Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

Un éditorial de Bernard Lugan

George Bush désintégra l’Irak et Nicolas Sarkozy la Libye, deux pays qui étaient des remparts contre l’islamisme. La Libye du colonel Kadhafi était, de plus, devenue un partenaire essentiel dans la lutte contre la déferlante migratoire venue de la mer, phénomène si bien annoncé par Jean Raspail dans son prophétique Le Camp des Saints. Si George Bush n’a plus d’avenir politique, Nicolas Sarkozy ambitionne quant à lui de revenir aux affaires. Le bilan africain de son premier mandat doit donc être fait. Il est catastrophique et tient en sept points :

1) Le plus grave, par ses conséquences régionales, fut la guerre incompréhensible qu’il déclara au colonel Kadhafi après qu’il l’eut pourtant reçu avec tous les honneurs. Nicolas Sarkozy devra répondre à trois questions :
- Pourquoi outrepassa-t-il le mandat international prévoyant une zone d’exclusion aérienne dans le seul secteur de Benghazi pour le transformer en une guerre totale ?
- Pourquoi refusa-t-il toutes les options de sortie de crise proposées par les chefs d’État africains, exigeant au contraire d’une manière obstinée la destruction pure et simple du régime libyen ?
- Pourquoi, alors que le colonel Kadhafi venait de réussir à se sortir du piège de Syrte, fit-il tronçonner son convoi par l’aviation, le livrant ainsi aux islamo-gangsters de Misrata qui le mirent ignominieusement à mort ?

Lire la suite de l’article sur bernardlugan.blogspot.fr

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #991980
    le 07/10/2014 par le corbeau
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    je m’étonne aujourd’hui encore qu’il n’y est pas de libyens qui viennent ce faire exploser un petit partout en France car sarkosy au nom de la France a détruit la Libye mais également l’Afrique car c’est khadafi qui maintenait la stabilité dans la région .


  • #992019
    le 07/10/2014 par radar
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    En Cote d’Ivoire le nabot a envoyé l’armée française capturer Gbagbo pour permettre à la femme du fantoche Ouattara, Dominique Nouvian, Juive de Constantine, de s’emparer de la grande richesse du pays : le cacao . Ce qui fut fait .


  • #992108
    le 07/10/2014 par Christian 4TT4LI
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    S’il existait une justice immanente, pourrait-on lui suggérer de livrer sarkozy au même sort qu’il a réservé au colonel Khadafi...
    Je souscris au post précédent : les Libyens devraient demander des comptes à sarkozy et son gouvernement ; également, que l’UMP rendent l’argent détourné pour la campagne de sarkozy aux Libyens.


  • #992385
    le 07/10/2014 par solaine
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    C’est la cata pas seulement pour l’Afrique mais aussi pour la France et il n’aurait pas pu se représenter si on était dans un monde épris de justice et d’éthique.

     

    • #992713
      le 08/10/2014 par Christian 4TT4LI
      Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

      Les dirigeants africains sont aussi véreux, dégénérés et cyniques que les dirigeants occidentaux : l’entente cordiale.


  • #992411
    le 07/10/2014 par redsniper06
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    Le bilan de Sarkozy ou le bilan du Diable avec son cortège de pleurs, de larmes, et de sang !!!...


  • #992491
    le 07/10/2014 par Roland
    Le bilan africain de Nicolas Sarkozy

    Aux présidentielles de 2017, je m’abstiendrai, comme à celles de 2012 : avoir le choix entre deux... sionistes, non , merci .

     

    • #992820

      Ah si tous ceux qui ont une grille de lecture aussi simpliste que la votre pouvait en faire de même !
      Nous aurions Florian Philippot Premier Ministre, Bruno Gollnisch aux Affaires Etrangères, Wallerand de Saint Juste en Garde des Sceaux, Fabien Engelmann Ministre du Travail, Alain Jamet aux Anciens Combattants...et Jean-Marie Le Pen comme porte parole du Gouvernement !


  • #992742

    Pourquoi voudrait-on que ce bilan là soit meilleur que les autres ? Les ’paramètres de fabrication’ de ces profils ne peuvent pas en engendrer d’autres. La filière est calibrée pour ça elle produira ça, qui engendrera ça. La machine sociale est organisée, construite, programmée, entretenue pour produire des individus qui font ce genre de choses de cette manière. Au XIX° elle produisait du ’révolutionnaire communiste’ à tour de bras, au XXI° elle produit du ’boucher mégalomane accapareur’. Le bipède n’apprend rien, qui laisse toujours la bride sur le cou aux psychopathes et ne finit par réagir qu’à la toute dernière extrémité. Il y a des arbres qu’il ne faut pas laisser pousser. Celui-là en fait partie...On ne peut pas laisser n’importe qui faire n’importe quoi.