Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Virginie Vota – La notion de "féminicide"

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2257989

    Je vous rassure, laissez les hommes loins de cette maladie que sont les associations victimaires.


  • #2258006

    Mouais. Je suis moyennement d’accord dans la mesure où - quand les hommes font usage de violence sur les femmes - c’est surtout parce qu’ils ont des capacités physiques que les femmes n’ont pas. On peut transposer cette vérité dans le cas des hommes battus : il s’agit souvent d’hommes malingres, abusés par bobonne qui fait a minima 30 kilos de plus.

    Si les hommes et les femmes possédait la même force, traiter la question comme s’il y avait égalité parfaite se poserait effectivement (à moins de valider que le sexe est une construction sociale et patati patata, ce que je ne valide personnellement pas du tout). Mais là, ne pourrait-on pas valider comme un fait aggravant que l’agresseur(sseuse) aurait une force physique plus importante que l’agressé(e) ?

    Enfin, combien de fois a t’on entendu qu’une victime s’était faite conseiller de déménager... C’est effectivement plus que malheureux, mais ça se passe comme ça en France, et quelque chose me dit que ce n’est pas près de changer.


  • #2258013

    Beaucoup de femmes utilisent la violence ou elles excellent, celle de la bouche. Si elles en faisaient un autre usage, la douceur reviendrait certainement parmi des couples en proie aux disputes sans vraies raisons.

     

    • #2258119
      le 14/08/2019 par Dan’’
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      Je suis d’accord avec toi dans l’idée. J’ai l’impression que les femmes utilisent davantage la violence verbale, qui ne veut pas nécessairement dire insultes. Leur manière de l’utiliser est en tout cas différente des hommes. On m’a dit une fois que la violence physique était lâche. Je trouve au contraire qu’elle l’est moins que la violence verbale. Au moins la violence physique se voit, par les marques qu’elle laisse parfois sur le corps, là où la violence verbale ne laisse aucune trace. La violence verbale me semble causer bien plus de maux et de détresse chez les gens et dans la société que la violence physique qui reste bien moins commune que la première.


    • #2258198
      le 14/08/2019 par Cassandre
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      La violence psychique est quasi impossible à prouver en justice , les femmes toxiques qui utilisent la manipulation pour aliéner l’autre ne seront jamais inquiétées peu importe ce qui est mis en place pour protéger l’homme qui vit avec ou les enfants . Puis la société à tendance à angéliser la femme , en s’appuyant sur la fragilité physique , sur le pseudo instinct maternel qui serait inné du moment qu’on possède un utérus . Que l’on tue l’autre à coup de poing par domination ou par d’habile manoeuvre psychologique perverse , c’est du pareil au même pour la victime . Mais il y a un cas ou le crime reste parfait et impuni . Mes excuses pour les fautes , parcours scolaires chaotique à l’école de la ripoublique dans les années 90 .


    • #2258224
      le 14/08/2019 par Cassandre
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      " La société a " c’est terrible ...


  • #2258014

    Virginie Vota, que faut-il au juste entendre par violentomètre ?
    Merci d’avance et bon courage, ce dont vous ne semblez pas manquer.

     

  • #2258015

    Schiappa ne dit jamais rien sur la violence au sein des couples homosexuels (dont le nombre de victimes tuées se situe entre celui des femmes et des hommes hétérosexuels concernés). Sans doute n’a-t-elle pas encore trouvé les mots pour définir ces meurtres. Il est vrai qu’Homocide c’est connoté, reste gaycide, lesbocide (encore que). Bon, avant qu’un joyeux drille ne le fasse, dire tarloucide ou gouinocide, faut pas déconner.


  • #2258017

    "C’est la honte pour l’homme battu" bah non faut s’adapter, c’est le progrès quoi... Aïe ! Chérie ! Aïe !... Non, pas le rouleau à pâtisserie !... Non, pas là !... Outch !


  • #2258033

    Les interventions de Virginie Vota sont une aide que j’apprécie.
    Son travail est bien documenté et bien transmis (avec le cœur).
    Merci Virginie.


