Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vente d’hélicoptères au Kazakhstan : une enquête vise l’entourage de Nicolas Sarkozy

En avril 2012, Tracfin (l’organisme antiblanchiment du ministère des Finances) a fait savoir au parquet de Paris son intérêt pour le transfert d’une somme de plus de 300 000 euros sur les comptes de Jean-François Étienne des Rosaies, préfet honoraire et ancien chargé de mission à l’Élysée sous Sarkozy.

Cette découverte de mouvements de fonds suspects effectués par des personnalités du monde des affaires kazakh sur les comptes de ce proche de l’ancien président de la République a donné lieu à l’ouverture à une information judiciaire en mars 2013 pour « blanchiment en bande organisée et corruption active d’agents publics étrangers ».

La justice soupçonne Nicolas Sarkozy d’avoir joué un rôle dans l’abandon des poursuites pénales du parquet de Bruxelles à l’encontre de l’oligarque belgo-kazakh Patokh Chodiev et deux de ses associés.

À la demande du président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev (photo ci-dessus avec Sarkozy), l’ancien locataire de l’Élysée aurait fait pression sur des parlementaires belges pour qu’ils fassent preuve d’indulgence envers les trois hommes via l’ancien président du Sénat de Belgique, Armand De Decker.

Ce dernier aurait appelé ses collègues à voter en urgence en mars 2011, un amendement favorable aux intérêts des hommes d’affaires kazakhs, permettant en échange du paiement d’une amende de 23 millions d’euros de clore les poursuites de la justice belge. M. De Decker a admis avoir participé à une rencontre entre M. Étienne des Rosaies, conseiller du président Sarkozy et Me Degoul, avocate française de M. Chodiev au sujet des ennuis judiciaires des oligarques kazaks.

L’initiative de l’Élysée aurait permis à la France de conclure un contrat de deux milliards d’euros portant sur l’achat de 45 hélicoptères fabriqués par Eurocopter (devenu Airbus Helicopters en 2014). Des députés belges ont demandé la création d’une commission d’enquête parlementaire afin de lever le voile sur cette affaire.

Voir aussi, sur E&R :

Sur l’ancien chef de l’État chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

3 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.