crdt


Commentaires suivants