  • #2258074
    le 14/08/2019 par ifuckcharlie
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    Bien sur que le meurtre d’une femme ne peut être acceptable, précédé dans l’insupportable par le meurtre d’un enfant, cet acte est condamnable du point de vue de la hiérarchie naturelle des valeurs et de celles de toutes civilisations dignes de ce nom, appuyées par de vrais et bons principes religieux .
    La Bhagavad gita dit " Quand la femme se dégrade la société entiere se dégrade..." C’est dire la position clée de la femme dans une société. Elle devrait être donc protégée comme un principe vital et religieux .
    On notera la nécessité d’éduquer les femmes a la retenue et a la chasteté mais aujourd’hui je note que la femme est descendue de sa position respectable mais, malheureusement, depuis longtemps, et c’est bien parce que l’homme a perdu la conscience et l’intelligence en préférant satisfaire toujours plus sa concupiscence plutôt que de se consacrer a son progrès spirituel . Il en est devenu lâche et faible et préoccupé de milliers de choses inutiles et finalement erre éteint et triste sans jamais connaître de paix intérieure . Bref l’homme et la femme sont déchus, et ni l’un ni l’autre n’est un refuge pour l’autre .

     

    • #2258589
      le 15/08/2019 par JEAN MARIE
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      "la hiérarchie "naturelle" des valeurs" Culturelle peut être mais sûrement pas naturelle. Et le culturel évolue. La femme n’est plus respectée ni respectable. En 100 ans et 2 naufrages (le Titanic et le Costa Concordia) les valeurs se sont renversées. En 1912 la règle en matière de naufrage était : le capitaine coule avec son navire et les femmes et les enfants d’abord. Résultat : le capitaine du Titanic a coulé avec son bateau, 80% des femmes ont survécu contre seulement 25% des hommes. En 2012 : le COSTA CONCORDIA. Le capitaine est un des premiers à sauter dans les canots de sauvetage, des hommes virent les nanas des canots de sauvetages pour prendre leur place ; Résultat : parité parfaite dans le nombre des victimes. Les galants machos du Titanic avaient quand même du bon et je me demande combien de femmes auraient préféré voyager avec eux plutôt qu’avec les églitaristes/goujats du Concordia...


  • #2258099

    Mouai .... ça ne vole pas très haut malgré tout.
    Je devrais mettre une perruque et me filmer, peut-être serais-je considéré comme une Grande penseuse ?

     

  • #2258106
    le 14/08/2019 par Remy Marc
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    Chère Madame Vota,

    Je suis vos vidéos avec beaucoup d’attention, vous y faites preuve d’une grande sensibilité et d’une bonne compréhension des relations hommes-femmes. En général, je suis d’accord avec vos analyses. Lors de votre vidéo sur le thème "féminicide", j’ai apprécié votre soucis d’équilibrer le traitement des plaintes selon le sexe des victimes/agresseurs. J’ai néanmoins une question : en fin de vidéo, vous suggérez que la justice devrait mettre en place des mesures plus efficaces dans le cadre d’un obligation pour l’auteur présumé de se tenir éloigné de la victime. Je ne vois pas comment cela pourrait se faire en pratique, si ce n’est en privant de liberté le mis en cause ; mesure radicale et, peut-être injuste.

    Bien à vous, merci d’avance pour une réponse.

    Marc REMY

     

  • #2258132

    Les injonctions féministes venues du QG de l’OTAN donc de l’UE aussi ne concernent que les blancs. Donc si elle s’était renseignée sur l’origine du tueur à la voiture, elle aurait vite compris et se serait épargnée ce long prêchi-prêcha qui ne va pas assez au fond du problème.


  • #2258188
    le 14/08/2019 par PeuImporte
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    les hommes subissent autant sinon plus de violences conjugales que les femmes. seulement elles sont moins violentes.

     

    • #2258305
      le 14/08/2019 par mondialisto-sceptique
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      « elles sont moins violentes physiquement ». A cette précision près, tout à fait d’accord avec vous.


    • #2258435
      le 14/08/2019 par PeuImporte
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      J’aurais dû le préciser en effet. Merci


    • #2258590
      le 15/08/2019 par JEAN MARIE
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      Avant et surtout après le mariage quand ils sont ruinés par un divorce (presque toujours demandé par la femme et donné à son avantage), privés de la garde, voire du droit de visite de leurs enfants etc.
      D’où peut être une désaffection prononcée de leur part pour le mariage et le désir de fonder une famille ; près de 70% des hommes aux USA, en Corée, au Japon ... ne veulent plus ni épouse, ni enfants.
      C’est ça la véritable révolution, pas les fouteries du féminisme...


  • #2258311

    Est-ce obligatoire de prendre parti ou alors on peut juste s’en foutre ?
    C’est un rapport au monde qui ne fait pas sens.

    Ni les hommes, ni les femmes n’ont besoin qu’on leur dise comment marche un couple.
    Une machine dernier-cri, peut être, mais un couple non.

    Si l’equilibre prend des formes surprenantes, cela regarde qui ? et nous sommes tous issus de ce genre de familles, ne venez pas faire la leçon svp


  • #2258338

    Son discours se tient :
    La violence féminine passera rarement par le physique ; pourtant, une femme peut réellement exercer des maltraitances ; isolement, hystérie, vengeance par l’argent (quand c’est madame qui fait bouillir la marmite)
    J’ai eu des exemples de très proches : mon meilleur ami, maltraité par une ex, le forçant à être dans une région (champagne) très cul-terreuse, avec un beau père ignoble en sus, et un de mes oncles, rabroué plus subtilement, sans voix au chapitre et protégé en aucune manière (financièrement, affectivement), alors qu’il a pris beaucoup de risques professionnellement ....
    Encore une fois, les femmes n’ont pas la force physique (et pas de protubérance entre les jambes, comme disait freud !), ce qui les incitent à être inventives....
    Si "crime passionnel" est une notion ridicule (un crime n’a pas de circonstances atténuantes...), le terme féminicide n’est guère mieux ;


  • #2258466
    le 14/08/2019 par René Raymond
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    Merci Virginie, vous êtes un îlot de raison dans un océan d’hystérie féministe.


  • #2258472

    Un "feminicide" peut etre commis aussi bien par un homme que par une femme.
    Donc en toute logique il n’est PAS sous-entendu que les hommes sont mechants puisque ce mot ne donne aucune information sur l’auteur du crime.
    OK je chipotte mais comme la video se veut un deroulement de raisonnement logique ben faut tenir la route aussi ....


  • #2258581
    le 15/08/2019 par Pierre Loup
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    Ok pour régler cette histoire de violence faites aux femmes en France, c’est très simple, sortez les statistiques ethnico-raciales et boom le truc est réglé !
    L’Ultra majorité des meurtres de femme par leurs copains/maris machin voir la violence faites aux femmes en général sont issues des communautés maghrébines et subsahariennes ! Voilà c’est aussi simple que sa !
    Du coup les féministes et gauchiasses complètements tarés qui encore une fois se servent de ce truc pour attaquer l’Homme blanc, sont doublement hypocrites et dégueulasses !
    PS la très large majorité des victimes sont des femmes maghrébines et subsahariennes justement !
    C’est encore un énième problème afro-maghrébins importé en France, via les millions de maghrébins et de noirs, et qui sert à on sait qui pour détruire encore plus le corps social français !

     

    • #2258817

      Je te crois à 100% mais si tu pouvais envoyer les chiffres ça serait utile++, merci.


    • #2258961
      le 15/08/2019 par The Observer
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      Message pour Socrade :
      Ben justement les chiffres, il ne peut pas te les donner !
      Personne ne peut te les donner, car comme le dit Pierre-Loup, les statistiques ethniques sont INTERDITES en afronce !

      Parce que faire des statistiques ethniques, c’est pas bien...c’est raciste, c’est pas très "droits humains" ( bah oui, faut plus dire "droits de l’homme", parce que sinon après t’as la spécialiste de l’élargissement des trottoirs et sa clique qui passe un contrat sur ta tête...) !

      Donc le seul moyen de biaiser, c’est de pirater les fichiers des flics et gendarmes ( à moins que tu aies des contacts qui peuvent faire le taff "inside", et sortir les chiffres...), et compter sur les PV, les occurrences de noms exotiques...aussi bien pour les tapeurs que pour les tapées....

      Tu fais un échantillonage représentatif ( en sachant le nombre de postes de flics, le nombre de gendarmerie, et la fréquence moyenne d’intervention pour des affaires conjugales...), tu confirmes avec un test du chi2, et grosso modo, tu devrais largement confirmer ce que te dit Pierre-Loup

      Mais bon c’est du taff....tu peux sous-traiter en Russie, y’a de la pointure, mais faut sortir les shekels !

      Bref, tu ne peux pas demander à quelqu’un de te donner des données précises, quand LA LOI elle-même, interdit justement la publication des dites données ....

      Faut réfléchir un peu camarade non ?

      Par contre, quand tu connais des gens dans ces institutions que sont poulagas et gendarmes, eh bien ils en parlent parfois...faut savoir délier les langues, amener la conversation..mais ça rest "off" !

      "Off", pour "off the records", qui est l’expression entière...ça veut bien dire ce que ça veut dire...

      Mais bon, pour résumer, tout le monde le sait que les occurrences de blases exotiques sont en majorité dans les histoires de cognage de moitié....
      Surtout quand les moitiés sont issues du cru, bombardé de diversité enrichissante, et que donc automatiquement, elles se maquent avec un bon allogène qu’on leur a tant vanté à "l’école de la raie publique" !

      Des pauvres filles sans cervelle quoi...mais bon, à l’ouest rien de nouveau, comme disait l’autre...

      Tout le monde le sait, mais il ne faut surtout pas le dire......ça contrarie la doctrine PC ( politiquement Correct).

      Tiens pour détendre l’atmosphère, "quelle est la définition mathématique d’un cocu ?"

      "C’est un homme dont la moitié a été soustraite par un tiers !"

      Free of rights !


  • #2258676
    le 15/08/2019 par Rémi O. Lobry
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    On dirait que Virginia Vota a son œil gauche légèrement plus haut que son œil droit. Ca fait joli. La symétrie parfaite est emmerding.

     

    • #2258969
      le 15/08/2019 par The Observer
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      Symétrie ou pas, cette jeune femme a un charme fou, une beauté sans fioritures, un truc très très profond, qui vient de son être !
      en tout cas, c’est comme ça que je le ressens.

      C’est bien au delà du physique, c’est un truc que tu ressens que quelques infimes fois dans ta vie, voire jamais.

      C’est une harmonie entre sa voix, son esprit ses yeux.....c’est un enchantement !

      Je dis ça, je dis rien......en ce qui me concerne, elle surpasse allègrement toutes les bimbos photoshopées dont le système use et abuse pour vendre toutes ses merdes consuméristes.

      Et je suis certain que si elle lit ces lignes, elle ne s’en offusquera pas !


    • #2259530
      le 16/08/2019 par Rémi O. Lobry
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      @ The Observer

      Je n’ai pas voulu êtres critiquant. J’observais seulement Mister The Observer .

      Virginia Vota, je ne sais pas pourquoi, mais elle m’est toujours un gentil moment de fraîcheur.


    • #2259813

      Vous allez aimer Valérie Pécresse alors lol.


  • #2258695

    Si Schiappa se prend une gifle par un individu ce ne sera probablement pas parcequ’elle est une femme.

    Si un homme tue sa femme,ce n’est pas parcequ’elle est une femme c’est parceque soit il a envie d’aller en prison,soit parcequ’elle l’a fait souffrir d’une manière ou d’une autre.Pour cela qu’avant,en toute logique,on parlait de crime passionnel et qu’aujourd’hui en inversion total des valeurs on parle de féminicide,ce qui devient une circonstance aggravante.Cela est contre nature et illogique.

    Idem pour le viol conjugual.Avant on parlait de devoir conjugual ce qui était sain.Maintenant une femme forcée par son mari c’est une circonstance aggravante.Pourtant dans chaque couple chacun sait que pour une femme d’etre forcée par son conjoint ce n’est pas grand chose contrairement à une femme qui se fait violé par un inconnu qu’elle n’a pas choisi,qu’elle ne connait pas dans un parking.Aujourd’hui pour les juges,notamment femmes, un inconnu a plus le droit de forcer au sexe votre femme que vous même.
    Oui ce n’est pas bien de forcer sa femme.Mais la notion de viol à l’intérieur d’un couple hétérosexuel normal n’a pas de sens.Et c’est pour cela que quasiment aucune femme ne porte plainte pour cela.Mais la société satanique veut faire la loi jusque dans les alcoves.A quand la caméra dans chaque chambre reliée au commissariat et à leurs maitres.

    Et de l’autre coté les femmes qui tuent leur conjoint devraient être graciées automatiquement selon la société actuelle.Effectivement il n’y a aucune egalité les femmes ont clairement plus de droits que les hommes aujourd’hui.

    Je n’ai pas regardé toute la vidéo de cette demoiselle,qui est un peu ridicule elle dit certaines choses évidentes comme si elle découvrait la lune,mais je veux noter quelque chose.Elle dit qu’il ne faut pas distinguer femme et homme et pourquoi alors veut elle rester enfermé dans ce schéma :hommes violents avec femmes ou bien femmes violentes avec hommes.Ce schéma est ridicule.Les hommes sont violents avec d’autres hommes beaucoup plus qu’avec les femmes.
    Les femmes sont violentes entre elles.Les hommes sont dans leur vie beaucoup plus victimes de violence que les femmes.Si certaines femmes se plaignent d’etre frappées par des abrutis à qui elles se sont offertes elles doivent se remettre elles mêmes en question.Peut être avez vous rejeté avant un homme moins agressif,moins con que celui a qui vous avez donné vos fesses.


  • #2258807

    Mais la violence mentale des femmes n’est pas une excuse, un homme est censé être maître de lui-même et ne pas céder à ses passions.
    La fille est trop contente de voir que vous vous énervez car ça flatte son orgueil, ça montre que vous ne pouvez pas vous passer d’elle. Le meilleur moyen d’y réagir c’est l’indifférence je pense. (et alors dans ce cas c’est elle qui va péter les plombs. Après elles vous envoient des ces messages pleins de haine, c’est hallucinant lol)

     

    • #2258980
      le 15/08/2019 par The Observer
      Virginie Vota – La notion de "féminicide"

      oui, bien sûr......tout encaisser, comme le pauvre oméga dans la tribu de loups....si tu y arrives tant mieux pour toi camarade, mais par expérience, il est parfois très très difficile de retenir son bras, balançant le Paris/Bordeaux qui va bien.....

      Je n’appelle pas à la réaction violente, je dis juste que des fois, bah vaut mieux aller faire un tour en bagnole en claquant la porte quoi.....

      Mais il y a des hommes, et des oméga, chacun réagit comme il peut.....les seuils de tolérance ne sont pas les mêmes pour tous.


  • #2259396

    le problème c’est que les femmes font souvent preuve d’une violence verbale extrême, envers les hommes ! il faut leur apprendre à doser leur propos....pour leur sécurité.
    Dans l’affaire Jonathan Daval, qu’est ce que sa femme a bien pu lui dire, pour que ce petit gars lui saute au coup de cette manière ?


  • #2259892

    Le féminicide et le sexisme ont tout les deux ont un point commun : ils sont colportés à l’intérieur des foyers , donc pour finir dans les tètes pour semer la zizanie donc semer des graines du chaos qui aboutiront à une mauvaise plante : la haine , qui rappelez-vous fais partie de l’outillage du totalitarisme . Dernière tout cela il y a des prédateurs , les médiats actuels protègent les prédateurs au debut du mois d’aout 2018 en pleine nuit en catimini les députés de la REPUBLIQUE EN MARCHE ont votés une loi légalisant l’acte de pédophile (le droit sexuel) , autre détail en 2012 ou 2013 l’OMS sait aperçu que le nombre d’ivg avait diminué suite à cela ils ont fait des compagnes sur la libération de la femme .
    En clair le totalitarisme mondial commence par le contrôle des populations , les médiats ? ils n’ont jamais vraiment été pour la démocratie . Pourquoi les médiats mettent en avant ce décompte macabre ? Pour plus tard c’est à dire mettre en place dans 20 ans la politique l’antéchrist : le totalitarisme .
    Kinsey et Hitler ont un point commun : avant et pendant la guerre ont adhérés à une secte occulte , quand le fondateur de la sect était mort en 1952 , kinsey a fondé son institue fondé à son nom en reprenant l’idéologie politico-religieuse de son maitre .


  • #2260203
    le 17/08/2019 par The Observer
    Virginie Vota – La notion de "féminicide"

    Pour anonyme message #2259813 du 16 août ; 23h12 :

    Euh là désolé camarade, mais comparaison n’est pas raison !
    Pécresse, cette créature à forme humaine, transpirant la bêtise, le stupre et la corruption, si c’est votre truc, eh bien je vous la laisse bien volontiers !

    Je trouve très dur de votre part, d’envisager une comparaison avec cette délicieuse Virginie Vota, qui est le contraire absolu de cette politicienne aussi laide qu’incompétente.


Commentaires suivants